Partagez| .

please someone call nine one one – anaëlle


Invité
Invité
avatar
Afficher


please someone call nine one one – anaëlle, le Ven 15 Déc - 20:37


«Mec, je crois qu’il y a des types qui se foutent sur la gueule!» Encore son pote qui revenait avec cette histoire pour la troisième fois en une minute, apparemment son intérêt était porté sur ce qu’il se passait de l’autre côté plutôt que sur sa copine qui s’ennuyait et sirotait son quatrième verre de vodka de la soirée. Rayce détourna son regard vers cette soit-disant bagarre, il retira la main que la femme qu’il avait rencontrée ce soir lui avait posé sur l’épaule pour la laisser en plan lorsqu’il entendit qu’on demandait s’il y avait un médecin dans le coin. La musique s’était même arrêtée et le DJ passait le message. Loin de se sentir concerné, c’est son pote qui l’attira pour se rendre vers le grabuge «Allez, bouge-toi, on y va, t’as fait médecine, tu seras toujours utile. Et moi je pourrai voir ce qu’il s’est passé du coup.» Une fouine, voilà ce qu’il était. Rayce soupira et se laissa entraîner malgré lui, bousculant quelques personnes au passage avant d’arriver auprès de ce cercle qui entourait un type par-terre, apparemment inconscient et avec une bouteille en verre éclatée juste à côté de lui. «Oh putain, regarde ce qu’il a dans le crâne!» Et a peine eut-il le temps de dire quelque chose qu’il remarqua ce bout de verre planté dans le crâne du type, il en ressentit un frisson caresser son échine dorsale et s’approcha alors du mec inconscient, s’accroupissant devant lui en regardant s’il réagissait. «Est-ce que tu m’entends?» demanda-t’il en attrapant sa main afin de voir s’il sentait son pouls au niveau du poignet, ce qui fut le cas. Il pencha son visage au-dessus de la plaie, grimaçant en voyant le morceau de verre. Heureusement, ça ne devait pas être profond mais ça restait inquiétant. «Ho! Tu m’entends ou pas?» Ne voyant aucune réaction, il poussa un petit soupire avant d’inspecter plus en détail la tête du type. Et alors qu’il comptait se retourner, une jeune femme s’était agenouillée à ses côtés avec une serviette dans les mains, cherchant sûrement à éponger le tour de la plaie. «Vous êtes médecin?» demanda-t’il simplement en la regardant, avant de pointer du doigt le morceau de verre. «On va pas risquer à lui retirer ce truc, en plus je ne pense pas que ce soit trop profond. Et comme son pouls semble normal, je pense juste qu’il a du passer dans les vapes après avoir reçu ça dans le crâne» Après il n’était que dentiste et ses études de médecines n’avaient pas été précisément dans des accidents du genre.
Anaëlle Wellington
avatar
Inscrit le : 05/10/2017
Messages : 214
Avatar : Alicia Vikander
Mes rps :
BraedenShane


Bloc notes :


Afficher


Re: please someone call nine one one – anaëlle, le Mer 20 Déc - 15:29

Ce soir je n’avais eu qu’une seule envie, m’amuser et oublier mes études en médecine. J’avais désormais terminé ma théorie et tombait bientôt dans ma résidence. J’avais avant qu’un seule stage de plusieurs semaine à faire d’observation question d’en apprendre plus sur le plancher que sur les bancs d’école. J’avais très hâte de commencer le tout mais ce soir, c’était fait pour penser à autre chose et je comptais bien le faire. Je me rendis alors dans une boîte moins connue que le BB nixes question de voir autre chose de cette ville et surtout, d’autre gens. Je dansais alors entourée de tous mes amies en suivant le rythme de la musique, un verre à la main. C’est alors que j’entendis des cris, des voix et de la bousculade. Sans doute encore l’une des fameuses bagarres entre deux hommes complètement ivres cherchant à prouver qui détenait le plus gros… bref vous voyez ce que je veux dire, mais c’est lorsque la musique cessa et que le Dj fit le message s’il y avait un médecin dans le coin que je compris que c’était bien plus grave. Je laissai mes amies en plan, accouru vers la foule et lorsque je vis du sang et un homme étendu sur le sol je compris qu’il fallait que j’agisse. Je demandai au barman près de moi plusieurs serviette afin de pouvoir éponger le tout et le l’alcool forte comme de la vodka pure au cas ou. Je m’agenouillai devant l’inconscient et aussi un homme qui semblait s’y connaître lui aussi dans le domaine. ‘’ Étudiante en médecine en faite ‘’ Je commençai à éponger la blessure doucement enfin d’y voir quelque chose. Ça ne semblait pas profond, par contre, la blessure saignait abondamment et sachant le nombre de temps que prenait une ambulance à venir, je ne croyais pas qu’il valait mieux laisser le morceau là. ‘’ Je crois que la vitre à sectionné une petite artère de sa tête vous voyez comme sa saigne toujours. Le morceau de doit pas colmater la fuite. Vaut mieux le retirer puisque comme vous l’avez dit, ce n’est pas très profond. Vous allez m’aider à lui tenir la tête bien droite ? ‘’ Je pris de la vodka comme prévu et lui aspergeai la blessure afin de désinfecter le tout et ainsi que mes mains pour ne pas lui filer des bactéries. ‘’ Le plan ? Je vais lui retirer le morceau afin que je puisse faire une bonne compression sur la blessure pour ne pas enfoncer d’avantage le morceau d’accord ? ‘’

Spoiler:
 



   
   
A simple hello could lead to a million things
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: please someone call nine one one – anaëlle, le Sam 23 Déc - 21:46


Agenouillé devant ce type inconscient lui avait semblé être une mauvaise idée, car maintenant qu’il était là, il n’avait plus le choix que d’améliorer la situation et avec tout ce monde qui l’entouraient, il espérait que les bases acquises pendant ses études allaient refaire surface petit à petit, alors il fit les contrôles, s’assurer que l’homme était encore en vie, contrôler que son pouls était stable, inspecter la paie sans y toucher dans un premier temps puis… Puis au moment où il allait songer à y porter plus d’attention il fut rejoint par une jeune femme, il sentit une vague de soulagement l’envahir en apprenant qu’elle était étudiante en médecine; au moins elle était en cursus et avait encore tout en tête… à moins qu’elle soit ivre mais ça n’avait pas l’air d’être le cas. Il lui expliqua brièvement ce qu’il avait observé et la laissait inspecter par elle-même, il gardait une main sur le poignet de l’homme avant que la jeune femme ne lui fasse son compte-rendu bien plus précis et il se contenta d’acquiescer à ce qu’elle disait. «Je m’occupe de tenir sa tête, laissez-moi juste…» Il se déplaça tout en prenant le soin d’écarter du bras des bris de verre qu’il y avait sur le sol afin d’éviter toute coupure pour la jeune femme mais aussi pour le blessé au cas où il bougerait. Une fois fait, il se plaça derrière la tête de l’homme et déposa ses paumes sur chaque côté de son visage afin de la maintenir bien droit et de l’empêcher de relever la tête si jamais il se réveillait. «Recule avec ton téléphone et appelle plutôt une ambulance toi!» dit-il sèchement à une femme qui s’était approché pour filmer ce qu’il se passait. «Si je me lève, c’est pour toi qu’on va devoir appeler une ambulance» Il la foudroya du regard jusqu’à ce qu’elle finisse par se reculer. Il sentit le regard de l’étudiante en médecine sur lui et s’excusa en désignant d’un geste de la tête le blessé «Désolé… Faites ce que vous devez faire et je vous aiderai à maintenir la pression sur la plaie.» Il laissa son regard se poser cette fois-ci sur le visage de l’homme allongé, guettant le moindre signe de réveil pendant que la jeune femme retirait délicatement le morceau de verre jusqu’à ce que le sang se mette à couler plus abondamment, la forçant à le retirer plus rapidement, posant plusieurs serviettes sur la plaie qui devinrent rapidement rouge. «Merde, c’est mauvais ça…» Il retira ses mains pendant qu’elle posait les siennes sur les serviette et enleva sa chemise avant de la replier plusieurs fois sur elle-même afin d’en faire une compresse plus épaisse. «A trois, vous enlevez ces serviettes» Il se mit à compter et au moment où elle retira ses mains et les serviettes, il vint faire pression avec sa chemise, exerçant une forte pression tout en regardant l’étudiante. «Vous arrivez à relever sa tête? Juste pour qu’on puisse essayer de faire un nœud avec les manches de la chemise histoire que ça tienne» Il ne se voyait pas faire pression jusqu’à l’arrivée de l’ambulance… et à ce sujet, il s’écria «Quelqu’un a appelé une ambulance?» Et face au manque de réaction, il se mit à jurer avant de s'adresser à celle qui lui était venue en aide «… vous pouvez appeler une ambulance? Mon téléphone est dans ma poche droite si vous n’avez pas le vôtre» dit-il désignant son jean.

Spoiler:
 
Anaëlle Wellington
avatar
Inscrit le : 05/10/2017
Messages : 214
Avatar : Alicia Vikander
Mes rps :
BraedenShane


Bloc notes :


Afficher


Re: please someone call nine one one – anaëlle, le Mer 27 Déc - 16:21

Des accidents arrivaient tous les jours et depuis que j’étais en médecine, mes professeurs nous répétaient sans arrêt qu’à partir de ce moment, c’était un devoir de toujours porter secours et même en dehors des hôpitaux. Même que si nous manquions à notre devoir et que des personnes nous voient, nous pourrions être portés en justice. Quoi qu’il en soit, ce n’était pas la seule raison pourquoi je m’étais agenouillé devant cette personne inconsciente, mais bien parce que je ressentais le devoir d’agir. Heureusement, je n’étais pas seule devant le blessé, un homme était venu lui aussi à sa rescousse et à deux, nous pourrions sans doute y arriver. Je repassais en revu tout ce que j’avais apprise dans ma tête pour être certaine de chaque geste posée. Après avoir fait part de mon idée à l’homme, celui-ci se plaça à la tête afin de la maintenir tout en demandant d’appeler une ambulance à une femme qui se faisait beaucoup trop présente autour du blessé. J’attendis alors que l’inconnu se concentre sur l’homme au sol avant de poursuivre les démarches. ‘’ Bon, je vais retirer rapidement la vitre et nous ferons pression par la suite avec les serviettes. ‘’ Je tirai alors doucement et droitement afin de ne rien abimer. ‘’ Et merde, y’a beaucoup plus de sang que prévus. ‘’ Je tirai alors plus rapidement pour le retirer et qu’il cesse de perdre autant de sang. Une voix retiré, l’homme plaça les serviettes et celle-ci devinrent imbibées rapidement. L’homme retira alors sa chemise et prit les commandes après que j’aille placer mes mains sur les serviettes à mon tour. ‘’ Tournons le sur le côté afin de ne pas abimer la colonne s’il c’est cogné en tombant. Vous allez pouvoir ainsi placer la serviette derrière la tête. ‘’ Je le plaçai en mode protection sur le côté afin que l’inconnu y place sa chemise. En le retournant maintenant sur le dos doucement, je vis que cela allait sans doute bien faire l’affaire. ‘’ Parfait ‘’ C’est alors qu’il demanda si quelqu’un avait appelé une ambulance et se fût le calme plat. Je soupirai grandement avant d’écouter le jeune homme. ‘’ Je vais me glisser dans votre poche, ne bouger pas. ‘’ Avec ma main, je me faufilai doucement vers son téléphone et lorsqu’il fût dans mes mains, j’appelai une ambulance tout en leur expliquant le cas et qu’il était important d’aller le plus rapidement possible. ‘’ Je vais utiliser la lampe de poche de votre téléphone ‘’ J’ouvris le tout et me dirigeai vers ses yeux afin d’en vérifier l’interaction des pupilles avec la lumière. ‘’ Tout semble bon de ce côté, il semble seulement avoir perdu conscience par le coup. ‘’



   
   
A simple hello could lead to a million things
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: please someone call nine one one – anaëlle, le Mer 27 Déc - 17:59


Elle était minutieuse, plus que lui ne l’aurait été lorsqu’elle avait commencé à retirer le morceau de verre planté dans le crâne de ce type. Il était resté silencieux à observer ce qu’il se passait, s’attardant davantage sur la plaie que sur les gestes de celle qui se chargeait de la partie la plus délicate. Mais lorsque le sang se mit à couler, il avait immédiatement réagi et elle avait fait de même. Dans la précipitions, ils avaient tenté de calmer le saignement avec les serviettes c’était bien trop fin. Il avait décidé de sacrifier sa chemise, préférant assurer le coup et s’assurer que le sang aurait le temps de coaguler avec les minutes qui finiraient par défiler après leur intervention de base. «Excellente idée, faites basculer son corps et je m’occupe de resserrer la chemise autour de son crâne» Et pendant qu’elle le tournait, il passait les manches de sa chemise de chaque côté pour finalement former un nœud à l’endroit de la plaie, n’hésitant pas à ce que la pression soit assez fort afin d’éviter toute mauvaise surprise. Par contre les gens qui les entouraient étaient inutiles, c’eut le don de l’agacer en remarquant qu’aucun n’avait eu l’idée d’appeler une ambulance. Il s’adressa alors à la jeune femme qui s’exécuta, prenant son téléphone dans sa poche. Il profit de verser le reste d’alcool qu’il restait dans la bouteille sur la chemise, au moins il était certain que la plaie serait propre ou du moins, plus qu’elle ne l’aurait été s’ils n’avaient rien fait. «Ils vous ont dit dans combien de temps ils arrivaient?» demanda-t’il lorsqu’elle raccrocha, s’attardant sur les pupilles de l’homme à l’aide de la lampe de poche de son téléphone. «Oui, je pense que c’est surtout dû au choc et avec le sang qu’il a perdu, j’espère qu’il se réveillera qu’à l’hôpital…» Il craignait qu’il ait de trop gros vertiges au point de rechuter et de convulser. Soufflant un coup, il resta un moment à observer la jeune femme en face de lui et la voyant avec son téléphone dans les mains, il se permit une petite phrase toute faite pour détendre un peu l’atmosphère après ce moment stressant. «Si vous voulez, vous pouvez me laisser votre numéro pendant que vous y êtes, ça ne me pose aucun problème.» Esquissant un sourire suivi d’un rire, il déporta son regard sur son pote qui le regardait. Il lui demanda de lui ramener son blouson, non pas qu’être torse nu le dérangeait mais s’il y avait bien une chose qu’il n’aimait pas, c’était de prendre froid. Alors en attendant que son blouson lui soit tendu, il prit les serviettes pour éloigner les autres débris de verre qui se trouvaient proche du blessé.
Anaëlle Wellington
avatar
Inscrit le : 05/10/2017
Messages : 214
Avatar : Alicia Vikander
Mes rps :
BraedenShane


Bloc notes :


Afficher


Re: please someone call nine one one – anaëlle, le Lun 1 Jan - 15:50

Qui l’eut cru qu’en voulant passer une soirée loin de mes études en médecine, j’allais devoir prendre en charge une personne sur le sol. Bien que je ne sois qu’en étude de médecine, j’avais assez de notion en tête pour savoir quoi faire, en tout cas, la base. Heureusement, il y avait avec moi, un jeune homme qui semblait lui aussi avoir quelques notions sur le métier. Il m’aida alors à installer le tout et c’est lorsque la chemise fût fixée à la tête du blessé que je compris qu’il était maintenant torse nu. Mes yeux se posèrent sur son torse parfaitement sculpté et disons que ce genre d’anatomie ne m’avait jamais laissé indifférente. C’est lorsque l’inconnu me demanda si j’avais des nouvelles des ambulanciers qu’il me sortie de mes pensés ‘’ Ils sont au coin de la rue, quelques minutes seulement encore ‘’ Dis-je tout simplement en tentant de détourner mon regard. Je pris alors l’initiative de regard le réflexe de ses pupille afin de savoir s’Il y avait un risque d’hémorragie crânienne ou un truc du genre. C’est pupille n’était pas dilaté ce qui était en soi, un signe favorable. C’est alors que l’homme agenouillé devant l’inconnu me proposa d’entrer mon numéro dans son téléphone. Je rigolai légèrement saluant sa tentative d’alléger la situation. Pendant qu’il regarda ailleurs, je fis tout de même ce qu’il proposa. Soyons fou pour une fois. Alors que son regard revint vers moi, je lui rendu son téléphone en souriant tout simplement. ‘’ Merci. ça ne devrait plus tarder maintenant… ‘’ À ce même moment, je vis deux hommes en uniforme arrivé avec une planche. ‘’ Justement, les voilà ! ‘’ Je fis signe alors aux hommes de nous rejoindre puis expliqua le cas et tout ce que j’avais fais avec l’homme pour le maintenir en vie. Après plusieurs minutes, les ambulanciers quittèrent les lieux avec l’homme blessé et je pu enfin respirer et surtout, soupirer de soulagement. Je regardai l’homme en replaçant un peu mes cheveux et mes vêtements. ‘’ Je m’attendais pas à devoir travailler ce soir. Vous êtes médecin ? ‘’ Ne pouvant m’empêcher d’avoir remarqué ses notions théorique que j’avais moi-même apprise. Je lui tendis alors ma main, tout simplement. ‘’ Anaëlle ‘’



   
   
A simple hello could lead to a million things
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: please someone call nine one one – anaëlle, le Lun 1 Jan - 17:42


Occupé à regarder le blessé, il ne faisait pas réellement attention à ce qu’il se passait autour de lui, préférant se focaliser sur la situation qui l’avait mené à se retrouver à genoux, ne remarquant même pas le fait qu’un regard était resté figé sur ce qu’il venait de découvrir après avoir enroulé sa chemise autour de la tête du blessé. Un blessé pour lequel ils ne pouvaient pas faire grand chose de plus et c’est pas innocemment qu’il avait demandé lorsque les ambulanciers arriveraient afin qu’ils puissent prendre les choses en main plus correctement qu’eux l’avaient fait. Acquiesçant d’un bref signe de la tête, il l’avait observée checker une dernière fois ses pupilles avant qu’ils ne se retrouvent à attendre, se laissant à une proposition dite davantage pour détendre l’atmosphère que pour obtenir ce qu’il avait demandé, Le temps de regarder son pote pour lui demander son blouson, il vit la jeune femme lui tendre son téléphone, sans même remarquer qu’elle avait laissé son numéro… à savoir quand il s’en rendrait compte. «Aucun problème…» dit-il en récupérant son téléphone et de tourner son visage en direction des ambulanciers. A peine eut-il le temps de se lever qu’elle s’était occupée d’aller les briefer, lui laissant alors le temps de récupérer le blouson que son ami lui tendait, désignant la jeune fille du doigt. «Tu devrais l’inviter à boire un verre, elle t’a maté pendant que tu enroulais ta chemise autour de la tête de ce type» Et alors qu’il lui adressait une type dans le dos; Rayce se mit à sourire et ferma en partie son blouson avant de retourner vers la belle brune qui remarqua rapidement sa présence, se présentant à lui tout en lui posant des questions. «Moi non plus, heureusement que j’avais pas trop forcé sur la boisson» dit-il amusé avant de poursuivre. «Je suis dentiste mais j’ai quelques notions de base et vous, Anaëlle?» Le sourire aux lèvres, il vit les gens poursuivre la soirée, il se retrouva au milieu de la piste danse avec des gens autour d’eux. «Et moi c’est Rayce» Et alors qu’il comptait poser sa main sur sa taille pour l’emmener avec lui, il se retint en voyant le sang sur celle-ci. «Ça vous dit de se retrouver dehors? Le temps que j’aille me laver les mains et de prendre un peu l’air après tout ce grabuge» Un moyen aussi pour se retrouver sans ces gens autour d’eux.
Anaëlle Wellington
avatar
Inscrit le : 05/10/2017
Messages : 214
Avatar : Alicia Vikander
Mes rps :
BraedenShane


Bloc notes :


Afficher


Re: please someone call nine one one – anaëlle, le Dim 7 Jan - 15:25

Ce fut un soulagement lorsqu’enfin les ambulanciers quittèrent avec le patient. J’avais promis un jour à un médecin que plus jamais j’allais toucher un patient avant d’être à ma résidence et voilà que je venais tout juste de retirer un morceau de vitre du crâne d’un homme. Heureusement qu’il n’était pas présent pour me voir. Il en aurait sans doute parlé au chef de l’hôpital disant que j’allais être une étudiante téméraire, passant au-dessus des lois… Quoi qu’il en soit, c’était enfin terminé. Je me présentai à l’homme qui était de retour avec son blouson et ce dernier fit la même chose à son tour. Un dentiste ? Et bien, c’était bel et bien un docteur qu’elle avait devant elle. Alors qu’il me retourna la question, je souris timidement. ‘’ Je suis étudiante en médecine. Je commence ma résidence dans quelques jours seulement en traumatologie. ‘’ Dis-je tout simplement, tentant de m’expliquer aller savoir pourquoi. C’est alors qu’il me demanda si je voulais l’attendre dehors afin de prendre l’air après cet évènement soudain. Je souris en le regardant et en hochant la tête. ‘’ Oui, excellente idée. Je soufflerais bien quelques minutes loin de tout ce bruit. ‘’ Continuais-je dans un rire léger et timide. Je ne savais pas s’il avait remarqué mon numéro que j’avais glissé dans son téléphone, mais j’espérais qu’il ne m’en fasse pas part dans l’immédiat. La gêne que j’aurais s’il venait à le découvrir en ma présence. J’avais agis sur un coup de tête, je ne connaissais même pas le gars. Peut-être me mentait-il depuis le début et qu’il n’était qu’un petit frimeur. Après tout, il peut y avoir de tout dans un bar. Je le laissai alors quitter vers la salle de bain et je me dirigeai vers mes amies pour leur expliquer la situation et que si je ne leur donnais pas de nouvelle d’ici une heure, qu’elles partent à ma recherche… Ahh la solidarité féminine, il n’y a que ça de vrai. Puis, je me dirigeai vers la sortie et m’adossa au mur question de respirer un peu.



   
   
A simple hello could lead to a million things
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: please someone call nine one one – anaëlle, le Mar 9 Jan - 23:10


Acquiesçant à ce qu’elle disait, la vue du sang sur ses mains lui avait un peu perdre le fil de la conversation en plus du bruit qui les entourait. Alors il avait tenté d’abréger pour pouvoir se rincer les mains et reprendre la conversation dehors. La voyant accepter, il s’écarta alors légèrement tout en la regardant. «Dans ce cas, on se retrouve dans deux minutes dehors?» lança-t’il en lui souriant avant de prendre la direction des toilettes. Il penserait à reparler de sa résidence une fois qu’il serait sorti, entrant dans les toilettes pour essuyer ses mains, il les frotta à plusieurs reprises avant de les sécher et de sortir des toilettes, tombant sur son pote à la même occasion. Ce dernier lui fit remarquer que la belle brune avec qui il avait secouru le type venait de sortir et Rayce ne manqua pas de lui signaler que c’était parce qu’il lui avait proposé de le rejoindre à l’extérieur. Ni une, ni deux, il sentit une bonne tape amicale sur l’épaule, son pote s’imaginant sûrement des scénarios en tête comme il le faisait si souvent… Ne s’attardant pas trop sur les choses que lui disait son ami, il prit le verre qu’il avait dans les mains et y trempa ses lèvres avant de prendre la direction de la sortie. Il chercha l’étudiante du regard avant de la repérer quelques mètres plus loin, adossée à un mur. Il s’approcha d’elle et prit une gorgée d’eau avant de lui tendre le verre, le sourire aux lèvres. «Un peu d’eau?» Gardant sa main tendue vers elle, il s’adossa à son tour contre le mur, juste à côté d’elle, observant les voitures qui passaient devant eux malgré l’heure tardive. «Donc tu me disais que tu allais commencer ta résidence en traumatologie, c’est ça?» A l’époque, il avait été l’un des rares à ne pas partir en résidence, par manque de motivation mais aussi d’envie, ressentant le besoin de pratiquer et d’être indépendant. Il en aurait eu l’opportunité pourtant mais il ne cherchait jamais à faire ce qu’il ne jugeait pas nécessaire. «En tout cas, tu t’es bien débrouillée tout à l’heure… après je ne suis que dentiste mais t’avais des gestes sûrs» Et elle n’avait pas non plus paniqué en voyant le sang couler davantage lorsqu’elle avait commencé à retirer le morceau de verre, c’était quelque chose d’important et elle devait sûrement le savoir.
Anaëlle Wellington
avatar
Inscrit le : 05/10/2017
Messages : 214
Avatar : Alicia Vikander
Mes rps :
BraedenShane


Bloc notes :


Afficher


Re: please someone call nine one one – anaëlle, le Ven 2 Fév - 1:20

Mon attente ne se fit pas trop longue puisque l’inconnu vint à ma rencontre assez rapidement m’offrant à la fois une gorgée d’eau pour me désaltérer. Je pris la bouteille doucement et en pris un peu. Cela faisait un bien fou ! ‘’ Merci ! ‘’ Dis-je d’une voix douce a lui tendant sa bouteille de nouveau. Je restai le dos posé sur le mur tout en prenant une bonne inspiration en écoutant parler le jeune homme. ‘’ Oui c’est bien ça ! Dans quelques jours seulement. ‘’ Dis-je maintenant d’une voix bien excité de la suite des mes études. J’avais si hâte de pouvoir mettre maintenant en pratique tout ce que j’avais appris en cours. C’est facile d’apprendre un tas de trucs sur les bancs de l’école, mais autre chose pour faire des liens dans la vraie vie. Pourrais-je dire que j’étais inquiète ? Pas vraiment… disons seulement que j’avais hâte de voir si la médecine d’urgence était vraiment fait pour moi. C’est alors que l’homme me fit un compliment que me fît réellement chaud au cœur. Je le regardai en souriant timidement. ‘’ Merci c’est gentil. Tu étais pas mal non plus. T’as pas hésité à aller aider et c’est tout à ton honneur. La plupart des gens dans les bars préfèrent fermer les yeux et tourner les talons. ‘’ Dis-je en rigolant légèrement en roulant des yeux. Je ne mentais pas ! Le nombre de fois que j’avais vu cela arriver. Dès que des choses se corses, les gens préfèrent s’enfuirent en courant… Nous étions maintenant dans une société égoïste, il fallait se rendre à l’évidence malheureusement. ‘’ Pourquoi dentiste ? Tu semblais confortable autour d’un patient blessé ? ‘’ Dis-je voulant en savoir plus sur l’homme qui se trouvait devant moi. Curieuse comme j’étais, rien de plus normal.



   
   
A simple hello could lead to a million things
Contenu sponsorisé
Afficher


Re: please someone call nine one one – anaëlle, le

please someone call nine one one – anaëlle

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: 2018-