Partagez| .

Don't Trust The B---- In Apartment 13 [ft. Charlie]


Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
avatar
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 848
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : astra (signa)
Date de naissance : 31/10/1991
Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette



Afficher


Don't Trust The B---- In Apartment 13 [ft. Charlie], le Jeu 18 Jan - 15:58

Don't Trust The B---- In Apartment 13
Après une journée longuement passée,
Au bureau de ce cher Monsieur Butler,
Je m'empresse de dévaler les escaliers,
Pour rejoindre mon humble demeure.
Et c'est en passant le seuil de la porte,
Que j'aperçois divers objets,
Que le diable l'emporte, elle, je l'avais oublié,
Je n'ai dorénavant plus une once d'intimité.
On lui avait refilé les clefs,
Et elle ne s'était pas gênée,
En mon absence, pour s'installer.
Au sol mon sac, je laisse tomber,
Un long soupir, je laisse échapper.
Les yeux en l'air, puis devant moi,
Une tête brune surgit de nulle part,
Je sursaute, qu'est-ce qu'elle fout là?
"Dis moi, quel est ton nom déjà?
La proprio t'as bien montré ce hangar?
J'espère bien quand même que tu t'y plairas,
Et que par dessus tout, la paix tu me foutras.
"
Ce sont les seules paroles que je lui adresse,
Priant pour que ma maladresse,
Ne fasse pas vaciller son humeur,
Car je n'ai pas envie de passer un sale quart d'heure.
"Tu trouveras tout ce qu'il te plait,
Si tu as des questions n'hésite pas à demander,
Sans rien te promettre je tenterai de t'aider...
"
Ajoutais-je en la regardant de la tête aux pieds.
"Quel genre de profession fais-tu,
Pour ainsi être vêtue?
"
Demandais-je, sourcil arqué, étonné.
Comment ne pas être surpris,
En apercevant cette petite furie,
Habillée de cet ensemble étant mal assorti,
Reliant ainsi cuir et couleurs flashies?

Codage par Libella sur Graphiorum



Darkness is your candle.
Michael Loceff ☽ The beauty about killing someone who no one thinks you're willing to kill is, of course, that you throw people out of their comfort zone. And that's good because you want people to be on the edge of their seats.
Charlie L. Riviera
ADMIN ∎ WILD CHILD
avatar
Inscrit le : 18/01/2018
Messages : 301
Avatar : Levy Tran
Crédits : Gamyn
Mes rps : MILAN - ROBBIE#2 - ROADTRIP - THOMAS - HELLIE - ANDRIA#4 - RACHEL



Bloc notes :



Afficher


Re: Don't Trust The B---- In Apartment 13 [ft. Charlie], le Jeu 18 Jan - 16:53

Don't Trust The B---- In Apartment 13
Elle était entrée comme ça,
Sans prendre la peine de se présenter.
D’façon, y’avait pas un chat,
Elle prenait le temps de s’installer.
Elle découvre l’appartement,
N’espérant que son new pote,
Ne soit pas du genre déséspérant
Mais plutôt mega super hot.
Les cartons sont enfin déballés,
Y’en a pas beaucoup,
Elle en est vraiment soulagée,
Elle pourra boire un coup.
Charlie déboule dans le salon
Et tombe nez à nez,
Avec ce charmant garçon,
Qui semble sursauter.
« Moi c’est Charlie, mec
Tracasse, ça devrait le faire
Tout sera Impec’
On s’fera pas la guerre.
»
Elle lui lance un clin d’œil,
Ne le quitte pas des yeux,
Charmée par cet accueil
C’est pas trop un pouilleux.
« Okay, j’hésiterais pas à crier,
Si j’ai besoin de quoi que ce soit,
Mais ça devrait aller,
J’suis une grande fille en soit.
»
Charlie veut pas d’aide,
Elle sait se débrouiller toute seule.
« Comme tout bipède,
Mon job va avec ma gueule.
»
Elle éclate de rire,
Elle aime être énigmatique
« j’suis pilote, mais y’a pire,
J’tatoue des anarchistes.
»
Elle le détaille du regard,
Bien trop grand pour ses épaules,
Il est vêtit d’un costard,
Il semble venir d’un autre pôle.
« Et toi ? Tu te donnes l’air de mettre du Prada
Mais au fond, T’as autant de charisme que du gouda,
T’as l’air con avec ce truc trop grand pour toi
»


Codage par Libella sur Graphiorum
[/quote]
Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
avatar
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 848
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : astra (signa)
Date de naissance : 31/10/1991
Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette



Afficher


Re: Don't Trust The B---- In Apartment 13 [ft. Charlie], le Jeu 18 Jan - 17:54

Don't Trust The B---- In Apartment 13
Mon cerveau se met à bugger en entendant son prénom.
Comment se fait-il qu'elle ait un nom de garçon?
Je ne cherche même pas à savoir la réponse à cette question,
Et hoche la tête en guise d'approbation.
Il est vrai que son métier,
Reflète bien l'âme de sa personnalité,
Et c'est avec sa dernière remarque,
Qu'une pause dans mes pensées, je marque.
"Je te ferais remarquer,
Que pour ma carrure il est taillé.
J'en ai besoin pour aller travailler,
Dans ces grands bureaux hauts placés.
Je ne suis qu'un simple employé,
D'une compagnie d'évènements
Dans laquelle le patron m'a embauché,
En tant que simple assistant.
"
Lui répondis-je tout simplement,
Un sourire timide se formant,
Sur ma petite bouche d'enfant.
Je décide de partir vers la cuisine,
Tout en n'oubliant pas de lui faire signe.
D'un des placards je sors une bouteille de whisky,
Puis deux verres gravés qu'aussitôt je remplis.
"A la tienne ma chère et tendre Charlie,
Nous nous préparons un à nouveau chapitre de nos vies,
Je ne sais qui t'a amené à moi mais je l'en remercie,
Peut-être es-tu la personne que j'attendais ici,
Pour combler cette appartement, une simple amie.
"
Dis-je en remarquant le mal que j'ai eu dans ce discours.
Cependant, à son sujet je n'en sais très peu, voire pas du tout.
Les sourcils froncés, le bras tendu sur le comptoir,
Je passe une jambe derrière l'autre avant de lui dire de s'assoir.
"Tiens, dis m'en plus sur toi.
Ce que j'aimerais savoir,
C'est pourquoi ici? Pourquoi moi?
Peut-être est-ce une remarque raciste,
Mais tu n'es pas typée comme ces autres femmes,
Bien qu'on trouve facilement de tout ici,
Tu dois avoir une histoire moins banale,
Du moins je l'espère du plus profond de mon âme.
Les gens ne m'intéressent guère,
Mais il faut bien que je fasse un effort,
Pour qu'à nos prochaines affaires,
Tu puisses profiter de mon réconfort.
"
Continuais-je en prenant la liberté,
De me pencher vers elle pour mieux l'écouter.
Peut-être qu'au fond de moi,
J'espère voir une aventurière,
Histoire d'avoir juste une fois,
Une personne susceptible de me plaire.
Non pas qu'elle m'intéresse plus qu'un compagnon,
Là n'est vraiment pas la question,
Mais j'aimerais connaître tout de même,
Une relation plus spirituelle,
Chose que je n'ai pas avec ces autres bouffons.

Codage par Libella sur Graphiorum



Darkness is your candle.
Michael Loceff ☽ The beauty about killing someone who no one thinks you're willing to kill is, of course, that you throw people out of their comfort zone. And that's good because you want people to be on the edge of their seats.
Charlie L. Riviera
ADMIN ∎ WILD CHILD
avatar
Inscrit le : 18/01/2018
Messages : 301
Avatar : Levy Tran
Crédits : Gamyn
Mes rps : MILAN - ROBBIE#2 - ROADTRIP - THOMAS - HELLIE - ANDRIA#4 - RACHEL



Bloc notes :



Afficher


Re: Don't Trust The B---- In Apartment 13 [ft. Charlie], le Ven 19 Jan - 20:15

Don't Trust The B---- In Apartment 13
Il la faisait marrer ce petit gars,
Avec son costume tout serré.
Il avait l’air franchement sympathique,
Elle avait de la chance, c’ était pas un hystérique.
Il bossait pour une société,
Où sont patron devait être guindé,
Elle lève les yeux au ciel,
Ces gens-là, c’était pas pour elle.
« Haha me fait pas marcher, j’vois bien comment t’es taillé,
Ce costume, ça n’a pas l’air d’être ta tasse de thé,
Il faudrait être aveugle pour pas le remarquer. »
Elle ajoute ça, juste pour l’enquiquiner.
La brune le suit dans la cuisine,
Il a l’air content d’avoir de la compagnie.
Elle se léchait déjà les babines,
De pouvoir bouffer un cake et cie.
Sauf que tu placard il ne sort pas à bouffer,
Mais bien des verres de whisky à affronter.
Elle roule des yeux avides la brune
Elle aime cette rencontre peu commune.
« A la tienne aussi, futur ami dont j’ignore,
Avec quel prénom t’appeler encore.
»
Elle porte son verre à ses lèvres,
Qu’avec son coude, elle soulève.
« Tu parles beaucoup dis-moi !
Est-ce que tu es toujours comme ça ?
Je ne suis pas venue ici pour toi,
J’ai juste choisi l’appart comme ça.
J’ai choisi Austin pour me poser,
Histoire de pouvoir m’enraciner.
J’ai voyagé dans tout le pays avec Numéro 16,
Après avoir été foutue dehors par mon père,
Et pour mon origine,
J’viens des Philippines.
»
Charlie n’en dit pas plus, car le passé est enterré,
Ce qui compte à présent c’est d’avancer.
Elle se penche vers lui à son tour,
Leurs visages s’approchent comme pour,
Elle s’amuser en prenant au mot ce qu’il dit,
Lui pour l’écouter raconter son récit.
« Tu penses que je veuille de ton réconfort… » Minaude-t-elle,
« Tu devrais faire attention à ce que tu dis » déclare la belle
« Je ne veux pas être ton pansement,
j’suis pas un vulgaire traitement.
»
Elle se recale dans un son siège,
Se mordant la lèvre pas peu fière
De mettre les choses au clair.
Charlie aimerait en savoir plus sur lui,
Peut-être qu’il sera enfin celui,
Qu’elle pourrait avoir comme ami.
« Et toi, à part mettre des vêtements qui ne te vont pas,
Y’a des choses qui te correspondent un peu plus que ça ?
»
Le whisky coule à nouveau dans sa gorge,
Elle fait la grimace un instant.
Il est temps pour elle qu’elle se forge,
Des amitiés qui dureraient longtemps.
« Ca te dérange si j’installe dans le salon,
Mon sac de jute pour mes entrainements ?
Ma chambre n’a pas les bonnes dimensions
Et ça me ferait chier de perdre un de mes talents
»



Codage par Libella sur Graphiorum
[/quote]
[/quote]
Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
avatar
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 848
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : astra (signa)
Date de naissance : 31/10/1991
Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette



Afficher


Re: Don't Trust The B---- In Apartment 13 [ft. Charlie], le Sam 20 Jan - 21:53

Don't Trust The B---- In Apartment 13
Je la laisse parler et se moquer,
Une rageuse je ne pensais pas rencontrer en vrai,
Elle me demande ensuite mon prénom,
C'est vrai que j'avais oublié ce détail, mais quel con!
"Ha oui pardonne moi,
Mon petit nom est Elijah.
"
Lui dis-je pour clore ce sujet et ainsi continuer.
Mon verre à ma bouche pour en reprendre une gorgée,
J'écoute pleinement son histoire racontée.
"Je ne suis pas toujours comme ça,
Je tente à chaque fois de m'adapter.
Ma discussion je tente d'exploiter,
Sinon me connaissant je ne répondrai presque pas.
"
Répondis-je à cette dernière avant de rétorquer.
"Si ce n'est pas trop indiscret, veux tu bien me conter,
Pourquoi tes parents, du moins ton père t'a jeté?
"
Je fronce les sourcils, n'espérant pas que c'est le fait qu'elle soit gay,
Oui ce genre de détail, on les repère à des kilomètres, à des milliers.
Je la regarde et l'écoute tout en arquant un sourcil,
Un pansement? Jamais je n'aurais pensé d'elle comme ceci.
Un léger rire sort de mes lèvres avant de lui dire,
"Un pansement, je n'en ai guère besoin, ni envie.
Je veux juste une personne qui veut bien partager ma vie,
Que ce soit un court instant ou jusqu'à l'un de nous se retire.
"
Sa seconde remarque me laisse au visage une petite moue triste.
"Tout ce que tu trouves dans cet appart, fais de moi qui je suis,
Ces vêtements trop grands, ces autres trop petits.
Il n'y a pas grand chose, c'est vrai, c'est que simple je suis,
Du passé et de ces choses, mot, je ne veux dire.
De cette vague réponse tu devras t'en tenir.
"
Ajoutais-je en reprenant un bon verre de whisky.
"Oui si bon le souhaite, fais ce qui te fait plaisir,
Après tout tu es ma colocataire, faut bien que je me plie.
"
Je lui souris et me jette sur le comptoir,
Dans l'unique but de m'assoir.
"By the way l'artiste, serais-tu prête là tout de suite,
A me marquer et m'encrer à l'aide de tes aiguilles?
Tu me feras comme un flash, je te laisse quartier libre,
Du moment que sur ma jambe ou mon bras, tu ne me fais pas un chibre.
"
Je lui fais un clin d'oeil avec un grand sourire.
J'ai pas envie de me prendre la tête, je veux juste vivre.
Cette étape-là, y'a quelles années je l'ai déjà passé,
Mais peut-être quelque chose de nouveau elle pourra m'apporter.
"Et dis moi, Charlie, ta voiture, ton bolide,
C'est quelle modèle pour que tu puisses faire des rallys?
Tu voudras pas un jour quand il t'en prendra l'envie,
De me faire monter à bord et me laisser être ton guide?
"

Codage par Libella sur Graphiorum



Darkness is your candle.
Michael Loceff ☽ The beauty about killing someone who no one thinks you're willing to kill is, of course, that you throw people out of their comfort zone. And that's good because you want people to be on the edge of their seats.
Charlie L. Riviera
ADMIN ∎ WILD CHILD
avatar
Inscrit le : 18/01/2018
Messages : 301
Avatar : Levy Tran
Crédits : Gamyn
Mes rps : MILAN - ROBBIE#2 - ROADTRIP - THOMAS - HELLIE - ANDRIA#4 - RACHEL



Bloc notes :



Afficher


Re: Don't Trust The B---- In Apartment 13 [ft. Charlie], le Sam 20 Jan - 22:48

Don't Trust The B---- In Apartment 13
Elle écoute à son tour Elijah se dévoiler,
Il a l’air aussi paumé qu'elle en vérité.
Et rien que pour ça, la brune l’apprécie,
Elle a hâte d’en savoir plus sur sa vie.
« J’crois que toi et moi, on va bien s’entendre,
Bien que je pense que chaque jour ça ne sera pas tendre.
»
Charlie sourit en dévoilant ses dents blanches,
Elle était pressée de passer avec lui ses dimanches.
Soudain, il lui demande pourquoi son père la jetée,
Elle hausse les épaules, y’a rien de mal à avouer
« J’ai été surprise avec mon professeur en train de baiser,
C’était d’après mon père, complétement déplacé.
J’avais malheureusement dépassé les limites,
Faut dire que j’en étais pas à ma première connerie.
Après, c’est bien mieux comme ça,
J’aspire à la liberté à présent, sans craindre quoi que ce soit.
»
Elle boit encore un petit coup,
Elle grimace, c’pas franchement à son goût,
La belle Charlie note dans un coin de sa tête,
Qu’aux prochaines courses, elle prendrait autre chose pour faire la fête.
Charlie a eu de la chance de tomber sur un mec comme lui,
Il a l’air simple et loin d’être prise de tête,
La vie est faite de surprises, c’est ainsi
Elle était contente, il était loin d’être bête.
« J’essaierai d’être la personne adéquate pour toi,
Mais je t’autorise à gueuler quelques fois
J’suis un peu, comment dire, bordeline
Si j’te soûle, n’hésite pas à me lancer une Punchline.
»
C’est vrai qu’elle était souvent comme ça ,
A faire toujours ce qu’elle voulait, sa loi,
Elle se soucie pas de c’que pensent les gens,
Mais en Coloc’ fallait penser autrement.
« Tracasse pas, t’es parfait comme tu es,
Mais mettre du piment dans ta vie,
Pas une seconde je n’hésiterais,
J’suis timbrée, trop de grain de folie.
»
Et puis, il lui demande de le tatouer,
Faire un dessin qui pourrait s’encrer
Dans sa peau si pâle et si fragile,
Avec ses doigts si agiles.
« J’peux pas faire ça comme ça,
Mais viens un jour au boulot avec moi
Et avec plaisir, en douceur,  je te ferais ça,
Et évidemment, rien tu ne payeras
»
Elle voulait vraiment lui faire ce cadeau,
Comme pour sceller sa venue
Histoire qu’elle soit autre chose qu’un fardeau,
Qu’il la voit autrement qu’une ingénue.
« Ma voiture, c’est une Chevrolet SS,
Elle file à une vitesse Express,
Elle se nomme Numéro 16,
Mais faut l’prononcer à la Française.
J’l’ai reçue comme Présent
Y’a un peu plus de trois ans
Par le professeur qui avait signé ma liberté
Et puis je l’ai jeté, j’voulais vivre libérée.
»
Charlie ne mentionna pas qu’elle n’ressentais pas d’amour pour ce gars-là,
Pour elle, il n’était rien de plus qu’un coup comme ça
Qui lui avait permis de se loger après s’être fait viré
Faut dire qu’elle était pas du genre à s’attacher.
« Mais oui, cher nouvel ami, J’t’emmenerais
J’te laisserais être mon guide si c’est moi qui conduit,
J’aime pas laisser le volant aux autres il semblerait
Désolée, mais j’veux pas entre nous qu’il y ait conflit
. »
Elle remplit les deux verres de whisky,
Elle aimerait discuter avec lui jusque passé minuit,
Son nouveau compagnon, elle voulait le découvrir
« Et toi, y’a des trucs qui te font frémir ?
Tu dois bien avoir une quelconque passion !
»
Si la réponse était non, elle allait bientôt le découvrir,
Elle lui ferait découvrir son monde, pour lui trouver une occupation.



Codage par Libella sur Graphiorum
Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
avatar
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 848
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : astra (signa)
Date de naissance : 31/10/1991
Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette



Afficher


Re: Don't Trust The B---- In Apartment 13 [ft. Charlie], le Dim 21 Jan - 22:16

Don't Trust The B---- In Apartment 13
J'acquiesce sa réplique à l'aide d'un sourire,
Oui nous allions bien nous entendre entre ces cris et ces rires.
Cependant j'hausse les sourcils en écoutant sans histoire,
Je me sens assez surpris, cette fille ne sera pas rasoir,
Elle doit avoir bien plus qu'un tour dans sa poche,
Et je suis ravi de la suivre, ce duo sera vite moche.
Un petit ricanement sort de ma bouche,
"Ne m'en veux pas, ta situation est tellement farouche."
J'entends bien sa remarque et hoche la tête,
"Ne t'en fais pas que quand ça me saoulera, je te ferai ta fête.
C'est rare que j'ai de la patience quand on me cherche,
Donc les pauvres personnes qui croisent mon chemin, parfois le regrettent.
"
C'est d'ailleurs ainsi que je me souviens de la blondinette,
Qui avec son portable avait tenté de me filmer en cachette.
Je lui lance un "Très bien" en guise de réponse,
Pour la marque qu'elle me fera plus tard durant ces mois,
Je la regarde donc cette belle Raiponce,
Je m'étonne même de penser si positivement à une nana.
Je serais tenté de lui demander,
Le modèle de sa voiture de compétition,
Mais je préfère ne rien dire et ne pas abuser,
Préférant reprendre sur l'autre con.
"Comment a-t-il réagi ce pauvre monsieur?
As-tu au moins garder contact avec lui bien qu'en ayant quitter les lieux?
"
Lui demandais-je avant de rigoler franchement,
Elle ne manquait pas de culot, c'est fascinant.
"Ce deal me va parfaitement comme il le faut,
Ne conduisant pas de voiture mais plutôt des motos,
Je suis plus à l'aise sur une deux roues,
Qu'à l'intérieur de ces roulottes du diable et de leur je ne sais combien de chevaux.
"
Lui dis-je en lui adressant un sourire.
Mais voilà qu'elle me pose une question fatidique.
Qu'est-ce que diable peut bien me faire plaisir?
Je ne sais pas ce qui me fait frémir,
A moins que... Non c'est complètement stupide.
"Il m'arrive de faire de la musique,
De toucher à plusieurs instruments.
Mais je n'ai pas le temps la plupart du temps.
Bien que j'ai repris depuis que j'ai vu une fille,
Jouer du violon à la perfection au point d'en avoir des frissons.
Ca faisait longtemps que je ne m'étais pas senti,
Aussi décontracté et heureux, ça m'a fait plaisir.
"
Répondis-je donc en espérant que le sujet,
Charlie ne l'approfondisse.
Après tout cette femme, point je ne la connais,
Malgré une petite discussion, elle ne m'intéressait,
Je pourrais certes la désirer mais à l'étape supérieure,
Ne jamais oh grand jamais y passer.
"Puis-je cependant te poser une question?
Tu es tatoueuse, tu es ton propre patron?
Tes clients où les marques-tu?
Tu les ferais venir ici, ces intrus?
Et chose qui n'a rien à voir comme d'habitude,
Y'a-t-il des choses que j'ai besoin de savoir,
Sur ta personne farfelue?
Des choses, des manies qu'il faudra que je m'y fasse,
Car par exemple de mon côté,
Je n'aime pas les gens dégueulasses.
Bien qu'avec ma gueule on pourrait penser,
Que mon appart est un taudis, alors qu'en réalité,
Il est probablement mieux rangé,
Que celui de ces autres dégénérés.
"
Je ramène mon verre oublié à mes lèvres,
Et dans ce whisky même pas glacé, je trempe ces dernières.
"Dis moi, est-ce que tu es un peu fêtarde?
Car si tu invites des gens, je ne veux pas être une plaie, une écharde.
Comme un Harry Potter, j'irais probablement me cacher,
Dans ma piaule jusqu'à ce que partent tous les invités.
Je pourrais tenter de m'intégrer si tu en as envie,
Mais ne te force pas, je te l'assure, voire je t'en prie.
J'aime faire de nouvelles rencontres si ça va pour mon intérêt,
Mais surtout lorsque ainsi, j'en ai décidé.
"
Je lui fais un énième sourire pour la rassurer.
J'espère qu'elle ne me prendra pas pour l'un de ces tarés.
Je ne suis pas vraiment asocial, je n'aime juste pas me montrer,
Et encore moins me forcer à discuter et à me dévoiler.


Codage par Libella sur Graphiorum



Darkness is your candle.
Michael Loceff ☽ The beauty about killing someone who no one thinks you're willing to kill is, of course, that you throw people out of their comfort zone. And that's good because you want people to be on the edge of their seats.
Charlie L. Riviera
ADMIN ∎ WILD CHILD
avatar
Inscrit le : 18/01/2018
Messages : 301
Avatar : Levy Tran
Crédits : Gamyn
Mes rps : MILAN - ROBBIE#2 - ROADTRIP - THOMAS - HELLIE - ANDRIA#4 - RACHEL



Bloc notes :



Afficher


Re: Don't Trust The B---- In Apartment 13 [ft. Charlie], le Lun 22 Jan - 14:34

Don't Trust The B---- In Apartment 13
Elle ne s’était pas attendue à ça,
Mais elle était ravie de constater
Que ce chouette petit gars,
N’allait pas hésiter à parfois la reclaper.
Il avait l’air bien plus calme,
Ils sont différents sur plusieurs points,
Mais elle ne lui f’rait pas bouffer l’macadam,
Il calmerait son côté sanguin, c’est certain.
« Garder contact ? Pourquoi faire ?
J’ai pas fait attention à sa réaction,
J’suis partie à l’aube, alors qu’il était toujours au pays des rêves,
Il s’en est surement remis, c’est un grand garçon
»
Charlie se fichait pas mal d’être jugée,
Elle s’était promis de ne jamais s’attacher,
L’Amour c’est pas vraiment son truc,
Elle comprenait pas vraiment l’intérêt d’ce truc.
C’était un concept qui la dépassait,
Pourquoi ne pas être égoïste ?
C’est tellement hypocrite et surfait,
De prétendre combler de bonheur un zig.
Un sourire illumina son visage plutôt étonné,
Lorsqu’il avouer plus être à rouler
Sur une moto le dos cambré.
Elle s’exclama en toute honnêté :
« Merde ! c’est trop stylé !
Tu saurais m’initier ?
»
Sur deux roues, elle savait pas si elle f’rait l’affaire,
Mais elle voulait pas y’aller avec le dos d’la cuillère.
« Personnellement, la musique j’préfère quand ca gueule,
L’mieux c’est quand j’roule la fenêtre ouverte,
Et que j’fais des fucks aux emmerdeurs,
Outrés d’entendre ces sons soit disant profaneurs.
»
Le violon c’était pas du tout son dada,
Charlie préfère le Rock ou le rap,
Histoire de sentir des guitares qui claquent,
Où sentir le beat qui dérape.
« C’est important d’se sentir heureux,
Sinon à quoi ça sert de vivre ?
Il est mieux de faire ce qu’on veut,
Quitte à être tous les jours ivres
. »
Elle posa sa tête au creux de sa main,
Pour écouter avec attention
Sa nouvelle question
Qui ne pouvait attendre demain.
« J’bosse pour un gars un peu chelou,
Mais terriblement doué,
C’t’un peu à touche à tout,
Il me permet de me perfectionner.
J’tatoue là où les gens veulent,
Même dans des endroits déplacés,
Mais ça n’est pas du tout pour me gêner,
Mais ne vois pas ça d’un mauvais œil.
Personne ne viendras ici, je t’assure,
Le salon se trouve de l’autre côté de la ville,
J’suis pas du genre à faire venir n’importe qui, soit-en sûr,
J’suis pas non plus pour vivre dans un bidonville,
Mais en général on sait où je passe,
J’dépose toutes mes affaires partout,
On peut m’suivre à la trace,
J’suis juste bordélique, j’sais bien, c’pas un atout.
Mais j’ferais attention rien que pour toi,
J’dois apprendre à vivre en groupe,
Et faire attention d’pas penser qu’à moi,
Histoire qu’entre nous, ça soit pas l’souk
»
La brune souriait, elle voulait bien faire,
Bien qu’elle connaissait sa maladresse,
A pouvoir toujours tout foutre en l’air,
Mais pour Elijah, elle tiendrait sa promesse.
Elle ne peut s’empêcher d’éclater de rire
« T’sais les gens, chez moi j’lai fait pas v’nir
J’ai bien trop la flemme de ranger leur bordel,
J’vais chez eux, Afin d’obtenir,
Ce luxe d’éviter de trier la corbeille.
T’es du genre timide ou réservé ?
C’est marrant, on est tellement opposés.
Tu vas m’apprendre à tenir ma langue,
Et ptete que moi en échange,
J’serais pour toi stimulante,
Pour je ne sais quelle déchéance.
»


Codage par Libella sur Graphiorum
Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
avatar
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 848
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : astra (signa)
Date de naissance : 31/10/1991
Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette



Afficher


Re: Don't Trust The B---- In Apartment 13 [ft. Charlie], le Mar 23 Jan - 22:41

Don't Trust The B---- In Apartment 13
Je l'écoute attentivement me donner ses explications,
N'ayant rien à ajouter je préfère mieux répondre à sa question,
Par un hochement de tête pour lui faire comprendre,
Que faire de la moto, je veux bien lui apprendre.
"Ha mais je suis aussi de ton avis Charlie,
Mais c'est vrai qu'un peu de douceur parfois j'ai envie.
"
Lui répondis-je simplement en lui faisant un sourire.
Je ne sais pas si être ivre veut dire qu'on est en train de vivre,
Mais il s'avère que l'alcool ne m'a jamais fait sentir aussi vivant,
Que d'avoir de mes ennemis, sur mes mains, leur sang.
"Bon très bien je te fais confiance alors,
Mais si tu brises cette dernière,
Tu finiras immédiatement dehors.
Je ne supporte pas les paroles jetées en l'air.
"
La prévenais-je avant d'écouter ses dires.
C'est vrai que j'ai probablement beaucoup à apprendre de cette chipie,
Tout comme je pourrais l'aider sur certains points à se calmer et s'adoucir,
Mais pour qu'on s'ouvre vraiment l'un à l'autre, ce n'est pas tout cuit.
"Je pense que nous avons maintenant fais le tour,
De nos présentations pour se donner un avant-goût,
Je ne sais pas ce que tu comptes faire à présent,
Mais si tu as encore besoin d'aide, je suis présent.
"
Lui proposais-je avant de retirer ma veste, mon cardigan.
Aurais-je vraiment compris que j'ai l'air d'un con avec ce vêtement?
"Ou si tu n'as rien à faire, tu ne veux pas m'aider à choisir,
En ville, d'autres costumes qui pour mon boulot pourrait convenir.
Je suis pas souvent habillé en pingouin tu sais,
Bien que oui, tous les soirs c'est ainsi que je rentrerai.
J'pourrais en mêm'temps t'faire découvrir la ville, t'montrer les lieux d'ivresse,
Et si tu es vraiment insupportable, je saurais je pense, te tenir en laisse.
"
Je pars dans ma chambre pour vite me changer,
Des Dr Martens, un jean, un t-shirt, une sherpa et puis mon bonnet,
Je me présente devant elle montrant ainsi ma vraie apparence.
"Hallelujah, là je me sens vraiment tendance!"

Codage par Libella sur Graphiorum



Darkness is your candle.
Michael Loceff ☽ The beauty about killing someone who no one thinks you're willing to kill is, of course, that you throw people out of their comfort zone. And that's good because you want people to be on the edge of their seats.
Charlie L. Riviera
ADMIN ∎ WILD CHILD
avatar
Inscrit le : 18/01/2018
Messages : 301
Avatar : Levy Tran
Crédits : Gamyn
Mes rps : MILAN - ROBBIE#2 - ROADTRIP - THOMAS - HELLIE - ANDRIA#4 - RACHEL



Bloc notes :



Afficher


Re: Don't Trust The B---- In Apartment 13 [ft. Charlie], le Lun 29 Jan - 12:17

Don't Trust The B---- In Apartment 13
C’était tout nouveau pour la belle,
De se retrouver à partager un appartement,
Avec un inconnu, elle devait être un modèle
Pour ne pas subir un chambardement.
Elle se félicitait d’être tombée sur lui,
Elle avait l’impression d’enfin,
Avoir, ce qu’on peut appeler un ami,
Voire même un frangin.
Il se montrait vraiment disponible,
Pour que leur vie ensemble,
Se déroule du mieux possible.
Afin qu’aucun d’eux ne déchante.
Elle ne parvenait pas à cacher son sourire,
Elle voulait vraiment lui plaire,
Charlie ne voulait pas le faire souffrir
Par sa présence qui pourrait déplaire.
« Je serais ravie de t’accompagner
Mais comme tu as sans doute dû le remarquer,
Je n’ai pas un goût de la mode fort avancé,
J’suis plutôt simple, j’évite les futilités.

Dans un éclat de rire, elle ajoute,
Afin qu’il n’y ai pas le moindre doute :
« Me tenir en laisse ?
Personne n’y ai jamais parvenu,
Ne t’en déplaise,
Mais à personne, je n’ai appartenu.
Faudrait être fou pour imaginer ça,
Quoiqu’avec toi, peut-être ça sera différent,
Mais je préfère être claire pour le moment :
Je ne me soumettrais pas.
»
Il disparait quelques instants,
Charlie espère ne pas l’avoir froissé
Son ton n’avait rien de sanglant pourtant
Mais il arriva moins embourgeoisé.
Elle écarta les bras, surprise et admirative,
De voir Elijah enfin accoutré comme il se doit :
« Ce changement de vêtement ne rivalise,
Pas du tout, avec ton costume inadéquat.
Ca te va beaucoup mieux,
Et j’ajouterais même,
Que c’est plus harmonieux pour mes yeux
De partager ma vie avec un si sexy phénomène.
»
Charlie approuve de la tête ce changement complet,
Et porte une nouvelle fois le verre à ses lèvres pour le vider d’un trait.
« T’as quoi d’prévu ce soir ?
Tu pourrais me montrer les bars,
Où tu à l’habitude d’aller,
Histoire de m’initier ?
»


Codage par Libella sur Graphiorum
Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
avatar
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 848
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : astra (signa)
Date de naissance : 31/10/1991
Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette



Afficher


Re: Don't Trust The B---- In Apartment 13 [ft. Charlie], le Jeu 1 Fév - 15:36

Don't Trust The B---- In Apartment 13
"Tu as au moins eu l'obligeance de me faire remarquer,
Que ce costume ridicule, pour un sou, ne m'allait,
Donc je préfère suivre toutes tes indications,
Pour éviter qu'au boulot je paraisse trop con.
"
Répondis-je donc sans rétorquer à sa seconde tirade.
La voir ainsi me relooker me rend complètement malade,
Un air sexy? C'est un mot que j'ai plus ou moins l'habitude d'entendre,
Mais jamais ô grand jamais j'approuverai ce genre de compliment.
C'est donc avec un regard baissé, une lèvre inférieure légèrement mordue,
Que je la relâche en laissant échapper un "Merci" timide et confus.
Je me racle ensuite la gorge pour reprendre mes esprits,
Et c'est ainsi que je lui fais signe de me suivre.
"Je vais t'amener dans les meilleurs bars de la ville,
Mais d'abord je fais passer à mon préféré, saluer un bon ami.
C'est l'un des bars où j'y suis plus ou moins habitué.
J'aime bien prendre un bon whisky sans forcément finir bourré,
Parfois ça détend comme on dit mais c'est des conneries,
Ca me fait surtout passer pour un alcoolique désespéré.
Ensuite on partira pour que ce Jackson ne me voit pas,
Aussi atteint par l'alcool car c'est normalement sobre que je quitte son bar,
Je ne voudrais pas qu'il me juge bien qu'il ait pu le faire une fois,
Où à cause de la boisson, certaines vérités ont pu sortir ce soir-là.
"
Lui expliquais-je en sortant de l'appartement.
"Par contre, on y va à pied, je ne veux rien risquer de méchant."
Ajutais-je en ayant hésiter à attraper deux casques pour elle et moi.
Je ne sais même pas par où commencer, c'est juste pour se bourrer la gueule qu'on est là.
Je ne sais pas non plus son comportement, une fille joyeux? Une fille à problème?
Si jamais, je pense qu'elle pourra se défendre comme je pourrais l'accompagner avec des baignes,
Mais je ne voudrais pas prendre le risque de se faire arrêter par la police.
Imaginez d'autant plus que les devants, c'est notre voisine qui les prend,
Une policière, une femme du FBI qui nous raccompagnerait à l'appartement,
Elle demanderait nos noms et par je ne sais qu'elle moyen me choperait,
Non, je ne veux pas jouer au con et prendre ce risque.
Bien que ce sera long et fatiguant, je préfère ça que d'être derrière les barreaux,
A râler contre la connerie de jeunes colocataires qui à la boisson sont accros.
"Rassure moi, tu n'as pas de souci en général avec les flics?
Je ne sais pas peut-être qu'une grande gueule pourrait se cacher derrière ce visage angélique.
"
Je referme la porte derrière nous et nous emmène voir Jackson,
En passant la porte, je commande de verres de son alcool le plus puissant,
Les présentant l'un à l'autre, pour qu'à son plus grand malheur qui sait, il la rérencontre.
Je commande une autre tournée, et lui crache quelques billets,
Finissant un à un les verres servis par ce dernier.
"Il y a un bar à mon nom, que je connais très bien,
Un endroit de débauche et de choses illégales si cela te tente hein?
"
Lui proposais-je sans même attendre sa réponse.
Je salue le barman et embarque la nomade avec moi,
Une longue queue montre le bout de son nez devant nous,
Je longe cette dernière avec Charlie à mon bras,
Nous faisans passer par des personnes importantes malgré la dégaine que nous laisser voir,
Et d'une méthode déjà employé, je nous fais passer en montrant de faux papiers,
Du nom de Daniel Fitzgerald, me faisant donc passer pour le patron de ce bar.
"Il va vraiment falloir que vous vous habituiez à ma gueule,
Je refuse de me faire pratiquement recaler jusqu'au moment où un peu je gueule.
Je ne suis pas tout le temps en costard les gars,
J'ai parfois envie d'être à l'aise, comme par exemple ce soir!
Allez, écartez vous et peut-être que je verrai pour un plus gros pourboire!
"
Leur dis-je mine de rien en nous faisant entrer à l'intérieur de cet endroit.
"Que la fête commence chérie, c'est ma tournée, demande ce qui te fait plaisir!
N'aies pas peur du prix, tout est sur mon "compte" donc profite!
"
Dis-je à ma colocataire pour rire en montant les escaliers pour nous amener au meilleur endroit de cette boite.




Codage par Libella sur Graphiorum



Darkness is your candle.
Michael Loceff ☽ The beauty about killing someone who no one thinks you're willing to kill is, of course, that you throw people out of their comfort zone. And that's good because you want people to be on the edge of their seats.
Charlie L. Riviera
ADMIN ∎ WILD CHILD
avatar
Inscrit le : 18/01/2018
Messages : 301
Avatar : Levy Tran
Crédits : Gamyn
Mes rps : MILAN - ROBBIE#2 - ROADTRIP - THOMAS - HELLIE - ANDRIA#4 - RACHEL



Bloc notes :



Afficher


Re: Don't Trust The B---- In Apartment 13 [ft. Charlie], le Mar 13 Mar - 20:28

Don't Trust The B---- In Apartment 13
Faut dire que leur soirée était mémorable,
Ils s’étaient posés, ensemble sur une table,
Commandant plusieurs verres trop alcoolisés
Histoire de bien fêter son arrivée.
Elle ne lui avait pas menti,
Elle avait vraiment envie de s’en faire un ami.
Elle lui avait raconté que ce n’était pas une Sainte,
Qu’elle avait déjà été la cause de quelques plaintes.
Elle pensait qu’il était ce genre de gars,
Ceux qui ne jugent pas,
Alors elle parlait et racontait sa vie,
Elle ne voulait pas être son ennemie.
Les endroits qu’elle avait découverts étaient fabuleux,
Charlie était ravie de savoir qu’eux d’eux,
Ils allaient être liés comme les doigts de la main,
Même s’ils allaient surement le regretter demain matin.
Ils se marrent et lèves leurs coudes,
A cette amitié fraichement née,
Qui allait au fur et à mesure, grandement les étonner.
 
Spoiler:
 


Codage par Libella sur Graphiorum
Contenu sponsorisé
Afficher


Re: Don't Trust The B---- In Apartment 13 [ft. Charlie], le

Don't Trust The B---- In Apartment 13 [ft. Charlie]

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: 2018-