Partagez| .

(libre) s'réveiller comme une fleur


Esteban Saunders
avatar
Inscrit le : 21/01/2018
Messages : 17
Avatar : jordy baan
Crédits : balaclava
Mes rps : charlie + pao

Bloc notes :

Afficher


(libre) s'réveiller comme une fleur, le Dim 28 Jan - 21:54

bip, bip, bip, bip, bip. tes doigts viennent s’abattre rageusement sur l’objet qui sonne d’une manière démente et insoutenable. t’ouvres les yeux avec difficulté, et tu les refermes instinctivement, quand tu sens que ça s’agite dans ta tête. tu fronces les sourcils et te remémores ton vendredi soir. une soirée bien remplie, d’après tes rares souvenirs. toujours est-il que tu subis en ce moment une cuite royale. tu t’étires lentement et prudemment et savoure la douce chaleur de ta couette. quand tout d’un coup, tu te souviens de la conférence de droit à laquelle il est obligatoire d’assister, qui commence à neuf heures pétantes.

tu te lèves brusquement, sans doute un peu trop, et file plonger la tête dans la baignoire. tu actionnes le robinet et le pommeau projette une bonne dose d’eau gelée sur ta tête. t’étouffes un grognement, il faut ce qu’il faut. alors que tu cours maintenant vers la cuisine pour prendre un café, étape obligatoire pour que tu tiennes le coup, tu te rends compte que ni toi, ni paola ta colocataire n’en avez racheté. tu lâches un propos pas très gracieux. tu pourras jamais tenir la matinée sans un café bien serré. tu files enfiler un gros sweat noir dans la salle de bain et rabats la capuche sur ta tête. t’as les yeux pas très nets, encore rouges mais tu vas devoir faire avec. une fois ta paire de vieilles baskets enfilée, tu descends dans la rue, direction la superette la plus proche. il est 7h50, t’es pas en avance.

quand enfin tu trouves une supérette ouverte, tu t’engouffres dedans et cherche le rayon café aussi vite que tu le peux. t’es très loin d’être alerte, t’avances tête baissée, cerveau dans le coton, yeux dans le brouillard, tu sais plus très bien en fait. puis d’un coup, boum. tu sens quelque chose qui se cogne contre ton torse, ton épaule, toi (t’as vraiment pas les idées claires). t’as le sentiment que c’est les restes de toutes les saloperies que t’as ingéré qui se heurte à toi subitement, mais il s’avère que le choc est bien réel. tu vois les articles de la personne que tu as renversé répandus par terre, et tu lâches un gros « quel con! » qui s'adresse à toi, bien entendu. tu te baisses beaucoup trop rapidement pour ramasser tes dégâts, ta tête te le fait comprendre quelques secondes après. tu ramasses ce qui est tombé et te redresse avec un semblant de lenteur, pour regarder la personne que tu viens de renverser par mégarde. avec un air absolument pas frais, tu lances « vraiment désolé, j’ai pas… j’ai pas vu ». ce qui est plutôt vrai pour le coup.
Andria L. Giudicelli
Love your neighbor as yourself
avatar
Inscrit le : 27/01/2018
Messages : 100
Avatar : Simon Baker
Crédits : TAG
Date de naissance : 13/01/1977
Mes rps :
INDISPONIBLE (10)


Charlie - Helwan - Oriana - Esteban - Barthelemy - Isabelle - Morrigan - Athéna - Rosalya - Aimee

Afficher


Re: (libre) s'réveiller comme une fleur, le Jeu 1 Fév - 17:53


S'Réveiller comme une fleur
Esteban x Andria
Un simple matin, à la recherche de provision, c'est ainsi que je me retrouve dans la petite supérette en plein milieu d'Austin. Des pizzas, des pâtes et d'autres choses qui ne sont pas forcément bonnes pour la santé se retrouvent au sol, étalé. Heureusement pour moi, mon thé matinal ne s'est pas renversé, d'autant plus que j'aurais pu ébouillanté quelqu'un. Je pensais que rien ne m'arriverait mais il semblerait qu'un jeune homme fasse de cette journée de moins banale. Une autre aventure que je pourrais raconter à mon chat vu qu'à défaut d'avoir une femme, j'ai une autre boule de poils. Je n'ai même pas le temps de me baisser pour ramasser mes futurs achats que la personne se redresse. "Ca ne fait rien. Ca peut arrivé à n'importe qui." répondis-je avec un petit rire amusé. "Attends moi là deux secondes." lui dis-je avant de partir chercher un panier et de revenir vers lui. "Voilà, dépose ça là-dedans, au moins la prochaine fois qu'une personne fonce vers moi, ça ne tombera pas. Du moins espérons-le." ajoutais-je avant de rajouter un paquet de chips dans mon petit caddy portatif. "Tu as quand même la foi de t'être motivé à faire des courses dans un état pareil." lui fis-je remarquer, toujours cet air au visage. J'attrape un autre paquet de chips et lui tends. "Tiens, souvent on a la flemme de tout donc fais toi plaisir, mange n'importe quoi, bois beaucoup d'eau. Profites de ta jeunesse." ajoutais-je une fois de plus en essayant de passer mais il semblerait que je mette à jouer à l'épervier passé avec ce dernier. "Oops, pardonne moi." lui dis-je en passant à côté de lui, oubliant que je tenais un panier, ce dernier percutant une étagère de bocaux. Je me retourne vers le jeune homme, une tête embarrassée. "C'est vraiment moi qui ai fait ça?" lui demandais-je tout bas.

code by bat'phanie

 


G > ^ v

≈ And it's not a cry that you hear at night. It's not somebody who's seen the light. It's a cold and it's a broken Hallelujah. Hallelujah ≈

Esteban Saunders
avatar
Inscrit le : 21/01/2018
Messages : 17
Avatar : jordy baan
Crédits : balaclava
Mes rps : charlie + pao

Bloc notes :

Afficher


Re: (libre) s'réveiller comme une fleur, le Dim 18 Fév - 16:53

finalement, l'accident que tu as causé ne semble pas si grave que ça. quand tu relèves tes yeux en direction de celui que tu viens de percuter, tu croises le regard d'un type plutôt amusé par la situation. soulagé, tu tiens ses courses précédemment répandues à terre dans tes bras, et le voit s'éloigner puis revenir avec un panier. - pas bête -, tu penses sur le moment. tu reposes les pizzas, pâtes et autres aliments pas des plus équilibrés dans le panier. tu juges pas, t'apprécies fortement les pâtes, et ne parlons pas des pizzas. de bon matin, ton cerveau a du mal à assimiler ce qu'on lui dit, et encore plus ce matin. tu réfléchis donc quelques précieuses secondes avant de répondre au blond "ouais, mais sans un café, je ne tiendrai pas la journée". tu laisses un sourire amusé s'étendre sur ton visage, tu dois vraiment faire pitié. puis le bienveillant acheteur de pizzas te tends un paquet de chips. pourquoi pas? tu tends le bras et l'attrape "merci, j'oublierai pas l'eau, vous en faites pas, je commence à être habitué". faut dire que les lendemains de cuite, tu connais pas mal. ça fait cinq ans que ça dure, et t'apprécies pas mal.

Puis, alors que vous alliez tous deux partir chacun de votre côté, t'entends un gros fracas qui résonne horriblement fort dans ta tête. tu finis par te retourner pour voir le blond qui vient de renverser une étagère remplie de bocaux divers et variés. tu lances d'un ton aussi discret que possible "apparemment, oui. un coup de main?" tu regardes les bocaux tombés au sol. certains, chanceux, continuent de rouler tandis que d'autres se retrouvent brisés à terre. la situation t'amuses, tu te demandes comment va continuer cette fameuse journée.
Andria L. Giudicelli
Love your neighbor as yourself
avatar
Inscrit le : 27/01/2018
Messages : 100
Avatar : Simon Baker
Crédits : TAG
Date de naissance : 13/01/1977
Mes rps :
INDISPONIBLE (10)


Charlie - Helwan - Oriana - Esteban - Barthelemy - Isabelle - Morrigan - Athéna - Rosalya - Aimee

Afficher


Re: (libre) s'réveiller comme une fleur, le Hier à 22:03


S'Réveiller comme une fleur
Esteban x Andria
Je souris gentiment au jeune homme en acquiesçant sa proposition. "Oui, ce ne serait pas de refus." lui répondis-je en rigolant. Et c'est alors qu'en voulant me retourner pour enlever ce bazar, je me retrouve au sol, embarquant avec moi le jeunot dans ma chute. Je prends appui sur mes mains pour tenter de me relever mais chaque exécution s'avère être un réel fardeaux, mes pieds glissant à chaque fois sur l'huile de ces bocaux. "Pardon je... je fais de mon mieux mais..." et une cascade de plus m'empêchant de finir ma phrase. Un des agents du personnel vient nous voir avec des gros yeux. "Ha ben bravo! Voyez le souk que vous mettez ici. Si vous ne déguerpissez pas sur le champ, on vous fout dehors!" nous dit-elle. Ah c'est bien beau de dire que le client est roi. Même en tant que bouffon on devrait être traités comme les plus hauts de la société. Je regarde le jeune homme embarrassé, cet air disant "qu'est-ce qu'on fait maintenant?". Je détourne le regard de ce dernier pour le poser sur la femme. "Ne le blâmez pas ma fille, tout ceci est de ma faute." lui dis-je en tentant de calmer la situation. "Je ne suis pas votre fille, pour qui vous prenez vous!" rétorqua-t-elle. Bien. La communication va être difficile.

code by bat'phanie

 


G > ^ v

≈ And it's not a cry that you hear at night. It's not somebody who's seen the light. It's a cold and it's a broken Hallelujah. Hallelujah ≈

Contenu sponsorisé
Afficher


Re: (libre) s'réveiller comme une fleur, le

(libre) s'réveiller comme une fleur

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Downtown :: Autres lieux-