AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

I want to be Mine [ISA/CHARLIE]


Charlie L. Riviera
ADMIN ∎ WILD CHILD
avatar
Inscrit le : 18/01/2018
Messages : 349
Avatar : Levy Tran
Crédits : Gamyn
Mes rps : 4/6
ROBBIE#2 - ANDRIA#5 - RACHEL - Elijah#3



Bloc notes :



Afficher


I want to be Mine [ISA/CHARLIE], le Sam 20 Jan - 18:48

La pluie avait fait son arrivée dès le matin. Le soleil pourtant si présent à Austin avait laissé la pluie hydrater le sol sec du Texas. Charlie aurait voulu profiter de son jour de congé à l’air libre et pas entre les quatre murs miteux de son appartement. Elle était seule, Elijah était parti bosser et elle tournait en rond. Elle avait tout de même profité du silence pour s’entrainer à la boxe mais après une heure et demie, toute son énergie légendaire avait disparu. Elle avait cogné dans le sac de jute jusqu’à l’épuisement et avait tenté de se ressourcer sous une douche chaude mais l’eau froide n’avait pas tardé à couler sur sa peau ce qui avait déclenché un hurlement strident de la part de la petite brune. Elle s’était donc résignée à zapper devant la vieille télé qui trônait dans le salon, affalée sur le canapé. En zappant, elle était tombée sur une page de réclame concernant le centre de bien-être d’Austin sur une chaîne locale. Et puis pourquoi pas se détendre dans un lieu où les gens étaient payés pour faire plaisir aux autres ? Elle avait embarqué sa veste et son maillot sous le bras. Elle avait grimpé à bord de Numéro 16, sa fidèle voiture de course, et avait roulé jusqu’au centre thermal.

Charlie était couchée sur un banc en bois dans le sauna. Seul un carré de tissu violet recouvrait le bas de son ventre. Elle s’était laissée à profiter de la chaleur de l’endroit seins nus dévoilant chacun de ses tatouages qui ornaient le haut de son corps, des bras jusqu’au buste. Elle était seule jusqu’à ce que la porte s’ouvre et laisse un courant d’air froid hérisser ses poils. Elle espérait que ça ne soit pas un vieux pervers mais elle apprécia découvrir une autre jeune femme qui s’installa elle aussi pour profiter des vapeurs chaudes aromatisées à l’eucalyptus. Charlie referma les yeux laissa son corps se détendre profitant de chaque inspiration pour ce délecter des senteurs du lieu. Charlie avait ce sentiment étrange d’être observée, elle ouvrit un œil pour observer sans subtilité la jeune femme qui était entré un peu plus tôt. « Mes seins te font de l’effet que tu me regarde avec envie comme ça ? » lança-t-elle avec sa voix enjôleuse.
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: I want to be Mine [ISA/CHARLIE], le Dim 21 Jan - 22:59

I want to be Mine
C'est avec déception qu'Isabelle se leva ce matin, découvrant que les nuages avaient recouvert le ciel d'Austin et qu'une pluie battante s'écrasait sur le sol. Bien qu'elle détestait les grosses chaleurs et évitait le plus possible le soleil, la jeune fille détestait encore plus la pluie et l'humidité. Elle n'avait rien de spécialement prévu aujourd'hui, aucun cours ne l'attendait et elle avait pris suffisamment d'avance pour pouvoir chiller une journée entière. Elle comptait donc profiter de l'absence de sa colocataire pour traîner sous un plaid à regarder des séries et jouer aux jeux vidéo jusqu'à son retour. Isabelle, qui appréhendait cette colocation, fut agréablement surprise par cette rencontre. Même si les deux jeunes filles n'avaient pas grand chose en commun, elles s'entendaient à merveille.
Après quelques heures à comater devant son écran, un sentiment de culpabilité l'envahit. C'était son seul "jour de repos" de la semaine et même si à ce moment précis l'envie de sortir de son canapé était loin d'être à son paroxysme, elle savait pertinemment qu'elle se mordrait les doigts à un moment ou un autre de n'avoir rien fait de concret durant sa journée.

Ses yeux se posèrent alors sur un prospectus qui traînait sur la table en face d'elle: c'était une publicité pour une salle de gym. Comment était-il arrivé ici ? Isabelle n'était pas une grande sportive et Albane n'avait pas l'air non plus d'apprécier plus que tant sculpter son corps parfait en soulevant des poids. Alors qu'elle était plongée dans ses pensées à tenter de trouver une raison à la présence d'une publicité de fitness dans son salon, ses yeux se posèrent alors sur les plus petites calligraphies. Elle se redressa alors d'un bon et glissa le bout de papier dans sa poche.
Une petite après-midi à se faire bichonner dans un spa, c'était une des meilleures idées qu'avait eut la jeune fille depuis des années. Elle enfila sa veste à capuche et ses chaussures de pluie et elle se rendit à l'adresse indiquée. Par chance, la ligne de bus qui desservait la résidence universitaire s'arrêtait également devant la salle de fitness et c'est tel un ninja qu'Isabelle évitait les grosses gouttes d'eau qui tombaient du ciel.

C'est alors entourée d'une serviette autour de la poitrine que la jeune fille entra rapidement dans le sauna. Une seule personne s'y trouvait et, qui plus est, n'était pas un homme. Elle allait vraiment pouvoir se détendre sans craindre les regards déplacés d'un vieux pervers aillant payé le droit de se rincer l’œil. Elle posa alors les yeux sur la jeune femme et admira ses nombreux tatouages, ils avaient un style qu'Isabelle n'avait jamais vu: ils étaient colorés et originaux - pas comme les siens. Ce n'est que quand l'inconnue ouvrit les yeux qu'elle se rendit compte de son comportement déplacé. Elle baissa alors les yeux « Excuse-moi ! Sans vouloir te manquer de respect... Pas du tout. Ce sont plutôt tes tatouages. Ce sont toi qui les a dessinés ?  » Dit-elle en secouant la tête de gauche à droite et d'une voix calme et posée. Même si elle était morte de honte de s'être fait attraper en plein "reluquage", elle ne voulait pas se démonter devant cette fille qui semblait ne manquer d'aucune confiance en elle.


Codage par Libella sur Graphiorum
Charlie L. Riviera
ADMIN ∎ WILD CHILD
avatar
Inscrit le : 18/01/2018
Messages : 349
Avatar : Levy Tran
Crédits : Gamyn
Mes rps : 4/6
ROBBIE#2 - ANDRIA#5 - RACHEL - Elijah#3



Bloc notes :



Afficher


Re: I want to be Mine [ISA/CHARLIE], le Lun 22 Jan - 11:16

Charlie profitait pleinement de ce moment relaxant. Aller au Spa, ce n’était pas vraiment dans ses habitudes pour elle qui aimait vivre à cent à l’heure. Elle ne savait pas combien de temps elle allait pouvoir rester couchée à réfléchir au sens de la vie avant de vouloir bouger, de se mettre en mouvement. Ces moments pour Charlie étaient rares mais elle se surprit à apprécier la tranquillité du lieu et ce silence qui l’enveloppait dans une bulle apaisante. Elle observa quelques instants la jeune femme entrer avant de refermer les paupières pour faire le vide dans son esprit. L’eucalyptus faisait gonfler ses poumons, donnait un nouveau souffle à ses bronches abimées par la nicotine. Puis elle s’amusa de cette jolie fille qui la reluquait et qui était troublée, prise la main dans le sac ma grande. Charlie avait toujours préféré les échanges charnels avec les femmes et appréciait draguer beaucoup d’entre-elles, les hommes étaient bien trop égoïstes, pensant à leur seul plaisir. Faut dire que même si la brune aime parfois sentir la virilité d’un homme, aucun d’entre eux n’a jamais réussi à la faire décoller comme une fille a pu le faire. Elle voyait en l’homme qu’une source d’amusement et puis si elle pouvait leur soutirer quelque chose en plus, elle n’hésitait pas longtemps. Les hommes étaient si prévisibles en matière de sexe que s’en était lassant et Charlie passait relativement vite à autre chose les abandonnant comme un vieux savon à peine utilisé. Sauf que la jeune femme en face d’elle ne reluquât pas son corps avec une envie de le consommer, mais bien pour admirer ses tatouages. Charlie se releva et pris appuis sur son coude. La position était extrêmement inconfortable et Charlie ne tarda pas à s’assoir comme une personne normale. Elle aimait entendre les gens s’extasier de ces œuvres d’art éternelles encrées sur son corps.

« T’excuse pas, j’suis plutôt flattée en fait ! » Charlie se mit debout pour montrer à sa jolie voisine ses tatouages. « Ceux sur ma jambe et mon bide sont de moi et une partie de ceux du buste aussi. Mon bras gauche, ce sont divers artistes, c’est pour ça qu’il est si rempli. » En effet, son bras gauche avait été la partie de son corps à goûter à l’aiguille. A l’époque, elle n’avait pas assez confiance en ses talents de dessinatrice pour se faire tatouer son propre dessin. Elle avait donc décidé de laisser ce bras aux divers artistes qui désiraient exposer leurs œuvres. Son bras n’était juste qu’une simple exposition alors que le reste de son corps cachait des dessins bien plus personnels. Charlie n’était pas pudique pour un balle et ne se sentie pas du tout gênée de montrer les parties de son corps à cette inconnue. Ce n’est que de la chair au final. « T’as pas la tête à t’intéresser à ces choses-là, veux tester l’aiguille ? » C’est vrai que en comparaison, l’inconnue avait la tête de la première de classe à côté de Charlie qui était plus sujette à porter le bonnet d’âne.
[/quote]
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: I want to be Mine [ISA/CHARLIE], le Lun 22 Jan - 15:51

I want to be Mine

l'inconnue se disait flattée, ce qui déstabilisa légèrement l'étudiante. Alors que dans l'air du temps les filles aimaient crier au scandale pour le moindre comportement ou geste déplacé, il était de très rare de voir que ce genre situation ne débouchait pas sur des insultes ou autre recadrement. Isabelle releva les yeux et les posèrent sur son corps maculé de tatouages. L'endroit manquait trop de lumière pour qu'elle puisse voir les dessins en détail, mais elle pouvait clairement voir que celle qui se tenait devant elle était incroyablement bien foutu et qu'aucun bout de gras ne dérangeait... Il fallait absolument qu'Isabelle se remette au sport. Bien qu'elle en ait fait durant son enfance, c'est en signe de protestation à la bienveillance de sa mère-dragon qu'elle plaqua toutes activités du genre. Depuis, ses seuls réels loisirs récurrents se trouvaient sur un écran d'ordinateur. Les dessins qu’exhibait sa colocataire de sauna semblaient très bien réalisés et cela renforçait le charisme qu'elle dégageait.
Isabelle n'était que très peu tatouée et ne s'y intéressait depuis que quelques années. A vrai dire, elle fit son premier tatouage dès son entrée à l'université et c'était une énième manière de se détacher de l'éducation stricte et militaire de sa mère. Jamais elle n'aurait pensé aimer se faire piquer et encore moins aimer le rendu sur sa peau. Mais il faut l'avouer, on est quand même bien plus badass une fois tatouée n'est-ce pas ? « Je n'en ai que trois, mon premier c'est celui-ci » dit-elle en se relevant et en montrant le bas de son mollet. C'était une petite pièce qui représentait une ampoule arborant un chapeau mexicain. Puis elle se retourna pour montrer une plus grosse pièce entre ses omoplates et leva le fond de son linge pour lui montrer son dernier tatouage en forme de jarretière. « Ils ont tous été fait par le même tatoueur et il est spécialisé dans tout ce qui est géométrique »
Il fallait s'y attendre, Isabelle aimait tellement tout ce qui était carré et parfait qu'elle ne pouvait pas s'imaginer être décorée de dessins asymétriques. Elle avait déjà souvent voulu changer de style de tatouage pour quelque chose de plus fantaisie mais n'avait jamais eu le courage de se lancer. Comme on dit, il faut mieux il aller par étape - Et dieu sait qu'Isabelle a du travail à ce niveau pour ressembler à une personne saine d'esprit. « Je pense que maintenant, n'importe qui peut être tatoué. Et j'en suis un peu la preuve » Dit-elle en riant. « Mais je dois t'avouer que les tiens sont particulièrement intéressants. T'es une vraie oeuvre d'art ! » Isabelle était émerveillée en voyant cette jeune fille aussi bien dans sa peau et dans ses baskets et elle espérait un jour pouvoir être autant je m'en-foutiste que la jeune inconnue laissait paraître.


Codage par Libella sur Graphiorum
Charlie L. Riviera
ADMIN ∎ WILD CHILD
avatar
Inscrit le : 18/01/2018
Messages : 349
Avatar : Levy Tran
Crédits : Gamyn
Mes rps : 4/6
ROBBIE#2 - ANDRIA#5 - RACHEL - Elijah#3



Bloc notes :



Afficher


Re: I want to be Mine [ISA/CHARLIE], le Dim 28 Jan - 16:48

Charlie prenait un plaisir non dissimulé à se pavaner devant cette inconnue. Elle exhibait son corps sans aucun dérangement, sans aucune pudeur. Charlie aimait par-dessus tout qu’on parle d’elle, qu’elle soit au centre de l’attention et enfin à Austin, on se rendait compte de son existence. La jeune femme semblait totalement fascinée par le corps de Charlie qui en profitait pour tourner sur elle-même.  Charlie se pencha en avant pour regarder le premier tatouage de la petite blonde. Il représentait une ampoule ornée d’un chapeau mexicain « Il est trop drôle ! Il est génial ! On peut trop l’interpréter de diverses manières, il est grave cool ! » Charlie fit voler ses yeux sur chaque tatouage de l’inconnue. Ils étaient magnifiques mais certains devraient être retouchés, l’encre se dissipe à certains endroits. « Yep, ça se voit, ils portent tous le même genre de courbes et de lignes. Mais, tu devrais les pigmenter. J’peux te faire ça pour pas grand-chose si tu veux. Passe au salon un jour et j’te fais ça ! » Charlie se pensa sur le tatouage sur la jambe de la belle, c’était sexy et raffiné. Un vrai travail de professionnel. « C’est sexy, t’as pas l’air d’être une coquine quand on te voit comme ça » Charlie hausse les épaules en souriant. C’est vrai que la blonde avait le dos bien droit, le visage ferme et un regard qui trahissait un self contrôle permanent. Néanmoins, c’était pas le genre de détails qui bloquait Charlie, elle parlait à qui voulait bien l’écouter. Et puis Charlie fronça les sourcils, elle avait raison la jeune inconnue. Alors elle s’installe à coté d’elle et entre dans son débat « Mais ouais, clairement ! Mais le pire c’est pas les gens qui en ont sans en avoir l’air. Le pire c’est les bouseux qui veulent les mêmes tatouages que tout le monde. C’est hyper énervant pour un tatoueur de faire vingt fois le même dessin durant la journée. Les gens sans personnalité, je ne peux pas les blairer. Toi t’en as, tes tatouages sont uniques ! » Charlie croisa les bras et elle repensait à ses adolescentes qui souhaitent des oiseaux sur leur épaule ou un diamant sur le poignet : ridicule à souhait. Charlie regarde un instant dans le vide et recroise le regard de l’inconnue. Une œuvre d’art, carrément ! Charlie s’illumine et ses yeux brillent « T’es pas la première à me le dire mais rares sont ceux qui s’intéressent vraiment aux dessins. La plupart regardent juste ma peau comme un bout de viande. J’peux pas les cacher, faut que je les montre tu vois ? Fin, c’est comme les pimbêches qui viennent de se fiancer et qui exhibent leur alliance à tout le monde, moi c’pareil et si il faut que j’marche en rue à poil pour ça, j’le ferais. Et rien à foutre des mecs en chien, j’les cogne. » Elle s’arrête quelques instant et pose ses yeux sur le corps de la blonde « Toi aussi tu pourrais être une œuvre d’art si tu pouvais ! T’es canon ! Et puis, tu sais très bien que quand on commence, on peut plus s'arrêter » dit-elle en éclatant de rire.
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: I want to be Mine [ISA/CHARLIE], le Jeu 1 Fév - 13:54

I want to be Mine
Isabelle sourit en entendant les compliments son premier tatouage. C'était la première fois qu'elle les montrait à quelqu'un qui s'y connaissait et la jeune fille qui se tenait devant elle semblait s'y connaitre. Alors qu'elle parla de leur pigmentation, Isabelle haussa un sourcil. Elle n'avait jamais pensé à retoucher ses tatouages aussi tôt. Elle hocha alors la tête lorsqu'elle l'invita à les colorer « Je sais pas si je suis capable de porter de la couleur, mais je vais y réfléchir. Tu me donneras l'adresse de ton shop que je puisse passer ! » Isabelle n'avait jamais pensé à y ajouter quelques touches colorées mais il faut avouer que sur le moment, l'idée lui plu. Elle éclata ensuite de rire « Tu dis ça pour la jarretière ? J'avoue l'avoir fait pour casser un peu l'image que certains peuvent avoir de moi » En effet, la brunette était connue pour être la fille studieuse que beaucoup rêverait d'avoir et Isabelle n'avait jamais eut le courage de sortir des sentiers battus que lui avait construit sa mère durant toute son enfance. Ce n'est que depuis son entrée à l'université qu'Isabelle tentait de briser les codes dans lesquels elle avait grandit.
Isabelle s'assit de nouveau et hocha la tête en l'entendant se plaindre des personnes sans originalité. « Merci, mais je dois t'avouer que ce sont surtout les œuvres du tatoueur. Je lui ai en gros dis ce que je voulais et il en a fait ce qu'il voulait. Je crois qu'il m'a bien cerné pour le coup... » dit-elle en baissant les yeux. Le coté perfectionniste d'Isabelle émanait tellement qu'en une fraction de seconde, les gens pouvaient la cerner.
« T'as pas l'air d'être le genre de fille qu'on peut faire chier facilement toi ! » Ajouta-t-elle en éclatant de rire. « C'est vrai que quand on commence... A la base, je voulais juste en faire un pour emmerder ma mère. Maintenant si elle savait que j'en cachais deux de plus je me ferai surement renier ! » Elle se releva et se regarda de la tête au pied. Même si Isabelle ne se trouvait pas plus belle que tant, elle avait quand même trouvé dans le tatouage quelque chose que personne d'autre qu'elle ne pouvait gérer et dont personne n'avait son mot à dire. Après tout, ses habitudes vestimentaires étaient plutôt de couvrir les trois quarts de sa peau et Isabelle n'avait pas encore tatoué le tiers de ce qu'elle pouvait tatouer tout en gardant ça pour elle. Isabelle releva alors les yeux vers la jeune asiatique « Tu sais quoi ? J'm'en fou. Tes tatouages sont vraiment, vraiment trop chouettes et j'en veux un du genre sur moi. »


Codage par Libella sur Graphiorum
Charlie L. Riviera
ADMIN ∎ WILD CHILD
avatar
Inscrit le : 18/01/2018
Messages : 349
Avatar : Levy Tran
Crédits : Gamyn
Mes rps : 4/6
ROBBIE#2 - ANDRIA#5 - RACHEL - Elijah#3



Bloc notes :



Afficher


Re: I want to be Mine [ISA/CHARLIE], le Dim 4 Fév - 18:10

Charlie était ravie de pouvoir discuter tatouage avec une belle inconnue. Elle aimait parler de sa passion qui était devenue son métier. Elle avait de la chance de pouvoir vivre de ça, en plus de ses courses en maniant Numéro 16. Charlie se délectait de regarder les tatouages de le belle. Elle n’en n’avait pas beaucoup, mais ils étaient magnifiques et bien réalisés. « Oh même pas pour ajouter la couleur, mais repasser là où l’encre s’est dissipée. Regarde, là et là par exemple. Juste faire une retouche quoi » Elle comprenait que la couleur pouvait en freiner certains. C’était encore plus voyant et plus excentrique et Charlie n’avait que très peu de tatouages sans couleurs, elle préférait quand ils se remarquaient et qu’ils se fondent les uns dans les autres. « Ouaip, t’as un visage d’ange. » Il est vrai que Charlie pourrait lui donner le bon Dieu sans confession à cette inconnue. Elle avait les traits doux, un regard clair et posé. Elle écoutati avec attention ce qu’Isabelle tentait de lui dire sans réellement comprendre. Alors elle posa ses yeux sur les tatouages et commença une analyse. « Quoi ? tu veux dire que t’es quelqu’un un peu trop droit dans ses bottes à la recherche d’une quelconque fantaisie ? » Dit-elle en détaillant la jeune femme « T’as pas l’air pourtant. T’as l’air toute gentille mais pas soumise » Charlie se gratta le haut du crâne, elle réfléchissait. « Non c’est vrai, je n’aime pas qu’on me dise ce qu’je dois faire en général… Mon éducation m’étouffait trop, j’ai pété un câble, ça doit venir de là… » Pauvre petite fille riche, on en viendrait presque à la plaindre la Charlie. Mais c’est vrai que la brune avait beaucoup souffert dans son enfance, ce qui l’avait amené à faire des trucs insensés et irresponsables. A présent, elle avait grandi mais elle avait toujours ce grain de folie mais son épopée à travers le pays l’avait rendue un peu plus responsable. Elle avait grandi tout simplement. Charlie sursauta quand l’autre parla de sa mère. Elle aussi alors. « Tu devrais l’envoyer chier, j’te jure, ça soulage ! » Lâcha Charlie comme une évidence en éclatant de rire. Elles ne devaient pas être si différentes en fin de compte. Sur la forme oui, sans aucun doute mais dans le fond, peut-être pas. Charlie se sentait assez en confiance pour continuer à parler de son passé « Le jour où mes parents m’ont foutu à la porte, ça été une renaissance. On ne se rend pas compte jusqu’à ce qu’on puisse leur dire merde en face. » Charlie sombra dans ses pensées un instant. Elle repensais à toutes les folies qu’elle avait fait pour rendre chèvre ses parents et si elle pouvait revenir en arrière, elle recommencerait. Le visage de Charlie s’illumina « Tu veux vraiment une de mes créations sur toi ?! » Euphorique Charlie pris l’inconnue dans ses bras durant quelques secondes. Elle était tellement fière de ce qu’elle dessinait que la belle venait de lui offrir le plus beau des cadeaux, elle criais presque d’excitation à présent : « Dis-moi ce que tu veux, je t’écoute attentivement ! J’essaierais plusieurs choses, tu me diras ce que tu préfères ! Passe au salon un de ces jours ! C’est près de la place à Austin North ! » expliquait-elle en ajoutant les bras dans tous les sens.
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: I want to be Mine [ISA/CHARLIE], le Mar 13 Fév - 12:05

I want to be Mine
Isabelle examinait les points que la belle demoiselle pointait du doigt et en effet, son œil connaisseur ne laissait rien passé. Maintenant qu'elle les avait vu, elle ne voyait plus que ces défauts et il était évident qu'elle allait les faire retoucher au plus vite. Elle fronça les légèrement les sourcils « Bon et bien je vais ajouter ça à ma Bucket List ! » Dit-elle sans cacher sa frustration. Pour le coup, elle avait l'impression de s'être fait bernée et estimait avoir jeter de l'argent par les fenêtres. Elle esquissa alors un léger sourire gêné en l'entendant sous-entendre qu'elle avait un visage qui inspirait confiance, en effet la jeune fille avait reçu une éducation stricte et s'y était pliée depuis toujours. Même si elle comptait profiter de sa vie à l'université, sans sa mère, pour profiter un peu de sa scolarité comme une étudiante normale. Elle haussa une épaule à sa question. Être en recherche de fantaisie... C'était exactement le bon mot pour définir ce que Isabelle ressentait depuis la rentrée scolaire. « Ah, toi aussi tes parents se prenaient pour des dragons ? » Ajouta-t-elle. La jeune fille qui se tenait devant Isabelle avait l'air de s'être totalement détachée de sa vie de petite fille parfaite et Isabelle espérait un jour pouvoir faire de même. Elle tapota des pieds sur les lattes en bois du saune tout en hochant la tête quand l'inconnue lui conseilla de couper les ponts avec sa famille afin de mieux s'épanouir. Evidemment, elle y avait déjà pensé mais n'avait jamais eut le courage de le faire, malgré qu'elle ne leur donnait quasi aucune nouvelle depuis son entrée à l'université. C'était avec silence et attention qu'elle l'écouta parler de son passé. Sa vie avait l'air parfaite: elle avait l'air de faire un travail qui la passionnait totalement et avait l'air de s'assumer totalement - Une vie parfaite en somme.
Isabelle se raidit alors que l'inconnue la prit dans les bras alors, il faut le rappeler, qu'elle était torse-nue. Les deux jeunes filles n'avaient pas du tout le même sens de la pudeur et cela surpris Isabelle. Puis elle éclata de rire en la voyant à ce point heureuse à l'idée de tatouer l'étudiante. « Je passerai sans faute ! Demain ton shop est ouvert ? » Elle était plus que motivée pour ce nouveau tatouage et le fait que l'inconnue l'était clairement tout autant qu'elle.
La porte du sauna s'ouvra alors et une tête se glissa à l'intérieur. L'uniforme que portait la personne montrait qu'il était employé du spa. « Mesdames, si vous pouviez faire un peu moins de bruit, c'est un endroit de détente ici. » Isabelle leva les sourcils, c'est vrai que les jeunes filles s'étaient peut-être un peu emballé, mais elles étaient seules dans le sauna et elle ne voyait donc pas vraiment le problème. Elle pinça légèrement les lèvres et leva les yeux ciel. Cette personne était clairement un rabat-joie et devait être aigri par son ennuyeuse vie pour empêcher les deux jeunes filles de rire comme elles le semblaient. « J'étais détendue avant votre arrivée... » marmonna-t-elle alors que l'employé du spa refermait la porte.


Codage par Libella sur Graphiorum
Contenu sponsorisé
Afficher


Re: I want to be Mine [ISA/CHARLIE], le

I want to be Mine [ISA/CHARLIE]

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: 2018-