Partagez| .

D'internet à la vie réelle - Alexander


Aller à la page : 1, 2  Suivant
Aretha Singleton
It's time to sleep play
avatar
Inscrit le : 12/09/2017
Messages : 1664
Avatar : Victoria Justice
Crédits : D.S.R.
Bloc notes :

Qui veut un câlin ?


Afficher


D'internet à la vie réelle - Alexander, le Ven 29 Sep - 15:44

D'internet à la vie réelle
Alexander B. O'Connord

Ça y est, c’était le grand jour aujourd’hui. J’allais enfin le rencontrer, je suis toute chamboulé, c’est la première fois que je le rencontre en vrai et sur le coup j’ai un peu de ce qu’il va penser de moi. On a fait que de discuter, on n’est jamais aller plus loin que de s’écrire par conversation privé. C’est grâce à lui que je suis dans cette ville, c’est grâce à lui qui m’a décrit les paysages de la ville mais aussi ses avantages et ses inconvénients. Au début j’étais partie pour New York mais grâce à ses écris il m’a fait voir qu’Austin était une belle ville.

Je me tournais et me retournais devant le miroir. Je me suis habillée assez classe pour qu’il ne pense pas que je suis qu’une jeune et insignifiante fille. Je sais que l’homme que je vais voir en aura trente-cinq et qu’à côté de lui je passais pour une jeune fille. Je sais qu’il a un frère qui travaille avec lui et je trouve cela très bien. Franchement moi aussi j’aimerais travailler avec ma famille. Il peut avoir de temps en temps des conflits mais qu’importe, la famille est vraiment là pour nous soutenir et je pense qu’il le sait.

Bon je suis enfin prête, il ne me reste plus qu’à prendre mes clefs ce que je fais et à fermer la porte. Puis me dirige vers le lieu de rendez-vous. Je n’essaie pas d’attirer son œil mais j’aime bien faire bonne impression surtout que l’on se connait vraiment, il connait tous mes secrets, mes défauts ainsi que mes qualités. Il sait pratiquement tout de moi sauf mon physique. Je n’aurais jamais cru un jour être ami avec une personne sur internet et franchement je le remercie, car j’ai découvert une belle personne mais aussi une belle ville.

Je sortis et pris rapidement le chemin du petit bar où il m’a donné rendez-vous, heureusement que ce jour-là. J’avais mon jour de congé et que j’ai pu dire oui à son invitation. Je pousse la porte du bar et je cherchai partout s’il était là. Non, ouf j’étais la première. On devait se connaître grâce à une rose, pour ma pars j’ai attaché la rose dans mes cheveux, cela me fait une magnifique coupe. Je prends une table et pose rapidement mes affaires. Maintenant il ne manque plus que le monsieur rentre dans ce bar pour que cette rencontre commence.
Alexander B. O'Connord
avatar
Inscrit le : 14/01/2017
Messages : 269
Avatar : Daniel Gillies
Crédits : Quebecoise1990
Date de naissance : 05/06/1982
Mes rps : /

Bloc notes :
• Marié de 2010 à 2017 à la plus belle femme
• Son fils meurt en 2014 à l'âge de 2 ans
• Février 2017, presque trois ans après la mort de leur fils, Alexander et son épouse décident de divorcer, non pas parce qu'ils ne s'aiment plus, mais parce qu'ils ne sont plus capables d'être ensemble.


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: D'internet à la vie réelle - Alexander, le Sam 30 Sep - 1:31







Depuis de longues semaines, je discute par Internet avec une personne. Il s'agit d'une femme qui voulait s'informer sur les points positifs et négatifs de la vie à Austin. Si je peux aider, je le fais avec plaisir. J'ai donc répondu à cette femme et peu à peu, nous avons commencé à parler de tout et de rien. Ayant vécu un divorce en début d'année, je dois avouer que ça me fait du bien de pouvoir échanger avec une autre personne. Nous ne nous connaissons pas, mais c'est comme si nous nous connaissions depuis toujours. J'ai très rarement vécu une telle chose dans ma vie. C'est un sentiment plaisant.

C'est aujourd'hui que nous nous sommes donnés rendez-vous pour se rencontrer et faire connaisse en vrai. C'est toujours plus facile de parler sur Internet que de se parler en face. Sur Internet, il y a beaucoup moins de gêne alors qu'en personne c'est différent. J'ignore à quoi qu'elle ressemble en vrai puisque nous n'avons jamais échangé une photo tous les deux. Tout ce que je sais c'est qu'elle aura une rose et moi aussi d'ailleurs.  

Arrivé à destination, je gare ma voiture et j'en sors sans plus tarder pour entrer au King's Tavern. C'est après un regard rapide que je vois Aretha assise un peu plus loin. Sourire aux lèvres, je me rends vers elle et je souris en lui tendant la main.

ALEXANDER : « Aretha? »

Dis-je doucement en souriant.

COSMIC SHEEP.

___________________

Aretha Singleton
It's time to sleep play
avatar
Inscrit le : 12/09/2017
Messages : 1664
Avatar : Victoria Justice
Crédits : D.S.R.
Bloc notes :

Qui veut un câlin ?


Afficher


Re: D'internet à la vie réelle - Alexander, le Sam 30 Sep - 13:52

Je vois un homme rentrer dans le café et j’aperçois la rose. C’est Alexander l’homme qui est devant moi. Bizarrement je ne le voyais pas du tout comme cela. Je voyais certes quelqu’un de grand et de fort. Mais je l’imaginais moins barbe et plus cheveux. Enfin bref, je ne suis pas déçu qu’importe s’il était grand, gros, maigre ou petit. C’est homme est vraiment un homme formidable qui arrive vraiment à me comprendre. Je le vois avancer vers moi et mon sourire s’agrandit encore plus, sa question me fait rire. « Non, je suis un extraterrestre et j’ai pris l’apparence d’Aretha pour te sucer le cerveau. » dis-je en le regardant dans les yeux et en essayant d’être sérieux. Mais j’y arrive deux secondes avant de rigoler. « Oui, c’est bien moi Aretha et tu dois être Alexander ? » dis-je avec un grand sourire. J’espère qu’il ne va partir en courant dû à mon humour. J’ai un humour bizarre et je sais qu’il ne plait pas à tout le monde. Quelque fois je fais fuir les genres dû à cela. Les personnes que je rencontre disent que je suis folle. « Cela fait longtemps que je voulais te rencontrer et te remercier en personne de m’avoir fait découvrir cette belle ville. Grâce à toi, je suis tombée amoureuse de ce lieu et de ses personnes. Si tu ne m’avais pas parler de tout cela, je pense que j’aurais choisi une ville où je serais moins heureuse. » dis-je avec un sourire éblouissant. « Alors comment vas-tu ? » ces quelques temps dû à mon déménagement et autres papiers, je n’ai pas pu lui envoyer des messages et je suis vraiment désolé pour cela car j’aime bien discuter avec lui.

HRP:
 
Alexander B. O'Connord
avatar
Inscrit le : 14/01/2017
Messages : 269
Avatar : Daniel Gillies
Crédits : Quebecoise1990
Date de naissance : 05/06/1982
Mes rps : /

Bloc notes :
• Marié de 2010 à 2017 à la plus belle femme
• Son fils meurt en 2014 à l'âge de 2 ans
• Février 2017, presque trois ans après la mort de leur fils, Alexander et son épouse décident de divorcer, non pas parce qu'ils ne s'aiment plus, mais parce qu'ils ne sont plus capables d'être ensemble.


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: D'internet à la vie réelle - Alexander, le Sam 30 Sep - 23:56







Une rencontre via Internet versus une rencontre en personne n'est pas du tout la même chose. Si Aretha est comme elle le démontre sur Internet, nous devrions bien s'entendre tous les deux. C'est la première fois que je développe un lien avec une personne sur Internet parce que je ne suis pas de cette génération où nous rencontrons des gens virtuellement. J'ai toujours préféré rencontrer des gens en vrai. Je ne suis pas non plus adapte de cette technologie, je ne navigue pas vraiment. Je peux passer des jours sans me connecter sur Internet.

Rapidement, je remarque ma correspondante avec sa rose dans les cheveux. Je m'avance vers elle et je lui demande si c'est bien elle. Je lui souris lorsqu'elle me fait une blague d'entrée de jeu. Elle a clairement un humour spécial, mais je ne déteste pas ça non plus. C'est spécial, mais j'imagine que je vais m'y habituer.

ALEXANDER : « Oui, c'est moi. Je ne sais pas, il y aurait pu avoir deux autres personnes qui se sont donnés rendez-vous avec des roses. »

Dis-je en souriant avant de lui offrir ma rose parce que je n'en ai rien à faire, alors autant lui offrir. Elle ne pourra pas dire que je ne lui ai jamais rien donné dans la vie. Bref, je m'installe à ses côtés doucement et je souris en la regardant et, surtout, en l'écoutant.

ALEXANDER : « Je suis ravi d'avoir pu t'aider à faire ton choix. »

Je souris.

ALEXANDER : « Je vais bien et toi? »


COSMIC SHEEP.


HORS JEU:
 

___________________

Aretha Singleton
It's time to sleep play
avatar
Inscrit le : 12/09/2017
Messages : 1664
Avatar : Victoria Justice
Crédits : D.S.R.
Bloc notes :

Qui veut un câlin ?


Afficher


Re: D'internet à la vie réelle - Alexander, le Lun 2 Oct - 10:24

Je rigole à sa remarque « Exacte genre t’imagine deux Alexander, bon je sais qu’Aretha c’est un peu dur mais deux Alexander ? » Je réfléchie et lui dit. « Non, cela n’est pas possible puisque tu es le premier à m’avoir dit mon prénom. Genre, si cela avait été moi tu aurais pu dire une phrase stupide comme je viens de le faire. » J’aime bien du genre, non ce n’est pas moi, je suis en couple et la rose c’est pour la femme que j’aime. Oh mon Dieu, cela serait tellement romantique et beau. Maintenant je veux un homme avec une rose. Mais pour moi, pas Alexander. Il est charmant et beau mais je veux un homme qui m’aime pour moi. Maintenant je me surprends à rêver de cela. Il faut que je me reprenne vite. « J’imagine, cela nous a permis aussi de nous rencontrer » Je souris à mon tour « Je vais très bien comme tu peux le voir, oui je sais je parle beaucoup, mais j’ai rencontré des gens formidables ici, j’ai un colocataire qui n’aime pas, mais alors pas du tout mon bordel et j’ai acheté quelques petites choses pour mon déménagement. » Je ne croyais pas être si bien entouré et je le suis, je ne sais pas si cela est dut au fait que j’aime discuter avec les gens, savoir ce qu’ils sont, les écouter dans leur problème ou simplement le hasard qui a bien fait les choses et qui a mis sur ma route des gens formidables. « Enfin bref, laissons le bavardage de côté et commandons, j’ai une faim de loup. » Je lui ai expliquer que j’étais une vraie gloutonne. Je regarde la carte et je trouve un vrai délice pour mes papilles. Sur le coup, j’adore, on a bien fait de choisir ce restaurant. « Je prends commande auprès du serveur et me retourne vers Alexander « Et sinon quoi de neuf chez toi ? »
Alexander B. O'Connord
avatar
Inscrit le : 14/01/2017
Messages : 269
Avatar : Daniel Gillies
Crédits : Quebecoise1990
Date de naissance : 05/06/1982
Mes rps : /

Bloc notes :
• Marié de 2010 à 2017 à la plus belle femme
• Son fils meurt en 2014 à l'âge de 2 ans
• Février 2017, presque trois ans après la mort de leur fils, Alexander et son épouse décident de divorcer, non pas parce qu'ils ne s'aiment plus, mais parce qu'ils ne sont plus capables d'être ensemble.


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: D'internet à la vie réelle - Alexander, le Mar 3 Oct - 22:53







Il aurait fallu que nous soyons bien malchanceux pour qu'il y ait d'autres personnes avec une rose à la main. Elle est la seule dans la place, il était donc difficile de se tromper. Je suis heureux de la rencontrer enfin après tout ce temps à échanger derrière un écran. Si j'ai réellement pu l'aider à choisir cette ville alors j'en suis bien ravi. Je sais que ça ne doit être facile de s'installer dans une ville que nous ne connaissons pas, une ville où nous nous retrouvons souvent seuls. Cela dit, de ce que j'ai pu comprendre, Aretha connait des gens ici, ce qui est une bonne chose pour elle parce qu'elle n'est pas totalement seule.

ALEXANDER : « L'humour plait à tout le monde. »

Lui souriant, je prends place à ses côtés. L'endroit est beau, l'endroit est plutôt tranquille. C'est un endroit où j'aime bien venir de temps en temps, un endroit où je peux me recueillir lorsque je me sens seul, surtout depuis que mon mariage est terminé. Une séparation, un divorce, ce n'est jamais quelque chose de facile. Il faut réapprendre à vivre seul et laissez-moi vous dire que c'est très difficile après une bonne dizaine d'années de vie de couple.

ALEXANDER : « Laisse-toi du temps, c'est une nouvelle adaptation de vivre avec un coloc. Tu apprendras à te ramasser un peu plus. Il faut que ce cher coloc soit indulgent. »

Manger, il est temps que nous mangions tous les deux avant qu'on meurt de faim. Nous passons donc notre commande et je repose mon regard sur ma compagne de la soirée.

ALEXANDER : « À vrai dire, rien du tout. Mon divorce a été prononcé, je suis officiellement divorcé et elle a déjà refait sa vie avec un homme que je connais. Disons que c'est difficile à encaisser, mais je ne dis qu'aujourd'hui est plus heureuse que lorsque nous étions ensemble. »

COSMIC SHEEP.

___________________

Aretha Singleton
It's time to sleep play
avatar
Inscrit le : 12/09/2017
Messages : 1664
Avatar : Victoria Justice
Crédits : D.S.R.
Bloc notes :

Qui veut un câlin ?


Afficher


Re: D'internet à la vie réelle - Alexander, le Jeu 5 Oct - 17:21

Je souris à cet homme « Cela dépend de l’humour, si tu aimes l’humour noir ou pas. » Certaines personnes sont vraiment bizarres mais il faut s’accrocher pour comprendre. « Si tu fais partie d’une équipe, tu peux voir qu’on n’a pas tout le même humour et que c’est difficile de rencontrer une personne directement qui a le même humour que nous. » Après pour plaire à une personne il n’y a pas photo, rester soit même est la meilleure des choses. Si la personne ne veut pas de nous tant pis, on cherche autres pars. Ce n’est pas un inconnu qui pourra nous dire ce que nous sommes, c’est nos amis qui nous aimes comme on est et qui veulent pas nous changer même si on leur met un peu la honte. « Oui c’est sûr, d’ailleurs tu as un colocataire depuis ? Je sais que tu en cherches pas mais je pense qu’il serait mieux pour toi d’être en colocataire depuis ton divorce, tu ne crois pas ? Cela te permettra de rencontrer des gens et pas que dans le cadre de ton boulot. » Je m’inquiète pour lui, il est très seul ses temps-ci et même s’il a un frère je pense qu’il devrait plus s’ouvrir. Enfin c’est mon ressenti. Je regarde le jeune homme qui raconte sa vie et sans vouloir m’en empêcher je lui prends la main au lieu de le prendre dans mes bras. Je suis une personne très tactile qui passe par des gestes et qui essaie de réconforter par des gestes. Alors je lui sers la main pour lui dire que je suis présente pour lui, en aucun cas pour aller plus loin. « Si tu veux qu’on aille autre part, je te suivrais. » Oui s’il a envie qu’on discute de cela en tête en tête, alors il n’y pas de problème pour moi. Je lâche sa main et le regarde. « Je ne sais pas quoi te dire, je sais que tu aimais ta femme et je sais que tu es heureux pour elle. J’espère juste que toi aussi tu trouveras la femme qui est faite pour toi. J’en suis sûr, tu le mérites tellement. » dis-je en le regardant droit dans les yeux « Avec ton frère, vous vous êtes rapproché ? » Je connais un peu l’histoire de sa famille donc je n’hésite pas à l’interroger dessus.
Alexander B. O'Connord
avatar
Inscrit le : 14/01/2017
Messages : 269
Avatar : Daniel Gillies
Crédits : Quebecoise1990
Date de naissance : 05/06/1982
Mes rps : /

Bloc notes :
• Marié de 2010 à 2017 à la plus belle femme
• Son fils meurt en 2014 à l'âge de 2 ans
• Février 2017, presque trois ans après la mort de leur fils, Alexander et son épouse décident de divorcer, non pas parce qu'ils ne s'aiment plus, mais parce qu'ils ne sont plus capables d'être ensemble.


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: D'internet à la vie réelle - Alexander, le Sam 7 Oct - 0:26







Pourquoi devrais-je habiter en colocation? J'aime bien être seul chez moi. Je pense avoir passé l'âge d'entre en colocation avec un coloc qui passe son temps à ramener une femme ou un homme à l'appartement. Je n'ai plus vingt ans et être seul me permet de pleurer le soir dans mon lit quand je me sens seul et que je repense à ma vie que j'ai ratée avec la mort de mon fils, le départ de ma femme et cette promesse que mon père n'a pas tenue. Parfois, je me demande ce que j'ai pu faire pour mériter autant de malheurs. Ma vie n'est pas rose et ne le sera jamais.

ALEXANDER : « C'est difficile de rencontrer des colocs qui sont de bonnes personnes, avec lesquels nous n'aurons pas de disputer pour diverses raisons. De toute manière, je suis bien seul chez moi, je peux faire ce que je veux quand je veux et si je veux me promener à poils en sortant de la douche alors je peux le faire. »

Bien entendu, ce n'est pas quelque chose que je fais, mais c'était une manière de parler, de faire comprendre qu'être seul à l'appartement me permet de faire tout ce que je veux sans devoir penser au fait que je puisse me retrouver face à face avec quelqu'un.

ALEXANDER : « Tu es gentille, mais je pense que nous sommes bien ici. Peut-être après si nous sommes tannés, si tu veux rester encore un peu avec moi, alors nous irons se promener aux alentours. »

Je ne sais pas si je vais me trouver une autre femme un jour. Je suis peut-être trop difficile, trop demandant, je ne sais pas. Je suis peut-être trop souvent au travail. Je suis peut-être trop invivable, je ne sais pas moi.

ALEXANDER : « C'est peut-être toi que ça me prendrait... du moins via Internet c'est comme si nous nous connaissons depuis toujours. »

Je souris et voilà qu'elle me parle de mon frère. Je n'ai jamais eu une relation facile avec lui et je ne sais pas si un jour j'aurai une relation facile avec lui. Peu importe, ça va quand même mieux qu'avant, mais bon je ne peux pas dire que c'est mon meilleur ami, celui à qui je pourrais tout confier.

ALEXANDER : « Pendant un certain temps ça allait bien avec Oliver, mais depuis quelques semaines, quelques mois c'est comme si nous étions retournés à la case départ. »

COSMIC SHEEP.

___________________

Aretha Singleton
It's time to sleep play
avatar
Inscrit le : 12/09/2017
Messages : 1664
Avatar : Victoria Justice
Crédits : D.S.R.
Bloc notes :

Qui veut un câlin ?


Afficher


Re: D'internet à la vie réelle - Alexander, le Sam 7 Oct - 13:34

Je regarde mon ami, cet homme qui est devenu tellement proche de moi que je ne sais plus quoi faire sans lui maintenant. Grâce à internet, j’ai fait une magnifique rencontre et cela me plait beaucoup. Mais savoir ce qu’ils se sont passé chez lui, savoir ce qu’il a subi me rend vraiment triste. Je ne souhaite à personne ce qu’il a vécu, même pas à mon pire ennemi.

« Je comprends ce que tu veux dire » dis-je en souriant face à sa réplique. « Mais un colocataire permet de discuter avec quelqu’un, de penser à deux et de vivre en société. Il y a aussi beaucoup d’avantage d’avoir un colocataire. » Bon pour ma part, mon colocataire voit plutôt cela comme une sanction puisque je ne lui facilite pas la vie mais je m’améliore enfin j’essaie. Enfin je veux m’améliorer pour ne pas être un fardeau pour lui.

« Pas de problème, j’aime discuter avec toi alors je pense qu’une petite balade à deux ne nous ferais pas de mal. Je m’approche de lui et lui chuchote en plus cela nous fera perdre le gras que l’on compte prendre » dis-je en rigolant. Je ne pense pas à ce genre de chose, au contraire je m’en fiche de grossir, je fais du sport donc pour moi un peu de calories ne me tuent pas. Au contraire, il faut que j’en prends sinon je le sens, je vais devenir trop maigre, et vraiment c’est moche à voir. Des personnes trop maigres, c’est horrible. Enfin j’aime mes courbes et même si je trouve mon cul un peu large, je l’aime comme il est.

« Moi ? Tu me fais une proposition. Je suis d’accord avec toi, j’ai l’impression que même sous ces couches de vêtement tu peux voir ce que je suis. J'ai l’impression d’être nu devant toi. Enfin une façon de parler. » Je dis cela en rigolant, cet homme ne m’a jamais vue nu et heureusement. Sinon je serais toute gênée et je ne sais pas si je serais là, si cela avait été le cas. La relation avec son frère m’inquiète beaucoup.

« N’hésite pas à lui parler, je suis sûr qu’il comprendra. Enfin si un moment cela allait bien entre vous, pourquoi tu ne retenteras pas l’expérience. Je t’y encourage fortement. » Oui, il faut toujours garder sa famille près de nous, même si quelque chose déplait beaucoup, il faudrait mieux le dire et après repartir sur des bonnes bases. Je sais que cela ne se fait pas facilement mais quelques fois il faut mettre sa fierté de côté et demander pardon quand on a tort.
Alexander B. O'Connord
avatar
Inscrit le : 14/01/2017
Messages : 269
Avatar : Daniel Gillies
Crédits : Quebecoise1990
Date de naissance : 05/06/1982
Mes rps : /

Bloc notes :
• Marié de 2010 à 2017 à la plus belle femme
• Son fils meurt en 2014 à l'âge de 2 ans
• Février 2017, presque trois ans après la mort de leur fils, Alexander et son épouse décident de divorcer, non pas parce qu'ils ne s'aiment plus, mais parce qu'ils ne sont plus capables d'être ensemble.


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: D'internet à la vie réelle - Alexander, le Sam 7 Oct - 17:53







Je ne pense pas que ce soit un crime de vouloir vivre sans colocataire. Je suis trop bien tout seul chez moi. C’est silencieux, il n’y a pas de bruit, mais j’aime bien ce silence. Comme les animaux sont permis dans mon appartement, peut-être que j’irai me chercher un chat un jour. Il faut juste que je sois présent pour lui donner de la nourriture, de l’eau et faire sa litière. Ce qui est bien avec un animal c’est que nous pouvons leur parler et jamais ils ne nous jugeront alors que c’est souvent le contraire avec les êtres humains.

ALEXANDER : « Je pense que je suis trop solitaire, mais je veux bien te croire. Je vais y réfléchir et si jamais je me cherche un colocataire, je te le dirai et peut-être que tu auras des gens de confiance à me proposer. »

Elle a sûrement de jolie amies qui pourraient venir habiter avec moi. De toute manière, je passe le plus clair de mon temps au travail, je ne serai pas un colocataire déplaisant. Bref, je verrai bien dans l’avenir.

Tous les deux, nous pourrions continuer notre rencontre après notre repas. Nous pourrions prendre une marche à l’extérieur et continuer à discuter de tout et de rien. Pour une fois que je passe du temps avec quelqu’un, autant en profiter. Si Aretha pense qu’elle est grosse, il y a un problème parce qu’elle n’est vraiment pas grosse. Elle est très bien comme elle est, elle n’a pas besoin de changer.

ALEXANDER : « Tu es sympathique et intelligente. Je sais aussi que tu ne cherches pas d’histoire lendemain sinon il y aurait longtemps que tu m’aurais demandé à ce que l’on se voit tous les deux. »

Aretha ne me veut pas, du moins je n’ai jamais eu cette impression. Via Internet, elle ne parlait pas de trucs intimes et en personne, elle n’a pas l’apparence d’une femme voulant du physique. Il y a quelque chose chez elle qui démontre qu’elle est une femme droite et amoureuse de la vie.

Je pourrais parler à mon frère, mais que puis-je lui dire? Qu’il me parle de sa vie amoureuse alors que moi je vis un divorce difficile? Non, je n’en ai pas envie pour le moment. Peut-être un jour, mais pas tout e suite.

ALEXANDER : « Je verrai bien, mais pour le moment ce n’est pas dans mes plans. »


COSMIC SHEEP.

___________________

Aretha Singleton
It's time to sleep play
avatar
Inscrit le : 12/09/2017
Messages : 1664
Avatar : Victoria Justice
Crédits : D.S.R.
Bloc notes :

Qui veut un câlin ?


Afficher


Re: D'internet à la vie réelle - Alexander, le Dim 8 Oct - 22:12

Le fait qu’il réfléchisse me donne envie d’y croire, il mérite tellement d’être avec quelqu’un même si ce quelqu’un est une ou un colocataire. Le pire c’est que je vois bien des situations quiproquo qui peuvent aboutir à quelque chose de grand. Peut-être une histoire d’amour. Il faut vraiment que je surveille ce monsieur, surtout s’il a une colocataire. Qui s’est ce qu’il pourrait advenir d’elle ou même de lui. Il est beau, il est riche et intelligent. Trois bonnes raisons pour qu’une fille veulent sortir avec lui mais si elle découvre ce qui se cache sous cette carapace, elle verrait une personne magnifique. « Tu oublies une chose, certes j’ai rencontré des gens aussi fous que moi ou très terre à terre mais je ne leur ai parler qu’un seule fois à pars avec mon colocataire. Sinon rien de plus et rien de moi. Il faut plutôt voir dans les contacts d’une autres personne » dis-je avec un grand sourire. C’est vrai je ne mens pas, je connais des personnes parce que j’ai discuté avec eux mais sans plus, c’était juste une discussion intéressante. « En pus la plupart des personnes que je connais ce sont des garçons, tu préfères fille ou garçon ? » dis-je ne lui faisant un sous-entendu. Non je ne suis pas perverse mais j’aime bien taquiner les personnes. Je suis aussi très ouverte d’esprits donc qu’il aime les filles ou les garçons, je m’en fiche. « Merci beaucoup pour ces compliments, toi aussi tu es pas mal dans ton genre. » dis-je en lui tirant un peu la langue. « Pour tout te dire, je ne sais même pas si je cherche un garçon, je vais, je viens. Quelques fois, j’ai des petits moments de nostalgie mais pour l’instant je vis ma vie et si une personne veut que nous ayons une histoire et que je suis pour alors j’y vais. Je suis le train » Les relations avec les garçons c’est vraiment compliquer. J’espère juste que la personne avec qui je serais ne voudra pas me changer et que je le ferai pas pour lui, sinon je perdrai ma vraie identité. « Ah et c’est quoi tes plans maintenant ? » J’ai bien envie de savoir ce qu’il veut faire dans sa vie.
Alexander B. O'Connord
avatar
Inscrit le : 14/01/2017
Messages : 269
Avatar : Daniel Gillies
Crédits : Quebecoise1990
Date de naissance : 05/06/1982
Mes rps : /

Bloc notes :
• Marié de 2010 à 2017 à la plus belle femme
• Son fils meurt en 2014 à l'âge de 2 ans
• Février 2017, presque trois ans après la mort de leur fils, Alexander et son épouse décident de divorcer, non pas parce qu'ils ne s'aiment plus, mais parce qu'ils ne sont plus capables d'être ensemble.


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: D'internet à la vie réelle - Alexander, le Lun 9 Oct - 0:50







Je pensais que mon amie, parce que oui je le considère comme une amie, avait quelques amis qui pourraient être susceptibles de m'intéresser. M'intéresser dans le sens d'intéresser amicalement parlant. Je pense qu'il est important d'avoir une bonne entente avec son colocataire si nous voulons que tout se passe bien. Il faut établir de bonnes règles dès le départ si nous ne voulons pas que les choses dérapent, que la chicane éclate. J'aimerais bien peut-être pouvoir vivre avec une femme parce que les femmes ne se laissent pas trainer habituellement et comme je suis un homme qui aime bien vivre dans un endroit propre et bien rangé ce serait l'idéal pour moi. Je ne serais pas capable de vivre dans un endroit où tout traine sur les comptoirs, sur les meubles et au sol. Il faut que tout soit rangé, il faut que tout soit en ordre sinon je ne me sens pas bien. Je ne pense pas que ce soit un défaut.

ALEXANDER : « Je verrai ailleurs dans ce cas. »

Sa question est plutôt étrange. Est-ce que j'ai l'air d'aimer les hommes?! Je ne sais pas si elle blague, mais je ne trouve pas ça bien drôle quand même. Je l'observe longuement avant de lui répondre :

ALEXANDER : « J'aime les femmes. Je ne comprends pas pourquoi tu me poses cette question, il me semble que c'est évident. »

Elle est encore jeune, elle n'est pas dans l'obligation de se poser. De toute manière, vaut mieux être seul que mal accompagné. Aretha et moi n'en sommes pas rendus au même endroit dans la vie et c'est dommage parce qu'elle me plait bien.

ALEXANDER : « Le plus important est que tu fasses attention. »

Quels sont mes plans présentement? Ce ne sont que des plans simples, des choses sans importance.

ALEXANDER : « Remettre ma vie sur les rails. »

COSMIC SHEEP.

___________________

Aretha Singleton
It's time to sleep play
avatar
Inscrit le : 12/09/2017
Messages : 1664
Avatar : Victoria Justice
Crédits : D.S.R.
Bloc notes :

Qui veut un câlin ?


Afficher


Re: D'internet à la vie réelle - Alexander, le Lun 9 Oct - 16:42

Je regarde l’homme et lui souris. « Je te laisse alors choisir » Je n’aime pas imposer mes conseille. Quelques fois j’en donne et si la personne ne veut pas alors tant pis. J’espère juste qu’il ferait la bonne décision même si ce n’est pas la mienne. « Ok mais tu me tiens au courant, n’est-ce pas ? » J’aime savoir qui sera cette personne s’il accueille une personne chez lui. Je trouve que c’est plus logique. C’est moi qui décidera si oui ou non la personne est LA bonne personne. « C’est moi qui doit donner mon accord si la personne est bonne pour qu’elle puisse dormi chez toi. » dis-je avec un grand sourire. Son ton sérieux me fait rire et je ne m’en empêche pas. « Oui je sais, c’était juste une blague. Je voulais savoir si tu tomberais dans le piège et tu l’as fait. » Je sais qu’il aime les femmes, puisqu’il en épouser une. J’aime rigoler et taquiner, surtout avec des gens qui prends tout au premier degré. C’est drôle mais je m’arrête quand il faut, je ne vais jamais loin sinon je peux faire souffrir l’autre sans le vouloir. Sa phrase me fait du bien « Merci beaucoup, d’abord il faut que je le rencontre avant de faire attention. De plus je te le présenterais donc tu me valideras si c’est le bon. Comme moi avec ta prochaine colocataire » dis-je avec un grand sourire. Je le vois bien discuter avec lui et poser des questions du genre gênant. Je sais que son train à dérailler plus d’une fois « Ton train est fort donc tu vas voir il sera sur les rails en un rien de temps. » J’essaie de le réconforter comme lui il me l’a fait quand je n’étais pas bien. Le serveur vient vers nous et nous ramène ce que l’on a commandé. « Sinon tu sors plus qu’avant ? Tu as rencontré des femmes ? » J’ai l’impression que cet homme est seul et je me demande comment il a fait pour me parler sur internet. Il est tellement seul et solitaire. Le fait qu’il ;ne prends pas de colocataire me le prouve encore une fois.
Alexander B. O'Connord
avatar
Inscrit le : 14/01/2017
Messages : 269
Avatar : Daniel Gillies
Crédits : Quebecoise1990
Date de naissance : 05/06/1982
Mes rps : /

Bloc notes :
• Marié de 2010 à 2017 à la plus belle femme
• Son fils meurt en 2014 à l'âge de 2 ans
• Février 2017, presque trois ans après la mort de leur fils, Alexander et son épouse décident de divorcer, non pas parce qu'ils ne s'aiment plus, mais parce qu'ils ne sont plus capables d'être ensemble.


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: D'internet à la vie réelle - Alexander, le Lun 9 Oct - 22:44







Je n'aime pas qu'on me prenne pour ce que je ne suis pas. Bref, si je veux un colocataire, je vais bien m'en trouver un tout seul comme un grand garçon même si ce n'est pas dans mes plans pour l'instant. Une chose à la fois et advienne que pourra. J'ai uniquement demandé conseil à Aretha comme elle m'a demandé conseil avant de venir s'installer ici. Je l'ai conseillé et elle me conseille en retour, ce n'est pas une mauvaise chose d'avoir l'avis de plusieurs personnes.

Je n'ai jamais rien ressenti pour une personne du même sexe que moi. J'aime les femmes, ce n'est même pas à discuter une telle chose. Je ne savais pas qu'Aretha n'était pas gênée à ce point dans la vie. Je pensais qu'elle était un peu plus réservée que sur Internet parce que souvent les gens sont plus réservés en vrai que derrière un écran.

ALEXANDER : « Je pense que c'est un bon deal d'avoir l'accord de l'autre avant de se lancer dans la colocation. »

Elle me donne son accord et je lui donne le mien. Je pense que ça peut être un peu rigolo cela. Bien entendu, nous n'allons pas se prendre au sérieux parce que ça ne donne rien et que l'important est que l'autre personne se sente bien avec son colocataire. J'ai assez de ma vie à gérer, je ne vais pas gérer la vie des autres quand même.

ALEXANDER : « Je sors une fois par lune avec un ami ou deux. On va prendre un verre, sinon c'est tranquille de mon côté. Je travaille et lorsque je reviens à la maison je m'installe devant la télévision en me tapant en rafale quelques séries. »

COSMIC SHEEP.

___________________

Aretha Singleton
It's time to sleep play
avatar
Inscrit le : 12/09/2017
Messages : 1664
Avatar : Victoria Justice
Crédits : D.S.R.
Bloc notes :

Qui veut un câlin ?


Afficher


Re: D'internet à la vie réelle - Alexander, le Mar 10 Oct - 10:33

Je suis d’accord avec lui avec lui et lui souris. « Mais si l’avis diverge on fait quoi ? » Même si cela fait un moment que l’on se connait, franchement je ne sais pas s’il suivrait mes instructions. Surtout si par exemple mon petit ami est jaloux de lui et ne veux pas que je lui parle. Je ne sais pas quoi faire surtout si Alexander l’a accepté. La vie est trop compliquée. « Après si tu aimes bien ta colocataire et que je ne l’aime pas, je pense que c’est toi qui va avoir le dernier mot. Je te donne juste mon avis et inversement. » dis-je avec un grand sourire. C’est vrai, les amis sont là pour nous encourager et nous soutenir même si on a fait des mauvais choix. Enfin ça c’est mon crédo. Je ne me souviens plus si c’est aussi le sien. Je bois dans mon chocolat chaud que j’ai pris. « Mmmh, il est vachement bon. Je ne connaissais pas ce bar, merci de me l’avoir présentée. » C’est vrai, j’adore les chocolats chauds surtout quand ils sont bien faits et là, il est trop bon, j’adore. Je l’écoute parler et lui souris. « Ne le prends pas mal mais on dirait mon grand-père avant qu’il prenne sa retraite. Après sans te mentir je fais pareil, j’ai l’impression d’avoir un cerveau de vieux mais franchement le canapé et la télévision c’est la meilleure invention du monde. Surtout quand ils sont réunis et qu’il y a du pop-corn avec, tu ne crois pas ? » Il m’arrive quelques fois de rester en pyjama et de passer toute ma journée devant la télé avec quelques choses à manger et franchement je m’en plein pas. Sauf mon colocataire ou ma mère quand j’étais encore chez moi. Mais on est tellement bien quand on fait cela.
Alexander B. O'Connord
avatar
Inscrit le : 14/01/2017
Messages : 269
Avatar : Daniel Gillies
Crédits : Quebecoise1990
Date de naissance : 05/06/1982
Mes rps : /

Bloc notes :
• Marié de 2010 à 2017 à la plus belle femme
• Son fils meurt en 2014 à l'âge de 2 ans
• Février 2017, presque trois ans après la mort de leur fils, Alexander et son épouse décident de divorcer, non pas parce qu'ils ne s'aiment plus, mais parce qu'ils ne sont plus capables d'être ensemble.


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: D'internet à la vie réelle - Alexander, le Jeu 12 Oct - 0:35







Nous parlons, mais il est évident que chacun de nous aura le dernier mot concernant les choix qui nous concernent. Nous sommes juste présents pour donner notre avis, mais jamais nous allons obliger l’autre à accepter les conseils. Je crois que mon amie est assez grande pour prendre ses propres décisions tout comme moi je le suis aussi. L’important est que nous nous sentions bien et si on se trompe alors ce sera une expérience de plus dans notre bagage personnel.

ALEXANDER : « Exactement, nous nous conseillons mutuellement et nous sommes libres de suivre les conseils ou non. »

Ce petit bar passe souvent incognito, il se camoufle parmi les bâtiments voisins, mais cet endroit est tout simplement parfait. Il n’y a pas, à mon avis, un endroit meilleur pour boire un petit quelque chose, se reposer ou se retrouver entre amis pour une simple soirée tranquille. Ce n’est pas un endroit où les jeunes qui veulent faire la fête se retrouvent, ce n’est pas un endroit où la musique joue à tue-tête.

ALEXANDER : « Ça me fait plaisir. C’est sans doute mon endroit préféré après mon appartement. »

Ici, ce sont pas mal les mêmes personnes qui viennent, c’est une clientèle habituelle qui finit toujours par se parler et se connaître après quelques visites. C’est convivial, voilà le mot idéal pour décrire l’endroit.

Je suis comme son grand-père? Je ne sais pas si c’est un compliment ou une critique. Je ne pense pas être un grand-père uniquement parce que je suis bien à la maison, sur mon canapé. Aretha se rattrape en disant qu’elle est comme moi, ce qui me fait sourire.

ALEXANDER : « Oui et c’est encore plus plaisant lorsque nous sommes en couple et que nous sommes juste assis devant la télévision à regarder un bon film avec une coupe de vin. »

COSMIC SHEEP.

___________________

Aretha Singleton
It's time to sleep play
avatar
Inscrit le : 12/09/2017
Messages : 1664
Avatar : Victoria Justice
Crédits : D.S.R.
Bloc notes :

Qui veut un câlin ?


Afficher


Re: D'internet à la vie réelle - Alexander, le Jeu 12 Oct - 16:55

Parfait alors, mettons cet accord sur place, comme cela notre vie sera bien meilleure puisqu’on l’aval de l’autre. Je lui souris, après je ne pense pas que j’aurais son seul aval. J’ai aussi des amis qui me diront si mon petit-copain sera fait pour moi ou non. Je regarde les gens autour de moi, je vois des jeunes, des vieilles personnes et quelques couples. Je regarde Alexander puis ces couples, c’est vrai que si on se rapproche un peu plus. Alexander et moi pouvons faire comme un couple. Ce n’est pas courant de voir un jeune homme et une jeune femme comme cela. Sans rien qui va se faire autour. Dans tous les cas, je pense que je vais emmener mon petit copain ici pour la prochaine fois « Je te comprends, je pense que pour moi aussi cet endroit pourrait être mon deuxième chez moi. Je pourrais aussi emmener mon homme quand j’en aurais un. C’est un endroit doux qui vaut la peine d’être vu. » C’est décidé, dès que j’ai un petit copain, j’essaierais de mettre notre premier rendez-vous ici. Je lui souris encore plus quand il est en accord avec moi. Et quand il me parle du couple, je hoche complètement la tête. « Complètement d’accord avec toi mais, je préfère le chocolat chaud avec une couverture et l’homme derrière moi me tenant par la taille. Je trouve cela vraiment trop chouette, maintenant tu me fais rêver Alexander, et ça c'est pas bien. » dis-je en faisant ma moue de gamine. Maintenant j’ai envie d’avoir ce rêve et je vais tout faire pour l’avoir. Il suffit juste d’abord de rencontrer le jeune homme qui fera chavirer mon cœur et me réchauffer le corps.
Alexander B. O'Connord
avatar
Inscrit le : 14/01/2017
Messages : 269
Avatar : Daniel Gillies
Crédits : Quebecoise1990
Date de naissance : 05/06/1982
Mes rps : /

Bloc notes :
• Marié de 2010 à 2017 à la plus belle femme
• Son fils meurt en 2014 à l'âge de 2 ans
• Février 2017, presque trois ans après la mort de leur fils, Alexander et son épouse décident de divorcer, non pas parce qu'ils ne s'aiment plus, mais parce qu'ils ne sont plus capables d'être ensemble.


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: D'internet à la vie réelle - Alexander, le Ven 13 Oct - 2:45






Certaines personnes trouvent sans doute cet endroit endormant parce qu’il n’y a pas de musique forte qui entrée ce que l’on dit. À quoi bon être dans un endroit où la musique joue à tue-tête s’il faut crier pour se faire comprendre? J’ai passé l’âge des clubs, même que je ne suis jamais sorti dans une boîte de nuit, préférant les sorties tranquilles. Je ne peux pas dire que j’au beaucoup d’amis, mais ceux que j’ai sont de véritables amis sur lesquels je sais que je peux compter. Les vrais amis se comptent toujours sur les doigts d’une seule main. Il suffit de vivre un moment difficile pour se rendre compte qui sont nos véritables amis.

ALEXANDER : « Je te le souhaite d’emmener ton homme ici. Si ton homme aime les endroits tranquilles il devrait bien apprécier et s’il n’aime pas ça, il fera un effort pour venir ici de temps en temps pour te faire plaisir. »

C’est ça l’amour, savoir faire des sacrifices et des efforts pour faire plaisir à l’être aimé. Je ne sais pas quel genre d’homme Aretha aime, mais bon je suis convaincu qu’elle ne fréquenterait pas n’importe quel homme, qu’elle choisira son conjoint avec soin et précaution. Peut-être aussi que je me trompe parce que je sais que l’habit je fait pas toujours le moine. Aretha est douce et délicate, mais peut-être qu’elle est une bombe.

Ma soirée idéale est cette soirée à la maison au salon à regarder la femme que j’aime dans les yeux et en écoutant un film du coin de l’oreille. Je suis ravi de faire rêver Aretha avec mes situations idéales.

ALEXANDER : « Ce sont ces petits moments qui nous font du bien. Pas besoin de partir en voyage pour être un couple amoureux et heureux. De simples petits gestes rendent toutes relations amoureuses meilleures. Je rêve encore de ce jour où je vais avoir la chance de revivre tout ça. »

Dis-je souriant.

COSMIC SHEEP.

___________________

Aretha Singleton
It's time to sleep play
avatar
Inscrit le : 12/09/2017
Messages : 1664
Avatar : Victoria Justice
Crédits : D.S.R.
Bloc notes :

Qui veut un câlin ?


Afficher


Re: D'internet à la vie réelle - Alexander, le Ven 13 Oct - 16:10

Je rigole complètement de sa phrase. « Tiens pas bête s’il l’aime pas il doit faire le sacrifice et venir quand même. Je ne sais pas si c’est vraiment l’idéal dans un couple. Après je peux venir seule ici, cela sera mon petit coin tranquille sans lui. Quand je serai mal ou quand j’aurais marre de notre couple. Je viendrai ici boire une boisson chaude et peut-être discuter avec toi. Il n’a pas besoin de savoir où est ce bar. » dis-je avec un grand sourire. Je suis quelqu’un d’indépendante et autonome, certes je pense que je serais attaché à mon petit copain mais s’il veut faire sa vie avec moi, je dois avoir au moins un moment à moi comme lui l’aura avec ses copains ou ami. Il pourra sortie dans un autre bar, boire des bières, voir un match de foot, etc. Je suis sûr qu’il trouvera bien une occupation et ne sera pas coller à moi comme un panda à son arbre sinon je le quitterai certainement. Ses phrases me font encore plus rêver, je pose ma tête sur la table avec un grand boum. Pourquoi il me fait cela, il est tellement romantique cet homme. « Arrête, je vais être jalouse de ta futur copine. » Je relève la tête et me touche ma futur bosse. « Aie, ça fait mal, pourquoi je me suis cognée la tête ? » Je frotte pour que la petite douleur part. « Rah tu es un mec trop romantique et franchement entre toi et moi tu vas vite trouver une autre femme si tu continues comme cela. Si tu vas sur un site de rencontre, les femmes vont vite sauter sur toi, d’abord par ta beauté, ensuite parce que tu es un merveilleux homme. Franchement tu comblerais une femme. » Je le regarde dans les yeux car je pensais vraiment ce que je disais. Je prends ma tasse et la termine, c’est tellement bon que je n’en lâche pas une goute. « Bref, arrêtons de parler de cela sinon tu vas me faire craquer, pour l’instant je reste célibataire. Enfin quoique si je tombe amoureuse, je ne l’aurais pas décidé, cela arrivera et pouf, je me transformerai en midinette. Ah l’horreur, si je deviens cette chose tue moi, d’accord ? Tu es avocat donc tu pourras te défendre comme tu connais les lois. » dis-je en lui souriant, oui je voudrais mourir si et seulement si je dis oui à tout ce que dit mon futur petit ami.
Alexander B. O'Connord
avatar
Inscrit le : 14/01/2017
Messages : 269
Avatar : Daniel Gillies
Crédits : Quebecoise1990
Date de naissance : 05/06/1982
Mes rps : /

Bloc notes :
• Marié de 2010 à 2017 à la plus belle femme
• Son fils meurt en 2014 à l'âge de 2 ans
• Février 2017, presque trois ans après la mort de leur fils, Alexander et son épouse décident de divorcer, non pas parce qu'ils ne s'aiment plus, mais parce qu'ils ne sont plus capables d'être ensemble.


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: D'internet à la vie réelle - Alexander, le Sam 14 Oct - 0:42






Elle a raison, il est important dans un couple que l’homme et la femme aient un moment pour soi. Être en couple ne veut pas dire d’être 24 heures sur 24 avec l’autre. Il faut s’accorder du temps pour voir des amis, faire des activités avec des compagnons. Beaucoup de gens abandonnent leurs amis lorsqu’ils sont en amour et ça c’est la pire chose à faire. Je n’ai pas énormément d’amis, mais je ne les ai jamais délaissés, j’ai toujours pris de leurs nouvelles.

ALEXANDER : « Tu pourrais venir seule ici, tout le monde est libre de venir, mais il reste qu’une personne amoureuse doit faire des efforts parfois et faire des choses que l’être aimé aime. Mon ex-femme n’aimait pas vraiment observer les oiseaux, mais elle venait parfois avec moi, elle faisait cet effort pour me faire plaisir. »

Dis-je en souriant. Je vois l’amour d’une certaine manière et Aretha voit peut-être l’amour d’une autre manière. Je respecte son point de vue et elle respecte le mien. Après tout, nous n’avons pas le même âge, nous ne sommes pas de la même génération, nous n’avons pas la même expérience de l’amour, de la vie à deux. Bref, c’est mon unique point de vue.

Lorsque je vois mon amie déposer sa tête de manière presque violente contre la table, je vais le saut. Est-ce qu’elle va bien pour agir ainsi?! C’est la première fois que je la vois en vrai alors peut-être qu’elle est toujours comme ça, je ne sais pas.

ALEXANDER : « Ça va? »

Demandais-je en la regardant alors qu’elle frotte son front. Ça a fait un bruit assez fort, elle aurait pu se blesser, se fende le front.

ALEXANDER : « Je ne veux pas te décevoir ma chère, mais jamais je vais m’inscrire sur un site de rencontre. D’ailleurs, je n’ai même pas Facebook, Twitter ou autres trucs du genre. »

Je ne suis pas un homme très technologique. Étendre ma vie sur Internet n’est pas quelque chose qui me tente. Ma vie, je ne veux pas que tout le monde la connaisse. Je suis plutôt vieux jeu, mais je ne pense pas que ce soit un défaut.

Comment ne pas rigoler à ce qu’elle me demande. Je sais bien qu’elle n’est pas sérieuse, que ce n’est qu’une petite blague. Jamais je ne ferais une telle chose parce que je ne suis pas un homme comme ça. Aretha n’a pas besoin d’une telle chose parce qu’il y aura toujours au moins un homme sur terre qui aimera chacune de ses différentes facettes.

ALEXANDER : « Peu importe ce que tu deviendras, je t’aimerai quand même. »

COSMIC SHEEP.

___________________

Aretha Singleton
It's time to sleep play
avatar
Inscrit le : 12/09/2017
Messages : 1664
Avatar : Victoria Justice
Crédits : D.S.R.
Bloc notes :

Qui veut un câlin ?


Afficher


Re: D'internet à la vie réelle - Alexander, le Sam 14 Oct - 18:33

Sa phrase me fait réfléchir « Je ne dis pas non à ce qu’il vient mais quelques fois on est mieux quand on est seul. Mais je comprends ce que tu veux dire. » Je le regarde en souriant, c’est vrai même avec ces années de différences. J’ai l’impression qu’on a deux générations entre nous alors que ce n’est pas le cas. Certes on a des années de différences mais ce n’est pas si long que cela. Je ne parle pas avec un homme qui a soixante-dix ans. Purée, je me suis fait vraiment mal, pourquoi ai-je fais cela ? Ah oui parce que je perds vraiment la boule quand l’homme en face de moi me raconte des choses qui pourront me faire chavirer le cœur. Heureusement que c’est mon ami, enfin une personne qui me connait vraiment. « Oui, oui désolé si je t’ai effrayé mais c’est ta faute. Tu dis des choses tellement romantiques que je ne sais pas quoi faire que te regarder avec admiration. » Et c’est ce que je fais, je l’admire vraiment cet homme. A ses phrases je me penche vers lui. « Tu es drôle, je n’ai pas ce que tu viens de dire. Je n’ai ni Facebook comme toi, ni instagram. Je ne sais même pas comme on le dit. » dis-je avec un sourire. Je suis jeune mais j’ai l’impression d’être vieille. « Mon portable ne sers juste à appeler et à envoyer des SMS quelques fois, il m’arrive d’être sur internet. » Je ne sors mon portable presque jamais, voire quelques fois je ne l’emmène pas avec moi. Je ne suis pas une accro au téléphone comme certaines personnes que je connais.  Sa phrase me fait bondir mon petit cœur. Il m’aime malgré mes folies, malgré ce que je suis. Je le regarde et rougis. « Je… Je… Je ne sais pas quoi te dire. Je t’aime aussi Alexander, tu es vraiment un homme formidable. » Je suis tellement sincère avec lui. C’est ce que je ressens avec lui. « Même si tu es trop sérieux quelques fois » dis-je avec humour. Je n’aime pas être gêner alors quand je le suis, je mets toujours une blague d’humour.
Alexander B. O'Connord
avatar
Inscrit le : 14/01/2017
Messages : 269
Avatar : Daniel Gillies
Crédits : Quebecoise1990
Date de naissance : 05/06/1982
Mes rps : /

Bloc notes :
• Marié de 2010 à 2017 à la plus belle femme
• Son fils meurt en 2014 à l'âge de 2 ans
• Février 2017, presque trois ans après la mort de leur fils, Alexander et son épouse décident de divorcer, non pas parce qu'ils ne s'aiment plus, mais parce qu'ils ne sont plus capables d'être ensemble.


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: D'internet à la vie réelle - Alexander, le Sam 14 Oct - 19:39






La technologie, ce n’est pas mon truc et ça ne le sera jamais. Il n’y a rien de plus malpoli que d’être avec une personne qui passe son temps les yeux rivés sur son téléphone portable à texter. Ce genre de comportement m’irrite énormément et j’ai toujours envie de foutre le camp quand je vois que certaines personnes qui sont supposés passer du temps avec moi sont plus intéressées avec leur stupide téléphone. C’est la pire invention au monde le téléphone intelligent.

Je sais que je suis romantique, mais je ne pense pas l’être énormément. J’aime les choses simples, la douceur, la sensualité. Je ne suis pas un sauvage qui ne pense qu’au physique au matin au soir. Je ne me donne pas à n’importe qui non plus. Ce n’est pas parce que je trouve une femme jolie que j’ai envie de l’avoir dans mon lit.  

ALEXANDER : « Tu n’as jamais rencontré un homme romantique? Te traitant comme si tu étais sa princesse? »

Demandais-je simplement en souriant.

C’est plaisant de savoir que je ne suis pas le seul sans Facebook et toutes ces conneries dans le même genre. À quoi bon étaler sa vie privée sur Internet? Je n’y vois pas l’interêt. Les gens se fichent que mange de la pizza pour dîner ou encore que tu sois en route vers le travail. C’est une vraie joke! C’est comme si les gens se faisaient une compétition entre eux pour savoir qui a la vie la plus palpitante.

ALEXANDER : « Juste pour ça, tu as tout mon respect. »

Je ne pense pas être un homme formidable. Je suis uniquement moi-même. Je fais ce que j’ai à faire tout simplement. C’est quand même valorisant de se le faire dire.

ALEXANDER : « Tu me trouves trop sérieux? Qu’est-ce que je dois faire pour te prouver le contraire? »

COSMIC SHEEP.

___________________

Aretha Singleton
It's time to sleep play
avatar
Inscrit le : 12/09/2017
Messages : 1664
Avatar : Victoria Justice
Crédits : D.S.R.
Bloc notes :

Qui veut un câlin ?


Afficher


Re: D'internet à la vie réelle - Alexander, le Sam 14 Oct - 21:05

Je regarde l’homme comme s’il lui manquait une tête ou qu’il avait trois yeux. Quoique c’est joli trois yeux si on aime les choses bizarres. « Euh… J’ai une question qui va te paraitre bizarre mais je répondrai à la tienne après. Donc ma question est : est-ce qu’il existe encore des hommes comme cela ? » Non parce que j’ai l’impression que cet homme ne vit pas dans le même pays que nous, voir on est pas du même univers. « Non attends, tu es un extraterrestre qui a vu les comédies romantiques des année soixante. Je te préviens je ne sais pas faire la cuisine. » dis-je en levant mes mains comme s’il avait un pistolet et qu’il me mettait vers moi. Non je n’ai rien fait et je sais pas du tout faire la cuisine. Si mais je veux dire c’est immangeable. « Mais non » Je n’ai eu qu’un seul mec qui m’a fait tout découvrir mais il ne m’a jamais traité comme une princesse, les derniers moments où on était ensemble, il ne faisait que de me critiquer et préférait sortir avec des amis que régler nos conflits donc j’ai préféré le quitter mais le jeune homme en face de moi ne le sais pas. C’est un truc que j’ai caché car c’est une partie de vie où j’ai vraiment honte. Je le regarde, souris puis pris une mine choquée « Quoi ? Je ne l’avais pas avant ton respect ? » Puis je fine de pleurer « Je suis tellement triste, tu me déçois beaucoup Alexander. » dis-je en essayant de ne pas rire mais je ne peux être sérieux que deux secondes puis je souris. « Merci beaucoup de ce que tu viens de dire. Après ce n’est pas difficile d’enlever ce genre de chose. Je n’aime pas raconter ma vie et franchement je me fiche de la vie des autres sauf si c’est des personnes vraiment importantes pour moi. Je préfère l’amitié vraie que la fausse. Les gens qui te disent tu m’as manquée alors qu’ils n’ont pas chercher à prendre contact avec nous, ça je n’aime pas du tout. » Je suis quelqu’un de vraie et quand il y a une chose qui me bloque, je préfère le dire en face que bloquer pendant des jours pour rien. Pas sérieux lui ? « Je ne sais pas à toi de me le dire » Je ne le connais que par forum et bon, il était sérieux avec un petit brin d’humour qui le caractérise.
Alexander B. O'Connord
avatar
Inscrit le : 14/01/2017
Messages : 269
Avatar : Daniel Gillies
Crédits : Quebecoise1990
Date de naissance : 05/06/1982
Mes rps : /

Bloc notes :
• Marié de 2010 à 2017 à la plus belle femme
• Son fils meurt en 2014 à l'âge de 2 ans
• Février 2017, presque trois ans après la mort de leur fils, Alexander et son épouse décident de divorcer, non pas parce qu'ils ne s'aiment plus, mais parce qu'ils ne sont plus capables d'être ensemble.


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: D'internet à la vie réelle - Alexander, le Dim 15 Oct - 3:21






Est-ce qu'il existe d'autres hommes comme moi? Il est évident qu'il en existe parce que je ne suis pas quelqu'un d'unique quand même. J'ose espérer qu'on n'a pas brisé le moule après ma naissance. Je sais que beaucoup d'hommes de nos jours n'ont pas respect pour la femme et cela est très dommage. Il est dommage de voir à quel point la femme est rendue un objet, à quel point on fait croire aux jeunes filles qu'elles doivent être minces et ouvertes à toutes sortes de choses folles pour qu'elles soient acceptées. L'homme a rendu la femme comme un objet et les femmes embarquent malheureusement dans ce jeu. Les célébrités se mettent quasiment à poils pour plaire. Qu'on ne se demande pas par la suite pourquoi il y a de plus en plus de jeunes femmes qui ne s'aiment pas. C'est dommage, ça fait pitié.

ALEXANDER : « J'ose espérer que oui. Je ne suis pas le seul quand même. Il faut juste bien le chercher. Si jamais je suis le seul alors tant mieux pour moi et tant mieux pour cette femme qui voudra bien m'aimer, qui me laissera la chance de lui prouver que je suis l'homme qui lui faut et peut-être même l'homme de sa vie. »

Je ne peux m'empêcher de sourire. Malheureusement pour elle, j'ai regardé beaucoup de comédies romantiques, c'est mon petit plaisir coupable.

ALEXANDER : « Moi, je suis pas si mal cuisinier. Je suis quand même doué! »

Je ne suis pas un chef, mais je sais faire plusieurs petites choses qui sont bien bonnes. Cuisiner, c'était l'une des activités que j'avais en commun avec mon ex-femme. Nous aimions bien, la fin de semaine, s'installer à la cuisine et nous préparer un bon petit plat en riant. Nous essayons une nouvelle recette à tous les samedis. Je dois avouer que cela me manque.

Il est parfois difficile de savoir qui sont nos vrais amis. Nous le savons uniquement lorsque nous vivons des moments difficiles et qu'ils sont là pour nous. Les vrais amis seront toujours là alors que les faux amis nous éviterons lors de moments difficiles.

ALEXANDER : « Je peux t'embrasser si tu veux. »

COSMIC SHEEP.

___________________

Aretha Singleton
It's time to sleep play
avatar
Inscrit le : 12/09/2017
Messages : 1664
Avatar : Victoria Justice
Crédits : D.S.R.
Bloc notes :

Qui veut un câlin ?


Afficher


Re: D'internet à la vie réelle - Alexander, le Dim 15 Oct - 14:39

Il faut chercher, il faut chercher. Je pense qu’il faut juste vivre et si quelqu’un approche de ma vie alors j’ouvre les bras pour qu’on devienne vraiment ami. « Je comprends mais le chercher ? Je pense qu’il faut qu’il me montre le romantisme qui ne sied pas au jeune homme. Peut-être que toute l’éducation est à refaire chez eux, enfin les personnes qui ont m’ont âge. Peut-être le romantisme est de ta génération. » Dis-je en lui souriant. « Je ne suis pas née alors à la bonne période. » Pff, j’aurais dû naitre il y a huit ou dix ans. Après je ne sais pas si j’aurais cette petite folie. Je serais peut-être une femme sérieuse qui pensera à son travail au lieu de pensé à aujourd’hui. Enfin bref, j’ai au moins rencontré une personne comme lui et cela me fait plaisir. « Je suis sûre que la femme qui comblera ton cœur et qui sera combler par toi, sera la femme la plus heureuse du monde. Surtout quand tu la choie autant. C’est tellement beau, je ne te savais pas comme cela quand on discutait sur internet. » dis-je avec un grand sourire. C’est vrai on parlait de tout et de rien mais jamais de comment nous étions vraiment en couple. Je savais pour son divorce mais je ne savais pas que cette femme qu’il a aimée avait été autant aimée, autant dorloté, autant princesse dans les bras de cet homme. Franchement si une de mes amies le rencontrerais, il pourrait la faire tomber amoureuse de lui facilement. « Purée, les arguments que l’on pourrait mettre sur ton CV. Tu es sûr d’être célibataire. Attends, attends, tu es romantique, tu prends les femmes comme des princesses, tu sais cuisiner, tu peux être sérieux quand il le faut, tu peux rigoler quand il le faut, tu peux faire des plaisanteries et tu es beau, tu es avocat et dans un grand cabinet et tu es célibataire. Tu ne crois pas qu’il y ait un intru dans ce que je viens de dire ? » Un gros intrus mais je crois qu’il sait de quoi je parle. Sa proposition me fait beaucoup sourire. « Maintenant que tu viens de me le dire c’est plus une surprise, enfin je veux dire, ce n'est plus un truc fou. Prendre les femmes pour des princesses je ne dis pas non, mais bon aujourd’hui les filles veulent des hommes qui prennent les commandes si tu vois ce que je veux dire. » Je lui faire un sourire puis un clin d’œil. « Cela doit leur faire quand même peur, enfin je parle des hommes. On leur demande de penser un peu à nous mais d’un côté on veulent des hommes qui savent ce qu’ils veulent. S’il y en a un timide, la fille peut vite s’ennuyer. Enfin tous les goûts sont dans la nature mais le culte des hommes forts, cela doit vous pesez sur le dos. » dis-je en m’intéressant vraiment aux hommes, aux hommes qui font trop enfant, aux hommes trop timides, aux hommes qui se plein tout le temps.
Contenu sponsorisé
Afficher


Re: D'internet à la vie réelle - Alexander, le

D'internet à la vie réelle - Alexander

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

La boite à souvenirs :: En ville :: South Austin :: The King's Tavern-