Partagez| .

Stay with me today || Olex


Oliver O'Connord
avatar
Inscrit le : 22/10/2015
Messages : 1739
Avatar : Stephen Amell
Crédits : Odyssea pour l'avatar & Tumblr
Date de naissance : 05/08/1985
Mes rps :
INDISPONIBLE 5/5
Sujet en cours
Alex ~ Alexander ~ Barth ~ Ismaël ~ Silver
(je privilégies les réponses courtes )

Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Loulouee
• ÂGE : 25 Ans
• BLOC NOTE :


Stay with me today || Olex , le Dim 27 Aoû - 3:49


Cela faisait quelques jours maintenant que j'étais Hospitaliser. J'avais voulu venir en aide pendant un gros incendie à quelques kilomètres et j'avais été gravement blessé au tibia. Une énorme poutre m'était tombé dessus, mon os avait été brisé et j'avais du subir une opération. Une plaquette de métal avait été vissée pour tenir les deux parties de mon os ensemble et j'avais eu beaucoup de points de sutures pour refermer la plaie. Mise à part cela, j'avais été plongé dans le coma pendant plusieurs heures après l'accident, avant de reprendre mes esprits, mais tout était flou dans ma tête. Je ne me rappelait de pas grand chose, jusqu'à ce qu'on vienne me rendre visite. Une jeune femme qui avait réussi à faire en sorte que les secours viennent me chercher malgré l'état critique de l'établissement. Elle n'avait pas été témoin de la scène, mais elle avait vu les dégats causé sur ma jambe et m'avait expliquer ce qui s'était passé à partir du moment où les secours m'avaient sortis des débris. Pour sa part, elle avait eu beaucoup de chance, seulement un peu de fumée dans ses poumons. Elle avait eu son congé le jour même mais était revenue prendre de mes nouvelles à deux ou trois reprises depuis. Je trouvais cela très gentil de sa part, mais j'étais déçu de n'avoir eu aucune visite importante. Il y avait des journaliste qui avaient essayés de me joindre pour une entrevue, mais j'avais sommer le personnel de l'Hopital de ne pas les laisser m'approcher. Je pourrais toujours répondre à leur questions une fois que je serais rétabli.

D'ailleurs, j'allais bientôt pouvoir sortir, mais avec mes béquilles, j'avais l'interdiction de conduire un véhicule motorisé et je n'avais personne vers qui me tourner. Je n'osais pas appeler Alexander, malgré tous les efforts que j'avais mis pour essayer de créer une relation de complicité entre nous, cela n'avait pas aboutit à grand chose. J'avais essayer de rejoindre Lizzie, mais elle était malheureusement occupée à l'extérieur de la ville. En réalité, je soupçonnais qu'elle m'en veuille que j'aie tout gâcher avec Alex et qu'elle me fasse la gueule, mais d'un autre côté je me disais que ma propre soeur ne m'aurait jamais laissé seul dans cette situation si elle avait pu me venir en aide. C'est dans ce genre de moment que l'on réalise qu'on a pas tant de gens que ça dans nos vies, n'est-ce pas...? Et Alex... Pouvais-je vraiment me permettre de lui passer ce coup de fil? J'avais été clair la dernière fois, j'allais la laisser tranquille, je ne voulais pas qu'elle finisse par me mettre des charges de harcelements sur le dos. Je serais toujours là pour elle, si seulement elle le voulait. Depuis notre dernière conversation, si on peut dire ainsi, Alex ne m'avait pas recontacté. Je lui avais laissé le choix et vu son absence d'appel, j'avais compris que c'était bel et bien terminé. Que ca ne donnait rien de persister, même si ce n'était que pour entretenir une simple amitié. Alors ouais, j'étais vraiment dans la merde là.

J'étais assis sur le lit en train de manger mon plateau repas quand une infirmière vint m'informer que j'avais de la visite. Surpris, je lui demandai de qui il s'agissait. Ma première pensée alla directement vers ma soeur, même si elle m'avait dit ne pas pouvoir. Je fronçai les sourcils quand elle m'annonça que c'était la police. «Je croyais qu'ils n'avaient pas besoin de me revoir puisque je n'ai été témoin de rien du tout....» J'avais été interrogé, évidemment, mais je n'avais rien à leur dire, puisque j'étais arrivé sur les lieux et que l'incendie était déjà bien entamé. Décidemment, je ne comprenais plus. L'infirmière haussa les épaules avant de pousser le rideau et de dévoiler mon visiteur.

___________________
Is it you or is it me?
Or all the words we never say?
I lose myself in all this fights
I lose my sense of wrong and right.
It's shaking from the pain that is in my head
It's not over unless you let it take you
It's not over unless you let it break you
“secondhand serenade” .narnienne.
   
Alex D. Parker
avatar
Inscrit le : 02/11/2015
Messages : 227
Avatar : Sophia Bush
Crédits : RIDDERMARK
Date de naissance : 19/10/1987
Mes rps :

Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Jouaanie
• ÂGE : 21 ans
• BLOC NOTE : The show must go on


Re: Stay with me today || Olex , le Dim 17 Sep - 23:59

J'en avais plein les bras depuis quelques temps. Depuis l'incendie, je n'avais pratiquement pas dormi ou même mis les pieds dans mon appartement. J'étais soit au poste, soit à l'hôpital ou sur les lieux pour apporter secours aux gens et aider les pompiers. En parallèle, j'avais du intervenir pour des vols à main armée, des tentatives de meurtre, etc. Aujourd'hui, sans changer l'habitude, j'étais au poste. J'avais passé la nuit dans un immeuble insalubre pour coincer un type. Il s'était débattu sauvagement et finalement, nous l'avions amené en cellule. Un officier avait été chargé de la surveillance et j'avais décidé de rester avec un collègue pour l'aider dans une autre affaire.

J'avais finalement pu rentrer qu'en fait de matinée le lendemain. Cependant, j'en étais pas au bout de mes peines. J'avais tout juste eu le temps de me préparer un repas à réchauffer et prendre une bonne douche chaude que mon portable sonna. Comme les victimes de l'incendie était, à ce moment-ci, mieux en mesure de nous répondre, on me demanda d'aller à l'hôpital pour poser quelques questions au sujet de ce qui s'était passé ce jour-là. Je soupirai. Je savais bien que personne ne voudrait me parler. Ces pauvres gens étaient traumatisés et surtout très fatigué. Malgré tout, j'acquiesçai. Je sortis un pantalon vert vite fait et un pull à capuche noir. Je fis rien de mes cheveux et les laissa donc se poser sur mes épaules. Je pris mes lunettes de soleil, mon badge et mes clés et quitta l'appartement.

J'avais passé au poste quelques secondes pour récupérer mon revolver et le reste de mon équipement et finalement me posa à l'hôpital. Je suivis le médecin qui avait été prévenu de mon arrivée. Je devais le suivre jusque dans une des chambres qui m'était assignée. On m'ouvrit et c'est là que je croisai ce regard. Celui qui m'avait tant conquis. Celui qui m'avait aussi regardé avec un sale mépris. Cependant, malgré tout... en passant la porte, c'est mon coeur qui me guida en premier. Il battait rapidement et instinctivement, je m'étais précipité à son chevet. "Mais qu'est-ce que tu fais ici!" dis-je en croisant les bras l'air sévère. "Tu as voulu jouer au super héros?" Je préférais rigoler plutôt que me montrer inquiète ou heureuse de le voir. Rigoler nous rapprochait un peu plus de l'amitié et m'éloignait de la foudre qui m'avait si durement frappée. Je le regardai avec la plus grande tendresse qu'il me connaissait malgré tout. J'étais venue pour l'interroger, lui demander des informations sur l'incendie ou ce qu'il avait pu voir, mais je savais bien que si au départ il ne savait rien, il ne pouvait rien savoir de plus. On m'avait dit d'insister, mais cela ne servirait à rien. Cela faisait un bail que l'on ne s'était pas parlé. On avait presque pas échangé de textos depuis que je l'avais viré du poste. "Sinon, comment tu vas!?" Dans son état, je pouvais comprendre qu'il n'aurait probablement pas envie d'échanger, mais plutôt de sortir d'ici. "T'en fais pas, je demande à ce qu'on signe ton congé et je te ramène chez toi!" dis-je sur un ton amusé. "Arrête de faire la gueule! Je suis là en plus!" Je tentais de faire comme si tout coulerait tout seul, comme si nous étions vraiment amis, comme si nous avions pris le recul nécessaire.

___________________

Watching for comets
Say my name, I'll be there. I didn't know, you should've said that you cared. It's not too late for broken hearts. Take my hand, make a wish on a star ©️endlesslove.
Oliver O'Connord
avatar
Inscrit le : 22/10/2015
Messages : 1739
Avatar : Stephen Amell
Crédits : Odyssea pour l'avatar & Tumblr
Date de naissance : 05/08/1985
Mes rps :
INDISPONIBLE 5/5
Sujet en cours
Alex ~ Alexander ~ Barth ~ Ismaël ~ Silver
(je privilégies les réponses courtes )

Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Loulouee
• ÂGE : 25 Ans
• BLOC NOTE :


Re: Stay with me today || Olex , le Hier à 4:01


Quand l'infirmière sortie de la chambre pour y laisser entré mon visiteur, je fus pris de court. C'est Alex qui poussa la porte et qui apparu sous mes yeux. Je ne l'avais plus revu depuis quelques semaines maintenant et même si elle ne m'avait jamais recontacté, j'étais content de la voir ici. Néanmoins, je me demandais ce qu'elle faisait ici et j'allais lui poser la question quand elle me devança. «Je pourrais te demander la même chose.» dis-je en laissant un sourire s'étirer sur mes lèvres. «Tu me connais, je ne peux pas m'en empêcher.» Cela faisait parti intégrante de moi. J'avais d'abord tenté de venir en aide à Silver, cette jeune inconnue qui s'était retrouvée ivre au milieu d'une fontaine. J'avais fini par la laisser là puisqu'elle avait refuser quelconque aide de ma part, n'ayant ni pièce d'identité sur elle, ni téléphone portable. J'avais fini par découvrir qui elle était récemment, alors que je l'avais reçue au Cabinet pour un Stage. Puis il y avait eu Alex et elle, malgré les insultes, je ne l'avais pas laisser tomber. Je ne l'avais pas abandonner, je n'avais pas pu et même si notre rencontre était des plus étranges, jamais je ne pourrais regretter de lui avoir porté secours. Et finalement, il y avait ce poupon, la plus petite victime qui soit. «Comme tu peux le constater, j'ai raté mon coup cette fois...» Je lui pointais ma jambe plâtré du doigt, sans réaliser que mes paroles pouvaient être mal interprétés, jusqu'à ce que je vois son joli visage se crisper d'inquiétude. J'intervins avant de lui laisser le temps de supposer certaines choses. «Eh, t'en fais pas, le bébé va bien. Ce n'est pas moi qui l'ai sortit des flammes, vu mon état, mais il est en vie.» C'était le plus important, je me fichais bien que ce soit l'autre jeune femme qui l'ait amené aux ambulanciers et que ce soit elle qui passe pour l'Héroïne, je ne faisais pas cela pour l'image, mais parce que ça me donnait bonne conscience et que je n'aurais jamais pu laisser cet immeuble s'effondrer sans au moins essayer d'en sortir cette innocente victime. «Disons que j'ai connu mieux, la réhabilitation sera longue que les médecins disent. Puis je n'en peux plus d'être coincé ici.» dis-je en affichant un air désespéré sur mon visage. J'étais là depuis moins d'une semaine mais cela me semblait une éternité. «Tu crois avoir le pouvoir nécessaire de me faire sortir d'ici?» Ce n'était pas parce qu'elle faisait partie de la police qu'elle y parviendrait, mais je l'espérais. «Tu ferais vraiment ça pour moi? Me ramener chez moi par dessus le marché? Je ne voudrais pas bloquer ton temps si précieux.» J'avais pris un ton plaisantin, même si je ne rigolais qu'à moitié. Si Alex avait déjà eu l'impression d'être un fardeau pour moi, cette fois c'était mon tour de ne pas vouloir être un poids sur ses épaules. «J'avouerais que je t'en serais éternellement reconnaissant. Puis en ce moment... je n'ai vraiment personne vers qui me tourner. Avec Lizzie qui est hors de la ville... Tu sais comment sont mes rapports avec mon frère alors n'en parlons même pas...» Je roulais les yeux aux plafonds. J'avais fais des efforts pour me rapprocher d'Alexander, mais chaque fois que je faisais un pas en avant, j'avais l'impression que lui en faisait trois de reculons, c'était lassant. «Dis-moi, c'est le boulot qui t'as envoyé?» Je posais la question même si je connaissais déjà la réponse, vu son étonnement à elle quand elle m'avait vu dans ce lit. Pourtant, j'osais espérer que la brunette soit venue d'elle-même, me voir moi, et non pas pour des papiers relier à son job. «En tout cas, je suis content de te voir Alex. Vraiment.»

___________________
Is it you or is it me?
Or all the words we never say?
I lose myself in all this fights
I lose my sense of wrong and right.
It's shaking from the pain that is in my head
It's not over unless you let it take you
It's not over unless you let it break you
“secondhand serenade” .narnienne.
   

Stay with me today || Olex

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Austin North :: Austin State Hospital-