Partagez| .

Fucking Rap Good ! [Louvi]


Leevi J. Valentine
ADMIN ∎ Broken Heart
avatar
Inscrit le : 19/11/2017
Messages : 522
Avatar : Nicolas Simoes
Crédits : Goldboode
Mes rps : Avalon ¥ Matteo#3 ¥ Esvir#2 ¥ Floyd




Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Fucking Rap Good ! [Louvi], le Mer 17 Jan - 16:26

La soirée n’avait pas été de tout repos avec Louis comme compagnon de route. On avait bravé un accident, un cadavre, une explosion, un tueur fou et Jason Statham. Des sueurs froides avaient coulé le long de notre dos, des baffes s’étaient perdues, des cris hystériques avaient brisé nos cordes vocales et nos oreilles. Nous avions vécu une expérience incroyable sur ce lieu de tournage. Acteurs. Bordel, nous étions acteurs. Enfin, le temps de cinq minutes sur un film d’une heure trente mais acteurs quand même. Bordel, quelle soirée ! A bord de ma nouvelle voiture, on s’était garés sur le parking du McDo, on bouffait des burgers. Louis m’avait déçu à vouloir rentrer dormir chez lui, mais c’est moi le pilote, et j’avais une envie folle de faire la fête. Il fallait que j’évacue toute cette énergie, cette adrénaline emmagasinée ces derniers jours. Dormir dans mon état aurait été impossible et ce, même si nous avions envoyé de la fumée apaisante à notre cerveau après le repas. Sauf que, Louis ne le savais pas encore, mais l’herbe me donnait plus envie de rire et profiter de la vie que de dormir. La nuit risquais d’être longue.

Je gare ma superbe caisse sur un parking non loin du Spider House café. Je coupe le contact et me tourne vers Louis et dodeline de la tête « Allais viens mec ! Promis, un verre ! Juste un verre ! » Nous sortons de la voiture et nous marchons vers le bar. Nous croisons de jeunes gens qui sont prêts aux aussi à faire la fête. L’ambiance est chaude ce soir ! Nous risquerons sans doute de croiser des étudiants mais je pense que Louis se moque autant que moi de l’image qu’il peut donner. J’pousse la porte du bar, la musique vient frapper mes tympans instantanément. Je me tourne vers Louis tout sourire et lui fait signe de me suivre. Je m’installe au bar et tire le tabouret à côté de moi pour que Louis s’installe. J’appelle le serveur et lui commande un Gin tonic « Tu veux quoi ? » dis-je en me tournant vers Louis. J’espérais qu’il était de ces gens qui paient des tournées à leur tour, je ne comptais pas vider mon compte en banque pour lui ce soir. Je tourne mon tabouret pour avoir vue sur la foule. Il y avait pas mal de monde ce soir. Je trinque, mon verre cogne contre celui de Louis « A l’anecdote de notre vie ! » je bois une gorgée de mon verre. Le liquide me brûle la gorge, putain il avait mis une triple dose ou quoi ? Je regarde le serveur interloqué qui me répond par un clin d’œil. Je me marre et repose mon regard sur Louis « Y’a le type dans le bar qui me veut dans son pieu… Au moins, si tu oses m’abandonner ce soir, j’aurais toujours un lot de consolation. » Je ris. Ça y est, les effets commencent à apparaître. J’essaie de me contrôler, de paraître normal. Mais mes yeux rouges et mon sale rictus collé à mes lèvres me trahi.
Louis Le Roy
ADMIN CORBEILLE
∎ Pour vous servir
avatar
Inscrit le : 29/11/2017
Messages : 2147
Avatar : Andy Samberg
Crédits : FRIMELDA (signa)
Date de naissance : 01/06/1989
Mes rps :
DISPONIBLE (3/5)


- Hibby-Blue #2
- Ceyleste
- Leevi

Afficher


Re: Fucking Rap Good ! [Louvi], le Jeu 18 Jan - 22:42

 
Fucking Rap Go(o)d

Je fais une petite moue. Je la connais l'excuse du "juste un verre". C'est la méthode que j'emploie pour que les gens m'accompagnent et qu'on se tape soirée donc ce n'est pas avec ça qu'il va me berner. Du moins, c'est ce que je pense vu que je me trouve actuellement avec lui dans ce fichu bar, commandant "Un orgasme s'il te plait." au serveur. Je fouille dans mes poches, tentant de trouver ma carte de crédit, cette dernière se trouvant dans ma poche avant semblerait-il pour mon plus grand bonheur. Je trinque avec lui une fois que les boissons arrivent. "En espérant qu'une nouvelle carrière débute et que d'autres choses folles nous arrivent en cette nouvelle année!" dis-je en le regardant droit dans les yeux avant de faire un cul sec. Il veut que je boive. Il sera servi. J'espère qu'il a un plan de secours pour rentrer car je ne compte pas prendre la voiture avec ce dernier au volant. Je tourne mon regard vers lui. Il a l'air tellement posé après ce joint au point de rire à chaque occasion et je ne peux m'empêcher de l'accompagner, ses éclats étant si communicatif. "Tente. Attends j'ai une méthode infaillible!" lui répondis-je avant de claquer des doigts pour interpeller l'homme. Il vient à nous. "Salut. Avez-vous rencontré Leevi?" lui dis-je en lui donnant une frappe dans le dos avant de déguerpir à quelques mètres pour laisser la magie prendre place. J'observe mon partenaire de soirée avec un large sourire fier. La musique bat de son plein. Une foule est en délire en plein milieu de la petite estrade et je ne peux m'empêcher de les regarder amusé. Ils se lancent des défis et c'est le genre de choses qui me tenterait bien après quelques verres de plus. Je tiens plutôt bien les joints, ainsi que l'alcool mais les deux en même temps peuvent parfois me faire soit délirer, soit me déconnecter entièrement du monde. J'interpelle le serveur pour qu'il me resserve la même chose tout en lui disant d'offrir le même verre à mon camarade. Je tourne mon regard dans la direction des deux hommes et adresse un clin d'oeil et un sourire au barbu. Je paye et récupère le saint graal avant de le boire une nouvelle fois d'un trait. J'ai la tête qui commence à tourner. Je n'aurais pas dû le charger à ce point. J'ai l'impression de voir des vagues en face de moi et cette vision me donne envie de plonger en plein dedans. Je pose le verre sur le comptoir et m'avance doucement au rythme de la musique avant de me jeter sur la foule au sol en faisant le saut de l'ange, ces derniers me récupérant et me faisant glisser de l'autre côté de la ola. Je n'aurais jamais pensé que les gens d'ici avaient cette coutume, ne l'ayant vu que dans le sud de la France et au nord de l'Espagne pour le moment. "ET LEEVI REJOINS MOI! LAISSE CE MEC! TU LE BAISERAS PAS!" hurlais-je à mon pote en me rapprochant de lui après cette petite partie, m'interposant entre les deux partis pour reprendre un autre verre. "Nan tu sais quoi, donne moi carrément la bouteille de vodka là." dis-je au serveur en lui tendant à nouveau la carte, qu'il récupère avant d'encaisser et de mettre dans un seau la belle bouteille d'Absolute et un jus de fruit. Il est un peu radin sur les bords mais cela ne va pas m'empêcher de boire, je vous le dis moi. "Leevi, sers nous des verres bien corsés. Moi je nous inscris au karaoké." l'ordonnais-je en rigolant avant de m'écarter du comptoir en titubant et de me rapprocher. "Ma carte au fait." demandais-je au serveur en rigolant, des petits yeux plissés par toutes ces substances et tente de récupérer mon bien. Je me dirige vers le DJ et lui demande de nous mettre Believer d'Imagine Dragons. J'ai envie de chanter du rap mais il faut que je m'échauffe la voix avant tout, le bridge avant le chorus étant rappé, le deuxième en suivant étant plus difficile pour un non-anglophone à suivre bien que ce soit possible. Le DJ interpelle et invite "Les Hommes Qui Ont Rencontré John Statham" à prendre le micro et je tente de courir, me cassant d'abord la figure sur l'estrade à cause de la différence d'hauteur qu'il y a entre le sol et cette dernière et peine à me redresser mais y parviens quand même. Je fais un grand geste à Leevi en prenant les deux micros et lui en balance un, faillant de viser un client dans la tête. La chanson débute et je prends ma plus belle voix pour chanter cette très bonne musique. Je ne suis plus grand chose mais je suis toujours conscient, au point que je distingue bien plus encore mon accent français durant la prononciation des mots qu'à mon habitude. Je ne saurais dire pourquoi mais les gens sifflent. Car ils sont contents? Car ils n'en peuvent plus de ma voix? Peut-être que Leevi saura rattraper le coup. Je laisse ce dernier tenter la première partie de rap avant de le rejoindre sur le refrain, le laissant ensuite prendre les Verse et de reprendre de mon côté à la partie rappée, que j'ai le don de massacrer, mâchant pratiquement tous les mots alors qu'en temps normal j'y arrive. Je me mets à rigoler et mon rire se fait entendre de tout le monde au point de leur casser les oreilles. Je pose une main sur l'épaule du psychologue. "Héhéhéhéhé. J'ai la pâteuse." lui dis-je en me retenant à lui et de recommencer à chanter le refrain.
Codage par Libella sur Graphiorum




If you're going to be weird, be confident about it.
Leevi J. Valentine
ADMIN ∎ Broken Heart
avatar
Inscrit le : 19/11/2017
Messages : 522
Avatar : Nicolas Simoes
Crédits : Goldboode
Mes rps : Avalon ¥ Matteo#3 ¥ Esvir#2 ¥ Floyd




Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Fucking Rap Good ! [Louvi], le Sam 20 Jan - 18:08

J’avais le rire facile ce soir, et je trouvais Louis bien plus amusant que tout à l’heure lorsque nous étions dans les bois. Nous trinquons ensemble, hilares à l’idée qu’une nouvelle opportunité de carrière fassent de nous des célébrités. Nous buvons ensemble, comme si nous étions de vieux potes depuis des années. Ce sentiment de partager un moment comme ça me faisait un bien fou. Louis avait beau jouer au con les trois quart de son temps, il était un sacré bon remède contre la déprime. « Hein, Qu’est-ce que tu comptes faire ? » dis-je suspicieux à l’idée qu’il joue les agences matrimoniales. Et puis, il interpelle le serveur avant de me taper dans le dos et de déguerpir loin de nous. Le serveur est salement canon. Ça devrait être interdit d’être si sexy. Nous nous penchons l’un vers l’autre pour discuter, nous crions pour que nous puissions nous entendre, pour que nos voix parviennent à monter au-dessus de la musique. Je jette un bref regard à Louis pour lui lancer un clin d’œil sauf qu’il ne prête pas attention à moi, bien trop occupé à s’éclater tout seul dans la foule. Ma discussion avec le serveur est pleine de sous-entendus. Nous nous bouffons du regard comme des adolescents en manque. Rapidement, mon verre de Gin se vide. Je chipote avec la paille de façon langoureuse pour que le serveur comprenne mes intentions. Sans que je ne lui demande quoi que ce soit, il me sert la même chose et gratuitement. Je lui demande à quelle heure il termine son service et lui murmure à l’oreille que je l’attendrais à la sortie. Soudain la voix de Louis parvient à mes oreilles. Il m’appelle. Je me retourne et abandonne mon coup du soir en lui lançant un clin d’œil charmeur lorsque Louis s’interpose entre nous pour commander un nouveau verre. Il commande une bouteille qu’il paie. Je me marre « Au moins, j’ai pas à te convaincre de rester pour un second verre ! » Je vide d’un trait mon second Gin. Les effets de l’alcool s’emmêlent avec ceux la marijuana. Alors que le serveur s’éloigne je pose ma main sur l’épaule de Louis « Merci mec, Mais je t’assure que ce soir, j’vais faire ma petite affaire ! » dis-je en faisant un signe de tête vers le serveur. Louis s’éloigne pour nous inscrire au Karaoké. Je rigole d’avance de nous voir chanter comme des baleines tentant de communiquer. Je fais signe au serveur que Louis n’est pas tout juste dans sa tête et le laisse s’occuper d’autres clients. Le temps que mon pote rigolo revienne, j’ai déjà affonné deux verres, j’aime pas attendre et lorsque j’ai bu, j’ai un levé du coude trop rapide. Je comprends que c’est à notre tour de chanter à l’annonce du DJ. Je suis parti dans un fou rire. Je tente de rejoindre Louis sur la scène mais je tangue dans la foule. J’ai pris le soin d’emporter la bouteille avec moi, laissant les verres seuls sur le comptoir. J’arrive toujours en riant comme une hyène sur la scène et rattrape tant bien que mal le micro que Louis me lance. J’ai failli me le prendre sur la gueule, quel cretin celui-là ! J’ai manqué de renverser la bouteille par la même occasion. « Abruti !» hurlais-je à son intention. Il m’écoute pas et se marre. Les sons de batteries emplissent la salle, Beliver. Putain, il ne pouvait pas prendre plus simple ? Les paroles s’affichent sur les écrans et je bois une gorgée pour me donner du courage. Les gens sifflent Louis, faut dire qu’il ne chante pas très juste et écorche les mots. Mon éclat de rire résonne dans le micro. Il semble avoir un accent queje ne remets pas. J’essaie de rapper ma partie mais je ris entre chaque mot. La foule ne semble pas trop m’en vouloir, c’est sans doute mon charme. Louis reprends le refrain avec moi. C’est déjà plus harmonieux, La foule balance ses bras d’avant en arrière au rythme de la musique. Et puis Louis tente de reprendre le Rap, c’est un échec. Mais il semble s’en rendre compte et se marre. Son rire de crécelle résonne dans tout le bar. Il me révèle qu’il a la pâteuse, je lui tends la bouteille avant de reprendre une gorgée. Les lumières vacillent mais ça ne m’empêche pas de m’approprier la musique. Mon corps bouge au rythme des basses, la foule chante en cœur avec nous. C’est à mon tour de rapper, j’essaie tant bien que mal de suivre le rythme, j’écorche quelques mots et la musique s’arrête. La foule est folle, et en demande encore. Le Dj lance un beat que je ne reconnais pas et je crache dans mon micro une pique à Louis au rythme de la musique « Faut qu’on s’le dise mec, j’espère que tu rappe pas comme tu baises, A la fin de ta vie tu risques de finir célibataire. » La foule hurle un « houuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu ». J’viens de clasher Louis sur scène, les gens sont chauds. Putain, je n’sais pas dans quoi on s’embarque mais mon corps balance d’avant en arrière sur le rythme de ce beat. J’peux pas m’empêcher de continuer, j’suis enivré dans un exercice oral que je n’ai pas l’habitude de pratiquer. A vrai dire, c’est bien la première fois de ma vie que je rappe sur scène et que je clashe un ami. La foule hurle « BATTLE ! BATTLE ! », notre sort est scellé. Vas-y Louis, bouge ton cul putain, c’est notre jour de gloire aujourd’hui ! « Sorry d’t’avoir choqué bébé, j’dis rien de plus que la vérité. » BIM.
Louis Le Roy
ADMIN CORBEILLE
∎ Pour vous servir
avatar
Inscrit le : 29/11/2017
Messages : 2147
Avatar : Andy Samberg
Crédits : FRIMELDA (signa)
Date de naissance : 01/06/1989
Mes rps :
DISPONIBLE (3/5)


- Hibby-Blue #2
- Ceyleste
- Leevi

Afficher


Re: Fucking Rap Good ! [Louvi], le Dim 21 Jan - 20:43

 
Fucking Rap Go(o)d

Un grand sourire parcourt mes lèvres lorsque la foule nous suit dans cette mascarade mais ce dernier s'efface peu à peu lorsque Leevi décide me clasher, pour je ne sais quelle raison. Très bien il veut jouer à ça? Mon sourire revient, content de pouvoir tenter quelque chose de nouveau. Cependant, je n'ai aucun argument à lui mettre dans la gueule, si ce n'est des choses parfois inventer pour faire l'intéressant et ne pas me laisser marcher dessus. De l'imagination. C'est ce qu'il me faut. Je me chauffe en bougeant de droit à gauche comme un rappeur de bas étage le ferait et rapproche le micro vers ma bouche. "Yo, tu te permets de m'insulter, moi et mes qualités, mais ce n'est pas moi qui tout à l'heure c'est évanoui comme une merde devant un acteur." lui répondis-je au tac au tac. Je lui adresse un clin d'oeil accompagné d'un sourire fier. Je ne sais pas dans quoi on se lance mais bien que notre carrière de comédien risque peut-être de décoller, je pense que celle de chanteur et de parolier est à rayer de notre liste. Je lève les bras en l'air et les baisse et répète le mouvement pour chauffer encore plus la seule qui me suit sans problème dans cette voie et sur le rythme de ce beat. "Et bien alors Leevi, on a plus rien à dire? Tu as peur d'ouvrir ta gueule qui risquerait de montrer ta faiblesse au grand jour? Tu me parlais de baiser mais moi au moins quand je copule je peux éjaculer et procréer. C'est sûr que c'est plus compliqué pour un eunuque, tu l'as un peu dans l'cul nan?" enchainais-je. Comme pensé précédemment, le but était juste d'envoyer des punchlines bidons à l'autre pouvant presque lui nuire alors que rien n'est vrai. J'ai hâte de voir ce qu'il va rétorquer. Je lui adresse un grand sourire en secouant la tête de droite à gauche en levant ma main libre en mode "wtf" t out en plissant les yeux. Je suis vraiment dans cet état, cet état de what the fuck man, et j'espère bien qu'il va le comprendre. Après tout, c'est lui qui a commencé, je n'y suis pour rien!
Codage par Libella sur Graphiorum




If you're going to be weird, be confident about it.
Leevi J. Valentine
ADMIN ∎ Broken Heart
avatar
Inscrit le : 19/11/2017
Messages : 522
Avatar : Nicolas Simoes
Crédits : Goldboode
Mes rps : Avalon ¥ Matteo#3 ¥ Esvir#2 ¥ Floyd




Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Fucking Rap Good ! [Louvi], le Dim 28 Jan - 14:29

La foule est en délire et je me sens porté par une force que je n’arrive ps à décrire. Ce genre de chose indéfinissable qui pouvait te forcer à faire n’importe quoi. Le tableau est magnifique, Louis et moi, rappant comme nous pouvons, balançant nos corps au rythme du beat lancé par le DJ. La foule nous manipule, elle nous dicte notre conduite. Alors je clashe Louis et je lui reprends la bouteille des mains et je bois, je bois encore et encore. Je meurs de chaud. Les spots me font transpirer sévère, les lumières me font plisser les yeux et la foule ressemble de plus en plus à une grosse masse. Je ne parviens plus à discerner les personnes dans la foule, ce n’est qu’un gros tas d’humains déjantés. Louis me réponds et je ne peux m’empêcher d’éclater de rire, ce rire franc et hilare qui signifie que je lui en veux pas. Alors qu’il me clashe sur notre rencontre avec Jason Statham, je ne peux m’empêcher de lever les bras en signe de retraite. Louis est incontrôlable, il continue de me clasher et la foule l’y encourage. Il me clashe sur ma façon de baiser alors que j’ai été plutôt soft avec lui, lui, il n’hésite pas à me rentrer dans le lard. « Je te montrerais bien comment j’me débrouille, mais j’suis pas prêt à te montrer mes couilles. T’es bien gentil mais t’es pas mon type et puis j’suis sûre que plein de jolies filles aimeraient voir ce que j’ai dans le slip » dis-je en faisant un clin d’œil à la foule, suite à quoi, une orgie de cris féminins m’arrache les tympans. Elles sont chaudes les gazelles, elles en veulent encore. « Mon petit Louis, sache que j’ai pas vraiment envie de procréer, j’préfère me laisser dominer par ta descendance que j’pourrais consommer avec outrance » OKay c’est trash. Okay la soiré va partir en cacahuète. J’viens de dire à Louis que ça me dérangerais pas de forniquer avec ses enfants mais le pire c’est qu’après mes paroles, tel superman, je déchire mon T-shirt prêt à lui montrer de quoi je suis capable. Les spots sont rués sur mon torse qui relui de sueur. Je me débarrasse de ce linge décousu et torse nu, je m’apprête à écouter la punchline de Louis en espérant que le vigile gardera sous la scène les furies qui veulent nous sauter dessus depuis un moment à présent. Je me sens désiré, et bon Dieu, qu'est-ce que j'aime ça.
Louis Le Roy
ADMIN CORBEILLE
∎ Pour vous servir
avatar
Inscrit le : 29/11/2017
Messages : 2147
Avatar : Andy Samberg
Crédits : FRIMELDA (signa)
Date de naissance : 01/06/1989
Mes rps :
DISPONIBLE (3/5)


- Hibby-Blue #2
- Ceyleste
- Leevi

Afficher


Re: Fucking Rap Good ! [Louvi], le Lun 29 Jan - 17:25

 
Fucking Rap Go(o)d

Oh la la mais quel crâneur se mec là. Je ne peux m'empêcher de rigoler en entendant qu'il se lance des fleurs mais je sens aussi que mes yeux tournent pour ce genre de phrases digne d'une disquette. Je reporte à nouveau mon regard sur lui. Je sais bien qu'il n'a pas fini de m'envoyer du lourd. il est chaud le Leevi et pas que dans son slip et dans son sang. Cependant je ne m'attendais pas à une telle réplique. Mes yeux s'ouvrent grand, ronds comme des ballons et je cligne des signes à plusieurs reprises et rapidement. Je... Wow. Comment voulez-vous répondre à un gars qui vous menace de copuler avec les gosses que vous n'avez pas encore. Puis mon regard se change en celui d'un "really nigga" lorsque ce dernier déchire son vêtement. Bon. J'ai créé un monstre ce soir. Je tente de me chauffer, car là je suis un peu sur le cul. Je sais que j'ai du succès avec les gens en général mais face à lui, c'est comme si j'étais Quasimodo face à Phoebus. Je ne peux pas gagner bien qu'Esmeralda a choisi plus ou moins le bossu. Probablement car le beau chevalier blanc est décédé entre temps et que cette pute d'Esmeralda avait besoin d'amour et qu'à cause de ça, elle est restée aux côtés de Garou là. Oui je rage. Je ne supporte pas ce personnage, là wesh! "Leevi, Leevi, Leevi... Fais gaffe parfois à ce que tu dis, car tu as beau crier au monde ton besoin de pédophilie, c'est bel et bien en taule que tu vas finir. Là-bas, j'ai peur pour toi que tu sois déçu, car c'est bien des gros lourdeaux qui vont te tomber dessus. J'espère que par l'avenir, bien dilaté sera ton anus car littéralement tu l'auras dans le cul." lui dis-je, toujours souriant tout en posant sur lui un regard méprisant pour faire réagir le public. Je regarde la foule autour de nous. Des cris, d'autres qui sifflent, et certaines qui se mettent à pleurer. Les gens sont des moutons complètement timbrés. Je récupère la bouteille que mon partenaire m'a repris des mains et continue à boire pour me remettre plus dans l'ambiance. Je bouge, je me motive, je tente de rester éveillé. J'ai la tête qui tourne, toujours la pâteuse et avale un grand coup. Je ne sais même pas sur quoi le clasher mais il faut que ça reste plus ou moins dans le sujet, du moins je suppose. "Dis moi mon petit, d'autres péchés as-tu commis? Tu es allé te confesser entre temps? Car quitte à essayer les enfants, as-tu peut-être péché autrement? Qu'est-ce que t'as bien pu faire de plus salaud? Te taper des singes ou mêmes des taureaux? Ou alors tu penses que c'est trop? Peut-être es-tu plus scato, peut-être es-tu plus nécro... Dans tous les cas, t'es vraiment un malade, à coup sûr un vrai psycho!" lui lançais-je en pleine face. C'est ridicule et je crois que c'est ce qui me fait le plus rire. Je continue à picoler avant d'entendre ses prochaines rimes.
Codage par Libella sur Graphiorum




If you're going to be weird, be confident about it.
Leevi J. Valentine
ADMIN ∎ Broken Heart
avatar
Inscrit le : 19/11/2017
Messages : 522
Avatar : Nicolas Simoes
Crédits : Goldboode
Mes rps : Avalon ¥ Matteo#3 ¥ Esvir#2 ¥ Floyd




Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Fucking Rap Good ! [Louvi], le Lun 29 Jan - 18:49

La tension est à son comble, c’est pire qu’un ring de boxe. On s’était chauffés mutuellement, c’est carrément indécent ce qu’il se passe. Je suis un autre homme, je retrouve Le jeune Leevi qui se pavanait dans les bars au début de ses études. Je me retrouve aimant la vie et consumant l’alcool et le plaisir de lâcher prise. Bordel ça fait un bien fou. Mais j’suis un animal, un animal qui transpire sous la chaleur des spots, un animal qui lance des sourires ravageurs aux femmes et aux hommes du premier rang, il est vite oublié le petit barman derrière son bar. D’ailleurs, je ne parviens pas à regarder au-delà des premiers rangs, la luminosité est trop forte et brûle ma rétine. Alors je regarde Louis qui me regarde médusé par ce que je viens de dire et je lui lance un clin d’œil complètement ivre. Je l’écoute me traiter de pédophile, et ça me fait marrer toutes ces absurdités qu’on se dit. J’l’aime bien c’Louis, faut dire qu’il est en train de réussir à me faire passer la meilleure soirée de ma vie. « Mec, sérieux, t’insinue que je les prend au berceau ? Tu dois être sérieusement frustré pour me clasher sur ça, vieux blaireau. C’est tout c’que t’as en stock ? S’tu veux, j’peux t’donner des cours jusqu’à c’que tu suffoques, pendant qu’tu m’sucottes. » J’lui envoie un baiser volant plein de provocation tout en empoignant mon sexe en mode, j’suis un vilan gangsta. Je reprends la bouteille afin d’hydrater ma gorge mais elle est vide « Tu crois qu’t’arriverais à m’vider comme cette bouteille ? Allez, gros, oublie le psycho et viens avec moi que je puisse t’emmener aux pays des merveilles ! » Et écartant les bras, je jette mon corps dans la foule où des mains s’emparent de mon dos pendant que d’autre poignent mon cul. Mon corps danse sur les mains de la foule qui me transporte je ne sais pas trop où. J’fais signe à Louis de me rejoindre, faut qu’on retourne s’hydrater car on ne sait pas encore ce qui pourrait nous arriver. La foule me dépose enfin, et une greluche me saute à la gorge pour me rouler un patin. Je la repousse avec un air de dégout quand soudain on me tire en arrière. Un type le poing en l’air s’apprête à me refaire le portrait. « Mec, c’pas ma faute si tu ne sais pas tenir ta meuf en laisse ! » dis-je avant de me prendre son poing dans la figure. Je m’écroule par terre et je me marre, trop éméché pour ressentir une quelconque douleur.
Louis Le Roy
ADMIN CORBEILLE
∎ Pour vous servir
avatar
Inscrit le : 29/11/2017
Messages : 2147
Avatar : Andy Samberg
Crédits : FRIMELDA (signa)
Date de naissance : 01/06/1989
Mes rps :
DISPONIBLE (3/5)


- Hibby-Blue #2
- Ceyleste
- Leevi

Afficher


Re: Fucking Rap Good ! [Louvi], le Jeu 1 Fév - 14:20

 
Fucking Rap Go(o)d

Je passe ma langue sur mes lèvres en l'écoutant me clasher avant de laisser échapper un rire. Je baisse la tête. Je suis presque vaincu. Mais la partie n'est pas encore finie. Je la relève et regarde mon partenaire qui me dit de le rejoindre dans la foule et c'est ainsi que je m'exécute, partant le voir. Tout va soudainement beaucoup trop vite. Une pelle, un coup de poing. Je ne réagis pas sur le moment mais après une bonne minute à ne rien faire, je m'en vais sauver mon ami comme un chevalier blanc et fous un coup de poing à un mec, qui semblerait ne pas être le bon. "Nan mais vous vous ressemblez tous là en même temps." m'exclamais-je et c'est ainsi qu'on me rendit un coup bien mérité. Les gens ont dû penser que je lançais une phrase raciste alors que que nenni! C'est juste que je les vois en double ou en triple donc ils m'excuseront peut-être plus tard. Je tente de me relever et tout en plissant les yeux, je cherche Leevi du regard. Je m'en vais vers lui à quatre pattes. "Et mec ça va?" lui posais-je avant de me mettre à rigoler. "Il te manque une dent au fait. Celle là." lui dis-je en rigolant de plus bel avant de lui montrer sur ma dentition, l'une des incisives. "T'es beau comme ça mon Jacquouille! Je suis sûr que maintenant tu vas réussir à bien choper oui!" ajoutais-je avant de peiner à nous relever. Je recherche du regard nos micros et en attrape un une fois trouvé. "C'est lequel dis moi qui t'a fait ça que je lui découpe la tête?" lui demandais-je en pointant du doigt. "Attend je crois avoir trouvé!" lui dis-je n commençant à faire les hélices d'hélicoptères avec le fil du micro et ce qui va avec. Les gens s'écartent de nous et j'essaie du mieux que je peux à viser l'homme un question mais je n'y parviens pas sur le moment. Je ralentis le rythme et le récupère avant de le lancer sur l'homme en question. Or, il semblerait que j'ai une force surhumaine et que ce dernier micro s'est enfoncé dans une vitre. Je vous laisse imaginer la suite. Un silence règne dans le bar. La musique s'est coupée. Des lourds pas se ramènent vers nous. Les vigiles. Bien bien bien.
Codage par Libella sur Graphiorum




If you're going to be weird, be confident about it.
Leevi J. Valentine
ADMIN ∎ Broken Heart
avatar
Inscrit le : 19/11/2017
Messages : 522
Avatar : Nicolas Simoes
Crédits : Goldboode
Mes rps : Avalon ¥ Matteo#3 ¥ Esvir#2 ¥ Floyd




Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Fucking Rap Good ! [Louvi], le Dim 4 Fév - 20:54

 
Couché au sol, les gens penchés au-dessus de moi tanguent et ça me rends encore plus hilare. J’ai envie de leur demander d’arrêter de boucher mais mon rire se coince dans ma gorge m’en empêche. J’ai une soudaine envie de mon terre et j’ai dû mal à me relever à cause de mon était d’ébriété trop avancé. Et soudain, tel un Messie, j’aperçois Louis prêt à me sortir de là. Il assène un coup de poing à un type et me rejoint à quatre pattes. Je lui souris à pleine dents jusqu’à ce qu’il m’annonce qu’il m’en manque une. « Arrête de dire des conneries ! » Mais je me rends compte qu’il a raison lorsque mon doigt trouve un trou à la place de mon incisive droite. Je suis effaré alors que Louis trouve ça drôle. Ma dent ! Ma pauvre dent ! Il faut que je la retrouve, qu’on me la recolle ! Alors que je me retrouve à quatre pattes ignorant totalement Louis qui joue à l’hélico-micro pour assommer tout le monde. Des abrutis me marche dessus, trébuchent, et la foule fait un effet domino. Rapidement, les gens se plaignent, moi ça me fait marrer d’avoir fait tomber tout le monde. Un bruit de verre brisé et mon intuition me dit que Louis est coupable. Gagné. Le silence se fait autour de nous, je me relève sans ma dent et m’appuie sur l’épaule de Louis « Je me répète peut-être mais si tu es aussi doué avec ta queue qu’avec le micro… » Ensemble nous tournons la tête vers les deux malabars qui s’approchent de nous, l’air énervé. C’est le temps de se casser. Je lève les bras comme si je me rendais aux yeux de tous. Je vois certains portables filmer la scène. Depuis combien de temps sommes-nous filmés ? Qu’importe, on va s’faire jeter, je n’ai pas le temps de demander. Les deux gorilles nous sautent dessus. Un deux me fait passer par-dessus son épaule et me porte comme si je n’étais qu’un vulgaire sac de patate. Je m’insurge « Oh mais OH ! Doucement ! Tu ne sais pas qui je suis ! J’suis une star internationale moi, okay ?! » Mais il n’a que faire de mes revendications. Ils nous jettent dans la rue et le serveur que j’avais dragué quelques heures plus tôt nous hurle de ne jamais revenir. Bordel. « Bon… C’est clair que c’est mort pour moi. Dommage pour lui, il aurait passé la meilleure nuit d’sa vie ». Je m’affale contre Louis qui s’est fait jeter à côté de moi. « Il s’rait pas temps rentrer là ? Ou alors t’as une meilleure idée ? »
Louis Le Roy
ADMIN CORBEILLE
∎ Pour vous servir
avatar
Inscrit le : 29/11/2017
Messages : 2147
Avatar : Andy Samberg
Crédits : FRIMELDA (signa)
Date de naissance : 01/06/1989
Mes rps :
DISPONIBLE (3/5)


- Hibby-Blue #2
- Ceyleste
- Leevi

Afficher


Re: Fucking Rap Good ! [Louvi], le Lun 5 Fév - 23:00

 
Fucking Rap Go(o)d

"Et non mon con. C'est qui le plus beau de nous deux maintenant, hein?" lui dis-je en rigolant avant que la suite des évènements ne s'accélèrent par ma connerie. J'ai le cul froid. C'est la première pensée que j'ai en étant dehors, sur le sol. Mais j'ai le sang chaud. Je suppose que c'est une bonne chose comme une mauvaise. J'écoute d'une oreille les remarques de mon pote. "On s'en bat la nouille du barman. En plus il était moche." lui répondis-je en tentant de me redresser. Me voilà plus grand que ce dernier. Je peux le regarder de haut donc j'en profite un maximum. "Tu en trouveras des plus beaux à l'endroit où nous iront." rétorquais-je en entendant sa remarque. La soirée n'est pas finie. Non. Elle ne fait que commencer. "Pourquoi n'irions-nous pas au BB NIXES? Il parait que c'est chaud bouillant là-bas." lui proposais-je en le tirant pour qu'il se lève. "Nous avons la classe, ils nous accepteront. D'autant plus qu'on est sobres." ajoutais-je sur une voix qui trahissait bien entendu ma confirmation comme pour tout le reste. "En voiture Simone!" m'exclamais-je en me dirigeant vers cette dernière en titubant, passant ma main parfois sur ma bouche, sentant des remontées. Nous entrons à l'intérieur et prenons la route à fond à l'heure jusqu'à destination. Je m'accroche. Je n'ai pas envie de mourir encore. Puis en s'arrêtant sur le parking d'un coup franc, me faisant balancer d'avant en arrière violemment, je sens qu'un certain vomi ne peut plus rester en place, je me tourne par automatisme vers la vitre et ce dernier s'étale partout dessus. J'ai bel et bien oublier un détail important. "Comment on fait pour ouvrir les fenêtres?" demandais-je à ce dernier. "Tu as du sopalin ou un truc du genre?" enchainais-je. Je me mets à rigoler. "Heureusement que personne ne nous a vu, sinon on ne pourrait pas rentrer dans THE DEMEURE OF THE DEBAUCHE!" m'écriais-je, prêt à continuer à foutre le bordel. "Ah. J'ai faim." m'exprimais-je à voix haute, cherchant du regard dans la voiture de la bouche, mes yeux se posant sur mon rendu. Nooooon. Ce serait beaucoup trop hardcore de faire... HARDCORE. Je m'approche doucement de la vitre, guettant par les éclairages de dehors, le reflet de mon ami, voir s'il ne me regarde pas, et donne un léger coup de langue sur ceci avant d'apercevoir le reste de mon McDo. Mieux. Meilleur. J'attrape rapidement mes croques mcdo froids et me les enfile. "On est fin prêts non?" lui demandais-je en tournant ma tête vers lui. Je le regarde de haut en bas sans raison apparente. "On est des célébrités maintenant. J'ai entendu dire qu'ils organisaient des tournois de poker au sous-sol tout ça. On a de l'argent à dépenser non? On s'en met plein les poches ça te dit? J'ai appris à compter les cartes, on pourrait faire une alliance non?" lui proposais-je un sourire malicieux aux lèvres.
Codage par Libella sur Graphiorum




If you're going to be weird, be confident about it.
Leevi J. Valentine
ADMIN ∎ Broken Heart
avatar
Inscrit le : 19/11/2017
Messages : 522
Avatar : Nicolas Simoes
Crédits : Goldboode
Mes rps : Avalon ¥ Matteo#3 ¥ Esvir#2 ¥ Floyd




Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Fucking Rap Good ! [Louvi], le Mar 27 Fév - 19:31

 
Je lève les yeux au ciel. Bien sûr que non qu’il était pas moche mon barman. “T’es juste jaloux, c’tout ! “ dis-je en me massant le derrière. Nous voilà bien à présent ! Toutes ses émotions n’avaient en rien calmé l’adrénaline et l’excitation qui coulait dans mes veines à cause de l’alcool. Les effets de notre honteuse cigarette améliorée commençaient à se dissiper, ce qui n’était pas plus mal. “Mec, comment veux-tu que je séduise avec cette gueule ?!” dis-je outré en montrant mon trou entre les dents. Ma vie était fichue mais Louis s’en fiche et me tire de ma tourmente. On marche vers la voiture et j’écoute à moitié ce qu’il me raconte, je suis trop concentré par toucher ma gencive qui accueillait ma dent quelques instant auparavant. En rentrant dans la voiture coté conducteur, mon premier réflexe est d’ouvrir le clapet au-dessus de ma tête qui doit sans doute cacher un miroir. Je n’ai pas le temps de jeter un oeil à ma pitoyable face qu’un bruit immonde sort de la bouche de Louis. Effaré, je le regarde sans savoir que faire. Je suis absolument dégouté. “Putain mais tu me dégoutes ! t’savais pas ouvir la portière ?! “ hurlais-je en ouvrant la mienne pour évacuer l’odeur. “Nan j’ai pas de truc pour essuyer ! J’te rappelle que j’ai eu cette voiture y’a seulement trois heures … Sais pas moi, regarde dans la boite à gants !” dis-je en plaquant mes mains sur ma bouche. L’odeur me donne envie de gerber, faut que je sorte. J’attends qu’il ait terminé de nettoyer ses crasses, si Dieu veut bien lui donner un truc pour laver ses conneries. Cette odeur m’a totalement déssoulé, j’ai juste envie de rentrer, de le foutre dans son lit et filer sous la douche pour effacer cette odeur qui est collée à ma peau. “Mec, je pue à cause de toi ! “ Je penche la tête à l’intérieur de la voiture et je le vois s'empiffrer. “T’es sérieux ? Mais tu t’arrêtes jamais, toi.” lâchais-je en me marrant. “Nan, on va nulle part. Je refuse de m’afficher en société en puant la gerbe et avec cette dent en moins ! Bordel, j’suis tellement moche ! “ hurlais-je en contemplant mon visage dans le rétroviseur. “j’ai l’air d’une chèvre !” Ne me demandez pas où est la comparaison, je n’en sais rien. L’alcool est toujours en moi même si je suis persuadé de ne plus être sous son influence. “Bon ouvre ta fenêtre, on file ! J’te ramène chez moi.” Je Démarre en trombe sans lui laisser le temps de répliquer. Heureusement pour mon coeur, je n’habite pas loin et nous arrivons rapidement. je claque la portière, contourne la voiture et ouvre sa porte “Allais, sors de là vomitopoto. Viens, c’t’au troisième étage." “
Louis Le Roy
ADMIN CORBEILLE
∎ Pour vous servir
avatar
Inscrit le : 29/11/2017
Messages : 2147
Avatar : Andy Samberg
Crédits : FRIMELDA (signa)
Date de naissance : 01/06/1989
Mes rps :
DISPONIBLE (3/5)


- Hibby-Blue #2
- Ceyleste
- Leevi

Afficher


Re: Fucking Rap Good ! [Louvi], le Mer 28 Fév - 16:49

 
Fucking Rap Go(o)d

Après cette petite -grosse- mésaventure, je reste bouche bée face à ses paroles. Comment ose-t-il casser l'ambiance? Je suis à fond et loin d'être fatigué, pourquoi veut-il rentrer? Je ne dis rien. Je me sens vexé mais j'exécute ses ordres sans broncher. "T'es vraiment une chèvre oui. Têtu comme elles. J'suis sûr c'est ton animal totem." lui dis-je en plein silence, les bras croisés pour lui faire comprendre que je suis en train de bouder. Oui bien entendu je sors de la voiture quand il me le demande. Je marche droit. C'est déjà ça. Cette petite virée m'a complètement fait décuver. C'est fou! C'est triste. Je le hais. "Ouais je te suis. C'est sympa de me faire monter mais on va faire qu... OMG. JE LE SAVAIS. TU VEUX ME BAISER. Tu sais, tu pouvais y aller franco, la subtilité ce n'est pas mon fort parfois." lui dis-je en trottinant vers lui, lui posant une main sur l'épaule. "Par contre, je veux être nickel pour toi. Tu as une brosse à dent?" lui demandais-je avant de rigoler comme un idiot en repensant à sa dent en moins et de la tête qu'il a maintenant. Heureusement que je suis chaud et prêt à tout et que je ne considère pas ce détail comme un tue-l'amour. "Si je peux abuser aussi, j'aimerais prendre une douche et si tu as un doliprane aussi, ne sait-on jamais. J'veux pas la gueule de bois et l'envie de gerber dès le matin." lui demandais-je une fois de plus. Jean relou vous le connaissez? Non? Maintenant oui. C'est moi. Je monte les marches et le suis jusqu'à son appartement. J'attends sur le seuil de la porte, je ne rentrerai pas sans autorisation. Dans le fond, j'ai beau profité un peu, je suis aussi un vampire, je n'entre pas chez les gens comme ça. Ou peut-être que si, mais pas cette fois. "Tu as des trucs à manger encore? Je me tape une de ces dalles et en plus le McDo ne m'a rien fait, c'était froid j'ai pas kiffé frère." lui dis-je. Je le regarde. "Tu veux que j'essaie d'arranger ta dent ou t'en faire une fausse pour les prochains jours à venir avant que tu ne trouves un médecin? Du travail de pro je te fais t'inquiète mamène." lui proposais-je un grand sourire aux lèvres.
Codage par Libella sur Graphiorum




If you're going to be weird, be confident about it.
Leevi J. Valentine
ADMIN ∎ Broken Heart
avatar
Inscrit le : 19/11/2017
Messages : 522
Avatar : Nicolas Simoes
Crédits : Goldboode
Mes rps : Avalon ¥ Matteo#3 ¥ Esvir#2 ¥ Floyd




Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Fucking Rap Good ! [Louvi], le Mar 13 Mar - 22:56

Je sors de la voiture, toujours perturbé par ma dent manquante. Putain, j’suis immonde, je suis moche et archi moche. J’pue le vomi et j’suis moche. J’ai envie de pleurer sauf que Louis m’en empêche en se prenant un délire tout seul comme il a l’habitude de le faire. J’ai bien compris comment il fonctionnait le gamin.  Je rêve. Moi le baiser ? Non mais il devient complètement dingue. Comment pourrais-je avec cette dent en moins ? Oui, en effet, cela ne veut pas dire que je rejette sa proposition mais en étant défiguré : hors de question ! « J’t’aurais bien emené au septieme ciel si je n’avais pas perdu mon charme en même temps que cette foutue dent ! Et puis tu pues l’vomi, laisse tomber, j’vais m’enrouler dans mes couettes et pleurer jusqu’à ce que j’ai un rendez-vous chez le dentiste. » Mes yeux brillent. Peut-être n’ai-je pas tant dessoulé que ça finalement. Les larmes commencent à brouiller ma vue. Je m’empresse de gravir les marches jusqu’à mon appart « Ouais j’ai une brosse à dent pour toi » Rien qu’au mot « dent », mes larmes coulent. Ma vie est fichue. Je vais finir seul avec vingt-six chats pour seule compagnie et je me défoulerais devant des pornos de bas étage gratuit dans un bunker. Je ne veux plus sortir de chez moi, je ne veux pas que le monde me voit comme ça. « Putain mais vas-y, prends ta douche, j’m’en fous ! Tu vois pas que ma vie est foutue là ?! » J’inspire mais un hoquet m’étouffe et j’tousse comme un vieux fumeur de quarante ans. J’glisse la clé dans la serrure tout en continuant à me plaindre « Putain, mais comment j’vais ramener des petits culs sexy chez moi maintenant ?! T’sais quoi, j’vais plus sortir de ma chambre, c’fini pour moi. » La porte s’ouvre et j’montre le frigo du doigt «  Vas-y sers-toi, j’vais faire la grève de la faim jusqu’à ce que ma dent repousse. » J’tombe dans le divan et hurle mon désespoir dans un cousin qui traine. Le son étouffé me calme un peu mais ne me rassure pas. Je relève la tête, les yeux rouges et bouffi pour regarder avec haine Louis qui me propose de me faire une dent. Je lui lance le coussin sur la tronche « Putain mais mec ! Tu te rends pas compte. Mes dents, c’est mon putain de gagne-néné, de gagne-Bite ! C’tout mon charme qui s’est envolé là ! TU COMPRENDS PAS ! C’est comme si je t’enlevais heu… » Je m’interrogeais sur ce que Louis avait de plus charmeur sur le visage et je ne trouvais pas de réponse. « TON NEZ ! » J’inspire un grand coup « Ouais voilà c’est ça l’soucis ! C’est que ça se voit comme le nez au milieu du visage ce trou-là ! Qui voudrait partager ses draps avec un mec sans dents ? Putain, j’vais d’voir mettre un dentier, devenir vieux ! SI ça s’trouve j’pourrais même plus articuler, bordel de merde. » J’me lève, ouvre une armoire et sort une bouteille non identifiée et j’bois le liquide au goulot. Entre deux gorgées j’lâche « Tain, même toi tu voudrais pas d’moi comme ça. Regarde ! » Je lève mon T-shirt pour montrer mes abdos « Même ça ça ne cache pas ce putain de trou dégeulasse ! Défiguré ! Je suis défiguré ! »  La soirée n'était pas terminée...
Louis Le Roy
ADMIN CORBEILLE
∎ Pour vous servir
avatar
Inscrit le : 29/11/2017
Messages : 2147
Avatar : Andy Samberg
Crédits : FRIMELDA (signa)
Date de naissance : 01/06/1989
Mes rps :
DISPONIBLE (3/5)


- Hibby-Blue #2
- Ceyleste
- Leevi

Afficher


Re: Fucking Rap Good ! [Louvi], le Mer 14 Mar - 20:08

 
Fucking Rap Go(o)d

Je ne sais pas si je dois rire ou pleurer avec lui de cette situation. D'un côté, le voir aussi mal pour une dent, je ne peux que me foutre de lui, surtout en le voyant en boule comme un gosse. "T'auras beau attendre que ça repousse, ce sont plus tes dents de lait hein, c'est mort là." lui dis-je en rigolant. L'art d'en rajouter plus pour mettre l'autre plus bas que terre. J'aime beaucoup cette technique. Je ne saurais dire pourquoi je me prends d'un fou rire lorsque ce dernier me montre son corps en me disant que je n'aurais pas envie de lui. "Je suis partagé. D'un côté, je suis au point où je me ferais tout ce qui bouge, mais je suis tellement mort que je ne pourrais pas te faire l'amour dans ces conditions." lui répondis-je. "Tu sais quoi? Tu vas aller te coucher, je vais te donner un verre de lait vu que tu continues à penser que tu n'es qu'un vieillard sans dent qui ne peut donc rien manger." lui dis-je en le prenant par l'épaule pour l'amener dans sa chambre. Je repars dans la cuisine et m'exécute, lui ramenant le petit verre dans la chambre accompagné d'un somnifère mélangé à ce liquide. "Moi je file à la douche, toi tu dors et tu verras avec le dentiste demain hein." lui dis-je en partant dans la salle de bain, me déshabillant complètement en laissant la porte ouverte. Je laisse couler l'eau pour la chauffer avant de me plonger dessous. J'espère qu'il ne sera pas dans cet état à la con demain et qu'il va relativiser. S'il faut, il ne se rappellera pas de la soirée. Une fois fini, je me sèche et m'en vais le rejoindre dans la chambre, oklm et lui fais un petit bisou sur le front. "Dors bien beau gosse." lui dis-je sachant que je me fous de sa gueule en disant ça. Et je m'extirpe ainsi dans le canapé. Il n'y a aucune honte à avoir à dormir le kiki à l'air.
Codage par Libella sur Graphiorum




If you're going to be weird, be confident about it.
Contenu sponsorisé
Afficher


Re: Fucking Rap Good ! [Louvi], le

Fucking Rap Good ! [Louvi]

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: 2018-