Partagez| .

Interview incongrue [PV Shane]


Morrigan Davenport
avatar
Inscrit le : 25/10/2017
Messages : 66
Avatar : Jennifer Morrison
Crédits : Coloursofyourmind
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Interview incongrue [PV Shane], le Jeu 26 Oct - 0:03

"Je m'baladais sur l'avenue"... Ah non, flûte, on n'est pas à Paris ici... Pourtant, sans que je m'en rende compte, il me semblait que je m'étais retrouvée à Pigalle, ou je sais plus quel autre lieu célèbre, en un tournemain. J'ai pas trop compris sur le moment. Je m'étais achetée un pot de crème glacée, et j'étais ressortie de chez le marchand, casque sur les oreilles, à écouter de la musique et chantonner. J'avais marché une bonne trotte, sans m'en rendre compte, et une fois ma glace finie, j'avais jeté mon pot dans la première poubelle en vue.

Il me fallut quelques minutes pour réaliser que j'étais sortie des sentiers battus. Et que j'étais paumée. J'aurais dû paniquer. Tout être humain pouvait paniquer à l'idée de s'être perdu, non? Alors pourquoi ne fis-je pas comme les autres êtres humains? Je retirais mon casque de mes oreilles et me concentrait sur ce qu'il y avait autour, sortant de mes rêveries pour affronter la réalité. Je me trouvais sur un trottoir, et à en juger les tenues des nanas ici présentes, soit elles étaient toutes aussi décomplexées que moi, ou bien je me trouvais dans un petit nid d'abeilles travailleurs de leurs corps... Vous voyez toujours pas où je veux en venir? Le portrait craché de Megan Fox dans transformers, mais en plus maquillé.. Plus racoleur... ça y est?

J'avais soif, et y'avait pas que des femmes ici, et je ne sais pas pourquoi, autant les nanas qui se démenaient pour vivre en vendant leurs fesses, ça me choquait moins que des types. Et là où je me trouvais, j'en avais qu'un en ligne de mire. Il pourrait être leur macro mais... Nan, j'ai entendu une gonzesse l'interpeller et lui expliquer ses prix, très distinctement. Apparemment ce n'était pas au goût de madame parce que la voiture fini par partir, succédant à une volée d'injures.

Je m'approche de l'homme, un beau brun ténébreux, torse nu, plus que mignon à regarder, mais... Bizarrement c'est pas ça qui m'intéresse sur le moment:

-Hey! Toi! Le joli petit cul moulé dans le pantalon foncé là... T'accepterais de venir boire un café avec moi? Je le paye, forcément... Je suis... J'aurais des questions à te poser en fait..
.
Shane Woods
avatar
Inscrit le : 09/06/2017
Messages : 143
Avatar : Tyler Hoechlin
Date de naissance : 04/09/1991
Mes rps :

Bloc notes : /

Afficher


Re: Interview incongrue [PV Shane], le Sam 28 Oct - 11:25

Une fois de plus, je me retrouve à faire le tapin au milieu des nombreuses femmes envoyées par notre ‘directrice’ si on peut appeler ça ainsi. Je n’arrive jamais à la qualifier celle-là, mais quoi qu’il en soit, elle prend une grosse partie de nos commissions. J’accepte la situation sans trop de mal vu que je suis tout de même nourri et logé en échange de ces fameuses commissions. C’est un peu comme si je payais un loyer au final, même si ce loyer est excessivement cher pour le coup, vu la somme que je ramène chaque semaine à l’affaire. D’habitude, je me contente d’escorter certaines femmes dans des soirées, ou bien de me rendre à domicile pour leur rendre quelques services. La vérité, c’est que je ne suis pas si mal loti que ça 99% du temps. La clientèle est plutôt aisé, avec des goûts raffinés, alors j’ai même le droit à quelques coupes de champagne ou autres mets raffinés. Puis, les 1% du temps restants, je suis comme aujourd’hui, sur le trottoir. Ce n’est pas dans cette activité que je brille le plus et preuve en est, ma potentielle cliente vient de partir au volant de sa voiture une fois le prix annoncé. Les femmes ont moins besoin des hommes que l’inverse et la clientèle féminine ne se trouve pas vraiment dans les rues. Elles sont bien trop distinguées et discrètes pour se taper un plan rapide à l’arrière d’une voiture, mais ça n’empêche pas que ça mord quand même quelques fois.

Une femme m’interpelle d’ailleurs, et je finis par me dire que je ne vais peut-être pas perdre mon temps finalement. Forcément, dès qu’on me complimente, on attire tout de suite mieux mon intention et lorsqu’on me parle d’un truc qui se mange ou qui se boit – bref tout ce qui finit dans un estomac – c’est encore pire. Mon sourire s’allonge alors sur mon visage et je prends un air plus qu’intéressé. « Si t’ajoute quelques viennoiseries, je pourrais m’accorder une petite pause… » N’allez pas croire que je peux prendre des pauses comme ça normalement… En fait, la ‘directrice’ ne l’autorise pas mais vu que je suis l’un des seuls hommes qu’elle a, je me dis qu’elle a plus besoin de moi que j’ai besoin d’elle, donc je me permets un peu ce que je veux. « Enfin, ça dépend le genre de questions aussi, bien que j’sois pas farouche ! Va falloir me surprendre ! » Je lui lance alors sur un ton de défi qui me caractérise bien.
Morrigan Davenport
avatar
Inscrit le : 25/10/2017
Messages : 66
Avatar : Jennifer Morrison
Crédits : Coloursofyourmind
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Interview incongrue [PV Shane], le Sam 18 Nov - 18:08

J'attends un peu, et l'homme vint vers moi, tout sourire. Je compte sur mes doigts comme pour être sûre que ce soit faisable et tire un peu la langue, au bout de quelques secondes d'hésitation:

-D'accord, mais ne tire pas trop sur le corde, je suis pas Crésus... Croissants, pain au raison? Ou... Je sais pas ce que t'aimes et ce qu'on trouve par ici... Mais j'ai plus énorme dans mon porte monnaie... Et...

Je regarde à droite et à gauche, essayant de repérer deux trois enseignes mais en réalité j'étais vraiment paumée je ne savais où. Le sens de l'orientation et moi..

-Bon... avouais-je sans honte... Je sais pas trop où on est ici... c'est comme qui dirait un peu le Bronx pour moi, je connais pas... Alors si tu sais où faut aller pour aller se prendre ce café... Et des viennoiseries...

Je lui affichais un beau sourire, et tentais de le convaincre:

-Oh, ce sera des questions pas trop compliquées... Juste un peu indiscrètes parfois, mais si tu veux pas répondre, t'auras le droit à un joker. Et puis tu pourras aussi me poser celles que tu veux en échange...

En réalité, je le trouvais super mignon, et c'était le seul moyen que j'avais trouvé pour l'aborder, à la mesure de mes possibilités financières... Et plus je fixais ses beaux yeux, et plus j'étais subjuguée. Peut-être même qu'à cause de cela je le regardais un peu trop intensément, avec trop d'insistance pour qu'il ne comprenne pas. Tant pis.

Puis comme si de rien était, sans réfléchir je balançais:

-T'es célibataire?

J'avais deviné son boulot, mais j'en étais pas certaine, et même si manquer de tact ne me dérangeait pas, je voulais quand même en avoir le cœur net. En tout cas, il était canon. Enfin bref, c'était tout moi, mettre les pieds dans le plat et aller droit au but.

-J'aimerais te faire passer une audition...


Bien-sûr, bien que je ne pense pas à mal, cette tournure de phrase pouvait être très mal interprété, mais comme d'habitude, je ne me rendais pas compte de ma gaffe. De base, je compte juste me faire passer pour une journaliste et si le feeling y est, pourquoi pas le draguer un peu?
Shane Woods
avatar
Inscrit le : 09/06/2017
Messages : 143
Avatar : Tyler Hoechlin
Date de naissance : 04/09/1991
Mes rps :

Bloc notes : /

Afficher


Re: Interview incongrue [PV Shane], le Mer 29 Nov - 19:24

Shane hausse les épaules. Il s’en fiche un peu que la femme ne roule pas sur l’or car sa situation à lui est sans doute bien pire. Il a beau avoir une liasse de billets monumentale dans les poches, il n’en gardera qu’une maigre partie. « Qu’est-ce que tu veux, si tu veux ton interview, faut mettre la main au porte-monnaie. » Répond-il d’un air plutôt malin. Il considère que quelques viennoiseries, ce n’est pas un tarif bien élevé pour être en sa compagnie. Ce n’est qu’une infime somme comparé à ce que d’autres dépenses pour lui et ses nombreux talents. « Une brioche fera l’affaire. » Il aime les pâtisseries françaises, mais il a toujours eu un faible pour les brioches individuelles. Cette fois-ci, il hoche la tête et entraine la jeune femme, bras dessus, bras dessous, comme un vieux couple. Il n’est absolument pas gêné par ce qu’on pourrait penser de lui et il n’a pas l’impression que sa partenaire soit du genre à s’offusquer.

Le duo s’engouffre dans différentes rues pas très fréquentées et rapidement, ils arrivent devant une enseigne où ils pourront s’installer pour discuter. « OK. » Annonce-t-il alors, lorsque la femme lui explique pour les questions. Ce n’est pas comme s’il avait grand-chose à cacher après tout. « Oui. » Le professionnel fronce les sourcils. Cela lui semble tellement évident. « Je ne connais aucune femme qui accepterait mon mode de vie et je n’ai aucune envie d’avoir des comptes à rendre. » Quand il parle de comptes à rendre, il pense surtout aux éventuelles questions qui pourraient avoir lieu le soir au diner. Il n’a pas envie de parler de ses ébats sexuels avec celle qui partagerait sa vie. Ca serait fort délicat. « Tu te vois, toi, coucher avec un mec qui en a tringlé plus d’une dans la journée ? » La question sort tout naturellement, parce qu’il est comme ça Shane.

« Quel genre d’audition ? » L’homme s’assoit à une table éloignée de tout, histoire qu’ils soient tranquilles. Il n’aime pas trop cette histoire d’audition.

Morrigan Davenport
avatar
Inscrit le : 25/10/2017
Messages : 66
Avatar : Jennifer Morrison
Crédits : Coloursofyourmind
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Interview incongrue [PV Shane], le Lun 22 Jan - 22:35

J'accepte de lui payer sa brioche, quitte à m'en passer moi-même, ce qui relevait carrément du sacrifice pour une aficionada des viennoiseries comme moi. Je marche avec lui dans la rue, fièrement pendue à son bras. Oh, je savais qu'il n'y avait rien entre nous, mais ça me plaisait que d'autres puissent ne serait-ce se l'imaginer que deux secondes. Parce que bah, ça faisait tourner les indiscrets en bourrique, non?

Plus on s'engouffre dans le quartier pourtant, et plus je me demande comment j'allais m'y retrouver pour reprendre un bus plus tard, ou même tenter de repartir à pied. J'étais définitivement encore plus paumée, mais au moins, je pourrais demander ma route au jeune homme en repartant, ou au propriétaire de l'endroit où.... beau gosse aller dévorer... MA brioche... Je paye également le café comme promis.

Je n'ai d'yeux que pour la brioche l'espace de quelques secondes, mais je repris un air tout de suite plus professionnel quand je l'entends s'expliquer. On marche un peu dans la salle, et je l'écoute avec attention. C'est qu'il est cash et brut de décoffrage notre homme:

- J'avais jamais réfléchi à cet aspect de la profession... Mais on sait jamais... Avec une nana assez ouverte d'esprit...

Nous nous installons enfin dans un coin discret, et je dépose ce que je devais à l'homme sur la table, étrangement pas découragée par sa révélation. Forcément avec mon commentaire j'avais déjà dû griller ma couverture. Si ce n'était pas déjà fait bien avant. Mais comment lui dire que tout ce bobard n'était qu'un prétexte pour l'aborder... Et aussi pour qu'il m'indique mon chemin. Il avait l'air si franc que ça me déplaisait soudainement de lui mentir mais... Je m'enfonçais malgré moi:

-Je me pose plein de questions sur les hommes comme toi... Qu'est-ce qui les pousse à s'engager sur cette voie? Et puis... Tu parlais de tringler les femmes à longueur de temps? Justement... T'en as pas marre? Je veux dire, le sexe après tout ça... Je me demande si on aime encore ça... ça doit faire... overdose non?

Je me mordillais la lèvre, décidément, pour des beaux yeux masculins je perdais le sens des réalités:

-Je tenais à te faire passer une... Une audition pour un savoir... Si tu chantes juste... Je cherche à monter un groupe amateur... Tu as la fibre musicale?


Je détournais le regard et remuais la tête de gauche à droite, en signe de désapprobation par rapport à ma propre conduite. Déjà s'il ne m'avait pas déjà envoyé bouler avec mes premières questions, lui qui n'aime pas rendre des comptes sur ses activités, j'aurais de la chance... Comment allait-il réagir à ce mensonge. Je rougis, me sentant de plus en plus mal, et décidais d'être cash avec lui, comme il l'était avec moi:

-Bon... Je suis vraiment une merde niveau plan drague, y'a pas à dire... Et pour cause, d'habitude, je n'avais pas besoin de cela. Mais va savoir pourquoi ce mec m'avait tapé dans l’œil. Je suis désolée, je te fais perdre ton temps... La vrai raison pour laquelle je t'ai abordée, c'est déjà parce que je suis paumée dans ce quartier... et aussi que t'es vraiment mignon et que j’espérais avoir mes chances. Maintenant que tu m'as dit que tu t'encombrais pas de filles... Je me sens totalement bête... Mais je sais pas, j'aurais voulu un rencard... Même si c'était pas un truc sérieux... C'était ça la fameuse audition... Et puis, j'avais des questions un peu curieuses sur ta profession, mais ça me regarde pas... D'habitude je m'encombre pas de savoir si ce que je fais gêne ou pas... Sauf que je veux pas te mettre mal à l'aise... Pas plus que tu dois l'être maintenant après mes révélations culottées...

J'attendais d'entendre son verdict avant d'oser reposer les yeux sur les siens. J'avais l'impression qu'ils allaient m’assassiner sur place. Je me sentais soudain toute petite et lâche, et je m'étais jamais sentie comme cela auparavant. Pourtant, ne fallait-il pas du courage pour avouer ses fautes?

-Maintenant je comprendrais que tu m'en veuilles...
Contenu sponsorisé
Afficher


Re: Interview incongrue [PV Shane], le

Interview incongrue [PV Shane]

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Autres quartiers & reste du monde :-