AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Donc c'est officiel? [ft. Jason]


Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
avatar
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 1140
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : FRIMELDA (signa) t-rex ♥ (vava)
Date de naissance : 31/10/1991
Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette



Afficher


Donc c'est officiel? [ft. Jason], le Mer 17 Jan - 1:54

Donc c'est officiel?
4h du matin. Je suis assis sur ma chaise de bureau, cette dernière étant penchée vers l'arrière à cause de mes vas-et-vient, réfléchissant, les mains derrière la tête à l'organisation de l'anniversaire du Maire. Le dossier est complet et j'ai souvent entendu parler de lui depuis que je suis ici. Un sacré personnage de ce que j'ai cru comprendre. Ce que Monsieur Butler désire avant tout? Une idée innovante. Je ne saurais dire pourquoi mais j'ai beau me creuser la tête, je ne trouve rien de bien intéressant et qui serait suffisamment impressionnant pour que ça vaille son image. Je me laisse tomber en avant tenter tant bien que mal de continuer à approfondir mes recherches. J'aimerais bien dormir en espérant que la nuit me porte conseil mais la seule chose que je fais actuellement est de me booster au café, en fumant clope sur clope, au point de ne presque plus avoir de place dans ce fichu cendrier. Je laisse échapper un long soupir. Qu'est-ce que je ne ferais pas pour être pris? Je sais bien qu'il ne m'a demandé qu'une seule et unique idée mais je ne supporte pas ne pas avoir un plan b, ou c ou même encore d, si la première ne lui convient pas. 5h30 du matin. L'heure passe à une vitesse inimaginable et les seules choses que j'ai écrite sur mon calepin ne me convienne pas, du moins pour la plupart. Ce n'est pas assez unique pour que ça ait l'effet désiré et cela m'attriste au plus au fond. Une demi heure de plus s'écoule et c'est ainsi que je déboule dans la salle de bain. Une bonne douche froide pour paraitre en faire et une fois dehors, je me prépare comme il se doit; cheveux bien coiffés en arrière, un costard trois pièces d'un noir profond et des chaussures adéquates. Je retourne au bureau pour récupérer le dossier et la feuille que je déchire pour l'avoir sur moi. Métro, boulot mais malheureusement pas de dodo, je me grille une dernière cigarette devant le bâtiment avant d'y entrer. L'accueil est vide pour le moment. Peut-être n'a-t-il pas trouvé la bonne personne pour servir le poste de secrétaire ou peut-être travaille-t-elle plus tard? Je ne saurais dire et n'y fais pas vraiment gaffe, prenant ainsi l'ascenseur pour aller au bureau de Sir Butler. Avant tout, je prends le soin de passer par la machine à café pour nous en prendre deux et les amener. 8h du matin. Je frappe à sa porte et entre en lui adressant un "Bonjour monsieur!" sur un ton ravi d'être à nouveau en sa compagnie. "Je nous ai apporté du café. Une grosse journée nous attend je pense." lui dis-je en déposant ces derniers sur le bureau, suivi du dossier en gardant ma feuille avec moi. Je porte mon regard sur le gentleman et lui tends la main pour mieux le saluer. "Du coup, j'ai bien réfléchi durant la nuit à une idée innovante comme vous me l'avez demandé. J'ai plusieurs choses à vous proposer pour le coup." commençais-je en prenant un certain automatisme en m'asseyant à la même place que la veille. "Nous savons bien que le Maire n'est pas n'importe qui et que pour le coup il faut miser gros. La première idée que j'ai eu fut une sorte de donation de fonds pour l'association dont il fait parti et qui apparemment lui est chère mais ça risquerait de lui voler la vedette dans le sens que nous oublions son anniversaire pour faire place à une oeuvre de charité et ce n'est pas vraiment le but que nous voulons atteindre." continuais-je donc avant de faire une pause et de me pencher vers le bureau pour récupérer mon gobelet et en boire une gorgée. "Ensuite, je pensais à des sortes de jeux. Je sais bien que c'est Monsieur le Maire, qu'il y aura une grande partie de la ville qui sera à l'évènement et que la plupart du temps ce genre de soirée laisse place à quelque chose de sobre et de classe, mais pourquoi ne pas briser un peu cette image en organisant par exemple une partie de jeu de l'assassin géant et qui se ciblerait sur un périmètre bien précis qu'on fera part à tous? Et pour ceci, il faudrait donc envoyer les accessoires requis pour chaque individu. Pour ce qui est du lot pour le gagnant, quelque chose d'audacieux. Peut-être une certaine somme d'argent, du style, l'équivalent de plusieurs mois de loyers ou alors un trophée unique fait pour l'occasion." ajoutais-je. Je reprends une plus grosse gorgée. Je n'ai pas encore fini de déballer mes idées mais pour l'instant, je veux avoir un avis sur ces deux-là avant de prendre la suite. Je croise les jambes, m'accoudant à l'un des accoudoirs tout en rejoignant mes mains entre elles avec ce petit kawa qui me réchauffe fortement ces petites patoches.

Codage par Libella sur Graphiorum




i lost myself somewhere in the darkness
Jason V. Butler
ADMIN ∎ Ambition & Regrets
avatar
Inscrit le : 18/12/2017
Messages : 556
Avatar : Joseph Gordon Levitt
Crédits : Balaclava
Mes rps : 3/5
JAX#9 - SHANE - DRAMAQUEENS




Bloc notes : BAE.


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Donc c'est officiel? [ft. Jason], le Sam 20 Jan - 13:59

Donc c'est officiel?
Elijah m’avait fait plutôt bonne impression lors de notre entretien. Il avait une certaine maturité précoce pour son âge, une envie d’apprendre qui m’avaient poussé à voir ce qu’il était capable de faire. Je n’étais pas vraiment objectif avec ce jeune homme, sa façon de penser, sa manière de parler me rappelait mes débuts dans le monde du travail même s’il avait l’air bien plus sûr que moi à l’époque. Il avait réussi, ce que peu de gens parviennent en général, à m’intriguer, voire même à m’amadouer. C’était un jeune homme intelligent, perspicace. Je n’avais pas de doutes quant à ses capacités pour ma boite. Néanmoins, il serait carrément fou, même inconscient, de l’engager sans en avoir la certitude qu’il pourrait faire un bon assistant. Il était évident que je n’allais pas l’engager comme secrétaire, ça serait beaucoup trop rabaissant. Il était loin d’être un con et, il ne fallait pas être bien malin pour classer les dossiers par ordre alphabétique, une femme conviendrait bien mieux pour ce poste-là. Il était donc reparti la veille avec le dossier de l’anniversaire du maire et je l’attendais ce matin avec ses idées que j’espérais lumineuses. Très matinal, Elijah frappe à ma porte. Je l’invite à entrer et à écouter ces diverses idées avec un café.

« Merci pour le café. » dis-je platement. « Je vous écoute » dis-je avec un certain professionnalisme. Sa première idée ne me plaisait pas mais il avait eu une bonne réflexion. Faire une soirée caritative pour l’anniversaire du Maire n’était pas une très bonne idée et il avait raison d’ajouter qu’il n’était pas non plus très emballé par cette proposition. Je secoue la tête négativement. « Ne me proposez pas des idées si vous savez qu’elles ne sont pas valables, Fitzgerald. Le temps, nous est précieux. Si vous n’êtes pas persuadé que c’est l’idée du siècle, passez directement à la suivante » Je soupire. Peut-être que je m’étais emballé trop vite sur les compétences du jeune homme mais sa seconde idée était déjà plus intéressante. « C’est une très bonne idée d’inclure les citoyen à participer à son anniversaire. Néanmoins, envoyer des choses aux citoyens peut s’avérer complexe. Nous ne pouvons prédire à l’avance qui sera présent ou non et nous ne pouvons pas prendre le moindre risque que ça foire. L’idée de base est bonne, elle nécessite un autre angle d’approche. Il faut aussi que le maire soit au centre de ce jeu. N’oubliez pas ce détail. » Je bois une gorge du café brulant. J’inscris sur une feuille vierge les mots clés de son idée afin de garder une trace de ce qu’il avance. « Avez-vous d’autres idées ? » Je sentais qu’il n’avait pas terminé son exposé et que je risquerais bien d’être surpris en les entendant. « Gardez bien en tête que c’est le Maire qui doit être à l’honneur. Faire participer les citoyens est une très bonne idée, ça augmentera sa côte de popularité. Avec ce genre de dossier, il faut arriver à mixer politique et divertissement. Ce n’est pas toujours évident de trouver le juste milieu. » Faire une partie de jeu incluant un assassin pourrait donner des idées bizarres à des gens psychologiquement perturbés. L’idée du jeu est bonne mais avec un autre contexte serait plus apprécié.


Codage par Libella sur Graphiorum
Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
avatar
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 1140
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : FRIMELDA (signa) t-rex ♥ (vava)
Date de naissance : 31/10/1991
Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette



Afficher


Re: Donc c'est officiel? [ft. Jason], le Dim 21 Jan - 16:43

Donc c'est officiel?
Je prends note de chacune de ses remarques pour tenter de faire mieux. Il semblerait qu'il soit emballer par l'une d'elles, ce qui est déjà un bon début mais comment faire pour que le maire soit au centre de tout? Je fronce légèrement les sourcils pour tenter d'y réfléchir quelques secondes mais il me demande si j'ai d'autres idées. J'hoche la tête, prends une gorgée et pose le gobelet sur le bureau avant de me redresser, dos à lui les mains dans le dos. "Je pensais à une statue à son effigie, dans l'endroit qui pourrait être le plus populaire d'Austin." lui dis-je en me tournant face à lui. Je délace mes mains pour lui expliquer mes autres idées. "Pour un évènement parfait, il faut faire preuve des trois A: action découverte, action expérimentale et action out-of-the-box." commençais je me penchant vers le bureau en me tenant à lui. Je ne vais pas lui apprendre son métier non, mais c'est surtout pour souligner ces traits. Je pousse sur mes bras pour reprendre une bonne posture, marchant un peu parfois dans la pièce. "Action découverte, un grand repas à son honneur, où des invités de marques ou des proches viendraient durant la cérémonie, faire des discours, raconter des anecdotes pour montrer quel homme fabuleux il est et si on peut rajouter la sculpture, ça serait comme une inauguration pour cette dernière. Après le dîner, pourquoi ne pas faire venir l'un de ses artistes préférés pour préparer un concert privé? Ensuite action out-of-the-box: nous pouvons ainsi nous servir de l'idée du jeu géant. C'est sa fête, il est clair. Nous pourrions alors changer l'idée du jeu de l'assassin en un Escape Game géant où par équipe, les gens devront s'échapper le plus rapidement possible ou alors pour qu'il soit au coeur de tout, nous pouvons comme faire en sorte que le Maire est le trophée, dans le sens que par un jeu nous devons le délivrer et faire gagner un prix. Toujours la même question en suspens, quel récompense? Et ensuite, l'action expérimentale, l'action intermédiaire..." expliquais-je avant de prendre une pause et de réfléchir quelques instants. Je repars dans mon siège en récupérant par la même occasion mon café et en bois quelques gorgées. "En toute honnêteté, c'est celle que je bataille le plus à trouver. Une action qui permet aussi aux citoyens de tester des choses en compagnie du Maire. La ville est un peu triste en soi donc nous pourrions peut-être organiser une peinture géante où chaque personne présente pourrait laisser une trace de lui que ce soit dans un dessin ou un graffiti ou même encore un simple mot. Le Maire les suivra tout autant et ce serait une œuvre protégée par la Mairie dons en quelques sortes ce serait comme un cadeau pour Monsieur Le Maire." lui proposais-je en levant un sourcil. Ce ne sont pas les meilleures idées après celle du jeu mais en combinant le tout je suis persuadé que nous pouvons obtenir quelques choses d'assez amusant et assez remarquables par les gens. Je laisse un silence planer, attendant patiemment les critiques de l'homme qui sera peut-être mon futur patron. "Après..." reprenais-je en baissant mes mains et mon kawa. "Il faut se dire que nous mettons déjà à l'honneur le maire en lui organisant une fête d'anniversaire. Et comme son nom l'indique, c'est une fête donc nous devons aussi prôner l'amusement. Nous pouvons faire des séries de jeux, avec entre chaque comme une entracte avec quelque chose qui fait référence au maire, comme un rappel. Par exemple en lançant un jeu, nous dirons un quizz géant où chacun se mettrait par équipe, le maire présentant ce dernier s'il le faut, et lorsque ce dernier est fini, rappeler aux gens qu'il est heureux qu'autant de personnes soient venues etc... Ce genre de choses bateaux. Et il faudrait aussi faire des animations pour les enfants." ajoutais-je donc. Je reprends une autre gorgée. "En gros, nous mélangerions presque fête foraine pour les gens de tout âge et soirée gala. Il faut juste trouver le juste milieu pour ne pas que nous nous plantions." concluais-je donc.

Codage par Libella sur Graphiorum




i lost myself somewhere in the darkness
Jason V. Butler
ADMIN ∎ Ambition & Regrets
avatar
Inscrit le : 18/12/2017
Messages : 556
Avatar : Joseph Gordon Levitt
Crédits : Balaclava
Mes rps : 3/5
JAX#9 - SHANE - DRAMAQUEENS




Bloc notes : BAE.


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Donc c'est officiel? [ft. Jason], le Mer 24 Jan - 14:17

Donc c'est officiel?
Ce qui est rassurant avec Elijah, c’est qu’il écoute mes remarques avec attention et qu’il réagit rapidement vite à mes conseils et réflexions. Il écoute attentivement et rebondis assez bien sur ses pattes. Je ne m’attendais pas à ce qu’il me propose un projet impeccable pour son test, mais j’avoue, avec une certaine surprise, qu’il ne s’en sort pas trop mal pour une première. Je continue à l’écouter, je ressentais cette envie de transmettre tout ce que je savais, peut-être est-ce que je m’emballais trop vite, mais je sentais qu’entre Elijah et moi se créait quelque chose de très positif. Je ne peux m’empêcher de sourire lorsque je remarque qu’il a fait des recherches au-delà de ce que je lui ai demandé. Il a fait preuve d’une curiosité intellectuelle, et ça, c’est tout à son honneur. Ce gars-là me plait, et plus nous discutons, plus je trouve qu’il ferait un assistant remarquable. Néanmoins, je ne perdais pas de vue ma posture professionnelle et ne montrait pas mon attendrissement.

« Je ne veux pas te casser dans ton délire, mais le maire a déjà une statue à son effigie devant la mairie. » Je souris amusé et attends la suite de ses explications. « Je trouve que tes idées énoncées sont intéressantes. Mais, je vais te donner mon conseil numéro 1, il faut absolument connaître la personne pour être sûr de proposer un évènement qui lui plaira. Ça semble couler de source, mais parfois il est bon de s’en rappeler pour choisir l’idée et la rendre parfaite. Le maire, est quelqu’un d’assez sensible à l’Art et au bien-être de ses citoyens. Pour ces raison, je crois que nous devrions combiner ton idée de peinture murale et celle du jeu et de la ginguette. Pour l’occasion, il y aura déjà un spectacle de danse, je pense que si nous pouvons mettre un maximum d’art en avant ça peut être un plus tout en y incluant monsieur et madame tout le monde. » J’tire une clope de mon paquet que je lui tends « Tu fumes, Fitz ? Si oui, vas-y, je t’en prie. J’adore fumer en travaillant, je trouve ça stimulant. » Fitz. Je lui ai attribué un surnom sans m’en rendre compte, preuve que je l’ai déjà adopté, ce gamin. J’apporte mon café à mes lèvres mais la sonnerie de mon téléphone m’en empêche. Le fleuriste pour le mariage de ce week-end tente de me joindre. Je fais signe à Elijah que je m’excuse et je décroche. Pendant que le petit bonhomme au bout du fil me parle, je lève les yeux au ciel et pianote sur mon bureau, signe d’agacement chez moi. « Bon, écoutez. Je vous ai commandé 120 bouquets de Lilas et de roses blanches, ce n’est pas pour en avoir juste une petite soixantaine. Je vous assure que si je ne les ai pas pour vendredi à 10heures, je trouverais quelqu’un de plus compétent pour remplir ce contrat. Non. Pas la peine de discuter. Je pense que j’ai été clair et je vous souhaite d’être à l’heure vendredi sinon je vous colle un procès aux fesses pour la caution que vous avez reçue. Est-ce que je me suis bien fait comprendre ?! A vendredi, monsieur ! » CLAC. Je raccroche et me passe une main sur le visage, exaspéré. « Les fleuristes, j’te jure. C’est les pires. » Je ne suis pas énervé même si ma voix devait être absolument désagréable pour ce fleuriste. J’écris rapidement sur un post-it de penser à trouver un autre fleuriste en cas de soucis avec celui que je viens d’avoir au téléphone et le colle sur une autre pile de dossiers. « Sinon pour en revenir à notre Maire, j’approuve l’idée de la soirée de Gala, je pense même que c’est indispensable. » je me rends compte que ma cigarette s’est consumée toute seule dans le cendrier lorsque j’étais au téléphone avec l’autre guignol. J’rallume une nouvelle cigarette, éloigne mon siège du bureau afin de pouvoir croiser les jambes. « Je n’ai pas besoin d’en savoir d’avantage pour prendre ma décision, Fitz. Le contrat est prêt, il n’attend plus que nos signatures. Cependant, j’aurais aimé savoir ton ressenti, tes impressions sur le travail que tu as effectué. S’il te reste des questions, si tu as des attentes particulières ? » Pour confirmer mes dires, je lui tends le contrat que j’ai rédigé hier soir en prévision d’un résultat positif. J’y ai inscrit son horaire variable, un contrat à temps plein à min 38 heures semaine avec une rémunération de 1550 dollars par mois. J’avais besoin de son regard neuf, de sa curiosité, avoir un assistant comme Elijah pourrait m’ouvrir bien des portes, et nous lancer sur d’autres projets.


Codage par Libella sur Graphiorum
Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
avatar
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 1140
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : FRIMELDA (signa) t-rex ♥ (vava)
Date de naissance : 31/10/1991
Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette



Afficher


Re: Donc c'est officiel? [ft. Jason], le Lun 29 Jan - 14:58

Donc c'est officiel?
Je regarde sur le côté, un petit sourire aux lèvres en entendant sa première remarque. Je suis là depuis quelques mois maintenant et je n'ai toujours pas vu ce monument. Peut-être que je ne suis pas allé dans les bons endroits pour ce ceci. Je reporte mon regard sur l'homme en question lorsqu'il prononce sa tirade. Je ne connais que très peu l'homme il est vrai, les seules informations que j'ai à son sujet sont celles données sur internet et dans ce dossier mais il semblerait qu'il apprécie le mélange de nous idées. Je lui adresse un sourire content mais sans me faire passer pour un imbécile jusqu'à qu'il me demande si je fume avec un petit surnom affectueux. Mes yeux roulent vers le bas, je lui ai tapé dans l'oeil et c'est à partir de ce moment là que je sais que j'aurais à 99.9% le job. "J'accepte volontiers votre proposition. Ca me permet de me concentrer il est vrai de mon côté." lui répondis-je en tirant l'une des cigarettes qui se montrent devant moi. "Du coup, là c'est un point qui m'échappe mais j'aimerais plus de détails; comment procédez-vous? Vous organisez tout d'abord, trouvant chaque plan pour les choses voulues et vous passez ensuite une annonce de l'évènement ou alors vous commencez à annoncer la cérémonie et c'est ensuite que vous contactez les personnes qui peuvent vous aider à obtenir les choses voulues pour la soirée?" lui demandais-je le plus sérieusement du monde. Une question stupide peut-être en soi mais la personne la plus imbécile est celle qui ne demande rien, d'autant plus que les deux cas peuvent être possibles, mais je préfère travailler à sa manière. J'allume ma cigarette et recrache la fumée. L'homme n'a pas le temps de me répondre et décroche son téléphone. J'hoche la tête pour lui faire comprendre que ça ne me dérange pas qu'il coupe notre conversation ainsi; après tout c'est son travail. Tout en tapant sur mon bâton de cancer en coupant parfois de ce café noir, j'écoute la conversation, n'ayant rien de mieux à faire jusqu'à ce que ce dernier raccroche et le suis du regard avant de rigoler à sa remarque sur les fleuristes. "Ce ne sont pas que les fleuristes, beaucoup de commerçant travaillent comme ça, en pensant qu'ils ont le temps alors que ce n'est pas le cas." lui répondis-je en tirant une taffe. J'aime le fait qu'il soit direct et que si les choses ne se font pas comme prévues, il peut mener la carrière d'autrui juste en un coup de fil. "Du coup, je ne sais pas si vous avez bien retenu ma question mais elle est toujours d'actualité, pour savoir comment procéder pour cette soirée." lui répondis-je. J'ai une vague idée de la soirée mais j'ai un plan bien précis en tête, la décoration, la position des tables et lesquelles prendre etc... Je pense que c'est un métier qui va vraiment me plaire et me faire oublier le fait qu'à côté de ça, je tue des gens pour des sommes attractives. Je sors de mes pensées lorsqu'il me dit qu'il accepte que je sois son assistant. Un sourire ravi s'affiche sur mes lèvres et commence à lire le contrat, regardant les points importants mais en lisant cependant chaque mot pour ne pas me faire avoir si je suis contre un point. J'écoute attentivement sa dernière question par la même occasion. "Pour ce qui est du travail effectué, j'ai toujours aimé me mettre un coup de pression et je suis plus efficace donc je pense avoir fait un bon travail sans que ce dernier touche l'excellence. De toute façon, un travail parfait n'existe pas, tout comme un évènement. On fait tout pour limiter les dégâts mais j'ai souvent entendu qu'une soirée avec des imprévues parfois, peu importe la grandeur de ces derniers, c'est une soirée réussie, après ce n'est peut-être qu'un mythe." répondis-je dans un premier temps. "Pour ce qui est des questions, je n'en ai pas pour le moment. Je pense que si j'ai quelque chose à demander, je le ferais sur le moment présent." ajoutais-je donc avant de chercher les stylos du regard. "Du coup, je peux?" lui demandais-je en pointant son pot rempli. Je récupère l'un d'eux et regarde bien l'emplacement où je dois faire ma signature. Sur chaque page, par automatisme, je note mes initiales en fin de page jusqu'au moment de la signature. Une troisième signature à inventer, je tente de m'inspirer de de celles vues peu importe où et tente quelque chose. Je tends le contrat vers Sir Butler avec le style dessus. "Ce n'est peut-être pas le moment de parler de ça, mais j'ai vu qu'il y avait une autre personne dans l'évènementiel. Vous êtes plutôt reconnus et pour les gens d'ici je ne suis rien, étant assez discret. Si vous voulez je peux tenter de voir ce qu'il prépare en me faisant passer pour un étudiant à la recherche d'un stage, en gagnant sa confiance et en vous tenant au courant de ses méthodes et de ce qu'il envisage à l'avenir." lui dis-je en me positionnant bien dans le fauteuil, ayant oublié ma cigarette que j'écrase dans le cendrier sans faire tomber la cendre qui s'était accumulée.


Codage par Libella sur Graphiorum
[/b][/b]




i lost myself somewhere in the darkness
Jason V. Butler
ADMIN ∎ Ambition & Regrets
avatar
Inscrit le : 18/12/2017
Messages : 556
Avatar : Joseph Gordon Levitt
Crédits : Balaclava
Mes rps : 3/5
JAX#9 - SHANE - DRAMAQUEENS




Bloc notes : BAE.


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Donc c'est officiel? [ft. Jason], le Lun 29 Jan - 19:22

Donc c'est officiel?
Fitz me demande mon mode de fonctionnement pour ce genre d’évènement, en réalité c’est toujours le même schéma à respecter. Je tire une bouffée avant de passer une main dans mes cheveux tirés en arrière. « Pour chaque chose à organiser, il faut que tout soit réglé comme du papier à musique. Lorsque ton idée est assez développée pour lancer sa création tu dois d’abord te questionner sur tes ressources et ensuite, faire appel à des gens extérieurs. Je ne poste jamais d’annonce, sauf dans de très rares cas. C’est important d’avoir un bon carnet d’adresse et de connaître des gens qui connaissent des gens ect. Il faut toujours avoir une solution de secours où cas où ça capote quelque part. C’est une règle importante. Comme ce type que je viens d’avoir au téléphone, je sais que j’ai un autre fleuriste de contact qui pourrait me dépanner si ça foire. Quand toute la logistique est claire, tu peux lancer une invitation. Faut pas faire une invitation avant d’être sûr d’avoir trouvé une solution. Par exemple tu ne peux pas promettre un château gonflable si tu n’es pas sûr d’en avoir un de disponible, tu comprends ? » J’ai l’impression d’être un mentor et ça gonfle mon égo. Si j’avais su que je prendrais autant de plaisir à former quelqu’un je m’y serais pris bien plus tôt. Et dire que je voyais ça comme une corvée ! Je souris lorsque je l’entends s’exprimer sur le travail qu’il effectue sous pression « Tu verras, dans ce travail, c’est pas la pression qui manque. On pense toujours avoir assez de temps et au final, on se retrouve rapidement la veille. Pour les imprévus, évidement ça arrive le jour J, le tout c’est de savoir rebondir et malheureusement, ça s’apprends sur le tas, je n’ai pas de solution magique à te fournir à part le fait qu’avoir une bonne imagination est un sacré plus dans ce genre de situation. » Il se décide à signer les papiers, très bien. C’est une bonne chose et je pense avoir misé sur le bon poulain en l’embauchant. Dès que toutes les pages sont signées, je range le contrat dans un dossier que je place dans un des tiroirs de mon bureau. Et puis, Elijah m’étonne de nouveau en me parlant de ce fameux conçurent dont j’ai appris l’existence il y a peu de temps. « J’apprécie ta loyauté mais je pense que pour l’instant, cet homme ne soit pas une réelle menace pour nous au point de jouer à l’agent secret. On verra par la suite mais dans un premier temps, ne le voyons pas comme une menace s’il n’en n’est pas une pour nous. » Dis-je en lui lançant un clin d’œil. Je me lève du bureau et je me dirige vers la porte que j’ouvre « Viens, je vais te faire visiter et te montrer ton bureau » J'avais aménagé une ancienne loge à côté de mon bureau en débarras pendant longtemps, à ce jour il n'avait servi que pour entasser divers objets que j'avais déplacés le jour où j'avais fait l'annonce pour y placer la secrétaire que je comptais embaucher à la base. Mais ça, c'était avant qu'Elijah débarque et modifie mes plans pour une meilleure solution.

Codage par Libella sur Graphiorum
[/quote]
Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
avatar
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 1140
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : FRIMELDA (signa) t-rex ♥ (vava)
Date de naissance : 31/10/1991
Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette



Afficher


Re: Donc c'est officiel? [ft. Jason], le Jeu 1 Fév - 14:45

Donc c'est officiel?
Je prends note mentalement de tout ce qu'il me dit, ses conseils me serviront bien pour la suite, j'en suis certain. Cependant je ne réponds rien. Pourquoi ajouter quelque chose alors que nous pouvons nous taire tout simplement? Je ne comprends pas ces personnes qui se sentent toujours obligés de surenchérir, comme pour montrer qu'ils ont toujours le dernier mot ou pour ne pas qu'on oublie qu'ils sont là? Je me laisse donc emporter dans la foule, l'écoutant me répondre sur le concurrent en question. Je sais très bien comment je serais capable de réagir si ce dernier présenterait une menace pour nous.Tout se ferait en toute discrétion et ce gentleman n'en saurait rien, sans même l'ombre du moindre doute. Il penserait juste que c'est la faute à pas de chance ou alors que les évènements tombent bien au bon moment pour son plus grand bonheur, voilà tout. Je me redresse et le suis donc dans l'espace qui m'est maintenant approprié. Je ne saurais dire pourquoi mais je ne parviens pas à contrôler ma joie, avoir enfin un endroit qui m'est cher et bien à moi. Ma bouche est bée, mes yeux sont écarquillés, mes lèvres se rejoignent entre elles pour afficher un sourire ravi sur mon visage. "Je... Merci beaucoup. Puis-je le décorer comme bon me semble, en y accrochant des choses qui me sont chères par exemple ou en déplaçant les meubles comme j'en ai envie?" lui demandais-je par automatisme. Je ne sais trop comment réagir. Dans mon ancienne maison, quand j'étais petit, même les espaces qui étaient miens, je n'avais pas le droit d'y toucher ou d'en faire quoique ce soit sous peine de me prendre une droite donc je préfère demander avant. "Du coup, je pense que je vais me mettre au travail maintenant. Des choses pour lesquelles je dois me charger?" lui demandais-je en tournant ma tête vers lui, une expression professionnelle étant revenu sur mon visage.

Codage par Libella sur Graphiorum




i lost myself somewhere in the darkness
Jason V. Butler
ADMIN ∎ Ambition & Regrets
avatar
Inscrit le : 18/12/2017
Messages : 556
Avatar : Joseph Gordon Levitt
Crédits : Balaclava
Mes rps : 3/5
JAX#9 - SHANE - DRAMAQUEENS




Bloc notes : BAE.


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Donc c'est officiel? [ft. Jason], le Mar 27 Fév - 17:45

Donc c'est officiel?
Je sentais qu’un lien positif se créait entre Fitz et moi, un lien comme j’avais eu l’occasion d’avoir lorsque j’avais fait mes premiers pas dans l’évènementiel avec mon patron. A présent, les rôles s’inversaient et j’avais un petit poulain à dompter et je sentais que j’avais parié sur le bon cheval avec Elijah. J’indique donc son bureau et le laisse entrer. C’est une petite pièce, éclairée par une unique fenêtre. Je l’invite à passer devant moi et je suis surpris par ses questions. « Etant donné que c’est ton endroit de travail, tu en fais ce que tu veux, tu peux même peindre les murs en rose, ça m’importe peu. Garde juste en tête que tu risques d’accueillir de potentiels futurs clients » répondis-je avec un sourire. Il avait peur de mal faire, et appréciait qu’il me demande l’autorisation. Néanmoins, je n’aurais pas été vexé s’il avait pris l’initiative d’agencer son lieu de travail comme bon lui semble sans m’avoir consulté avant. Son seul objectif était qu’il fasse son travail correctement, que je puisse l’accompagner pour enfin le laisser prendre des initiatives. Je relève les yeux vers lui lorsqu’il me demande pour commencer à travailler. “Je te sens pressé mais chaque chose en son temps. J’ai encore des pièces à te faire visiter.” Je lui fait signe de me suivre et nous longeons le couloir. Je lui présente quelques portes : les archives, la réserve, ce genre de choses. Nous empruntons un autre couloir, perpendiculaire au nôtre et j’ouvre une porte qui débouche sur le hall du théâtre. “Te voici dans ma seconde activité ! Le théâtre de Phoenix.” Mes pas résonnent dans le hall vide à cette heure matinale “Ne te tracasse pas, tu n’auras pas à t’en occuper, j’ai déjà mes employés pour ce job mais je tiens à te faire visiter.” Je pousse les portes et circule dans ce labyrinthe de couloirs, grimpe quelques escaliers avant de déboucher dans un long couloir circulaire. Je pousse une porte qui nous dévoile ce qu’elle cachait. “Ici, c’est ma place préférée. Tu peux tout voir. L’orchestre, la scène, les autres spectateurs. Et si tu te concentre bien, les soirs de spectacles, tu peux apercevoir les artistes dans les coulisses.” expliquais-je en montrant du doigt les différents endroit. “Tu aimes le théâtre, Fitz ? “ le questionnais-je en me tournant vers lui, les yeux brillants.


Codage par Libella sur Graphiorum


You and I
IN MY HEAD
STAY MINE FOREVER, BE US

Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
avatar
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 1140
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : FRIMELDA (signa) t-rex ♥ (vava)
Date de naissance : 31/10/1991
Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette



Afficher


Re: Donc c'est officiel? [ft. Jason], le Mer 28 Fév - 17:30

Donc c'est officiel?
J'hoche la tête et lui adresse un "Je vous en remercie." avant de le suivre dans cet établissement à la découverte des endroits importants. J'écoute attentivement toutes les informations qu'il peut me donner, me retrouvant désormais dans un endroit qui semble émerveillé mon patron. Je comprends son enthousiasme. Quand je suis au cinéma, je fais en sorte de trouver la place parfaite pour être en face de l'écran, bien au milieu, et pas trop bas pour ne pas me casser le cou à regarder le film et ni même trop haut pour avoir un contraste dégueulasse. Un sourire vient donc se placer sur mes lèvres, les mains dans le dos en observant la scène et les coulisses qu'il me montre du doigt. Mon regard se tourne vers lui à sa question. "Je ne saurais dire si j'aime ça. Je suppose que je pourrais apprécier. Après tout, c'est comme un film sauf qu'on a le feu de l'action et les sentiments des comédiens en vrai, qui peuvent différer de chaque représentation." lui répondis-je en baissant la tête avant de la relever et de poser mon regard une fois de plus sur la scène. "Non vraiment. Je n'ai jamais eu l'occasion de voir une pièce, un ballet ou un quelconque spectacle de ce genre." lui avouais-je sans réellement donner de détails. C'est juste un fait. Il n'y a rien à en dire de plus. Les membres du gang se serraient foutus de moi si je leur avais dit que j'étais parti me divertir dans ce genre d'endroit. Je préfère les endroits clos où je peux regarder et écouter ce que je veux, quand l'envie me prend sans avoir de commentaires ridicules de mes compères. "C'est peut-être une question stupide mais vous accueillez les pièces de théâtre et autres spectacles ici je suppose mais vous arrive-t-il de présenter les pièces qui sont de vous ou alors vous n'en écrivez pas?" lui demandais-je. "Et pourquoi avoir mis vos locaux ici, dans ce bâtiment? Juste pour le plaisir d'être au calme à cet endroit précis?" enchaînais-je par curiosité.

Codage par Libella sur Graphiorum




i lost myself somewhere in the darkness
Jason V. Butler
ADMIN ∎ Ambition & Regrets
avatar
Inscrit le : 18/12/2017
Messages : 556
Avatar : Joseph Gordon Levitt
Crédits : Balaclava
Mes rps : 3/5
JAX#9 - SHANE - DRAMAQUEENS




Bloc notes : BAE.


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Donc c'est officiel? [ft. Jason], le Mer 14 Mar - 16:25

Donc c'est officiel?
cJ’aime emmener Fitz dans mon univers. J’apprécie lui montrer cette partie de moi, celle qui cache l’artiste derrière ce masque de fer. J’avais envie de partager cette passion avec lui, que nous partagions une certaine complicité qui semble déjà naître. Je prends plaisir à lui montrer la place parfaite, celle où tous les regards peuvent se croiser. Celle où on ne peut rien rater, celle qui n’est pas éblouie par les spots, celle où on peut contempler la prestation des acteurs, où on peut entendre le moindre de leur souffle. Je retourne vers lui, choqué : « Fitz, on ne compare pas le cinéma et au théâtre ! » Je suis estomaqué. Je passe une main dans mes cheveux et lève les yeux au ciel devant ce manque de culture. « Tu peux pas comparer un art qui se repose sur des types qui passent leurs temps à capturer un moment plusieurs fois avant de faire la bonne prestation et des artistes qui vivent le moment en direct. Ce n’est pas pareil, non, non, non. » Le couperet tombe : il n’a jamais vu de pièce de théâtre « QUOI ?! » je m’exclame plus fort que prévu « T’as vécu dans une grotte ou quoi ? » Je me rends soudain compte que mon comportement de patron a disparu. Je tire sur mes vêtements et me racle la gorge « Samedi soir, je t’invite. Y’a une pièce de Shakespeare qui se joue. Roméo Et Juliette, un classique, mais c’est un chef d’œuvre. » Je lui donne une tape amicale sur l’épaule, fallait que je lui fasse son éducation à ce gamin. Evidemment, la question qu’il me pose, je l’attendais. Fallait pas avoir un bac + 5 en médecine pour comprendre que cet endroit me tenait à cœur et que j’y étais attaché. Je pris soin cependant de donner toutes les raisons de mon attachement au monde du théâtre, néanmoins, je lui en dévoilais assez pour qu’il soit satisfait de la réponse. Du moins, je l’espérais. « Je devais avoir ton âge quand j’ai atteri à Austin et j’ai trouvé un petit job d’étudiant ici, je vendais du pop-corn. J’ai tout de suite été charmé par l’endroit et comme j’avais accès aux représentations gratuitement, je ne me suis pas gêné pour n’en rater aucune. Je me suis découvert une passion et je voulais en faire mon métier. Mais bon, Broadway, c’est un combat d’boxe et si tu n’es pas monté comme Ali, ta tombe se creuse. Ca n’a pas marché pour moi mais j’ai trouvé une manière de garder ma passion près de moi » dis-je calmement avec un sourire mélancolique gravé sur le visage. « Je ne produis pas, j’offre juste l’opportunité aux troupes de se produire ici pour un prix réduit malgré la beauté de l’endroit, l’art devrait être accessible à tout le monde… » Autant je pouvais être un requin dans le monde des affaires, pour moi, l’art, c’est l’éducation. Et elle devrait être à la portée de tout le monde. J’étais sûr qu’Elijah allait être différent après avoir vu la représentation de ce samedi.

Codage par Libella sur Graphiorum
[/quote]


You and I
IN MY HEAD
STAY MINE FOREVER, BE US

Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
avatar
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 1140
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : FRIMELDA (signa) t-rex ♥ (vava)
Date de naissance : 31/10/1991
Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette



Afficher


Re: Donc c'est officiel? [ft. Jason], le Mer 14 Mar - 20:53

Donc c'est officiel?
Je ne m'attendais pas à ce que mon manque de culture le fasse réagir de la sorte. Je peux cependant reconnaître mon erreur lorsqu'il m'explique plus ou moins la différence entre ces deux arts. J'aimerais bien lui expliquer le pourquoi du comment de comment j'ai passé toute ma vie sans me rendre dans une telle salle mais dès le premier jour, ça la fout un peu mal. Cependant j'accepte avec grand plaisir son invitation tout en lui faisant un sourire ravi. "J'ai hâte de voir ce que ça peut donner en vrai n'ayant vu que le film -pardonnez-moi- et n'ayant lu que la pièce sans voir aucune adaptation sur scène." répondis-je donc. J'écoute alors son explication sur sa passion envers le théâtre et je me sens presque flatté qu'il m'en parle et qu'il veuille me faire partager ceci. Peut-être avons-nous plus en commun que je ne l'imaginais. On retourne donc à l'intérieur, finissant la journée de présentation pour que je puisse réellement travailler comme il se doit pour les autres jours. Je le salue poliment et retourne tranquillement chez moi. Il faudra vraiment que Charlie m'aide à trouver une tenue adéquate avec ce monde qui m'est complètement inconnu et bien qu'elle n'en fasse pas partie, je suis persuadé qu'elle a plus de connaissances que moi à ce sujet.

Codage par Libella sur Graphiorum




i lost myself somewhere in the darkness
Contenu sponsorisé
Afficher


Re: Donc c'est officiel? [ft. Jason], le

Donc c'est officiel? [ft. Jason]

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: 2018-