Partagez| .

(libre) concert des fleurs, venez savourer la musique ! ⚛


Invité
Invité
avatar
Afficher


(libre) concert des fleurs, venez savourer la musique ! ⚛, le Sam 13 Jan - 19:05

Les musiciens venaient tout juste d’arriver ; c’était la première édition de ce concert des Fleurs, organisé dans le parc de la ville, par mes soins, et uniquement les miens, et le stress montait peu à peu. Nous avions envoyé l’invitation dans toute la ville d’Austin, pensant que peu de monde se déplacerait pour des musiciens peu connus jouant pour un concert inédit. Il faut dire que je m’y étais pris un peu tard pour tout préparer ; j’avais eu l’accord de la mairie fin juillet, et n’avais réellement commencé à bosser sur tout ça que début décembre… Un mois pour tout préparer, et nous y étions. Milo m’avait accompagné, et, ayant oublié son joli manteau brun, long, qui lui tombait jusqu’au dessus des chevilles, je lui avais prêté ma veste en jean, celle avec le col en laine blanche. Il l’avait enfilé, et ses mains n’en sortaient même pas, je lui avais souri ; ce gamin était merveilleux, réellement, je ne m’en lasserais jamais. Il était parti dans cette veste trop grande, s’asseoir avec sa Nintendo DS, dans un coin, sachant qu’il ne fallait pas trop espérer de moi aujourd’hui, surtout dans les heures qui viendraient.

J’avais serré la main du leader de l’un des groupes qui venaient jouer, et sa poigne avait failli broyer mes doigts : ces gens-là devaient réellement apprendre à maîtriser leur force, sinon les baguettes des batteries leur exploseraient entre les doigts un de ces quatre. M’éloignant, grimaçant, j’allais retrouver mon assistant. « Comment ça se passe ? » Il me fit un sourire rayonnant. « Vraiment bien. On compte une centaine de personne devant la scène. Pour une première fois, c’est inouï. » Le stress monta encore d’un cran. A ce rythme-là, tous les crans du monde seraient dépassés en un rien de temps ; je tremblais presque. « Et au niveau de l’entente entre les groupes… Tu leur en as parlé ? Ils ont dit quoi ? » C’est lui qui m’avait rappelé que deux des groupes invités, Phenix Aura et From The Park With Love, avaient toujours entretenu des rapports haineux, n’hésitant pas à se battre dans des lieux publics. Cela rajoutait encore à mon appréhension de ce soir. « Ils ont dit qu’ils s’éviteraient si on montait l’enveloppe de fin de soirée. » Je tiquais. « Et donc ? » Haussement des épaules. « Ben, je leur ai dis oui. » Je soupirais. Ces musiciens en voulaient toujours plus ; on leur donnait la main, ils arrachaient le corps. La panique me faisait mélanger les mots. Je jetais un œil par le rideau ; toutes les affiches des groupes étaient bien là, accrochées aux tissus de laines qu’on avait étendu d’un arbre à l’autre. Partout au sol, les pétales argentés qu’on avait jeté en début d’après-midi, faisaient briller les lumières que les appareils jetaient depuis la scène. Il y avait du monde. Beaucoup de monde. Je soufflais.
Jason V. Butler
ADMIN ∎ Ambition & Regrets
avatar
Inscrit le : 18/12/2017
Messages : 539
Avatar : Joseph Gordon Levitt
Crédits : Balaclava
Mes rps : 3/5
JAX#9 - SHANE - DRAMAQUEENS




Bloc notes : BAE.


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: (libre) concert des fleurs, venez savourer la musique ! ⚛, le Mer 17 Jan - 14:25

Oh Dieu que j’étais énervé. Depuis deux ans maintenant, j’étais la seule compagnie d’évènementiel à qui la Mairie faisait appel pour organiser divers évènements pour notre bienaimée petite ville. Il y a quelques jours, alors que je prenais mon café matinal en lisant le journal dans mon appartement, je lisais les dernières nouvelles. J’avais recraché instantanément mon café en lisant l’article sur un concert organisé par la Mairie. Un concert des fleurs. Je n’avais jamais eu vent de ce projet, qui pouvait avoir organisé cette mascarade ? En lisant l’article, j’ai pris conscience qu’ils avaient fait appel à une autre compagnie pour organiser ce stupide concert. Une compagnie dont je n’avais jamais entendu parler jusqu’à maintenant. Si ce matin-là, Jaxson n’avait pas été là pour me calmer, j’aurais été foutre le feu à ce certain Gary Beauxmurs. Pour la première fois depuis que j’avais racheté le Théatre et installer mes bureaux là-bas, je n’avais pas eu de concurrence. Les choses changeaient. Et le pire, c’est que l’article ne tarissait pas d’éloges sur ce type que je haïssais sans même le connaître. Plus je lisais ses qualités, plus il m’était détestable. Je devais savoir de quoi ce type était capable, m’assurer qu’il n’était qu’un petit joueur dans ce monde impitoyable.

Armé de mes béquilles, je traverse le parc. La musique bat son plein. Je ne devrais pas sortir avec mon tibia plâtré mais rien ne pouvait retenir ma féroce curiosité. Je devais voir de quoi l’ennemi était capable. Je distingue enfin la scène et des notes rock and Roll flagellent mes oreilles. Quelle musique sauvage ! Je lève les yeux au ciel, le printemps était une saison délicate, bien trop délicate pour que des abrutis s’acharnent sur des peaux de bêtes étendues et gueulent leurs colères dans un micro. Je jeté un œil autour de moi pour regarder la décoration. Ce n’était franchement pas terrible. Le sol était couvert de pétales argentés, bravo pour l’écologie. Ça allait coûter de l’argent pour nettoyer tout ça. Je lis les noms des groupes sur des grandes bandes, je n’en connaissais aucun. Et au son de la musique, je comprenais pourquoi. « Ah Monsieur Butler ! Je suis ravi que vous soyez des nôtres ! » Je me retourne reconnaissant cette voix entre mille : Monsieur le Maire. Je lui lance un large sourire et lui serre la main. Une poigne ferme, professionnelle. « Oh oui, je n’allais rater ça pour rien au monde, Monsieur Le Maire ! » Il me fait une tape amicale sur l’épaule. Je ris à ses blagues, je me montre hypocrite. Comme à chaque fois avec lui. « J’espère que vous ne nous en voulez pas d’avoir fait appel à quelqu’un d’autre pour une fois ! Même si mon anniversaire était une franche réussite, j’avais envie de voir quelque chose de nouveau ! » Je manque de m’étrangler. Quelque chose de nouveau ? CA ? Je lui assure que non et lui fait signe de la main lorsqu’il prend congé pour aller discuter avec d’autres. Je m’installe à gauche de la scène, pose ma jambe par-dessus la poignée de ma béquille en équilibre. Je jette un rapide coup d’œil aux back stage, j’entends des gens s’engeuler et je ne peux m’empêcher de sourire.


You and I
IN MY HEAD
STAY MINE FOREVER, BE US

Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: (libre) concert des fleurs, venez savourer la musique ! ⚛, le Dim 21 Jan - 21:43

La concurrence ne m’a jamais vraiment fait peur. J’entends donc, à travers les quelques tests micro, musiques douces rythmées par le diable, doux contraste qui me fait sourire, la voix grave de notre cher maire, combinée avec une autre que je ne connais pas. Je termine donc ma discussion avec Livon, le leader de l’un des groupes, lui indiquant subtilement que j’ai d’autres choses à faire que de discuter des petits caprices de stars du dimanche, et que non, il n’aurait pas de loge. Contrarié, il soupire, et me dit que l’année prochaine il ne reviendra pas sans loge. Plantant mon regard dans le sien, je lui lance, simplement. « Et bien, tu ne reviendras pas. Tant pis. » Je hausse les épaules, signe de ma soit-disant indifférence. « Comprends donc que pour une première édition, on avait un budget limité. On verra bien comment iront les choses l’an prochain. Concentre-toi donc sur ce soir, déjà. Vous allez me mettre le feu à la scène, et faire comprendre à ces gens que le concert des Fleurs est l’une des meilleurs initiatives de la mairie. En échange, tu auras un bon cachet ; c’est compris ? » Brusquement intimidé, il hoche la tête ; est-ce ma carrure de mastodonte qui le fait réagir ainsi ?

Je me retourne donc, surpris de ce soudain abandon de Livon, et me retrouve nez-à-nez avec Milo. Il vient me voir, les yeux plein de larmes, ses bras, perdus dans cette effusion de tissus, tendus vers moi. Le prenant dans mes bras -et l’animal a pris du poids, dites donc, depuis qu’il a deux ans !- je le console doucement, et il m’explique qu’il a trébuché et cassé sa console. Le reposant au sol, je le sermonne sur le fait d’être attentif, puis, décidément trop enclin à respecter chaque désir de ce petit bout craquant, je lui dis que je lui en rachèterais une en fin de mois. Il me sourit, et les étoiles dans ses yeux ne me trompent pas. Le prenant par la main, je quitte le backstage pour rejoindre monsieur le maire. Son acolyte n’est autre que le leader de la concurrence, Jason Butler. Je lui lance un bref sourire, et, le dos droit, exhibant toute ma fierté de ce que j’ai fait de cet événement, je serre la main chaleureusement du maire. « Alors, qu’en dis-tu ? J’étais persuadé que ça te plairait. Demain, les musiciens nettoieront tout ; c’était compris dans leur contrat, et ça leur permettra de se remettre de leur after qui sera sans doute un peu arrosé… Ah, les artistes ! » Il part dans un grand éclat de rire -il m’adore, je l’ai bien compris à tous nos rendez-vous. « Monsieur Butler ! Quel plaisir de vous voir ici. Je peux vous servir un verre… d’eau ? Vous avez l’air d’avoir chaud. » Fausse compassion, essayer de l’impressionner, lui faire comprendre que maintenant, c’est Beauxmurs Inc. qui dirigera le marché d’Austin.
Jason V. Butler
ADMIN ∎ Ambition & Regrets
avatar
Inscrit le : 18/12/2017
Messages : 539
Avatar : Joseph Gordon Levitt
Crédits : Balaclava
Mes rps : 3/5
JAX#9 - SHANE - DRAMAQUEENS




Bloc notes : BAE.


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: (libre) concert des fleurs, venez savourer la musique ! ⚛, le Mar 13 Mar - 15:59

J’aurais dû filer plus loin, m’éloigner du maire. Je n’avais pas prévu que ce Beauxmurs allait rappliquer fissa et me toiser de sa fausse modestie. Jaxson avait calmé mes nerfs sous la couette et dans la salle de bains, mais je ne pouvais m’empêcher d’en vouloir à ce tocard sorti de nulle part. Jaxson n’était pas là. Et il n’y avait que lui pour me ramener les pieds sur terre, que lui pour me faire comprendre que les choses ne sont pas si graves qu’elles semblent l’être. Moi je ne voyais que le connard qui m’avait volé ma place de chouchou auprès du maire. Heureusement pour moi, ce n’était pas mon seul client, sinon, là, il n’y aurait pas que la table du salon que j’aurais fait exploser.

« Non merci, je vais bien. C’est juste très fatigant de se déplacer avec une jambe en moins » Sourire, petit rire faussement amical. Nous jouons notre rôle a la perfection lui et moi. Peut-être était-il vraiment sympathique avec moi, mais je connais les pigeons de ce monde. Tous des impitoyables, tous à la conquête de l’argent, la gloire et la richesse. Je fais partie de ces gens-là, ceux qui ne rêvent que de profit. Et bien est le fou qui me persuadera que Beauxmurs ne fait pas partie de notre clans de capitalistes. Je reporte mon attention sur ce concert catastrophique. Soudain, les baffles hurlent un cri strident. Le micro est déréglé. J’hausse un sourcil et me frotte les oreilles.

« Faudrait peut-être que vous pensiez à changer votre ingénieur du son… Ça frôle l’incompétence. » Parlais-je de lui ou de son employé ? A lui de voir, je ne ferme aucune porte.


You and I
IN MY HEAD
STAY MINE FOREVER, BE US

Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: (libre) concert des fleurs, venez savourer la musique ! ⚛, le Mer 28 Mar - 16:11

C’était complètement fou de voir la colère que pouvait ressentir ce Jason Butler face au succès de mon festival. Comme si il avait enfin compris que la concurrence ne pouvait rien face à Beauxmurs Incorporation, comme s’il avait enfin saisi que maintenant c’était nous qui aurions tous les contrats avec le maire. Ne lui en déplaise ; j’avais réussi ce pari de concert des fleurs, et avec brio, même. Personne n’avait été intéressé par ce dossier au début, je m’étais trouvé le seul à y accorder non seulement du crédit, mais aussi de l’intérêt ; de là étaient nées quelques idées. En quelques mois tout était réglé : la programmation était complète, les tickets en vente, la publicité assurée par toute la ville, même dans le Austin Times ou dans le Texas Tales, c’est dire !

« Oh, monsieur Butler, je n’avais rien vu pour votre jambe. Vous vous en remettez quand même ? Un bon gaillard comme vous doit survivre sans peine face à cette épreuve... » Un faux sourire sympathique. Il pensait réellement gagner la course des mots ? Je l’écraserais sans aucune peine, le rendant si doux que le pulvériser d’une simple pichenette serait possible. La société avant tout. Un ton cynique dans la voix. « Mais si vous le souhaitez, nous disposons d’une zone pour les personnes handicapées… Il serait plus agréable pour vous de vous asseoir sur des fauteuils que sur l’herbe. Je m’en voudrais d’être la cause d’une douleur chez vous. »

« Notre ingénieur du son est particulièrement compétent, il assurait les premières parties de stars internationales pendant longtemps. C’est un ami d’ami. » Je parlais plus au maire qu’à ce Jason, je voulais l’impressionner, m’assurer son soutien. « En parlant d’incompétence, j’ai entendu parler de ce fiasco que vous avez fait à ce mariage… Le gâteau sur la mariée, les bougies qui lui transforment les cheveux en zone incendiée… Vous voyez ? »
Jason V. Butler
ADMIN ∎ Ambition & Regrets
avatar
Inscrit le : 18/12/2017
Messages : 539
Avatar : Joseph Gordon Levitt
Crédits : Balaclava
Mes rps : 3/5
JAX#9 - SHANE - DRAMAQUEENS




Bloc notes : BAE.


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: (libre) concert des fleurs, venez savourer la musique ! ⚛, le Mer 28 Mar - 19:53

Inspire Jason, inspire. L’autre là, il respirait l’arrogance, cette odeur fumante de fierté détestable. J’aurais pu lui fracasser le crane avec ma béquille mais entre nous, je vaux bien mieux que ça alors je l’écoute d’une oreille distraite faussement compatissant de me voir dans le plâtre. Je ne rétorque pas, je me contente de sourire. J’inspire calmement. Je n’allais pas m’emporter, il n’en valait pas la peine. Ce n’était pas le premier qui s’attaquait à plus gros poisson que lui, et ce n’était pas le premier qui allait vite se rendre compte que je ne suis pas de ceux qui abandonnent facilement. Et ceux aussi, qui n’allaient pas être impressionné par un concert foireux.

« Oh c’est gentil, mais vous savez, il m’en faut bien plus pour que je ne tienne plus debout » Petite déclaration de guerre subtilement glissée. Je dévoile mes dents blanches et je retiens un rire lorsqu’il s’adresse au maire pour défendre son mauvais ingénieur du son. S’il était professionnel, il saurait qu’on n’engage pas l’ami d’un ami même s’il a un tableau de compétences excellent, ça apporte que des problèmes. Et vu ce qu’il fait, son tableau doit être ridiculement petit. « Impressionnant. » Dis-je platement, sans aucune surprise dans ma voix. Le fait qu’il se vante auprès du maire le décrédibilisait encore plus à mes yeux. Je roule des yeux lorsqu’il me parle de ce mariage. Mon Dieu. Était-il si stupide pour ne pas aller chercher l’information plus loin que le bout de son nez ? « Ah oui sacrée soirée ! Un de mes mariages les plus réussis ! Vous savez aussi bien que moi que les clients ont des idées bizarres. Le mari étant pompier, ils ont voulu simuler un faux incendie. J’avoue, j’étais sceptique mais évidemment, les cheveux de la mariée avaient été plongés dans un liquide anti-inflammable. Tout était parfaitement maîtrisé ! »

J’aurais dû me taire, J’aurais dû mentir et dire que c’était un fiasco car juste après mon intervention, le maire pris la parole.

« C’est agréable de voir que vous vous entendiez si bien ! » Étions-nous de bons acteurs à ce point-là ? « J’apprécie voir que vos méthodes sont tellement différentes mais que vos talents sont complémentaires ! » Inspire Jason. Le maire était capable de tout et je le connaissais depuis assez longtemps pour sentir que ça ne sentait pas bon du tout pour nous deux « J’ai les jeunes ados d’un de mes comparses politicien qui cherche des personnes professionnelles et de confiance pour réaliser leur fête d’anniversaire pour leur 18 ans ! Je pense que travailler ensemble sur ce projet peut êtrte une excellente idée ! » Il se penche vers nous et parle plus bas tandis que moi, je reste bouche bée par cette proposition « En plus, cela me ferait une excellente publicité auprès de lui. Puis-je compter sur vous ? »

Bordel, mais qu’est-ce que mon Karma à contre moi en ce moment ?! Je gonfle ma poitrine et je me redresse, je devais faire bonne figure même si je n’avais aucune envie de bosser avec Beauxmurs.
« J’accepte avec grand plaisir Monsieur Le Maire ! »


You and I
IN MY HEAD
STAY MINE FOREVER, BE US

Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: (libre) concert des fleurs, venez savourer la musique ! ⚛, le Sam 7 Avr - 13:11

Je sens une sorte de froideur dans ses mots, et je me complais à penser que ce n’est que de la peur : il faut le comprendre, sur les dix derniers contrats signés par le Maire, sept m’ont été attribués. C’est la formule de Beauxmurs Incorporation qui séduit : si le client reçoit des avis de non-satisfaction de la part des invités, alors il ne paie que la moitié de la facture. Nous n’avons pas peur des faux avis, des pertes qu’ils pourraient occasionner ; si un client est heureux, alors il reviendra, et paiera la facture entière cette fois. Notre but est de fidéliser les clients, de les rendre attachés à l’entreprise, et ce mode a toujours fonctionné. Nos multiples contrats avec la Mairie en sont la preuve, non ?

« C’est qu’on m’a dit qu’en ce moment vous étiez un peu fragile… Sans vouloir vous offenser, bien sûr. » C’est évidemment une réponse à sa déclaration de guerre. Les mots sont bien pensés, et ils sont sortis en toute connaissance de cause. « A vrai dire, nous avons conçu cette zone en pensant à vous… Ce ne sont que quelques dollars, et comme j’étais sûr que vous viendriez, je ne voulais pas que le spectacle vous soit inconfortable. » Un faux sourire une fois de plus. Je l’écoute déployer une nouvelle arme, mentir sur ce mariage qui a longtemps fait les unes. Monsieur a peur de perdre sa réputation, et il ne sait pas que si même le Times a fait un article sur un tel accident, alors il n’a plus rien à perdre, il a déjà touché le fond. « Je vois. Vous avez des idées originales, ma foi. » Je sors mes dents. « Dommage que vous ne puissiez pas faire plus de contrats avec la Mairie cette saison, puisque le résultat aurait pu enflammer les foules... » Ouch. Ça c'était bien envoyé.

J’écoute avec un grand sourire la proposition du Maire, et le second, je tend la main, le soleil faisant briller mes canines blanches. « De même pour moi. Je suis sûr que combiner nos deux points de vue sera une réussite formidable. Vous n’en pensez pas moins, je suppose, Butler ? »
Contenu sponsorisé
Afficher


Re: (libre) concert des fleurs, venez savourer la musique ! ⚛, le

(libre) concert des fleurs, venez savourer la musique ! ⚛

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: 2018-