Partagez| .

Love is not for everyone ft. Nikolaï


Brynley Jones
I'm gonna live like tomorrow doesn't exist
avatar
Inscrit le : 13/01/2016
Messages : 1765
Avatar : Chloé Bennet
Crédits : Neon Démon (signature) ; Eilyam (avatar)
Date de naissance : 20/03/1997
Mes rps :
RP : Indisponible [8/4]
× Lorenzo
× Barthélémy
× Connor
× Emmett
× Lucas
× Alex
× Nikolaï
× Lullaby


Bloc notes :
Je veux être le ciel que tu contemples, l’air que tu respires, les lèvres que tu embrasses, mais par-dessus-tout, je veux être la raison qui fait battre ton cœur...


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Sundae
• ÂGE : 27 ans
• BLOC NOTE : Mettre à jour tous mes rps


Love is not for everyone ft. Nikolaï , le Ven 29 Sep - 16:38


    Amoureuse ? Plus jamais. Bon, il y a cette expression qui dit il ne faut jamais dire jamais mais disons plutôt, plus d'amour pour un sacré bon bout de temps. L'a-t-elle déjà été ? Comme pas mal toute la population mondiale de la planète au moins une fois dans leur vie. La réponse est oui. Veut-elle réellement trouvé l'amour ? Pas du tout, puisque l'amour ne semble pas être pour elle. Du moins, elle ne souhaite pas du tout le trouvé après l'échec cuisant de la fin de sa relation. Il lui manquait. Car malgré leur différence d'âge,  il a été son premier amour. Elle peut profiter de sa vie de célibataire endurci. Elle n'était plus vierge, certes pas par n'importe qu'elle homme mais durant ces quatre et longues années de viol par son père. Le pire souvenir qu'elle souhaite oublier plus que tout mais qu'elle ne pourra jamais car c'est encré dans sa mémoire. Les feuilles commençaient à se colorer. L'automne approchait à grand pas, suivit ensuite de l'hiver. Peut-être y aurait il un bal cette année encore. Brynley commençait à s'ennuyer et se rendit donc à l'université. Il commençait à faire nuit, mais pouvait facilement se faire passé pour une étudiante donc on y laissa l'entrée. Elle y a étudier tellement longtemps qu'elle savait où passé pour ne pas se faire voir. Elle avait d'y retourner. Pas pour se faire du mal, mais plutôt pour passé sur toute cette chose qui l'a fit pleurer durant de nombreuses nuits. Brynley s'y dirigea donc le coeur gros : le toit de l'université. Armé d'une petite couverture, de vêtements chaud, d'un bon chocolat chaud et les larmes aux yeux, elle regardait le ciel se teinté de plus en plus de noir. C'est ici que tout à commencer, c'est ici que tout allait se finir.

___________________

Comme un ouragan qui est passé sur moi. L'amour a tout emporté. Dévasté ma vie, des vagues en furie. Qu'on ne peut plus arrêter. Comme un ouragan, la tempête en moi. A balayé le passé. Allumé ma vie, c'est un incendie. Qu'on ne peut plus arrêter.
Nikolaï Azarov
avatar
Inscrit le : 30/09/2017
Messages : 33
Avatar : Gaspard Ulliel
Crédits : Sweetie plum & Tumblr (gifs)
Date de naissance : 13/10/1982
Mes rps :
Reese
Brynley
Lily W.

Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Love is not for everyone ft. Nikolaï , le Lun 2 Oct - 6:19


Love is not for everyone


Nikolaï & Brynley




La solitude fait partie intégrante de mon quotidien. Je n'ai jamais été si mal à être seul, même si parfois je rêve de voir quelqu'un dans ma vie, même si ce n'est qu'un ami, quelqu'un à qui parler quand j'ai besoin de dire quelques mots. C'est lors de ces moments que je me rends compte à quel point je suis encré dans ma solitude, ces ténèbres qui se sont refermées sur moi très rapidement. Je ne sais pas comment faire pour me faire des amis, étant le genre asocial lorsque j'étais entouré par trop de personnes. Je me suis concentré sur mes études pour être diplômé plusieurs années avant les autres étudiants. Grâce à la mémoire absolue, j'avais bénéficié de ce traitement, mais c'est tout à la suite du diplôme qui m'a plongé dans ce ravin intérieur, combiné aux traitements violents de mes parents. Je n'avais jamais été voulu ni même aimé auprès de ma famille. Ma mère elle-même ne disait pas un mot à la violence physique de mon père. Elle en riait, même, quelques fois. Je me souviens de son visage qui s'étirait vers un certain bonheur que je ne comprenais pas.

Je me suis dirigé vers l'Université où on m'a permis d'entré même si je n'étais pas étudiant. Je passais aisément pour le style intello lorsque j'avais lunettes sur le nez. Dès que je suis entré dans les couloirs, j'ai simplement enlevé les lunettes afin de les poser sur mon t-shirt. Veste en cuir sur les épaules, je me suis dirigé vers l'un des endroits où peu de gens vont et surtout connaissent l'accès exact. Je suis venu une fois ici et je me suis souvenu avec exactitude la porte qui mène au toit de l''Université. J'ai gravi les marches calmement jusqu'à ce que je pousse la porte extérieure. Je m'avance tout doucement afin de venir proche de le rambarde. J'aime profiter du ciel afin de regarder les étoiles ou même les nuages lorsque celui-ci est trop sombre pour voir quoi que ce soit. C'est un bruit qui me tire de mes pensées. La porte s'ouvre à nouveau et je me dirige immédiatement vers la droite afin de me cacher un peu.

Je penche la tête de côté afin de voir qui est venu déranger ma quiétude. Je suis un peu surpris de voir une jeune femme s'enrouler dans une couverture, levant les yeux vers le ciel. Cela ne m'aurait pas tant dérangé si je n'avais pas remarqué la tristesse qui déforme ses traits. J'étais arrivé sur le toit en premier et elle en second, mais j'ignore comment partir sans qu'elle ne me voit pas. Je crois que c'est impossible. Je me redresse donc tout doucement et je fis quelques pas en direction de la jeune femme. Ma timidité est apparente, mais ma méfiance n'est pas très visible. Je m'éclair la gorge afin qu'elle puisse se rendre compte de ma présence. ''- Excusez-moi.. mademoiselle?'' dis-je de façon plutôt basse afin d'éviter de parler trop fort. ''- Que faîtes-vous donc ici toute seule...?'' La question peut se retourner contre moi, mais il est plus dangereux qu'une femme se retrouve seule sur le toit de l'Université alors que la noirceur est déjà entammée. C'est bien moins pire pour un homme, mais je sais qu'elle risque de me retourner la question et de toute façon je ne suis guère le genre menteur... Je lui dirai la vérité: je suis venu profiter de ma solitude en voulant observer le ciel sur un édifice en hauteur.


Spoiler:
 

©️ HELLOPAINFUL


Brynley Jones
I'm gonna live like tomorrow doesn't exist
avatar
Inscrit le : 13/01/2016
Messages : 1765
Avatar : Chloé Bennet
Crédits : Neon Démon (signature) ; Eilyam (avatar)
Date de naissance : 20/03/1997
Mes rps :
RP : Indisponible [8/4]
× Lorenzo
× Barthélémy
× Connor
× Emmett
× Lucas
× Alex
× Nikolaï
× Lullaby


Bloc notes :
Je veux être le ciel que tu contemples, l’air que tu respires, les lèvres que tu embrasses, mais par-dessus-tout, je veux être la raison qui fait battre ton cœur...


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Sundae
• ÂGE : 27 ans
• BLOC NOTE : Mettre à jour tous mes rps


Re: Love is not for everyone ft. Nikolaï , le Dim 8 Oct - 18:48

    Il y a plusieurs expressions qui disent de laisser le temps aller. Certaines sont plus véridique pour elle que d'autre comme par exemple : parfois il ne faut pas tourner la page... Il faut carrément changer de livres ou il ne faut pas nécessairement oublier son passé. Il faut l'accepter et en tirer des leçons. Pourtant, parfois il est plus difficile de tourner la page que de passé à autre chose. Surtout un premier amour. Brynley avait fait quelques rencontre, mais rien de plus. Elle n'avait pas beaucoup d'amis, pour ne pas dire qu'elle n'en a pas ou presque pas. Qui voudrait d'une jeune femme au lourd passé comme amie ? Elle avait envie de parler de tout et de rien, d'aller faire du shopping avec une gang d'amies de filles. Mais elle n'en n'avait pas. Elle avait tellement peur des hommes durant longtemps qu'elle n'Avait pas trop oser en abordé. Cela a pris très longtemps avant de faire confiance a un homme. Encore aujourd'hui, elle avait fait beaucoup d'amélioration. Elle avait rencontré quelque homme et comme elle avait envie de passer a autre chose, donc elle avait quitté son appartement le soir pour se rendre sur le toit. Ça commencé ici et comme elle avait enfin envie de passé à autre chose, tout cela se passerait ce soir. Enroulé dans une couverture, Bryn fixait le ciel de son regard voilé par la tristesse. Elle ne savait pas qu'en fait, elle n'était pas complètement seule. Un raclement de gorge l'a fit sursauté. « Excusez-moi mademoiselle ? » Bryn tourna la tête vers l'endroit où provenait la voix. « Que faites-vous donc ici toute seule ? »Brynley n'était pas sur de savoir si elle devait y répondre ou pas. Elle ne le connaissait pas, ne l'avait jamais vu auparavant. Était-il nouveau à Austin ? Sans doute. Ou peut-être pas. « Je viens fermer un livre de mon histoire. Je retourne la question : que faites-vous ici tout seul... Si seul vous êtes »


___________________

Comme un ouragan qui est passé sur moi. L'amour a tout emporté. Dévasté ma vie, des vagues en furie. Qu'on ne peut plus arrêter. Comme un ouragan, la tempête en moi. A balayé le passé. Allumé ma vie, c'est un incendie. Qu'on ne peut plus arrêter.
Contenu sponsorisé
Afficher


Re: Love is not for everyone ft. Nikolaï , le

Love is not for everyone ft. Nikolaï

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Université :: Howard Hall :: Toit-