Partagez| .

⏳ racket et bolides (charlie)


Milan Joplin
MODOescalope à l'italienne
avatar
Inscrit le : 13/12/2017
Messages : 244
Avatar : Nathan Niehaus
Crédits : .ascalon (avatar) + VOCIVUS (icons)
Date de naissance : 07/06/1993
Mes rps : FULL.
un
deux
trois
quatre
cinq
six
sept

Bloc notes :

sexiest teacher ever


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: let me spell.
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


⏳ racket et bolides (charlie), le Mar 9 Jan - 22:01

C’était une de ces grandes rues, une de celles que tu évitais la journée, qui t’avait attiré ce soir. L’autre t’avait envoyé un texto, te demandant de l’y rejoindre, et c’est le vrombissement des moteurs qui t’avait poussé à continuer encore un peu plus ta route. Quelle ne fut pas ta surprise lorsque tu te retrouvais nez à nez avec un groupe d’une centaine de gens, alignés autour de belles -et tape-à-l’œil- voitures de course ! Dans un simple grognement, tu te décidais. « Bon, après tout, si il n’arrive pas tout de suite, je peux m’approcher. » Les gens faisaient beaucoup de bruit, tu les entendais parier sur une victoire de Daily Blue, un des bolides, couleur diamant, dont la propriétaire était une jeune femme aux longs cheveux roux, habillée d’une robe longue, tenue pas du tout adéquate pour une course de voiture. Te laissant prendre au jeu -tu étais un grand parieur, tu adorais ça, miser sur une hypothétique victoire, et si d’habitude tu te limitais au domaine équestre, tu voulais bien expérimenter aujourd’hui un nouveau type-, tu fendais la foule, tentant de te frayer difficilement un chemin à travers tous ces gens qui braillaient aux alentours. T’approchant de la personne qui prenait en compte les paris -pas un professionnel vraisemblablement-, tu te contentais de lancer. « 100 dollars sur Daily Blue ! » Elle nota ton nom, et la somme, puis tendit une main avide. Cherchant dans tes poches ton porte-monnaie, tu hoquetais de frayeur en te rendant compte que… Tu ne l’avais plus ! Ton regard suspicieux se portait autour de toi -qui avait bien pu faire ça ?


Et toi t'es où ? / Pour me sauver / Tu m'laisses fou / Sur le pavé © crazy soul
Charlie L. Riviera
ADMIN ∎ WILD CHILD
avatar
Inscrit le : 18/01/2018
Messages : 237
Avatar : Levy Tran
Crédits : Jae.
Mes rps : MILAN - ROBBIE - ANDRIA#3/Jay - ROADTRIP - ELIJAH#2 - LIBRE -



Bloc notes :



Afficher


Re: ⏳ racket et bolides (charlie), le Jeu 18 Jan - 15:17

Elle avait visé sa casquette sur la tête, signe qu’elle était prête à partir. Charlie s’était réfugiée à Austin récemment, voulant jouir d’une vie plus posée, où elle pouvait s’enraciner pour un moment. Elle avait trouvé un appart un peu miteux, avec un colloc qu’elle n’avait pas encore eu l’occasion de croiser. La brune n’était pas du genre à chicaner, elle n’avait pas pris la peine de visiter l’appartement. Tant qu’il y avait le strict minimum, c’était bon pour elle. Elle avait pris les clés et s’était installée. Charlie avait la chance de ne pas posséder grand-chose, tout entrait parfaitement dans Numéro 16, sa voiture de rallye qui avait été sa maison durant deux ans, le temps de sillonner les routes à la recherche de sensations fortes. Elle avait parié sur le bon cheval en s’installant dans cette petite ville du Texas, les courses nocturnes étaient relativement fréquentes, et ce, pour son plus grand bonheur.

Elle grimpe dans Numéro 16, sa plus fidèle amie et démarre. Elle avait opté pour un jeans bleu délavé, relativement large afin d’être à l’aise pour sa conduite de ce soir. Elle n’était pas encore connue à Austin, et elle était bien décidée à se faire un nom. Son T-shirt, bien qu’un peu court, laissait deviner ses maigres formes. Sa queue de cheval lui donnait cet air sérieux qui contrastait avec ses baskets jaunes et sa veste en faux cuir noir. Il faut dire que la jeune femme n’avait pas vraiment le sens de la mode, elle se fichait pas mal de son apparence tant qu’on pouvait la remarquer. Elle arrivait en faisant vrombir le moteur obligeant les passants qui s’agglutinaient autour des voitures à se pousser. Elle se gara rapidement, et fila vers la table des inscriptions. Elle s’inscrit sous son nom habituel « Numéro 16 » et régla les frais de participation. Une boule d’excitation se créa instantanément dans son ventre lorsqu’elle reçut son carton prouvant qu’elle était prête à concourir pour une somme à trois zéros. Elle avait besoin de cet argent, histoire qu’elle puisse s’acheter un sommier convenable bien que dormir sur un matelas au sol ne la dérangeais pas forcément. Charlie ne reste pas loin de la fille des parieurs. Elle souhaitait savoir qui était le coureur à défier. Une certaine Daily Blue gagnait beaucoup de suffrages. Trop à son goût. Un jeune homme assez canon arriva à sa hauteur et annonça son pari. Encore pour cette pétasse. Charlie glissa rapidement et discrètement sa main dans la poche arrière du beau brun. « C’est ça que tu cherches babe ? » lança-t-elle en agitant son portefeuille devant ses yeux lorsqu’il se retourna pour trouver le coupable. « J’t’empêche de faire une belle connerie, elle va pas gagner. 100 dollars, c’est une belle somme, une trop belle somme pour parier sur le mauvais coureur. » Elle éclate de rire, ses yeux pétillent de malice.
Milan Joplin
MODOescalope à l'italienne
avatar
Inscrit le : 13/12/2017
Messages : 244
Avatar : Nathan Niehaus
Crédits : .ascalon (avatar) + VOCIVUS (icons)
Date de naissance : 07/06/1993
Mes rps : FULL.
un
deux
trois
quatre
cinq
six
sept

Bloc notes :

sexiest teacher ever


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: let me spell.
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: ⏳ racket et bolides (charlie), le Dim 21 Jan - 21:25

Tu vis ce saint Graal s’agiter devant tes yeux dans une main inconnue -si tu avais été attiré par les femmes, tu aurais sauté sur l’occasion, la scène était trop belle pour ne pas en faire un souvenir. Tu lui fis un sourire radieux, heureux de l’avoir retrouvé, sans même vouloir lui crier toute ta peur dessus. Tu l’écoutais ensuite attentivement, hochant la tête de temps à autre, te parler du pari que tu venais de faire -mais pas du genre influençable, tu choisis de rester à moitié sur ton intuition. Te retournant vers la fille qui tenait la table des paris, tu lui jetais un « Va pour 50 sur Daily Blue… Et... » Pris de court, tu faisais face à un océan intérieur d’incertitude. Sur quelle voiture parier ?

Tu te retournais vers la silhouette au jean délavé, et tu lui lançais, sur le ton le plus sérieux du monde. « Alors quelle bête me conseilles-tu ? Je suis prêt à parier que tu es une conductrice, j’ai le feeling pour ça… C’est laquelle la tienne ? Je mettrais 100 dollars dessus… Donc autant te dire que tu n’auras pas à intérêt à te rater. » Lui souriant, tu continues à parler. « Et d’ailleurs, si tu gagnes je te paie le resto, d’accord ? Prends pas ça pour une invitation romantique ou quoi, c’est pas du tout mon dada, non, mais ce sera une manière de te remercier -si tu n’as pas une fête après la course, du moins ! » Tes pensées n’allaient plus du tout vers cette personne que tu aurais dû attendre plus haut dans la rue ; non, à présent tu ne pensais qu’à ce pari, qu’à la belle somme qu’il pourrait te rapporter, qu’à l’adrénaline que tu éprouverais au départ puis à l’arrivée. Ces sentiments t’avaient cruellement manqué, un jour : aujourd’hui, tu les retrouvais avec plaisir.


Et toi t'es où ? / Pour me sauver / Tu m'laisses fou / Sur le pavé © crazy soul
Charlie L. Riviera
ADMIN ∎ WILD CHILD
avatar
Inscrit le : 18/01/2018
Messages : 237
Avatar : Levy Tran
Crédits : Jae.
Mes rps : MILAN - ROBBIE - ANDRIA#3/Jay - ROADTRIP - ELIJAH#2 - LIBRE -



Bloc notes :



Afficher


Re: ⏳ racket et bolides (charlie), le Lun 22 Jan - 11:38

Charlie agitait le portefeuille du jeune homme devant ses yeux. La brune était prête à tout pour lui faire changer d’avis et avoir quelques paris sur sa voiture. Et puis, s’il était le seul à parier sur elle, il allait se faire un joli paquet de fric. Il n’avait pas l’air de lui en vouloir et il s’attira tout de suite la sympathie de Charlie. Alors, elle lui continuait de sourire comme une bonne amie qui l’empêchait de faire l’erreur de sa vie. Elle passa par-dessus son épaule et lança à la dame des paris « Numéro 16 ! Parie sur Numéro 16 ! Ouais, t’es malin toi, j’suis la proprio de cette caisse et ouais, j’vais rouler dans quelques minutes. Promis, si j’me fais laminer, je te rembourse tes 100 dollars » Elle croise les bras, sure d’elle et lui lance un clin d’œil. Evidemment, vu comment il était fagoté, il ne devait pas avoir de problèmes d’argent et elle ne le rembourserait pas s’il s’avérait qu’elle perde la course cette nuit. De toute façon, elle n’allait pas perdre face à cette rousse qui se pavanait dans sa robe moche qui lui faisait un cul dégueulasse. Ouais, la brune est jalouse. Néanmoins, elle se demandait comment elle pouvait conduire avec une robe si moulante. Elle hausse un sourcil, étonnée d’entendre ce beau garçon lui proposer un restaurant si gentiment, sans aucune arrière-pensée. Ce genre de proposition était tellement inattendue ! « Ah mais ouais, carrément ! Prépare déjà ta carte bleue et puis j’te montrerai comment on fait la fête entre coureurs, t’as l’air assez ouvert d’esprit pour affronter ça… » Elle explose de rire la belle, s’il s’avait dans quoi il s’embarquait ! Une voix s’élève dans un haut parleur, il est temps pour elle d’y aller. « j’y vais mec… tu veux être mon co-pilote ? Si t’as l’estomac bien accroché, tu peux avoir l’honneur de grimper à mes côtés si tu veux ! »
Milan Joplin
MODOescalope à l'italienne
avatar
Inscrit le : 13/12/2017
Messages : 244
Avatar : Nathan Niehaus
Crédits : .ascalon (avatar) + VOCIVUS (icons)
Date de naissance : 07/06/1993
Mes rps : FULL.
un
deux
trois
quatre
cinq
six
sept

Bloc notes :

sexiest teacher ever


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: let me spell.
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: ⏳ racket et bolides (charlie), le Sam 27 Jan - 22:41

T’écoutais son conseil avec un amusement non dissimulé, et te retournant vers cette pauvre jeune femme qui gérait les paris et attendait la suite de ta phrase avec impatience, tu lui indiquais, dans un silence religieux, sur quelle voiture tu misais cette jolie somme. Tu refaisais ensuite face à l’autre femme, et, avec un sourire malicieux toujours suspendu sur tes lèvres, tu lui lançais : « T’as carrément intérêt à pas perdre. J’ai misé une super belle somme sur ton bolide, et j’espère bien gagner… Je suis italien et de mon pays j’ai pris ce goût pour les jeux et la victoire, alors si on perd on se fera un repas répugnant, comme ça, juste pour marquer le coup, t’es d’accord ? Si tu gagnes, je t’emmène dans un restaurant gastronomique où on peut se péter le ventre pour un joli prix… Le marché te va ? »

Tu écoutes ensuite sa proposition, et son clin d’œil te fait sourire. Tu as connu un autre pilote, autrefois, et en Charlie, tu reconnais aussi cette assurance, cette sur-confiance en soi, et surtout cette faculté de manier les mots sans avoir peur de ce qu’on dit. Ça, ça te plaît, et tu pourrais rester lui parler des heures : mais la course va bientôt commencer, et il est plus que temps pour elle de partir. Tu dois réfléchir vite. Et répondre tout aussi vite -c’est ta journée Lucky Luke, et puisses-tu être lucky dans ton pari. « Ça marche, j’embarque. Je te suis, j’ai pas repéré ta jolie bête. » T’es un peu anxieux, mais rien de trop, ça devrait le faire. Et puis… Ça va être marrant, à tes yeux, de vivre cette nouvelle expérience : peut-être en tireras-tu une passion, même !


Et toi t'es où ? / Pour me sauver / Tu m'laisses fou / Sur le pavé © crazy soul
Charlie L. Riviera
ADMIN ∎ WILD CHILD
avatar
Inscrit le : 18/01/2018
Messages : 237
Avatar : Levy Tran
Crédits : Jae.
Mes rps : MILAN - ROBBIE - ANDRIA#3/Jay - ROADTRIP - ELIJAH#2 - LIBRE -



Bloc notes :



Afficher


Re: ⏳ racket et bolides (charlie), le Lun 29 Jan - 12:35

Elle savait de quoi elle parlait la jeune pilote. Charlie n’avait pas encore vue cette rousse rouler mais les plus vantards sont souvent ceux qui tombent en premier. Charlie était plus du genre à se faire remarquer sur le circuit qu’à se pavaner. Charlie écoutait avec attention que le jeune homme lui proposait, évidemment qu’elle était d’accord ! Fallait pas lui dire deux fois. Elle accepta d’un signe de tête et prit la main du jeune homme lorsqu’il accepta d’être à ses côté. Vu comme il était constitué, son poids n’allait pas la freiner, ni l’handicaper durant la course. Elle espérait seulement qu’il ait l’estomac bien accroché, la brune ne voulait pas qu’il tapisse l’intérieur de Numéro 16 avec de la gerbe. Elle traverse la foule qui s’était fait plus dense et arriva à hauteur de Numéro 16, garée près des autres voitures concurrentes. Sept coureurs pour une seule place sur le podium de la victoire. « J’te présente Numéro 16 ! » annonça fièrement Charlie en écartant les bras devant son bébé. La chevrolet SS était noire et verte, un modèle très masculin que Charlie choyait depuis des années. Un 16, trônait fièrement sur les deux portières et sur le capot de la voiture. Les autres voitures étaient plus bling-bling souvent agrémentées de néons et autre futilités que Charlie ne préférait pas avoir sur sa voiture. Vous l’imaginez sur des courses officielles avec des néons verts sous sa voiture ou avec un pot d’échappement aussi gros que son égo ? Non. Charlie ouvre la portière qui se lève vers le haut et attache sa ceinture. Lorsqu’ils sont installés, Charlie fait vrombir le moteur qui lui susurre des sons qui lui donnent la chair de poule. Elle sent l’adrénaline prête à s’infiltrer dans ses veines. Elle roule calmement jusqu’à la ligne d’arrivée, elle s’arrête parallèlement aux autres voitures et fait rugir le moteur. « T’es prêt ? Au fait, je m’appelle Charlie ! « dit-elle sans quitter une greluche qui s’avance sur la route, prête à donner le top départ. « Accroche-toi, babe. »
Milan Joplin
MODOescalope à l'italienne
avatar
Inscrit le : 13/12/2017
Messages : 244
Avatar : Nathan Niehaus
Crédits : .ascalon (avatar) + VOCIVUS (icons)
Date de naissance : 07/06/1993
Mes rps : FULL.
un
deux
trois
quatre
cinq
six
sept

Bloc notes :

sexiest teacher ever


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: let me spell.
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: ⏳ racket et bolides (charlie), le Sam 24 Fév - 19:10

Toi t’avais senti une forme d’animosité entre cette Charlie et l’autre pilote, celle aux sourires irradiants de fausseté, aux boucles rousses qui éclataient tes faibles pupilles sombres. Et puis d’un côté, t’aurais bien aimé prendre le parti de Charlie, car tu appréciais déjà cette fille et son franc-parler. Elle avait acquiescé, t’avait pris par la main, et en un rien de temps vous vous retrouviez devant son bolide, belle Chevrolet noire avec quelques touches de vert que tu avais déjà repéré en arrivant. « Et bien… Si j’avais su qu’elle était à toi… Elle fait plus… Virile, non ? Enfin j’veux dire, elle te va parfaitement, j’t’aurais pas imaginé dans une autre. Non pas que tu sois virile, hein, enfin j’veux dire... » Tu te passais une main dans les cheveux -non, décidément, aujourd’hui n’était pas une très bonne journée pour toi et tes discours. Vous embarquiez, et le bruit du moteur, tigre venant faire ses griffes dans l’arbre à chat d’un appartement dans lequel l’écho était surpuissant, te fit frémir de plaisir. Non pas que tu sois un fana de voitures, de gros moteurs, et de tout ce que tu appelais traditionnellement des « conneries ». Non. C’est juste que tu sentais que tu allais vivre une sacrée expérience et que tu t’en délectais d’avance. « J’suis à fond, ouais. T’as intérêt à allumer. » Tu lui fis un clin d’œil. « Moi c’est Milan. » Et en un rien de temps, c’était parti, tu sentais presque le sol se dérober sous tes pieds tant Numéro 16 était rapide. Non pas que tu ais ressenti le moindre début de malaise, non ; ton cœur battait à 800 kilomètres-heure, et tes sensations étaient amplifiées. Sa pilote ne t’avait pas menti ; Numéro 16 allait forcément gagner la course, il n’y avait pas d’autre issue.


Et toi t'es où ? / Pour me sauver / Tu m'laisses fou / Sur le pavé © crazy soul
Charlie L. Riviera
ADMIN ∎ WILD CHILD
avatar
Inscrit le : 18/01/2018
Messages : 237
Avatar : Levy Tran
Crédits : Jae.
Mes rps : MILAN - ROBBIE - ANDRIA#3/Jay - ROADTRIP - ELIJAH#2 - LIBRE -



Bloc notes :



Afficher


Re: ⏳ racket et bolides (charlie), le Mar 13 Mar - 22:27

Le pied prêt à embrayer, l’autre prêt à accélérer, Charlie lance un dernier clin d’œil à cet inconnu qu’elle apprécie déjà avant de se concentrer sur la route. Elle rentre dans sa bulle. Tout semble tourner au ralenti autour d’elle. Elle fait hurler le moteur, les yeux focalisés sur cette demoiselle en minishort qui lève le drapeau. Dès qu’il sera au sol, le départ sera lancé. Elle n’entend plus rien à part le ronronnement du moteur qui rugit. Le drapeau s’envole, elle ne le quitte pas des yeux. Son cœur cogne dans sa poitrine, il est prêt à exploser. Ses tempes vacillent au rythme des battements de son organe qui la maintient en vie. Le drapeau flotte dans l’air et semble prendre un malin plaisir à prendre son temps avant de rencontrer le sol. Touché. Charlie embraye et s’élance sur la ligne droite, elle change, passe la deuxième. La voiture est au coude à coude avec cette pétasse rousse. Elle enclenche la troisième rapidement, puis la quatrième. Elle s’envole, fait bouffer la poussière à ses concurrents. La rousse s’accroche mais bientôt Numéro 16 ne lui laisse plus aucune chance. Charlie gère les tournant avec poésie, la voiture ne se secoue pas ; elle danse. Elle voit la ligne d’arrivée. Elle la distingue de plus en plus nettement au fil des kilomètres, elle fonce. Elle va plus vite que la lumière. Elle s’élance, plus rien ne peut arrêter la pilote et son bébé. Dans le rétroviseur, elle perçoit la voiture de sa plus féroce concurrente et Charlie se délecte d’avance. L’adrénaline lui donne des ailes, elle semble rouler sur un nuage moelleux et dans un crissement de pneus elle freine après avoir traversé la ligne d’arrivée. Rapidement, la foule arrive à leur hauteur et encerclent la voiture. Hilare, Charlie se rend compte que Milan est dans la voiture, elle l’avait oublié tant elle était concentrée.

« Ca va mec ?! T’as une sale tête ! » Elle lui frappe l’épaule amicalement « Tu me dois un resto ! » Lance-t-elle en sortant de la voiture, jouissant des cris admiratifs de la foule. Elle sourit, elle brille, resplendit. Bordel, qu’est-ce qu’elle aime cette sensation. Soudain, une gifle lui fouette le visage. La rousse vient de lui exprimer son mécontentement et Charlie éclate de rire avant de lui retourner son poing dans la figure. Elle sent un craquement sous ses doigts. La Rousse n’a plus son nez droit, tant pis, fallait pas la chercher.
Milan Joplin
MODOescalope à l'italienne
avatar
Inscrit le : 13/12/2017
Messages : 244
Avatar : Nathan Niehaus
Crédits : .ascalon (avatar) + VOCIVUS (icons)
Date de naissance : 07/06/1993
Mes rps : FULL.
un
deux
trois
quatre
cinq
six
sept

Bloc notes :

sexiest teacher ever


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: let me spell.
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: ⏳ racket et bolides (charlie), le Mer 28 Mar - 13:58

En quelques secondes seulement, la situation dérape. Tu descends de la voiture, un peu bringuebalant, perturbé par ce que tu viens de vivre, l’estomac et le souffle en compote. C’était… épatant. On aurait presque dit une cuite, mais en plus fort encore. De loin, tu vois la furie rousse se jeter sur Charlie, et tu essaies de courir pour la rejoindre mais… Tu es arrêté par une soudaine pulsion. Tu vomis dans la poubelle la plus proche, et lorsque tu reviens, ta pilote est en train de refaire le nez de l’autre. Tu tentes de la contenir, de la tenir en arrière, mais rien à faire ; une femme en colère, c’est incontrôlable. Quand enfin le combat finit, tu vois que la rousse a le visage ensanglanté, alors par peur, tu prends la main de Charlie et la tire contre son gré à l’écart. « T’as gagné, je te paie à manger. » Un regard sérieux. « Promets-moi juste de pas éclater la gueule au serveur. » Un sourire ; t’es hilare.


Et toi t'es où ? / Pour me sauver / Tu m'laisses fou / Sur le pavé © crazy soul
Charlie L. Riviera
ADMIN ∎ WILD CHILD
avatar
Inscrit le : 18/01/2018
Messages : 237
Avatar : Levy Tran
Crédits : Jae.
Mes rps : MILAN - ROBBIE - ANDRIA#3/Jay - ROADTRIP - ELIJAH#2 - LIBRE -



Bloc notes :



Afficher


Re: ⏳ racket et bolides (charlie), le Jeu 12 Avr - 14:28

Charlie sors de la voiture victorieuse, laissant son nouvel ami se remettre de ses émotions avant qu’elle ne reçoive une gifle dans la figure. Charlie, elle lui règle vite son compte à l’autre greluche jalouse. Et puis, elle aurait pu faire pire mais on la retient. Charlie regarde la rousse et ne peut s’empêcher de dévoiler un sourire arrogant. On la tire ailleurs, il a le visage moins pale que tout à l’heure, son pote. « J’vais récupérer ma thune, et on y va ! » Elle avance en sautillant près de la table des paris et emporte son pactole 2458 dollars. « Tracasse, si je le fais, ça sera pour une bonne raison ! » Elle glisse les billets roulés dans sa poche. Et avance vers Numéro 16, « Alors, tu viens ? Je ne t’ai pas traumatisé quand même ! » Elle rigole, elle se sent bien. Lorsqu’elle remet le contact, elle sent toujours l’adrénaline s’enjailler dans son corps. « T’as kiffé l’expérience ? « Elle est curieuse Charlie, et puis, c’est toujours étonnant d’être dans la voiture d’un coureur de rallye !
Contenu sponsorisé
Afficher


Re: ⏳ racket et bolides (charlie), le

⏳ racket et bolides (charlie)

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Downtown :: Autres lieux-