Partagez| .

[LIBRE - PLUSIEURS POSSIBLE] Venez comme vous êtes!


Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
avatar
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 856
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : astra (signa)
Date de naissance : 31/10/1991
Mes rps :

DISPONIBLE (10)


- Tatum
- Ceyleste
- Braeden
- Hellie
- Cillian
- Albane #2
- Les 4 Fantastiques
- Freyja #3
- Noor
- Scar #2

Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette



Afficher


[LIBRE - PLUSIEURS POSSIBLE] Venez comme vous êtes!, le Mar 9 Jan - 17:21

Venez comme vous êtes!
Une simple après-midi à Austin, se traduit apparemment pour une foule monstre du côté de South Austin. Je ne comprends pas pourquoi il y autant de monde et bien que j'évite ce genre d'endroits en temps normal, ces cris et cette ambiance de fête attisent mon attention. Je me fonds dans la masse, essayant tant bien que mal de rejoindre le devant et aperçois devant moi une table accueillant un minimum de cinq personnes, serviettes autour du coup. Je lève légèrement les sourcils, toujours les mains dans les poches me demandant encore quelle idée saugrenue les Austiniens avaient trouvé. Le forain s'exclame et tente de recruter du monde pour apparemment une histoire du plus gros mangeur de burger de la ville. Je laisse échapper un soupir magistral, tellement la connerie humaine me désespère et c'est à cet instant que quelqu'un me pousse et que je me retrouve seul, les mains sorties de mes poches pour me tenir en équilibre et éviter la chute. Je me retourne, un regard meurtrier sur la foule, comprenant que je viens de me retrouver pris au piège tel Plancton dans Bob L'Eponge après avoir tenté de voler la recette du burger de Crab's. Très bien. Je n'ai pas le choix. Je dois jouer le jeu. Je prends une expression ravie et amusée et me tourne vers les gens en leur adressant une sérénade mais matinale et muette avant de sauter sur la scène et de m'installer, laissant les accompagnateurs m'accrocher la serviette autour du cou. Je ne suis vraiment pas près pour ce défi, n'étant pas de base un gros mangeur et ne mangeant que très rarement de la viande. J'essaie de garder une expression digne des autres participants mais j'ai plutôt l'air d'un abruti avec un sourire figé. Je rêve actuellement que la nuit tombe et que je puisse exaucer le voeu via une étoile filante, de quitter ce calvaire et de rentrer chez moi pour oublier ce drame mensuel. J'aperçois une autre personne venir sur l'estrade et lui adresse un regard pour lui faire comprendre qu'il doit tenir bon, que ce n'est qu'une mauvaise passe à passer. Je secoue doucement la tête pour ensuite la baisser et fixer mon assiette. Que la partie commence. Ouais! Je suis tellement heureux rien que d'y penser.

Codage par Libella sur Graphiorum



Darkness is your candle.
Michael Loceff ☽ The beauty about killing someone who no one thinks you're willing to kill is, of course, that you throw people out of their comfort zone. And that's good because you want people to be on the edge of their seats.
Ezekiel McBright
ADMIN ∎ Collectionneur de
petites culottes
avatar
Inscrit le : 15/02/2015
Messages : 1231
Avatar : Michael Trevino
Crédits : <S>
Date de naissance : 04/09/1991
Afficher


Re: [LIBRE - PLUSIEURS POSSIBLE] Venez comme vous êtes!, le Lun 15 Jan - 13:56

Ezekiel, il serait capable de dire qu’il n’a pas mangé depuis dix jours si on lui demande. En tout cas, ça fait 72 heures qu’il fait chier Alvérize avec la diète à deux balles qu’il suit dans le seul but de remporter le concours du plus grand mangeur de burgers d’Austin, titre qu’il détient déjà dans sa ville d’origine, Seattle. Il s’est vêtu de sa tenue de sportif préféré pour l’occasion, car ça aurait été bien dommage de tacher un belle chemise avec de la sauce big mac… Il tend un œil vers l’audience, alors qu’il monte sur l’estrade comme un vainqueur et surtout, il regarde sa belle, présente pour l’encourager. Il se sent fier. Il se sent fort. Il va gagner, il en est persuadé. Il sourit, comme un idiot. Bientôt, il se tourne vers l’homme assis à sa gauche, et ce dernier semble jeter un regard pour donner du courage à un autre toto qui monte sur scène. Ezekiel ne peut pas s’empêche de mettre son grain de sel dans tout ça. « T’as pas l’air bien heureux d’être là toi ?! Tu devrais te réjouir, c’est pas tous les jours qu’on peut manger des hamburgers gratuits à volonté ! »


   
C'est qui le sexe fort ?
Tu cherches l'homme parfait ? Saches qu'il n'existe pas ! Mais la perfection, je m'en approches. Tu n'as qu'à me regarder droit dans les yeux et tu te perdras dans mon regard mystérieux. So now, watch and learn ! Watch and Learn !©️ alaska.  

Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
avatar
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 856
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : astra (signa)
Date de naissance : 31/10/1991
Mes rps :

DISPONIBLE (10)


- Tatum
- Ceyleste
- Braeden
- Hellie
- Cillian
- Albane #2
- Les 4 Fantastiques
- Freyja #3
- Noor
- Scar #2

Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette



Afficher


Re: [LIBRE - PLUSIEURS POSSIBLE] Venez comme vous êtes!, le Mar 16 Jan - 14:15

Venez comme vous êtes!
Les derniers participants montent peu à peu sur l'estrade et encore ils ne sont même pas tous présents. Mais l'un d'eux retient plus mon attention. Il a l'air d'avoir l'habitude et réagit comme s'il avait déjà gagné. Je fronce légèrement les sourcils. C'est donc avec ce genre d'individu que je suis censé affronter? Bien. Je ne saurais dire si je suis soudainement d'humeur méprisante et probablement méprisable ou si mon instinct de compétition vient de ressurgir. Il s'installe à côté de moi et me sort de mes pensées avec ses remarques. Mon visage se transforme peu à peu en celui d'une personne qui est ravi d'avoir quelqu'un avec qui discuter, ce genre d'humeur changeante qui peuvent te faire passer pour quelqu'un d'étrange, de lunatique. "Je.. Disons que j'ai été pris de court mais c'est vrai que je ne peux qu'être content d'avoir de la nourriture gratuite. Qui ne rêverait pas de ça? Surtout en tant qu'étudiant, on ne roule pas tous sur l'or!" lui répondis-je en rigolant légèrement avant de redresser la tête vers le forain qui s'apprête à lancer l'évènement. Et c'est parti. Réellement cette fois. Qui remportera la victoire? Au départ ils étaient 9. A la fin il n'en restera qu'un! Les accompagnateurs amènent à chacun un plateau de dix burgers. Certains se précipitent sur eux, d'autres en sont déjà malade au point d'en vomir alors qu'ils n'y ont même pas touché. Je lève les sourcils d'étonnement. Les gens sont sauvages. Je porte mon regard vers la foule doucement. Les voir hurler et encourager leurs proches pour ce défi stupide me fascine. Malheureusement, pas dans le bon sens du terme. Je respire un grand coup avant d'expirer et prends un burger du plateau que je mange doucement dans un premier temps. J'ai beau dire que je ne mange pas beaucoup de viande, cela ne veut pas dire que je n'en mange pas. J'évite juste. Tout comme j'évite en général la junk food. Plus je mâche, plus je ressens le goût de ces sandwichs et je rends compte à quel point ça m'a manqué. J'ai eu l'habitude de me goinfrer quand j'étais en bande. Ce genre de défi, on ne les faisait qu'entre nous mais pas au point d'en manger une cinquantaine. Malgré ma taille fille et ma carrure, j'étais le plus gros mangeur du groupe bien qu'avec ma vitesse de tortue actuellement, on ne dirait pas que je serais capable de tous me les enfiler. Mais je mange tranquillement. En ayant fini un, deux et commençant à entamer un troisième. J'accélère doucement la cadence, ayant la méthode. Ceux qui se bourrent ont tendance à manger plus car ils n'ont pas vraiment le temps d'apprécier alors que ceux qui prennent leur temps ont soit le temps de digérer -dirons-nous-, donc d'en manger plus, soit ils se calent rapidement et mange peu. Un bruit me sort encore de mes pensées et j'aperçois un concurrent tomber en se tenant le ventre. "Déjà?" pensais-je. Je porte mon regard sur le seul participant qui a bien voulu m'adresser la parole en hausse les épaules avant de me lever et de placer ma chaise en biais vers ce dernier. Mes jambes sont l'une par dessus l'autre, je suis adossé entièrement à cette chaise qui n'est pas confortable pour un sou et continue ma lancée. J'ai plutôt confiance en moi pour cette épreuve bien que je dois être la dernière personne sur laquelle les gens miseraient. Mais peu importe. Je vaincrai.

Codage par Libella sur Graphiorum



Darkness is your candle.
Michael Loceff ☽ The beauty about killing someone who no one thinks you're willing to kill is, of course, that you throw people out of their comfort zone. And that's good because you want people to be on the edge of their seats.
Ezekiel McBright
ADMIN ∎ Collectionneur de
petites culottes
avatar
Inscrit le : 15/02/2015
Messages : 1231
Avatar : Michael Trevino
Crédits : <S>
Date de naissance : 04/09/1991
Afficher


Re: [LIBRE - PLUSIEURS POSSIBLE] Venez comme vous êtes!, le Jeu 18 Jan - 18:44

Ezekiel est serein, pas inquiet pour un sou. Il est là pour s’amuser avant tout malgré son amour pour la compétition. Il regarde son acolyte, analyse l’adversaire et se dit qu’il n’aura pas à s’en faire face à lui. Il a fait cela avec chacun des membres de l’estrade d’ailleurs, et ça ne l’a aucunement déstabilisé. Personne ne semble à la hauteur des capacités d’un Mcbright. « Ouais, ça c’est clair ! » enchérit-il pour confirmer qu’il sait ce que c’est que de ne pas avoir d’argent. Il a bien des parents qui vivent plus que correctement mais ce n’est pas pour cela que lui a une bourse illimitée, bien qu’il aimerait bien…

Il aurait bien fait la conversation plus longtemps avec son acolyte mais le fusil retentit bientôt comme signe de départ à cette course. Il n’en faut pas plus pour que l’attention du sportif ne se porte plus que sur l’assiette présente en face de lui où sont accumulés des dizaines de burger. Il engouffre les trois premiers à la vitesse de l’éclair, mais rapidement, il se rend compte qu’en faisant ainsi, il va finir avec une crampe à la mâchoire. Il ralentit donc et c’est à ce moment là que le premier homme est à terre – enfin une femme pour être plus précise.

« Tu te mets à l’aise. Ca commence déjà à caler dans ton petit ventre ? » Il demande bientôt, un sourire plus que malicieux aux lèvres et la bouche remplie à ras bord. Il enfile bientôt un quatrième, puis un cinquième burger alors que deux autres personnes sont déjà à terre. « Ca va finir par se jouer entre toi et moi, mon gars ! » Il annonce à son voisin.


   
C'est qui le sexe fort ?
Tu cherches l'homme parfait ? Saches qu'il n'existe pas ! Mais la perfection, je m'en approches. Tu n'as qu'à me regarder droit dans les yeux et tu te perdras dans mon regard mystérieux. So now, watch and learn ! Watch and Learn !©️ alaska.  

Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
avatar
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 856
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : astra (signa)
Date de naissance : 31/10/1991
Mes rps :

DISPONIBLE (10)


- Tatum
- Ceyleste
- Braeden
- Hellie
- Cillian
- Albane #2
- Les 4 Fantastiques
- Freyja #3
- Noor
- Scar #2

Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette



Afficher


Re: [LIBRE - PLUSIEURS POSSIBLE] Venez comme vous êtes!, le Sam 20 Jan - 19:54

Venez comme vous êtes!
Je lui fais un signe de main en entendant sa remarque tout en lui adressant un sourire en coin. Je faille de m'étouffer en voulant prendre la parole et place aussitôt ma main ddevant ma bouche en toussant légèrement. Je continue à mastiquer ces hamburgers avant de poursuivre. "Non ça va, je peux encore en manger mais j'aime bien ne pas me presser." lui répondis-je simplement en entamant mon cinquième sandwich. "Regarde, tu te précipites et pourtant on en est au même point." ajoutais-je en finissant ce dernier en deux, trois bouchées avant d'en reprendre encore un autre. Le boucan que les deux autres personnes font m'interpelle. Encore deux joueurs en moins, nous voulons donc 5. Très bien. Je reporte mon regard sur le gaillard. "Hum.. Je n'en suis pas vraiment sûr. Ils tiennent bien cela aussi." lui répondis-je en les montrant du menton. Je finis un autre sandwich et enchaine sur un septième. Un autre participant déclare forfait et se met à pleurer. "Tiens, je misais plutôt sur cette personne. Pour qu'elle réagisse de la sorte, soit elle regrette d'avoir foutu en l'air son régime, soit elle est boulimique et vient juste de se rendre compte de ses actes. Puis peut-être même qu'en quittant l'estrade elle ira se faire vomir." dis-je au costaud à mes côtés pour lui taper la discussion histoire que cette après-midi passe plus rapidement. Je finis mon burger et fais une légère pause pour m'hydrater. Un demi-litre plus tard, je reprends ma course en entamant le 8e. Je fixe du regard les autres concurrents. On dirait qu'ils ont fait ça toute leur vie, c'est fou! Je respire fortement avant de tout relâcher et de me mettre plus à l'aise, mon burger dans une main, ma bouteille d'eau de l'autre. Un bruit sourd se fait entendre suivi d'un cri aigu d'une femme qui s'évanouie dans la foule. Je détourne mon regard vers la scène et aperçois un homme, la tête plongée dans son assiette. "Ah, une crise cardiaque." dis-je sur une voix blasée. "Ca se joue entre nous trois maintenant à moins qu'il décide de poursuivre." ajoutais-je en continuant à bouffer. Les serveurs posent de nouveaux plateaux sur la table avant de se diriger vers l'homme qui vient de trépasser. Quelle idée de manger autant lorsqu'on est cardiaque! Surtout pour de la bouffe aussi saine que ça! Puis un neuvième et un dixième burgers se font dévorer. J'entame le second plateau, regardant la dernière personne. Il faut que je sois en finale avec cet homme-là et ce n'est pas ce mollusque, ni le forrain qui nous dit d'arrêter qui va me stopper. D'un air meurtrier, je fixe l'intrus. Il va céder. J'en suis sûr.

Codage par Libella sur Graphiorum



Darkness is your candle.
Michael Loceff ☽ The beauty about killing someone who no one thinks you're willing to kill is, of course, that you throw people out of their comfort zone. And that's good because you want people to be on the edge of their seats.
Ezekiel McBright
ADMIN ∎ Collectionneur de
petites culottes
avatar
Inscrit le : 15/02/2015
Messages : 1231
Avatar : Michael Trevino
Crédits : <S>
Date de naissance : 04/09/1991
Afficher


Re: [LIBRE - PLUSIEURS POSSIBLE] Venez comme vous êtes!, le Mer 24 Jan - 19:37

Ezekiel n’est pas mécontent de remarquer que son adversaire manque de s’étouffer. Il ne lui souhaite pas de malheur évidemment, mais il a un tel esprit de compétition que le moindre signe de faiblesse lui provoque une joie immense. Finalement, la joie est de courte durée mais bon… Son voisin n’a pas tout à fait tort. Il n’est pas question de savoir lequel réussira à en manger le plus en un temps défini, mais le plus tout court donc se presser ne sert à rien. « Si t’espère me dégouter en parlant de vomi, saches que ça ne fonctionne pas ! » Il ne se laisserait pas distraire par si peu aujourd’hui, bien qu’en d’autres circonstances, sans doute qu’il aurait déjà détourné le regard. « Franchement, pleurer pour des burgers, c’est un peu débile quand même… » Aucune pitié. Le sportif est juste content de voir s’éloigner ses concurrents et se réduire le nombre de participants sur l’estrade. Son regard parcoure tout les gradins. Il reste une femme assez grassouillette qui a priori est en avance sur notre gaillard qui s’empiffre de son huitième sandwich. Il meurt d’envie d’avaler un verre d’eau pour diriger mais hors de question qu’autre chose que ces fichus burgers remplisse son estomac ! Ca serait un coup à perdre pour rien. « C’est tout l’effet que ça te fait ? » Ezekiel éclate de rire. Heureusement, l’homme lève bientôt la main pour signaler qu’il va bien, même s’il aurait bien besoin d’aller faire un tour à l’hôpital pour indigestion ou lavage d’estomac. Alors que l’étudiant continue de manger un peu plus tranquillement – pour pas finir comme l’autre crouton en bout de table – son regard ne quitte plus le mal en point. Les minutes défilent et le douzième burger rentre progressivement dans l’estomac du jeune homme. « Du coup, tu penses manger quoi pour ton prochain repas ? » Il demande bientôt, hilare, à son voisin, tentant de le déstabiliser en l’écœurant. Il ne reste plus que la boulote à l’autre bout de l’estrade, et elle semble décider à gagner elle aussi. Si seulement il pouvait faire un plan pour qu’elle perde… Ca serait pas bien loyal. Tant pis, quitte à être un con de première, le voilà qui lance haut et fort : « C’est pas comme ça qu’elle va maigrir l’autre… Quand on peut pas se permettre de manger un burger, on évite ce genre de concours… A moins de vouloir rester seul toute sa vie… »


   
C'est qui le sexe fort ?
Tu cherches l'homme parfait ? Saches qu'il n'existe pas ! Mais la perfection, je m'en approches. Tu n'as qu'à me regarder droit dans les yeux et tu te perdras dans mon regard mystérieux. So now, watch and learn ! Watch and Learn !©️ alaska.  

Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
avatar
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 856
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : astra (signa)
Date de naissance : 31/10/1991
Mes rps :

DISPONIBLE (10)


- Tatum
- Ceyleste
- Braeden
- Hellie
- Cillian
- Albane #2
- Les 4 Fantastiques
- Freyja #3
- Noor
- Scar #2

Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette



Afficher


Re: [LIBRE - PLUSIEURS POSSIBLE] Venez comme vous êtes!, le Jeu 25 Jan - 14:38

Venez comme vous êtes!
J'écoute ses remarques mais préfère me concentrer sur mes burgers. Je veux bien avoir de mauvaises intention en espérant gagner, pour une fois cette somptueuse pensée ne traversait pas mon esprit. Je regarde les alentours. L'homme mort semble revenir à lui. Qu'il s'en aille d'ici, toute l'attention lui est adressée alors quelle ne devrait pas. Mais le petit rigolo tente de me déstabiliser en me posant une question non appropriée. "Je pensais faire un jeûne d'un ou deux jours en me nourrissant principalement d'eau avant de reprendre mon rythme alimentaire et toi?" lui répondis-je comme si on me demandait ce que je comptais faire de bien intéressant demain. Je lui adresse un sourire. C'était bien tenté. Je suis tellement concentré sur le fait de manger que me parler d'autre chose, c'est comme si ça rentrait dans une oreille et que ça sortait de l'autre. Cependant je n'étais pas prêt aux remarques que l'homme lance à la trentenaire. C'est à peu près l'âge que je lui donne vu sa carrure et ses débuts de rides sur le visage. Je ne peux m'empêcher de sourire légèrement. Ca se voyait sur son visage qu'il est prêt à gagner peu importe la méthode mais c'est vraie que celle-ci est assez culottée. J'ai bien envie de l'éliminer aussi mais suis-je vraiment aussi cruel et irrespectueux, m'ayant inculqué le respect depuis ces années à traîner avec des gens pas vraiment fréquentable? "Je t'en prie Sergio. Comment peux-tu dire de telles choses? C'est un être humain! Tu ne peux pas traiter les gens de la sorte! C'est... Tu me dégoûtes... Presque autant qu'elle. Je te dénigre autant qu'elle se néglige et c'est pour te dire à quel point je ne peux plus te regarder en face après ça!" rétorquais-je à ses insultes avant de finir mon... J'ai entamé mon second plateau donc dix minimum... Ca doit être mon douzième là que je vais commencer. Et ce n'est que des Big Mac, imaginez le nombre auquel je serais si ç'avait été des Croc'Mcdo. "Il faut savoir faire la part des choses très cher. Tout le monde a son histoire. Peut-être a-t-elle eu une dépression et qu'elle s'est réfugiée dans la bouffe car elle aimait de tout son cœur la nourriture et que cette dernière le lui rendait bien; peut-être cherche-t-elle juste à combler un manque affectif car avec un tel physique, qui voudrait d'elle? Je suis même persuadé que ses parents en ont honte! Tu es grosse Mélissandre qu'on lui a sûrement répété!" ajoutais-je en prenant deux ou trois bouchées de mon burger. J'attrape mon verre d'eau pour laisser couler ce sandwich. "Tu ne peux donc pas juger! S'il le faut elle est comme ça de naissance! Il y a plusieurs types de gros, celles qui l'ont toujours été et qui le seront toujours et d'autres qui le deviendront après une portée de lardons. Qui te dit qu'elle n'était pas ainsi depuis le départ, qu'elle a essayé de changer mais malgré les efforts, elle n'y ait pas parvenu. Pour sa portée, elle a trouvé un mec à qui elle s'est laissée faire car elle s'était dit que ce serait le seul qui voudrait bien la culbuter et finalement, avec maintenant un gosse à la charge, ce dernier voyant bien qu'elle resterait grasse, et bien il s'est barré. Et oui, il faut penser à tout l'ami! Donc tu lui dois des excuses!" lui dis-je en fronçant les yeux sachant que je venais d'être encore plus grossier que le brun. Je lui adresse un sourire avant de sentir comme un tremblement de terre. Ah non, my bad, ce n'est que la mégère qui vient de se lever et qui se rapproche de nous en nous prenant littéralement la tête pour nous assommer contre la table. Mon burger tombe sous le choc. Elle n'aurait pas dû. J'aimerais bien lui  foncer dans le lard pour ce geste mais je risquerais de rebondir sur cette dernière. "BANDE DE CONNARDS! COMMENT VOUS POUVEZ SAVOIR AUTANT DE CHOSES SUR MOI!? JE VOUS AI RIEN DEMANDE! ALLEZ VOUS FAIRE FOUTRE! MOI JE SUIS LA POUR PASSER DU BON TEMPS..." dit-elle et c'est ainsi que je lâche discrètement un "Pour bouffer surtout oui." sans qu'elle ne l'entende et qui ne la perturbe pas dans son discours, cette dernière continuant. "ET POUR OUBLIEZ LES SOUCIS DE MA TRISTE VIE COMME VOUS L'AVEZ SI BIEN SOULIGNE MAIS SI ON NE PEUT PLUS RIEN FAIRE PAR PLAISIR MOI JE ME CASSE! finit-elle avant d'enlever sa serviette de son coup et de la balancer en boule entre nous. Je reste sérieux, reprenant un burger tout en la regardant partir et quitter l'estrade. A nous deux maintenant mon brave. J'ai toujours de la place pour quelques burgers il est vrai mais est-ce que j'arriverai à tenir jusqu'à la faim? Telle est la question. Un quatorzième, un quinzième, un seiz... Je commence à caler et à fatiguer. J'ai beaucoup trop mangé. A ce stade, on pourrait me pousser, je roulerais aussi bien que l'autre dégénérée qui s'est excitée pour rien. "Je t'avoue en bon joueur que je commence à ne plus en pouvoir. Je vais continuer pour le bon jeu, ne sait-on jamais mais je pense que malheureusement, la victoire te reviendra." lui dis-je en toute honnêteté. Qui sait? Un coup de théâtre pourra bien se révéler et peut-être qu'entre temps il se passera des choses qui fera que cet homme arrêtera de manger. J'en suis même persuadé.

Codage par Libella sur Graphiorum


HRP:
 



Darkness is your candle.
Michael Loceff ☽ The beauty about killing someone who no one thinks you're willing to kill is, of course, that you throw people out of their comfort zone. And that's good because you want people to be on the edge of their seats.
Ezekiel McBright
ADMIN ∎ Collectionneur de
petites culottes
avatar
Inscrit le : 15/02/2015
Messages : 1231
Avatar : Michael Trevino
Crédits : <S>
Date de naissance : 04/09/1991
Afficher


Re: [LIBRE - PLUSIEURS POSSIBLE] Venez comme vous êtes!, le Mar 6 Fév - 18:31

L’avantage d’avoir quelqu’un de bavard en face de soi, c’est que ça laisse du temps libre pour prendre un peu d’avance, bien que la vitesse d’ingurgitation de notre compétiteur ait bien diminué depuis le début du concours. Au départ, il était prêt à rétorqué qu’elle mérite bien ce qu’il vient de lui dire, en bon connard qu’il est, mais finalement, son voisin ne diminuant pas son débit de paroles, il se contente de se concentrer sur ce qu’il fait, perdant même le fil du discours de son adversaire. Tout ce qu’il en retient, ce sont les quelques mots de la fin, et le fait qu’il a dû être encore plus méchant que lui, parce que tout à coup, la bonne femme se lève, faisant trembler l’estrade. « T’es dégueulasse meuf ! T’as bavé dessus en plus ! » Rétorque aussitôt Ezekiel alors que la trentenaire lance son torchon entre les deux hommes, ne cachant pas une grimace de dégoût bien accentuée. Enfin bon, ça ne lui coupe pas l’appétit pour autant, parce qu’heureusement, le morceau de tissu n’a pas touché à ses burgers.

Finalement, ils ne sont plus que deux et bientôt, un quart d’heure entier passe sans que les acolytes n’aient pu vraiment se départager. Ils en sont au même point : manger une gorgée toutes les 2 à 3 minutes, dans le seul but que l’autre craque en premier. « Tu peux laisser tomber tout de suite aussi, tu sais ? Tu t’es bien battu déjà. » Lance le sportif avec un petit sourire en coin, n’avouant pas qu’il n’a qu’une envie : aller vomir pour libérer son estomac de toute cette lourdeur et de tout ce gras accumulé dans la dernière heure. Après ça, il fera une cure de désintoxication des fast-foods dans lesquels il ne mettra plus les pieds durant des mois pour sûr.

Puis, lui vient une idée pas très fair-play, mais qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour la victoire. Ezekiel s’étend et par la même occasion, il pousse – feignant de ne pas le faire exprès – le torchon dégueu de l’ex-adversaire vers les burgers du dernier en liste avec lui. S’il n’a pas envie de tomber malade en attrapant tout un tas de microbes, le jeune arrêtera sans aucun doute le match ici. L’étudiant, en attendant, le regarde discrètement, faisant toujours mine de ne pas avoir vu ce qu’il a fait. Puis, il avale, encore plus difficilement, une nouvelle bouchée qu’il mastique, mastique et mastique encore sans pouvoir l’avaler.


   
C'est qui le sexe fort ?
Tu cherches l'homme parfait ? Saches qu'il n'existe pas ! Mais la perfection, je m'en approches. Tu n'as qu'à me regarder droit dans les yeux et tu te perdras dans mon regard mystérieux. So now, watch and learn ! Watch and Learn !©️ alaska.  

Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
avatar
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 856
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : astra (signa)
Date de naissance : 31/10/1991
Mes rps :

DISPONIBLE (10)


- Tatum
- Ceyleste
- Braeden
- Hellie
- Cillian
- Albane #2
- Les 4 Fantastiques
- Freyja #3
- Noor
- Scar #2

Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette



Afficher


Re: [LIBRE - PLUSIEURS POSSIBLE] Venez comme vous êtes!, le Jeu 8 Fév - 14:24

Venez comme vous êtes!
Sa remarque me fait réfléchir. Je suis prêt à lâcher le jeu mais je ne peux pas en finir ainsi. J'attrape un énième burger et croque dedans sauvagement, lui lançant un regard de défi. "Chétait bien chenté!" lui dis-je la bouche pleine. Je continue à me l'enfiler et observe les environs avant de remarquer le torchon de la femme non loin de mes sandwiches. Ce n'est pas un coup de vent qui l'avait amené ici, fallait se faire une évidence. Un regard en coin vers l'autre jeune homme, mes lèvres s'étirent. Il est malin, c'est bien mais ça ne m'empêchera pas de manger, peu importe la maladie que je vais me refourguer. A l'aide de mon coude, je le pousse un peu plus, parvenant même à le balancer en l'air, le torchon tombant en plein sur les burgers de l'adversaire. Je finis mon burger et peine à avaler. "Pardon, je n'ai pas fait exprès." lui dis-je en souriant malicieusement. Lui comme moi, savons très bien que je mens en disant cela. Mes yeux se tournent vers l'audience. Chaque tête passe sous mon radar, regardant fixement la jeune femme qui était aux côtés de mon adversaire. Je fronce légèrement les sourcils, la voyant presque tituber. Avait-elle bu avant de venir pour se donner le courage de rester jusqu'à la fin ou le froid prend le dessus d'elle et c'est à cause de cela que ses jambes ne semblent plus tenir? Allez savoir. J'attrape un autre sandwich et mange tranquillement, buvant une fois de temps en temps pour que ça coule plus facilement. Vraiment. Avec ce gras ingurgité, j'en connais un, voire plusieurs qui auront une coulante sévère demain. Mais peu importe. Ce ne sera probablement pas propre dans les toilettes, peut-être vais-je même refaire le papier peint mais personne ne sera là pour s'en apercevoir. Je chasserai ma colocataire pour qu'elle ne soit pas présente lors de ce futur carnage. Une bouchée par ci, une autre par là, je continue d'observer la jeune femme finement taillée avec ses longs cheveux. Elle ne va pas tenir longtemps comme ça. En même temps, quelle idée de se fringuer comme ça avec un temps pareil? C'est insensé! Je baisse la garde pour la portée sur mon adversaire avant de reprendre à manger. A-t-il vu la scène? S'en fout-il complètement? Me suis-je trompé sur leur relation? Pourtant en ayant suivi son regard, il n'y a pas l'ombre d'un doute, c'est bel et bien cette même jeune fille qu'il regardait. Je respire un grand coup en fermant les yeux, cherchant à reprendre de la force avant de poursuivre mais un grand "HAAAAAN!" général me coupe dans mon élan. Avais-je gagné par la mort de mon compère? Je réouvre les yeux et les pose sur le brun. Puis sur la fille. Fallait s'y attendre. Tout le monde au sol, autour de la demoiselle et personne pour l'aider. Quel culot ils ont les gens! Même si moi-même, je ne lui viendrai pas en aide.

Codage par Libella sur Graphiorum



Darkness is your candle.
Michael Loceff ☽ The beauty about killing someone who no one thinks you're willing to kill is, of course, that you throw people out of their comfort zone. And that's good because you want people to be on the edge of their seats.
Ezekiel McBright
ADMIN ∎ Collectionneur de
petites culottes
avatar
Inscrit le : 15/02/2015
Messages : 1231
Avatar : Michael Trevino
Crédits : <S>
Date de naissance : 04/09/1991
Afficher


Re: [LIBRE - PLUSIEURS POSSIBLE] Venez comme vous êtes!, le Lun 12 Fév - 11:34

Et voilà que sa petite farce se retourne contre lui, le torchon venant carrément se poser sur ses burgers. Une moue de dégout immense se dessine alors sur le visage du jeune homme. Il n’a jamais été très doué pour cacher ses émotions négatives et même pire, on peut généralement lire en lui comme un livre ouvert. Il lance un regard presque haineux à son adversaire, se retenant de se lever pour aller le dénoncer, ou bien lui mettre son poing en pleine figure. Ezekiel n’a jamais été quelqu’un de très calme. Il mange alors le burger qu’il a encore en main dans une lenteur extrême, n’ayant aucune envie de poursuivre l’aventure désormais. Il est dégouté, tout simplement dégouté. Son regard se recentre sur la vision d’horreur du torchon sur ses sandwich et il hésite à en attraper un nouveau.

Comme si quelqu’un venait le sauver de cela, des mots s’élèvent dans l’assemblée. Une sorte de cri de stupeur générale. Alors, l’étudiant relève les yeux et ceux-ci se plongent vers un endroit qu’il connait trop bien pour y avoir été en tout début de journée, avec Alvérize, sa compagne. Il la cherche du regard, mais ne la trouve pas. Rapidement, il comprend que c’est elle au sol… Que s’est-il passé ? « ALVYYYYY ! » Comme si ce cri de détresse allait changer quelque chose. Il se lève précipitamment, quitte l’estrade, dévale l’escalier en quatrième vitesse, abandonnant le concours sans même se poser la question. Il arrive vite auprès de la jeune femme, serrant sa main. Elle est inconsciente. « Appelez une ambulance ! » Il crie de nouveau alors que sur la scène, son adversaire est déclaré vainqueur, comme si personne n’en avait rien à faire de l’étudiante au sol. Ezekiel n’en a plus que pour elle pourtant. Des pompiers présents sur les lieux arrivent et l’étudiant est obligé de se reculer. Il n’est pas de la famille, on lui fait comprendre… Il court alors vers sa voiture et en route, direction l’hôpital, en espérant que ça ne soit rien de grave !


   
C'est qui le sexe fort ?
Tu cherches l'homme parfait ? Saches qu'il n'existe pas ! Mais la perfection, je m'en approches. Tu n'as qu'à me regarder droit dans les yeux et tu te perdras dans mon regard mystérieux. So now, watch and learn ! Watch and Learn !©️ alaska.  

Contenu sponsorisé
Afficher


Re: [LIBRE - PLUSIEURS POSSIBLE] Venez comme vous êtes!, le

[LIBRE - PLUSIEURS POSSIBLE] Venez comme vous êtes!

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: 2018-