Partagez| .

Coquinerie & Beuverie feat Andria


Oriana A. Da Silva
L'innocence sauve du désespoir
avatar
Inscrit le : 30/09/2017
Messages : 237
Avatar : Natalie Dormer
Crédits : Neon Démon (signature) ; Junkie (avatar)
Date de naissance : 01/01/1995
Mes rps :
RP : Disponible [3/4]
x Helwan
x Melyna
x LIBRE


Bloc notes :
Hope, ma fille, ma vie, mon espoir


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Coquinerie & Beuverie feat Andria, le Mar 30 Jan - 3:39

    Please don't stop the music. Cette chanson jouait en boucle sur son ordinateur depuis maintenant une heure. Pas parce qu'elle n'avait pas d'autre chanson simplement qu'elle adorait cette chanson et puisque Hope dormait dans son lit, la jeune étudiante en avait profiter pour faire un peu de ménage et ramasser les trucs de sa fille qui était vraisemblablement éparpiller partout dans le salon. La jeune étudiante avait une petite journée de répits donc elle en profita un maximum. Elle sortait rarement en vu de ses études, déjà que marcher sur des podium cela ne l'aidait pas a avoir de bonne note, quoi qu'elle y arrivait quand même très bien sinon elle ne serait pas à l'université. Tout en passant le balai, moppant le plancher, frottant ici et là, la journée avait passé a une incroyable journée et là elle mangeait en tête à tête avec sa belle petite poupoune. Elle avait invité ses parents a passé la soirée avec leur petite-fille, qu'ils adoraient depuis plus de trois mois maintenant.

    Ce vendredi soir, elle avait envie de changer ses idées et malgré qu'elle n'est pas énormément d'amis depuis son arrivé a Austin, elle décida de sortir en boite de nuit. Bon, une fois n'est pas coutume. Ce soir là, Oriana avait mit une robe blanche toute simple avec un léger décolletée simple qu'elle avait achetée. Agencée d'une belle paire de talon aiguille noir. La jeune Oriana avait décider d'aller au Fitzgerald. La jeune hispano-brésilienne savait ce qu'était le Fitzgerald, elle s'en moquait, elle voulait simplement prendre un verre. En entrant dans le batîment, l’ambiance était à son comble. La musique était à fond la caisse, la boisson coulait à flot, les gens dansaient comme des déchaîner, les danseuses faisaient leur numéro de danse, beaucoup d'hommes leur lançaient de l'argent. Rien pour gâcher une belle soirée... Enfin, jusqu'à présent. Quelques silhouettes attirèrent son attention. Ils dansaient comme s’ils avaient un balai dans le fond du c**.






Chaque personne qu'on s'autorise à aimer est quelqu'un qu'on prend le risque de perdre △Tu sais ce qui a de plus douloureux dans un chagrin d'amour ? Ce n'est pas de pouvoir se rappeler ce qu'on ressentait avant. Essaie de garder cette sensation. Parce que si tu la laisse s'en aller... Tu la perds à jamais !
Andria L. Giudicelli
MODO ∎ Faith is like WI-FI
avatar
Inscrit le : 27/01/2018
Messages : 271
Avatar : Simon Baker
Date de naissance : 13/01/1977
Mes rps :
DISPONIBLE (8)


- Helwan
- Morrigan
- Rose
- Kaeo
- Indylla
- Bambi
- Charlie et Jay
- Ache

Afficher


Re: Coquinerie & Beuverie feat Andria, le Jeu 1 Fév - 16:24


Coquinerie & Beuverie
Oriana x Andria
Bien que je ne regrette pas mon âge et que je suis fier d'être devenu ce que je suis, je regrette toujours un peu au fond ma jeunesse. J'aimerais bien revivre cette époque où j'étais fou, une profusion de bêtises, je les faisais, toutes, sans la moindre hésitation oui, bien que je priais pour ne pas qu'on me châtie. Je ne pouvais m'en empêcher. C'était le bon vieux temps. Je ne saurais dire pourquoi cette nostalgie me frappe en plein dans le visage ces derniers temps, entre ma partie de Lazer Game et le fait que je dois surveiller une jeune fille qui a la moitié de mon âge. C'est en les voyant ces deux-là et en me voyant agir que je me dis que je ne suis peut-être qu'un vieux qui veut paraitre plus cool qu'il ne l'est déjà bien que je ne pense pas être vraiment ridicule. Je pousse la porte du premier bar vu, un lieu qui me rappelle bien mon adolescence oui, ce lieu de débauche. Je souris en me rappelant chaque souvenir haut en couleur que j'ai pu vivre ici. Les mains dans les poches, je me dirige jusqu'au bar, sentant parfois les regards étonnés sur mon passage. Oui, je suis Pasteur, un homme de Foi, un homme d'Eglise, mais le péché fait bien parti de chaque être humain non? "Bonsoir! Le dernier cocktail qui fait fureur ici s'il vous plait! J'ai soif de découverte!" demandais-je donc avant que ce dernier ne me serve une boisson à base de sirop contre la toux et de soda. J'hausse les sourcils, restant perplexe face à ce cocktail appelé "Lean". Je le goute mais ne sais vraiment pas quoi en penser. Je le bois finalement sans soif, ce dernier me faisant penser au Purple Drank, un cocktail presque mortelle car il peut amener à faire des overdoses à cause d'une consommation trop élevée de médicaments. Trois, quatre, cerveau au ralenti, je demande une nouvelle fois s'il n'a pas quelque chose de plus puissant et de moins dangereux et il s'avère qu'un homme à mes côtés me propose une paille remplie de sucre. Les gens sont plein d'imagination ce soir. Je souris gentiment en acceptant sa proposition et aspire tout le contenu en tirant une grimace. "Du sucre? On dirait plutôt..." commençais-je à dire avant de me lécher les lèvres. Non. C'est bien ce que je crois. De la neige. La même neige que nous parle les Red Hot dans leur chanson. Je... Si quelqu'un s'aperçoit de ça... Ca va parler à la paroisse et je serais dans de beaux draps. Je décide donc de passer inaperçu et de rejoindre les gens sur la piste de danse. Un petit pas à droite, un petit pas à gauche, c'est à peu près à ça que ressemble ma chorégraphie, qui s'accélère de plus en plus à cause de la musique et de la drogue qui fait petit à petit son effet. Je cherche dans mes poches mes lunettes de soleil. Je sais très bien que dans ces lieux la luminosité est trop agressive pour mes yeux, c'est donc ainsi, que je pose mes Ray Ban sur le nez. Je tente de me déplacer sur la piste mais me bouscule à une jeune demoiselle vêtue de blanc, une robe si courte qu'elle n'a malheureusement pas besoin de la relever pour qu'on parvienne à voir le fruit de la passion. "Excusez-moi, je ne vois pas où je mets les pieds. Je galère à les contrôler." lui dis-je en me passant une main dans la nuque, gêné.

code by bat'phanie

 


G > ^ v

≈ And it's not a cry that you hear at night. It's not somebody who's seen the light. It's a cold and it's a broken Hallelujah. Hallelujah ≈

Oriana A. Da Silva
L'innocence sauve du désespoir
avatar
Inscrit le : 30/09/2017
Messages : 237
Avatar : Natalie Dormer
Crédits : Neon Démon (signature) ; Junkie (avatar)
Date de naissance : 01/01/1995
Mes rps :
RP : Disponible [3/4]
x Helwan
x Melyna
x LIBRE


Bloc notes :
Hope, ma fille, ma vie, mon espoir


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Coquinerie & Beuverie feat Andria, le Mar 6 Fév - 1:00

Désolée du retard O_O Désolée aussi si c'est court O_O

    C'était très rare qu'Oriana sortait en boîte donc on ne pouvait pas dire que cela ne lui déplaisait pas. Plusieurs hommes sifflèrent les danseuses qui dansaient sur scène. Bon, il fallait dire que c'était son choix d'aller au Fitzgerald elle aurait quand même pu aller ailleurs. Elle voulait sortir de sa routine, cela lui ferait le plus grand bien. L'alcool coulait a flot. Les danseuses... dansaient. Oriana ne put s'empêcher d'appeler ses parents, même si elle leurs faisaient entièrement confiance pour savoir comment avait été Hope les derniers temps. Ses parents les assura que la petite allait merveilleusement bien. Elle parla quelque temps avec son père qui confirma que sa mère donnait le bain à sa fille. La jeune étudiante sourit à l'image de sa mère avec sa petite-fille. Des moments qu'Oriana n'avait pas conscience que sa propre mère aie eut mais c'est tout à fait normal. La jeune demoiselle avait décidé de se rendre au bar afin de prendre un cosmopolitain. Elle avait l'âge depuis deux ans maintenant. Même si la jeune demoiselle buvait que très rarement, la jeune demoiselle n'était pas le genre de personne a boire à tous les jours des litres d'alcool, elle ne le ferait pas plus en n'ayant pas d'enfant. C'était juste vraiment drôle de voir les gens danser. Ou plutôt essayer de danser. C'en était presque pénible de les voir ainsi. Ils manquaient de fluidité dans leurs mouvements. Bon sang, pourquoi n'était-elle pas devenu professeur de danse à la place. Oriana dansa de façon assez sexy pour une jeune femme qui étudiait plutôt la biologie. « Excusez-moi, je ne vois pas où je mets les pieds. Je galère à les contrôler » Oriana haussa des épaules.« Se sont des choses qui arrivent. Vous n'êtes sans doute pas le premier, et ne serez sans doute pas le dernier. » Elle ne put s'empêcher de le reluquer.






Chaque personne qu'on s'autorise à aimer est quelqu'un qu'on prend le risque de perdre △Tu sais ce qui a de plus douloureux dans un chagrin d'amour ? Ce n'est pas de pouvoir se rappeler ce qu'on ressentait avant. Essaie de garder cette sensation. Parce que si tu la laisse s'en aller... Tu la perds à jamais !
Andria L. Giudicelli
MODO ∎ Faith is like WI-FI
avatar
Inscrit le : 27/01/2018
Messages : 271
Avatar : Simon Baker
Date de naissance : 13/01/1977
Mes rps :
DISPONIBLE (8)


- Helwan
- Morrigan
- Rose
- Kaeo
- Indylla
- Bambi
- Charlie et Jay
- Ache

Afficher


Re: Coquinerie & Beuverie feat Andria, le Jeu 8 Fév - 14:38


Coquinerie & Beuverie
Oriana x Andria
Pourquoi me regarde-t-elle comme ça? J'arque un sourcil et lui adresse toujours un sourire gêné. Bien bien bien. Ne restons pas là. Je tente de circuler entre les gens qui prennent tout l'espace mais trébuche probablement avec le pied de l'un d'eux et m'écroule en splendeur sur le sol. Heureusement que je n'avais pas de boisson avec moi. Ou peut-être que si alors. Je ne sais pas. Je ne sais plus. Je suis aussi perdu que Manu. Je faille à me redresser en m'agrippant à quelqu'un mais glisse sous le poids de mon effort à cause de l'alcool par terre et finis la tête entre -ce qui semblerait- des seins... Je redresse la tête. ...Des sens d'homme donc. Très bien. "Alors bébé, faut arrêter de picoler." me dit-il avec sa tête maquillée comme un camion et sa voix grave de routier. "Je... Oui pardon, excusez-moi... C'est juste que..." je n'ai pas le temps de finir que je suis à nouveau embarqué dans la foule. Je ne saurais dire pourquoi mais le temps de ce court instant, mon regard se pose sur la seule jeune femme que j'ai côtoyé durant ce petit trajet et lui demande de l'aide en lui parlant de loin, ma bouche imitant mes intentions. On me recule, encore, encore un peu jusqu'à m'amener à une table. Un bras autour de mes épaules, des rires. Je regarde les gens ici présent mais n'en reconnais aucun. Du moins, je n'ai plus cette capacité apparemment bien que mes yeux soient grands ouverts. Je crois que la paille de l'homme n'était en aucun cas du sucre. C'est même sûr et confirmé. "Alors Monsieur Le Pasteur, on s'amuse bien?" me demanda un étranger. Je ne réponds pas et tente de retrouver la jeune femme du regard mais il semblerait que je l'ai perdu, la foule ayant pris le dessus. "Attends, tu vas voir, on va te faire un cadeau." continua l'homme en appelant quelqu'un. Une femme. Une femme en petite tenue. Une femme en petite tenue qui danse par dessus moi, ses jambes s'étant écartée pour que les miennes soient entre les siennes. "Excusez-moi madame mais c'est un peu inapproprié" lui dis-je en tentant de l'écarter. "Et alors? On fait le timide? Ah. Je vois. Tu préfères les enfants." ajouta l'autre imbécile. Je n'ai même plus la force de faire quoi que ce soit, ni même de réagir. La musique continue de tambouriner dans mes oreilles, au point de me rendre sourd en ne laissant passer que les basses. Mes mains sur mes oreilles, je veux que ça cesse. "A MOI!" me mis-je à hurler dans tout le bar en espérant qu'une âme sensible et bienveillante veuille bien venir à ma rescousse.

code by bat'phanie

 


G > ^ v

≈ And it's not a cry that you hear at night. It's not somebody who's seen the light. It's a cold and it's a broken Hallelujah. Hallelujah ≈

Oriana A. Da Silva
L'innocence sauve du désespoir
avatar
Inscrit le : 30/09/2017
Messages : 237
Avatar : Natalie Dormer
Crédits : Neon Démon (signature) ; Junkie (avatar)
Date de naissance : 01/01/1995
Mes rps :
RP : Disponible [3/4]
x Helwan
x Melyna
x LIBRE


Bloc notes :
Hope, ma fille, ma vie, mon espoir


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Coquinerie & Beuverie feat Andria, le Ven 9 Fév - 16:17

    Le party était à son comble. Un homme l'avait bousculé et s'était excusé mais la jeune femme avait simplement haussé des épaules. Ce n'était certainement pas la première fois que l'a bousculait sur une piste de danse. C'était tout à fait naturelle. Oriana commença donc un inspection de son interlocuteur. Il semblait un peu vieux pour fréquenté se genre d'endroit, non. Quoi qu'elle ne connaissait pas du tout son âge réel, elle lui donnait facilement la trentaine et plus. La jeune femme de vingt-deux ans haussa de nouveaux les épaules. Sans le vouloir, la jeune demoiselle le détailla. Peut-être pour garder en mémoire ses trait, elle en savait rien. Il semblait gêné cela voulait dire qu'il l'avait remarqué. Bon, elle ne chercha pas a être subtile non plus. L'homme lui demande de l'aide, mais la jeune femme s'éclipse. Elle alla au bar chercher une bière. L'homme dont elle ne connaissait rien ne semblait pas à l'aise du tout. Soudain, elle entendit hurler. Elle se dépêcha. L'homme dont elle ne connaissait pas encore le nom avait les deux mains sur les oreilles. Elle se dépêcha de se rendre près de lui et en le tirant par le bras, elle l'entraîna loin de la piste et lui tendit la bière. Au départ, c'était surtout pour elle, mais comme il semblait en mode "détresse" elle le lui laissa. Et puis, cela lui faisait tellement plaisir. « Mais c'était quoi ça ? Est-ce ça va ? Les gens semblait intéressé par votre personne ? Avez-vous besoin de quelque chose ? Prenez une gorgée, cela vous feras sans doute du bien... Enfin, je ne suis pas docteur, mais quand même... Tout va bien ??? » Beaucoup trop de question mais elle voulait savoir qui il était... Après tout, ce sont deux étrangers l'un pour l'autre. Elle s'éclipsa près du bar et demanda une serviette ou quelque chose trempé dans l'eau froide. « Ça va être un peu froid ! » Elle déposa un tissu humide sur son cou. « Ça va vous faire du bien. Peut-être avez-vous trop chaud !! C'est ça ??? »





Chaque personne qu'on s'autorise à aimer est quelqu'un qu'on prend le risque de perdre △Tu sais ce qui a de plus douloureux dans un chagrin d'amour ? Ce n'est pas de pouvoir se rappeler ce qu'on ressentait avant. Essaie de garder cette sensation. Parce que si tu la laisse s'en aller... Tu la perds à jamais !
Andria L. Giudicelli
MODO ∎ Faith is like WI-FI
avatar
Inscrit le : 27/01/2018
Messages : 271
Avatar : Simon Baker
Date de naissance : 13/01/1977
Mes rps :
DISPONIBLE (8)


- Helwan
- Morrigan
- Rose
- Kaeo
- Indylla
- Bambi
- Charlie et Jay
- Ache

Afficher


Re: Coquinerie & Beuverie feat Andria, le Dim 11 Fév - 15:48


Coquinerie & Beuverie
Oriana x Andria
Après m'être fait embarqué, j'attrape la bière que la jeune femme me tend et en bois une gorgée avant de la lui rerendre. "Pardonnez moi, ce n'est vraiment pas pour moi ça." lui dis-je en lui adressant un petit sourire désolé. Mais soudainement, je me sens agressé. On me martyrise avec des tonnes de questions. Je ne sais même pas si je peux y répondre à toutes! Je tente de m'en rappeler et ce qui me fait bizarre est que je suis là, et que j'ai l'impression d'entendre ma mère quand cette dernière était encore envie. "Je... Je ne sais pas... J'ai l'impression de ne plus être moi-même et... et... Ils m'ont amené à leur table, je ne les connais même pas mais ils me connaissaient et je... Ca doit être car je suis le Pasteur d'ici, tout le monde sait plus ou moins qui je suis mais je ne connais pas tous les citoyens de la ville...." répondis-je paniqué à une vitesse effroyable. Je reporte mes yeux sur la jeune femme, ces petits yeux tombants de chiens battus. "Ils ont voulu me faire céder à la tentation et bien que je n'ai pas fait voeux d'abstinence ça ne veut pas dire que je couche avec la première venue non non non madame je vous assure!" continuais-je à m'expliquer tout en parlant avec les mains. Je suis déboussolé. Je suis tiraillé. Je ne sais pas quoi faire. Ni à qui faire confiance bien que cette dernière semble la plus nette des personnes que j'ai vu pour le moment. Mais avant même que je reprenne depuis le début, je me sens finalement crispé à cause du froid, serrant les dents pour ne pas montrer ma douleur. "Che... Che ne chais pas chi cha me fait du bien." lui dis-je avant d'essayer de m'habituer à cette température. "Je... Je crois que... D'abord merci madame de bien vouloir m'aider mais je crois que... J'ai été drogué... Il faut que je me confesse... Madame, prenais mon rôle le temps de quelques instants." lui dis-je avant de m'accroupir pour me mettre à genoux. Dans cette posture, les mains vers l'avant, on pourrait croire que c'est moi qui lui fais une certaine prière, sexuellement parlant bien entendu, ayant inversé les rôles dans sa plus grande totalité. "Pardonnez moi mon père, j'ai péché. J'ai pris des substances que je n'avais pas du tout conscience, pensant innocemment que c'était du sucre et j'ai presque une fois de plus touché à la luxure, non voulue, des femmes se frottant à moi. Que dois-je répéter pour que je puisse me nettoyer de ces obscénités?" demandais-je à la jeune femme comme si c'était la puissance suprême, avant de baisser la tête car je sens que des petites perles se forment au coin de mes yeux.

code by bat'phanie

 


G > ^ v

≈ And it's not a cry that you hear at night. It's not somebody who's seen the light. It's a cold and it's a broken Hallelujah. Hallelujah ≈

Oriana A. Da Silva
L'innocence sauve du désespoir
avatar
Inscrit le : 30/09/2017
Messages : 237
Avatar : Natalie Dormer
Crédits : Neon Démon (signature) ; Junkie (avatar)
Date de naissance : 01/01/1995
Mes rps :
RP : Disponible [3/4]
x Helwan
x Melyna
x LIBRE


Bloc notes :
Hope, ma fille, ma vie, mon espoir


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Coquinerie & Beuverie feat Andria, le Dim 18 Fév - 17:30

    Oriana essayait de deviner quel était le problème, si problème il y a lieu, de l'homme qu'elle "soignait" sans vraiment le faire. Avait-il paniquer ??? Était-il ochlorophobe, ayant peur de la foule (là où il y a beaucoup de personne) ou agoraphobe qui ne doit pas non plus être confondue avec l'ochlophobie qui correspond à la peur de la foule en tant que masse oppressive. Peut-être qu'il n'était pas à sa place dans ces lieux. Cela pourrait arriver à n'importe qui. Oriana lui avait tendu une bière juste au cas où et ce dernier l'a déclina en lui disant que ce n'était pas pour lui. La jeune femme en but une ou deux gorgées puis la déposa sur le comptoir près d'elle. Après tout cela, Oriana le bombarda de question. À bien y réfléchir, elle aurait juste pu attendre qu'il répondre à une question avant d'en poser cinquante autres. Ce qu'elle pouvait être bête parfois. Elle regretta son "bombardement". Pauvre homme, il semblait réfléchir à quoi répondre. Elle ne le pressa pas cette fois-ci, elle attendit qu'il tente de répondre à ses nombreuses questions. « Je... Je ne sais pas... J'ai l'impression de ne plus être moi-même et... et... Ils m'ont amené à leur table, je ne les connais même pas mais ils me connaissaient et je... Ca doit être car je suis le Pasteur d'ici, tout le monde sait plus ou moins qui je suis mais je ne connais pas tous les citoyens de la ville.... » Oriana écarquilla les yeux. Avait-elle bien entendu. Pasteur. Mais il avait quel âge bordel. « Pas... Pasteur. Mais, vous avez quel âge ma parole ?? » La jeune maman se pinça la lèvre. « Non, ne répondez pas. Cela ne me regarde pas du tout. En quoi cela change que vous soyez pasteur ou non ? Vous êtes un être humain comme tout le monde, pasteur ou non. Moi non plus je ne connais pas tous les habitants, je ne vais pas mourir pour cela pour autant » Elle lui sourit. Elle l'écouta parlé. Oriana avait une très bonne écoute. L'entendre dire que les gens tentaient de lui faire céder à la tentation, c'était pas un peu cruel, même pour un pasteur. L'abstinence est un renoncement volontaire et durable à la satisfaction d'un appétit ou d'une envie. Il renonçait à quoi : alcool, plaisir charnelle, cela pouvait englober beaucoup de chose. Oriana n'osa même pas demandé il s'abstenait à quoi. Même l'entendre dire qu'il ne couchait pas avec la première venue lui donna des frissons dans le dos. « Je... Je crois que... D'abord merci madame de bien vouloir m'aider mais je crois que... J'ai été drogué... Il faut que je me confesse... Madame, prenais mon rôle le temps de quelques instants » Sa demande l'a laissa perplexe. Elle était encore plus perplexe à l'entendre parler de drogue. « Euh... Je... D'accord » Oriana vit le pasteur s'accroupir devant elle. La jeune demoiselle entendit quelques sifflement près d'elle mais elle s'en moqua. « Pardonnez moi mon père, j'ai péché. J'ai pris des substances que je n'avais pas du tout conscience, pensant innocemment que c'était du sucre et j'ai presque une fois de plus touché à la luxure, non voulue, des femmes se frottant à moi. Que dois-je répéter pour que je puisse me nettoyer de ces obscénités ? » « Euh... Je... Continuer mon cher monsieur. Je vous écoute » Oriana ne savait pas du tout comment réagir à tout cela.





Chaque personne qu'on s'autorise à aimer est quelqu'un qu'on prend le risque de perdre △Tu sais ce qui a de plus douloureux dans un chagrin d'amour ? Ce n'est pas de pouvoir se rappeler ce qu'on ressentait avant. Essaie de garder cette sensation. Parce que si tu la laisse s'en aller... Tu la perds à jamais !
Andria L. Giudicelli
MODO ∎ Faith is like WI-FI
avatar
Inscrit le : 27/01/2018
Messages : 271
Avatar : Simon Baker
Date de naissance : 13/01/1977
Mes rps :
DISPONIBLE (8)


- Helwan
- Morrigan
- Rose
- Kaeo
- Indylla
- Bambi
- Charlie et Jay
- Ache

Afficher


Re: Coquinerie & Beuverie feat Andria, le Mer 21 Fév - 22:13


Coquinerie & Beuverie
Oriana x Andria
Je laisse échapper un soupir. Je ne saurais dire si je la mets mal à l'aise ou pas mais il faut que je continue de me confesser bien que je ne pense pas avoir fait énormément de péchés, du moins, pas récemment si ce n'est que là. Je me mets à pleurer. "Je me sens si coupable, faites quelque chose. Est-ce grave d'avoir touché à tout ceci et encore plus si ce n'était pas voulu? Je ne sais plus où donner de la tête." lui dis-je en fourrant ma tête dans mes mains. "La colère de Dieu va-t-elle s'abattre sur moi?" lui demandais-je entre deux sanglots. Je laisse tomber mes bras le long de mon corps et me relève petit à petit, sentant mes jambes trembler sous la honte. Serait-elle capable de me faire plus de mal que je ne ressens actuellement en me faisant faire des choses que je ne voudrais pas qu'on me fasse faire. "Dites moi quelles prières je dois dire s'il vous plait. Effacez tous ces péchés." lui dis-je de cet air désolé avant de me reculer et de m'assoir, désemparé. "Un remontant ou une danse mais sans connotation sexuelle me ferait-elle du bien?" lui demandais-je en essayant de poser mes yeux sur elle, l'air peureux.

code by bat'phanie

 


G > ^ v

≈ And it's not a cry that you hear at night. It's not somebody who's seen the light. It's a cold and it's a broken Hallelujah. Hallelujah ≈

Oriana A. Da Silva
L'innocence sauve du désespoir
avatar
Inscrit le : 30/09/2017
Messages : 237
Avatar : Natalie Dormer
Crédits : Neon Démon (signature) ; Junkie (avatar)
Date de naissance : 01/01/1995
Mes rps :
RP : Disponible [3/4]
x Helwan
x Melyna
x LIBRE


Bloc notes :
Hope, ma fille, ma vie, mon espoir


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Coquinerie & Beuverie feat Andria, le Mar 27 Mar - 4:07

    Oriana ne pouvait qu'écouter. Pour le moment elle ne pouvait rien faire d'autre. Elle avait d'ailleurs un excellente écoute. Elle ne répétait jamais rien à personne. Muette comme une carpe. Oriana écoutait les confessions de l'homme à ses pieds même si pour le moment, elle se demandait si les gens autour d'eux ne commencerait pas à faire jaser. Pourquoi, un homme qui pleure au genou d'une jeune fille qui semble avoir la moitié de son âge, d'un l'un est pasteur et l'autre étudiante ayant peut-être la moitié de son âge. « Je me sens si coupable, faites quelque chose. Est-ce grave d'avoir touché à tout ceci et encore plus si ce n'était pas voulut ? Je ne sais plus ou donner de la tête » Elle lui releva la tête et vit les larmes coulées. Elle glissa ses pouces sur ses joues et les essuya à mesure qu'elles coulaient. « Vous êtes humain, un pasteur et non un prête encore moins le pape en personne, vous avez le droit. De plus, nous ne sommes plus dans les années 1950 ou les pasteurs violaient les enfants. Vous avez le droit de vous marier non, même si vous êtes un homme d'église. Vous devez avoir une famille non ? » En toute sincérité, elle lui fit le plus beau des sourires et une fois l'homme debout... Elle alla lui faire un gros câlin. Cela pourrait faire bizarre pour lui mais un câlin faisait toujours du bien dans les moments de détresse. « Dites moi quelles prières je dois dire s'il vous plait. Effacez tous ces péchés » « Je suis désolée mais vous seul peut savoir quelles prières seraient le mieux pour vous. Je ne peux que vous apportez soutien moral » Oriana ne savait comment le réconforter d'avantage. Elle n'était pas très doué avec les prêtres et compagnie. Elle n'Avait pas été a l'église depuis une centaine d'années. Bon ceci dit c'est un peu exagéré mais on comprends ici qu'elle n'a pas été a l'église depuis des lustres. Enfant, elle y allait car elle y était un peu obliger mais maintenant âgée de vingt deux ans, elle prenait ses propres décisions. Elle le regardait avec des yeux de biches. Elle en était désolée pour cette homme qui semblait repentant. « « Un remontant ou une danse mais sans conotation sexuelle me ferait-elle du bien ? » [/b] Soudainement, la musique devint plus calme, plus lente, plus douce. La jeune hispano-brésilienne fini son verre d'un trait puis se leva puis tandis la main puis sourit : « m'accordez-vous cette danse ? »





Chaque personne qu'on s'autorise à aimer est quelqu'un qu'on prend le risque de perdre △Tu sais ce qui a de plus douloureux dans un chagrin d'amour ? Ce n'est pas de pouvoir se rappeler ce qu'on ressentait avant. Essaie de garder cette sensation. Parce que si tu la laisse s'en aller... Tu la perds à jamais !
Andria L. Giudicelli
MODO ∎ Faith is like WI-FI
avatar
Inscrit le : 27/01/2018
Messages : 271
Avatar : Simon Baker
Date de naissance : 13/01/1977
Mes rps :
DISPONIBLE (8)


- Helwan
- Morrigan
- Rose
- Kaeo
- Indylla
- Bambi
- Charlie et Jay
- Ache

Afficher


Re: Coquinerie & Beuverie feat Andria, le Mar 27 Mar - 15:04


Coquinerie & Beuverie
Oriana x Andria
Ses paroles n'ont aucun effet sur mon état actuel et bien que je sois sur le point de craquer, j'essaie de rester fort et de résister. J'attrape sa main et la fais valser sur la musique qui passe, étant complètement à contre-temps, n'écoutant pas vraiment ce qui se joue. Je suis ailleurs. Complètement à l'ouest. Les quelques pas de danse me donne un mal de tête fou et attrapant sa deuxième main, je la regarde dans les yeux. "Merci de m'avoir sauvé mais nos chemins vont devoir se séparer. Je ne me sens plus d'attaque pour ce soir avec tout ce que j'ai vécu. J'ai besoin de me reposer." lui dis-je sur un ton désolé avant de porter ses mains vers mes lèvres et de les embrasser. Je lâche difficilement ses mains, ses doigts restant comme accrochés aux miens et puis plus rien. Je peine à trouver la sortie, appelant un taxi pour qu'il vienne me chercher. Je me sens seul, tentant d'en arrêter un. J'en connais un qui va bien dormir ce soir. Un taxi s'arrête finalement, et regardant derrière moi voir si la jeune femme ne m'a pas suivi, je rentre dedans, ferme la porte et donne une adresse au conducteur, ce dernier ne perdant pas de temps pour me partir.

code by bat'phanie

 


G > ^ v

≈ And it's not a cry that you hear at night. It's not somebody who's seen the light. It's a cold and it's a broken Hallelujah. Hallelujah ≈

Contenu sponsorisé
Afficher


Re: Coquinerie & Beuverie feat Andria, le

Coquinerie & Beuverie feat Andria

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: 2018-