Partagez| .

Je signe où? [ft. Jason]


Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
avatar
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 856
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : astra (signa)
Date de naissance : 31/10/1991
Mes rps :

DISPONIBLE (10)


- Tatum
- Ceyleste
- Braeden
- Hellie
- Cillian
- Albane #2
- Les 4 Fantastiques
- Freyja #3
- Noor
- Scar #2

Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette



Afficher


Je signe où? [ft. Jason], le Mar 2 Jan - 17:45

Je signe où?
8h du matin. Je suis debout, en face de la glace qui longe la porte de ma chambre. Une tenue de pingouin qui me donne un air plus idiot que
professionnel. Je soupire. C'est la tenue obligatoire lors d'un entretien d'embauche et je ne sais même pas pourquoi il a accepté cette entrevue. Pas d'étudiant? J'en suis un. De l'expérience? Je m'adapte très vite à la situation et apprends très vite. Pourquoi m'avoir demandé? Un CV trafiqué, ça peut parfois avoir un certain potentiel, notamment lorsque nous sommes en mesure de répondre à toutes les questions pièges pour vérifier notre identité. 9h15. Je prends la route un peu à l'avance histoire de me repérer dans la ville. Ca ne fait que trois ou quatre mois que je suis ici mais j'ai encore un peu de mal à retenir chaque endroit bien que j'en ai gardé quelques uns en mémoire pour des affaires plutôt personnelles. 9h40. J'arrive devant le théâtre Le Phoenix et si j'ai bien compris, cet établissement à dorénavant des bureaux dans les locaux. Et c'est bien évidemment où je dois me rendre. Je passe la porte et emprunte les escaliers en colimaçon pour arriver à mon rendez-vous. Je regarde les noms sur les portes avant de frapper à celle de Sir Butler et de rentrer en prenant soin de ferme cette dernière derrière moi. "Bonjour Monsieur Butler. Je me présente, Elijah Fitzgerald." lui dis-je d'une voix calme en le regardant droit dans les yeux tout en lui tendant la main. "J'espère que vous ne m'en voulez pas d'être un poil en avance mais j'ai voulu faire le tour du local pour voir où je vais travailler." ajoutais-je en lui faisant un sourire en coin. Je semble peut-être sûr de moi mais si tout se passe bien, avec un CV comme le mien, je rentre correctement dans le cadre du parfait secrétaire.

Codage par Libella sur Graphiorum



Darkness is your candle.
Michael Loceff ☽ The beauty about killing someone who no one thinks you're willing to kill is, of course, that you throw people out of their comfort zone. And that's good because you want people to be on the edge of their seats.
Jason V. Butler
ADMIN ∎ Ambition & Regrets
avatar
Inscrit le : 18/12/2017
Messages : 466
Avatar : Joseph Gordon Levitt
Crédits : Balaclava
Mes rps : JAX#9 - THOMAS#2 - LOUIS - JOHNNY - SHANE




Bloc notes : BAE.


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Je signe où? [ft. Jason], le Mar 2 Jan - 18:41

Je signe où?
Ce matin, était le début des entretiens d’embauche. Il y a quelques semaines, j’avais pris la décision de rédiger une offre d’emploi que j’avais placardé sur tous les tableaux d’affichage de la ville. Je recherchais un ou une secrétaire, quelqu’un de confiance, quelqu’un qui pourrait me soulager dans mon travail titanesque. J’avais reçu quelques CV, certains intéressants, d’autres non. Je les avais brièvement survolés, sachant pertinemment que l’entretien d’embauche était bien plus parlant qu’un vulgaire bout de papier. Alors que je suis en train de remplir un dossier, on toque à la porte, le premier postulant est là. Je beugle qu’il peut entrer et un jeune homme passe la porte et se présente de manière polie. Je le regarde de haut en bas, il avait l’air jeune, dans la vingtaine tout au plus. Il était à l’aube de sa vie, le gamin. Je lui montre la chaise en face de moi et l’invite à s’assoir :

« Installez-vous, je suis à vous dans quelques instants » dis-je calmement avant d’annoter certaines choses dans ce dossier exigent. J’hausse un sourcil lorsqu’il reprend la parole. Il a l’air sûr de lui le gamin. Ça me fait sourire, j’attends de voir comment il va pouvoir se vendre avant de pouvoir visiter les locaux. Je tamponne deux, trois trucs et ferme le dossier. Je me lève et vais le ranger dans un tiroir métallique contre le mur. Je repose un œil sur le jeune homme avant de m’installer. Je trifouille dans la pile de feuilles posées sur le plan de travail. Les CV sont rangés par ordre alphabétique, je trouve sans aucun problème le CV de ce Fitzgerlad.

« Alors… Alors… » Commençais-je en lisant dans les grandes lignes sont curriculum vitae. « Je vois que vous étudiez les mathématiques… Je ne cherche pas d’étudiants, pourquoi avoir postulé ? » Je trouvais ça intéressant, qu’il ait osé le pas même s’il ne remplissait pas les conditions « J’ai besoin de quelqu’un qui sait être disponible durant les journées… ». Je croise les bras, je suis impatient d’écouter son argumentation.

Codage par Libella sur Graphiorum
Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
avatar
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 856
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : astra (signa)
Date de naissance : 31/10/1991
Mes rps :

DISPONIBLE (10)


- Tatum
- Ceyleste
- Braeden
- Hellie
- Cillian
- Albane #2
- Les 4 Fantastiques
- Freyja #3
- Noor
- Scar #2

Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette



Afficher


Re: Je signe où? [ft. Jason], le Mar 2 Jan - 22:50

Je signe où?
Je prends place en prenant le soin de redresser mon pantalon à pinces pour me sentir plus à l'aise et passe une jambe par dessus l'autre tout en la retenant à l'aide de mes mains jointes au niveau du genou. Pendant qu'il prépare ses affaires et s'installe à son tour, je ne peux m'empêcher de surveiller chaque fait et geste qu'il entretient. Il commence sa farandole de question et c'est ainsi qu'un sourire en coin se déploie sur un sourire hollywoodien, le regard baissé mais durant l'espace de quelques secondes avant de replonger mes yeux noirs dans les siens. "J'ai étudié les mathématiques, oui c'est un fait. J'ai été étudiant et je recherche actuellement un emploi qui pourrait me convenir et il semblerait que je remplisse chaque point que vous avez souligné lors de votre annonce. Vous cherchez une personne disponible? Je peux être là dès que vous le désirez, peu importe la tâche à faire." lui répondis-je dans un premier temps en sachant pertinemment les mots que je choisis. Je me redresse légèrement avant de poursuivre. "J'ai eu recours à de nombreux stages pour me perfectionner dans plusieurs domaines comme vous pouvez le voir dans mon curriculum vitae. J'ai fait parti de certaines associations où j'ai pu prendre les messages et les rediriger vers les personnes destinées. Dans les situations stressantes, j'ai tendance à garder mon calme et à réagir au tac au tac pour les imprévus, me servant de l'improvisation, ce qui fait que je parviens à trouver des solutions même lorsqu'il n'y a point de lumière à la sortie du tunnel." poursuivais-je calmement tout en me faisant entendre avant de prendre une pause. Je baisse la tête et souris, une petite note de nostalgie venant pointer le bout de son nez. Je redresse la tête en reprenant la parole pour continuer mon argumentation. "J'ai été très impliqué dans ces groupes de travail au point que durant le conseil administratif, j'ai été élu vice-président. J'aurais pu viser le poste principal, il est vrai, je suis quelqu'un d'ambitieux mais je sais que j'ai plus de facilité à aider les gens bien que j'en ai tout autant pour les diriger. Je préfère être le bras droit, peut-être vous trouverez cela ridicule par ailleurs." reprenais-je donc en lui adressant un sourire amical. "Je suis prêt à travailler pour vous Monsieur Butler, et ainsi, je vous assure confiance et aide dans n'importe quelle circonstance." ajoutais-je paisiblement.

Codage par Libella sur Graphiorum



Darkness is your candle.
Michael Loceff ☽ The beauty about killing someone who no one thinks you're willing to kill is, of course, that you throw people out of their comfort zone. And that's good because you want people to be on the edge of their seats.
Jason V. Butler
ADMIN ∎ Ambition & Regrets
avatar
Inscrit le : 18/12/2017
Messages : 466
Avatar : Joseph Gordon Levitt
Crédits : Balaclava
Mes rps : JAX#9 - THOMAS#2 - LOUIS - JOHNNY - SHANE




Bloc notes : BAE.


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Je signe où? [ft. Jason], le Lun 8 Jan - 19:56

Je signe où?
Je jauge ce jeune homme du regard tout en parcourant son curriculum vitae. Pour le moment, je ne vois pas de facteurs qui me pousseraient à ne pas l’écouter. Mon jugement se fera durant l’entretien. Néanmoins, je n’arrive pas à comprendre s’il est étudiant où non mais rapidement il me confirme qu’il a bel et bien étudié les mathématiques. Il joue de son charme, il me dévoile ses dents parfaitement blanches et me fait le coup du regard de tombeur. J’apprécie. Je griffonne quelques mots sur son CV comme : sûr de lui, charmeur, commercial et disponible. D’instinct, je me dis qu’il n’a pas le profil du secrétaire, qu’il ne s’épanouirait pas là-dedans. Son côté gendre parfait pourrait m’être utile pour d’autres choses. Je t’enterais d’approfondir cette idée lorsqu’il aura terminé de se vendre. « Oui je vois… Vous savez m’expliquer une situation stressante à laquelle vous avez été confronté lors de vos stages ? » Je suis intrigué. Il est tellement sûr de lui que je ne peux m’empêcher de me dire qu’il doit surement cacher quelque chose. Soudain, il me raconte un truc qui me turlupine. Comment peut-on être ambitieux sans vouloir le poste le plus haut ?  Je fronce les sourcils un instant, le but de mon entreprise est de gagner un maximum d’argent tout en vendant du bonheur matériel et éphémère aux clients. « En effet, je trouve ça ridicule. Dans mon entreprise, nous visons toujours plus haut, tout doit être à chaque fois parfait et rapporter un maximum d’argent. Nous ne faisons pas la charité, nous vendons du plaisir aux gens alors qu’ils n’ont pas besoin de grand-chose. Vous comprenez où je veux en venir ? » J’hausse un sourcil tout en me reculant dans mon siège. Je croise les bras et les jambes.  « J’espère bien que vous êtes prêt à travailler pour moi, sinon vous ne seriez pas là » Je me penche vers lui croise mes mains et lance « Une dernière question…. Je vais vous lire une situation, répondez-y sincèrement » Je me râcle la gorge et lit «  Un soir, alors qu'il reconduit son ami Léo chez lui, Max heurte violemment un piéton dans une rue déserte et le blesse mortellement. Paniqué, ils prennent la fuite, sans avoir été vus. Que devrait faire Léo? Prévenir la police ou attendre que son ami le fasse lui-même? Si ce dernier refuse absolument, que devrait faire Léo? » J'affiche un sourire amusé en coin, excité d'entre sa réponse qui serait déterminante.

Codage par Libella sur Graphiorum
Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
avatar
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 856
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : astra (signa)
Date de naissance : 31/10/1991
Mes rps :

DISPONIBLE (10)


- Tatum
- Ceyleste
- Braeden
- Hellie
- Cillian
- Albane #2
- Les 4 Fantastiques
- Freyja #3
- Noor
- Scar #2

Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette



Afficher


Re: Je signe où? [ft. Jason], le Mar 9 Jan - 14:58

Je signe où?
Avant que la conversation reprenne, je regarde ce que mon futur patron note sur moi, essayant de déchiffrer les mots écrits à l'envers mais me reconcentre lors de sa question. Je prends le temps de réfléchir à une situation stressante puis me redresse avant de me racler la gorge. "Durant mon stage à la banque, nous avons eu le droit à un hold-up. Scène classique, ces derniers s'étant inspirés d'un bon Bonnie and Clyde, tout le monde était en panique, client tout comme employé. Les voleurs nous avez tous repérés ou presque. C'était un jour où je n'avais pratiquement rien à faire, je les avais vu de loin et j'avais donc pris l'initiative de me planquer. Qu'est-ce qu'il fallait que je fasse? Je n'en savais rien. J'ai donc décidé de jouer le jeu et de me faire passer pour l'un d'eux, comme une sorte de rébellion envers mon boulot. J'avais attrapé une arme qui se trouvait non loin, nous en avions tous une au cas où que ce genre de situation arriverait, j'en ai donc profiter. Je me suis dirigé vers l'accueil, ai appuyé sur le bouton pour ouvrir les coffres et je les ai amené à destination. Pour l'instant un vrai travail de lâche, je ne vous le cache pas." lui racontais-je avant de lui adresser un sourire amusé. Je me redresse. "La chose qu'il faut savoir est que ces coffres étaient non utilisés pour le moment, je les ai donc laissé entrer en leur annonçant que je faisais le geais. Une fois qu'ils étaient tous à l'intérieur, de l'extérieur j'ai refermé les grilles derrière eux grâce à la sécurité qu'il y avait et je me suis enfui en avertissant tout le monde que le calvaire était fini et ainsi j'ai pu appeler la police pour les coincer." finis-je. Une histoire bien détaillée certes, mais à moitié vraie. C'était durant l'époque où je travaillais avec un gang opposé au notre, nous avions cependant des masques sur la tête, non digne d'un Bonnie and Clyde mais plutôt d'un Point Break. J'ai réellement fait une rébellion mais contre eux, pour les mettre dans la merde et j'ai vraiment appelé les poulets pour qu'ils puissent les coffrer. J'avais déposé mon arme sur le comptoir de l'accueil en leur disant qu'il fallait mieux qu'ils en aient davantage pour se protéger et je m'en suis allé. Après ce moment de nostalgie, j'écoute ce que Sir Butler a à dire sur le fait d'être ambitieux. Je baisse légèrement la tête et souris avant de la redresser. "Je vois bien où vous voulez en venir. Toujours plus haut, toujours plus loin. Si vous avez besoin de cette qualité, je peux changer mon fonctionnement et ainsi, au lieu de rester la personne qui aide les autres à aller au sommet et de rester dans l'ombre, celle qui deviendrait plus forte que ses patrons ou du moins, à leur égal. Ca eut très bien s'arranger." lui répondis-je en lui adressant un sourire confiant. Cependant, pour un entretien d'embauche, je ne m'attendais pas à une telle question. J'hausse les sourcils par étonnement, accompagné d'un sourire amusé. Qu'est-ce que je suis censé répondre. J'aimerais décrocher ce poste mais si ma réponse ne lui convient pas, je serais recalé à tout jamais par cet individu et je ne sais pas si je le supporterais, son métier dans l'évènementiel m'intéressant au plus au point. Je décide de tenter une réponse à son énigme. "Et bien je dirais que Leo ne devrait rien dire si tel est le marché qu'il a fait avec Max. Cependant, la majorité des secrets de la sorte se révèle un jour ou l'autre, ce qui pousserait ces deux individus à être bien entendu en tort. S'ils ne veulent pas se faire attraper, ils auraient dû penser à la solution de faire disparaitre le corps ou alors de faire en sorte qu'ils rajoutent des détails pour pousser les policiers à les envoyer sur une autre piste avant qu'ils ne retrouvent la leur. Rue déserte donc caméra inexistante, ils peuvent s'en tirer en changeant d'identité je pense bien que le procédé peut être long et ne jamais prendre fin. Du coup, je pense que Leo devrait attendre que son ami appelle la police. Après tout, ce n'est pas lui qui l'a tué et qui ne sait pas conduire. Il est juste un témoin alors qu'il aurait préféré ne rien à faire dans cette histoire. Après, pour une raison de bon sens, il devrait les appeler pour leur dire qu'ils ont tué quelqu'un dans un accident et que par lâcheté ou tout simplement par non-savoir, ils se sont enfuis car ils ne savaient pas comment procéder mais ceci, ça serait l'idéal. La plupart du temps, les gens n'osent pas parler de leurs actes les plus meurtriers que ce soit sur le plan physique ou figuré, touchant les sentiments d'autrui. Tout ça par honte. Du coup, pour répondre à votre dernière question, je dirais que Leo devrait attendre qu'on vienne le question, si ce dernier décide de ne rien faire et de continuer sa vie comme si de rien n'était ou alors dans le meilleur des cas, si la police parvient à retrouver sa trace." lui répondis-je donc dans le plus grand des calmes. Ce n'est peut-être pas la réponse qu'il attend mais ces deux-là me représentent; la carte de l'honnêteté à prévenir lors de nos mauvais actes ainsi que la fuite, pour se forcer à ne rien avoir sur la conscience. Je reste silencieux sur le moment et me force à reprendre la parole car cette conversation me turlupine. "Et vous dites moi, qu'est-ce que Leo devrait faire dans cette situation, même si Max l'en empêche?" lui demandais-je donc, voulant savoir son point de vue.

Codage par Libella sur Graphiorum



Darkness is your candle.
Michael Loceff ☽ The beauty about killing someone who no one thinks you're willing to kill is, of course, that you throw people out of their comfort zone. And that's good because you want people to be on the edge of their seats.
Jason V. Butler
ADMIN ∎ Ambition & Regrets
avatar
Inscrit le : 18/12/2017
Messages : 466
Avatar : Joseph Gordon Levitt
Crédits : Balaclava
Mes rps : JAX#9 - THOMAS#2 - LOUIS - JOHNNY - SHANE




Bloc notes : BAE.


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Je signe où? [ft. Jason], le Jeu 11 Jan - 14:19

Je signe où?
Je croise mes mains devant ma bouche et écoute son histoire hallucinante avec attention. Mes mains cachaient un sourire qui aurait pu être traduit par ne me prends pas pour un con, mon gars. Son histoire était tellement surréaliste et abracadabrante que je n’arrivais pas à y croire. Comment un gamin comme lui aurait-il pu arriver à gérer ç ? Peut-être qu’il était mature pour son âge mais à vingt ans, qu’on ne me fasse pas croire qu’on joue aux héros. Néanmoins, son histoire m’amusait beaucoup et je le laissais terminer son discours rocambolesque. Je devais tout de même constater qu’il faisait preuve d’une imagination débordante pour tenter de me convaincre qu’il était le candidat parfait. Avec mes dix années d’expérience dans le milieu, les menteurs, je pouvais les repérer à des kilomètres. « Vous avez une imagination débordante Monsieur… Fitzgerald… » Terminais-je en consultant rapidement son CV pour me remémorer son nom de famille. Je gribouille sur cette feuilles d’autres adjectifs comme : canaille, manipulateur. Des qualités essentielles pour avancer dans la vie et atteindre l’excellence. Surtout dans mon métier : écraser la concurrence, c’est la clé. Il fallait toujours aller au-delà des limites, oser se dépasser, prendre des risques mais aussi anticiper la chute. Dans un rictus, je lâche : « Je ne vous demande pas de prendre ma place, ni d’être mon égal mais de briller. D’oser aller au-delà de vos limites. D’être là où on ne vous attend pas. » Je crois mes bras derrière ma nuque et je m’enfonce dans mon siège qui se balance légèrement. Je passe ma langue sur mes lèvres pour les humidifier. Je tire un paquet de clopes de mon tiroir et glisse l’une d’elles entre mes lèvres. S’il était engagé, il allait devoir s’habituer à ma dépendance à la nicotine. A la base, je n’avais juste besoin que d’un secrétaire mais il fallait que je reste lucide, j’avais besoin d’engager du personnel, je ne pouvais pas mener plusieurs batailles à la fois. Gérer plusieurs dossiers était trop dangereux et cela faisait trop longtemps que je jouais avec le feu. Je devais engager, oser déléguer mon travail à des employés sous mon autorité. Fitz possédais les qualités essentielles que j’aurais recherché pour un employé. Néanmoins, j’attendais de savoir quel parti prendrait-il s’il était confronté à un dilemme. Je l’écoute me faire une dissertation de trente pages pendant que je fume ma cigarette. Je perds le fil de son explication. Il parle beaucoup trop. Je le regarde mais mon esprit est ailleurs, je pense à des choses futiles comme ma liste de courses ou mes prochaines inaccessibles vacances. « Vous parlez beaucoup trop, et je vous avoue je n’ai pas tout écouté. Allez droit au but. Vous balanceriez Max ou pas ? Je ne vous demande pas de faire des hypothèses, prenez une décision claire et précise. » Première déception pour ce type. Je n’arrivais pas à comprendre où il voulait en venir, il devait se montrer plus déterminé, sûr de sa réponse et non tenter de trouver plusieurs solutions sans répondre correctement à la question. J’inspire une dernière bouffée de nicotine et écrase le mégot au fond du cendrier avant de lâcher le plus naturellement du monde « Si j’étais Léo, je balance Max à la police sans aucune hésitation. » Je repense à cette plainte déposée chez les flics il y a quelques semaines. Je voulais faire tomber Jaxson dans un premier temps et puis, je m’étais rendu compte que le pauvre mécanicien n’était qu’une victime. Ses frères étaient les bourreaux, ils devaient payer. Malheureusement ma plainte n’avait pas porté ses fruits mais au moins, j’avais la conscience tranquille d’avoir tenté d’aider Jaxson. D’ailleurs, je ne devais pas oublier d’aller reporter ma voiture au garage, il devait avoir reçu la pièce. Je pourrais enfin le revoir…

Codage par Libella sur Graphiorum
Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
avatar
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 856
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : astra (signa)
Date de naissance : 31/10/1991
Mes rps :

DISPONIBLE (10)


- Tatum
- Ceyleste
- Braeden
- Hellie
- Cillian
- Albane #2
- Les 4 Fantastiques
- Freyja #3
- Noor
- Scar #2

Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette



Afficher


Re: Je signe où? [ft. Jason], le Ven 12 Jan - 21:36

Je signe où?
Un sourire amusé se colle sur mes lèvres à sa remarque. Si seulement il savait réellement de quoi il était question. Il faut tout de même croire que si j'en avais envie, je pourrais crier mes crimes au monde entier, on m'adresserait ce sourire voulant dire que la personne en face ne me croit pas. Je ne devrais cependant, pas trop m'attarder sur ce détail, ce qui pourrait me causer du tort. J'ai voulu jouer la carte de l'honnêteté. Ce n'est pas quelque chose qu'on peut négliger. Malgré le fait que j'embellisse la réalité, les faits sont bel et bien réels. Je guette une fois de plus ses écrits et ne parviens qu'à décrypter le mot "canaille" et une fois de plus je ne peux m'empêcher de sourire, mon regard partant sur le côté avant de reprendre une nouvelle fois mon sérieux. Là où l'on m'attend? Je ne sais pas vraiment ce qu'il veut de moi mais "J'y parviendrai, pour vous satisfaire ainsi que pour mon égo et mon ambition qui doit être mise à vu de tous." répondis-je avant de le voir prendre une cigarette pour la suite des évènements. Serait-il impoli de ma part de lui en demander une? Probablement. Je respire grandement, essayant de faire entrer la fumée qu'il dégage en moins et rigole en regardant en l'air vis-à-vis de sa remarque. Il a au moins la qualité d'être franc, et c'est ce que j'aime chez un homme; sans aucune connotation. Parler trop peut parfois être une qualité et durant des négociations, perdre son interlocuteur peut aussi être un bon point, pour ensuite partir sur une conclusion où il sera presque dans l'obligeance d'acquiescer. Je les ai fait coffrer en les faisant se faire prendre au piège. Probablement que la seule chose que je peux en dire est que "Je pense que je balancerais Max." répondis-je donc vu qu'il faut bien que je lui donne une réponse même si dans les faits, entre ce que je dis et ce que je peux faire, il y a parfois une grande marge. Cependant par cette réponse et par la sienne en suivant, il s'avère que nous sommes plus ou moins sur la même longueur d'onde même si je pense que nous n'avons pas les mêmes intentions. Je regarde l'homme qui sera peut-être mon futur patron et lui adresse un sourire amical. "Avez-vous d'autres questions peut-être? Voulez-vous que nous discutions de certaines choses avant de prendre une quelconque décision?" lui demandais-je calmement, un regard sûr et en même temps rempli d'espoir. Un contraire qui m'est complètement familier. Je ne sais toujours pas ce qu'il veut de moi pour le moment mais je ne saurais dire pourquoi, je pense qu'il a été charmé par ma prestation. Je n'ai qu'à peine un quart de siècle mais je pense avoir la maturité pour les responsabilités qu'il sera prêt à me confier. Je me redresse et fais craquer mes doigts entre-eux avant de m'avancer vers son bureau et de poser mes mains jointes dessus. Je me sens actuellement apaisé. Peut-être est-ce tout simplement sa présence, cette assurance qu'il dégage, presque équivalent à la mienne. Je baisse le regard avant de le reporter sur lui, un petit sourire en coin. "Du coup, je signe où?" lui demandais-je audacieusement en rigolant pour lui faire comprendre que je plaisante réellement bien que dans le fond, lui comme moi, savons à quel point je suis sérieux.

Codage par Libella sur Graphiorum



Darkness is your candle.
Michael Loceff ☽ The beauty about killing someone who no one thinks you're willing to kill is, of course, that you throw people out of their comfort zone. And that's good because you want people to be on the edge of their seats.
Jason V. Butler
ADMIN ∎ Ambition & Regrets
avatar
Inscrit le : 18/12/2017
Messages : 466
Avatar : Joseph Gordon Levitt
Crédits : Balaclava
Mes rps : JAX#9 - THOMAS#2 - LOUIS - JOHNNY - SHANE




Bloc notes : BAE.


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Je signe où? [ft. Jason], le Lun 15 Jan - 16:14

Je signe où?
J’écrase ma cigarette dans le cendrier tout en appréciant sa réponse claire concernant le dilemme. Enfin, une réponse qui ne tirait pas en longueur. Il me faisait un peu penser à moi, lors de mon premier entretien d’embauche ce gamin. Il avait une énorme confiance en lui, que je n’avais malheureusement pas à son âge mais il y avait certains traits qui me rappelaient mes débuts dans le métier. Il essayait de se faire bien voir, il tentait de comprendre ce que j’attendais comme réponses et il observait tous mes faits et gestes. Il avait le regard posé, ses yeux brillaient d’intelligence. Peut-être semblait-il donner l’impression de me mener en bateau mais je sentais que je pouvais en tirer quelque chose. Il avait cette envie de bien faire, cette envie de trouver un job et peut-être, comme moi à l’époque, il postulait sans vraiment savoir où ça le mènerais. Peut-être que comme moi, il se découvrirait une véritable vocation pour l’organisation d’évènements. Peut-être que je le prendrais sous mon aile comme j’aurais aimé qu’on le fasse pour moi. J’étais bien plus jeune que lui à l’époque, j’avais été balancé dans le monde du travail de manière rude et j’avais eu peu de soutien de mes supérieurs. Ça m’avait agacé, frustré. Mes nerfs avaient lâché plus d’une fois mais sans doute que grâce à ça, c’est ce qui fait ma force aujourd’hui. Il faut être impitoyable dans l’évènementiel et mes patrons me l’avaient appris à mes dépends. Je lève les yeux au ciel lorsqu’il me demande si je n’ai pas d’autres questions. Il me fait rire. Je lui adresse un sourire sympathique et réponds :

« Vous semblez toujours vouloir avoir le contrôle sur les choses, non ? Il me reste la question bateau de qualités et des défauts même si j’en ai déjà pas mal appris sur vous lors de cet entretien. Vous savez me donnez 3 de vos qualités et 3 défauts ? »

Question habituelle des entretiens d’embauche, ça ne devrais pas le surprendre. Ce n’était pas le but de la manœuvre de toute manière. Ce n’était pas non plus une question piège, je souhaitais avoir son point de vue sur sa personne. Il avait hâte d’entendre mon avis sur lui, savoir s’il allait avoir le poste. D’ailleurs sa seconde question, bien qu’incontestablement ironique, confirma ses intentions. Je ne peux m’empêcher de rire : il était fougueux le gamin, il savait, voir aimait, prendre des risques. Je retrouve rapidement mon sérieux et joint mes mains sur mon bureau. « Je suis désolé, mais je ne peux pas vous offrir le poste de secrétaire. » Il valait bien plus que ça. Il ne fallait pas être intelligent pour ce poste, une femme pouvait très bien le faire. « Mais…. » Je me lève, fais le tour de mon bureau et ouvre une armoire métallique. Je sors un dossier épais comme un dictionnaire et le pose devant lui. Le choc résonne dans la pièce « Voici, les diverses demandes de la Mairie concernant les divers évènements. Dans un mois et demi aura lieu l’anniversaire du Maire et évidemment, on m’a demandé de l’organiser. C’est un gros chantier mais pas insurmontable. » Dis-je en montrant tous les papiers. « L’anniversaire aura lieu dans le parc du quartier chic d’Austin que nous privatiserons. Le maire a demandé un spectacle de danse dont je m’occupe actuellement. Dans ce dossier, y’a diverses informations, diverses notes et idées. Si vous arrivez à me pondre une idée innovante pour demain matin, je vous inviterais à venir signer un contrat pour que vous soyez mon assistant. » Je marque une pause et plonge mon regard dans le sien. « Evidemment, c’est si vous pensez avoir le épaules assez solides pour avoir ce poste… »


Codage par Libella sur Graphiorum
Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
avatar
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 856
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : astra (signa)
Date de naissance : 31/10/1991
Mes rps :

DISPONIBLE (10)


- Tatum
- Ceyleste
- Braeden
- Hellie
- Cillian
- Albane #2
- Les 4 Fantastiques
- Freyja #3
- Noor
- Scar #2

Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette



Afficher


Re: Je signe où? [ft. Jason], le Mar 16 Jan - 14:39

Je signe où?
Je souris à sa remarque. C'est vrai que j'aime beaucoup contrôler, gérer les choses et être au cœur de l'organisation peut importe les choses à faire, je ne pensais pas que cela se verrait aussi rapidement bien que je ne pense pas que ça soit une mauvaise chose. Peut-être est-ce même un des points que cet homme apprécie chez moi. Cependant il me pose le genre de question que je ne supporte pas. Trois c'est peu. Surtout dans l'une des deux catégories. Je vous laisse deviner laquelle. Ce n'est pas bien compliqué. "Déterminé, entreprenant et organisé pour ce qui est des qualités. Direct, calculateur et sans gêne pour les défauts." répondis-je instinctive d'une manière claire et précise avant de lui adresser un simple sourire. Des défauts certes. Qui peuvent aussi faire augures de qualités. Toujours penser à cette méthode. Ca pourra vous aider. L'ambiance se refroidit légèrement et le sérieux reprend place. J'écoute ce qu'il a à me dire et ne réagis pas lorsqu'il me dit que je n'ai pas le poste. Ca ne pouvait pas se finir ainsi. Je le savais, le ressentais et j'ai bien fait. Cependant je ne m'attendais pas à recevoir un tel dossier en face de moi. J'hausse les sourcils et le regardant de tout son long et de tout son large avant de reprendre une expression normale en regardant mon interlocuteur. Je prends note dans ma tête de tout ce qui me dit. Il me lance actuellement un défi. Un défi que sera décisif pour la suite des évènements mais un défi quand même. Je ne peux m'empêcher de sourire, ce genre de petit rictus en coin que vous avez lorsque vous êtes fiers ou lorsqu'on vous challenge. "Je pense avoir les épaules pour pour ce genre de travail." lui répondis-je. Je tire le dossier vers moi et le feuillette rapidement tout en fronçant les sourcils, signe que je me concentre puis le referme. Ca ne va pas être tâche facile je le reconnais mais j'y arriverai. Je me lève, attrape la dossier que je garde sous le bras et tends l'autre main pour le saluer. "Je vous dis donc à demain Monsieur Butler et encore merci." lui dis-je donc en lui adressant un sourire reconnaissant et satisfait en même temps avant d'hocher la tête en bas en guise de remerciement. Et c'est ainsi que je prends mes clics et mes clacs et que je quitte la pièce sans me retourner, fermant derrière moi.

Codage par Libella sur Graphiorum



Darkness is your candle.
Michael Loceff ☽ The beauty about killing someone who no one thinks you're willing to kill is, of course, that you throw people out of their comfort zone. And that's good because you want people to be on the edge of their seats.
Contenu sponsorisé
Afficher


Re: Je signe où? [ft. Jason], le

Je signe où? [ft. Jason]

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: 2018-