Partagez| .

Balade nocturne


Lucas Henderson
avatar
Inscrit le : 29/10/2017
Messages : 116
Avatar : Liam Hemsworth
Date de naissance : 13/01/1993
Mes rps :
Disponibilité RPG: limité

Silver - Aretha - Maxence - Sinead - Intrigue, commun - Brynley - Emmett - Nicky - Meredith


Bloc notes :



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Anego
• ÂGE : 32 ans
• BLOC NOTE :


Balade nocturne, le Lun 30 Oct - 14:50

Balade Nocturneft. Silver

Il faisait nuit noire. Un coup d’œil au réveil. 3H30. Fait chier. Encore une nuit trop courte. Pourtant, le sommeil ne viendra plus. Cela devient une habitude. Faut vraiment faire quelque chose pour que cela cesse. Enfin si seulement j'en avais envie. Je sais parfaitement d'où vient le problème. Faut juste que j'arrive à le surmonter. Mais pas aujourd'hui, ou plutôt cette nuit. Le sommeil ne viendra plus. Autant que je sorte du lit. Avec difficulté, je m'extrais de sous ma couette et me dirige vers la salle de bain. J'ouvre le robinet d'eau froide et m'asperge la figure pour faire disparaître les dernières traces de fatigue. La journée va être longue. Heureusement, je ne suis pas de garde aujourd'hui. Direction la cuisine pour me préparer un café. Pendant qu'il coule, je retourne dans la chambre pour m'habiller. Un jean, un t-shirt et un sweat. Rien que de bien classique. La cafetière bip pour me dire que le café est près. J'attrape mon mug et fait glisser trois morceaux de sucre dans le breuvage chaud. Passage dans le salon. Je me laisse tomber dans le canapé et j'allume la télé dont je coupe le son. Une chaîne d'infos en continue. Juste des images des différents événements qui se déroulent à travers le pays et le monde. Pourquoi je fais cela ? J'en sais foutre rien. Cela me vide juste l'esprit...

Ma tasse est vide. J'ai bu mon café sans même m'en rendre compte. J'éteins le poste et regarde l'écran noir quelques secondes puis je déplie ma carcasse pour me lever. Je ressens le besoin de prendre l'air. À cette heure, les rues sont désertes. Au moins j'aurais la paix. Ne pas oublier mes clés avant de sortir. Cela m'est déjà arrivé et c'est chiant. En plus, cela coûte cher de faire ouvrir la porte. Et trouver un serrurier à cette heure. Je n'imagine même pas. Je glisse mon téléphone dans ma poche, au cas où. On ne sait jamais je pourrais en avoir besoin. Cela m'étonnerait qu'on me contacte au beau milieu de la nuit. Les nuits sont fraîches en ce moment. J'attrape donc ma veste en cuire et claque la porte derrière moi. Je descends trois étages de mon immeuble par l'escalier. Une fois dans la rue, je prends une grande inspiration. L'angoisse qui m'a réveillé s'estompe peu à peu. Je me sens déjà mieux. Après avoir regardé à droite et à gauche, je décide de traverser la rue. Puis je descends la rue. Faire quelques pas finit de calmer mes nerfs. Au croisement, je prends à droite.

La lumière crue des lampadaires rend les rues tristes. L'absence de passants les rendent un peu inquiétantes. Je m'en moque. Je ne peux pas rester enfermer dans mon loft. Cependant, le silence est légèrement oppressant. On a vite tendance à oublier que cela est possible. À la lumière du jour, cette ville est tellement agité, animé, vivante. Mon loft est un peu éloigné des principaux axes, mais malgré tout, l'ambiance s'en ressent en journée. Mais la nuit, il est tellement rare d'y voir âme qui vive. Inconsciemment, je rejoins une grande rue. L'animation est plus calme à cette heure, mais on y trouve encore des bars ouverts toute la nuit et des noctambules déambulant dans les rues. Un peu de vie, mais pas trop. Voilà exactement ce qu'il me faut. Le regard dans le vague, j'avance d'un pas tranquille. J'aime ce quartier. Même si ce n'est pas celui où j'ai grandi. Cela fait seulement trois ans que j'habite ici. Depuis que je suis parti de chez mes parents pour tout avouer. Si ma mère savait où je suis en ce moment. Elle se ferait des cheveux blancs. Elle s'inquiète déjà assez pour moi à cause de mon boulot. Tout comme elle s’inquiétait pour mon père à l'époque. Et qu'elle s'inquiète toujours pour lui bien qu'il aille de moins au moins au feu. Enfin, quoiqu'il en soit, elle n'a pas besoin que je lui en rajoute une couche en lui parlant de mes balades nocturnes.


___________________


I loved and I loved and I lost you
Justayne
Silver O. McBright
ADMIN ∎ A little kindness in this big sad world
avatar
Inscrit le : 26/05/2013
Messages : 6978
Avatar : Lucy Hale
Crédits : La plus merveilleuse, Malbe ! <3 / Sign: Frimelda
Date de naissance : 20/02/1992
Mes rps : EzekielClayRubyNellBarthJonahLucas

Bloc notes :

"When I saw you I fell in love,
and you smiled because you know"


Les petits badges:
 



Merci Aretha <3


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Dada
• ÂGE : 22 ans
• BLOC NOTE : Grosse pensée à la belle et talentueuse Marion !


En ligne
Re: Balade nocturne, le Lun 30 Oct - 16:42

La musique faisait trembler les murs et les cœurs de ces jeunes gens. Le temps d’une soirée, l’inconscience et l’insouciance est le maître mot. Ils oublient les examens, les peines de cœur, les problèmes. Cinq heures où l’excès était autorisé, où personne ne jugeait personne. C’était l’humain, l’alcool, la musique et la détente. Silver accoudée au bar, buvait son troisième shooters. Cette soirée, elle ne l’avait pas attendu, sans crier garde elle était apparue. Affalée dans son canapé vers 21h, Silver n’arrêtait pas de travailler. Elle n’en pouvait plus l’étudiante. Il lui fallait de la légèreté, autre chose que des meurtres, des vols et des procédures compliquées. Elle avait tout balancé par terre avant de se lever, de se changer, prendre ses affaires et sortir. Depuis plusieurs heures maintenant elle se trouvait dans cette boîte à danser, à exotériser tout ce qu’elle ressentait depuis plusieurs semaines.
L’alcool descendait le long de sa gorge, la jeune femme n’était pas soûle. Elle ne l’était pas encore. Jamais, elle n’était sortie seule. C’était un peu une nouveauté pour Silver. Aucun de ses amis n’avaient été disponible, elle l’ignorait en fait. Elle voulait juste penser à autre chose, ne plus être l’étudiante en droit, la sœur d’Ezekiel, l’ex de Clay. Elle voulait juste être Silver, l’inconnue. Après plusieurs heures dans cette boîte, la chaleur augmentait et l’air était de moins en moins respirable. Elle avait besoin d’air. Elle récupéra sa veste et sortait.
Prenant une grosse inspiration, Silver avait l’impression de sortir de prison. Il y avait tellement longtemps qu’elle n’avait pas pris ce temps, où elle n’était pas dehors après minuit. Elle se promenait arpentant les merveilleuses rues de cette ville. Elle n’était pas sortie depuis si longtemps qu’elle avait oublié que certains endroits craignaient surtout vers 4h du matin. « Hé mademoiselle ! » La brune se retourna instinctivement. Deux hommes s’avançaient près d’elle. La brune baissa la tête et prenait le chemin opposé. « Hé attend nous ! On veut plus te connaître ! T’es trop sexy. » Elle marchait de plus en plus vite et son cœur battait de plus en plus fort. Elle priait, elle savait que cette soirée allait mal se terminer. Elle détestait ces foutues talons. Puis elle se stoppa d’un seul coup, un des agresseurs venaient de lui agripper la main. « Mais lâchez-moi ! » Elle sentait les pulsations de son cœur dans tout son corps, la peur l’empêchait de bouger. Les hommes commençaient à avoir des propos de plus en plus explicites. Sans vraiment réfléchir, elle donne un coup de pied à un et frappa le deuxième avant de s’enfuir en courant. Elle se retournait se temps en temps pour constater que les hommes la suivaient. Elle avait peur, elle devait absolument retourner là où il y avait du monde. Elle se dirigea le plus rapidement possible vers la rue principale avant de voir au loin quelqu’un. Il était un peu son seul espoir et se précipita vers lui. En arrivant à sa hauteur, elle l’attrapa avant de se réfugier derrière lui. « Aidez-moi s’il vous plait. » C’était un peu un coup de poker. Ce mec pouvait être un enfoiré comme ces deux agresseurs qui s’approchaient de plus en plus d’elle.


Spoiler:
 

___________________

BE GRATEFUL


Maybe we're not supposed to ba happy, maybe gratitude has nothing to do with joy. Maybe being grateful means recognizing what you have for what it is, appreciating small victories. ©️ FRIMELDA

Lucas Henderson
avatar
Inscrit le : 29/10/2017
Messages : 116
Avatar : Liam Hemsworth
Date de naissance : 13/01/1993
Mes rps :
Disponibilité RPG: limité

Silver - Aretha - Maxence - Sinead - Intrigue, commun - Brynley - Emmett - Nicky - Meredith


Bloc notes :



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Anego
• ÂGE : 32 ans
• BLOC NOTE :


Re: Balade nocturne, le Lun 30 Oct - 19:10

Balade Nocturneft. Silver

Je mets un pied devant l'autre. C'est automatique, je ne m'en rends même pas compte. Je croise des gens sans les voir. Les visages s'estompent avant même qu'ils n'aient été enregistrés par mon cerveau. Des inconnus. Une ombre dans la nuit. Voilà ce que j'aspire à devenir. Lorsque je ferme les yeux, même une seconde, un visage envahi l'obscurité. Un seul, toujours le même. Mon cœur se serre. J'ai toujours mal. Même après toutes ses années. Oui, elle me manque. J'ai préféré couper complètement les ponts lors de son départ à l'université. Sois disant pour mon bien. Mais je ne cesse de me demander ce qu'elle est devenue. Comment elle va... Nos amis communs évitent royalement d'aborder le sujet. Je ne peux pas leur en vouloir. Mes réactions étaient... Virulentes peu après son départ. Son prénom, je ne le prononce jamais. Pourtant, il est marqué au fer rouge dans mon cœur, dans mon âme. Il faut que je me reprenne.

Des éclats de rire résonnent soudain à mes oreilles. Ils me sortent de ma torpeur. La douleur qui commençait à m'étreindre le cœur disparaît. Je continue de déambuler dans la rue, sans but. Juste marcher, prendre l'air. J'envie les quelques noctambules que je croise. Ils s'amusent. Si je ne m'effondre pas, c'est uniquement grâce à mon job. Être pompier est une véritable vocation chez moi. Mais je suis une tête brûlée comme le dit souvent mon chef. Mais foncée tête la première dans un incendie m'évite de penser à elle. Toujours elle... Des bruits de talons résonnent sur le bitume du trottoir. Ils se rapprochent. Mes pensées sont envahies par mon obsession. Je ne vois pas cette fille qui se précipite droit sur moi. Soudain, un contact. Ses mains sur mon bras. Sa voix dans laquelle je peux déceler... Quoi... De l'angoisse... De la peur... Que venait-elle de me dire ? Je reviens à la réalité et tourne un peu la tête pour voir la jeune femme qui se réfugie derrière moi, comme un mur protecteur. Je regarde devant moi. L'esquisse d'un sourire apparaît sur mes lèvres lorsque je vois deux types qui s'approchent. Je fais volte de face. Mon bras vient entourer les épaules de l'inconnue. Je reprends ma marche. Comme si de rien n'était. Entraînant la jeune femme avec moi.

« Ils ne vous feront aucun mal, rassurez vous. »

Ma voix est un murmure. J'ignore si elle m'a entendu. J’espérais une seule chose. Que ces deux types louches n'insistent pas. Qu'ils passent leur chemin. Vu mon état, cela pourrait très vite mal tourner. Le fait qu'ils soient deux ne m'impressionnaient guère. Je me connais suffisamment cependant pour savoir ce que je suis capable de faire si on me cherche des noises. Je baisse le regard vers la jeune femme et tente de lui sourire gentiment. Ma bouche s'ouvre toute seule. J'entends le son de ma voix, mais je ne réalise pas que c'est moi qui parle. Pourtant ces mots qui se veulent rassurant, c'est bien moi qui les prononce.

« Je vais faire en sorte que vous rentriez chez vous saine et sauve. »

Aider la population. C'est mon boulot. Sauver des vies fait parti de mon quotidien. C'est dans ma nature profonde. Je le sais bien. Prendre soin de cette jeune fille est donc naturel. Alors pourquoi suis je surpris de le faire ?


___________________


I loved and I loved and I lost you
Justayne
Silver O. McBright
ADMIN ∎ A little kindness in this big sad world
avatar
Inscrit le : 26/05/2013
Messages : 6978
Avatar : Lucy Hale
Crédits : La plus merveilleuse, Malbe ! <3 / Sign: Frimelda
Date de naissance : 20/02/1992
Mes rps : EzekielClayRubyNellBarthJonahLucas

Bloc notes :

"When I saw you I fell in love,
and you smiled because you know"


Les petits badges:
 



Merci Aretha <3


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Dada
• ÂGE : 22 ans
• BLOC NOTE : Grosse pensée à la belle et talentueuse Marion !


En ligne
Re: Balade nocturne, le Lun 30 Oct - 22:43

Galvanisée par la peur, les pieds de Silver couraient tout seul. Elle sentait encore leurs mains poisseuses se promener sur son corps. Toujours, elle s’était battue pour le droit des femmes, se battant contre le harcèlement. Mais jamais elle n’avait vécu une agression aussi violente. Ce n’était plus elle qui courait mais la peur. C’était la peur qui s’était défendue, Silver n’était qu’un pantin soumis à son propre son corps. Son cerveau ne réfléchissait plus, il était branché sur un mode instinct. Plus elle courait, moins elle voyait une issue. Sa vie allait à jamais être transformé, elle voulait repenser aux bons moments, à tous ceux qui un jour lui auront donner de l’amour, de la joie. Elle détestait ces hommes, ceux qui la pourchassait. Ils étaient dans la jungle et elle était la proie, la biche qui ne pouvait que s’enfuir. Mais la fin était inévitable, la biche se fera prendre, comme la mère de Bambi. Elle était le gibier. Les larmes coulaient sur ses joues. Des larmes de peurs, d’énervement, de mélancolie, de haine.
Puis un espoir. Cet homme là-bas perdu dans ses pensées. Il était le dernier refuge et Silver remettait son avenir entre ses mains. Il était n’importe qui. Il pourrait être un complice de ces agresseurs, un autre agresseur, son sauveur. Seul l’avenir allait décider du sort de la petite brune. Pour le moment sa seule issue et c’était lui. Elle ne remarqua même pas qu’il était dans ses pensées, et que c’était le contact de ses mains sur lui qui l’avait réveillé. Elle avait mal à la tête, son cœur battait trop fort qu’elle le sentait battre à travers tout son corps, même dans sa tête. Elle ne croyait pas en Dieu mai elle priait très fort, priait pour qu’il lui vienne en aide. Les larmes coulaient sans qu’elle puisse le contrôler. Elle fermait les yeux, comme si elle acceptait son sort.
L’univers a décidé d’être clément avec elle ce soir. Son refuge devenait son sauver. Il l’entourait et Silver se sentait protéger. Toujours tendue elle attendait que ses agresseurs arrivent, mais une personne était là pour elle. Elle remerciait le ciel, le Seigneur, Bouddha pour cet homme. Elle lisait dans ses yeux la gentillesse. Ce n’était pas comme les autres, elle n’était plus la proie. Ils s’approchaient d’eux, Silver les voyait arriver. Ne pouvant pas encore parler, elle n’avait toujours pas remercié le jeune homme. « Oh mon gars, rend nous la fille et on te laissera tranquille ! » Comme un moyen de protection, Silver se serrait encore plus près de son sauveur. Ils s’approchaient encore. S’il faisait encore un pas, Silver était prête à repartir en courant. Elle les détestait vraiment et les aurait bien tué.
Pourquoi ne pouvait-il pas juste partir. Elle n’était plus seule. Ces hommes ils méritaient d’être émasculé. « Elle nous a chauffé, on veut juste récupérer notre prix. » Cette dernière phrase énerva Silver. Jamais elle n’avait chauffé personne. Ce n’était pas son genre d’homme. Alors oui elle les choisissait mal mais au moins ils étaient respectueux. Elle releva sa tête. « Je t’emmerde ! Jamais je n’aurais chauffé des mecs aussi hideux que vous ! » Elle regretta ses propos dès qu’elle les avait prononcé lorsque le regard de ses agresseurs étaient passés de chasseur à meurtrier. Elle se cacha un nouvelle fois derrière le jeune homme comme une petite fille.

___________________

BE GRATEFUL


Maybe we're not supposed to ba happy, maybe gratitude has nothing to do with joy. Maybe being grateful means recognizing what you have for what it is, appreciating small victories. ©️ FRIMELDA

Lucas Henderson
avatar
Inscrit le : 29/10/2017
Messages : 116
Avatar : Liam Hemsworth
Date de naissance : 13/01/1993
Mes rps :
Disponibilité RPG: limité

Silver - Aretha - Maxence - Sinead - Intrigue, commun - Brynley - Emmett - Nicky - Meredith


Bloc notes :



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Anego
• ÂGE : 32 ans
• BLOC NOTE :


Re: Balade nocturne, le Mar 31 Oct - 0:03

Balade Nocturneft. Silver

Je n'ai pas la tête à défendre la veuve et l'orphelin. Je dois l'avouer. Je ne suis pas flic, mais pompier. Mais je sauve des vies au quotidien. Cette inconnue à besoin de moi. Que je le veuille ou non. Je ne peux pas la laisser aux mains de ses individus. Pourtant, une part de moi espère que les deux individus fassent demi-tour. Que ma présence suffise à les dissuader. Mon moral n'est pas bon. J'en ai conscience. Dans ces moments-là, je ne suis plus moi-même. Si on me cherche, je perds rapidement le contrôle. Pourtant, la présence de la jeune femme à mes côtés me permet de garder la tête froide. La voix d'un des agresseurs se fait entendre. Je ferme les yeux une seconde. Respirer calmement. Ils doivent penser qu'ils me font peur parce qu'ils sont deux et que je suis seul. Je ne réagis pas et tente d'inciter la demoiselle à me suivre. Continuer mon chemin en les ignorants. Mais ils n'ont pas l'air de comprendre. L'un d'eux renchérit. Instinctivement, mon regard se porte sur celle que je dois protéger. Chauffé ? Vraiment. Pourtant, elle est apeurée. Et elle est loin d'être habillée comme une allumeuse. Le seul crime de ma protégée : être une femme.

Je n'ai pas le temps de réagir. La réponse de la jeune femme à mes côtés retentit, cinglante et directe. À peine a-t-elle fini de parler qu'elle se cache de nouveau derrière moi. Un sourire vient étirer mes lèvres. Courageuse mais pas téméraire. Mon inverse. Rien d'anormal pour une femme. Je me mets face à elle. Mon regard accroche celui de l'inconnue. Je lui souris pour la rassurer en silence. Elle n'a rien à craindre. Je ressens la présence des deux hommes dans mon dos. Ils se sont encore approchés. Mes mains viennent se poser sur les épaules de la jeune femme.

« Mettez-vous à l'abri. Cela risque de mal tourner. »

Je me décide enfin à faire face aux deux emmerdeurs. Tout en me retournant, mon poing part. Sans sommation. Je sens la mâchoire qui vient heurter mon poing. Mon regard est froid, dur, sans pitié. Je suis fils unique. Je n'ai pas vécu entouré de femmes. Pourtant, je les respecte. Je ne tolère pas un tel comportement. Pourtant, je suis loin d'être un héros. Je ne cherche pas à combattre quoi que soit. Non. Ma seule raison de vivre est de sauver. Je sais que me battre n'est pas la solution. Que cela peut m'apporter des soucis auprès du département des pompiers. Je pourrais même perdre mon job si l'un de ses deux hommes venait à découvrir que je suis un soldat du feu. L'homme à qui je viens certainement de briser la mâchoire, c'est écrouler au sol. Je dépasse facilement d'une tête le second. Ils devaient se sentir forts, car ils étaient en plus grand nombre. Mais j'ai agi suffisamment vite pour ne pas les laisser prendre le dessus. Anticiper. C'est la clé.

« Si tu ne veux pas t'en prendre une aussi, je te conseille d'attraper ton pote et de dégager vite fait. »

Mon ton est froid, cassant. Je ne me reconnais pas vraiment dans cette façon de m'exprimer. Je suis plutôt quelqu'un de chaleureux. Ces deux types m'énerve au plus haut point. Mon calme n'est qu'apparent. À l'intérieur je bous littéralement. Je sens que la colère prend le dessus. Et cet abruti qui ne bouge pas. Au contraire, il a l'air de vouloir se battre. Il souhaite donc en venir aux mains. Pas de soucis. Qu'il vienne. Je l'attends de pied ferme. Il sort un couteau de sa poche. Je dois avouer que cela sent mauvais pour moi. Je ne suis pas un champion du combat. Je ne bouge pas. J'attends simplement qu'il se décide. J'espère que mon impassibilité lui fera changer d'avis. Mais en vain. Il se jette soudain sur moi. Je tente d'éviter le coup. Ais, je réussis ? Je n'en sais rien. La suite va très vite. Je prends des coups, je le sens. Je les rends également. Je ne sais pas combien de temps dure la confrontation. Mais tout fini par s'arrêter. L'agresseur finit par s'effondrer. Je me penche avec difficulté sur lui et vérifie son pouls. Réflexe professionnel. Il respire encore. Autant les laisser là.

Je suis dans un sale état. Des douleurs se font ressentir dans tout mon corps. Je tourne les talons et cherche des yeux la jeune femme qui m'a conduit à cette situation. Elle a certainement dû fuir. Réaction logique.


___________________


I loved and I loved and I lost you
Justayne
Silver O. McBright
ADMIN ∎ A little kindness in this big sad world
avatar
Inscrit le : 26/05/2013
Messages : 6978
Avatar : Lucy Hale
Crédits : La plus merveilleuse, Malbe ! <3 / Sign: Frimelda
Date de naissance : 20/02/1992
Mes rps : EzekielClayRubyNellBarthJonahLucas

Bloc notes :

"When I saw you I fell in love,
and you smiled because you know"


Les petits badges:
 



Merci Aretha <3


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Dada
• ÂGE : 22 ans
• BLOC NOTE : Grosse pensée à la belle et talentueuse Marion !


En ligne
Re: Balade nocturne, le Mar 31 Oct - 12:24

Les mots étaient sortis tout seul, comme un moyen de défense, sans vraiment se rendre compte du danger. Le regard d’un agresseur donna la chair de poule à la jolie brune. Jamais elle n’avait vu autant de haine et de perversion dans un même regard. Mais jamais elle n’aurait chauffé ces hommes. Silver et les hommes c’était une grande histoire, compliquée mais jamais ne elle se permettait de tels comportements, jamais. Elle ne draguait pas si elle n’était pas intéressée. Ce regard, jamais elle ne pourrait l’oublier. Tout son corps était tendu, apeuré. Chaque mouvement de ses agresseurs faisait tressaillir la brune. La situation ne s’arrangeait pas et Silver le sentait. Son sauveur aussi. Il se retourna et ne la fixait qu’elle. Les yeux intensément fixés dans celui du blond foncé, elle le remerciait du regard. Cette enveloppe protectrice donnait de l’espoir à Silver, une issue qui quelques minutes plus tard n’étaient pas imaginable.

Elle se recula de quelques pas, mais ni son corps, ni son cerveau ne désirait partir. Le premier homme à terre, Silver observait la scène. Toute personne logique, laissant son instinct de survie dominer serait déjà partie. Pourtant, la brune n’y arrivait pas. Cet homme, ce gentil homme donnait des coups, sans connaître la brune. Fascinée par ces coups, les larmes recommençaient, cette situation allait beaucoup trop loin. Une lame scintillante brillait dans l’obscurité et irrita l’œil de la jeune femme. La situation était trop dangereuse pour elle mais aussi pour le jeune homme. Les coups se faisaient de plus en plus violents et Silver partait. Elle cherchait de l’aide, il fallait de l’aide. Mais personne, personne dans les alentours. Elle y retourna, jamais elle ne pouvait abandonner le jeune homme avec ces deux criminels. Quand elle y retourna, il était encore debout et le dernier agresseur par terre. Une main devant la bouche, Silver était témoin d’une vraie scène de crime et de violence.
« Oh mon dieu ! » disait-elle dans un murmure. Son instinct de survie encore une fois l’aurait forcé à s’enfuir. Mais ses pieds étaient toujours ancrés au sol. Le couteau se trouvait à quelques mètres, le premier agresseur était toujours par terre inconscient. Le deuxième saignait, son visage était méconnaissable. Et le héros était par terre, conscient mais très mal. « Je suis désolée … » Elle s’approchait de lui et se mettait à genou en face de lui. Et elle sortait son téléphone. « Je vais appeler les pompiers et les policiers, vous avez besoin de soigner ces blessures ! » Elle n’avait rien sur elle, rien pour aider le jeune homme. La seule chose qu’elle sortait était un mouchoir. « Je suis désolée. » La jolie brune culpabilisait. Cet homme passait une très bonne soirée avant de la rencontrer. Pour sa survie elle avait laissé un homme prendre les coups à sa place, ce n’était pas elle, elle n’était pas comme ça normalement. Elle tremblait de peur, tremblait de haine. Elle aurait dû rester chez elle, travailler. Le jeune homme ne serait pas dans cette situation.

___________________

BE GRATEFUL


Maybe we're not supposed to ba happy, maybe gratitude has nothing to do with joy. Maybe being grateful means recognizing what you have for what it is, appreciating small victories. ©️ FRIMELDA

Lucas Henderson
avatar
Inscrit le : 29/10/2017
Messages : 116
Avatar : Liam Hemsworth
Date de naissance : 13/01/1993
Mes rps :
Disponibilité RPG: limité

Silver - Aretha - Maxence - Sinead - Intrigue, commun - Brynley - Emmett - Nicky - Meredith


Bloc notes :



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Anego
• ÂGE : 32 ans
• BLOC NOTE :


Re: Balade nocturne, le Mar 31 Oct - 17:47

Balade Nocturneft. Silver

Je ne suis pas d'une nature violente. Mais je suis impulsif. Surtout quand la colère gronde au fond de moi. Au moment où je me suis décidé à porter le premier coup, c'était le cas. J'étais sortie de chez moi en pleine nuit pour trouver la paix. Alors que je frappe et que j'encaisse, je réalise que l'objectif est loin derrière moi. L'essentiel, c'est que cette jeune fille soit en sécurité. Enfin, l'agresseur se retrouve au sol. Il rend les armes, enfin. Je ne peux m'empêcher de vérifier ses signes vitaux. Rassurer qu'il soit en vie, je me détourne. Près à partir. À rentrer chez moi. J'imagine ma protégée déjà loin. Peut-être chez elle. J'espère juste qu'elle est en sécurité. Ma vue est brouillée. Je suis sacrément amoché. Je fais quelques pas. Mes jambes se dérobent. Je m'écroule sans pouvoir l'empêcher. Un bourdonnement dans ma tête. Ça va passer, je le sais. Faut juste que je reste tranquille un instant. Je ne dois vraiment pas être beau à voir. Ma mère va encore s'inquiéter. Je ne dois pas rester là. Je tente de me relever. En vain. Je suis épuisé. J'ai mis toutes mes forces dans cette bagarre.

« Je suis désolée »

Ces mots résonnent dans mon esprit. Je lève les yeux. Elle est en face de moi. Mais que fait elle encore ici ? Pourquoi parle-t-elle d'appeler la police ? Les pompiers ? Non ! Surtout pas. Personne ne doit savoir. J'attrape son poignet brusquement. Je ne veux pas lui faire peur. Ma carrière est en jeu. Si elle passe ce coup de fil... Je n'ose imaginer ma vie sans mon boulot.

« Non. N'appelez pas. Personne ne doit savoir que je suis impliqué dans cette bagarre. Aidez-moi plutôt à me relever. »

Je me relève. Difficilement. Très difficilement. Mes côtes me font mal. Je parviens enfin à me mettre sur mes deux pieds. Je chancelle dangereusement. Je me tiens à la jeune femme. Je suis toujours debout. Je dois juste rentrer. Léa. Oui, Léa. Une des ambulancières de la caserne. Elle pourra me soigner. L'inconnue s'excuse encore.

« Utilisez donc ce téléphone pour appeler un taxi et rentrez chez vous. J'habite à seulement trois rues d'ici. Je vais rentrer et me soigner tout seul. Ne vous inquiétez pas pour moi. Ça va aller. »

J'aurais voulu lui sourire pour la convaincre. Mais j'ai mal. Cela ressemble plus à une grimace. Je me sens calme, serein. Je m'en rends compte au ton de ma voix. Il est doux, apaisant. Cette demoiselle à dû avoir la peur de sa vie ce soir. Les traces de larmes qui maculaient son visage en étaient la preuve. Ma prochaine garde risque d'être compliquée. Je le sens. Il va falloir que je trouve une excuse à mon état. Le chef ne va pas être content. Non. La vérité. Uniquement. Si jamais on découvre mon implication. Il pourra me couvrir. Je l’appellerais demain. J'attends que la jeune femme appel son taxi. Je ne la laisserais pas seule. Je veux la savoir en sécurité avant de rentrer. Sauver une vie. Voilà ce que j'ai fait ce soir. La méthode n'était pas très orthodoxe. Mais le résultat est là. La jolie brune est saine et sauve. Pas une égratignure. C'est l'essentiel.


___________________


I loved and I loved and I lost you
Justayne
Silver O. McBright
ADMIN ∎ A little kindness in this big sad world
avatar
Inscrit le : 26/05/2013
Messages : 6978
Avatar : Lucy Hale
Crédits : La plus merveilleuse, Malbe ! <3 / Sign: Frimelda
Date de naissance : 20/02/1992
Mes rps : EzekielClayRubyNellBarthJonahLucas

Bloc notes :

"When I saw you I fell in love,
and you smiled because you know"


Les petits badges:
 



Merci Aretha <3


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Dada
• ÂGE : 22 ans
• BLOC NOTE : Grosse pensée à la belle et talentueuse Marion !


En ligne
Re: Balade nocturne, le Mar 31 Oct - 20:41

Il serait facile de refaire l’histoire avec des si. Si elle n’était pas sortie. Si elle ne s’était pas échappée. Si elle n’avait pas eu chaud. Si elle n’avait pas croisé cet homme. Tout un tas de question qui résonnait en elle avec une culpabilité naissante. Sans cette robe, ils l’auraient peut-être pas agressé. Elle résonnait typiquement comme une victime d’agression, faire repose la culpabilité sur elle et non sur les agresseurs. En attendant, elle était la seule debout. Deux étaient inconscients et le gentil venait de s’effondrer par terre. Choquée par cette scène, la culpabilité prenait de plus en plus de place dans l’esprit de Silver. A genou devant son sauveur, elle voulait faire quelque chose. Mais sans rien, encore traumatisée, elle ne servait à rien. Elle prenait juste la tête du jeune homme pour ne pas qu’elle touche le sol. Puis elle s’excusait au bord des larmes. Qu’est-ce qu’elle avait fait ?

Elle sortait son téléphone pour composer d’abord le numéro des pompiers. Le plus important était de soigner ce jeune homme, puis les autres aussi. Silver elle était passionnée par la justice, en mettant presque toute sa foi dedans. La mort n’était pas une justice mais une facilité selon elle. Une fois le numéro d’urgence écrit, elle appuya sur le bouton rouge avant de mettre sa main vers son oreille. Mais son bras ne montait pas plus, le jeune homme avait attrapé son bras. Alors Silver raccrocha très rapidement, avant même que l’appel soit transmis. « D’accord, d’accord ! J’ai raccroché. » Lui disait-elle en lui prenant la main. Avec sa petite taille et sa petite force, la jolie brune essayait d’aider son sauver à se relever. Elle savait qu’il avait mal, mais elle n’imaginait pas la douleur qu’il ressentait. Elle avait encore envie de s’excuser. Il était faible, ne tenant presque pas debout tout seul. Il parlait d’une voix douce, celle qu’il avait utilisé plus tôt pour mettre en confiance Silver. Elle ignorait tout de cet homme, il pourrait être un criminel, surtout qu’il ne voulait pas appeler les pompiers et les policiers. Cette voix si douce demandait à Silver de partir, que tel un héros il allait se débrouiller tout seul. « Non, je ne vous laisse pas ! » Elle posait sa main sur son torse pour ne pas qu’il tombe en avant. Le bras du jeune homme était autour des épaules de la brune et le bras de cette dernière entourait la taille. Il faisait une tête et demie de plus qu’elle, ce n’était donc pas difficile pour Silver de trouver son regard. La tête tombante, elle releva un peu les yeux pour croiser son regard. « Laissez-moi vous aider. » Disait-elle avec une voix douce. Elle ne lui laissait pas vraiment le choix. C’était peu par rapport à ce qu’il avait fait pour.
Ils avançaient doucement, laissant les deux hommes derrière eux dans leur blessure. Alors si tout à l’heure elle était très joyeux grâce à l’alcool, là elle ne ressentait plus rien. L’alcool s’était dissipé. Contente qu’il n’y ait personne, ils pouvaient rentrer en tout discrétion. Elle essayait comme elle pouvait à le soutenir en suivant ces indications pour aller chez lui. Arrivé devant chez lui, elle le laissa ouvrir sa porte. Avant qu’il n’ait le temps de dire quoi que ce soit. « Je viens avec vous ! Je ne veux pas vous laisser seul. » On lui avait toujours dit de ne jamais laisser une personne qui s’était pris des coups surtout sur la tête seul.

___________________

BE GRATEFUL


Maybe we're not supposed to ba happy, maybe gratitude has nothing to do with joy. Maybe being grateful means recognizing what you have for what it is, appreciating small victories. ©️ FRIMELDA

Lucas Henderson
avatar
Inscrit le : 29/10/2017
Messages : 116
Avatar : Liam Hemsworth
Date de naissance : 13/01/1993
Mes rps :
Disponibilité RPG: limité

Silver - Aretha - Maxence - Sinead - Intrigue, commun - Brynley - Emmett - Nicky - Meredith


Bloc notes :



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Anego
• ÂGE : 32 ans
• BLOC NOTE :


Re: Balade nocturne, le Mer 1 Nov - 15:12

Balade Nocturneft. Silver

Une pointe d'angoisse. C'est ce que je ressens quand je la vois composer le numéro des secours. Je dois l'en empêcher. La convaincre de ne pas le faire. Elle pense bien faire. J'en suis certain. Je réunis mes forces dans un effort. J'arrive à attraper son poignet avant qu'elle ne porte son téléphone à l'oreille. Je parviens à articuler quelques mots. Je ne veux pas l'effrayer. Heureusement, elle n'insiste pas. Elle raccroche.

« Merci »

Je lâche ce petit mot dans un souffle. Avec son aide, je me relève. Lui demande de rentrer chez elle. Elle refuse. Je n'ai pas la force de discuter. J'ai l'impression qu'elle est têtue. Cela ne servirait donc à rien. Je titube. Sa main vient se poser sur mon torse. Comme un rempart. Elle m’empêche de basculer. Mon bras entour ses épaules. Elle me soutient avec le sien par la taille. Elle veut m'aider. Le protecteur devient le protéger. Cela me ferait rire si je n'avais pas si mal. Il ne faut pas qu'on traîne ici. Quelqu'un pourrait venir. Je me retrouverais coincé. J'accepte donc son aide. Je lui indique le chemin jusqu'à chez moi. Le parcours me semble long. Beaucoup trop long. J'avance au ralenti. Je fini malgré tout par arriver devant l'immeuble où se trouve mon loft. Je m'apprête à prendre congé. À demander à la jeune fille d'appeler un taxi pour rentrer chez elle. Je n'ai pas le temps d'ouvrir la bouche. Elle me devance. Elle voulait monter avec moi. Je me contente d'acquiescer d'un signe de tête. Monter les escaliers jusqu'au dernier étage est un vrai calvaire. Je suis enfin chez moi. Je me traîne jusqu'au canapé. Je me retrouve au point de départ. Mes colocataires dorment encore à point fermé. Je dois informer l'inconnue de l'emplacement de la trousse de premier secours. Encore un réflexe professionnel.

« Vous trouverez une trousse de premier secours dans le placard près de l'entrée. Mais soyez discrète. Mes colocs doivent dormir. »

Un grognement sort de ma gorge. Je tente de trouver la position la moins douloureuse. Je finis par m'allonger sur le canapé. La jolie brune revient avec le nécessaire pour me soigner. Après tout ce qu'il venait de se passer, je ne connais même pas son prénom. Il est temps d'y remédier. De faire les présentations.

« Au fait, moi, c'est Lucas. Ne te sens pas obligé de faire ça. J'ai une amie ambulancière qui s'en chargera. Tu devrais rentrer chez toi maintenant. »

Je ne me suis pas rendu compte que je venais de la tutoyer. Cela me semble normal. Je ferme les yeux quelques secondes. Les bourdonnements dans ma tête se dissipent lentement. J'ai mal physiquement. Au moins je ne ressens plus cette douleur créé par son absence. Finalement, j'ai réussi à trouver ce que je cherchais en sortant faire cette balade. Un mal pour un bien. Je n'ai pas envie de devoir me faire casser la figure à chaque fois que je me sens envahi par l'angoisse. Ce n'est pas un bon remède sur le long terme. J'ouvre de nouveau les yeux. La jeune femme est toujours là. Finalement, je suis content qu'elle ne soit pas partie.


___________________


I loved and I loved and I lost you
Justayne
Silver O. McBright
ADMIN ∎ A little kindness in this big sad world
avatar
Inscrit le : 26/05/2013
Messages : 6978
Avatar : Lucy Hale
Crédits : La plus merveilleuse, Malbe ! <3 / Sign: Frimelda
Date de naissance : 20/02/1992
Mes rps : EzekielClayRubyNellBarthJonahLucas

Bloc notes :

"When I saw you I fell in love,
and you smiled because you know"


Les petits badges:
 



Merci Aretha <3


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Dada
• ÂGE : 22 ans
• BLOC NOTE : Grosse pensée à la belle et talentueuse Marion !


En ligne
Re: Balade nocturne, le Mer 1 Nov - 22:14

Sans y réfléchir, elle avait raccroché comme le lui avait demandé le blessé. Sans le connaître, elle avait confiance en lui. Il lui avait prouvé qu’elle pouvait l’être. Cet homme s’était jeté dans cette violence pour défendre la dignité et le corps de Silver. Elle lui serait reconnaissante jusqu’à la fin de sa vie. Les mains de ses hommes et leurs regards étaient encore ancrés dans l’esprit de la jolie brune. Cette soirée avait tourné au cauchemar, jamais elle n’oublierait cette agression, cette violence, cet homme, cette soirée.
Elle aidait le jeune homme à marcher. Silver n’était pas le genre de fille forte, robuste, sa petite taille menue disparaissait complètement sous le corps du jeune homme. Jamais elle ne pouvait laisser cet homme dans la rue, blessé ne pouvant pas marcher seul. Ils étaient arrivés devant chez lui. Quand elle comprit qu’il devait monter jusqu’au dernier étage sans ascenseur elle souriait. « Il faudrait mettre un ascenseur pour des situations comme celle-ci. » Il n’y avait rien de drôle, mais sans chaque situation embarrassante, triste, Silver avait besoin d’humour. Ils venaient d’arriver et le jeune homme partit directement s’allonger sur le canapé. S’il savait à quel point elle s’en voulait. La jolie brune ne regardait même pas l’appartement, trop concentrée sur le jeune homme. Tout était de sa faute. Elle revoyait les coups qu’il avait reçu et qu’il avait donné. Elle écoutait ses indications. Ses colocataires, qu’est-ce qu’ils penseraient en voyant leur colocataire en sang sur le canapé avec une brune inconnue qui essayait de nettoyer ses blessures. Elle trouva le placard et sortait le nécessaire pour soigner le jeune homme. Retournant près du canapé, elle s’asseyait à côté de lui. Ses agresseurs n’y étaient pas allés doucement. Il avait l’arcade qui saignait, des hématomes et ce n’était que sur le visage. Elle prenait d’abord le désinfectant pour nettoyer toutes les blessures. Lucas, c’était son prénom. Elle pouvait enfin mettre un prénom sur cet homme qui s’était sacrifié pour elle. « Silver. » Elle balançait son prénom suite à la phrase de son sauveur. « Je ne me sens … » Il fermait les yeux, alors elle ne disait rien. Il avait besoin de repos, de silence. Elle restait là, sans vraiment savoir quoi faire. Devait-elle partir ou rester pour le surveiller ? Ses yeux se rouvraient. « Je pense qu’il faudrait quand même aller à l’hôpital, tu pourrais avoir une commotion. » Avec la trousse de secours, elle pouvait faire que les premiers soins. Son tee-shirt était maculé de sang.
La jolie brune n’y connaissait pas grand-chose en sauvetage. Son domaine c’était le droit pas la médecine, le sang, la violence et tout ça. La main posée sur son visage à désinfecter les plaies elle posa son regard dans le sien. « Merci pour tout à l’heure. Je ne sais pas comment ça se serait terminé, si tu n’étais pas intervenue. » Elle parlait doucement, pour ne pas réveiller les colocataires, puis surtout pour le confort de Lucas. La seule chose qu’elle savait, il ne fallait absolument pas qu’il s’endorme vu les chocs qu’ils s’étaient pris sur la tête. « Je peux partir si tu préfères, mais il ne faut absolument pas que t’endormes. Je peux réveiller un de tes colocataires ? Ou appeler une personne ? » Elle ferait tout ce que lui diras Lucas, le plus important pour Silver c’était qu’il aille mieux.

___________________

BE GRATEFUL


Maybe we're not supposed to ba happy, maybe gratitude has nothing to do with joy. Maybe being grateful means recognizing what you have for what it is, appreciating small victories. ©️ FRIMELDA

Lucas Henderson
avatar
Inscrit le : 29/10/2017
Messages : 116
Avatar : Liam Hemsworth
Date de naissance : 13/01/1993
Mes rps :
Disponibilité RPG: limité

Silver - Aretha - Maxence - Sinead - Intrigue, commun - Brynley - Emmett - Nicky - Meredith


Bloc notes :



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Anego
• ÂGE : 32 ans
• BLOC NOTE :


Re: Balade nocturne, le Jeu 2 Nov - 14:22

Balade Nocturneft. Silver

Pourquoi ? Voilà qui généralise mes pensées. La violence ? La malfaisance ? Tous ces mauvais côtés de la race humaine ? N'importe où, n'importe quand, cela peut ressurgir. Les événements de cette nuit en sont un parfait exemple. Les hommes sont des prédateurs pour eux-mêmes. Cela me rend malade. La vie est déjà assez difficile comme cela. Si cette demoiselle n'était pas tombée sur moi ce soir. Je n'ose imaginer. Un autre n'aurait peut-être pas pris la peine de l'aider. À cause de mon boulot, on a tendance à me considérer comme un héros. Mais je n'en suis pas un. Je veux juste aider mon prochain. Quelles que soient les circonstances. D'ordinaire, cela se termine rarement aussi mal. Je dois bien l'avouer. Je voulais que la jolie brune rentre chez elle. Qu'elle me laisse me débrouiller. Quand on arrive au pied de l'escalier qui mène à mon logement, je suis ravi qu'elle soit là cependant. Sa réflexion me fait sourire. J'aurais bien voulu rire un peu. J'ai trop mal pour cela. Une fois chez moi, je me dirige droit vers le canapé. Je lui indique ou trouver la trousse de premiers soins et l'informe de la présence de mes colocataires. Je les connais. S'ils se réveillent, ils voudront savoir. Je n'ai pas la force.

Le contact de la compresse imbibé de désinfectant me fait tressaillir légèrement. C'est froid. Cela me fait du bien. Je juge qu'il est temps qu'elle sache qui je suis. J'ai également envie de mettre un prénom sur ce visage. Silver. Je ferme les yeux quelques secondes. Son prénom résonne dans mon esprit. Je l'enregistre. Mon cerveau l'associe à son visage. J'ignore si nos chemins se recroiseront un jour. Au cas où, je dois être capable de la reconnaître. Je souris lorsqu'elle me conseille d'aller à l'hôpital malgré tout. Elle s'inquiète pour moi. Un risque de commotion. Elle continue de faire ce qu'elle peut pour me soigner. Son regard accroche le mien. Elle me remercie. J'attrape doucement sa main.

« Ce n'est rien. Disons que c'est dans mes gênes. Et ne t'inquiète pas, j'ai la tête dure. Il en faut plus que quelques coups pour ça. »

Je ne tente pas de paraître plus fort que je ne le suis pour l'impressionner. Je sais que je peux encaisser d'avantage. Silver m'explique que je ne dois pas m'endormir. Là-dessus, il n'y a pas de risque. Ça fait longtemps que je ne dors presque plus. Je suis mal en point. À bout de forces. Je dois l'avouer. Mais c'est loin d'être suffisant pour que je trouve le sommeil. Étrangement, sa présence est apaisante. J'ai envie de connaître celle à qui j'ai porté secours.

« Non, reste. D'ordinaire, je n'ai pas l'occasion d'apprendre à connaître les gens que je sors de situations délicates. Alors pour une fois, que je peux faire une entorse au règlement. »

Je me rends compte que j'ai toujours sa main dans la mienne. Je la relâche pour la laisser continuer de nettoyer mes plaies.


___________________


I loved and I loved and I lost you
Justayne
Silver O. McBright
ADMIN ∎ A little kindness in this big sad world
avatar
Inscrit le : 26/05/2013
Messages : 6978
Avatar : Lucy Hale
Crédits : La plus merveilleuse, Malbe ! <3 / Sign: Frimelda
Date de naissance : 20/02/1992
Mes rps : EzekielClayRubyNellBarthJonahLucas

Bloc notes :

"When I saw you I fell in love,
and you smiled because you know"


Les petits badges:
 



Merci Aretha <3


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Dada
• ÂGE : 22 ans
• BLOC NOTE : Grosse pensée à la belle et talentueuse Marion !


En ligne
Re: Balade nocturne, le Jeu 2 Nov - 20:46

Depuis toute petite, la jolie brune n’aimait pas voir des gens souffrir, triste. Elle avait comme un don, un sixième sens, celui de ressentir ce que les autres ressentait. Lorsqu’elle le vit tressaillir elle posa immédiatement sa main sur son front. Ce geste n’allait pas l’aider à moins souffrir, mais elle avait ce geste instinctivement. Puis un sourire doux s’affichait sur son visage comme si elle s’occupait d’un enfant. La situation était un exemple même des stéréotypes. Lui, fort avait défendu la jolie brune et avait pris les coups pour elle. Elle, douce et fragile, elle soignait le combattant. Si Silver avait vu ça à la télé elle aurait explosé de rire et avec Ruby elles auraient balancé du popcorn sur la télé en criant aux scandales. Pourtant, cette fois-ci elle ne rigolait pas. LA réalité était trop dur. S’il n’avait pas été là, elle serait surement encore entre les mains de ces criminels. Mais elle s’en voulait, il souffrait et son visage était un peu tuméfié par les coups des agresseurs.
Son regard ne détachait pas celui du jeune homme. Les yeux bleus fascinaient la brune, elle ne voyait que ça même avec l’obscurité. Il avait un regard si doux, un regard qui donnait envie d’y faire confiance. Une petite voix dans sa tête remerciait le Dieu ou l’univers qui avait mis cet homme sur son chemin. Jamais elle ne voulait que ça aille aussi et s’inquiétait sur l’état de santé du jeune homme. La main de la jolie brune fut saisie par son sauveur et son regard fuyait les yeux de ce dernier. Elle faisait une petite moue peu convaincue de ses propos. Mais elle ne disait rien et lui souriait d’un sourire doux. Sa main était toujours dans celle de Lucas. Elle se ferait tout ce qu’il souhaite c’est pour cette raison qu’elle lui demanda s’il voulait qu’elle parte. Depuis la fin de la bataille, il n’avait pas arrêté de le suggérer. Alors elle essayait déjà de savoir comment elle allait réveiller ses colocataires.
Mais la réponse du jeune homme était tout le contraire. Alors elle restait. Personne à prévenir, elle pouvait rester aussi longtemps qu’il en avait besoin. Il enleva sa main de celle de Silver, elle reporta donc cette main vers le visage du jeune homme pour continuer à la soigner. « Tu fais quoi ? » Elle essayait d deviner dans sa tête, tout un tas de réponse était possible. Le visage était maintenant nettoyé, Silver devait s’occuper des autres endroits où il avait pris des coups. « Il faudrait que tu enlèves ton tee-shirt. » Demanda-t-elle timidement. Pour essayer de changer de sujet, pour que la situation soit moins embarrassante elle parlait. « Je suis étudiante en droit, j’ai bientôt fini. » Une phrase sortie de son contexte montrait bien son malaise.

___________________

BE GRATEFUL


Maybe we're not supposed to ba happy, maybe gratitude has nothing to do with joy. Maybe being grateful means recognizing what you have for what it is, appreciating small victories. ©️ FRIMELDA

Lucas Henderson
avatar
Inscrit le : 29/10/2017
Messages : 116
Avatar : Liam Hemsworth
Date de naissance : 13/01/1993
Mes rps :
Disponibilité RPG: limité

Silver - Aretha - Maxence - Sinead - Intrigue, commun - Brynley - Emmett - Nicky - Meredith


Bloc notes :



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Anego
• ÂGE : 32 ans
• BLOC NOTE :


Re: Balade nocturne, le Jeu 16 Nov - 22:01

Balade Nocturneft. Silver

Je ne suis pas sur de grand chose dans la vie. Pourtant, je suis que cette journée commençait mal. Enfin, plus mal que d'habitude. Je me sens mieux qu'en ouvrant les yeux pourtant. Étrange vu la situation. La présence de Silver doit y être pour quelque chose. Son doux sourire. Sa main sur mon front. Cela m’apaise. Je voulais qu'elle parte. Je la retiens quand elle me le propose pourtant. Je n'ai pas envie d'expliquer mon état à mes colocataires. Pas pour le moment. Je ne sais pas pourquoi. J'ai envie de la connaître. La déontologie de mon boulot me l'interdit après un sauvetage. Cela fait longtemps que je n'ai laissé personne prendre soin de moi. Enfin, en dehors de ma mère. Si elle savait dans quel état, je suis. Elle aurait déjà rappliqué. Cette jeune femme inconnue a pourtant réussi à franchir cette barrière. Je n'arrive pas à me l'expliquer. Peut-être que les événements en sont la cause.

La voix de la jeune femme retenti doucement dans la pénombre de l'appartement. Je sors de ma réflexion. Elle souhaite savoir ce que je fais dans la vie.

« En dehors de sauver la vertu des jeunes femmes qui errent dans les rues en pleine nuit, tu veux dire ? »

Une tentative de plaisanterie. Mon interlocutrice me demande d'enlever mon t-shirt. Consciencieuse. Ce mot apparaît à mon esprit. Je m'exécute. Une douleur au côté. Je grimace en me redressant. Je me sens raide. J'arrive malgré tout à retirer le t-shirt taché de sang. Je me laisse retomber sur le canapé. Enlever un t-shirt n'a rien de sorcier. J'ai pourtant l'impression d'avoir fait un effort sur-humain.

« Je suis pompier. Venir en aide aux gens est une vocation pour moi faut croire. »

J'ai enfin répondu à sa question. Je n'en fait pas un secret. Jamais. Je suis fier de mon boulot. De mon choix de carrière. J'esquisse un sourire. Silver me fait savoir qu'elle est étudiante en droit. Qu'elle a presque fini ces études. Je la sens un peu gênée. Elle n'a pas de raison pourtant. Elle ne fait que me venir en aide. Comme je l'ai fait pour elle.

« Faudra que tu me laisses ton numéro en partant. Ça peut toujours être utile d'avoir une future avocate dans ses contacts. »

Je n'ai jamais eu de démêler avec la justice. Mais sait-on jamais. Je viens de me battre avec deux inconnus. La police pourrait très bien me tomber dessus pour cette histoire. Je n'y crois pas. Cela prouve qu'un jour, je pourrais avoir besoin d'un avocat. J'espère que ma petite remarque sera la détendre un peu.

« Tu te spécialises dans quel domaine ? »

Je suis curieux. Je sais qu'il existe plein de domaines possibles dans le droit. Le choix d'un domaine plus qu'un autre doit certainement refléter certains traits de caractère non ?


___________________


I loved and I loved and I lost you
Justayne
Silver O. McBright
ADMIN ∎ A little kindness in this big sad world
avatar
Inscrit le : 26/05/2013
Messages : 6978
Avatar : Lucy Hale
Crédits : La plus merveilleuse, Malbe ! <3 / Sign: Frimelda
Date de naissance : 20/02/1992
Mes rps : EzekielClayRubyNellBarthJonahLucas

Bloc notes :

"When I saw you I fell in love,
and you smiled because you know"


Les petits badges:
 



Merci Aretha <3


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Dada
• ÂGE : 22 ans
• BLOC NOTE : Grosse pensée à la belle et talentueuse Marion !


En ligne
Re: Balade nocturne, le Hier à 23:54

Lucas avait risqué sa vie pour la brune et elle serait reconnaissante jusqu’à la fin de sa vie. Silver était de nature douce, ayant grandi avec deux frères c’était la douceur de la fratrie. C’était naturel qu’elle s’occupe de Lucas même si elle était mal à l’aise et qu’elle ne savait pas trop comment soigner des personnes. Elle se contentait alors de soigner les endroits où c’était ouvert pour les nettoyer. Elle restait tout de même inquiète. Il y avait eu beaucoup de sang et elle ne pouvait s’empêcher de culpabiliser. La brune avait besoin de se changer les idées. Voir cet homme dans cet état et surtout être aussi proche de lui mettait mal à l’aise l’étudiante, comme si elle profitait de la situation. Elle rigolait légèrement à la phrase de Lucas. Puis toutes les images lui revenaient. Elle arrêta tous ses mouvements. Les images de ces hommes l’attrapant, posant leur main sur son corps tendaient Silver. C’était la première à dire aux femmes de ne pas avoir honte, que c’était la faute des hommes mais cette fois-ci elle se sentait sale et culpabilisait. Elle chassa de sa tête les images et se concentraient sur Lucas, la personne qui l’avait vraiment sauvé.
Alors comme ça, il était pompier. Ça n’expliquait pas tout mais s’il l’avait aidé c’était parce que de base c’était un homme généreux. Silver avait toujours considéré les pompiers comme des personnes généreuses et altruistes. Ils risquaient leur vie pour celle des autres et c’était exactement ce qu’il avait fait ce soir. Elle lui souriait. « Oui il faut croire. » Ses yeux étaient plantés dans les siens, s’il avait la possibilité de lire dans les yeux de la brune, il comprendrait toute la reconnaissance et beaucoup de remerciement.
 
Lucas se leva difficilement pour enlever son tee-shirt. Silver avait besoin de voir les blessures en dessous puisqu’il y avait du sang sur le tee-shirt. Elle remarqua la douleur sur le visage de Lucas. Alors elle essaya de l’aider comme le pouvait. L’aidant à enlever son tee-shirt pour qu’il est moins à se lever et se porter. Puis il retomba sur le canapé pendant que Silver parlait de ses études. Puis elle constatait les différentes ouvertures mais rien de bien grave. Elle avait plus peur des blessures internes. Elle souriait à sa remarque. « Je ne suis pas avocate, enfin pas encore. » Bien qu’elle voulût l’être il fallait qu’elle finisse cette année. « Mais oui je te le donnerais au cas où. » Elle n’avait pas besoin de conclure par au cas où mais c’était venu naturellement. Elle rougissait un peu mais remercia l’obscurité. « Droit pénal. » C’était assez commun et pourtant difficile. Il y avait plein de branche en droit, mais la branche pénale était la plus connue.

Elle réchauffa ses mains avant de les poser sur son torse pour le soigner. Ses mains étant froides elle ne voulait pas trop le refroidir. Puis elle s’arrêta et regardait le jeune homme une nouvelle fois. D’une voix douce elle ne lui disait pas trop fort « Merci encore ! » Elle avait les larmes aux yeux. D’un côté, elle était très heureuse d’avoir échappé à ses agresseurs mais d’un autre côté elle culpabilisait de voir cet homme si mal alors qu’il était d’une générosité sans fin.

___________________

BE GRATEFUL


Maybe we're not supposed to ba happy, maybe gratitude has nothing to do with joy. Maybe being grateful means recognizing what you have for what it is, appreciating small victories. ©️ FRIMELDA

Balade nocturne

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Downtown :: Autres lieux-