Partagez| .

Isaac S. O'Sullivan • "The plan is simple: find my bed."


Isaac S. O'Sullivan
avatar
Inscrit le : 28/12/2017
Messages : 16
Avatar : Dominic Cooper
Crédits : avengedinchains
Mes rps : Disponible ! N'hésitez pas à venir me demander ! Je mords pas !
Abele • En cours

Bloc notes :
• Il a une phobie du contact physique et une peur panique des mouvements brusques et des cris.
• Il a grandi en foyer après que les services sociaux le retire à sa mère pour violence sur enfant.
• Il se cache derrière une attitude bourrue et froide, mais c'est un nounours en vrai.
• Il est irlandais pur souche et retourne souvent là-bas.

Afficher


Isaac S. O'Sullivan • "The plan is simple: find my bed.", le Jeu 28 Déc - 0:46


Isaac Stanislas O’Sullivan



Nom : O’Sullivan • Prénom : Isaac Stanislas • Surnom : Stan’ - Izy – Tout les diminutifs de Stanislas pouvant exister • Age et date de naissance : 34 ans, né le 18 Novembre 1983 • Lieu de naissance : Cork en Irlande • Études/Métier : Professeur d’école primaire • Statut civil : Célibataire • Orientation sexuelle : Bisexuel • Célébrité sur l'avatar : Dominic Cooper


Physique :

 
Doucement il s’éveille avec le son de la ville, déjà réveillée depuis un petit moment, un grognement sourd s’échappe de ses lèvres gercées alors que lentement il sort de ses draps, posant ses deux pieds au sol, une migraine venant résonner dans son crâne comme bien souvent, le faisant pousser un long râle désespéré. D’un geste rapide il se dirige vers sa salle de bain, passant une de ses mains sur sa nuque pour masser cette dernière mollement, tentant vainement de faire disparaître la douleur qui naissait à la base de cette dernière. Une fois devant le miroir accroché au mur il observe rapidement son reflet comme tout les matins, ses cheveux d’un marron foncés presque noir coiffés de manière hirsutes après la nuit de sommeil dont il sortait, rapidement il passe une main dans ses derniers pour tenter de leur donner un semblant d’ordre avant de rapidement abandonner face à la rébellion capillaire qui avait lieu sur son crâne pour partir détailler son visage pâle, signe distinctif de ses origines celtiques aux yeux d’un marron profond que l’on confondait parfois avec du noir plaisant aussi bien aux hommes qu’au femmes. Il se met sans faire attention à observer son nez, un nez qu’il qualifie de normal d’ailleurs, ce dernier n’ayant pas de formes bien originale ou quoi que ce soit. Doucement, Isaac passe une main sur sa barbe de quelque jours, se disant qu’il devrait la raser, mais il sait que les petits adorent sa barbe car ça lui donne un air d’ours, alors il décide de la garder, au moins pour aujourd’hui. Un léger sourire naît sur son visage, éclairant doucement cette tête aux traits tirés, surtout au niveau des yeux, signe soit de fou rire quotidien, soit de simple frustration quotidienne et quelques peu carrés, lui donnant un air stricte, ou parfois même un air plus vieux que ce qu’il ne l’est vraiment, ce qui en soit ne le dérange pas vraiment, il s’en amuse même. Finalement, il décide de quitter le miroir du regard, se dirigeant vers sa balance en boitant. 71Kg, pour son mètre soixante dix huit, ce n’était pas si mal, sachant que c’était plus du muscle que du gras, comme quoi, aller à la salle et faire de la boxe ça fini toujours par payer, et encore heureusement. Dans un bâillement il se dirige vers sa douche, restant une bonne vingtaine de minutes sous l’eau chaude lui brûlant la peau et les quelques cicatrices qui ornaient cette dernière à certains endroits de son corps, il ne se souvenait même plus comment il avait obtenu certaines d’entre elles, mais il les avait, c’était sans aucun doute le plus important, et puis les autres, il préférait ne pas se souvenirs de comment elles étaient ici.

Ouvrant le placard de sa chambre, il tire une chemise nacrée parmi tout ses hauts et un pantalon noir qu’il enfile rapidement avant de prendre son habituelle veste noire qui était simplement posée sur son lit, aujourd’hui il voulait bien s’habiller, sans vraiment aucune raison valable, il voulait simplement être bien habillé, bien que cela lui arrivait de porter un simple t-shirt et un jean, mais bon, il avait ses lubies, et aujourd’hui il avait un peu promis à ses élèves de faire un effort et de venir bien habillé si en échange, eux aussi venaient bien habillés. Terminant d’enfiler ses chaussures, il attrape un flacon de parfum traînant sur son étagère et en applique deux pressions sur son cou puis attrape son pendentif avec une croix chrétienne pendant au bout, son porte bonheur qu'il s'empresse de passer autour de son cou avant de sortir de sa chambre, prêt à commencer sa journée.


Caractère :


Il tire sur sa cigarette lentement, prenant soin d’observer la fumée s’élever dans les airs pour s’évaporer lentement. Jetant un regard à sa montre, il soupire, il est en avance, encore. Après tout, il n’y peut rien, il est insomniaque, alors pour lui, dormir ne serait-ce que trois pauvres heures est quelque chose de rare qu’il ne laisse surtout pas passer. Il accélère le pas alors qu’il entre dans la gare et il sent un frisson parcourir son échine, les gens, sans aucun doute l’une des choses que l’irlandais ne supporte pas, il n’y peut rien, c’est plus fort que lui, alors, comme pour se protéger il décide de prendre cette attitude bourrue lui donnant ainsi cet air d’ours mal léché qui plaît tant aux enfants mais que les adultes ne supportent pas alors qu’en réalité, lorsque l’on apprend à le connaître, bien qu’il faille beaucoup de temps pour que le celte décide de se livrer à vous tel un animal sauvage, l’on se rend vite compte qu’Isaac est bien loin de l’image d’homme froid qu’il donne, c’est en réalité quelqu’un de très généreux et serviable avec ses amis proches et sa famille. Toujours à l’écoute de ceux qui en ont besoin, que ce soit ses amis ou même simplement ses élèves car ils sont sans aucun doute la seule exception que peut faire l’homme, même si il essaye de se détacher d’eux, il n’y arrive jamais, il les aimes trop pour ça. Seulement, il peut se montrer assez  sarcastique avec les gens qu’il ne connaît pas, et peut, maîtrisant l’ironie et l’humour noir faire comprendre qu’il n’aime pas la discussion ou simplement la personne avec qui il tient cette dernière.

En silence, il observe la populace avancer le long du trottoir alors que lui, assis sur son banc, savoure son café tranquillement, c’est vrai que c’est un personnage calme, bien différent de l’image que l’on peut se faire des irlandais. Il ne remplit pas le cliché comme quoi les irlandais sont très bruyants, lui c’est plutôt l’inverse, cependant, cela ne veut pas dire qu’il n’aime pas sortir, au contraire, il adore ça, sortir pour boire avec des amis proches ou simplement seul, peu importe, tant qu’au final il peut mettre la main sur un verre qu’il remplit au minimum une fois et au maximum un nombre complètement oublié, ça lui va. Il le sait, il n’est pas facile à vivre, que ce soit à cause de ses traits de caractères plutôt contradictoires, ou à cause de sa peur des contacts physiques, rien ne semble fait pour que le brun ait une vie facile, pourtant il est optimiste sur bien des choses, sauf peut-être pour ce qui est de sa vie amoureuse, ce qui a tendance à surprendre les gens avec qui il discute, lui trouvant un côté philosophe assez agréable. Tranquillement il écrase sa cigarette au sol avant de s’éloigner du parc devant lequel il était, il n’avait pas que ça à faire de sa journée, il ne pouvait pas se permettre de rêvasser, lui qui est pourtant un peu rêveur sur les bords.

Histoire :


Il écoute en silence les élèves parler de leurs familles entre eux, s’amusant à faire des concours pour savoir lequel avait le meilleur papa du monde et pourquoi. Il adorait écouter les histoires de ces enfants, leur imaginations fonctionnant à plein régime pour pouvoir inventer la meilleure histoire dans laquelle ils pouvaient parler de leurs parents pour impressionner leurs camarades. Un léger sourire trouve son chemin sur son visage habituellement fermé, ce qui n’échappe pas aux yeux des enfants qui s’empressent alors de venir à son bureau, posant une myriade de question à leur instituteur. Isaac ne peut retenir un rire en voyant toutes les têtes blondes le fixer, leurs yeux rond brillants de curiosité. Finalement le brun décide de parler, croisant les bras sur sa poitrine. «Je souriais parce que je pensais à mon papa et à ma maman.», presque instantanément, les enfants reprirent leurs questions, lui demandant comment sont ses parents, quel métier ils faisaient et comment lui il était enfant, si il avait des frères et sœurs. Alors qu’il va pour leur répondre, la sonnerie de la cloche résonne, annonçant ainsi le début de la récréation et il regarde ses élèves sortir de la salle à contre cœur, ces derniers préférant écouter sans doute l’histoire de leur maître. Doucement il détourne son attention vers la fenêtre, perdant son regard dans l’horizon alors que les souvenirs viennent s’infiltrer dans son esprit comme de vieux démons.

Il se revoit dans son Irlande natale, blottit dans les bras de sa mère qui lui susurre des mots doux à l’oreille, elle lui raconte à quel point elle l’aime, à quel point il compte pour elle et qu’elle sera toujours là pour lui. Il voit son père arriver, un grand sourire aux lèvres alors qu’il se penche pour venir embrasser sa femme et venir déposer un baiser sur le front de son fils unique. Un doux souvenir qui avait pourtant ce goût amer. Il ferme les yeux et quand il les ouvres de nouveaux, le scénario change, il se voit à l’âge de 3 ou 4 ans, espionnant sa mère dans la cuisine, bouteille en main, il se souvient du regard qu’elle lui avait lancé quand elle le remarqua, il s’en souvient comme si c’était hier, de cette peur qui avait envahi son être alors qu’elle se mit à hurler sur lui, elle qui était si douce, aimante, elle qui lui susurrait des mots doux et qui lui chantait des chansons, elle était là, hurlant à s’en égosiller que tout était de sa faute, qu’il n’aurait jamais dû naître. Il se regarde, complètement apeuré, il voudrait tant soulever ce petit garçon effrayé, consoler ses peurs en lui disant qu’il n’as rien fait de mal, qu’il n’est pas responsable de l’état de sa douce mère, mais il ne peut pas, ce n’est qu’un souvenir, il ne peut que se contenter de voir sa mère jeter la bouteille à ses pieds en hurlant comme une harpie. Il sursaute en même temps que son lui plus jeune, le son strident du verre qui se brise résonnant dans ses oreilles comme si il était réel. Ses yeux se baissent sur le sol , son regard perdu dans les morceaux de verres alors qu’il entend le souvenir de sa mère avancer. Il ferme les yeux, il sait ce qu’il va se passer, et il ne veut pas revoir cette scène, il refuse, c’est trop pour lui, cependant, la douleur qu’il ressent lui fait échapper un sanglot, pour se rassurer il se dit que ce n’est qu’un souvenir, que cette femme ne vient pas d’abattre son poing sur lui de nouveau, que la douleur qu’est que traumatique, qu’il est en sécurité. Il veut oublier ça, alors il se concentre, il cherche un souvenir doux, quelque chose de paisible, quelque chose qui pourrait lui faire oublier cette douleur dans le ventre. Alors il pense à son père, à cet après-midi d’automne ou ils sont partis pécher tout les deux sur le lac non loin de chez eux. C’était juste son père et lui, juste ce sentiment de sécurité, d’amour, ce sentiment qu’il aimait tant et qu’il chérissait chaque jour auprès de ses élèves. Il tente désespérément de s’accrocher au souvenir de son père, à son rire grave, à ses mots d’encouragements, à sa main qui passe dans ses cheveux avec tendresse, mais le souvenir glisse, s’échappant doucement de son esprit, il ne l’oublie pas, mais il sait qu’il n’arrive pas à garder le souvenir de son père en mémoire, il est amer ce souvenir. Il le sont tous, plus aucun d’entre eux n’a vraiment de goût. Alors qu’il ouvre les yeux, il pousse un rapide soupire avant de prêter attention à la scène devant lui. Sa chambre avec ses murs couverts de posters de pleins de groupes de musiques différents, son lit avec ses draps non fait. Cependant il ne comprend pas, pourquoi un souvenir de sa chambre si il n’y a rien à voir ? Un élan de nostalgie de son cerveau peut-être. Doucement il avance dans cette pièce qu’il connaît jusqu’au moindres fissures puis il tourne la tête en entendant le bruit de la porte s’ouvrir. C’est lui, plus jeune, aux alentours de 9 ans, son corps frêle se précipite dans son lit, son visage couvert de bleu alors que ses yeux son rouge, il a pleuré. Doucement, comme si il ne voulait s’effrayer, Isaac s’avance vers le lit et s’assoit sur ce dernier, ses yeux marrons ne quittant pas le petit garçon qui tente du mieux qu’il peut de ne pas pleurer. Alors, dans un effort désespéré de se consoler, l’homme lève sa main et vient la poser sur les cheveux du garçonnet, et doucement, comme le ferait un père, il sait que son geste est vain, mais il le fait tout de même, pour se rassurer lui-même. Et, alors qu’il passe sa langue sur ses lèvres pour prendre la parole, une migraine vient lui vriller l’esprit, comme si il n’avait pas le droit de parler. Lâchant un grognement, Isaac se redresse, posant par instinct une main sur son front alors que devant lui défile des années de traumatismes, le départ de son père, les coups de sa mère, toujours plus de coups, les services sociaux, les hurlements qu’il poussait à chaque fois que quelqu’un osait poser sa main sur lui, cette phobie d’être touché par un quelconque être humain, les foyers, encore des foyers, toujours des foyers, et toujours la même histoire, aucun foyer ne veut garder un enfant qui ne supporte pas le moindre cri ou la moindre main levée en l’air. Mais il se souvient aussi de la première fois qu’il n’avait pas réagit comme ça, dans un foyer, il avait environs 16 ou 17, et la famille avait déjà un enfant, cela faisait déjà quelques mois qu’il était là, et tout semblait bien se passer, hormis quelques cauchemar qu’il a encore maintenant et quelques crises. Un jour, celui qui était considéré comme son petit frère était rentré de l’école et, fier de sa journée, il était venu trouver Isaac, posant sa main sur son bras pour le traîner dans le salon et ainsi pouvoir raconter sa journée à tout le monde. Étrangement il n’avait pas réagit violemment, un simple sursaut, rien de plus. C’était comme si le fait que le petit le touche ne le gêne pas. Avec le temps, il comprit qu’il ne craignait pas le toucher des enfants, mais que celui des adultes restait un traumatisme, même encore maintenant à son âge, bien qu’il arrive à éviter d’hurler ou de pleurer.

Cependant il n’eut pas de souvenir de son arrivée à Austin, ville dans laquelle il avait déménagé à ses 21 ans et dans laquelle il vivait depuis. Il a pu trouver un boulot de professeur d’école primaire après avoir fini ses études et depuis, il n’a pas changé de métier, le fait d’être avec des enfants lui permettant de se calmer. Soudainement, ses pensées sont chassées par le retentissement de la cloche et il sursaute, se rendant compte qu’il était parti loin dans sa mémoire. Il regarde ses élèves rentrer dans la salle et étire un sourire triste alors qu’il passe une main sur son visage, comment pouvait-il raconter cette histoire à des enfants ? Eux qui respirent l’innocence même ? Alors, quand l’un de ses élèves lui demande de raconter son enfance, il invente un monde dans lequel il a grandit avec deux parents aimant, sans coups, sans cris, et puis il comprend pourquoi les enfants mentent souvent sur leur passé, il est mieux de faire croire à un monde parfait, que de montrer un monde pourri. 
Prénom/Pseudo : Neo • Âge : Toujours 19 ans ! • Présence : 9/10 sauf période d’examen ! • Comment as-tu connu le forum ? J’suis un vieux de la vieille ici ! 8) • Premier compte ou multi-compte ? Deuxième compte d’une longue série. Fuyez. Quelque chose à ajouter ? Je sais que ça fait pas 1 mois techniquement, mais Leevi m'a donné l'autorisation de poster la fiche avec un jour d'avance. Si c'est pas possible, l'engueulez pas lui mais moi. Et .. J'suis faible okay ?! :koi:


Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: Isaac S. O'Sullivan • "The plan is simple: find my bed.", le Jeu 28 Déc - 0:46

REBIENVENUE BB TU ES TRES BEAU COMME CA
Isaac S. O'Sullivan
avatar
Inscrit le : 28/12/2017
Messages : 16
Avatar : Dominic Cooper
Crédits : avengedinchains
Mes rps : Disponible ! N'hésitez pas à venir me demander ! Je mords pas !
Abele • En cours

Bloc notes :
• Il a une phobie du contact physique et une peur panique des mouvements brusques et des cris.
• Il a grandi en foyer après que les services sociaux le retire à sa mère pour violence sur enfant.
• Il se cache derrière une attitude bourrue et froide, mais c'est un nounours en vrai.
• Il est irlandais pur souche et retourne souvent là-bas.

Afficher


Re: Isaac S. O'Sullivan • "The plan is simple: find my bed.", le Jeu 28 Déc - 0:49

MERCI BB CA FAIT PLAISIR.
Mikkel Larsen
avatar
Inscrit le : 06/12/2017
Messages : 81
Avatar : Alex Hogh Andersen
Mes rps :

Bloc notes : /

Afficher


Re: Isaac S. O'Sullivan • "The plan is simple: find my bed.", le Jeu 28 Déc - 1:11

Re bienvenue toii ! Excellent choixxx
Isaac S. O'Sullivan
avatar
Inscrit le : 28/12/2017
Messages : 16
Avatar : Dominic Cooper
Crédits : avengedinchains
Mes rps : Disponible ! N'hésitez pas à venir me demander ! Je mords pas !
Abele • En cours

Bloc notes :
• Il a une phobie du contact physique et une peur panique des mouvements brusques et des cris.
• Il a grandi en foyer après que les services sociaux le retire à sa mère pour violence sur enfant.
• Il se cache derrière une attitude bourrue et froide, mais c'est un nounours en vrai.
• Il est irlandais pur souche et retourne souvent là-bas.

Afficher


Re: Isaac S. O'Sullivan • "The plan is simple: find my bed.", le Jeu 28 Déc - 1:23

Merci Mikkel ! Je pouvais pas refuser Dominic, c'est mon Bae !
Elijah Fitzgerald
MODO ∎ Kiss me, Kill me
avatar
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 409
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : astra (signa)
Date de naissance : 31/10/1991
Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette



Afficher


Re: Isaac S. O'Sullivan • "The plan is simple: find my bed.", le Jeu 28 Déc - 1:59

Rebienvenue hâte de rp avec toi



Darkness is your candle.
Michael Loceff ☽ The beauty about killing someone who no one thinks you're willing to kill is, of course, that you throw people out of their comfort zone. And that's good because you want people to be on the edge of their seats.
Isaac S. O'Sullivan
avatar
Inscrit le : 28/12/2017
Messages : 16
Avatar : Dominic Cooper
Crédits : avengedinchains
Mes rps : Disponible ! N'hésitez pas à venir me demander ! Je mords pas !
Abele • En cours

Bloc notes :
• Il a une phobie du contact physique et une peur panique des mouvements brusques et des cris.
• Il a grandi en foyer après que les services sociaux le retire à sa mère pour violence sur enfant.
• Il se cache derrière une attitude bourrue et froide, mais c'est un nounours en vrai.
• Il est irlandais pur souche et retourne souvent là-bas.

Afficher


Re: Isaac S. O'Sullivan • "The plan is simple: find my bed.", le Jeu 28 Déc - 2:02

Merci Eli' ! Et il en va de même
Nell Maisonneuve
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 21/12/2015
Messages : 5552
Avatar : Dave Franco
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 04/09/1991
Bloc notes :


Afficher


Re: Isaac S. O'Sullivan • "The plan is simple: find my bed.", le Jeu 28 Déc - 7:35

Rebienvenue avec ce perso



Tyler L. Redfield
avatar
Inscrit le : 18/11/2016
Messages : 959
Avatar : Dylan O'Brien
Crédits : Everliam Bazzart google PRD (y en a plus de 160 aléatoire)
Date de naissance : 02/11/1992
Mes rps : dispo par MP^^, avec une idée quand meme XD

▬Feat Hades : ici
▬Feat Jayden : ici
▬Feat shane : ici





Bloc notes :





- Il a les yeux bleu mais porte des lentilles marron, il n'y a que Matt, sont petit frère, qui soit au courant.
- Il a un tatouage d’ailes d’ange dans le dos, un des ailes est normal et l’autre n’est fait que d’os, il a aussi deux piercing a la langue horizontalement, et un plus intime.
- Il a un chiot husky yuki offert par Ryan avant sa mort.
- Il est toujours puceau T-T.
- Tyler n'as eut qu'une relation sérieuse (Ryan Carter RIP).
- Il a perdu son premier amour (Ryan Carter) dans un accident de voiture, ou lui a surveccu.
- Il est PDG de la Carter corps car Ryan la mit dans son testament.
- Il a aussi hérité de la fortune et d'autre bien de Ryan.
- Il essaye de tourné la page et de grandir mais il n'y arrive pas toujours.



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Everliam
• ÂGE : 28
• BLOC NOTE : nop


Re: Isaac S. O'Sullivan • "The plan is simple: find my bed.", le Jeu 28 Déc - 7:46

Re bienvenue ^^


Jason V. Butler
ADMIN ∎ Ambition & Regrets
avatar
Inscrit le : 18/12/2017
Messages : 382
Avatar : Joseph Gordon Levitt
Crédits : JAYDEN ♥
Mes rps : JAX#7 - MILAN#2 - KALA - MIKKLE#2/ELIJAH#3 - ELIJAH#4 - CONCERT DES FLEURS. - THOMAS - CHASSE AUX OEUFS

J'suis complets babies.



Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


En ligne
Re: Isaac S. O'Sullivan • "The plan is simple: find my bed.", le Jeu 28 Déc - 7:52

MAIS WhAAT  #CoeurBrisé EWAAAAAN

Rebienvenue quand même, j’ai hâte de lire tout ça au bureau
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: Isaac S. O'Sullivan • "The plan is simple: find my bed.", le Jeu 28 Déc - 9:42

Re-bienvenue à toi chou! Je suis fan de ce perso
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: Isaac S. O'Sullivan • "The plan is simple: find my bed.", le Jeu 28 Déc - 11:54

Rebienvenue parmi nous amuse toi bien avec cette nouvelle tête
Silver O. McBright
ADMIN ∎ A little kindness in this big sad world
avatar
Inscrit le : 26/05/2013
Messages : 7502
Avatar : Lucy Hale
Crédits : La plus merveilleuse, Malbe ! <3 / Sign: Frimelda
Date de naissance : 20/02/1992
Mes rps : EzekielClayRubyNellBarthJonahLucas

Bloc notes :

"When I saw you I fell in love,
and you smiled because you know"


Les petits badges:
 



Merci Aretha <3


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Dada
• ÂGE : 22 ans
• BLOC NOTE : Grosse pensée à la belle et talentueuse Marion !


Re: Isaac S. O'Sullivan • "The plan is simple: find my bed.", le Jeu 28 Déc - 12:04

DOMINIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIC ! Prof de primaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiire !

(Re)bienvenue ma belle !


BE GRATEFUL


Maybe we're not supposed to ba happy, maybe gratitude has nothing to do with joy. Maybe being grateful means recognizing what you have for what it is, appreciating small victories. ©️ FRIMELDA

Jayden G. Westwild
avatar
Inscrit le : 26/12/2017
Messages : 136
Avatar : Max Hamilton
Crédits : t-rex et crackle bones.
Date de naissance : 02/12/1995
Bloc notes :

Baby Chayton ♥️


Afficher


Re: Isaac S. O'Sullivan • "The plan is simple: find my bed.", le Jeu 28 Déc - 14:27

Bienvenue de nouveau parmi nous avec cette belle tête ! :pervers: #teamCooper



Un connard et un mec bien dans le même corps. Une lettre d'amour et un couteau dans le même coffre.
(c) crackle bones
Isaac S. O'Sullivan
avatar
Inscrit le : 28/12/2017
Messages : 16
Avatar : Dominic Cooper
Crédits : avengedinchains
Mes rps : Disponible ! N'hésitez pas à venir me demander ! Je mords pas !
Abele • En cours

Bloc notes :
• Il a une phobie du contact physique et une peur panique des mouvements brusques et des cris.
• Il a grandi en foyer après que les services sociaux le retire à sa mère pour violence sur enfant.
• Il se cache derrière une attitude bourrue et froide, mais c'est un nounours en vrai.
• Il est irlandais pur souche et retourne souvent là-bas.

Afficher


Re: Isaac S. O'Sullivan • "The plan is simple: find my bed.", le Jeu 28 Déc - 16:07

JASON JE SUIS DÉSOLÉ ! T___T
Merci tout le monde
Jason V. Butler
ADMIN ∎ Ambition & Regrets
avatar
Inscrit le : 18/12/2017
Messages : 382
Avatar : Joseph Gordon Levitt
Crédits : JAYDEN ♥
Mes rps : JAX#7 - MILAN#2 - KALA - MIKKLE#2/ELIJAH#3 - ELIJAH#4 - CONCERT DES FLEURS. - THOMAS - CHASSE AUX OEUFS

J'suis complets babies.



Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


En ligne
Re: Isaac S. O'Sullivan • "The plan is simple: find my bed.", le Jeu 28 Déc - 19:45


Félicitations, ta fiche est validée !


Bienvenue sur LBS !  :groupehappy:

C’est le moment de te jeter à l’eau et de te mêler aux habitants de notre belle ville !  N’hésite pas à ouvrir un ou plusieurs RP libres ou à mpotter les membres ou le staff pour un sujet, tu verras, on attend que ça !  
Si tu veux pimenter ton jeu avec des défis, trouver des sujets libres qui n’attendent que toi ou trouver des coupains avec qui jouer, fais donc un petit tour par ICI !  
Pour ne pas que ton personnage se retrouve à dormir à la belle étoile, n’oublie pas d’aller demander un toit et si tu n’aimes pas la solitude, profites-en pour réclamer un ou plusieurs colocataires !
Tu peux également créer ton Journal de Bord où tu pourras entre autres répertorier tes liens et tes sujets ainsi que noter tout ce que tu veux au sujet de ton personnage. Tu as carte blanche !
Pour terminer, je te laisse le lien du Guide du Forum qui t’aidera sans doute si tu te sens un peu perdu(e).  Si tu as d’autres questions, ma boîte à MP ainsi que celle des autres membres du staff est toujours ouverte !  
Bon jeu !



You and I
IN MY HEAD
STAY MINE FOREVER, BE US

Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: Isaac S. O'Sullivan • "The plan is simple: find my bed.", le Jeu 28 Déc - 23:36

Bienvenue dans le coin, personnage intéressant, j'ai hâte de le voir évoluer par ici
Isaac S. O'Sullivan
avatar
Inscrit le : 28/12/2017
Messages : 16
Avatar : Dominic Cooper
Crédits : avengedinchains
Mes rps : Disponible ! N'hésitez pas à venir me demander ! Je mords pas !
Abele • En cours

Bloc notes :
• Il a une phobie du contact physique et une peur panique des mouvements brusques et des cris.
• Il a grandi en foyer après que les services sociaux le retire à sa mère pour violence sur enfant.
• Il se cache derrière une attitude bourrue et froide, mais c'est un nounours en vrai.
• Il est irlandais pur souche et retourne souvent là-bas.

Afficher


Re: Isaac S. O'Sullivan • "The plan is simple: find my bed.", le Ven 29 Déc - 4:18

Merci Rayce !
Contenu sponsorisé
Afficher


Re: Isaac S. O'Sullivan • "The plan is simple: find my bed.", le

Isaac S. O'Sullivan • "The plan is simple: find my bed."

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Personnage :: Présentations :: Fiches validées-