AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Interview incongrue [PV Shane]


Morrigan Davenport
I did it my way, but
I got you, under my skin
avatar
Inscrit le : 25/10/2017
Messages : 1722
Avatar : Jennifer Morrison
Crédits : Yenko
Date de naissance : 24/10/1983
Mes rps : Rps en cours: AndriaUNKNOW Aspen Dale Keleos:RyanRobbieHeidi



Bloc notes : A venir: Sonny, Laëna , Heather, Alexis.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Matmatah
• ÂGE : +30
• BLOC NOTE : I want to break free!


Interview incongrue [PV Shane], le Jeu 26 Oct - 0:03



♫ Interview incongrue ♫

"Je m'baladais sur l'avenue"... Ah non, flûte, on n'est pas à Paris ici... Pourtant, sans que je m'en rende compte, il me semblait que je m'étais retrouvée à Pigalle, ou je sais plus quel autre lieu célèbre, en un tournemain. J'ai pas trop compris sur le moment. Je m'étais achetée un pot de crème glacée, et j'étais ressortie de chez le marchand, casque sur les oreilles, à écouter de la musique et chantonner. J'avais marché une bonne trotte, sans m'en rendre compte, et une fois ma glace finie, j'avais jeté mon pot dans la première poubelle en vue.

Il me fallut quelques minutes pour réaliser que j'étais sortie des sentiers battus. Et que j'étais paumée. J'aurais dû paniquer. Tout être humain pouvait paniquer à l'idée de s'être perdu, non? Alors pourquoi ne fis-je pas comme les autres êtres humains? Je retirais mon casque de mes oreilles et me concentrait sur ce qu'il y avait autour, sortant de mes rêveries pour affronter la réalité. Je me trouvais sur un trottoir, et à en juger les tenues des nanas ici présentes, soit elles étaient toutes aussi décomplexées que moi, ou bien je me trouvais dans un petit nid d'abeilles travailleurs de leurs corps... Vous voyez toujours pas où je veux en venir? Le portrait craché de Megan Fox dans transformers, mais en plus maquillé.. Plus racoleur... ça y est?

J'avais soif, et y'avait pas que des femmes ici, et je ne sais pas pourquoi, autant les nanas qui se démenaient pour vivre en vendant leurs fesses, ça me choquait moins que des types. Et là où je me trouvais, j'en avais qu'un en ligne de mire. Il pourrait être leur macro mais... Nan, j'ai entendu une gonzesse l'interpeller et lui expliquer ses prix, très distinctement. Apparemment ce n'était pas au goût de madame parce que la voiture fini par partir, succédant à une volée d'injures.

Je m'approche de l'homme, un beau brun ténébreux, torse nu, plus que mignon à regarder, mais... Bizarrement c'est pas ça qui m'intéresse sur le moment:

-Hey! Toi! Le joli petit cul moulé dans le pantalon foncé là... T'accepterais de venir boire un café avec moi? Je le paye, forcément... Je suis... J'aurais des questions à te poser en fait..
.
Codage par Libella sur Graphiorum
Shane Woods
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 09/06/2017
Messages : 287
Avatar : Tyler Hoechlin
Date de naissance : 04/09/1991
Mes rps :

Bloc notes : /

Afficher


Re: Interview incongrue [PV Shane], le Sam 28 Oct - 11:25

Une fois de plus, je me retrouve à faire le tapin au milieu des nombreuses femmes envoyées par notre ‘directrice’ si on peut appeler ça ainsi. Je n’arrive jamais à la qualifier celle-là, mais quoi qu’il en soit, elle prend une grosse partie de nos commissions. J’accepte la situation sans trop de mal vu que je suis tout de même nourri et logé en échange de ces fameuses commissions. C’est un peu comme si je payais un loyer au final, même si ce loyer est excessivement cher pour le coup, vu la somme que je ramène chaque semaine à l’affaire. D’habitude, je me contente d’escorter certaines femmes dans des soirées, ou bien de me rendre à domicile pour leur rendre quelques services. La vérité, c’est que je ne suis pas si mal loti que ça 99% du temps. La clientèle est plutôt aisé, avec des goûts raffinés, alors j’ai même le droit à quelques coupes de champagne ou autres mets raffinés. Puis, les 1% du temps restants, je suis comme aujourd’hui, sur le trottoir. Ce n’est pas dans cette activité que je brille le plus et preuve en est, ma potentielle cliente vient de partir au volant de sa voiture une fois le prix annoncé. Les femmes ont moins besoin des hommes que l’inverse et la clientèle féminine ne se trouve pas vraiment dans les rues. Elles sont bien trop distinguées et discrètes pour se taper un plan rapide à l’arrière d’une voiture, mais ça n’empêche pas que ça mord quand même quelques fois.

Une femme m’interpelle d’ailleurs, et je finis par me dire que je ne vais peut-être pas perdre mon temps finalement. Forcément, dès qu’on me complimente, on attire tout de suite mieux mon intention et lorsqu’on me parle d’un truc qui se mange ou qui se boit – bref tout ce qui finit dans un estomac – c’est encore pire. Mon sourire s’allonge alors sur mon visage et je prends un air plus qu’intéressé. « Si t’ajoute quelques viennoiseries, je pourrais m’accorder une petite pause… » N’allez pas croire que je peux prendre des pauses comme ça normalement… En fait, la ‘directrice’ ne l’autorise pas mais vu que je suis l’un des seuls hommes qu’elle a, je me dis qu’elle a plus besoin de moi que j’ai besoin d’elle, donc je me permets un peu ce que je veux. « Enfin, ça dépend le genre de questions aussi, bien que j’sois pas farouche ! Va falloir me surprendre ! » Je lui lance alors sur un ton de défi qui me caractérise bien.
Morrigan Davenport
I did it my way, but
I got you, under my skin
avatar
Inscrit le : 25/10/2017
Messages : 1722
Avatar : Jennifer Morrison
Crédits : Yenko
Date de naissance : 24/10/1983
Mes rps : Rps en cours: AndriaUNKNOW Aspen Dale Keleos:RyanRobbieHeidi



Bloc notes : A venir: Sonny, Laëna , Heather, Alexis.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Matmatah
• ÂGE : +30
• BLOC NOTE : I want to break free!


Re: Interview incongrue [PV Shane], le Sam 18 Nov - 18:08



♫ Interview incongrue ♫
J'attends un peu, et l'homme vint vers moi, tout sourire. Je compte sur mes doigts comme pour être sûre que ce soit faisable et tire un peu la langue, au bout de quelques secondes d'hésitation:

-D'accord, mais ne tire pas trop sur le corde, je suis pas Crésus... Croissants, pain au raison? Ou... Je sais pas ce que t'aimes et ce qu'on trouve par ici... Mais j'ai plus énorme dans mon porte monnaie... Et...

Je regarde à droite et à gauche, essayant de repérer deux trois enseignes mais en réalité j'étais vraiment paumée je ne savais où. Le sens de l'orientation et moi..

-Bon... avouais-je sans honte... Je sais pas trop où on est ici... c'est comme qui dirait un peu le Bronx pour moi, je connais pas... Alors si tu sais où faut aller pour aller se prendre ce café... Et des viennoiseries...

Je lui affichais un beau sourire, et tentais de le convaincre:

-Oh, ce sera des questions pas trop compliquées... Juste un peu indiscrètes parfois, mais si tu veux pas répondre, t'auras le droit à un joker. Et puis tu pourras aussi me poser celles que tu veux en échange...

En réalité, je le trouvais super mignon, et c'était le seul moyen que j'avais trouvé pour l'aborder, à la mesure de mes possibilités financières... Et plus je fixais ses beaux yeux, et plus j'étais subjuguée. Peut-être même qu'à cause de cela je le regardais un peu trop intensément, avec trop d'insistance pour qu'il ne comprenne pas. Tant pis.

Puis comme si de rien était, sans réfléchir je balançais:

-T'es célibataire?

J'avais deviné son boulot, mais j'en étais pas certaine, et même si manquer de tact ne me dérangeait pas, je voulais quand même en avoir le cœur net. En tout cas, il était canon. Enfin bref, c'était tout moi, mettre les pieds dans le plat et aller droit au but.

-J'aimerais te faire passer une audition...


Bien-sûr, bien que je ne pense pas à mal, cette tournure de phrase pouvait être très mal interprété, mais comme d'habitude, je ne me rendais pas compte de ma gaffe. De base, je compte juste me faire passer pour une journaliste et si le feeling y est, pourquoi pas le draguer un peu?
Codage par Libella sur Graphiorum
Shane Woods
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 09/06/2017
Messages : 287
Avatar : Tyler Hoechlin
Date de naissance : 04/09/1991
Mes rps :

Bloc notes : /

Afficher


Re: Interview incongrue [PV Shane], le Mer 29 Nov - 19:24

Shane hausse les épaules. Il s’en fiche un peu que la femme ne roule pas sur l’or car sa situation à lui est sans doute bien pire. Il a beau avoir une liasse de billets monumentale dans les poches, il n’en gardera qu’une maigre partie. « Qu’est-ce que tu veux, si tu veux ton interview, faut mettre la main au porte-monnaie. » Répond-il d’un air plutôt malin. Il considère que quelques viennoiseries, ce n’est pas un tarif bien élevé pour être en sa compagnie. Ce n’est qu’une infime somme comparé à ce que d’autres dépenses pour lui et ses nombreux talents. « Une brioche fera l’affaire. » Il aime les pâtisseries françaises, mais il a toujours eu un faible pour les brioches individuelles. Cette fois-ci, il hoche la tête et entraine la jeune femme, bras dessus, bras dessous, comme un vieux couple. Il n’est absolument pas gêné par ce qu’on pourrait penser de lui et il n’a pas l’impression que sa partenaire soit du genre à s’offusquer.

Le duo s’engouffre dans différentes rues pas très fréquentées et rapidement, ils arrivent devant une enseigne où ils pourront s’installer pour discuter. « OK. » Annonce-t-il alors, lorsque la femme lui explique pour les questions. Ce n’est pas comme s’il avait grand-chose à cacher après tout. « Oui. » Le professionnel fronce les sourcils. Cela lui semble tellement évident. « Je ne connais aucune femme qui accepterait mon mode de vie et je n’ai aucune envie d’avoir des comptes à rendre. » Quand il parle de comptes à rendre, il pense surtout aux éventuelles questions qui pourraient avoir lieu le soir au diner. Il n’a pas envie de parler de ses ébats sexuels avec celle qui partagerait sa vie. Ca serait fort délicat. « Tu te vois, toi, coucher avec un mec qui en a tringlé plus d’une dans la journée ? » La question sort tout naturellement, parce qu’il est comme ça Shane.

« Quel genre d’audition ? » L’homme s’assoit à une table éloignée de tout, histoire qu’ils soient tranquilles. Il n’aime pas trop cette histoire d’audition.

Morrigan Davenport
I did it my way, but
I got you, under my skin
avatar
Inscrit le : 25/10/2017
Messages : 1722
Avatar : Jennifer Morrison
Crédits : Yenko
Date de naissance : 24/10/1983
Mes rps : Rps en cours: AndriaUNKNOW Aspen Dale Keleos:RyanRobbieHeidi



Bloc notes : A venir: Sonny, Laëna , Heather, Alexis.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Matmatah
• ÂGE : +30
• BLOC NOTE : I want to break free!


Re: Interview incongrue [PV Shane], le Lun 22 Jan - 22:35



♫ Interview incongrue ♫
J'accepte de lui payer sa brioche, quitte à m'en passer moi-même, ce qui relevait carrément du sacrifice pour une aficionada des viennoiseries comme moi. Je marche avec lui dans la rue, fièrement pendue à son bras. Oh, je savais qu'il n'y avait rien entre nous, mais ça me plaisait que d'autres puissent ne serait-ce se l'imaginer que deux secondes. Parce que bah, ça faisait tourner les indiscrets en bourrique, non?

Plus on s'engouffre dans le quartier pourtant, et plus je me demande comment j'allais m'y retrouver pour reprendre un bus plus tard, ou même tenter de repartir à pied. J'étais définitivement encore plus paumée, mais au moins, je pourrais demander ma route au jeune homme en repartant, ou au propriétaire de l'endroit où.... beau gosse aller dévorer... MA brioche... Je paye également le café comme promis.

Je n'ai d'yeux que pour la brioche l'espace de quelques secondes, mais je repris un air tout de suite plus professionnel quand je l'entends s'expliquer. On marche un peu dans la salle, et je l'écoute avec attention. C'est qu'il est cash et brut de décoffrage notre homme:

- J'avais jamais réfléchi à cet aspect de la profession...  Mais on sait jamais... Avec une nana assez ouverte d'esprit...

Nous nous installons enfin dans un coin discret, et je dépose ce que je devais à l'homme sur la table, étrangement pas découragée par sa révélation. Forcément avec mon commentaire j'avais déjà dû griller ma couverture. Si ce n'était pas déjà fait bien avant. Mais comment lui dire que tout ce bobard n'était qu'un prétexte pour l'aborder... Et aussi pour qu'il m'indique mon chemin. Il avait l'air si franc que ça me déplaisait soudainement de lui mentir mais... Je m'enfonçais malgré moi:

-Je me pose plein de questions sur les hommes comme toi... Qu'est-ce qui les pousse à s'engager sur cette voie? Et puis... Tu parlais de tringler les femmes à longueur de temps? Justement... T'en as pas marre? Je veux dire, le sexe après tout ça... Je me demande si on aime encore ça... ça doit faire... overdose non?

Je me mordillais la lèvre, décidément, pour des beaux yeux masculins je perdais le sens des réalités:

-Je tenais à te faire passer une... Une audition pour un savoir... Si tu chantes juste... Je cherche à monter un groupe amateur... Tu as la fibre musicale?


Je détournais le regard et remuais la tête de gauche à droite, en signe de désapprobation par rapport à ma propre conduite. Déjà s'il ne m'avait pas déjà envoyé bouler avec mes premières questions, lui qui n'aime pas rendre des comptes sur ses activités, j'aurais de la chance... Comment allait-il réagir à ce mensonge. Je rougis, me sentant de plus en plus mal, et décidais d'être cash avec lui, comme il l'était avec moi:

-Bon... Je suis vraiment une merde niveau plan drague, y'a pas à dire...  Et pour cause, d'habitude, je n'avais pas besoin de cela. Mais va savoir pourquoi ce mec m'avait tapé dans l’œil. Je suis désolée, je te fais perdre ton temps... La vrai raison pour laquelle je t'ai abordée, c'est déjà parce que je suis paumée dans ce quartier... et aussi que t'es vraiment mignon et que j’espérais avoir mes chances. Maintenant que tu m'as dit que tu t'encombrais pas de filles... Je me sens totalement bête... Mais je sais pas, j'aurais voulu un rencard... Même si c'était pas un truc sérieux... C'était ça la fameuse audition... Et puis, j'avais des questions un peu curieuses sur ta profession, mais ça me regarde pas... D'habitude je m'encombre pas de savoir si ce que je fais gêne ou pas...  Sauf que je veux pas te mettre mal à l'aise... Pas plus que tu dois l'être maintenant après mes révélations culottées...

J'attendais d'entendre son verdict avant d'oser reposer les yeux sur les siens. J'avais l'impression qu'ils allaient m’assassiner sur place. Je me sentais soudain toute petite et lâche, et je m'étais jamais sentie comme cela auparavant. Pourtant, ne fallait-il pas du courage pour avouer ses fautes?

-Maintenant je comprendrais que tu m'en veuilles...
Codage par Libella sur Graphiorum
Shane Woods
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 09/06/2017
Messages : 287
Avatar : Tyler Hoechlin
Date de naissance : 04/09/1991
Mes rps :

Bloc notes : /

Afficher


Re: Interview incongrue [PV Shane], le Sam 3 Fév - 11:40

Shane hausse les épaules. Ce n’est pas seulement une question d’ouverture d’esprit à son stade mais après tout, oui, il existe sans doute des femmes sur terre qui serait capable de partager et de vivre avec les contraintes du métier du brun. Il trouverait cela bien étrange pour autant, et pas certain que lui assumerait… Pour tout dire, il n’a jamais cru qu’il aurait droit un jour à une quelconque romance, il se l’ait toujours interdit même, donc la question ne s’est pas vraiment posées.

« L’argent, tout simplement. C’est peut-être la pire excuse du monde et pourtant… Je ne connais aucun autre métier où on gagne autant de fric si facilement… Bon, j’pourrais bien dealer ou faire autre chose de plus illégal, mais faire du mal aux gens, même indirectement, c’est pas trop mon trip… » Il s’étend sur sa vie, comme il en a l’habitude. Ca ne lui parait pas spécialement étrange, qu’on lui pose ces questions, pourtant plutôt intimes. Il en a tellement vu des vertes et des pas mures dans ce métier… Soit il passe au dessus des préjugés, soit il ne se focalise plus. « Aimer… Pas aimer… J’crois que je ne me pose pas tellement la question, perso. C’est juste un métier comme un autre. J’pense que je saurais faire la différence avec du vrai sexe, avec une personne qui me plait vraiment. » Oui, c’est certain même, parce que dans de rares cas où ses clientes sont particulièrement séduisantes, on voit qu’il donne de sa personne encore davantage et qu’il y prend un plaisir certain. « Y’a qu’en étant plongé dedans qu’on peut comprendre. C’est hyper compliqué d’expliquer, et j’suis pas certain de représenter toute la profession. J’imagine que chacun de mes collègues a sa propre vision de ce boulot. »

Puis, le voilà qui plisse les yeux sous l’incompréhension. « Ma fibre musicale ? C’est une blague ? » Ce n’est pas crédible aux yeux de l’Australien. On ne choisit pas quelqu’un au hasard dans la rue pour de la chanson. Encore, pour du mannequinat, ça aurait pu passer parce qu’il a une carrure qui pourrait s’y prêter. Il croque un nouveau bout de sa brioche, avant de reculer la tête. « Nan, j’sais pas chanter. Finalement, Shane est coupé court dans ses réflexions et la demoiselle lui lance une tirade à laquelle il a bien du mal à ne pas éclater de rire. Quand elle a terminé, il récapitule. « Donc en gros, tu m’abordes et plutôt que de me dire les choses simplement, tu t’enfonces dans un mensonge hyper compliqué ? » Il boit une gorgée de son café, encore trop chaud pour être savouré correctement. « T’es pas banale toi, c’est le moins qu’on puisse dire… » Lui en vouloir, bien sûr que non, il est juste choqué qu’au 21ème siècle, on ait encore besoin de tout ces stratagèmes pour approcher un homme. Lui ne se serait certainement pas donné autant de mal en tout cas. « C’est pas que je m’encombre pas de filles. C’est juste que… J’sais pas, j’me suis toujours dit que j’y aurais pas le droit quoi. Et avec mon emploi du temps… c’est compliqué… » Nouvelle bouchée dans sa brioche. « J’ai pas de tunes pour emmener une femme au resto qui plus est… J’envoie toutes mes réserves à mes parents. Mais si tu veux bien te contenter d’un café ou d’une ballade dans un parc… j’ai rien contre un rancard. » Il se met à rire. Décidément, il était loin de s’attendre à ça, mais la femme est plutôt à son goût et donc, il serait idiot de refuser. Après tout, ça n’engage à rien.
Morrigan Davenport
I did it my way, but
I got you, under my skin
avatar
Inscrit le : 25/10/2017
Messages : 1722
Avatar : Jennifer Morrison
Crédits : Yenko
Date de naissance : 24/10/1983
Mes rps : Rps en cours: AndriaUNKNOW Aspen Dale Keleos:RyanRobbieHeidi



Bloc notes : A venir: Sonny, Laëna , Heather, Alexis.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Matmatah
• ÂGE : +30
• BLOC NOTE : I want to break free!


Re: Interview incongrue [PV Shane], le Dim 11 Mar - 1:39



♫ Interview incongrue ♫
C'était vrai que gagner de l'argent facile pouvait être alléchant pour n'importe qui. Même si je trouvais que c'était pas si facile en soi de gagner de l'argent contre la consommation d'un corps. Il fallait pouvoir assumer. Il en avait l'air, mais bon, c'était bien d'avoir l'avis d'une personne qui connaît réellement le métier et autre qu'une personne témoignant pour un sujet digne d'un magasine de société. Ensuite, y'a des métiers où gagner de l'argent dit "facile" et qui ne  nécessitent pas de compétences sexuelles, mais je n'étais pas là pour le juger dans tous les cas. Heureusement même qu'il existe sur Terre, autant d'avis sur un sujet que de personnes existantes. La manière dont il pensait ne changeait, de toute façon, en rien la personne qu'il est au fond de lui et rien à ma propre vie. Je le trouvais déjà sympathique de mon côté. Et j'avais surtout retenu sa qualité de ne pas vouloir faire du mal aux autres.    

Il vivait l'instant présent, semblait être lucide et avoir les pieds sur terre, c'était autant d'autres qualités qui me plaisaient, dans la vie de tous les jours. Cela faisait plaisir de voir qu'il avait du plomb dans la tête et qu'il n'était pas qu'un corps sur pattes. Et il avait bouclé la boucle, en revenant sur le fait que chacun devait avoir une vue différente de sa profession et que celle qu'il avait énoncé, n'engageait clairement que lui. Bon. Cela s'était gâté face à ma superchérie dont je n'étais pas fière. Je ne savais pas pourquoi je m'étais autant enfoncé dans le mensonge au final, juste pour aborder ce type, cela ne me ressemblait pas mais j'étais comme intimidée.

Je garde le silence radio sur la raison pour laquelle une telle mouche m'avait piqué, et le compliment ne passa pas dans l'oreille d'une sourde. Car, cela en était un pour moi, de dire que je n'agissais pas comme tout le monde. Flattée, je recouvrais une partie de ma superbe tout en continuant d'écouter ce qu'il avait à me dire. Et à mesure que je l'entendais, il était clair que je le trouvais de plus en plus intéressant. Je n'étais plus que sous la coupe de son charme ravageur. Il éveillait en moi une certaine curiosité.

Je posais mon poing sous mon menton:

-Toi aussi t'es peu banal... C'est chouette de faire vivre ta famille comme ça... Et puis t'accepte un rencard avec une folle comme moi... Et puis tu sais... L'argent et moi... C'est sûr que ça aide mais...

J'affichais une fausse moue déçue, presque contrariée avant de lâcher ma connerie. C'était plus fort que moi, ça demandait à sortir et me retenir aurait le même effet sur moi qu'une beuglante qu'on n'aurait pas ouverte.

-N'empêche que c'est dommage que tu saches pas chanter, j'avais un hakuna matata sous le coude, cela aurait pu t'aller comme un gant...

Je lui souris enfin, plus détendue, et cette fois-ci, je pris un petit air malicieux, comme si je cherchais à faire ma maligne, en grattant un peu plus au passage:

-Pour ce qui est du café... C'est déjà fait... Du coup, je veux bien faire une balade dans un parc avec toi, quand t'auras un petit créneau... Tu me donne ton numéro? Je triturais mes doigts comme si j'avais peur d'oublier une information capitale à lui communiquer, réfléchissant pour être sûre de ne rien avoir oublié et me lançais. En attendant... Tu pourrais me dire où on est? Je suis complètement paumée... Et si je dois rentrer, je t'avoue que si tu m'accompagnais au prochain arrêt de bus, ça m'arrangerait.. Si tu veux, je t'apporte un truc à grignoter pour te dédommager quand on se reverra?

Je ne pensais pas faire de gaffe sur le moment, et je posais une autre question qui me taraudait, même si je touchais un une intimité beaucoup plus profonde:

-Au fait. Ils savent ce que tu fais tes parents? Cela leur pose pas de soucis? Et ils vivent loin d'ici? Et tu sais, tu me croiras ou pas, mais je cours pas après l'argent. On a dû te le faire plein de fois, ce discours... Je me contente de vivre de ma passion et de courir après les beaux mecs au joli petit cul bien moulés dans leurs jeans.

Je rigole un peu, simplement, lui fait un clin d’œil taquin puis me tais après autant de bavardages.
Codage par Libella sur Graphiorum
Shane Woods
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 09/06/2017
Messages : 287
Avatar : Tyler Hoechlin
Date de naissance : 04/09/1991
Mes rps :

Bloc notes : /

Afficher


Re: Interview incongrue [PV Shane], le Dim 1 Avr - 16:33

La jeune femme est bavarde, c’est le moins que l’on puisse dire. Ça ne manque pas de faire rire notre protagoniste qui aime cette spontanéité, même si pour le coup, il a du mal à en placer une. Il se contente alors de sourire, en attendant une opportunité qui ne tarde pas à se présenter. « On est quartier de Barton Hill. » Il lance tout en attrapant le téléphone de la jeune femme pour y mettre son numéro. Pour une fois, il donne le bon. Il a été honnête jusque là donc il ne sert à rien de lui mentir. Il fait un signe de la tête pour dire qu’il accepte de l’accompagner vers un arrêt de bus. « T’auras qu’à m’appeler ou m’envoyer un message quand t’auras un moment de dispo et j’essayerai de m’arranger. » Il accompagne ses paroles d’un léger sourire avant de se lever. « T’en fais pas, j’te fais grâce du truc à grignoter. » Il est amusé. Elle aura au moins retenu qu’il adore manger.

L’homme se dit qu’il ne faut pas trop qu’il traine quand même, sans quoi il ne pourra jamais réaliser ses objectifs de chiffre du jour, ce qui ne manquerait pas de mettre en colère sa directrice. Il pensait qu’elle avait de l’argent au départ, cette demoiselle, mais il a vite compris que ce n’était pas le cas et qu’elle ne pourrait pas payer pour ses services. D’ailleurs, elle lui redit une nouvelle fois.

« Ils vivent en Australie. Je faisais déjà ce genre de choses quand j’habitais là-bas. Ils étaient plus ou moins au courant. Ils croient que j’ai une meilleure vie désormais, mais je me doute bien qu’ils ne sont pas dupes… »

A vrai dire, ils font le maximum pour éviter ce sujet de conversation lorsqu’ils sont en contacts et ainsi, les vaches sont bien gardées.

« J’étais venu aux Etats-Unis pour avoir une vie meilleure, et au final, les galères se sont enchainées dès que je suis arrivé. Je me suis fait voler mes économies, j’ai vécu sous un pont… Donc autant dire que ma vie actuelle n’est pas si mal. »


Il hausse les épaules. Ouais, le but était de repartir de zéro à la base, dans une ville où personne ne le connaissait et où il n’aurait pas sa réputation. Il avait même déjà mis au point un CV bidon mais blindé en expérience. Mais les choses ne tournent pas toujours comme prévu, c’est comme ça.

« Bah pour le coup, les gens savent que je n’ai pas de tunes donc non, j’entends pas spécialement souvent ce discours. »

Il se met à rire. C’est bien la première fois qu’il entend ça d’ailleurs.

« Et donc, tu fais quoi dans la vie en vrai ? »


Démêler le vrai du faux dans le début de leur conversation est un peu compliqué pour Shane, d’où le fait qu’il pose la question.
Morrigan Davenport
I did it my way, but
I got you, under my skin
avatar
Inscrit le : 25/10/2017
Messages : 1722
Avatar : Jennifer Morrison
Crédits : Yenko
Date de naissance : 24/10/1983
Mes rps : Rps en cours: AndriaUNKNOW Aspen Dale Keleos:RyanRobbieHeidi



Bloc notes : A venir: Sonny, Laëna , Heather, Alexis.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Matmatah
• ÂGE : +30
• BLOC NOTE : I want to break free!


Re: Interview incongrue [PV Shane], le Mar 24 Avr - 15:09



♫ Interview incongrue ♫
J'apprends de la bouche du jeune homme que le quartier se nomme Barton Hill. Je ne savais plus trop où ça se situait mais au final j'étais contente de ne pas être tombée dans un coin délabré, un peu comme à East Riverside. Je me sentais quand même plus soulagée quand il accepta de m'accompagner. Au moins on joindrait l'utile à l'agréable. C'était quand même vachement sympa de sa part. Je me lève à mon tour et récupère tranquillement mon téléphone. Nous étions deux étrangers qui avions discuté à baton rompus sans même se présenter l'un à l'autre. Je ne pris conscience de l'absurdité de la situation qu'après coup, en lisant le prénom de Shane sur mon téléphone. Je ne manquerai pas de l'appeler, ça c'était certain.

J'en apprends toujours plus sur sa vie, qu'il accepte de me livrer sans aucune gêne, comme depuis le début de la conversation. J'appréciais ce petit côté "j'ai rien à cacher". Ainsi, je su qu'il n'habitait plus chez ses parents, qu'ils vivaient loin de lui, et que c'était en grosse partie la nécessité qui l'obligeait à prendre un tel travail. On s'en sortait comme on pouvait, je ne le jugeais pas. Il réussi à se débrouiller, c'est le principal. Je fus quand même étonné qu'il explique qu'il n'avait pas beaucoup d'argent. Soit il gagnait trop peu, soit il devait avoir de sacrés frais à couvrir:

-Excuse-moi... Je pensais que tu gagnais mieux ta vie que ça avec ton métier. Comme quoi, des fois on se fait de drôle d'idées sur un métier...

Je ne pouvais pas décemment lui dire que par le passé, il m'est arrivé de bosser dans des milieux pas très recommandé, et que du coup, à bosser dans la rue à gagner de l'argent facile me laissait penser que c'était le cas pour les hommes de joie. Ce n'est pas que je voulais cacher une partie de ma vie ou que j'en avais honte, seulement je ne voulais pas le "narguer" avec le salaire que je recevais quand lui peinait visiblement à joindre les deux bouts. Je sortis de l'établissement, et lui tenait la porte pour qu'elle ne la prenne pas en plein visage. Il serait dommage de l'abîmer. Je souris alors, une fois qu'il fut de nouveau à ma hauteur:

-Je suis bibliothécaire Shane... Pour de vrai..., fis-je en référence à mon bobard de départ. Cela me plaît beaucoup, vraiment, mais ça paye pas assez non plus pour couvrir tous mes frais et crédits. Mais j'aime vraiment énormément ce que je fais... Je n'imagine pas faire autre chose, ça fait comme partie de moi. Et j'ai beaucoup de chance de pouvoir faire cela et d'avoir un travail "posé". Et puis j'aime beaucoup lire... Je suis un peu fantasque... Enfin j'aime plein de trucs aussi, comme le sport ou faire la fête. T'as des trucs toi, qui te passionnent dans la vie?

Et comme cela venait de me revenir d'un coup je sursautais:

-Je suis conne... Je m'appelle Morrigan au fait...
Codage par Libella sur Graphiorum
Shane Woods
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 09/06/2017
Messages : 287
Avatar : Tyler Hoechlin
Date de naissance : 04/09/1991
Mes rps :

Bloc notes : /

Afficher


Re: Interview incongrue [PV Shane], le Mar 1 Mai - 11:24

Shane hausse les épaules. Gagner, ne pas gagner, tout dépend des clients qu’on trouve, tout dépend de la société, de l’heure à laquelle on sort, de l’endroit où on se poste, etc. Au final, c’est très aléatoire, même si en effet, il n’a pas à se plaindre, se faisant bien plus que le salarié américain moyen. « Si, je gagne bien en soit, mais je garde pas l’argent pour moi… Ou juste le strict minimum quoi… » Il envoie tout à ses parents chaque mois, voir plus fréquemment lorsque c’est possible. « Mes parents sont criblés de dettes depuis des années. Faut que je les aide. » Nouveau haussement d’épaules. Il n’y est pas obligé en soit, mais c’est son devoir d’enfant que de prendre soin de ses parents selon lui. Et puis, après tous les sacrifices qu’ils ont fait pour lui au cours de leur vie, il peut bien leur rendre un peu la pareille l’histoire de quelques années.

Ils sortent de l’établissement et Shane fronce un sourcil en apprenant que la demoiselle est vraiment bibliothécaire. « Ah. » dit-il comme s’il était déçu alors qu’au fond, ça ne change absolument rien à sa vie. Il imaginait qu’elle faisait un truc plus excitant – selon sa définition à lui du mot excitant. « Le principal c’est que ça te plaise. » Phrase toute faite qui passe bien. « Pas tellement. Je n’ai jamais vraiment eu le temps d’avoir des loisirs dans la vie. » C’est triste à dire mais c’est pourtant la réalité. « Enfin, j’aime bien regarder des films, le sport et faire la fête aussi quand même. » Il fait un sourire. Oui, ce sont des choses basiques mais bon, il n’a pas besoin d’aller chercher plus loin pour faire son bonheur.

Il sourit quand elle donne son prénom. « C’est peu commun. Comme la femme qui le porte j’imagine. » Serait-ce une tentative de drague ? En réalité, le professionnel est ainsi avec toutes les femmes mais bon. Ils font encore quelques pas et l’homme dit : « L’arrêt de bus est là-bas, dans environ 200m. » tout en pointant du doigt un panneau.
Morrigan Davenport
I did it my way, but
I got you, under my skin
avatar
Inscrit le : 25/10/2017
Messages : 1722
Avatar : Jennifer Morrison
Crédits : Yenko
Date de naissance : 24/10/1983
Mes rps : Rps en cours: AndriaUNKNOW Aspen Dale Keleos:RyanRobbieHeidi



Bloc notes : A venir: Sonny, Laëna , Heather, Alexis.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Matmatah
• ÂGE : +30
• BLOC NOTE : I want to break free!


Re: Interview incongrue [PV Shane], le Mar 1 Mai - 12:40



♫ Interview incongrue ♫


Ce qu'il dit à propos de ses parents me touche. Je suis très famille et le fait qu'il cherche à aider sa famille pour moi, ça n'a pas de prix. J'en ai un peu la gorge nouée, mais je ne dis rien. Je préfère l'écouter répondre à mes questions parce que ce qu'il avait à dire m'intéressait plus que mes propres ressentis. Je fus pourtant un peu étonnée qu'il ne relève mon métier que d'un bref "Ah", et il avait raison, ça me plaisait même si cela n'avait pas l'air de le rendre plus enthousiaste que cela. Cela dit, il réagissait comme la plupart des gens qui apprenaient dans quoi je travaillais, alors je suis habituée à ce genre de réaction et cela fait longtemps que cela me passe au-dessus puisque pour moi ce métier n'a rien d'aussi barbant qu'on pourrait le croire.

-En Effet...

Je comprenais bien la problématique du temps libre dans le sens où même si j'en avais probablement plus que lui, j'étais toujours plus ou moins par monts et par vaux à rendre service là où je pouvais. Je desservais surtout la cause animale et les droits de la nature quand je le pouvais. Ses plaisirs à lui étaient des plaisirs simples et cela ne me dérangeait pas. Ils semblaient refléter sa personnalité. Un homme simple qui se prenait pas la tête. Je me plantais peut-être mais c'est ainsi qu'il m'apparaissait.

Il réussit à m'arracher un autre sourire, et même un petit rire nerveux. Il devait avoir l'habitude de faire cet effet là sur la gente féminine.

-C'est gentil... Même si je me considère pas comme telle.

Ce n'était pas tant pour mon égo flatté qui me fit glousser mais pour sa manière de formuler les choses, même si je me sentais un peu idiote de l'avoir fait comme n'importe quelle adolescente à laquelle on faisait un compliment. En attendant, il m'avait grandement avancé et dépanné, et je ne voulais pas lui faire perdre  encore plus son temps.

Je me mirais encore quelques instants dans ses magnifiques yeux, bien que ça soit son sourire que je préfère, et déposais spontanément une bise amicale sur sa joue:

-Merci, tu m'as retiré une sacrée épine du pied... Alors, à bientôt, je suppose...

Je restais là quelques instants à lui sourire, puis je  me dirigeais vers l'arrêt de bus à pas rapides et légers, rassurée de pouvoir retrouver mon chemin. J'allais devoir faire plus attention sur le trajet retour, ça ne serait pas de la tarte,
Codage par Libella sur Graphiorum
Contenu sponsorisé
Afficher


Re: Interview incongrue [PV Shane], le

Interview incongrue [PV Shane]

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: 2018-