Partagez| .

Non mais les roux, c'est comme les chinois quoi... [ft. Hibby-Blue]


Louis Le Roy
MODO ∎ Educational Rockstar
avatar
Inscrit le : 29/11/2017
Messages : 1871
Avatar : Andy Samberg
Crédits : Tag (vava) astra (signa)
Date de naissance : 01/06/1988
Afficher


Non mais les roux, c'est comme les chinois quoi... [ft. Hibby-Blue], le Ven 15 Déc - 2:06

 
Non mais les roux, c'est comme les chinois quoi...

Une envie de sexe ça vous tombe dessus comme un rhume. J'ai passé une nuit assez mouvementé la dernière fois avec la magnifique Maxence et il se pourrait bien que je sois encore partant pour tenter de nouvelles expériences, un peu plus risquée cette fois-ci. Je sais qu'elle ne dira rien, tout comme Gabrielle sera muette comme une tombe mais mettre un peu de piment dans la relation, c'est ce que j'aime le plus. De toute façon, peu importe la personne avec qui je couche, ces dernières ont tendance à m'apprécier au point de s'inquiéter plus pour ma carrière que moi, ce qui est un peu gênant en soi.

Mon porte-serviette d'une main, j'arpente les couloirs en espérant croiser ma belle rousse sauvage et il s'avère que mon vœu se réalise. Merci Dieu de me donner de tel miracle. J'avance à pas de loup vers la rouquine, faisant bien attention qu'il n'y ait personne aux alentours, et passe mon avant-bras autour de la taille de cette dernière avant de lui donner une pluie de baisers dans le cou. Je lui mordille le lobe pour me rapprocher de son oreille et lui murmure un petit "Viens, j'ai envie de toi Maxence. Qu'en dis-tu, ici, maintenant, dans la salle du personnel?" lui dis-je avant de l'embarquer avec moi et de fermer la porte derrière nous. Dans l'obscurité, je tente de la plaquer contre le mur sans que cette dernière ne se fasse mal et je m'avance un peu vers elle pour que mon corps puisse se coller à elle et que mon sexe se frotte à son entrejambe. Je laisse tomber mon porte serviette et lui attrape le visage pour l'embrasser comme on embrasserait sa femme puis dépose ma tête sur son épaule. "Tu m'as manqué tu sais?" lui dis-je en laissant échapper un soupir, espérant que cette dernière fasse ce que j'aime tant, qu'elle passe sa main dans mes cheveux pour me mettre en mode off.
Codage par Libella sur Graphiorum
Hibby-Blue Smith
ADMIN ∎ The Neon Demon
avatar
Inscrit le : 20/06/2017
Messages : 233
Avatar : Madelaine Petsch
Mes rps : (4) - SandraWillowRaphaelLouis

Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: yellowsubmarine
• ÂGE : 21 ans
• BLOC NOTE :


Re: Non mais les roux, c'est comme les chinois quoi... [ft. Hibby-Blue], le Dim 24 Déc - 1:57


Dix sept heures, fin des cours, le moment de rentrer à la résidence universitaire en espérant que quelqu’un fasse une petite soirée sympa dans les minuscules studios. Depuis la catastrophe avec Ezekiel, Hibby avait réellement besoin de se changer les idées. Alors elle sortait, elle enchainait les soirées avec Willow, la meilleure partenaire qu’il soit. Malheureusement, cette dernière n’était pas disponible ce soir, alors la tournée des bars serait remise à une prochaine fois.

Et c’est au milieu de ce couloir étrangement désert que l’expérience la plus bizarre et déstabilisante de la vie de Hibby se produisit. Elle n’eut même pas le temps de réagir. Cet homme sorti de nul part lui avait susurré qu’il avait envie d’elle, se trompant de prénom et l’avait entrainée dans une salle réservée aux professeurs. La point positif, c’était qu’il n’était pas un agresseur. Seulement un homme incapable de reconnaître son amante. « Attendez je… » Elle n’eut pas le temps d’ajouter un mot, déjà plaquée au mur et croulant sous les baisers de cet homme qui lui semblait d’ailleurs être un professeur. Elle posa les mains sur son torse, comme pour le repousser, mettre une barrière entre eux, prête à lui avouer son erreur. Puis finalement, l’envie de jouer s’empara d’elle. « Et si moi je n’ai pas envie de remettre ça ? Ca n’était pas si mémorable tu sais… » Le fait qu’il se trompe de femme en était d’ailleurs une preuve…



il n'y a pas de diable pour vous acheter votre âme.
Louis Le Roy
MODO ∎ Educational Rockstar
avatar
Inscrit le : 29/11/2017
Messages : 1871
Avatar : Andy Samberg
Crédits : Tag (vava) astra (signa)
Date de naissance : 01/06/1988
Afficher


Re: Non mais les roux, c'est comme les chinois quoi... [ft. Hibby-Blue], le Dim 24 Déc - 2:41

 
Non mais les roux, c'est comme les chinois quoi...

Je m'arrête quelques instants, ne m'attendant pas à une telle attaque. Je fronce légèrement les sourcils, me reculant d'elle peu à peu. J'essaie de parler mais c'est comme si mes mots ne voulaient pas sortir et se faire entendre. Un soupir décide de s'échapper à la place. Ce n'est pas qu'elle a touché mon égo mais... "Ce n'est pas ce que tu laissais entendre pourtant." répondis-je d'une voix calme. "Je ne te connais pas à la perfection, je le sais bien, mais je sais que tu es du genre à me dire ce qui va et ce qui ne va pas. Chose que tu as faite donc..." continuais-je en prenant une légère pause. "Pourquoi retourner ta veste maintenant?" lui demandais-je avant de lui tourner le dos et de marcher jusqu'à une caisse en bois sur laquelle je m'assis, désemparé. "Non sérieusement. Tu en as parlé avec des copines ou une connerie du genre pour me planter un couteau dans le dos comme ça?" l'interrogeais-je pour essayer de comprendre ce qui n'allait pas. Je me tourne vers elle doucement, la tête toujours fixée vers le sol. "Je ne sais vraiment plus quoi en penser, Max." finis-je par lui dire en prenant ma respiration pour la relâcher aussitôt et bruyamment. "Tu veux qu'on arrête tout alors qu'on ne fait que commencer? Si c'est par rapport à ma carrière, tu n'as pas à t'en faire. Ca ne sortira pas vu qu'on s'est promis de garder la chose pour nous vu que la loi décrète qu'un prof et une étudiante n'ont pas le droit de se fréquenter alors que dans la vraie vie, si je peux dire ça comme ça, c'est tout à fait naturel." ajoutais-je. Je reste silencieux quelques instants, une fois de plus. "Tu veux bien venir près de moi au moins ou je te dégoute tant que ça alors que tu m'as bien fait comprendre que ce n'était pas le cas vu que c'est toi qui a commencé?" lui dis-je d'une voix triste et monotone.
Codage par Libella sur Graphiorum
Hibby-Blue Smith
ADMIN ∎ The Neon Demon
avatar
Inscrit le : 20/06/2017
Messages : 233
Avatar : Madelaine Petsch
Mes rps : (4) - SandraWillowRaphaelLouis

Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: yellowsubmarine
• ÂGE : 21 ans
• BLOC NOTE :


Re: Non mais les roux, c'est comme les chinois quoi... [ft. Hibby-Blue], le Dim 21 Jan - 23:51


Hibby avait calmé l’ego de son quasi-agresseur avec une phrase assassine qui en général, ne faisait jamais plaisir à entendre. Ca avait très bien fonctionné, l’arrêtant directement dans ses gestes, l’incitant à reculer. La rousse en profita pour respirer à nouveau et surtout pour reprendre ses esprits. Ce n’était pas ce qu’elle laissait entendre ? Voilà que Hibby se mettait à imaginer des choses… Non, non, stop. Pas question d’imaginer ce mec avec qui que ce soit, et encore moins avec elle. L’idée qu’il puisse la prendre pour sa conquête passée la mettait gravement mal à l’aise. « Je simulais. On le fait toutes. » Lança t’elle d’un simple haussement d’épaules. Doublement vexant, oups. Elle le laissa déblatérer un nombre incalculable de choses ensuite. Il semblait terriblement vexé, un peu triste aussi. Et encore ce prénom, Maxence. Il parlait de tout arrêter. Comme si cette liaison était sérieuse. Une liaison étudiante-professeur, avec un homme incapable de reconnaitre son amante. Wow, impressionnant. Hibby se retenait pour ne pas exploser de rire. Etait-ce une caméra cachée ? Hibby décida de pousser le quiproquo encore plus loin. Pour autant, elle n’était pas animée par la méchanceté, seulement par l’envie de s’amuser. La rousse s’approcha du professeur, posant une main sur son épaule, trainant ses lèvres jusqu’à son cou qu’elle embrassa lentement. « Ecoute… » Commença t’elle, « Ce n’est pas que j’ai envie de tout arrêter… Je serais juste incapable de te rester fidèle. Je coucherais forcément avec d’autres hommes. Peut-être même d’autres femmes… » A ces mots elle brisa leur proximité à nouveau.



il n'y a pas de diable pour vous acheter votre âme.
Louis Le Roy
MODO ∎ Educational Rockstar
avatar
Inscrit le : 29/11/2017
Messages : 1871
Avatar : Andy Samberg
Crédits : Tag (vava) astra (signa)
Date de naissance : 01/06/1988
Afficher


Re: Non mais les roux, c'est comme les chinois quoi... [ft. Hibby-Blue], le Lun 22 Jan - 1:21

 
Non mais les roux, c'est comme les chinois quoi...

Je frissonne en entendant sa réponse. Je ne l'ai pas souvent entendu au cours de ma vie, si ce n'est à mes débuts lorsque je n'étais plus un petit vierge et qui tentait de s'investir dans ce domaine. Je l'ai entendu peut-être une dizaine de fois cette phrase-là, je ne m'attendais pas à l'entendre à cette période de ma vie, m'étant pourtant bien entrainé pour que je n'ai plus à souffrir de ces quelques petits mots. Elle vient de me tuer sur place. De tuer l'égo d'un homme. Elle s'avance vers moi et m'embrasse dans le cou. Je lui attrape la main. "Je sais. C'est ce qu'on s'était dit de toute façon. Tu ne veux pas de relation sérieuse et moi non plus. Nous sommes aussi libres que le vent et c'est pour ça que je pensais qu'une fois de temps en temps, quand on en aurait envie ça passerait..." lui dis-je en me tournant vers elle, les yeux plissés à cause d'un faisceau de lumière qui traversa la pièce par les volets pourtant fermés. Je ne peux m'empêcher de la regarder de tout son long. Ah tiens, elle a pris du poids. Je fronce légèrement les sourcils. Ca ne fait rien. Ca lui donnera l'apparence d'être plus femme. "Si ce n'est pas trop indiscret, tu joues sur combien de tableaux en ce moment?" lui demandais-je. Je laisse échapper un soupir. "Pourquoi te sens-tu obligée de t'éloigner à chaque fois de moi?" ajoutais-je en me levant avant de me diriger vers elle, la faisant se reculer petit à petit. Je fais en sorte de l'amener contre un mur, pour ne pas qu'elle s'échappe et prends son visage entre mes mains avant de l'embrasser tendrement, caressant ses traits en lui repassant une une mèche derrière ses cheveux. "Tu as changé de parfum, j'aime bien." lui murmurais-je au creux de l'oreille avant de continuer doucement ce que je venais d'entreprendre. Je décolle lentement mes lèvres des siennes. "Tu mets du gloss toi maintenant? J'ai plutôt l'habitude de te voir avec un rouge-à-lèvres rouge sang et qui ne colle pas. Envie de changement ou? La prochaine étape, c'est de te couper les cheveux c'est ça?" lui demandais-je en me reculant plus d'elle tout en rigolant. Je laisse tomber mes bras de son visage pour lui reprendre les mains et les enlacer avec les miennes.
Codage par Libella sur Graphiorum



Milou 4ever

L'escalope Milanaise
is fucking mine.
Pas toucher.
Hibby-Blue Smith
ADMIN ∎ The Neon Demon
avatar
Inscrit le : 20/06/2017
Messages : 233
Avatar : Madelaine Petsch
Mes rps : (4) - SandraWillowRaphaelLouis

Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: yellowsubmarine
• ÂGE : 21 ans
• BLOC NOTE :


Re: Non mais les roux, c'est comme les chinois quoi... [ft. Hibby-Blue], le Mar 27 Mar - 23:34


C’était fou comme un simple quiproquo pouvait animer une journée. Si elle avait été effrayée au départ, maintenant Hibby s’amusait comme une folle. En essayant de ne pas trop le montrer, évidemment. Ses longs monologues lui faisaient froid dans le dos. Ainsi, les relations profs-élèves étaient fréquentes ici… Hibby flirtait avec Raphael, des rumeurs courraient sur Nell Maisonneuve et voila que lui s’y mettait aussi. ‘Beurk’ ne put s’empêcher de penser la rousse en imaginant de vieux profs copuler dans des salles de classe. « J’en ai pas envie aujourd’hui, désolée ! » Lança t’elle moqueuse, enthousiaste, tout pour le décontenancer une fois de plus. Ce que c’est drôle de se jouer des hommes. Il demandait sur combien de tableaux elle jouait. La rousse haussa les épaules, faisant mine de réfléchir. « Hmm… Trois femmes et deux hommes… Ah ! Il y a Jordan aussi, je l’avais oublié. Wow, ça fait beaucoup. » Elle émit un rire qui paraissait naturel. « Et toi ? » Demanda t’elle d’un air innocent. Elle se foutait bien de sa réponse. Il n’était pas son mec. Elle avait conscience qu’elle bousillait surement un semblant de relation, mais tant pis. D’ailleurs, il ne semblait même pas assez écœuré par ses propos, puisqu’il s’avançait à nouveau vers elle. Plaquée contre le mur, elle ne pouvait plus fuir et n’avait pas d’autre choix que d’accepter son baiser. Bravo Hibby, très malin. Voila ce qu’on gagne à jouer. Et voila qu’il commençait à remarquer les différences. Il était temps, pensa Hibby. Mais comment réagir maintenant ? « Non, je n’y compte pas. » Elle le repoussa, détacha ses mains des siennes. Il était temps de mettre fin à cette mascarade. « Et j’ai toujours mis ce parfum. Toujours mis du gloss. » Elle se rapprocha de lui, soufflant le froid et le chaud à la fois, et posa ses mains sur son torse. « Je ne suis tout simplement pas celle que tu crois. » Un sourire quasiment sadique s’afficha sur son visage. « Maxence est une sacrée chanceuse… Se taper un prof, quelle classe. »



il n'y a pas de diable pour vous acheter votre âme.
Louis Le Roy
MODO ∎ Educational Rockstar
avatar
Inscrit le : 29/11/2017
Messages : 1871
Avatar : Andy Samberg
Crédits : Tag (vava) astra (signa)
Date de naissance : 01/06/1988
Afficher


Re: Non mais les roux, c'est comme les chinois quoi... [ft. Hibby-Blue], le Jeu 29 Mar - 14:52

 
Non mais les roux, c'est comme les chinois quoi...

Ses réponses me font mal sans que je ne sache réellement pourquoi. Après tout, ce n'est qu'un coup d'un soir et bien que j'aimerais que ça se reproduise, je ne voudrais pas que ça finisse en quelque chose de sérieux, du moins, pour le moment. Mes ses dernières répliquent me font froncer les sourcils. Pourquoi parle-t-elle d'elle à la troi... Oh. Je me recule donc, restant perplexe. "Je... Qui êtes-vous? Je suis navré, je ne voulais pas, ne m'en voulez pas." lui dis-je. Je me rapproche du mur pour tenter d'atteindre un interrupteur s'il y en a un. "Putain il n'y a pas de lumière ici ou comment ça se passe?" m'exclamais-je avant de prendre mon portable et d'activer l'application lampe, que je lui mets en plein sur la tête. "HA!" que faire? "Je.. Bonjour. Oui. Je crois que je vais commencer par là et enchainer sur un... Pourquoi vous avez joué le jeu? Vous lui ressemblez tellement, je ne suis vraiment qu'un imbécile." lui demandais-je en secouant la tête, gêné.
Codage par Libella sur Graphiorum



Milou 4ever

L'escalope Milanaise
is fucking mine.
Pas toucher.
Hibby-Blue Smith
ADMIN ∎ The Neon Demon
avatar
Inscrit le : 20/06/2017
Messages : 233
Avatar : Madelaine Petsch
Mes rps : (4) - SandraWillowRaphaelLouis

Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: yellowsubmarine
• ÂGE : 21 ans
• BLOC NOTE :


Re: Non mais les roux, c'est comme les chinois quoi... [ft. Hibby-Blue], le Sam 31 Mar - 11:41


Hibby ne lui en voulait pas. Même si il l’avait plutôt effrayée au départ, il lui avait finalement permis de bien s’amuser le temps d’un instant. Hibby eut un sourire, savourant sa victoire sur le professeur. « Hibby-Blue, étudiante. » Elle s’approcha un peu de lui alors qu’il cherchait la lumière. « Je ne vous en veux pas. Néanmoins, votre petit penchant pour les étudiantes… C’est pas bien, vous savez ? » Bon, il n’avait pas trouvé la lumière, préférant éblouir la rousse de sa lampe de téléphone. Instinctivement, elle mit sa main devant son visage « Hééé ! » Qu’il cesse ça tout de suite, c’était pas agréable. Il lui demandait pourquoi elle avait joué le jeu. La rousse se mit à rire. Elle se mit face à lui, faisant descendre le portable plus bas, car pas question de devenir aveugle. « Parce que c’était amusant… » Elle fit une moue qu’elle voulait mignonne puis fit glisser son index le long du torse du prof complètement gêné. « Vous ne vous êtes pas amusé vous ? »



il n'y a pas de diable pour vous acheter votre âme.
Louis Le Roy
MODO ∎ Educational Rockstar
avatar
Inscrit le : 29/11/2017
Messages : 1871
Avatar : Andy Samberg
Crédits : Tag (vava) astra (signa)
Date de naissance : 01/06/1988
Afficher


Re: Non mais les roux, c'est comme les chinois quoi... [ft. Hibby-Blue], le Lun 2 Avr - 16:36

 
Non mais les roux, c'est comme les chinois quoi...

Con. Oui c'est le mot. Je me sens con. Je suis con. Comment ai-je pu croire que Maxence serait là devant moi. J'aurais dû m'en douter dès le début. "Ce n'était pas très amusant non... Et qui es-tu pour juger de mes relations de toute façon? Pour jouer à ce jeu, tu ne dois pas être très innocente non plus." lui répondis-je en retirant sa main de mon torse. "Trêve de plaisanterie. On oublie tout ce qui vient de se passer. Je ne t'ai jamais vu, je ne connais pas ton nom et tu n'as jamais vu mon visage." ajoutais-je en fronçant les sourcils pour montrer mon mécontentement. Je me dirige vers la porte, posant ma main sur la poignée avant de me retourner. "A moins que tu sois d'accord et consentante pour une relation plus intime, là, tout de suite?" lui demandais-je en arquant un sourcil. On ne sait jamais, peut-être que ça peut marcher.
Codage par Libella sur Graphiorum



Milou 4ever

L'escalope Milanaise
is fucking mine.
Pas toucher.
Hibby-Blue Smith
ADMIN ∎ The Neon Demon
avatar
Inscrit le : 20/06/2017
Messages : 233
Avatar : Madelaine Petsch
Mes rps : (4) - SandraWillowRaphaelLouis

Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: yellowsubmarine
• ÂGE : 21 ans
• BLOC NOTE :


Re: Non mais les roux, c'est comme les chinois quoi... [ft. Hibby-Blue], le Lun 2 Avr - 22:33


Monsieur n’avait pas envie de jouer et ne trouvait pas ça drôle. Quel coincé du cul celui là, ne put s’empêcher de penser Hibby. Il se tapait une étudiante et osait ensuite lui demander comment elle pouvait le juger ? Mais qui était en tort là en fait ? Lui. Elle n’avait fait que profiter de la situation pour s’amuser un peu. Il lui demandait d’oublier. Très bien, que voulait-il qu’elle retienne de ça de toute façon ? Elle haussa les épaules, balança un « Ok ! » froid et distant. Puis finalement… Il sembla se raviser. Et osa lui demander si elle était d’accord pour autre chose. Instantanément, Hibby pensa intérieurement qu’il n’était vraiment pas culotté. Mais après une courte réflexion… « D’accord. » Pourquoi s’en priver ? Ezekiel l’avait jetée comme une merde, elle voulait se consoler. Si ils étaient d’accord tous les deux, alors il n’y avait aucun mal. « Ferme bien la porte. » Murmura t’elle alors que ses vêtements étaient déjà tombés au sol. Les préliminaires avaient déjà été bien entamés non ?



il n'y a pas de diable pour vous acheter votre âme.
Louis Le Roy
MODO ∎ Educational Rockstar
avatar
Inscrit le : 29/11/2017
Messages : 1871
Avatar : Andy Samberg
Crédits : Tag (vava) astra (signa)
Date de naissance : 01/06/1988
Afficher


Re: Non mais les roux, c'est comme les chinois quoi... [ft. Hibby-Blue], le Mar 3 Avr - 0:26

 
Non mais les roux, c'est comme les chinois quoi...

Elle est d'accord. Je m'attendais à tout sauf à ça mais il semblerait qu'elle ne se joue pas de moi pour cette fois, voyant ses vêtements déjà au sol. J'affiche un sourire ravi de l'aboutissement de cette histoire et tourne le petit bouton de la poignée pour verrouiller la pièce. Tout en m'avançant vers elle, je déboutonne ma chemise et ouvre mon pantalon sans le laisser tomber et agrippe la jeune femme contre moi, l'embrassant avant de m'occuper rapidement d'elle, prenant en compte ses désirs et son plaisir avant tout. La suite des choses n'est pas bien compliquée. D'une méthode adaptée à la réaction de son corps, je joue avec ce dernier jusqu'à qu'elle monte et que je relâche la pression à mon tour après de bonnes minutes. Je laisse échapper un soupir de satisfaction avant de me baisser et de ramasser ses vêtements pour l'aider à les enfiler. Je me rhabille à mon tour après avoir trouver quelques choses dans ma serviette pour essuyer ce qui se doit et passe une main dans mes cheveux, ces derniers étant un peu en sueur. "Sans rancune?" lui demandais-je en lui déposant un dernier baiser sur les lèvres. "Je ne peux plus faire comme si tu n'existais pas maintenant. Je ne viendrais pas t'harceler bien entendu à moins que tu aies envie de mes services mais je retiens bien ton nom Hibby-Blue." Je marque une pause. "Très original d'ailleurs. Les gens te surnomment comment la plupart du temps? Hibby?" l'interrogeais-je. Je me rapproche un peu plus de la porte et après l'avoir déverrouillé, je vérifie que la voie est libre. "Pars en première si tu veux, j'attendrai quelques minutes de plus pour en faire de même." lui dis-je en laissant la porte entrouverte.
Codage par Libella sur Graphiorum



Milou 4ever

L'escalope Milanaise
is fucking mine.
Pas toucher.
Hibby-Blue Smith
ADMIN ∎ The Neon Demon
avatar
Inscrit le : 20/06/2017
Messages : 233
Avatar : Madelaine Petsch
Mes rps : (4) - SandraWillowRaphaelLouis

Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: yellowsubmarine
• ÂGE : 21 ans
• BLOC NOTE :


Re: Non mais les roux, c'est comme les chinois quoi... [ft. Hibby-Blue], le Dim 8 Avr - 23:14


Il n’avait plus l’air énervé. Tant mieux, la suite des événements s’annonçait tout aussi intéressante. Le professeur s’était approché de Hibby et s’était occupé d’elle comme il le fallait. Même si la rousse n’éprouvait aucun sentiment pour lui, ça lui faisait du bien de voir que des hommes la désiraient encore. De toute façon, la douce Hibby n’existait plus depuis qu’Ezekiel l’avait lâchée comme une moins que rien. Maintenant, chacun de ses actes semblait animé par la vengeance ou la colère.

Après leur folle danse, ils se rhabillèrent. Le prof se montra très gentleman. « Sans rancune » Lança Hibby avec un sourire en coin. « Hibby, c’est suffisant. Je ne connais même pas ton nom à toi… » Tout ce qu’elle savait de lui, c’est qu’il était prof, qu’il était bavard, et qu’il était un bon coup. C’était bien suffisant. Il était temps de s’éclipser de cette salle. Autant le faire discrètement. Hibby partirait en première, et elle priait intérieurement pour qu’il n’y ait pas de stalker dans le couloir. Mais en général, c’était plutôt elle qui espionnait les autres. Pas grand monde ne la connaissait en plus de ça. « A bientôt peut-être… » Et après un dernier regard malicieux, elle s’éclipsa.



il n'y a pas de diable pour vous acheter votre âme.
Contenu sponsorisé
Afficher


Re: Non mais les roux, c'est comme les chinois quoi... [ft. Hibby-Blue], le

Non mais les roux, c'est comme les chinois quoi... [ft. Hibby-Blue]

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: 2018-