Partagez| .

Respire... [Reese & Jayce]


Jayce E. Cohwen
On rêve sans cesse d'un idéal, mais l'idéal c'est de rêver
avatar
Inscrit le : 13/08/2017
Messages : 156
Avatar : Mathias Lauridsen
Crédits : avatar vanessa ♥
Date de naissance : 30/04/1989
Mes rps : (5)
Face à face au Fitz avec Chris ▬ Retour au boulot avec la gentille Reese ▬ Moment d'détente dans cette phase merdique avec Lou et tous leurs potes ▬ Amour ou vodka ? Faut faire un choix avec Aretha ▬ Urgence à l'hôpital avec Shireen, précipitée dans l'frisson


Bloc notes :
#Jayris

EN CE MOMENT :
▸ Il est de retour à Austin depuis 5 jours
▸ Il est dans un état émotionnel pitoyable
▸ Il dort dans sa bagnole
▸ Il est terrifié à l'idée de voir Chris
▸ Il se noie dans le travail
▸ Il s'est mit à fumer - beaucoup



EN PASSANT :
▸ Il est résident à l'hôpital d'Austin
▸ Il adore se faire de nouveaux amis
▸ Il a un bateau rien qu'à lui depuis ses 8 ans. C'est d'son grand-père Emile qu'il tient cette passion d'la mer
▸ Il fait du foot dans un club d'Austin
▸ Il est devenu danseur grâce à Leonora, et à son amie Abbie
▸ Il a trois soeurs
▸ Sa petite-amie a avorté sans le lui dire
▸ Il a passé cinq semaine sur le canapé de sa soeur Julia, à étouffer son chagrin
▸ Il rêve d'avoir un chien depuis qu'il est gosse - p'être même trois ou quatre ?
▸ Dani, son adorable nièce, a soufflé sa troisième bougie cet été



CE N'EST PLUS JAYCE QUI DECIDE
c'est mouahaha :


membre d'la #shiparmy & fière de l'être!

Mes ships coups d'♥ hihi :
 


Ceux qui m'font rêver *-* :
 



En amour avec le perso d'Hortie.
Normal quoi.

Et p'tite dédicace à notre Floflo chérie, la meilleure couz ♥️


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Malbe (Marion)
• ÂGE : 21
• BLOC NOTE : Jayris ♥ Josh-Ruby ♥


Respire... [Reese & Jayce], le Sam 26 Aoû - 21:00

Il était rentré à Austin depuis cinq jours. Et il traînait les pieds, même à l'hôpital. Il avait encore dans la gorge le goût amer d'la rancune et ses yeux l'piquaient. A cause d'la tristesse, et aussi à cause des pétards qu'il passait son temps à fumer. Jayce, c'n'était pas un grand fumeur. Surtout qu'avec son métier, il se méfiait beaucoup d'ces machins. A part en soirée ou pour accompagner des copains, il touchait pas aux joints. Sauf dans des moments comme celui-là, des moments où il avait besoin d'se pourrir l'intérieur parce qu'il souffrait trop et qu'il pouvait pas faire face. Il était courageux d'habitude. Mais en c'moment, il lui semblait n'avoir aucune force. C'était fou comme cette histoire de bébé l'bousillait. C'était fait d'toute façon, il pouvait rien changer.
Il commençait à relativiser, malgré toutes ces émotions qui s'bousculaient encore au fond d'son corps. Y'avait des gens tout aussi malheureux qu'lui. Et lui, il n'pouvait plus rien faire pour son bébé. Pour d'autres, le combat ne s'arrêtait jamais. Comme pour Reese. D'ailleurs, elle était dans l'couloir, les yeux baissés sur ses chaussures, les bras tendus, appuyés sur les rebords d'sa chaise. Il aurait reconnu partout sa silhouette toute maigrichonne. Il connaissait bien son p'tit coeur trop faible qui manquait des s'condes et avait du mal à rattraper l'temps réel. « Reese ? » Elle leva les yeux. Il fit un p'tit signe de tête pour lui montrer qu'c'était à son tour. « Tu viens ? » Jayce était planté devant la porte d'sa salle d'examen, la longue blouse d'résident sur les épaules, les papiers d'sa patiente entre les mains et un sourire d'docteur sur la bouche. Elle passa d'vant lui et il mit une main dans son dos, rassurant. « Tu vas bien ? » Les médecins d'hôpitaux posent souvent des questions sur la vie personnelle, pour mettre à l'aise et tout ça. Jayce lui, c'était parce qu'il s'intéressait vraiment, ça lui tenait à coeur et il était un peu curieux d'la vie des gens qu'il aimait bien. Il n'posait pas les questions comme les vieux docteurs un peu oppressants d'savoir des détails et on sentait qu'c'était pas juste pour combler un blanc. « L'univ, c'est cool ? » Il était d'ces gens totalement zen qui mettent à l'aise en un instant, et il n'pressait pas d'réponse. Il s'assurait juste qu'elle avançait ou s'préparait à l'faire. Reese avait des problèmes de socialisation, en plus d'sa santé instable. Jayce espérait qu'elle rencontrerait des gens dans ses cours ou sur le campus parce qu'il fallait qu'elle s'sente appuyée. Ca f'sait partie d'sa thérapie.

___________________


we were meant to be
now we fall. we don't have our wings anymore. it feels like the skies were wrong. but i just miss you, and i miss us
Reese Hellstörm
Des mots & mes maux
avatar
Inscrit le : 17/08/2017
Messages : 190
Avatar : Josefine Pettersen
Crédits : méli-mélo d'génies grapheurs ♡
Date de naissance : 03/12/1996
Mes rps :
& LES PETITS POISSONS :
ROUGES (☆) ET DORÉS (★)



Bloc notes :
✎ DEAR LITTLE DIARY,
OF BLONDIE'S JOURNEY



❧ Manger trois fois par jour c'est encore difficile
❧ Retrouver ma génitrice m'aiderait peut-être à aller mieux
❧ Austin j'trouve ça pas mal chouette
❧ Il faut que j'aille m'acheter de nouveaux livres
❧ J'ai pas envie d'aller voir la thérapeute


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: .blueprimrose ♡
• ÂGE : vingt et un printemps
• BLOC NOTE : Prout en pet de sucre j'vous kiff putain


Re: Respire... [Reese & Jayce], le Mar 29 Aoû - 16:57

L'destin parfois peu avoir une cruauté sans nom lorsqu'il s'agit de s'abattre sur des gens dont la vie est déjà bien assez difficile comme ça. Ça lui avait pas suffit d'prendre à Reese sa jeunesse et sa santé, fallait en plus qu'il s'attaque à son petit cœur déjà meurtri par l'abandon, achevé presque à cause de la maladie. Deux mots : bradycardie sinusale, un mot tout aussi moche que c'qu'il voulait bien dire, un rythme cardiaque bien faiblard causé par sa sous-alimentation. Le mot d'ordre donné à l'époque par les médecins ? Suivi régulier. Alors non, la blondinette n'avait pas le choix d'être là aujourd'hui, week-end oblige, jours de thérapie.
Y'a bien des jours où ces murs dans lesquels elle passait visite, lui donnait envie de s'enfuir. L'hôpital est bien un endroit qui dés qu'on en franchis l'enceinte pu la mort à plein nez, est dénué d'une quelconque lumière chaleureuse à part peut-être celle du médecin auquel elle rendait visite. Pour Reese, Jayce avait la quiétude des jours de pluie, qu'on ne se lasserait pas d'écouter pendant des heures même s'il vous déballe tout les problèmes que vous avez dans votre corps qui peine doucement à vous reporter sur cette terre. Y'avait une lueur chaleureuse en lui qui faisait oublier pendant les consultations que Reese avait été dans des phases bien sombres, il imposait la sympathie et l'admiration, tant qu'elle se sentait un peu plus confiante lorsqu'il s'agissait de prendre la parole.
Son tour était venu, soulevée par la voix de son gentil médecin auquel elle souriait d'abord, adressant ensuite un bref mouvement d'épaules à sa question. Difficile de ne pas savoir à quel point ces allers-retours à la longue pouvaient rendre las. Elle connaissait maintenant la moitié des docteurs, thérapeutes, personnel de ce pourtant grand hôpital, pas l'meilleur des mondes pour une jeune fille de vingt ans à peine. Prenant l'aise de s'asseoir sur la chaise en face du bureau de Jayce elle croisait ses petits bras encore un peu maigres contre sa poitrine.  « J'suis encore au stade limité à ma participation en td... » En disant ça, elle se donnait le mérite à elle seule ainsi que l'impression d'avoir fait de nettes progrès, sauf qu'en soit, prendre la parole face à un adulte avec qui elle était plus à l'aise plutôt que devant un groupe n'était en soi pas grand chose.
Jayce E. Cohwen
On rêve sans cesse d'un idéal, mais l'idéal c'est de rêver
avatar
Inscrit le : 13/08/2017
Messages : 156
Avatar : Mathias Lauridsen
Crédits : avatar vanessa ♥
Date de naissance : 30/04/1989
Mes rps : (5)
Face à face au Fitz avec Chris ▬ Retour au boulot avec la gentille Reese ▬ Moment d'détente dans cette phase merdique avec Lou et tous leurs potes ▬ Amour ou vodka ? Faut faire un choix avec Aretha ▬ Urgence à l'hôpital avec Shireen, précipitée dans l'frisson


Bloc notes :
#Jayris

EN CE MOMENT :
▸ Il est de retour à Austin depuis 5 jours
▸ Il est dans un état émotionnel pitoyable
▸ Il dort dans sa bagnole
▸ Il est terrifié à l'idée de voir Chris
▸ Il se noie dans le travail
▸ Il s'est mit à fumer - beaucoup



EN PASSANT :
▸ Il est résident à l'hôpital d'Austin
▸ Il adore se faire de nouveaux amis
▸ Il a un bateau rien qu'à lui depuis ses 8 ans. C'est d'son grand-père Emile qu'il tient cette passion d'la mer
▸ Il fait du foot dans un club d'Austin
▸ Il est devenu danseur grâce à Leonora, et à son amie Abbie
▸ Il a trois soeurs
▸ Sa petite-amie a avorté sans le lui dire
▸ Il a passé cinq semaine sur le canapé de sa soeur Julia, à étouffer son chagrin
▸ Il rêve d'avoir un chien depuis qu'il est gosse - p'être même trois ou quatre ?
▸ Dani, son adorable nièce, a soufflé sa troisième bougie cet été



CE N'EST PLUS JAYCE QUI DECIDE
c'est mouahaha :


membre d'la #shiparmy & fière de l'être!

Mes ships coups d'♥ hihi :
 


Ceux qui m'font rêver *-* :
 



En amour avec le perso d'Hortie.
Normal quoi.

Et p'tite dédicace à notre Floflo chérie, la meilleure couz ♥️


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Malbe (Marion)
• ÂGE : 21
• BLOC NOTE : Jayris ♥ Josh-Ruby ♥


Re: Respire... [Reese & Jayce], le Dim 3 Sep - 12:05


Quand on était anorexique, y'avait toutes sortes de complications dans l'corps. Jayce, lui, s'occupait des coeurs. C'était devenu sa spécialité. Et Reese avait besoin d'un expert dans c'domaine. De tonnes d'experts dans plein d'domaines en fait, parce que l'anorexie entraînaient des tas d'conséquences pas sympas, alors une dizaine de médecins étaient sur son cas. Elle passait beaucoup d'temps à l'hôpital, dans un lit ou sur une table d'examen, branchée ou inspectée, petit fantôme blanc dans les couloirs. Elle allait mieux. Ca s'voyait à sa peau rosie et ses yeux un peu plus brillants, ses joues arrondies et sa silhouette moins fragile. Elle étaient en forme, maintenant. Ca faisait plaisir à Jayce, de pas la voir trembler à chaque p'tit effort. Elle haussa les épaules, un peu lassée, un peu hésitante. Mais elle eut l'air solide et l'docteur esquissa un sourire dans l'coin d'sa bouche heureuse. « Ouais, j'trouve que t'as l'air bien. » Il savait que l'hôpital, c'n'était pas l'endroit rêvé pour passer ses weekends. Ou quelque autre jour de la semaine d'ailleurs. Reese n'aimait pas trop ça. Et elle devait en avoir plus qu'assez de ces murs trop blêmes et d'ces lumières crues. Aujourd'hui, elle n'était plus clouée aux sols désinfectés, elle sortait, elle allait à l'université, elle côtoyait plein d'gens et surtout des jeunes d'son âge intéressés par tout, passionnés de plein d'choses, curieux, intrigués et intrigants. Elle voyait d'moins en moins d'blouses blanches et d'tuyaux. Jayce était très optimiste, Reese était sur la voie. « T'as bonne mine. » Il hocha, pour confirmer, satisfait. Elle s'mit confortablement dans l'fond du siège et croisa les bras. Et elle parla d'sa participation en TD. Limitée. Il haussa un sourcil. « Ah ! Tu sais qu'les limites c'est fait pour être franchies ? » Ses lèvres s'étirèrent d'un air malin et il eut des fossettes sur ses joues. « C'est super ! T'as remarqué des gens qui semblent sympas ? ... Ou même, rencontré des gens sympas ? » Elle avait peut-être déjà des amis à la fac ? Dans ce cas là, il n'avait plus trop d'soucis à s'faire pour elle. « Hé. » Il alla déposer sa main sur l'genou d'Reese. « J'sais bien que ça pèse tout ça. La nouveauté ça rebute, ça intimide. Mais t'es une personne forte. » Il avait l'air tellement sûr de lui, il aurait pu convaincre n'importe qui d'la véracité d'ses propos. « T'as l'impression d'avancer trop lentement, mais c'est normal. T'avances doucement, mais déjà t'avances. Et pour ça tu dois être fière de toi... En tout cas, moi je l'suis. Super fier même. » Il hocha, persuadé. « Y'a qu'des progrès en ce moment Ree. »

Jayce n'était pas assis sur le grand fauteuil d'son bureau d'expert. Il n'aimait pas du tout cette chaise imposante et ne s'y installait pratiquement jamais. Il y avait un tabouret dans un coin d'la pièce, qu'il préférait largement. D'toute façon, il n'était que rarement dans cette salle ; il passait la majorité d'sa journée debout, à traverser l'bâtiment au pas d'course. Là, pour la consultation d'la miss Hellstörm, il s'était plutôt posé sur l'bord du bureau, le clipboard d'la patiente en attente. Pendant qu'ils discutaient tranquillement, Jayce sortit d'un tiroir un brassard gris et alla prendre la tension d'la jeune femme. Il finit par déplier l'dossier d'Reese et nota les chiffres. Il commença même sa tournée d'questions habituelles. « Tu te reposes assez ? Tu t'sens moins fatiguée qu'la s'maine passée ? » Sur les papiers, y'avait des lignes à remplir, des échelles de 1 à 10 et des cases à cocher. Comme d'habitude.

___________________


we were meant to be
now we fall. we don't have our wings anymore. it feels like the skies were wrong. but i just miss you, and i miss us
Reese Hellstörm
Des mots & mes maux
avatar
Inscrit le : 17/08/2017
Messages : 190
Avatar : Josefine Pettersen
Crédits : méli-mélo d'génies grapheurs ♡
Date de naissance : 03/12/1996
Mes rps :
& LES PETITS POISSONS :
ROUGES (☆) ET DORÉS (★)



Bloc notes :
✎ DEAR LITTLE DIARY,
OF BLONDIE'S JOURNEY



❧ Manger trois fois par jour c'est encore difficile
❧ Retrouver ma génitrice m'aiderait peut-être à aller mieux
❧ Austin j'trouve ça pas mal chouette
❧ Il faut que j'aille m'acheter de nouveaux livres
❧ J'ai pas envie d'aller voir la thérapeute


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: .blueprimrose ♡
• ÂGE : vingt et un printemps
• BLOC NOTE : Prout en pet de sucre j'vous kiff putain


Re: Respire... [Reese & Jayce], le Mar 5 Sep - 18:12

L'truc bien avec Jayce c'est que Reese n'avait pas à proprement dit l'impression d'être en consultation. Il pourrait aller directement au but, faire quelques tests et une lecture de dossier mais à chaque fois qu'elle lui rendait visite, il prenait la température dans sa vie, histoire d'savoir si tout allait bien, si ça allait mieux et c'était toujours c'moment dans ses visites qu'elle aimait l'plus.
Il représentait un peu l'ami inattendu ou carrément improbable qu'tu te fais sans vraiment le vouloir mais qui t'es bien utile. Il s'mettait pas la casquette du médecin qui écoute pour écouter parce-qu'au fond il en avait rien à foutre, on sentait dans sa prise de parole que le problème, il le prenait à bras l'corps comme si lui-même vivait la même chose que son patient. Reese, elle cherchait pas le soutien, l'approbation et encore moins à s'faire plaindre quand elle venait en visite à l'hôpital, c'était le seul endroit où même si t'y entre vivant et tu peux en ressortir mort, t'es pas juger pour tes déficiences ou tes problèmes parce-qu'il y aura toujours une personne dans un état bien pire que le tien. Quand elle passait les portes coulissantes de l'entrée, les regards qu'on lui lançait parfois dans la rue à cause de sa maigreur disparaissaient, les chuchotements, les gens qui s'retournent et ça faisait comme un bien fou malgré les fois où elle sentait l'ras-le-bol prendre le dessus alors quand Jayce lui demanda si elle avait fait des rencontres à la fac, Blondie fit grise mine « C'est compliqué, les gens ont tendance à penser que l'anorexie est aussi transmissible qu'un rhume... Ça en rend pas mal stupides mais j'essaie de triée les bons. » Parce-que ouais, les gens croient qu'si une anorexique entre dans ta vie, elle va te corrompre dans la sous-nutrition par voodouïsme alors qu'au fond l'problème est plus d'ordre psychique que de la volonté à vouloir se détruire mais ça c'était sans compter sur ceux qui pointaient du doigts les gens comme Reese, accusant leurs méfaits comme étant uniquement d'leurs faute mais fort heureusement y'avait des gens compréhensifs et tolérants comme Jayce qu'elle remerciait de ces gentilles paroles en acquiesçant d'un mouvement de la tête. Parfois y'avait pas besoin de dire des centaines de mots pour faire don de tout le respect et la gratitude que t'a pour un être humain, il l'a poussait vers le haut et la blondinette s'inspirait de ces sages paroles et d'ces conseils pour la vie de tout les jours, un 50/50 en d'autres termes.

Prise de tension habituelle et les questions systématiques dont la petite Reese connaissait le mécanisme. Au tout début c'était un peu venu comme une sorte de mise en interrogatoire quand t'es une newbie des consult' avec une aisance de 0 sur l'échelle de la confiance mais ça f'sait presque un an maintenant alors le mécanisme avait trouvé les rouages dans lesquels s'enclencher pour le questionnaire comme elle le surnommait, se fasse sans encombre. « Je suis très vite fatiguée en ce moment, mais y'a eu les vacances, maintenant la rentrée et tout puis j'ai été à Ingarö. » pour quelques formalités, comme la visite de sa famille mais aussi l'intégration complète de son dossier à l'hôpital d'Austin, c'qu'elle ne garda pas secret très longtemps « Je vais restée ici donc on va se voir souvent. » Car ce qui était à la base un simple accord entre médecins, avait été transformé en demande exclusive de la patiente. Dans son envie d'isolement, de fuite, elle avait trouvée l'amour de ce renouveau qui s'offrait à elle et p't'être avec le chemin de la guérison.
Jayce E. Cohwen
On rêve sans cesse d'un idéal, mais l'idéal c'est de rêver
avatar
Inscrit le : 13/08/2017
Messages : 156
Avatar : Mathias Lauridsen
Crédits : avatar vanessa ♥
Date de naissance : 30/04/1989
Mes rps : (5)
Face à face au Fitz avec Chris ▬ Retour au boulot avec la gentille Reese ▬ Moment d'détente dans cette phase merdique avec Lou et tous leurs potes ▬ Amour ou vodka ? Faut faire un choix avec Aretha ▬ Urgence à l'hôpital avec Shireen, précipitée dans l'frisson


Bloc notes :
#Jayris

EN CE MOMENT :
▸ Il est de retour à Austin depuis 5 jours
▸ Il est dans un état émotionnel pitoyable
▸ Il dort dans sa bagnole
▸ Il est terrifié à l'idée de voir Chris
▸ Il se noie dans le travail
▸ Il s'est mit à fumer - beaucoup



EN PASSANT :
▸ Il est résident à l'hôpital d'Austin
▸ Il adore se faire de nouveaux amis
▸ Il a un bateau rien qu'à lui depuis ses 8 ans. C'est d'son grand-père Emile qu'il tient cette passion d'la mer
▸ Il fait du foot dans un club d'Austin
▸ Il est devenu danseur grâce à Leonora, et à son amie Abbie
▸ Il a trois soeurs
▸ Sa petite-amie a avorté sans le lui dire
▸ Il a passé cinq semaine sur le canapé de sa soeur Julia, à étouffer son chagrin
▸ Il rêve d'avoir un chien depuis qu'il est gosse - p'être même trois ou quatre ?
▸ Dani, son adorable nièce, a soufflé sa troisième bougie cet été



CE N'EST PLUS JAYCE QUI DECIDE
c'est mouahaha :


membre d'la #shiparmy & fière de l'être!

Mes ships coups d'♥ hihi :
 


Ceux qui m'font rêver *-* :
 



En amour avec le perso d'Hortie.
Normal quoi.

Et p'tite dédicace à notre Floflo chérie, la meilleure couz ♥️


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Malbe (Marion)
• ÂGE : 21
• BLOC NOTE : Jayris ♥ Josh-Ruby ♥


Re: Respire... [Reese & Jayce], le Mer 6 Sep - 19:05


« C'est compliqué, les gens ont tendance à penser que l'anorexie est aussi transmissible qu'un rhume... Ça en rend pas mal stupides mais j'essaie de trier les bons. » Jayce haussa les sourcils, un peu choqué. Il aurait presque pu être furieux contre ces gens pas très délicats qu'décrivait Reese, parce que ça s'voyait qu'elle était blessée d'ça, de la distance que prenaient les autres élèves, d'la méfiance qui faisait qu'elle se retrouvait un peu plus seule dans c'monde. Mais il comprenait quand même qu'on s'méfie, qu'on ait peur. Pas d'Reese mais d'la maladie, d'la différence. Il connaissait bien l'genre humain, les drôles d'idées qui pouvaient germer dans l'cerveau l'Homme et les préjugés qu'il avait quand il n'connaissait pas. Il avait d'l'indulgence, Jayce. Sûrement trop, parfois. Mais ça lui donnait une bonne idée. Faudrait qu'il aille parler aux étudiants, faire une sorte d'intervention en amphi pour parler d'l'anorexie ou d'autres maladies qu'les jeunes comprenaient pas tout à fait. Ca lui avait déjà traversé l'esprit mais voir Reese touchée par cette histoire, ça l'avait convaincu d'agir. Il irait en parler à l'université aussitôt sa garde terminée. Ouais, bonne idée. Il décida de n'rien dire à Reese, c'était qu'un projet d'toute façon. Il s'concenta d'un p'tit « Hm » concerné et inquiet. Il allait résoudre ce problème. Ou du moins, atténuer les difficultés d'parcours de Reese au maximum de sa capacité. Quand on avait l'pouvoir d'agir, il fallait l'faire. « Y'a bien 50% d'connards sur cette Terre Reese. » Il haussa les épaules. « Mais tous ceux qu'tu crois cons ne l'sont pas forcément. Y'a plein choses qui rendent stupide dans l'quotidien, l'ignorance comme tu dis et puis les événements d'ta journée. » Il s'rappela qu'hier il avait été extrêmement désagréable envers Amanda, sa d'mi-soeur. Envers tout un paquet d'inconnus aussi, après avoir appris pour l'avortement d'Chris. Il n'avait pas non plus été tendre avec Julia, quand il était venu squatter chez elle. Il s'en voulait d'ce comportement. Mais il s'pardonnait un peu, parce qu'il était sur les nerfs et on n'pouvait pas toujours être au top. « Si on fait abstraction des trucs qu'les autres font, qui nous vexent - plus que ça n'le devrait - on peut s'rendre compte que ceux qu'on croyait mauvais ne l'sont pas totalement. » Il claqua sa langue à son palais. « Mais c'est sûr, y'en a beaucoup qui sont stupides de base donc ... » Il haussa les épaules, exagérément dépité. Et il eut un sourire espiègle, pour alléger le poids d'cette discussion.

« Je suis très vite fatiguée en ce moment, mais y'a eu les vacances ... » Il hochait pendant qu'elle parlait et rangeait toutes ces infos dans les tiroirs organisés d'son cerveau. « ... maintenant la rentrée et tout puis j'ai été à Ingarö. » « Ah super ça ! Raconte ! » Ca lui plaisait d'savoir comme ça s'était passé. Et il adorait entendre parler d'voyages.

« Je vais rester ici donc on va se voir souvent. » Il écarquilla doucement les yeux. « C'est vrai ?! » Et puis l'esquisse d'un sourire s'dessina sur le bord d'ses lèvres. Elle avait été séduite par Austin, comme lui. Ses raisons d'rester étaient sûrement les mêmes que celles de Jayce : un coup d'coeur et un sentiment d'confort. C'qui comptait c'était qu'elle se plaise là, qu'elle se sente chez elle. Et maintenant, elle allait avoir tous ses dossiers médicaux à ASH et Jayce s'rait son médecin attitré. D'quoi réjouir le duo. « Oh Reese c'est une super nouvelle, Austin te tend les bras ! » Il s'mit à penser que puisqu'elle s'rait tout l'temps en ville, il allait pouvoir lui faire rencontrer ses potes et lui faire découvrir des tas d'trucs, lui faire visiter des endroits qu'elle n'connaissait sûrement pas comme ce p'tit café d'South Austin où on dégustait des spécialités ! Il était avenant comme ça, il s'mettait à rêvasser et à s'imaginer la suite. Mais il n's'annonça pas tout haut, d'vant Reese, il garda ses pronostics pour lui. Quand même, il n'cacha pas son enthousiasme d'cette bonne nouvelle. « Tu vas pouvoir rester dans ton studio l'univ. C'est pratique pour s'faire des amis d'palier. » Lui aussi, pas plus tard qu'le début d'année, il avait son appart sur l'campus. Là-bas il s'était fait des tonnes de souvenirs, il avait commencé son histoire avec Chris aussi. Chris. Il s'força à la chasser d'ses pensées. Parce qu'il n'voulait pas qu'ça vienne gâcher sa joie pour Reese. En s'activant tout à coup, il agrippa son stéthoscope. Il allait pouvoir écouter le p'tit coeur réjoui de sa patiente préférée.

___________________


we were meant to be
now we fall. we don't have our wings anymore. it feels like the skies were wrong. but i just miss you, and i miss us
Reese Hellstörm
Des mots & mes maux
avatar
Inscrit le : 17/08/2017
Messages : 190
Avatar : Josefine Pettersen
Crédits : méli-mélo d'génies grapheurs ♡
Date de naissance : 03/12/1996
Mes rps :
& LES PETITS POISSONS :
ROUGES (☆) ET DORÉS (★)



Bloc notes :
✎ DEAR LITTLE DIARY,
OF BLONDIE'S JOURNEY



❧ Manger trois fois par jour c'est encore difficile
❧ Retrouver ma génitrice m'aiderait peut-être à aller mieux
❧ Austin j'trouve ça pas mal chouette
❧ Il faut que j'aille m'acheter de nouveaux livres
❧ J'ai pas envie d'aller voir la thérapeute


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: .blueprimrose ♡
• ÂGE : vingt et un printemps
• BLOC NOTE : Prout en pet de sucre j'vous kiff putain


Re: Respire... [Reese & Jayce], le Ven 22 Sep - 20:58


C'qui rendait les consultations agréables avec Jayce, c'est qu'il n'avait pas forcément besoin de dire milles mots pour répondre au déballage émotionnel de la blondinette.
Un hochement de tête, un soupir ou un demi mot suffisait à lui apportée la preuve de son soutient indéfectible et son écoute impeccable, sans doutes encore plus sur ce touchant mal-être, ce jugement physique qu'elle subissait sans aucune compassion. « Y'a bien 50% d'connards sur cette Terre Reese. » Un p'tit pincement de lèvres, sourcils froncés de Reese suivit la remarque de son médecin, trouvant encore son pourcentage approximatif bien trop généreux, « Mais tous ceux qu'tu crois cons ne l'sont pas forcément. Y'a plein choses qui rendent stupide dans l'quotidien, l'ignorance comme tu dis et puis les événements d'ta journée (...) Mais c'est sûr, y'en a beaucoup qui sont stupides de base donc .... » A c'moment là, elle eut envie d'être parfaitement égoïste, nombriliste et rétorquée que les événements de sa journée étaient sans doutes bien pires que ceux de ses détracteurs. Seulement, elle se contenta d'hausser ses frêles épaules, les mains toujours coincées sous ses bras qui se soulevèrent dans un soupir. « Ouais... C'est sûrement ça. »  Reese avait un peu abandonnée l'idéal d'un monde où quelque-part il y avait de la bonté, pensant qu'il n'y avait aucun juste milieu entre gentillesse et méchanceté et qu'un être humain naît soit bon et mauvais. L'pire, c'est qu'elle ne savait pas elle-même où s'foutre dans cette catégorie.

Oubliant vite ce débat cérébral et sans réponses, elle avait parler de ce bref passage dans sa ville natale. « Ah super ça ! Raconte ! » Ingarö, ville côtière, île tranquille verdoyante en été et ces lacs gelés en hiver qui épouse à merveille les habitations aux faux airs de chalets de montagne et dépaysement avec les maisons modernes qui émergent entre forêts et rives. Dommage, vraiment dommage que les souvenirs dans cette belle soient aussi sombres que ceux de Reese. « Quand a vécu là-bas, c'est difficile de trouver une certaine beauté cachée à cette ville... Il ne fait pas plus de 15 degré en été mais ce qui me plaît c'est le petit lac au bord de la maison... » Elle s'interrompit une seconde, presque perdue dans les images dansant dans son esprit, si réel et à la fois si lointaines « Il y a un petit ponton qui surplombe l'eau, avant j'aimais m'y asseoir pour lire quelques livres, c'était bien. » C'est souvent quand on quitte un endroit qui nous parait sans réel attache qu'on réalise l'impact et l'importance qu'il a à nos yeux et Reese commençait tout juste à ce rendre compte de ce à quoi elle avait du dire au revoir. Comme un marin qui lance un baiser à sa fiancée avant son départ, Reese avait embrassée sa terre natale d'un dernier baiser imaginaire rempli de quiétude "Adieu Ingarö, plus jamais tu ne me fera souffrir. " Maintenant sa vie, elle était à Austin.

« C'est vrai ?! » Le sourire de Jayce fit naître celui de Reese, sincèrement heureuse de voir que pour une fois elle n'était pas le problème qu'elle avait l'impression d'être, qu'on avait du bonheur à l'avoir dans sa vie. Nouveau hochement de tête, apportant l'affirmation à la question d'son médecin. « Oh Reese c'est une super nouvelle, Austin te tend les bras ! » La métaphore la fit de nouveau sourire, elle pensait à l'image des adieux qu'elle avait fait de son passé dans son esprit et trouvait amusant que Jayce ait complété la boucle qu'elle avait commencée, « Et j'espère prendre Austin dans mes bras si enfin elle prend soin de moi. » Blondie avait basée sa confiance, son innocence et maintenant son futur dans cette nouvelle ville, cette nouvelle aventure. Elle avait certes toujours empruntée les chemins les moins fréquentés, les moins entretenus et ici elle s'mettait la conviction qu'elle arriverait à changée parce-qu'avec Jayce elle était sur la bonne voie. « Tu vas pouvoir rester dans ton studio l'univ. C'est pratique pour s'faire des amis d'palier. » Preuve encore qu'il avait l'esprit qui se projetait toujours plus loin que celui de la blonde, il lui dessinait déjà de belles perspectives, encourageantes. « Ça serait vraiment plus facile si il n'y avait que des Jayce Cohwen à la fac ! » Elle s'imaginait déjà un univers comblé de gentillesse et d'écoute sans pourtant en faire trop. Des êtres du bon côté de la balance.

Respire... [Reese & Jayce]

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Austin North :: Austin State Hospital-