Partagez| .

Bordel j'suis où encore? [ft. Meredith]


Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
avatar
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 856
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : astra (signa)
Date de naissance : 31/10/1991
Mes rps :

DISPONIBLE (10)


- Tatum
- Ceyleste
- Braeden
- Hellie
- Cillian
- Albane #2
- Les 4 Fantastiques
- Freyja #3
- Noor
- Scar #2

Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette



Afficher


Bordel j'suis où encore? [ft. Meredith], le Sam 6 Jan - 17:43

Bordel j'suis où encore?
Je fronce légèrement les sourcils, commençant à me gratter au niveau de ma jambe. Je ne sais pas quelle est cette chose qui colle à mon corps mais je ne me rappelle pas l'avoir enfilé pour dormir, ayant l'habitude d'être en caleçon pour me sentir plus à l'aise. Je bouge la tête doucement à droite ainsi qu'à gauche, sentant un torticolis qui semblerait montrer le bout de son nez. Je n'ai jamais aussi mal dormi dans mon lit. J'ouvre les yeux, regarde le plafond. Ce n'est pas le mien. Je me redresse, un regard sévère sur mon visage, apercevant mon costume de Bob L'éponge avec ce tutu rose à paillettes que je serais ravi de me débarrasser. Décidément, les personnes qui m'ont habillé n'ont aucun goût. C'est désespérant. Où suis-je? Qu'ai-je fait? Pourquoi est-ce que je ne me rappelle de rien? Je ne me souviens pas d'avoir pris de l'alcool ou d'autre substance, je ne saurais vraiment dire comment j'ai atterri ici. Je regarde le lit et aperçois une personne féminine, une femme aussi bien foutue qu'une actrice d'Alerte à Malibu mais que diable ai-je donc fait? Rien que l'idée de penser que j'ai pénétré cet individu sur un malentendu me donne envie de rendre mes tripes et c'est par automatisme que je pose ma main sur ma bouche, me levant en furie vers les toilettes avant de vomir du liquide plus que du solide. Je me sens à la limite de la mort à cet instant précis, comme si une gangrène ou quelque chose de plus grave m'avait contaminé. J'ai envie de mourir. Je me sens faible. Je ne supporte pas de me retrouver dans un tel état. J'ai besoin que mes pensées soient le plus claires possibles et apparemment, j'ai failli à cette règle que je m'étais promise. Très bien. Je reprends mes esprits et tente de faire le point. Du vomi donc par la logique des choses: une soirée. Avec qui? C'est ce que je tente de découvrir. Je me redresse doucement, tire la chasse d'eau puis me lave les mains avant de passer une bonne dose d'eau sur mon visage. Je me regarde dans le miroir. "En plus d'avoir une tête de déterré, tu as une tête d'abruti fini avec ce truc." me dis-je en secouant la tête avant de tenter de le retirer mais en vain. Il semblerait que la taille soit plus petite que celle que je porte en temps normal. Je repars dans la chambre et décide de fouiller le bureau de cette dernière afin d'avoir plus d'informations à son sujet. Peut-être qu'un post-it ou qu'une feuille de paie ou bien un examen rendu m'aidera. Je balance les papiers qui ne me sont d'aucune utilité avant de tomber nez à nez avec son sac à main. C'est donc sans gène que je le fouille et y trouve sa carte d'identité. "Meredith Greenberg...' me mis-je à murmurer en fronçant plus intensément les sourcils, rapprochant un peu plus sa carte pour voir son visage, n'ayant vu que ses courbes et sa chevelure avant de partir dégoupiller. Je me tourne en direction du lit pour essayer de trouver une similitude entre les traits de leurs visages mais il s'avère que mes mouvements étant assez limités et maladroits à cause de ce costume idiot que je suis obligé de porter, je fais tomber la lampe de bureau et brise l'ampoule qui s'éclate au sol. Alors que je suis concentré sur ma bêtise, j'entends soudainement un bruit. L'aurais-je réveillé? Cela ne m'étonnerait même pas.

Codage par Libella sur Graphiorum



Darkness is your candle.
Michael Loceff ☽ The beauty about killing someone who no one thinks you're willing to kill is, of course, that you throw people out of their comfort zone. And that's good because you want people to be on the edge of their seats.
Meredith D. Greenberg
We lose, we win, but still remain here.
avatar
Inscrit le : 05/10/2016
Messages : 1517
Avatar : Noomi Rapace ♥
Crédits : eilyam (av) | black pumpkin (sign)
Mes rps : DISPONIBLE ! N'hésitez pas à me mpotter :)

RPs en cours ::
Zoey

RPs terminés ::
Raphael #1Raphael #2Elijah #1Elijah #2Sonny #1

RPs abandonnés ::
#1#2#3#4#5



Bloc notes :

Afficher


Re: Bordel j'suis où encore? [ft. Meredith], le Jeu 11 Jan - 23:19

Bordel, c'est qui ça ?
code by EXORDIUM.
Un marteau-piqueur résonne durement quelque part à l'intérieur du crâne de Meredith, qui peine à ouvrir les yeux. "Quand est-ce que ces travaux ont commencé ?" se demande-t-elle en relevant un peu la tête. Elle sent un léger mouvement dans le lit à côté d'elle, puis plus rien. N'ayant pas la force de lever ses paupières un peu collées par un manquement indéniable au démaquillage quotidien, elle ne s'en inquiète pas plus. Un léger froissement de tissu dans la pièce lui indique qu'elle n'est définitivement pas seule. La brunette roule sur elle-même et se retrouve sur le dos. Elle parvient enfin à ouvrir les yeux, dans un gémissement silencieux. Elle n'a aucun souvenir de la soirée précédente. Elle sent sur elle un débardeur, ainsi qu'une culotte. Si elle a ramené quelqu'un chez elle, Meredith aura au moins eu la décence d'enfiler quelque chose pour dormir. C'est si rare. En se frottant activement les yeux, elle n'entend pas que la personne qu'elle a ramené chez elle est en train de fouiller dans son sac. Par contre, elle entend très clairement quelque chose se briser, ce qui la fait presque totalement sortir de sa torpeur, avant qu'elle ne se relève en position assise.

Les yeux de Meredith se posent directement sur un homme...? Dans un costume... étrange ? Elle ne comprend pas, et croit rêver. Elle voit sa carte d'identité entre les mains de l'inconnu, et sa lampe de bureau éclatée par terre.

- Bah merci, faut pas te gêner surtout, fait-elle en désignant d'un mouvement du menton sa carte d'identité, dont elle a reconnu le recto que l'inconnu dirigeait alors à l'opposé de son visage, et qu'elle se rappelle n'avoir jamais sortie de son portefeuilles.


you'll never see me

I BREAK DOWN, ONLY ALONE I WILL CRY OUT LOUD. I KNOW I'VE HEARD THAT TO LET YOUR FEELINGS SHOW IS THE ONLY WAY TO MAKE FRIENDSHIPS GROW, BUT I'M TOO AFRAID NOW.
Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
avatar
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 856
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : astra (signa)
Date de naissance : 31/10/1991
Mes rps :

DISPONIBLE (10)


- Tatum
- Ceyleste
- Braeden
- Hellie
- Cillian
- Albane #2
- Les 4 Fantastiques
- Freyja #3
- Noor
- Scar #2

Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette



Afficher


Re: Bordel j'suis où encore? [ft. Meredith], le Ven 12 Jan - 22:16

Bordel j'suis où encore?
Je relève la tête au son de sa voix, décalant sa carte d'identité pour mieux apercevoir son visage. Je la scrute, reporte mon regard sur la photographie et hoche la tête avant de reposer ses papiers là où je les avais trouvé, me trouvant du coup dos à elle. "Tu es mieux en vrai qu'en papier, Meredith." lui dis-je en me retournant avant de partir en direction du lit. Je ne la connais ni d'Adam, ni d'Eve. Pourquoi suis-je avec elle. Je reste planté là, continuant de la regarder. "Est-ce que toi et moi... Nous avons... Tu sais bien? Coucher... Coucher ensemble?" la questionnais-je sur un air presque apeuré. Je tente de m'assoir à ses côtés, mes jambes me faisant mal à rester ainsi mais le costume m'en empêche. Je pars de son côté et m'écroule au sol pour me mettre en tailleur, dos à elle. "Tu veux bien m'enlever cet accoutrement ridicule?" demandais-je. "Ce serait gentil de ta part." ajoutais-je en attendant qu'elle s'exécute à moins qu'elle préfère me voir ainsi. Je laisse un silence planer. Je n'ai rien à dire à cette étrangère. "D'où on se connait dis moi? La nuit dernière, que s'est-il passé? Te rappelles tu au mins de détails même les plus minimes? Et surtout des détails à mon sujet?" continuais-je avec mes questions.

Codage par Libella sur Graphiorum



Darkness is your candle.
Michael Loceff ☽ The beauty about killing someone who no one thinks you're willing to kill is, of course, that you throw people out of their comfort zone. And that's good because you want people to be on the edge of their seats.
Meredith D. Greenberg
We lose, we win, but still remain here.
avatar
Inscrit le : 05/10/2016
Messages : 1517
Avatar : Noomi Rapace ♥
Crédits : eilyam (av) | black pumpkin (sign)
Mes rps : DISPONIBLE ! N'hésitez pas à me mpotter :)

RPs en cours ::
Zoey

RPs terminés ::
Raphael #1Raphael #2Elijah #1Elijah #2Sonny #1

RPs abandonnés ::
#1#2#3#4#5



Bloc notes :

Afficher


Re: Bordel j'suis où encore? [ft. Meredith], le Mar 16 Jan - 18:43

Bordel, c'est qui ça ?
code by EXORDIUM.
Meredith ouvre grand la bouche, interloquée devant tant d'impolitesse. Voilà que l'inconnu qu'elle a apparemment eu la gentillesse d'héberger pour cette nuit lui lance qu'elle est mieux en vrai qu'en photo, et se remet à fouiller dans son sac à main de surcroît. Elle ne sait pas quoi répondre sans l'insulter au passage, du coup l'infirmière se contente de fermer la bouche et de croiser ses bras sur sa poitrine, dont le débardeur prend une forme affreuse sur son buste. Mais elle s'en fiche, parce que l'étrange garçon au tutu se retourne vers elle et se pose à côté du lit, debout, les yeux sur elle. Il lui demande du tac-au-tac s'ils ont couché ensemble. Meredith décroise ses bras et se gratte le cuir chevelu, réfléchissant. Elle ne se rappelle de strictement rien. La preuve, elle n'a aucune idée du prénom que peut porter le jeune homme qui se trouve ici.

- J'en sais strictement rien, lance-t-elle sur un ton nonchalant pendant que l'inconnu s'assoit à côté d'elle sur le lit.

Enfin... il ne fait qu'essayer, puisqu'apparemment son costume l'en empêche. Meredith le regarde avec amusement tenter de se dépatouiller. Il finit par s'asseoir en tailleur devant elle pour lui demander de l'aider, ce qu'elle fait même si elle vient de se prendre une remarque désagréable sur sa photo d'identité ainsi qu'une violation de son intimité dans son sac à main.

Elle garde le silence et tente de défaire la fermeture éclaire qui parcourt toute la colonne vertébrale du garçon, pendant qu'il tente de savoir d'où ils se connaissent tous deux.

- Je n'ai aucun souvenir. Tout ce que je sais, c'était que j'étais au bar du centre. Je ne me souviens même plus du nom... Peut-être était-ce une soirée étudiante dans laquelle j'ai réussi à entrer. Je suis crevée, et ma tête me fait trop mal, fait-elle en commençant à descendre la fermeture éclair. Et toi ?



you'll never see me

I BREAK DOWN, ONLY ALONE I WILL CRY OUT LOUD. I KNOW I'VE HEARD THAT TO LET YOUR FEELINGS SHOW IS THE ONLY WAY TO MAKE FRIENDSHIPS GROW, BUT I'M TOO AFRAID NOW.
Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
avatar
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 856
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : astra (signa)
Date de naissance : 31/10/1991
Mes rps :

DISPONIBLE (10)


- Tatum
- Ceyleste
- Braeden
- Hellie
- Cillian
- Albane #2
- Les 4 Fantastiques
- Freyja #3
- Noor
- Scar #2

Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette



Afficher


Re: Bordel j'suis où encore? [ft. Meredith], le Mar 16 Jan - 23:05

Bordel j'suis où encore?
Je laisse échapper un soupir. Je n'en sais apparemment pas plus qu'elle. Elle a beau essayé de me dire qu'elle était dans un bar et tout ce qui va avec, je m'en doute bien. Si je me fous en l'air à cause de l'alcool, c'est dans un bar, et un différent de celui où se trouve Jackson. Je me sentirais mal d'être ainsi devant lui, lui qui a l'habitude de me voir droit malgré le fait que je boive. "Et bien, ce n'est pas comme ça qu'on va avancer." lui répondis-je dans un premier temps en retirant ce costume minable. Je lui lance et "Merci." et me relève, pouvant ainsi enlever le tutu que je piétine au sol. "Bien. Là nous sommes biens. Du coup pour te répondre, non je ne me rappelle de rien, d'aucun détail. Sinon je ne t'aurais pas demandé, réfléchis." répondis-je vraiment cette fois-ci sur un ton légèrement brusque. Je jette un oeil sur elle et arque un sourcil. Qu'est-ce qui lui arrive? Elle a l'air plus ou moins énervé. Qu'est-ce que j'ai fait de mal? Oh. Je crois savoir. "Tu tires cette tronche à cause de ton sac? De la lampe? Des deux? Tu ne vas pas m'en vouloir alors que je cherchais juste à savoir qui tu étais." lui dis-je en tournant les talons pour me diriger vers la fenêtre. Je me sens enfin réveillé et frais. J'ouvre cette dernière pour laisser entrer ce vent frais et la lumière. "Bon. Ce n'est pas tout mais il faut que je rentre à un moment donné. Par contre, je ne reconnais même pas l'endroit. Tu crèches dans quel quartier déjà?" lui demandais-je dos à elle tout en reboutonnant mes boutons de manchettes. Je change de direction tout en cherchant dans les pièces des choses qui peuvent bien m'appartenir. "Sérieusement. J'espère que nous ne sommes pas allés plus loin. Si j'ai une maladie sexuellement transmissible, je saurais d'instinct que c'est toi. Je ne suis pas du genre à aller cavaler n'importe où alors que toi..." lui dis-je en la zyeutant de haut en bas en faisant une moue qui voulait bien dire ce que je pensais réellement. "Pour une infirmière, avoir ce genre de chose ce serait même un comble, tu ne crois pas? Et à l'université en plus? Lieu où tu es censé prévenir les jeunes contre ce genre de choses..." ajoutais-je en récupérant ma veste que j'enfile soigneusement, frappant doucement sur cette dernière pour défaire les plis.

Codage par Libella sur Graphiorum



Darkness is your candle.
Michael Loceff ☽ The beauty about killing someone who no one thinks you're willing to kill is, of course, that you throw people out of their comfort zone. And that's good because you want people to be on the edge of their seats.
Meredith D. Greenberg
We lose, we win, but still remain here.
avatar
Inscrit le : 05/10/2016
Messages : 1517
Avatar : Noomi Rapace ♥
Crédits : eilyam (av) | black pumpkin (sign)
Mes rps : DISPONIBLE ! N'hésitez pas à me mpotter :)

RPs en cours ::
Zoey

RPs terminés ::
Raphael #1Raphael #2Elijah #1Elijah #2Sonny #1

RPs abandonnés ::
#1#2#3#4#5



Bloc notes :

Afficher


Re: Bordel j'suis où encore? [ft. Meredith], le Lun 22 Jan - 1:17

Bordel, c'est qui ça ?
code by EXORDIUM.
Meredith est en train d'aider cet inconnu à retirer son costume ridicule, et tout ce qu'il trouve à faire c'est lui parler sur un ton qui ne plaît pas du tout à l'infirmière. Elle affiche alors une moue agacée pendant qu'il se relève, et ne s'en défait pas quand elle le regarde piétiner son tutu. Elle aurait pu se montrer gentille par la suite et lui proposer un café, mais elle n'en a plus envie du tout maintenant. Il l'agresse une nouvelle fois en lui demandant pourquoi elle fait une tête pareille, pendant qu'il se permet une nouvelle liberté, celle d'ouvrir la fenêtre.

- Non mais je rêve... soupire Meredith. "Je trouve que tu te permets beaucoup de choses, en étant chez quelqu'un que tu ne connais pas. Je ne t'ai pas kidnappé pour te tuer, rassure-toi," ajoute-t-elle en se levant et en attrapant un legging qui traîne sur la chaise dans un coin de sa chambre.

Meredith enfile le vêtement pendant que l'inconnu lui annonce qu'il doit rentrer chez lui. Il est dos à elle, elle peut donc s'habiller sans craindre qu'il ne la regarde. On ne sait pas de quoi il est capable, après tout. Déjà qu'elle s'est réveillée en vie, c'est déjà bien... Meredith le trouve tellement détestable qu'elle espère sincèrement qu'il ne s'est bien passé avec cet individu dont elle ne connaît pas le nom, alors que lui connaît le sien.

- Downtown, répond Meredith d'une voix sèche.

Elle termine à peine de remonter son legging jusqu'à ses hanches que l'inconnu se met à balayer la chambre de ses yeux. Meredith fait migne de l'ignorer, jusqu'à ce qu'elle sente son regard posé sur elle, en même temps qu'il profère encore des insanités à son sujet.

- Si on avait couché ensemble, tu n'aurais pas pris la peine de remettre ton tutu si difficile à enlever, réfléchis," raille-t-elle en lui tournant le dos pour sortir de la chambre et se diriger vers la cuisine.

La main sur la poignée de la porte, Meredith fait alors volte-face en entendant qu'il connaît également son métier.

- Comment tu sais que je suis infirmière ? Ce n'est écrit sur aucun papier dans mon sac. C'est donc que tu te souviens de moi, je me trompe ?



you'll never see me

I BREAK DOWN, ONLY ALONE I WILL CRY OUT LOUD. I KNOW I'VE HEARD THAT TO LET YOUR FEELINGS SHOW IS THE ONLY WAY TO MAKE FRIENDSHIPS GROW, BUT I'M TOO AFRAID NOW.
Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
avatar
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 856
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : astra (signa)
Date de naissance : 31/10/1991
Mes rps :

DISPONIBLE (10)


- Tatum
- Ceyleste
- Braeden
- Hellie
- Cillian
- Albane #2
- Les 4 Fantastiques
- Freyja #3
- Noor
- Scar #2

Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette



Afficher


Re: Bordel j'suis où encore? [ft. Meredith], le Lun 22 Jan - 1:40

Bordel j'suis où encore?
Je rigole à sa remarque. Déjà, il aurait fallu qu'elle me transporte jusqu'à ici si elle avait voulu me faire du mal. "Ne t'en fais pas pour ça. Si tel avait été ton plan, tu t'en serais mal sorti car il est complètement pourri." rétorquais-je donc. J'hoche la tête lorsqu'elle m'annonce son quartier. Je me sens un peu perdu, ne sachant par quel côté je dois passer pour rentrer dans mon appartement. Une fois vers elle, elle me rappelle un détail qui semble tout à fait logique bien que... "Tu devrais savoir pourtant qu'un homme n'a pas besoin de se déshabiller entièrement pour faire l'amour à qui que ce soit. Il a juste une braguette à descendre. Donc ton argument est invalide." répondis-je du tac au tac. Je ne pense pas avoir couché avec cette dernière mais ne sait-on jamais. Ils nous arrivent à tous de faire des choses qu'on pourrait regretter sous l'influence de l'alcool. Je me retourne une nouvelle fois vers son bureau, passant ma main dessus en faisant voler une feuille ici et là tout en écoutant la question de la jeune femme. "Ha non, c'est juste que tu as des livres sur la médecine et comment parler à des adolescents de leurs problèmes. D'autant plus que là, tu as un dossier d'un des élèves sur ton bureau." rétorquais-je en feuilletant vite ce dernier avant de le balancer. Je me tourne face à elle. "Je n'ai pas le droit à un café moi aussi je suppose? J'ai été un bien trop mauvais garçon, je suis dans la liste des vilains c'est ça?" lui demandais-je sur un ton plat. Je me rapproche d'elle et lui tends la main. "Je ne pense pas qu'on se recroisera et je ne l'espère pas mais ne sait-on jamais. Elijah." lui dis-je pour qu'on soit plus ou moins quitte. C'est tout ce qu'elle a à savoir sur moi. Je pars dans la cuisine en passant devant et commence à chercher dans les placards un bol assez grand pour y contenir du café noir. Je me sers, fais comme chez moi et mets le tout au micro-onde, attendant que ça sonne. Une fois chauffé, je le sors et m'en vais autour de la petite table qui se trouve dans cette même cuisine et m'assois sur l'une des chaises. "Je fais du plus vite que je peux ne t'en fais pas. T'as pas du pain et du beurre par hasard?" lui demandais-je avant de boire quelques gorgées de mon petit déjeuner. Je repose le bol sur la table. "Tu comptes décuver comment et faire quoi de ta journée toi?" continuais-je en écoutant de moitié sa réponse. Je suis juste là pour faire la conversation, histoire de la remercier de m'avoir hébergé. Oui, les gens ne le comprennent pas mais mes paroles -peu importe la nature de ces dernières- sont un don de Dieu que je ne donne que lorsque c'est mérité.

Codage par Libella sur Graphiorum



Darkness is your candle.
Michael Loceff ☽ The beauty about killing someone who no one thinks you're willing to kill is, of course, that you throw people out of their comfort zone. And that's good because you want people to be on the edge of their seats.
Meredith D. Greenberg
We lose, we win, but still remain here.
avatar
Inscrit le : 05/10/2016
Messages : 1517
Avatar : Noomi Rapace ♥
Crédits : eilyam (av) | black pumpkin (sign)
Mes rps : DISPONIBLE ! N'hésitez pas à me mpotter :)

RPs en cours ::
Zoey

RPs terminés ::
Raphael #1Raphael #2Elijah #1Elijah #2Sonny #1

RPs abandonnés ::
#1#2#3#4#5



Bloc notes :

Afficher


Re: Bordel j'suis où encore? [ft. Meredith], le Mar 23 Jan - 16:18

Bordel, c'est qui ça ?
code by EXORDIUM.
Meredith ne prend pas la peine de répondre quand l'inconnu critique le potentiel plan qu'elle aurait pu élaborer pour le kidnapper. Pourquoi voudrait-on kidnapper un tel individu, aussi insupportable, de toute façon ? Elle soupire quand il déjoue une fois de plus la réflexion qu'elle vient de faire sur le fait qu'ils n'auraient absolument pas pu coucher ensemble. La fatigue la gagnant, elle se résigne.

- Ouais, t'as raison, allez.

Son ton est tellement condescendant que Meredith se choque elle-même. Elle a hâte que cet individu quitte son domicile. Et pourquoi ne le mettrait-elle pas tout simplement dehors ? Peut-être l'a-t-elle invité hier soir parce qu'il ne se souvenait plus comment rentrer chez lui... Ou pire, peut-être avait-elle l'intention de se le taper. Ce qui aurait été une erreur monumentale. En se retournant vers lui pour lui demander comment il sait qu'elle est infirmière, elle le voit se rapprocher du bureau, et y toucher encore une fois. Meredith affiche une moue on ne peut plus contrariée. Elle a une sainte horreur qu'on examine ses affaires.

- Je devrais éviter de ramener ces dossiers chez moi, c'est confidentiel, lance-t-elle en pinçant les lèvres.

Il s'approche d'elle et lui tend la main en lui demandant s'il n'a pas le droit à un café, avant de se présenter. Meredith note qu'il s'agit de la première politesse de sa part. Mais ce n'est pas pour autant que son pincement de lèvres disparaît. Elle lui tend la main en retour uniquement par politesse, c'est plus fort qu'elle.

- Meredith. On devrait se recroiser au contraire, pour que je t'enseigne la politesse.

Elle s'apprêtait à lui dire "ok" pour un café, mais il lui passe devant et sort de la chambre, allant en direction de la cuisine. Meredith le suit, et horrifiée, découvre qu'il fouille dans les placards. Il sort un bol (un seul) et se sert en café comme si de rien n'était. Absolument choquée, l'infirmière ne sait quoi dire. Cet individu s'introduit dans son intimité comme elle ne pourrait jamais se le permettre, même dans ses pires cauchemars. Où a-t-il été élevé pour agir ainsi ?

- Ca va ? Tranquille ? Tu veux que je te fasse des tartines aussi ? lance Meredith sur un ton agressif.

Elle attrape une tasse et se sert en café pendant que le dénommé Elijah, élevé au rang du garçon le plus malpoli de la terre, lui demande comment elle va décuver.

- Je vais bien, merci, aucun besoin de décuver. Et quant à ce que je compte faire aujourd'hui, je suppose que tu t'en fous, de toute façon, alors à quoi bon t'en parler...

Le bruit du micro-ondes couvre presque son dernier mot. Meredith récupère sa tasse et y plonge un morceau de sucre en soupirant. Elle a une furieuse envie de se retrouver seule et de mettre cet Elijah dehors, le plus vite possible. Il l'insupporte totalement. Quelle grossière erreur d'avoir voulu jouer les bonnes pâtes hier soir ! Elle espère qu'un flash de clarté dans la journée la renseignera quant à la raison de la présence de cet individu chez elle, et dans son lit.



you'll never see me

I BREAK DOWN, ONLY ALONE I WILL CRY OUT LOUD. I KNOW I'VE HEARD THAT TO LET YOUR FEELINGS SHOW IS THE ONLY WAY TO MAKE FRIENDSHIPS GROW, BUT I'M TOO AFRAID NOW.
Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
avatar
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 856
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : astra (signa)
Date de naissance : 31/10/1991
Mes rps :

DISPONIBLE (10)


- Tatum
- Ceyleste
- Braeden
- Hellie
- Cillian
- Albane #2
- Les 4 Fantastiques
- Freyja #3
- Noor
- Scar #2

Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette



Afficher


Re: Bordel j'suis où encore? [ft. Meredith], le Mar 23 Jan - 22:02

Bordel j'suis où encore?
Je ris une nouvelle fois à sa remarque. je suis poli et bien élevé en temps normal. Juste pas avec elle. Elle ne m'inspire rien qui vaille et le fait d'avoir des doutes quant à notre relation actuelle n'arrange pas les préjugés que j'ai sur elle. "Ha oui, fais moi des tartines, tu seras un ange, chérie!" lui répondis-je avant de lever les yeux sur elle en buvant dans mon bol. "Ha oui, je m'en fiche éperdument mais il faut bien faire la conversation." rétorquais-je du tac au tac. Je finis de boire mon café et m'essuie la bouche à l'aide de ma main avant de me le lever, de prendre le bol et de le mettre dans l'évier. Je m'adosse au plan de travail de la cuisine, les bras tendus sur ce dernier et regarde la jeune infirmière. "Et mes tartines? Tu me parles de politesse et tout ça, mais tu n'es même pas foutu de tenir tes presque promesses. Comment veux-tu que je compte sur toi après?" lui balançais-je dans la tête avant de prendre mes cliques et mes claques et de sortir de la cuisine. Oui, c'est vrai. Je suis peut-être un peu culotté mais je pense que ce genre que je me donne presque me fait plus rire qu'autre chose. Vais-je réussir à la mettre à bout? Je ne sais pas bien pourquoi j'ai envie de lui en mettre plein la tête. Peut-être car elle a la tête de l'emploi, allez savoir.

Puis un arrêt soudain au beau milieu du salon. Comme si tout était devenu clair. Mais oui. Je me rappelle d'une soirée dans un bar, d'un groupe d'amis qui n'est pas le mien vu que je n'en ai pas, de la folie, de verres qui s'enchaînent, d'une sorte de cambriolage à l'intérieur d'une boutique de déguisement, d'une discussion autour de la drogue et de ce genre de choses avec la jeune fille de cet appartement, des rapprochements tactiles venant d'elle puis une faim de loup, d'une conversation sur nos amours, des baisers, des pâtes, des caresses reçus, le lit et puis plus rien. Un trou noir des plus total. Je me retiens à l'une des chaises du petit salon en réalisant tout ceci. Je n'ai plus les mots. J'ai à nouveau la boule au ventre. Une de mes mains passe à cet endroit de mon corps, mon dos se penchant vers l'avant, mes dents se serrant entre elles et mes sourcils se fronçant sous la haine. Je respire fortement et tente de me ressaisir. "Hahaha, je crois que je me suis rappelé de la soirée, du moins d'une grande partie." lui dis-je en me tournant vers elle, un ricanement s'échappant de mes lèvres. Je lui adresse un sourire angélique. Jamais je n'aurais pensé à ceci.

Codage par Libella sur Graphiorum



Darkness is your candle.
Michael Loceff ☽ The beauty about killing someone who no one thinks you're willing to kill is, of course, that you throw people out of their comfort zone. And that's good because you want people to be on the edge of their seats.
Meredith D. Greenberg
We lose, we win, but still remain here.
avatar
Inscrit le : 05/10/2016
Messages : 1517
Avatar : Noomi Rapace ♥
Crédits : eilyam (av) | black pumpkin (sign)
Mes rps : DISPONIBLE ! N'hésitez pas à me mpotter :)

RPs en cours ::
Zoey

RPs terminés ::
Raphael #1Raphael #2Elijah #1Elijah #2Sonny #1

RPs abandonnés ::
#1#2#3#4#5



Bloc notes :

Afficher


Re: Bordel j'suis où encore? [ft. Meredith], le Lun 29 Jan - 16:10

Bordel, c'est qui ça ?
code by EXORDIUM.
Meredith tente de faire fi des angoisses que cet Elijah provoque chez elle. Il n'a pas l'air d'être un violeur, ni un cambrioleur. Juste un mec furieusement mal élevé. Et c'est déjà ça. Ca aurait pu être bien pire pour son matricule. Quand il lui demande une nouvelle fois des tartines, Meredith soupire bruyamment, boit une gorgée de son café en se brûlant la langue au passage et lui répond avec agacement :

- Non, tu déjeuneras chez toi, là où tu n'abuseras pas de l'hospitalité de quelqu'un en étant aussi malpoli !

Elle a presque sifflé sa dernière phrase. Ce n'est vraiment pas dans les habitudes de l'infirmière de se montrer aussi désagréable, mais quand on commence de la sorte avec elle il ne faut pas s'étonner qu'elle réagisse mal par la suite. Au moins, il a mis son bol dans l'évier, Meredith le remarque et a presque envie de sourire en se demandant ce qui cloche chez lui. Elle le regarde sortir de la cuisine, et l'observe par la porte grande ouverte tourner dans le salon. Il brise le silence en lui disant tout à coup qu'il se souvient d'une partie de la soirée. Meredith hausse un sourcil, sépare son bassin du plan de travail contre lequel elle était adossée et se rend doucement dans le salon avant de s'adosser de nouveau, mais au dos d'un fauteuil cette fois-ci.

- Et puis-je savoir de quoi tu te souviens ? Parce que de mon côté, c'est toujours le trou noir, répond-elle.

Et elle est bien contente, finalement, de ne se souvenir de rien. Quoique s'il commence à lui rappeler des détails qui vont la mettre mal à l'aise, Meredith ne va pas apprécier et va certainement se mettre à rendre son café.



you'll never see me

I BREAK DOWN, ONLY ALONE I WILL CRY OUT LOUD. I KNOW I'VE HEARD THAT TO LET YOUR FEELINGS SHOW IS THE ONLY WAY TO MAKE FRIENDSHIPS GROW, BUT I'M TOO AFRAID NOW.
Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
avatar
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 856
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : astra (signa)
Date de naissance : 31/10/1991
Mes rps :

DISPONIBLE (10)


- Tatum
- Ceyleste
- Braeden
- Hellie
- Cillian
- Albane #2
- Les 4 Fantastiques
- Freyja #3
- Noor
- Scar #2

Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette



Afficher


Re: Bordel j'suis où encore? [ft. Meredith], le Jeu 1 Fév - 14:34

Bordel j'suis où encore?
Les tartines? Là n'est plus la question. Je viens actuellement de me rappeler d'attouchements qui ne viennent pas de ma personne. Suis-je censé lui en faire part par risque qu'elle rejette mes dires alors que tout me parait si clair? Serait-elle capable de me remettre la faute sur le dos alors que je sais très bien que jamais je n'oserais faire ça. Elle serait foutu de me dire que toutes les personnes qui ont commis de tels actes disent tous ça. Que voulez-vous faire contre la parole d'une femme? Les femmes sont des victimes, les hommes ne le sont jamais dans ces situations. Combien de mecs que je connais sont partis en taule à cause de ces démons qui ont porté de fausses accusations sur leur gueule? Je fronce les sourcils et de plus en plus les dents. Je suis dans ce dilemme. Et dans tous les cas, si elle se rappelle de ses torts, je ne peux porter plainte. Je reprends une fois de plus mes esprits. "Rien de rien? Tu as bien de la chance." lui dis-je avec ce petit sourire charmant. Je reste là, quelques instants à la fixer, de haut en bas, de long en large. Je ne sais pas qui de nous deux me dégoûte le plus. Mon expression rayonnante disparait au fur et à mesure. "Finis de déconner." commençais-je à dire en baissant la tête avant de prendre le pas vers elle. "Ca va peut-être te paraitre insensé et je comprendrais mais comment as-tu putain d'oser?" repris-je en l'ayant amené contre un mur avant de frapper du point ce dernier, laissant une légère marque. "Sans que je ne le veuille tu as tenté des choses sur moi. On était juste en train de discuter oui et il a fallu que tu me touches, que tu tentes de me mettre dans ton lit tout en continuant tes actes tactiles et tout ce merdier mais putain!" ajoutais-je en refrappant dans le mur avant de me décoller d'elle et de me mettre dos à elle. J'avance vers l'une de ses chaises et me tiens à l'une d'elles pour ensuite me tourner face à elle et de secoue la tête de remords. "Je sais très bien que je t'en ai empêché, peu importe l'état dans lequel je suis, je ne supporte pas que quelqu'un pose ses sales pattes sur moi, ni même un frôlement, donc pourquoi avoir continué?" lui demandais-je sur un ton plus calme bien qu'haineux.

Codage par Libella sur Graphiorum



Darkness is your candle.
Michael Loceff ☽ The beauty about killing someone who no one thinks you're willing to kill is, of course, that you throw people out of their comfort zone. And that's good because you want people to be on the edge of their seats.
Meredith D. Greenberg
We lose, we win, but still remain here.
avatar
Inscrit le : 05/10/2016
Messages : 1517
Avatar : Noomi Rapace ♥
Crédits : eilyam (av) | black pumpkin (sign)
Mes rps : DISPONIBLE ! N'hésitez pas à me mpotter :)

RPs en cours ::
Zoey

RPs terminés ::
Raphael #1Raphael #2Elijah #1Elijah #2Sonny #1

RPs abandonnés ::
#1#2#3#4#5



Bloc notes :

Afficher


Re: Bordel j'suis où encore? [ft. Meredith], le Jeu 8 Fév - 19:29

Bordel, c'est qui ça ?
code by EXORDIUM.
- J'ai bien de la chance oui, tu as l'air d'être un être abject, mon cher, murmure Meredith pour elle-même pendant que le dénommé Elijah la toise de haut en bas.

Puis, il avance d'un coup vers Meredith qui a un mouvement de recul, jusqu'à se retrouver contre un mur, où il la plaque. Son expression la terrifie, ce dont il l'accuse aussi. Elle ne comprend rien, jusqu'à ce qu'il frappe dans le mur, juste à côté de la tête de la brunette qui commence à prendre vraiment peur. Elle pousse un cri, se sentant clairement en danger avec un tel individu.

- MAIS CA VA PAS LA TÊTE ? hurle-t-elle en regardant tour à tour le mur et cet homme qu'elle a envie de faire sortir à tout prix de chez elle.

Meredith tente de se dégager, mais il continue à proférer des insanités et frappe une nouvelle fois dans le mur. L'adrénaline commence à faire son effet, et l'infirmière pousse un grand coup dans le torse de l'homme. Il recule à peine, mais ça suffit pour qu'elle se retire de son emprise.

- Mais qu'est-ce que tu racontes ?! Sache que je suis incapable de ce genre de choses, même en ayant bu. Et j'en ai fait, des choses pas nettes dans ma vie. Si j'ai pu te toucher, c'est que tu étais D'ACCORD, répond-elle en hurlant le dernier mot.

Meredith se connaît bien, et elle sait parfaitement décrypter les signes d'une relation consentie. Jamais elle ne se permettrait de faire des avances à quelqu'un qui ne lui aurait au préalable pas envoyé le moindre signe. Elle est à la mauvaise place de toutes les manières, celle de la femme, celle qui doit rester dans le rang. Meredith n'a pas pour habitude de flirter la première.

- Sors de chez moi, ou j'appelle la police. Je ne laisserai pas quelqu'un prétendre que j'ai cherché à lui faire quoique ce soit, alors que c'est tout à fait faux. Puis elle désigne le mur d'un geste violent de la main en se dirigeant vers le téléphone. "Et ça, je vais te le faire payer, crois-moi."


???:
 


you'll never see me

I BREAK DOWN, ONLY ALONE I WILL CRY OUT LOUD. I KNOW I'VE HEARD THAT TO LET YOUR FEELINGS SHOW IS THE ONLY WAY TO MAKE FRIENDSHIPS GROW, BUT I'M TOO AFRAID NOW.
Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
avatar
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 856
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : astra (signa)
Date de naissance : 31/10/1991
Mes rps :

DISPONIBLE (10)


- Tatum
- Ceyleste
- Braeden
- Hellie
- Cillian
- Albane #2
- Les 4 Fantastiques
- Freyja #3
- Noor
- Scar #2

Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette



Afficher


Re: Bordel j'suis où encore? [ft. Meredith], le Ven 9 Fév - 14:52

Bordel j'suis où encore?
Qu'insinue-t-elle vraiment? Que je mens? Que je divague complètement? Les faits sont là et rien ne changera. Est-ce l'alcool qui amplifie ce qui s'est réellement passé? Si elle renie mes dires, mes souvenirs, comment la soirée a-t-elle bien pu se finir? Des questions en suspend. C'est tout ce qu'il reste à cet instant. Mon attention se reporte sur elle. J'ai l'impression d'être un minable à qui n crache en pleine gueule. "T'as vu sa tête? Qui pourrait croire une merde pareille?" Voilà exactement ce qu'ils se diraient et probablement ce qu'elle est en train de penser. Je fronce les sourcils. On ne sait jamais de quoi nous sommes vraiment capables lorsqu'on a bu. Il suffit d'un élément qui fait que notre comportement change de celui de d'habitude. Elle devrait le savoir. Cependant je ne dis rien. Elle serait capable de rejeter les fautes sur moi. Je l'entends. Je l'écoute hurler. Qu'elle appelle la police oui. Je serais parti avant. Que je lui rembourse? Très bien. C'est normal. C'est peut-être la seule chose de logique. "Ne te fatigue pas." lui rétorquais-je en fouillant dans mes poches pour y sortir une liasse de billets de 100. D'un air presque hautain et méprisant, je commence à en compter dix avec mes doigts et replis le reste pour le ranger. Je m'avance près de la porte, ne me retournant même pas. Elle ne mérite pas que je pose mes yeux sur elle, cette femme, cette allumeuse. Car j'en suis persuadé. Je n'ai pas inventé ça de toute pièce mais si elle veut rester dans le déni... Je balance les billets derrière moi comme si je donnais quelque chose de dégueulasse à l'un de mes esclaves. "Garde la monnaie." lui dis-je d'un ton froid et sec avant d'ouvrir la porte et de la claquer derrière moi. Les mains dans les poches, c'est ainsi que je dévale les escaliers. Je n'ai absolument rien oublié chez elle, ayant déjà tout récupéré si ce n'est le costume ridicule que j'ai apparemment porté. Elle aura toujours cette mésaventure en tête et elle ressurgira de plus bel si nous devions un jour nous recroiser mais l'affaire est close à présent. J'ai payé pour mes dégâts, je n'ai rien fait d'autre, elle n'a rien fait bien qu'elle était prête à appeler la police. Rien. C'est tout ce qu'il y a à retenir.

Codage par Libella sur Graphiorum



Darkness is your candle.
Michael Loceff ☽ The beauty about killing someone who no one thinks you're willing to kill is, of course, that you throw people out of their comfort zone. And that's good because you want people to be on the edge of their seats.
Meredith D. Greenberg
We lose, we win, but still remain here.
avatar
Inscrit le : 05/10/2016
Messages : 1517
Avatar : Noomi Rapace ♥
Crédits : eilyam (av) | black pumpkin (sign)
Mes rps : DISPONIBLE ! N'hésitez pas à me mpotter :)

RPs en cours ::
Zoey

RPs terminés ::
Raphael #1Raphael #2Elijah #1Elijah #2Sonny #1

RPs abandonnés ::
#1#2#3#4#5



Bloc notes :

Afficher


Re: Bordel j'suis où encore? [ft. Meredith], le Mar 20 Fév - 21:40

Bordel, c'est qui ça ?
code by EXORDIUM.
Meredith ressent un certain soulagement quand elle voit cet individu vraiment agressif sortir une liasse de billets de sa poche. Il lui précise qu'elle n'a pas à se fatiguer d'appeler la police. La brunette réprime le mouvement qu'elle allait faire pour se saisir du téléphone. Les quelques billets finissent par terre, sous l'oeil médusé de Meredith qui se sent alors comme un chien à qui on jetterait de vulgaires restes de repas.

L'indésirable lui balance de garder la monnaie, et prend enfin la sortie de son appartement. Meredith reste quelques minutes immobiles, consciente qu'elle vient de risquer sa vie. Comment a-t-elle fait pour amener un tel individu chez elle la veille au soir ? Peut-être était-il totalement différent ? Si Meredih avait senti la moindre once d'animosité chez lui, elle ne l'aurait même pas approché. Peut-être ont-ils aussi pris plus que de l'alcool, hier soir... Elle ne saurait le dire.

Sortant enfin de sa léthargie, Meredith se baisse pour ramasser les billets, sans quitter la porte fermée du regard, avant de se précipiter dessus sans même se relever pour la fermer à clef. Elle est sûre au moins que si le dénommé Elijah remonte, il ne pourra pas entrer dans son appartement. Epuisée par ce réveil musclé et terrifiant, Meredith s'asseoit quelques instants à la table de la cuisine. Que faire ? Appeler la police et porter plainte ? Oui. Il le faut. Pour l'assurance au moins. Meredith pourra toujours prétendre qu'elle ne connaissait pas le nom de l'homme à côté duquel elle s'est réveillée... Elle n'est pas non plus cruelle à ce point. Peut-être qu'Elijah a eu une très mauvaise descente... Sans s'en rendre compte, Meredith laisse échapper quelques larmes. Elle a vraiment eu peur. Elle espère ne plus jamais croiser cet individu à Austin.



you'll never see me

I BREAK DOWN, ONLY ALONE I WILL CRY OUT LOUD. I KNOW I'VE HEARD THAT TO LET YOUR FEELINGS SHOW IS THE ONLY WAY TO MAKE FRIENDSHIPS GROW, BUT I'M TOO AFRAID NOW.
Contenu sponsorisé
Afficher


Re: Bordel j'suis où encore? [ft. Meredith], le

Bordel j'suis où encore? [ft. Meredith]

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: 2018-