Partagez| .

Confessions Nocturnes [Connor-Leevi]


Leevi J. Valentine
avatar
Inscrit le : 19/11/2017
Messages : 112
Avatar : Nicolas Simoes
Crédits : Ilyria
Mes rps : Kelly/Hibby ¥ Raphaël ¥ Silver ¥ Lorenzo ¥ Connor ¥ Avalon ¥ Lukas/Nicky ¥ Nathaniel ¥ Louis



Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Confessions Nocturnes [Connor-Leevi], le Mer 22 Nov - 22:01


C’était une de ses soirées banales entre les quatre murs de ma chambre. Mes colocataires n’étaient pas présents et je me faisais chier comme un rat mort. Je n’avais aucune envie de lire ce soir. De plus, je n’avais plus de livres à lire. J’étais couché sur le dos, tel un ange dans mon pieu et je regardais le plafond. Mon regard devait être aussi vide que ma motivation. Je me sentais seul en plus de tout ça. J’aurais aimé avoir quelqu’un avec qui discuter de tout et de rien, histoire qu’elle me distraie un peu. J’devrais commander un bouffon du roi sur internet. Il serait mon esclave et assouvirais toutes mes envies. Et si j’achetais un chien ? Genre un gros, plein de poils qui m’accompagnerais à mes cours et… Putain, je vais devenir barge à penser à tout et n’importe quoi. Je ramasse mon ordinateur portable par terre et m’installe confortablement dans mon lit. J’ouvre internet ; et ensuite ? Je passe quelques minutes à regarder des vidéos youtube lorsqu’une pub capte mon attention. Elle vend les mérites d’un site de rencontres pour adultes. Sans vraiment réfléchir j’inscris l’url dans la barre de navigation. C’est un site payant évidemment, cependant, il a l’air plutôt sérieux. Je mets mon cerveau en mode off et je commence à compléter le profil d’inscription. Je bloque sur la profession. Devrais-je indiquer que je suis professeur de psychologie ? J’ai un doute. Le champ est obligatoire évidemment.  Et si je mentais sur mes informations ? Personne n’en saurait rien et jamais je me lierais d’amitié avec quelqu’un au point de le rencontrer. C’est juste pour passer le temps. Je prends plaisir à m’inventer une vie, ça m’amuse plus que ce que je ne l’aurais cru. Je dois à présent télécharger une photo, j’en choisis une où je suis à mon avantage. Je suis inscrit !


Pseudo : Persée78



Ici pour : Rencontres • Préférences Hommes •  Age: 32 ans • Etat : Texas Métier : Agent immobilier • Côté coeur : Célibataire • Hobbys : Lecture – Voyages – Randonnée - photographie • Rêve: Acheter la maison de mes rêves


Je n’avais pas menti sur grand-chose en fin de compte. Il y a juste mon âge et es hobbys qui sont criantes de vérité. J’actualise et je commence à voguer sur le site. Il y a beaucoup d’utilisateurs en ligne. Les hommes sont en bleux, les femmes en rose. Je lève les yeux au ciel. Ces stéréotypes me soûlent grave. J’observe les profils de différentes personnes sans oser communiquer avec eux. Et si j’attendais un peu que quelqu’un vienne à moi ? Je suis assez indécis pour le coup. Et puis merde. Je clique au hasard sur un pseudo et je me lance:

« Bonsoir ! »

Que dire d’autre ? Je me sens nul sur le coup.
Connor Doretos
avatar
Inscrit le : 09/11/2017
Messages : 306
Avatar : David Gandy.
Date de naissance : 19/02/1980
Mes rps :
| En cours |
+ Brynley Jones : What the fuck ! Boom !
+ Leevi J. Valentine : Confessions Nocturnes
+ Abele Y. de Medici : Coca sans bulles
+ Zack Walter : en cours
| Terminé |
+ Tyler L. Redfield : Choc du Passé

Bloc notes :
• Je suis né à Austin entouré du famille aimante. J'ai une grande sœur de 33 ans qui travaille dans le domaine de la mode et un jeune-frère de 31 ans avocat fiscaliste)
• J’ai suivi les pas de mon père pour reprendre la gestion de l’affaire familiale : une chaine d’hôtel de luxe dans le monde. Cela va faire maintenant cinq ans que je suis le PDG de l’entreprise.
• Je découvre mon homosexualité à 14 ans. J'ai eu quelques relations sans lendemain, jusqu'à rencontrer Steven, mon premier et seul amour. Séropositif, il est décédé à 31 ans et j'ai mis un peu plus de deux ans à bien vouloir sortir avec d'autres hommes, juste des aventures.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Confessions Nocturnes [Connor-Leevi], le Mar 28 Nov - 13:49




Confessions Nocturnes
Leevi J. Valentine & Connor Doretos


Pseudo : Suits



Ici pour : Des rencontres et plus si affinités. • Préférences Hommes •  Age: 37 ans • État : Principalement, Texas. Métier : Hôtellerie • Côté cœur : Célibataire • Hobbys : Sport ; Voyages ; Cuisine ; ... • Rêve: En trouver un ?


J’ai passé plus d’une heure à remplir ce fichu petit questionnaire que j’en ai les yeux qui me piquent. Je n’ai pas vraiment l’habitude de m’inscrire sur ce genre de site de rencontre et pourtant, il a suffi de quelques « clics » pour afficher mon profil complet. Je n’ai bien évidemment pas ajouté des informations importantes, j’ai en quelque sorte « voilé » la vérité car il serait vraiment stupide de noter que je suis gérant d’une chaine d’hôtel de luxe et que je gagne bien ma vie, je n’ai pas envie de tomber sur des hommes vénaux, ou pire encore. J’ai évité le plus soigneusement possible de marquer des informations trop personnelles car il serait facile de remonter jusqu’à moi via des articles de journaux spécialisées et j’ai décidé de ne pas afficher l’intégralité de mon visage sur la photo.

Dernièrement, ma jeune-sœur m’a un peu tiré les oreilles car selon elle, je ne profite pas assez de la vie. Il est vrai que ma vie professionnelle me demande beaucoup de temps et d’énergie que je ne trouve pas la force de sortir pour élargir mon cercle d’amis ou d’amants. Donc, un site de rencontre correspond parfaitement à mes attentes. Je pourrai très certainement faire appel à un site d’Escort mais cela me débecte de devoir « payer » pour avoir une liaison.

Je reçois plusieurs fenêtres de conversations, je ne réponds pas à ceux qui m’envoient une photo de leur sexe en érection, ça me fait à la fois rire et lever les yeux au ciel. Je discute avec un autre mais, le feeling ne passe pas. Je soupire, ébouriffant mes cheveux en me demandant si c’était vraiment une bonne idée. Je repousse mon pc portable et je vais prendre une longue douche chaude.

Lorsque je reviens, une serviette autour de la taille, un petit clignotement m’indique que j’ai reçu des messages, je supprime ceux qui ne m’intéressent pas pour me retrouver qu’avec une seule fenêtre de conversation et un simple « Bonsoir ! », c’est bien la seule fois où l’on engage la conversation d’une manière simple. Je clique sur le pseudonyme et visualise son profil. Je le trouve immédiatement charmant.

- Bonsoir Persée78, c’est agréable un simple « bonsoir » en guise d’introduction… Je crois que j’ai assez vu de sexe pour la soirée.   J’envoie mon message en appuyant sur la toucher « entrée » mais je n’attends pas sa réponse pour taper tout-de-suite derrière un autre message.

- J’ai vu sur ton profil que tu aimes la photographie, tu photographies quoi exactement (paysage, personnes…) ? J’envoie mon message et je vais chercher un pyjama propre dans mon dressing.

Leevi J. Valentine
avatar
Inscrit le : 19/11/2017
Messages : 112
Avatar : Nicolas Simoes
Crédits : Ilyria
Mes rps : Kelly/Hibby ¥ Raphaël ¥ Silver ¥ Lorenzo ¥ Connor ¥ Avalon ¥ Lukas/Nicky ¥ Nathaniel ¥ Louis



Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Confessions Nocturnes [Connor-Leevi], le Mar 28 Nov - 21:22


Mon « Bonsoir ! » flottait dans l’air et je regardais mon écran vide de toute réponse. Je me sentais impatient et angoissé comme lorsque je rendais une copie d’examen lorsque j’étais étudiant. C’est carrément ridicule de se mettre la pression pour un truc aussi débile qu’une accroche dans un site de rencontres. Je replace mes doigts sur le clavier mais je ne sais pas quoi écrire d’autre. Je pourrais lui demander comment ça va mais j’ai peur de paraître trop coincé et je trouve que j’ai déjà l’air assez abruti comme ça. Pour me changer les idées, je me lève et fait les quatre cents pas dans ma chambre avant de sortir de là pour me diriger dans la cuisine. J’ouvre le frigo. Je choppe une bouteille de bière que je décapsule comme un rageux grâce au comptoir. Je fais un petit coup dedans, j’hausse les épaules : personne ne le remarquera.

Une sonnerie.

Elle vient de ma chambre.

Je cours à travers le salon et je me rue sur le lit où trône, triomphant, mon ordinateur qui m’indique une notification : le type m’a répondu. Je manque de faire valser mon précieux moyen de communication à cause de l’excitation. C’est parti j’ouvre. Je me sens comme une pucelle de 14 ans qui a reçu un petit mot du mec le plus mignon de la classe. Ma nouvelle occupation à toute mon attention. Je clique sur le profil de Suit. Il a l’air d’un gars qui a une vie plutôt banale, tout comme mon profil en fait. Est-ce qu’il a menti lui aussi. Quoi qu’il en soit, je n’en ai rien à foutre. Je lis ce qu’il m’a répondu et reste pantois. Je suis sensé répondre quoi maintenant. Voir mon pseudo dans sa réponse me fait prendre conscience qu’il est complètement ridicule. Suit à quelque chose de fascinant et de mystérieux, moi, mon nom fait penser à un ado en quête de nouvelles expériences. Soudain, la sonnerie retenti une seconde fois, avec une question de sa part cette fois. J’ai envie de me donner des claques. Ce type je le croiserais jamais, pourquoi je m’emballe comme ça ? L’excitation du site de rencontre peut-être.

« Je vous rassure de suite, je ne suis pas encore un cyber exhibitionniste. »

J’ai l’ai hautain. Il ne peut pas comprendre ma sympathie si je mets des points à chaque fin de phrases. J’ajoute un smiley souriant et j’appuie sur enter. En fait, cette idée de parler à des gens sur internet me met tellement la pression que je me demande si c’est une bonne idée. Et puis, pourquoi il ne montre pas son visage sur sa photo de profil ? J’étais trop curieux que pour arrêter cette discussion.

« J’ai beaucoup voyagé dans divers Etats. Je m’y suis découvert une passion pour les paysages et du coup, j’ai commencé la photo pour ça. Donc, je ne photographie pas régulièrement, mais j’aime capturer l’essence d’un moment magique à regarder une nature éphémère. »

Enter.

« Mais j’avoue que la cuisine me serait plus utile. Je ne sais même pas cuire des œufs + smiley qui tire la langue »

Je me laisse tomber sur mon lit, j’arrive pas à me prendre au sérieux dans ce contexte.

Connor Doretos
avatar
Inscrit le : 09/11/2017
Messages : 306
Avatar : David Gandy.
Date de naissance : 19/02/1980
Mes rps :
| En cours |
+ Brynley Jones : What the fuck ! Boom !
+ Leevi J. Valentine : Confessions Nocturnes
+ Abele Y. de Medici : Coca sans bulles
+ Zack Walter : en cours
| Terminé |
+ Tyler L. Redfield : Choc du Passé

Bloc notes :
• Je suis né à Austin entouré du famille aimante. J'ai une grande sœur de 33 ans qui travaille dans le domaine de la mode et un jeune-frère de 31 ans avocat fiscaliste)
• J’ai suivi les pas de mon père pour reprendre la gestion de l’affaire familiale : une chaine d’hôtel de luxe dans le monde. Cela va faire maintenant cinq ans que je suis le PDG de l’entreprise.
• Je découvre mon homosexualité à 14 ans. J'ai eu quelques relations sans lendemain, jusqu'à rencontrer Steven, mon premier et seul amour. Séropositif, il est décédé à 31 ans et j'ai mis un peu plus de deux ans à bien vouloir sortir avec d'autres hommes, juste des aventures.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Confessions Nocturnes [Connor-Leevi], le Jeu 7 Déc - 14:33




Confessions Nocturnes
Leevi J. Valentine & Connor Doretos

Lorsque j’enfile un pantalon en soie d’un gris anthracite, j’entends les notifications des messages. Je retourne à la chambre plus rapidement que d'habitude. Je dépose la chemise assortie à mon pyjama au pied du lit avant de m’installer confortablement, le dos appuyé contre les coussins.

- Je suis enchanté de l’apprendre, apparemment, c’est un syndrome courant sur ce site le cyber exhibitionniste !

Je remarque le petit message en bas de la fenêtre de conversation :  "Persée est en train d'écrire..". J’attrape la bouteille d’eau sur la table de nuit et bois quelques gorgées avant de revenir sur un dossier qui est éparpillé sur le matelas mais je l’abandonne très vite pour revenir à ma conversation virtuelle.

- Nous avons une chose en commun, je voyage aussi beaucoup ! Quels pays as-tu visité ? Aurai-je le privilège de voir quelques-unes de tes photos ?  

Tandis que j’envoie ma réponse, je reçois un nouveau message de Persée et je ne peux m’empêcher de sourire.

- Si l’occasion se présente un jour… Je t'apprendrai à faire des œufs au plat !

J’ouvre mon dossier mp3 pour lancer une playlist, j’aime bien travailler avec un bruit de fond, je retourne sur le profil de Persée pour la relire et lui poser plein de questions, pour ne pas que la discussion stagne ou devient ennuyeuse.

- Pourquoi avoir choisi Persée comme pseudonyme ?

Je détache mes yeux de l’écran pour lire un document mais je reviens toujours sur ma fenêtre de conversation. Il ne m'a pas encore répondu et bizarrement, je m'impatiente.

- Tu travailles depuis longtemps comme agent immobilier ?

Je ne résiste pas à lui envoyer un autre message, une autre question avant de lire mon document. Je me surprend à lire trois fois la même phrase, mon cerveau est trop préoccupé par ce début de conversation. Je ne pensais pas me prendre si rapidement et facilement au jeu.

- Toujours là ? J'envoie ce message au bout d'une dizaine de minutes sans réponse de sa part.

Leevi J. Valentine
avatar
Inscrit le : 19/11/2017
Messages : 112
Avatar : Nicolas Simoes
Crédits : Ilyria
Mes rps : Kelly/Hibby ¥ Raphaël ¥ Silver ¥ Lorenzo ¥ Connor ¥ Avalon ¥ Lukas/Nicky ¥ Nathaniel ¥ Louis



Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Confessions Nocturnes [Connor-Leevi], le Lun 11 Déc - 20:54


Suits est assez rapide dans ses réponses. Il ne semble pas avoir d‘autres choses à faires non plus ce soir. Que cherchait-il au juste ? Comme moi à s’occuper ou alors, il cherchait à rencontrer quelqu’un ? Je décide rapidement de ne pas faire attention à ce détail et laisse la conversation m’emporter.

« Je suis heureux de tomber sur toi alors ! J’ai de la chance de ne pas tomber sur un élan en ruth pour ma première conversation ! »

J’me marre et j’envoie. Je me laisse aller, je n’ai pas envie de me prendre la tête. D’ailleurs, j’ai laissé tomber le vouvoiement assez facilement. J’imagine que le fait d’avoir un écran entre nous, me permet d’être plus direct.

« Malheureusement, je n’ai pas eu la chance de quitter les Etats-Unis. D’où le fait que j’ai visité des états de fond en comble. Mon travail me prend énormément de temps. Si ça t’intéresse bien sûr je peux t’en envoyer ! Et toi, qu’as-tu visité ? »

Je fais la grimace lorsque je parle de mon métier, évidement, mentir me semble mal mais je me rassure en me disant que je ne rencontrerai jamais ce type de ma vie. Soudain, sa réponse me laisse pantois. Me ferait-il des avances ? Je souris bêtement. Cette perche lancée n’en est peut-être pas une mais cette possible ambiguïté me fait sourire.

« Peut-être, qui sait ? On verra si le feeling entre nous sera bon Wink »

J’hésite quelques secondes avant d’envoyer. C’est con hein, mais j’ai peur de foirer quelque chose. Oh et puis, merde. Enter.

Mon ventre commence à gargouiller, j’ai faim. Rapidement, je vais a la cuisine et j’enfourne une pizza au four. Un repas rapide et sain comme je les aime. Je regarde mes différents comptes sur les réseaux sociaux et le fil d’actualité pendant que ma pizza cuit, oubliant quelques instant cet inconnu avec qui je discute. J’embarque la pizza sur une assiette pour retourner dans mon antre. J’entends cette sonnerie qui me signifie un message. En me reposant sur le lit, les yeux rivés sur l’écran alors que j’ai croqué dans ma pizza comme un malpropre, je remarque que j’ai trois remarques et que Suits s’impatiente.

« Désolé, je me faisait réchauffer une pizza ! Ça je sais quand même faire ! Razz Pourquoi Persée, baaah. C’est une histoire particulière, un mythe intéressant à analyser. Et puis, c’est le fils de Zeus, ce n’est pas n’importe qui Wink »

Et voilà que nous surfons à nouveau sur le chemin de l’ambigüité. Je préférais ça que de commencer à lui expliquer pourquoi l’analyse du mythe était intéressante sur le plan psychologique. Je ne souhaitais pas du tout l’emmerder avec ça même si il me semblait être un type avec une certaine culture vu sa façon de parler. Malgré ça, je ne devrais pas m’y fier, je ne suis pas spécialisé dans l’analyse psychologique de l’écriture. Et puis vint la question qui fâche. Mon détail sur mon métier. Je gonfle les joues et je ne sais que répondre. De toute façon, si ça lui fait peur, il ne me parles plus et je trouves un autre type à qui parler. C’est tout. Je n’ai pas envie de me compliquer la vie.

« Faut que je t’avoue… J’ai menti sur mon profil. Je ne suis pas du tout agent immobilier mais c’est la seule chose qui m’est venue à l’esprit quand j’ai du compléter ce champs-là. .. J’voulais pas qu’on me colle une étiquette, en fait. »

C’était la stricte vérité. Les psychologues ont tellement une mauvaise réputation auprès de la majorité des gens… Je serais déçu sans aucun doute que le courant ne passe plus après cette révélation, ce début de discussion avec lui m’enchantait presque. L’idée de parler avec un inconnu était dans un premier temps pour me changer les idées mais j’avais envie de connaître Suits alors qu’il n’était qu’un profil parmi tant d’autres.

« Les profils à remplir comme ça, ça me soule un peu. Ça fout les gens dans des catégories, j’aime pas ça. Par exemple, toi, j’ai cliqué sur un pseudo au hasard, je t’ai salué puis j’ai été voir pas curiosité. Je ne me suis pas basé là-dessus pour engager la conversation… »


Contenu sponsorisé
Afficher


Re: Confessions Nocturnes [Connor-Leevi], le

Confessions Nocturnes [Connor-Leevi]

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Downtown :: Les logements-