Partagez| .

Between the white walls (Anaëlle)


Invité
Invité
avatar
Afficher


Between the white walls (Anaëlle), le Mar 17 Oct - 6:07


Between the white walls


Feat. Anaëlle

Ma tête repose sur le volant de la voiture. Je ne sais pas ce qui se passe autour de moi puisque je suis tombé inconscient. Je n'entends pas les sirènes qui hurlent. Je ne sens pas qu'on me déplace en douceur afin de m'installer sur une civière. Les secouristes savent très bien que je ne suis pas en danger de mort, mais j'ai besoin de soins hospitaliers. Le trajet ne dure que quelques minutes avant que nous franchissions les portes de l'hôpital. J'ai repris conscience alors que nous passions les portes. Je bats plusieurs fois et rapidement des paupières afin de juger autour de moi où je suis et je me redresse plutôt violemment en voyant que nous étions entre les murs de l'hôpital. ''- Que s'est-il passé?'' demandais-je, visiblement un peu paniqué par les évènements. Les deux ambulianciers se regardent tour à tour, ne sachant pas lequel des deux devait prendre la parole. ''- Vous ne vous souvenez pas?'' tenta alors l'un d'eux. Je fronce les sourcils, de plus en plus inquiet que quelque chose de vraiment grave se soit produit. Je lève la main afin de la passer dans mes cheveux, mais je m'arrête dans mon geste en sentant quelque chose de visqueux. Lorsque je viens à regarder ma main, je fais un peu les yeux ronds en voyant qu'il y avait du sang. ''- Vous avez eu un accident de voiture. Pas très majeur.'' Je soupire, légèrement rassuré. ''- Et l'autre voiture?'' Je me pose tout de même plusieurs questions. ''- L'autre conducteur n'a rien.. Il a été arrêté puisqu'il avait dépassé la limite autorisée d'alcool dans le sang.'' Bon, dans un sens je suis soulagé, mais je suis légèrement dégoûté d'apprendre que quelqu'un avait pris le volant avec les facultés affaiblies. Alors qu'ils restaient là, une jeune femme s'approche de nous. Cela semble, à son apparence et son air, que c'est elle qui allait s'occuper de mon cas. Allait-elle me reconnaître? Je suis le plus grand donnateur et fournisseur de cet hôpital et j'ai parfois traîné dans le coin. Peut-être... Mais le contraire ne me dérangerait pas du tout.

©️ HELLOPAINFUL


Anaëlle Wellington
avatar
Inscrit le : 05/10/2017
Messages : 202
Avatar : Alicia Vikander
Mes rps :
BraedenShane


Bloc notes :


Afficher


Re: Between the white walls (Anaëlle), le Mar 17 Oct - 21:50

Étant seulement étudiante en médecine, nous devions apprendre un tas de choses au plus simple au plus compliquée. Aujourd’hui, le professeur avait décidé de m’envoyer à l’urgence afin de me pratiquer à faire des points de suture sur de vrais patients maintenant. J’étais dans l’établissement maintenant depuis 2 heures et j’avais fait quelques petits cas ici et là. Tout se passait très bien et je devenais même très bonne. J’entendis l’ambulance passer les porte, accident qu’ils disent et qu’il allait avoir besoin de points de sutures. Jamais je n’aurais cru qu’ils auraient envoyé la pauvre étudiante pour un plus gros cas, mais ce fût le cas. Je m’approchai avec tous le matériels nécessaires et c’est alors que je reconnu l’homme qui se retrouvai devant moi. Il ne devait sans doute pas me reconnaître, mais je l’avais vu très souvent à des réceptions de l’hôpital avec mes parents. Il était un très généreux donateur alors je savais que j’allais devoir faire de mon mieux pour ne pas le défigurer. ‘’ Bonjour M. Rozenberg c’est bien ça ? Je me nomme Anaëlle je suis étudiante en médecine et je viens suturer votre coupure au niveau de votre tête d’accord ? ‘’ Nous devions toujours nous présenter puisqu’en tant que patient, il avait tout les droits de refuser de se faire soigner par une étudiante. À son expression, cela ne semblait pas du tout le déranger notre j’installai doucement le matériel sur une petite table qui se trouvait près de moi. ‘’ Vous êtes prêt ? Je vais commencer par désinfecter le tout et par la suite, à l’aide d’une très petite aiguille, je vais vous geler la peau afin que vous ne ressentiez rien. ‘’



   
   
A simple hello could lead to a million things
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: Between the white walls (Anaëlle), le Mer 18 Oct - 0:04


Between the white walls


Feat. Anaëlle

Mes yeux se sont levés vers la jeune femme alors qu'elle s'avançait vers moi, le matériel nécessaire entre les mains. Lorsqu'elle est assez près, elle commence en annonçant mon nom et je hoche doucement la tête afin de confirmer mon identité. Il serait bien malheureux de soigner le mauvais patient, n'est-ce pas? Ce serait un peu idiot dans mon cas puisque la cause de ma venue ici est plutôt évidente. La plaie au niveau de mon front et le sang sur mon visage transpirent la raison de ma venue. ''- il faut bien que vous vous pratiquez. Je n'ai aucune crainte que vous prendrez soin de mon visage'' dis-je en dernier en souriant, prouvant bien que c'était une blague. Je ne me suis jamais préoccupé de mon image, sauf lorsque je me présente à d'autres PDG ou à des journalistes. Lorsque je ne travaille pas, je préfère porter des vêtements légers d'occasion comme des jeans avec un t-shirt. Sauf que là, je suis habillé d'un complet bleu marin et blanc, sans cravate. Le col avait légèrement été ouvert, rendant ainsi le style un peu plus rebel.

La jeune femme m'explique ce qu'elle désire faire et je hoche tout doucement la tête alors que je me redresse un peu mieux sur la civière. Mes yeux vert se plongent dans les tiens. ''- Faites ce que vous devez faire, je ne vous dérangerai pas durant votre travail.'' Je souris doucement avant de le perdre afin que mon expression soit neutre. Je sais que je ne dois pas vraiment bouger afin d'éviter qu'elle ne manque son cou ou que l'aiguille se loge quelque part qu'elle n'aurait pas dû. Nous aurons certainement le temps de discuter par la suite si elle le désire, mais elle doit se concentrer sur sa tâche. Je regarde vite-fait l'heure sur ma montre avant qu'elle ne commence. J'ai perdu la notion du temps avec l'ambulance et le coup à la tête. J'ai vu qu'il était dix-huit heures. J'imagine que la demoiselle aura terminé sa journée après moi, sauf si elle est dans le quart du soir. Le cas du soir me confirme qu'elle vient de commencer. Dans le cas contraire, elle vient de terminer avec mon cas sur le dos. ''- Vous pouvez commencer'' lui dis-je doucement alors que je ferme les paupières afin d'éviter de la déconcentrer. Personnellement, quelqu'un qui ne cesserait de m'observer dans cette situation me rendrait mal à l'aise. Je veux donc lui éviter ce sentiment. .

©️ HELLOPAINFUL


Anaëlle Wellington
avatar
Inscrit le : 05/10/2017
Messages : 202
Avatar : Alicia Vikander
Mes rps :
BraedenShane


Bloc notes :


Afficher


Re: Between the white walls (Anaëlle), le Mer 18 Oct - 5:36

Tenter de ne pas complètement détruire le visage du plus grand donateur de cet hôpital était la tâche que les médecins m'avaient confiés avant mon départ. J'éprouvais une énorme dose d'anxiété quant à ma tâche. S'il décidait de retirer son argent annuel, l'hôpital allait avoir bien de la difficulté à continuer à innover et à demeurer l'un des plus grands. Je ne devais pas penser à se genre de chose en ce moment puisque je ne voulais me mettre à trembler de nervosité pendant qu'une aiguille était planté dans le visage du jeune homme. J'étais bien heureuse qu'il soit d'accord qu'une étudiante se pratique sur son visage, il ne semblait pas être un hautain e la société demandant à être traité de façon royale. Bref, le matériel était prêt et l'homme me donna la permission de débuter mon travail. Je lui fis un simple sourire en hochant la tête doucement. '' Parfait, je vous demanderez de demeurer de marbre afin que le tout soit sécuritaire pour votre vision '' Dis-je d'une voix amusée puisque l'incision était tout près de son arcade sourcilière. Je débutai alors mon travail sans trop d'embuche. Le médecin passa même derrière moi afin de s'assurer que tout soit fait dans les normes et que tous soit fait parfaitement. Je n'avais jamais été intimidé par le regard des autres et ce n'était pas aujourd'hui qui allait faire changement.  '' Tout ce passe bien pour vous ? Pas de douleur ardente ? '' J'espérais avoir bien gelée la peau, je détesterais qu'il ressente une douleur un peu trop intense. J'attendis la réponse pendant que je préparais mon prochain fils sur l'aiguille aiguisée.  



   
   
A simple hello could lead to a million things
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: Between the white walls (Anaëlle), le Dim 29 Oct - 21:50


Between the white walls


Feat. Anaëlle

Je n'ai jamais été le genre hautain. Je sais comment certains riches peuvent se sentir supérieurs grâce au titre qu'ils possèdent et leur puissant d'argent. Je n'ai jamais été comme eux et je ne le serais jamais. Je n'ai jamais aimé les gens narcissiques, hypocrites et égoïstes. Je préfère m'en tenir loin, même si parfois c'est un peu compliqué, car je dois faire des affaires. Mon regard vert se lève tout de même pour regarder la jeune femme. Avoir une étudiante pour recoudre une plaie au visage ne me dérange pas. Si cela aurait été pour une intervention avec de gros risques de complications, ça aurait sûrement été un peu différent, surtout si elle est vraiment nouvelle ou si sa place en tant que résidente est avancée. Lorsqu'elle me demande de rester de marbre, je perds doucement mon sourire afin de prendre un visage sérieux et de ne plus bouger. Il est rare que je sois aussi sérieux, mais je sais qu'une aiguille peut facilement glisser et se retrouver au mauvais endroit. Même si la demoiselle m'a gelé, je ressens tout de même l'aiguille passer, mais sans douleur. Lorsqu'elle me pose la question, je lève légèrement le regard vers elle, à nouveau. ''- Non, aucune douleur.'' J'ai donc laissé la jeune femme s'occuper de moi sans sourciller. La douleur n'est pas quelque chose - de toute façon - que je démontre souvent. C'est surtout de l'orgueil face à paraître faible face à la douleur, mais je n'ai pas peur de démontrer mes autres sentiments. Étrange, n'est-ce pas? Lorsque la demoiselle eut terminée, je bouge légèrement puisque je n'aime pas me retrouver le dos dans le vide. ''- Vous êtes résidente en médecine depuis longtemps?'' demandais-je par simple curiosité. Je suis le genre observateur la plupart du temps, mais je peux me montrer très adepte de la parole lorsque j'en ai envie..

©️ HELLOPAINFUL


Anaëlle Wellington
avatar
Inscrit le : 05/10/2017
Messages : 202
Avatar : Alicia Vikander
Mes rps :
BraedenShane


Bloc notes :


Afficher


Re: Between the white walls (Anaëlle), le Ven 3 Nov - 15:48

Je tentai de demeurer le plus calme possible surtout en soignant le visage de l’homme qui donnait le plus de donation à cet hôpital. Que diraient les hauts dirigeants si à cause de la fille des Wellington, cet homme était complètement défiguré ? Il fallait que je pense à autre chose… des licornes, des châteaux de sable, de la barbe à papa…. Malgré tout cela, rien n’y faisait, j’étais réellement nerveuse. Malgré cela, mes mains n’étaient pas tremblantes et je pouvais faire mon travail du mieux que je le pouvais. Bien entendu, le médecin chef passait derrière moi quelque fois afin de s’assurer que je sois parfaite. S’il ne disait rien, j’en concluais que tout était très bien. J’eus afin terminée alors que l’homme me demanda si j’étais résidente. Je souris simplement en posant mes trucs dans un cabaret d’acier inoxydable. ‘’ En faite, je suis étudiante de deuxième année à l’école de médecine. Il nous envoyé à l’urgence afin de pratiquer seulement nos points de sutures. ‘’ Dis-je sans trop entrer dans les détails. Dit comme cela, je me doutais bien que l’homme devant moi allait sans doute se demander si j’avais fais du beau boulot vu mon manque d’expérience, je poursuivis alors. ‘’ Je ne sais pas ce qu’il y a aujourd’hui, s’il y a quelque chose dans l’air, mais j’ai pu me pratiquer sur plusieurs plaies. Les gens de cesse de tomber depuis ce matin ‘’ Dis-je en rigolant timidement. Moi qui étais maladroite, je comprenais complètement ce genre de journée. Elles arrivaient beaucoup trop souvent pour ma part heureusement qu’aujourd’hui n’en était pas une. Je commençai à nettoyer le tout, tout en demeurant près de l’homme. ‘’ J’imagine que vous voulez voir le résultat ? ‘’ dis-je tout simplement en lui tendant un petit miroir de poche.



   
   
A simple hello could lead to a million things
Contenu sponsorisé
Afficher


Re: Between the white walls (Anaëlle), le

Between the white walls (Anaëlle)

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: 2018-