Partagez| .

Andria - Coup de fusil en ville


Barthelemy De Olivierec
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 12/01/2015
Messages : 2278
Avatar : Ian Somerhalder
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 04/09/1988
Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Andria - Coup de fusil en ville, le Dim 14 Jan - 13:21

Il voulait l’appeler Jade, un prénom français, mais Zoé n’était pas du même avis. C’est donc la petite Bloom que Barthelemy promène dans son cosy alors qu’il est parti faire quelques courses. Il n’est pas rassuré pourtant, avec toutes les informations qui passent à la télévision en ce moment. C’est donc la boule au ventre qu’il avance d’un pas décidé et très rapide, sur la grande avenue d’Austin. Il aurait aimé laissé la petite à la maison mais la maman n’était pas assez dans son assiette pour pouvoir s’occuper de son enfant si jamais elle avait besoin. Voilà comment l’achat d’un litre de lait et de quelques viennoiseries devient un véritable parcours du combattant.

L’agent immobilier était sur le point d’entrer dans l’épicerie lorsqu’un bruit sourd se fait entendre. On aurait dit un coup de fusil ou quelque chose du genre. D'instinct, l'homme se baisse et regarde sa fille, apeuré. Que doit-il faire ? Serait-il plus en sécurité à l'intérieur ? Il a peur d'effrayé le bébé avec des gestes brusques. Il regarde autour de lui, cherchant désespéremment d'où pourrait venir le bruit et si quelqu'un d'autre l'a remarqué.
Andria L. Giudicelli
MODO ∎ Faith is like WI-FI
avatar
Inscrit le : 27/01/2018
Messages : 271
Avatar : Simon Baker
Date de naissance : 13/01/1977
Mes rps :
DISPONIBLE (8)


- Helwan
- Morrigan
- Rose
- Kaeo
- Indylla
- Bambi
- Charlie et Jay
- Ache

Afficher


Re: Andria - Coup de fusil en ville, le Jeu 1 Fév - 18:18


Coup de fusil en ville
Barthelemy x Andria
Comment pouvez-vous même imaginer qu'une telle chose arriverait dans votre commune? Je ne sais pas qui est l'idiot qui s'amuse à faire ce genre de blagues mais je prie par tous les Dieux que ça n'en soit qu'une et pas la réalité des évènements. Au sol par un instinct de survie qu'on nous a inculqué depuis notre plus jeune enfance lors de ces situations, je tente de regarder aux alentours si tout le monde va bien et s'il n'y a pas eu de blessés, voire de morts. Non loin de moi, un jeune père semble tout aussi contrarié et je ne saurais dire pourquoi, je me relève doucement, essayant de ne pas faire de vague pour m'approcher de lui et m'accroupir et me tenant au cosy de ce dernier, jetant un regard inquiet pour la petite. "Ca va aller? Ne restez pas là. Le ciel est en train de nous tomber sur la tête et je ne saurais dire si c'est sérieux ou pas. Venez." lui dis-je en me redressant tout en le faisant entrer à l'intérieur du premier magasin venu. Des gens nous regardent. Je les regarde à mon tour et leur fais signe de se lever doucement pour qu'ils fassent la même chose que nous. Je rejoins l'homme et reste à ses côtés. "Vous avez entendu les coups vers où?" lui demandais-je pour essayer de voir l'endroit à se méfier et à ne surtout pas traîner à cette heure-ci.
code by bat'phanie

 


G > ^ v

≈ And it's not a cry that you hear at night. It's not somebody who's seen the light. It's a cold and it's a broken Hallelujah. Hallelujah ≈

Barthelemy De Olivierec
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 12/01/2015
Messages : 2278
Avatar : Ian Somerhalder
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 04/09/1988
Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Andria - Coup de fusil en ville, le Jeu 8 Fév - 18:41

Barthelemy n’est pas le seul à avoir entendu le vacarme, à en croire la foule autour de lui qui semble s’être arrêtée. Il hoche la tête lorsque quelqu’un s’approche de lui et par réflexe, il tire sur le cosy de la petite, ayant peur de cet inconnu qui pourtant ne semble pas lui vouloir de mal. En tout cas, l’homme est assez étrange avec son expression sortie de nulle part. Le français n’avait pas entendu ça depuis des lustres, et encore, à l’époque, cela venait de personnes qui n’avaient pas toute leur tête… Il fronce les sourcils et dans un élan de lucidité, prenant enfin un peu de courage pour bouger, il rejoint l’intérieur de l’épicerie, comme c’était prévu au départ. Puis, voilà que le blond revient à ses côtés. « J’sais pas trop. J’aurais dit vers la gauche là-bas, mais j’aurais bien du mal à estimer la distance… » Il baisse de nouveau les yeux sur sa fille qui vient de se mettre à pleurer. Il faut dire que c’est loin d’être calme autour d’eux avec tous ces gens qui s’affolent. Alors, Barth dépose le cosy au sol et prend sa fille dans ses bras, sans doute le meilleur moyen pour la protéger de toute façon. « Vous pensez que ce sont les mecs dont ils font que de parler aux infos ? » Demande bientôt l’agent immobilier, inquiet qu’ils aient affaire au gang qui terrorise la ville depuis des semaines.
Andria L. Giudicelli
MODO ∎ Faith is like WI-FI
avatar
Inscrit le : 27/01/2018
Messages : 271
Avatar : Simon Baker
Date de naissance : 13/01/1977
Mes rps :
DISPONIBLE (8)


- Helwan
- Morrigan
- Rose
- Kaeo
- Indylla
- Bambi
- Charlie et Jay
- Ache

Afficher


Re: Andria - Coup de fusil en ville, le Ven 9 Fév - 15:07


Coup de fusil en ville
Barthelemy x Andria
Par automatisme, je regarde l'endroit désigné mais ne remarque rien de bien inquiétant. Mes sourcils se froncent. Signe que je suis vraiment inquiet, chose qui n'arrive que très rarement. "Il se pourrait bien que ce soit les mêmes plaisantins mais pourquoi utiliser les armes? Si c'est bel et bien les mêmes, ceux qui kidnappent les gens, en les prenant en otage ou incendient les sapins de Noël, ils auraient continué dans ce même domaine je pense." répondis-je à l'homme en gardant un œil sur ce qu'il pourrait se passer à l'horizon. Mon regard se pose sur la jeune enfant qui est en train de pleurer. Dire que j'aurais pu être père si ma relation n'avait pas déconné. Si ELLE n'avait pas déconné. C'est les mains dans les poches que je parcours quelques rayons afin de trouver une petite peluche destinée à l'enfant. Je reviens et la lui pose dessus. Peut-être jouera-t-elle avec. Je regarde à nouveau devant moi et aperçois un homme encagoulé, vêtu de noir, tenant une arme dans les mains, regarder dans notre direction. "Reculez." murmurais-je à l'homme en posant une main sur son bras pour que nous soyons coordonnés. Plus nous reculons, plus l'ennemi avance. "Que tout le monde se mette à terre ou trouve une cachette!" me mis-je à hurler dans le magasin avant de prendre la fuite avec l'homme. C'est dans le fond du store, rayon bouteille que je me retrouve. Je n'ai pas intérêt à faire un faux mouvement. "QUE PLUS PERSONNE NE BOUGE! CECI EST UN HOLD UP!" hurla une voix qui doit probablement être l'un des agresseurs. Que va-t-il nous arriver? Un autre tir se fait entendre ainsi que des cris d'effroi venant de la clientèle présente.
code by bat'phanie

 


G > ^ v

≈ And it's not a cry that you hear at night. It's not somebody who's seen the light. It's a cold and it's a broken Hallelujah. Hallelujah ≈

Barthelemy De Olivierec
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 12/01/2015
Messages : 2278
Avatar : Ian Somerhalder
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 04/09/1988
Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Andria - Coup de fusil en ville, le Lun 12 Fév - 15:07

Barth hausse les épaules. Il n’a visiblement pas la réponse à cette question, et ne l’aura sans doute jamais d’ailleurs. « Bizarrement, je préfère quand même croire ça que d’imaginer qu’il y a plus d’un gang qui sévit en ville. » Ça semble plus rassurant pour lui, sans qu’il ne sache expliquer pourquoi. Dans quel monde sa fille va-t-il évoluer ? Est-ce que ça n’aurait pas été mieux de l’amener vivre à paris ? Le monde est-il moins fou là-bas ? Alors, le français se remémore les différents attentats qui ont eu lieu dans les dernières années et il se dit alors que peu importe l’endroit où il pourra l’emmener, sa fille ne sera jamais en sécurité nulle part. Triste constat, il faut bien l’avouer.

L’homme est bientôt sorti de ses réflexions par un homme qui entre dans l’épicerie en hurlant, alors que son interlocuteur a pourtant tenté de le prévenir. Ni une, ni deux, il abandonne le cosy et se rue vers le fond de l’épicerie avec sa fille dans les bras, craignant pour sa vie et celle de la petite. Tout le monde panique. Une femme est au sol, près des ravisseurs. Elle semble complètement tétanisée et Barth ne peut définitivement pas aller l’aider malheureusement. Il la regarde, désemparé, souhaitant pourtant faire quelque chose. « Faut qu’on l’aide ! » Murmure le brun à son acolyte dans les bras duquel il dépose bientôt sa fille avec un plan en tête.

Il attrape alors une espèce de gros vase qui trône en haut de l’étagère face à lui et le pousse jusqu’à ce que celui-ci tombe de l’autre côté et s’explose en mille morceaux au sol. C’est réussi, l’homme qui a hurlé au hold up un peu plus tôt détourne son attention vers les débris, sans doute un peu trop bête pour se faire avoir par un stratagème pareil. La femme semble comprendre le plan et se dépêche d’aller se cacher, laissant Barth soupirer de soulagement, bien que la partie soit loin d’être gagnée. En effet, le criminel s’approche dangereusement des deux hommes, bien que cachés, et les cris de Bloom risquent de ne pas aider…

« DONNEZ NOUS TOUS VOS BIJOUS ET VOTRE ARGENT ! DEPECHEZ-VOUS OU IL Y AURA DES BLESSES ! »
Andria L. Giudicelli
MODO ∎ Faith is like WI-FI
avatar
Inscrit le : 27/01/2018
Messages : 271
Avatar : Simon Baker
Date de naissance : 13/01/1977
Mes rps :
DISPONIBLE (8)


- Helwan
- Morrigan
- Rose
- Kaeo
- Indylla
- Bambi
- Charlie et Jay
- Ache

Afficher


Re: Andria - Coup de fusil en ville, le Ven 16 Fév - 10:34


Coup de fusil en ville
Barthelemy x Andria
Je laisse faire l'homme, lui qui semble savoir quoi faire dans ce genre de situation. Son plan a l'air de fonctionner. C'est la première pensée qui traverse mon esprit. Mais le plan se retourne contre nous et l'homme se trouve maintenant sous nos yeux. Bien. Nos bijoux et notre argent. Je ne sais pas si je dois vraiment lui passer tous mes biens. Je m'accroupis en douceur, tout en essayant de décrocher ma montre de mon poignée et tout en lui tendant, je lui attrape le bras et le tire vers moi tout en me décalant pour le faire tomber au sol. Ce dernier, probablement mécontent de ce qui vient de lui arriver tire à trois reprise dans la supérette, dans trois directions différentes. Puis un nouveau cri qui appelle "au secours". Bien il a dû viser quelqu'un. "Allez l'aider, faites attention à votre enfant." lui dis-je en lui montrant la direction de la voix stridente, avant de partir de l'autre côté. Tout en me cachant, je récupère dans l'une de mes poches mon portable et appelle le 911. "Allô, oui police. Un braquage est en train de se faire à la supérette de Downtown. Vite, il y a un..." commençais-je à murmurer. Je n'ai pas le temps de finir ma phrase que tout devient noir, comme si un coup avait été tenté sur moi. Qui sait? Peut-être s'était-il relevé ou alors c'est tout simplement un complice? Je ne suis plus vraiment apte à être en total accord avec la situation actuelle bien que ça ne devrait durer que quelques minutes.
code by bat'phanie

 


G > ^ v

≈ And it's not a cry that you hear at night. It's not somebody who's seen the light. It's a cold and it's a broken Hallelujah. Hallelujah ≈

Barthelemy De Olivierec
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 12/01/2015
Messages : 2278
Avatar : Ian Somerhalder
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 04/09/1988
Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Andria - Coup de fusil en ville, le Sam 17 Fév - 11:55

Ils pensaient arranger les choses, l’un comme l’autre, avec des stratégies différentes. Pourtant, les choses ne font que s’envenimer et peut-être que s’ils étaient restés sages, qu’ils avaient fait ce qu’on leur demandait, personne n’aurait été blessé, tout le monde serait sorti indemne. Un pincement au cœur, Barthelemy regarde la scène, comme impuissant. Il a l’impression que c’est de sa faute si les choses ont dégénérées. Il hoche enfin la tête quand l’homme lui dit d’aller aider le blessé et il accourt avec Bloom toujours dans les bras. « Vous êtes touché où ? » Demande-t-il au blessé, un garçon qui ne doit pas encore être majeur et au physique bien frêle. Autour, une maman qui semble désemparée. Le français décide de lui confier sa fille. « Est-ce que vous pouvez me la prendre, le temps que je m’occupe du jeune ? » La maman hoche la tête avant d’attraper l’enfant, tout en jetant un coup d’œil sur le sien, âgé d’une petite dizaine d’années. Elle commence à bercer Bloom alors que Barth défait sa veste pour faire un garrot au blessé. Quelques minutes plus tard, un bruit se fait entendre quelques rayons plus loin et Barth frissonne de peur. A travers les étagères peu remplies, il voit que le ravisseur qui était assommé quelques secondes plus tôt est désormais debout sur ses deux jambes, plus furieux que jamais, et criant des paroles totalement incompréhensibles, jusqu’à le fameux : « Faut qu’on se grouille ! Ce con a appelé les flics ! Ils vont sans doute ne pas tarder. » Alors, Barth sent son cœur se serrer davantage, avec un léger sentiment de joie intérieure qui nait, bien que disparaissant à la seconde où une voiture de police arrive en effet devant les lieux. Cinq minutes a dû s’écoulé pourtant, durant lesquels personne n’a osé bouger, de peur que d’autres dégâts soient faits. Un silence pesant, mais les ravisseurs qui en profitent pour agrandir leur butin. Sauf qu’ils ne peuvent plus sortir désormais. La police, avec un mégaphone, mentionne alors : « Vous êtes cernés ! Laissez sortir les otages ! » S’ils croient que c’est aussi simple… Le brun sent bien que ça va tourner au vinaigre alors il sert plus fort sa fille dans ses bras, récupérée un peu plus tôt. « QUE QUELQU’UN FASSE TAIRE CE PUTAIN DE BEBE ! » hurle un des assaillants. « J’essaye mais… » Pas le temps de finir sa phrase d’une arme est pointée sur eux. « Si tu la fais pas taire, je trouverais un moyen de la faire taire définitivement ! » Menace-t-il alors, paralysant ainsi le père de famille.
Andria L. Giudicelli
MODO ∎ Faith is like WI-FI
avatar
Inscrit le : 27/01/2018
Messages : 271
Avatar : Simon Baker
Date de naissance : 13/01/1977
Mes rps :
DISPONIBLE (8)


- Helwan
- Morrigan
- Rose
- Kaeo
- Indylla
- Bambi
- Charlie et Jay
- Ache

Afficher


Re: Andria - Coup de fusil en ville, le Mar 20 Fév - 12:25


Coup de fusil en ville
Barthelemy x Andria
Je me réveille doucement de mon coup et regarde ce qui se passe aux alentours. La situation semble critique. Je ne saurais dire si ces ravisseurs bluffent ou s'ils sont complètement sérieux. J'aimerais réagir quant à la menace qui s'abat sur la jeune fille de mon acolyte mais je ne veux pas non plus tenter le diable. Est-ce que ça fait de moi un lâche? Je n'ose plus bouger, gardant un oeil sur l'un des idiots qui se trouve à côté de moi. Puis il se dirige de l'autre côté, voir si tout ce passe bien. Ils ne veulent pas se rendre face à la police. Bien. Je tente de m'approcher de l'endroit à mon tour à quatre pattes pour ne pas me faire entendre. Un son de chargement d'arme. Là, ça pue comme on le dit si bien. Je m'arrête net. Tournant la tête vers la sortie, j'aperçois les flics et tente de leurs faire des gestes pour expliquer la situation mais il semblerait qu'ils ne comprennent absolument rien. Je décide donc de m'assoir au sol et d'enlever mes chaussures afin de trouver dans les rayons, en toute discrétion, du papier. Attrapant un stylo à l'intérieur de ma poche de veste, j'écris grossièrement "Help, 2 guys, a gun and a baby. Act, if not, the girl will die!" en la lève en espérant que l'un d'eux me repère. Il paraitrait que ça fonctionne mais les ravisseurs redressent la tête au même moment, apercevant le policier s'approcher et par automatisme, l'abatte devant nos yeux. Des cris d'effroi. Bien. Ils ne déconnaient pas. J'espère juste que la petite aura cesser ses cris, sinon se sera bel et bien à son tour... Un autre policier court vers son collègue. "NE VOUS APPROCHEZ PAS PLUS OU ON FERA LA MÊME CHOSE DE VOUS!" cria l'un des ravisseurs. Et merde. A croire que nous nous trouvons dans un cul de sac...
code by bat'phanie

 


G > ^ v

≈ And it's not a cry that you hear at night. It's not somebody who's seen the light. It's a cold and it's a broken Hallelujah. Hallelujah ≈

Barthelemy De Olivierec
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 12/01/2015
Messages : 2278
Avatar : Ian Somerhalder
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 04/09/1988
Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Andria - Coup de fusil en ville, le Jeu 1 Mar - 7:12

Ils sont enfin arrivés les policiers. Barthélémy ignore par quel miracle, mais il les voit et son cœur se desserre quelque peu lorsque le pistolet n’est plus braqué vers sa fille, mais vers l’un d’eux. Le temps de brèves secondes seulement car rapidement, une balle est tirée, comme un coup de poing dans l’âme de notre protagoniste. Un homme est à terre et lui manquerait de s’effondrer également tellement il a du mal à voir cette scène de ses propres yeux. Il bénit le fait que sa fille ne se souviendra sans doute jamais de ce moment, contrairement au gosse de 4/5 ans qui va être traumatisé à vie. L’innocence de l’enfance envolée, l’horreur du monde révélée, voilà à quoi se résumera la vie du gosse.

Presque instinctivement, bien que ça ne soit pas un geste adapté face à un nourrisson, le français passe sa main sur la bouche de sa fille pour atténuer les cris. Le bruit, elle est comme son père, elle a bien du mal à le supporter. La nuit, la moindre porte qui claque la fait se réveiller et hurler pendant des heures. Un autre policier s’approche. Des inconscients présents dans l’épicerie se disent qu’il serait bon de profiter de cette diversion pour s’évader. Manque de bol, ils ne choisissent sans doute pas la bonne sortie. Un tir, deux, puis trois… Trois personnes à terre. Barth évite de regarder, c’est bien trop dur. Ce n’est plus un simple braquage… Ca va finir en prise d’otage leur truc si personne ne leur vient en aide !

Le brun profite de l’affolement général dans l’épicerie pour se reculer de quelques pas et se cacher derrière des étagères. Ils risquent de vite s’en rendre compte qu’ils ne voient plus le bébé, mais tant pis… Il se décale jusqu’à ce qu’il voit l’homme qui l’avait aidé au début. « J’crois que j’ai remarqué une issue de secours qui doit donner vers l’arrière du bâtiment… » Le seul problème, c’est qu’avec tout ces coups de feu, le français ignore s’il a vraiment le courage de tenter le diable. Qu’est-ce qui serait le mieux ? Une voiture de police supplémentaire arrive. Les gyrophares résonnent fort. Les renforts sont là… Est-ce que ce sera suffisant ? Ca a au moins le mérite de détourner l’attention des ravisseurs. Barth fait signe à son acolyte de la direction à prendre.
Andria L. Giudicelli
MODO ∎ Faith is like WI-FI
avatar
Inscrit le : 27/01/2018
Messages : 271
Avatar : Simon Baker
Date de naissance : 13/01/1977
Mes rps :
DISPONIBLE (8)


- Helwan
- Morrigan
- Rose
- Kaeo
- Indylla
- Bambi
- Charlie et Jay
- Ache

Afficher


Re: Andria - Coup de fusil en ville, le Dim 4 Mar - 18:24


Coup de fusil en ville
Barthelemy x Andria
J'hoche la tête plusieurs fois en guise réponse, pour lui faire comprendre que je suis prêt à prendre ce risque, celui de se faire repérer bien que ça pourrait sauver des vies. Les agresseurs s'excitent tout seul face aux policiers qui tentent de les dissuader et de nous faire relâcher. Je ne sais pas ce qu'il en est réellement de cette situation, si c'est une prise d'otage, un simple braquage ou bientôt une boucherie. Et je ne veux même pas en savoir plus. Du moins pour le moment. Je fais signe à l'homme tout en regardant les braqueurs, pour qu'il se dirige vers la sortie. Puis j'attends. J'attends qu'un bruit énorme fasse effet pour pousser la porte sans nous faire remarquer. Et un coup de feu en l'air, c'est l'occasion rêvée. Je pousse la porte et laisse l'homme passer, faisant signe aux plus proches de faire la même chose. Une dizaine de personne parvient à sortir de cet enfer et je les suis en retenant la porte pour ne pas qu'elle se fasse entendre. Je rejoins l'homme qui m'a accompagnée durant toute cette épopée et pose mes yeux sur son enfant. "Comment faisons-nous pour les autres? Il doit bien y avoir une issue de secours de l'autre côté non?" demandais-je à ce dernier avant de prendre une grande respiration et de tout lâcher.
code by bat'phanie

 


G > ^ v

≈ And it's not a cry that you hear at night. It's not somebody who's seen the light. It's a cold and it's a broken Hallelujah. Hallelujah ≈

Barthelemy De Olivierec
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 12/01/2015
Messages : 2278
Avatar : Ian Somerhalder
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 04/09/1988
Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Andria - Coup de fusil en ville, le Mar 13 Mar - 16:09

Les autres… Barth n’a évidemment pas envie de les abandonner mais pour autant, il pense avant tout à sa fille, au fait qu’il ne veut pas qu’elle soit orpheline et donc qu’il ne peut pas prendre le risque de retourner dans cet enfer. Décidément, il ne lui sera jamais arrivé autant d’épopée que depuis qu’il vit à Austin, à croire que la vie s’est mise en tête de mouvementer les choses. « Je ne peux pas y retourner. Personne ne devrait y retourner d’ailleurs. » Énonce le français comme un fait avéré qui n’a pas besoin d’être démontré. La police est déjà sur les lieux, mais à priori, cela n’aide pas des masses. L’avantage, c’est qu’ils ont leurs portables et qu’ils peuvent s’en servir désormais. « Faut qu’on prévienne les secours qu’il y a des blessés, qu’on indique aux policiers cette entrée et qu’on leur explique tout ce qu’on a vu, tout ce qu’on sait. » Chaque détail va compter pour assurer la survie de tous ceux restés à l’intérieur. Le brun pose son regard sur sa fille. Il se sentirait tellement mal s’il arrivait quelque chose à l’enfant, la prunelle de ses yeux. Puis, il revient enfin à la réalité. « Vous pouvez aller jeter un coup d’œil discret au coin de la rue ? J’appelle les secours. » Il suffit de dire cela pour que quelques otages supplémentaires apparaissent, ayant visiblement réussi à s’enfuir par la même sortie que précédemment. Barthelemy leur fait signe de s’éloigner, au cas où un des méchants les ai suivi. Puis, il compose le numéro des urgences afin de tout expliquer.
Andria L. Giudicelli
MODO ∎ Faith is like WI-FI
avatar
Inscrit le : 27/01/2018
Messages : 271
Avatar : Simon Baker
Date de naissance : 13/01/1977
Mes rps :
DISPONIBLE (8)


- Helwan
- Morrigan
- Rose
- Kaeo
- Indylla
- Bambi
- Charlie et Jay
- Ache

Afficher


Re: Andria - Coup de fusil en ville, le Mer 14 Mar - 20:21


Coup de fusil en ville
Barthelemy x Andria
Je guette donc les alentours comme demandé. Il n'y a rien. La tempête semble s'être calmée. Je retourne vers l'homme une fois que son coup de fil est passé et reste planté là, sans savoir quoi faire. Devrions-nous retourner à l'intérieur? Je ne sais pas. Quelques minutes plus tard, les personnes demandées arrivent et nous sortons tous de notre cachette, du moins, pour ceux qui ne sont pas partis avant. Je ne saurais dire maintenant ce qui se passe et ce qui se passera. Tous restent immobiles, les agresseurs ne bougent pas, les policiers ne veulent pas subir une autre perte et les secours ne semblent pas comprendre la situation. Cependant, en nous dévoilant, un des policiers vient à nous et nous dit de partir, qu'ils gèrent la situation. Je ne suis pas vraiment de cet avis en les voyant agir ainsi. Je regarde donc l'homme avec sa petite. "Si on doit vraiment écouter ce qu'ils disent, je suppose que nous devons en finir là. J'espère que ça ira pour vous et votre petit bout de chou. Peut-être nous recroiserons-nous..." lui dis-je un petit sourire gêné aux lèvres de cette situation affreuse. "Ce fut un plaisir de vous rencontrer cependant, j'aurais préféré le faire dans une autre condition. J'adresserai quelques mots aux gens de ma paroisse pour leur expliquer le mal que les Hommes font à leur prochain. C'est tout ce que je peux faire, tenter de faire en sorte que les gens prennent du plomb dans la tête." continuais-je. "Au revoir monsieur et rentrez bien. Faites attention à vous." ajoutais-je en me sentant comme déboussolé, ne sachant plus par quel côté je dois aller pour rentrer chez moi.
code by bat'phanie

 


G > ^ v

≈ And it's not a cry that you hear at night. It's not somebody who's seen the light. It's a cold and it's a broken Hallelujah. Hallelujah ≈

Contenu sponsorisé
Afficher


Re: Andria - Coup de fusil en ville, le

Andria - Coup de fusil en ville

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: 2018-