Partagez| .

Alex & Lou ❧ When your legs don't work like they used to before


Lou A. Esperanzi
MODO ∎ LEAVE ONE WOLF ALIVE AND THE SHEEP ARE NEVER SAFE.
avatar
Inscrit le : 21/07/2017
Messages : 1119
Avatar : bella hadid
Crédits : avatar + gifs by me ♡
Date de naissance : 22/07/1992
Mes rps :

☞ INDISPONIBLE ☜

don du sang ft. Sarabella
danseuse des nuages ft. Swann
rencontre fortuite ft. Shane
fashion week ft. Brynley
champion d'la rééducation ft. Alex
des amis et du whisky ft. Jayce
bienvenue chez toi ft. Sacha #3
rencontre autour d'un verre ft. Ismaël
ébriété sur voie public ft. Sacha #4
un compagnon à fourrure ? ft. Elias
confrontation dans l'assiette ft. Neelron
les complots de diablou ft. Sacheela



☞ QUOTE OF THE DAY ☜

« Certaines encres, quand vous cherchez à les effacer, c'est pire que tout : ça se répand, toute la page est gâchée. J'ai toujours pensé qu'on n'effaçait pas ce qui était inscrit en profondeur. Ça reste: que tu sois ici ou ailleurs. »
— Janine Boissard



Bloc notes :

☞ DES PETITES CHOSES ☜

❧ Elle a trois mini tatouages : deux ailes sur l'arrière de sa cheville droite, une rose au dessus du coude gauche et "disco doll" sur le creux de sa hanche droite
❧ Aaron est au courant de sa vie secrète
❧ A cause de son frère, elle a faillie mourir
❧ Sacha, son meilleur ami est une tête de mule
❧ Elle a des jambes plus longue que ton avenir
❧ Neela + Lou : duo de choc
❧ Elle fume beaucoup trop

☞ JE SHIP & JE SOUTIENS ☜



mes chouchous:
 



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: .blueprimrose ♡
• ÂGE : vingt et une nuggets
• BLOC NOTE : une pincée de douceur dans le cœur, une once de bienveillance dans le regard et des multitudes de rêves dans la tête


Alex & Lou ❧ When your legs don't work like they used to before, le Jeu 10 Aoû - 21:01

Une nouvelle journée qui commence, de bonne heure et de bonne humeur.
Lou avait toujours l'habitude d'arrivée un quart d'heure en avance afin de convenir au petit rituel qu'elle s'était crée depuis qu'elle avait débarquée à Austin.
Après les quelques minutes de route qui l'a séparait de sa somptueuse villa, elle allait taper une bribe de conversation avec l'équipe de nuit qui s'en grillait une dans l'espace fumeur, profitant elle-même pour encrasser ses poumons en prenant une cigarette tout en apprenant ce qui s'était passé pendant la nuit, les anecdotes drôle voir croustillantes concernant les patients comme le personnel ainsi les choses plus dramatiques sur lesquels ils ne tardaient pas la discussion, pas la peine de plomber l'ambiance de bon matin.
Cette petite aventure menée, c'était au tour des collègues de son équipe, qu'elle saluait, peu importe leur disposition dans l'hôpital. Lou mettait un point d'honneur à saluer les gens qui elle travaillait, même si elle n'était pas de ceux qui avait le plus d'ancienneté, c'est sa gentillesse qui l'avait intégrée à l'équipe, si seulement ils savaient ce qu'elle faisait hors des heures de travail ou même sa famille, pas certains qu'ils se montrent aussi gentils avec elle. Sauf que cette brumeuse partie de son existence, elle la laissait sagement sur le pas de sa porte quand elle allait au travail.
La température prise, terme qu'elle s'amusait spécifiquement à employer au sujet de l'ambiance dans le service dans lequel elle bossait; Celle-ci allait aux vestiaires pour enfiler sa tenue de travail, le fameux et célèbre ensemble bleu/vert informe des infirmières.
Aujourd'hui, d'après ce qu'elle avait lu sur son planning, elle était affectée au secteur de rééducation / réadaptation. Par chance, lors de ses études, elle avait eu l'occasion de suivre la formation adéquat à cette pratique et ses antécédents d'ancienne danseuse étoile, forte d'endurance, lui permettait de faire autant d'efforts que le patient concerné, sans rechigner.  
Direction la chambre 304 aujourd'hui, des potins qu'elle avait entendue, l'occupant était une ambulancier dans ce même hôpital et avait été victime d'un accident en service. Elle venait à peine d'arriver quand l'incident s'était déroulé donc elle ne le connaissait pas même de nom et de ce fait, la belle n'aurait aucun a priori à faire à son sujet contrairement à ces coéquipières bien bavardes.
Une fois devant la porte, elle prit la fiche de service qui y était accrochée, y inscrivant son nom et ce qu'elle comptait faire avec ledit patient aujourd'hui puis ouvrit la porte.
« Bonjour, bonjour ! » Passant la tête dans l'encadrement de la porte, un sourire chaleureux sur les lèvres qui faisait transparaître ses fossettes.
Elle se permit ensuite d'entrée dans la chambre pour se présenter à son patient du jour.
« Je m'appelle Lou, je serais l'infirmière qui va vous suivre le long de la rééducation ! Vous êtes prêt ? » Demanda alors la demoiselle, les mains sur les hanches, toujours le sourire au lèvres.
Alex Johanssen
avatar
Inscrit le : 03/08/2017
Messages : 118
Avatar : Steven R. McQueen
Crédits : gifs : Tumblr
Date de naissance : 06/05/1992
Mes rps :
RP: INDISPONIBLE
(4/3)

Lou Aretha & Kelly Brynley Aretha

Bloc notes :
en ce moment <<
• Dur retour au boulot après son accident.
• Tente de s'adapter à sa nouvelle partenaire.
• Cherche à éviter Maddy, son ex-fiancée (pnj).
• N'a aucunes nouvelles de son frère et ça l'inquiète.
• A rater son vol pour Chicago.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Juliyou
• ÂGE : 24 ans (04/05/93)
• BLOC NOTE :


Re: Alex & Lou ❧ When your legs don't work like they used to before, le Ven 11 Aoû - 0:17

Quelle sensation étrange de ce retrouver là, à sentir le tissu humide des lits d'hôpital sous le poids de notre transpiration, sous le poids de notre douleur car oui j'avais mal, mon genou me faisait terriblement mal et pourtant ce n'était pas le plus embêtant dans l'histoire, mais les détails comptent peu quand tu sais qu'avoir passé plus d'un mois dans cette foutu chambre t'as pratiquement changer en un légume trop mûr pour être bien digéré. J'avais l'impression d'être constamment shooté et non pas que je résiste à la douleur. Même mon odorat ne me sert plus à rien, bourrer par tous ces produits qu'on utilise pour désinfecter quoi que ce soit ici. Je ne connais que trop bien ça, c'est vrai, mais dans ce genre de situation j'aurais préféré n'avoir jamais été au travail à ce moment là. Je fixais le plafond depuis bien une vingtaine de minutes avant que je n'entende le clic de la porte me réveiller de mes songes. De voir ce sourire illuminer la pièce et faire barrage aux rayons du soleil qui avait peine à traverser les barreaux du rideau. Je ne connaissais pas cet interne mais j'avoue qu'elle ne me laissai pas indifférent à son entrée. Je tente de me redresser et de paraître pas trop mal en point. "Je m'appelle Lou, je serais l'infirmière qui va vous suivre le long de la rééducation ! Vous êtes prêt ?" Je fronce les sourcils, un peu confus. "Euh... j'ai pas tellement le choix je crois si je veux reprendre du service." Je me lève non sans peine, je sens mes doigts s'écraser sur le matelas, devenir blanc sous la pression de mon poids mais je reste confiant. Un faible sourire aux lèvres. Un mois c'est bien assez long pour commencer la rééducation. Enfin, pas vraiment mais j'avoue que j'en peux plus de rester ici. "Pardon, désolé de vous demander ça mais... c'est vraiment vous qui allait être en charge de ma rééduc ? Non pas que je doute de vos compétences mais... j'aurais plus vu un homme de ma carrure pour pas me ménager. Voyez ?" Blague à part j'espère qu'elle ne prendra pas ça comme une réflexion sexiste... ou pas, je ne nierais pas le fait que j'aurais préféré un homme pour le coup, mais voyons ce qu'elle vaut. Et puis, elle n'est pas laide à regarder. "Ça vous dérange si je vais pisser avant qu'on commence ? C'pas que mais rester couché le moitié du temps n'aide pas à la vidange de ma vessie. Je reviens de suite." Pas très charmant comme première approche n'est-ce pas ? Il est clair que je pourrais faire mieux, mais bon si je dois me la coltiner pour le restant de mes jours de rééduc, autant que je tâte le terrain à ma façon. Une fois finis de vidanger tout ça et de me rafraîchir un peu, j'agrippe mes béquilles de soutien et je me prépare à la suivre où qu'elle veut. "Je suis prêt." Non sans oublier le fin sourire du charmeur prétentieux.
Lou A. Esperanzi
MODO ∎ LEAVE ONE WOLF ALIVE AND THE SHEEP ARE NEVER SAFE.
avatar
Inscrit le : 21/07/2017
Messages : 1119
Avatar : bella hadid
Crédits : avatar + gifs by me ♡
Date de naissance : 22/07/1992
Mes rps :

☞ INDISPONIBLE ☜

don du sang ft. Sarabella
danseuse des nuages ft. Swann
rencontre fortuite ft. Shane
fashion week ft. Brynley
champion d'la rééducation ft. Alex
des amis et du whisky ft. Jayce
bienvenue chez toi ft. Sacha #3
rencontre autour d'un verre ft. Ismaël
ébriété sur voie public ft. Sacha #4
un compagnon à fourrure ? ft. Elias
confrontation dans l'assiette ft. Neelron
les complots de diablou ft. Sacheela



☞ QUOTE OF THE DAY ☜

« Certaines encres, quand vous cherchez à les effacer, c'est pire que tout : ça se répand, toute la page est gâchée. J'ai toujours pensé qu'on n'effaçait pas ce qui était inscrit en profondeur. Ça reste: que tu sois ici ou ailleurs. »
— Janine Boissard



Bloc notes :

☞ DES PETITES CHOSES ☜

❧ Elle a trois mini tatouages : deux ailes sur l'arrière de sa cheville droite, une rose au dessus du coude gauche et "disco doll" sur le creux de sa hanche droite
❧ Aaron est au courant de sa vie secrète
❧ A cause de son frère, elle a faillie mourir
❧ Sacha, son meilleur ami est une tête de mule
❧ Elle a des jambes plus longue que ton avenir
❧ Neela + Lou : duo de choc
❧ Elle fume beaucoup trop

☞ JE SHIP & JE SOUTIENS ☜



mes chouchous:
 



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: .blueprimrose ♡
• ÂGE : vingt et une nuggets
• BLOC NOTE : une pincée de douceur dans le cœur, une once de bienveillance dans le regard et des multitudes de rêves dans la tête


Re: Alex & Lou ❧ When your legs don't work like they used to before, le Ven 11 Aoû - 1:03

Visiblement le gaillard était déterminé à commencer la rééducation. Pourtant c'était une rare affaire que de rencontrer ce genre de personnes, d'habitude c'était plutôt un réel parcours du combattant pour sortir monsieur x ou madame y de son lit et l'emmener jusqu'à la salle de sport construite exprès dans l'hôpital pour la réadaptation. En tout cas, ça ne pouvait qu'enchanter la demoiselle qui n'aurait pas une charge à tirer du lit pour l'embarquer.
Enfin c'était non sans craindre par sa remarque au sujet de la carrure de la brune. A force, elle avait l'habitude qu'on juge son gabarit ridicule à première vue. Qui croirait à la force d'une jeune femme d'un mètre soixante-quinze, fuselée comme une brindille que le vent fait aisément chalouper dans son sillon ? A cela, Lou ne sourcilla pas, bien au contraire. S'il était prouvé par la véracité des propos du jeune homme qu'il aurait voulu avoir un homme comme chaperon de rééduc, Lou comptait bien faire ses preuves dés maintenant.
« Reste-il que pour l'instant, vu votre masse musculaire qui a sans doutes l'aspect d'un flamby sorti de son pot, la plus musclée de nous deux c'est moi... » Ses yeux de jade levés vers le plafond d'un air des plus innocent, la demoiselle croisait les bras contre sa poitrine. Il aurait seulement manqué un petit sifflotement s'échappant de ses lèvres et la moquerie aurait été à son apogée.
En aucun cas dans sa raillerie elle avait prit un air supérieur ou condescendant, elle s'était simplement appropriée sa remarque pour rebondir et prouver qu'elle aussi était douée pour le sarcasme et qu'il était loin de se douter des capacités sportive de celle-ci.
« Ça vous dérange si je vais pisser avant qu'on commence ? C'pas que mais rester couché le moitié du temps n'aide pas à la vidange de ma vessie. Je reviens de suite. »
La brune retint un rire, quelle classe.
Le ton était donné et monsieur n'avait à priori aucune gêne à lui faire part de ses pressentes envies et si ça ne se limitait qu'à cela alors Lou arrivait sans doutes à faire l'effort de serrer la mâchoire pour ne pas sortir une nouvelle raillerie « Que grand bien vous fasse, temps qu'vous me demander pas d’interférer là dedans ça me pose aucun problème ! » Oops, trop tard et sur ces mots, elle ne pût s'empêcher de rire sur ses dernières paroles.
L'affaire ensuite faite, son patient semblait prêt à sortir de la chambre et s'atteler à la partie que la demoiselle attendait avec impatience. La brune lui ouvrant donc la porte pour qu'il puisse s'aventurer dans les couloirs, direction la salle de sport.
Le trajet fût calme, à vrai dire l'avantage de l'emplacement de la chambre où le jeune homme se trouvait permettait un accès rapide aux locaux duquel Lou l'invita à entré. Il y avait dans celle-ci de nombreux équipements, mécanique ou non, de quoi solliciter chaque partie d'un corps endommagé et devant tout cet attirail Lou se laissa aller à sourire.
« Ok, on va commencer par du tapis en mode marche pour vous et je serais en course pour m'échauffer, j'ai pas encore eu le temps ! Parce-que ouais, c'est avec vous que je commence ma journée ! »  
Alors autant dire que la brune avait une énergie folle dans son petit corps à dépenser et temps qu'à faire, place au sport. Quand elle était chargée de rééducation, elle avait toujours sous sa tenue, brassière et stretch de sport pour être plus à l'aise. La blouse et le pantalon une fois mit dans un coin elle revenait vers son patient, tout de même ne voulant pas le laisser à lui-même « Et dites pas que j'vous traite comme une chocotte en faisant ça » tout en passant son bras sous les siens pour l'aider à se débarrasser de ses béquilles et grimper sur le tapis, au moins jusqu'à ce qu'il puisse s'appuyer sur les barres de maintien. Action faite, sport en marche. Lou faisant le tour de la machine, la programmait dans la vitesse la plus basse, encore plus lent qu'une marche naturelle avant d'appuyer ses bras sur le sommet du cadran pour commencer à voir l'ampleur du travail à mener. « Pour l'instant, je vous demande juste d'essayer d'aligner un pas devant l'autre, vous pouvez vous tenir et marcher comme un mec bourré y'a personne pour juger. »
Elle lui souriait une nouvelle fois, malgré ses remarques, elle voulait le mettre en confiance dans un premier temps, c'était un déroulement important dans le processus de guérison. S'il ne buvait pas ses paroles alors son travail s'avérait être inutile.
Alex Johanssen
avatar
Inscrit le : 03/08/2017
Messages : 118
Avatar : Steven R. McQueen
Crédits : gifs : Tumblr
Date de naissance : 06/05/1992
Mes rps :
RP: INDISPONIBLE
(4/3)

Lou Aretha & Kelly Brynley Aretha

Bloc notes :
en ce moment <<
• Dur retour au boulot après son accident.
• Tente de s'adapter à sa nouvelle partenaire.
• Cherche à éviter Maddy, son ex-fiancée (pnj).
• N'a aucunes nouvelles de son frère et ça l'inquiète.
• A rater son vol pour Chicago.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Juliyou
• ÂGE : 24 ans (04/05/93)
• BLOC NOTE :


Re: Alex & Lou ❧ When your legs don't work like they used to before, le Ven 11 Aoû - 12:40

Il semblerait que le sarcasme soit un bon moyen d'établir une reconnaissance du terrain. Je vois qu'elle ne l'a pas mal pris, au contraire, elle a même une certaine assurance que je commence à apprécier. Finalement, peut-être que je vais bien m'amuser avec elle. Je retiens un rire une fois dans la salle de bain et tente de la rassurer, mais pas trop. "Bien écoutez y a suffisamment de place pour deux là-dedans et puis... ce n'est certainement pas pour ça que je vous demanderais d'interférer." La boucle est bouclée, je pense bien que mon répondant puisse la faire réfléchir rapidement sur mon sous-entendu. Mais je ne lui laisse pas le temps de me répondre que je sors déjà de la pièce. Chancelant avec ces maudites béquilles. Elle me dirige vers la salle de sport, là où tout plein de légume en tout genre se perdent pour retrouver une vie normale. Elle commence a se déshabiller, ce qui m'interpelle un temps soit peu et me déconnecte de la réalité l'espace d'une seconde. Ces formes, cette assurance, je pense qu'elle ne réalise pas encore qu'elle ne m'aidera pas trop à s'accoutrer de la sorte pour ma rééducation. "Ok, on va commencer par du tapis en mode marche pour vous et je serais en course pour m'échauffer, j'ai pas encore eu le temps ! Parce-que ouais, c'est avec vous que je commence ma journée !" Je hoche la tête bêtement toujours en la suivant du regard et je remarque même pas que je me trouve déjà sur le tapis de course. "Vous êtes quand même au courant que c'est pour les patients ici ?" Aucune réponse, seul le BIP de la machine retentit et je commence doucement par m'éviter la chute. Un pied devant l'autre, c'est pas si difficile. Mes muscles vont très bien, j'en dirais pas autant de mes articulations. A vitesse lente, on peut dire que je suis un vieux qui à du mal à aligner deux pas sans s’emmêler les pieds. Je compte sur la force de mes bras pour me stabiliser mais c'est compliqué. "Et dites pas que j'vous traite comme une chocotte en faisant ça" Je n'ai rien dit pourquoi m'agresse-t-elle ? Bon ok, j'aurais pu le pensé, mais là à part mon rythme cardiaque qui commence à s'emballer face à la vision qu'elle me donne et mon esprit qui tente d'ordonner à mes pieds de pas faire de conneries, j'ai pas le temps de penser à autre chose. "[...] vous pouvez vous tenir et marcher comme un mec bourré y'a personne pour juger." Merci je ne le savais pas déjà. Je tourne la tête vers elle qui s'était déjà mis au pas de course sur le tapis voisin et je lui lance un petit sourire forcé, un sourire qui dit "merci mais je me fous de ce que les gens peuvent bien penser de moi." Il faut dire que pour mettre les gens en confiance, elle n'aura pas la palme d'or. A moins que ce ne soit pas ce même sarcasme et dans ce cas, je la remercierais une fois le travail terminé et la reprise de mon service. "C'est la première fois que vous avez un patient à charge pour de la rééduc ?" dis-je un peu essoufflé. "Vous êtes dans quelle section d'habitude ?" Bon ok j'ai l'air franchement ridicule à me regarder. Mon cul se balançant de gauche à droite comme si ma colonne vertébrale ne me servait plus à rien. Mes genoux raides comme des piquets, pourtant j'ai la force de les plier je le sais mais la douleur n'arrive pas à me passer. "Dites vous avez rien contre la douleur là car si j'arrive pas à plier ce foutu genou vous allez certainement avoir un mec à terre dans cinq minutes." Et pourtant ça faisait même pas dix minutes qu'on avait commencé. "Peut-être qu'un massage pour commencer me ferait du bien." dis-je en lui souriant. Non je n'essaie pas du tout de me défiler de cette marche forcée.
Lou A. Esperanzi
MODO ∎ LEAVE ONE WOLF ALIVE AND THE SHEEP ARE NEVER SAFE.
avatar
Inscrit le : 21/07/2017
Messages : 1119
Avatar : bella hadid
Crédits : avatar + gifs by me ♡
Date de naissance : 22/07/1992
Mes rps :

☞ INDISPONIBLE ☜

don du sang ft. Sarabella
danseuse des nuages ft. Swann
rencontre fortuite ft. Shane
fashion week ft. Brynley
champion d'la rééducation ft. Alex
des amis et du whisky ft. Jayce
bienvenue chez toi ft. Sacha #3
rencontre autour d'un verre ft. Ismaël
ébriété sur voie public ft. Sacha #4
un compagnon à fourrure ? ft. Elias
confrontation dans l'assiette ft. Neelron
les complots de diablou ft. Sacheela



☞ QUOTE OF THE DAY ☜

« Certaines encres, quand vous cherchez à les effacer, c'est pire que tout : ça se répand, toute la page est gâchée. J'ai toujours pensé qu'on n'effaçait pas ce qui était inscrit en profondeur. Ça reste: que tu sois ici ou ailleurs. »
— Janine Boissard



Bloc notes :

☞ DES PETITES CHOSES ☜

❧ Elle a trois mini tatouages : deux ailes sur l'arrière de sa cheville droite, une rose au dessus du coude gauche et "disco doll" sur le creux de sa hanche droite
❧ Aaron est au courant de sa vie secrète
❧ A cause de son frère, elle a faillie mourir
❧ Sacha, son meilleur ami est une tête de mule
❧ Elle a des jambes plus longue que ton avenir
❧ Neela + Lou : duo de choc
❧ Elle fume beaucoup trop

☞ JE SHIP & JE SOUTIENS ☜



mes chouchous:
 



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: .blueprimrose ♡
• ÂGE : vingt et une nuggets
• BLOC NOTE : une pincée de douceur dans le cœur, une once de bienveillance dans le regard et des multitudes de rêves dans la tête


Re: Alex & Lou ❧ When your legs don't work like they used to before, le Ven 11 Aoû - 15:46

La demoiselle attendit quelques minutes, temps nécessaire à son patient pour prendre marche sur le tapis, du moins suffisamment sécurisé pour qu'il ne vienne pas à se casser la gueule au premier pas et enfin, la belle se rendait tranquillement au tapis voisin qu'elle actionnait elle en course.
Elle n'avait pas relevée la réflexion de son interlocuteur, au sujet de l'usage des machines puisque sa méthode avait toujours été de faire les mêmes efforts que son patient, voir même d'avantage, pour prouver que rien était insurmontable.
Courant à allure régulière sur le tapis, sa respiration ne la trahissait pas, c'est comme si elle courait dans un profond silence qui aurait pu faire croire qu'elle était séparée par une épaisse vitre de verre de son interlocuteur qui lui peinait à avancer sur le tapis, loin d'être une chose étonnante vu son état, il n'allait pas recouvrer l'usage plein et normal de sa motricité en un claquement de doigt mais Lou veillerait à ce que la transition soit rapide.
Même en courant, elle jetait un œil sur l'avancement des choses, veillant au moindre signe inquiétant, connaissant depuis tout ce temps, le fonctionnement d'un corps meurtri qui réapprenait à fonctionner.
« C'est la première fois que vous avez un patient à charge pour de la rééduc ? »  Elle tournait une première fois la tête, les joues à peine rosies par sa course rapide mais souriant lentement en voyant la peine à reprendre son souffle de la part de son interlocuteur. « Vous êtes dans quelle section d'habitude ? » C'est vrai que comme ça, on se demande d'où sort une fille pareil.
Lou en étant tout à fait honnête n'avait ni le physique d'assistante rééducation et encore moins d'infirmière, c'est toujours ses airs de mannequin qui prenait le dessus et ça sans compter sur les réflexions de ses collègues au boulot, le genre toyboy qui pense que le physique de la personne leur ouvre des portes à droite, à gauche et qu'eux-même pensent être irrésistibles. Elle aurait préférée qu'on s'intéresse d'avantage à son parcours atypique.
« Quatre ans si je compte bien, j'ai voulu faire ça dés ma seconde année d'interne, quand on sort à la formation qu'on a fait le Bolchoï à Moscou, alors avoir un physique de déménageur ou de brindille importe peu, on sait que tu es motivé. » On pouvait lire toute la fierté dans sa voix, le fait que pour une fois ses antécédents, son acharnement toute son adolescence à travailler dur, avait porté ses fruits. Ça peut étrange, une ancienne danseuse étoile qui se reconvertie dans un métier de contact quand le seul qu'on avait avant, c'était les applaudissements du public et les roses jetées sur la scène. « J'suis un peu touche à tout, honnêtement, j'adore tourner avec les équipes. Si j'fais sans cesse la même tâche je m'ennuie. » On pouvait traduire de l'énergie sans borne que la brune gardait au tréfonds de son corps, l'aidant à tenir toute la journée et surtout, à encore courir tandis qu'elle parlait.
Un dynamisme sans faille qui était loin d'être le cas du jeune homme qu'elle coachait. Bref regard sur la montre : encore dix minutes à tenir et ce ne serait pas ces appels au secours qui changeront quoique ce soit, de plus à en juger par l'exercice qu'il menait et les connaissances de la demoiselle, il ne tomberait pas de si tôt. Elle connaissait les limites du corps et vingt minutes de tapis à l'allure d'une torture n'allait rien lui faire de mal.
« Aller courage, on maintient jusqu'à ce que le signal s'enclenche une nouvelle fois. » En effet, sur le cadran électronique du tapis était affiché tout un tas d'informations dont le temps imparti. Voulant se montrer encourageante et tout en arrêtant sa course, Lou avec un délicat sourire, répondit « Le massage c'est après l'effort et croyez-moi que si vous allez jusqu'au bout, vous l'aurez amplement mérité. »
La brune était très loin d'être un bourreau pour quiconque, elle voyait bien qu'il essayait un tantinet malgré sa douleur de contourné l’exercice qu'il avait pourtant eu hâte de commencer. Lou se battrait pour que sa motivation ne parte pas en déclin, s'il serait prêt à faire les efforts nécessaires, les résultats seront là, plus vite qu'il ne le penserait.
Lou A. Esperanzi
MODO ∎ LEAVE ONE WOLF ALIVE AND THE SHEEP ARE NEVER SAFE.
avatar
Inscrit le : 21/07/2017
Messages : 1119
Avatar : bella hadid
Crédits : avatar + gifs by me ♡
Date de naissance : 22/07/1992
Mes rps :

☞ INDISPONIBLE ☜

don du sang ft. Sarabella
danseuse des nuages ft. Swann
rencontre fortuite ft. Shane
fashion week ft. Brynley
champion d'la rééducation ft. Alex
des amis et du whisky ft. Jayce
bienvenue chez toi ft. Sacha #3
rencontre autour d'un verre ft. Ismaël
ébriété sur voie public ft. Sacha #4
un compagnon à fourrure ? ft. Elias
confrontation dans l'assiette ft. Neelron
les complots de diablou ft. Sacheela



☞ QUOTE OF THE DAY ☜

« Certaines encres, quand vous cherchez à les effacer, c'est pire que tout : ça se répand, toute la page est gâchée. J'ai toujours pensé qu'on n'effaçait pas ce qui était inscrit en profondeur. Ça reste: que tu sois ici ou ailleurs. »
— Janine Boissard



Bloc notes :

☞ DES PETITES CHOSES ☜

❧ Elle a trois mini tatouages : deux ailes sur l'arrière de sa cheville droite, une rose au dessus du coude gauche et "disco doll" sur le creux de sa hanche droite
❧ Aaron est au courant de sa vie secrète
❧ A cause de son frère, elle a faillie mourir
❧ Sacha, son meilleur ami est une tête de mule
❧ Elle a des jambes plus longue que ton avenir
❧ Neela + Lou : duo de choc
❧ Elle fume beaucoup trop

☞ JE SHIP & JE SOUTIENS ☜



mes chouchous:
 



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: .blueprimrose ♡
• ÂGE : vingt et une nuggets
• BLOC NOTE : une pincée de douceur dans le cœur, une once de bienveillance dans le regard et des multitudes de rêves dans la tête


Re: Alex & Lou ❧ When your legs don't work like they used to before, le Jeu 17 Aoû - 13:05

La demoiselle attendit quelques minutes, temps nécessaire à son patient pour prendre marche sur le tapis, du moins suffisamment sécurisé pour qu'il ne vienne pas à se casser la gueule au premier pas et enfin, la belle se rendait tranquillement au tapis voisin qu'elle actionnait elle en course.
Elle n'avait pas relevée la réflexion de son interlocuteur, au sujet de l'usage des machines puisque sa méthode avait toujours été de faire les mêmes efforts que son patient, voir même d'avantage, pour prouver que rien était insurmontable.
Courant à allure régulière sur le tapis, sa respiration ne la trahissait pas, c'est comme si elle courait dans un profond silence qui aurait pu faire croire qu'elle était séparée par une épaisse vitre de verre de son interlocuteur qui lui peinait à avancer sur le tapis, loin d'être une chose étonnante vu son état, il n'allait pas recouvrer l'usage plein et normal de sa motricité en un claquement de doigt mais Lou veillerait à ce que la transition soit rapide.
Même en courant, elle jetait un œil sur l'avancement des choses, veillant au moindre signe inquiétant, connaissant depuis tout ce temps, le fonctionnement d'un corps meurtri qui réapprenait à fonctionner.
« C'est la première fois que vous avez un patient à charge pour de la rééduc ? »  Elle tournait une première fois la tête, les joues à peine rosies par sa course rapide mais souriant lentement en voyant la peine à reprendre son souffle de la part de son interlocuteur. « Vous êtes dans quelle section d'habitude ? » C'est vrai que comme ça, on se demande d'où sort une fille pareil.
Lou en étant tout à fait honnête n'avait ni le physique d'assistante rééducation et encore moins d'infirmière, c'est toujours ses airs de mannequin qui prenait le dessus et ça sans compter sur les réflexions de ses collègues au boulot, le genre toyboy qui pense que le physique de la personne leur ouvre des portes à droite, à gauche et qu'eux-même pensent être irrésistibles. Elle aurait préférée qu'on s'intéresse d'avantage à son parcours atypique.
« Quatre ans si je compte bien, j'ai voulu faire ça dés ma seconde année d'interne, quand on sort à la formation qu'on a fait le Bolchoï à Moscou, alors avoir un physique de déménageur ou de brindille importe peu, on sait que tu es motivé. » On pouvait lire toute la fierté dans sa voix, le fait que pour une fois ses antécédents, son acharnement toute son adolescence à travailler dur, avait porté ses fruits. Ça peut étrange, une ancienne danseuse étoile qui se reconvertie dans un métier de contact quand le seul qu'on avait avant, c'était les applaudissements du public et les roses jetées sur la scène. « J'suis un peu touche à tout, honnêtement, j'adore tourner avec les équipes. Si j'fais sans cesse la même tâche je m'ennuie. » On pouvait traduire de l'énergie sans borne que la brune gardait au tréfonds de son corps, l'aidant à tenir toute la journée et surtout, à encore courir tandis qu'elle parlait.
Un dynamisme sans faille qui était loin d'être le cas du jeune homme qu'elle coachait. Bref regard sur la montre : encore dix minutes à tenir et ce ne serait pas ces appels au secours qui changeront quoique ce soit, de plus à en juger par l'exercice qu'il menait et les connaissances de la demoiselle, il ne tomberait pas de si tôt. Elle connaissait les limites du corps et vingt minutes de tapis à l'allure d'une torture n'allait rien lui faire de mal.
« Aller courage, on maintient jusqu'à ce que le signal s'enclenche une nouvelle fois. » En effet, sur le cadran électronique du tapis était affiché tout un tas d'informations dont le temps imparti. Voulant se montrer encourageante et tout en arrêtant sa course, Lou avec un délicat sourire, répondit « Le massage c'est après l'effort et croyez-moi que si vous allez jusqu'au bout, vous l'aurez amplement mérité. »
La brune était très loin d'être un bourreau pour quiconque, elle voyait bien qu'il essayait un tantinet malgré sa douleur de contourné l’exercice qu'il avait pourtant eu hâte de commencer. Lou se battrait pour que sa motivation ne parte pas en déclin, s'il serait prêt à faire les efforts nécessaires, les résultats seront là, plus vite qu'il ne le penserait.
Alex Johanssen
avatar
Inscrit le : 03/08/2017
Messages : 118
Avatar : Steven R. McQueen
Crédits : gifs : Tumblr
Date de naissance : 06/05/1992
Mes rps :
RP: INDISPONIBLE
(4/3)

Lou Aretha & Kelly Brynley Aretha

Bloc notes :
en ce moment <<
• Dur retour au boulot après son accident.
• Tente de s'adapter à sa nouvelle partenaire.
• Cherche à éviter Maddy, son ex-fiancée (pnj).
• N'a aucunes nouvelles de son frère et ça l'inquiète.
• A rater son vol pour Chicago.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Juliyou
• ÂGE : 24 ans (04/05/93)
• BLOC NOTE :


Re: Alex & Lou ❧ When your legs don't work like they used to before, le Jeu 17 Aoû - 19:06

J'avais toujours du mal à marcher sur ce tapis mais je ne devais pas me relâcher sinon c'est sûr, elle m'aurait dans son collimateur. Elle penserait certainement que je suis un faignant alors que pas du tout. Tout ce que je veux c'est reprendre rapidement du service, après soit, la douleur persiste et il est vrai que j'aurais aimé commencer par un massage, et puis de ses mains sveltes ça aurait pu être agréable de commencer par là. Mais non. Elle est bonne. Et je vous vois venir à penser de suite que je parle de son physique en disant ça mais non, sauf erreur j'emploi le mot "bonne" pour sa qualité à diriger cette rééducation. Je la voyais courir non loin de moi. Je me tenais fermement aux barres de maintien du tapis tandis qu'elle survolait presque le sien. Ça se voyait que j'avais un train à rattraper. Mais la douleur persiste toujours. Je grimace, me crispe parfois -chose à ne pas faire soit dit en passant-. Tout ce qui pourrait signaler que j'ai mal mais elle n'en tient pas compte, ou du moins elle ne dit rien car elle sait que ça ne m'aiderait pas si on arrêtait tout de suite. Puis me vient l'idée de faire un peu plus ample connaissance, après tout si je dois passer plusieurs semaines avec elle dans cette pièce, autant apprendre un peu à se connaître.
Elle m'explique alors son parcours, le fait qu'elle soit russe ne m'étonne pas, son physique et son accent l'ont trahi d'avance, mais de savoir qu'elle ici depuis quatre années déjà me rassure un peu. Je ne suis pas entre les mains d'une jeune interne à peine expédiée dans le cercle des heures de garde infinies. Elle a du bagage et ça me plait. Je souris, fait mine d'aller bien -alors que pas du tout- et tente même de lâcher une main pour me la passer dans les cheveux. Cheveux qui commence à être beaucoup trop long à mon goût. "J'suis un peu touche à tout, honnêtement, j'adore tourner avec les équipes. Si j'fais sans cesse la même tâche je m'ennuie." dit-elle tout en gagnant mon attention sur le fait d'être touche à tout. J'hoche légèrement la tête, déglutit et tente de converser à nouveau. Le souffle court j'ajoute. "Vous ne risquez pas de vous ennuyez avec moi. Je suis un peu comme vous." Je la regarde, toujours avec les traits du visage tiré par le mal puis reprends. "D'ailleurs... vous allez me faire faire quoi après ça ?" La tentative du massage n'aurait pas fait long feu avec elle et je ne dis rien. Elle tâche de m'encourager et je compte bien m'accrocher. Je ne veux pas lui donner une raison de penser qu'elle pourrait être supérieure malgré mon état. Le mental prime toujours sur la force. Alors j'avale mon mal et retient ses propos. "J'enregistre." Maintenant attendons de voir ce qu'elle pourrait nous proposer ensuite. Le fait est que je prends un peu cette rééducation comme un défis, un challenge qui me fera reconsidérer mon cas sur une échelle de un à dix. Bon pour l'instant je vole pas très haut. Mais d'ici un mois je compte bien exploser le dix du compteur. Et pourquoi lui prouver que je suis pas un pauvre mec prétentieux qui chercherait à l'impressionner. Non. Alors j'attends. Haletant, crachant presque mes poumons sur le tapis, mais tant que mes jambes fonctionnent et que mon cerveau ne cède pas à la douleur, tout est possible.

hrp:
 
Lou A. Esperanzi
MODO ∎ LEAVE ONE WOLF ALIVE AND THE SHEEP ARE NEVER SAFE.
avatar
Inscrit le : 21/07/2017
Messages : 1119
Avatar : bella hadid
Crédits : avatar + gifs by me ♡
Date de naissance : 22/07/1992
Mes rps :

☞ INDISPONIBLE ☜

don du sang ft. Sarabella
danseuse des nuages ft. Swann
rencontre fortuite ft. Shane
fashion week ft. Brynley
champion d'la rééducation ft. Alex
des amis et du whisky ft. Jayce
bienvenue chez toi ft. Sacha #3
rencontre autour d'un verre ft. Ismaël
ébriété sur voie public ft. Sacha #4
un compagnon à fourrure ? ft. Elias
confrontation dans l'assiette ft. Neelron
les complots de diablou ft. Sacheela



☞ QUOTE OF THE DAY ☜

« Certaines encres, quand vous cherchez à les effacer, c'est pire que tout : ça se répand, toute la page est gâchée. J'ai toujours pensé qu'on n'effaçait pas ce qui était inscrit en profondeur. Ça reste: que tu sois ici ou ailleurs. »
— Janine Boissard



Bloc notes :

☞ DES PETITES CHOSES ☜

❧ Elle a trois mini tatouages : deux ailes sur l'arrière de sa cheville droite, une rose au dessus du coude gauche et "disco doll" sur le creux de sa hanche droite
❧ Aaron est au courant de sa vie secrète
❧ A cause de son frère, elle a faillie mourir
❧ Sacha, son meilleur ami est une tête de mule
❧ Elle a des jambes plus longue que ton avenir
❧ Neela + Lou : duo de choc
❧ Elle fume beaucoup trop

☞ JE SHIP & JE SOUTIENS ☜



mes chouchous:
 



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: .blueprimrose ♡
• ÂGE : vingt et une nuggets
• BLOC NOTE : une pincée de douceur dans le cœur, une once de bienveillance dans le regard et des multitudes de rêves dans la tête


Re: Alex & Lou ❧ When your legs don't work like they used to before, le Ven 18 Aoû - 20:53

Après quelques minutes, la machine sonnait, signe annonciateur que la première torture de la journée s'interrompait enfin. Oui, la première, car bien que le jeune homme semblait à l'en voir que la souffrance était à son apogée, il n'était qu'au début de ces peines et s'il comptait être sur pieds dans peu de temps, il n'aurait pas d'autre choix que de se plier à l'entrainement drastique que la brune avait prévue pour lui.
Ralentissant elle-même son allure jusqu'à complètement s'arrêter, elle allait suivre comme jusqu'à maintenant, sa progression en travaillant elle aussi et comme excellent timing, il lui demandait justement ce qu'elle avait prévue pour la suite. « En rééduc il est très important d'entretenir tout les muscles, de ne pas solliciter que la zone à remettre en forme et pour ça j'ai trouvée la machine parfaite. » On pouvait déjà voir ce petit rictus qui voulait bien traduire qu'elle allait sans doutes être détestée par son interlocuteur vis à vis de la prochaine activité.  
Quittant en première sa machine, on pouvait nettement croire qu'elle allait garder la surprise jusqu'au bout et c'était en effet le cas, qui sait la réaction qu'il allait avoir en voyant que le calvaire ne venait que de commencer, enfin, il avait surement conscience qu'elle n'était pas assignée à cette tâche pour jouer aux petits chevaux et faire de la zèle. Avant toute chose, il fallait lui prêter un minimum assistance pour quitter la bête qui lui avait déjà retirer la moitié de ses forces. Les hommes sont souvent peu enchantées d'être dans un état de faiblesse vis à vis de femme et avoir besoin de leur aide mais depuis qu'ils étaient tout deux entrés dans cette salle, il n'avait pas refait de remarque du même style que celle quand elle l'avait rencontré. Un bon point, même si celle-ci ne l'avait même pas effleurée, ayant au contraire marcher dans son sens sans s'être une seule fois sentie prise de haut. Il fallait avouer que c'était agréable d'être au même échelon qu'un mec, quel que ce soit le milieu professionnel dans lequel on exerce.
Contournant le tapis, elle venait en aide de son patient, tendant une main amicale pour qu'il s'y appui par besoin, pas forcément par nécessité au cas où l'une de ces deux jambes ne faille et qu'une chute pourrait subvenir. Elle avait commencée en trombe, c'était difficile de ne pas le voir ni même de ne pas l'entendre au vu de son souffle court et saccadé.
Pas un monstre pour autant, elle n'avait pas en tête de lui donner envie par la suite de venir à reculons, une fois descendu de la machine, elle l'invitait à venir s'asseoir deux minutes « Vous devez avoir soif je pense, j'ai pas envie de vous perdre au bout de vingt minutes » Ne faisant pas prier son interlocuteur plus longtemps, elle s'éloignait une minute, histoire d'aller chercher deux ou trois bouteilles d'eau au cas où puis revint accompagnée de son éternelle sourire. Ça avait l'air injuste comme ça, parce-qu'à la voir on aurait franchement dit qu'elle n'avait encore fait aucun effort physique.
Donnant une bouteille au jeune homme, s'en gardant une pour elle qu'elle dévissa avant d'en boire une lamper tout de même bien méritée.
« Pour un premier exercice, je dois dire que je suis fière de vous, d'habitude les gens sont moins déterminées et finissent par arrêtés d'eux-même. » En disant ça, elle ne prenait pas en compte la remarque au sujet du massage qui était assez fréquente. Ce n'était pas rare qu'un patient quitte le tapis au bout de dix minutes pour vouloir retourner dans sa chambre. Puis c'était quand même important de motiver les troupes comme elle le disait si bien, un élément motivé est un élément qui réussi.
La pause ne devait tout de même pas durée trop longtemps, les muscles étaient échauffés et si elle attendait encore pour les stimulés, le pauvre aurait sans doutes des raideurs insupportables le lendemain. « On va y retourner, passer sur le rameur mais moins longtemps cette fois » Peut-être que l'indice de durée serait plus motivant une fois énoncé, surtout en complément, si l'annonce était comme d'habitude faite avec le sourire.

Spoiler:
 
Alex Johanssen
avatar
Inscrit le : 03/08/2017
Messages : 118
Avatar : Steven R. McQueen
Crédits : gifs : Tumblr
Date de naissance : 06/05/1992
Mes rps :
RP: INDISPONIBLE
(4/3)

Lou Aretha & Kelly Brynley Aretha

Bloc notes :
en ce moment <<
• Dur retour au boulot après son accident.
• Tente de s'adapter à sa nouvelle partenaire.
• Cherche à éviter Maddy, son ex-fiancée (pnj).
• N'a aucunes nouvelles de son frère et ça l'inquiète.
• A rater son vol pour Chicago.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Juliyou
• ÂGE : 24 ans (04/05/93)
• BLOC NOTE :


Re: Alex & Lou ❧ When your legs don't work like they used to before, le Ven 1 Sep - 15:31

Les gouttes ruisselaient, mes jambes peinaient à me maintenir encore debout, devant, derrière, j’avais presque du mal à marcher droit. Les bras tremblant, je fixais le minuteur de la machine espérant que le zéro arrive vite. Je retenais carrément ma respiration pour la dernière ligne droite et une fois le zéro affichait et le bip qui résonnait dans mon oreille, en un souffle très court j’expirai le peu d’air qui me restait. Mes doigts se détendirent. Et mes yeux se tournaient vers elle. Elle venait de quitter son tapis pour venir m’aider, ce que j’appréciais mais je lui fis signe de ne pas s’approcher. « Je dois le faire seul. Mais… merci. » Un léger sourire effleura mes lèvres pratiquement sèche par ma respiration saccadée des minutes passées dans cette torture. Mais je ne perdais pas espoir. Je devais faire face à toutes les situations. Elle m’invita à m’assoir ce que je fis sans broncher et pris une petite bouteille remplie d’eau, ramenée volontiers par la jeune femme manière de m’hydrater. « Non c’est clair… j’ai pas non plus envie d’y rester. Puis je ne voudrais pas que vous ayez ma mort sur la conscience. » Sa remarque me toucha, puis si je veux obtenir un résultat satisfaisant faut bien que j’y mette du mien. Je ne suis pas quelqu’un qui abandonne facilement, la preuve même en intervention je prendrais des risques inutiles rien que pour sauver une vie. Je tiens pas à ce qu’on me rabaisse, j’ai horreur de ça.
Une fois la petite pause terminée elle m’indiqua une machine que je connaissais bien. Le rameur. Mon père adorait ça et quand j’étais gamin il m’amenait souvent sur les lacs avec lui pour s’entrainer. Puis c’est l’une des rares machines qui fait tout travailler en même temps. C’était forcément nécessaire dans ma rééducation. Je lui souris et claque une fois mes mains de sorte à me motiver. « Ah le rameur. J’adore cet engin… Vous savez mon père adorait ça aussi. J’y ai pas échappé. » Victime de cet héritage, je me mit en place, serrai au maximum les sangles sur mes pieds et agrippai les poignets de tirage. Une fois le programme mit sur le moniteur, j’exerçai une pression sur la corde. « Oh fait. J’ai pas saisis votre nom. Moi c’est Alexandre mais ça vous le savez déjà je crois. » Oui je m’intéresse.

hrp:
 
Lou A. Esperanzi
MODO ∎ LEAVE ONE WOLF ALIVE AND THE SHEEP ARE NEVER SAFE.
avatar
Inscrit le : 21/07/2017
Messages : 1119
Avatar : bella hadid
Crédits : avatar + gifs by me ♡
Date de naissance : 22/07/1992
Mes rps :

☞ INDISPONIBLE ☜

don du sang ft. Sarabella
danseuse des nuages ft. Swann
rencontre fortuite ft. Shane
fashion week ft. Brynley
champion d'la rééducation ft. Alex
des amis et du whisky ft. Jayce
bienvenue chez toi ft. Sacha #3
rencontre autour d'un verre ft. Ismaël
ébriété sur voie public ft. Sacha #4
un compagnon à fourrure ? ft. Elias
confrontation dans l'assiette ft. Neelron
les complots de diablou ft. Sacheela



☞ QUOTE OF THE DAY ☜

« Certaines encres, quand vous cherchez à les effacer, c'est pire que tout : ça se répand, toute la page est gâchée. J'ai toujours pensé qu'on n'effaçait pas ce qui était inscrit en profondeur. Ça reste: que tu sois ici ou ailleurs. »
— Janine Boissard



Bloc notes :

☞ DES PETITES CHOSES ☜

❧ Elle a trois mini tatouages : deux ailes sur l'arrière de sa cheville droite, une rose au dessus du coude gauche et "disco doll" sur le creux de sa hanche droite
❧ Aaron est au courant de sa vie secrète
❧ A cause de son frère, elle a faillie mourir
❧ Sacha, son meilleur ami est une tête de mule
❧ Elle a des jambes plus longue que ton avenir
❧ Neela + Lou : duo de choc
❧ Elle fume beaucoup trop

☞ JE SHIP & JE SOUTIENS ☜



mes chouchous:
 



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: .blueprimrose ♡
• ÂGE : vingt et une nuggets
• BLOC NOTE : une pincée de douceur dans le cœur, une once de bienveillance dans le regard et des multitudes de rêves dans la tête


Re: Alex & Lou ❧ When your legs don't work like they used to before, le Ven 1 Sep - 20:05

« Non c’est clair… j’ai pas non plus envie d’y rester. Puis je ne voudrais pas que vous ayez ma mort sur la conscience. » Elle avait eu à ce p'tit moment, un rire qui s'était échappé de sa cage thoracique, certes elle passait pour une tortionnaire aux yeux des gens qui pratiquaient la rééducation mais au fond jamais elle n'aurait poussée qui que ce soit au delà des limites.

Posée, la bouteille sur le sol de la salle de sport et en avant de nouveau les efforts qui à force de pratique finiront par payés. Choix non anodin de la machine, encourageant la torsion de tout les muscles pour leur développement et évité les déformations du corps. « Ah le rameur. J’adore cet engin… Vous savez mon père adorait ça aussi. J’y ai pas échappé. » Sa révélation la faisait doucement sourire, s'il avait un souvenir de l'engin, c'était déjà un petit point de marqué, « Si ça c'n'est pas un signe pour votre bon rétablissement, je pense pas que l'on puisse faire plus gros. » Au fond, la remarque même si elle dévoilait l'aspect de sa nature l'avait fait sourire, elle n'avait aucune idée de la relation qu'il pouvait avoir avec son père et c'était certainement pas quelque chose qui l'a regardait. Le genre à faire des gaffes, elle été restée neutre dans sa réponse, une bêtise est vite sortie quand on la connaissait. Parallèlement, le jeune homme s'installait à la machine et les nouvelles technologies installés sur certains équipements, permettait l'exercice quelque fois un peu plus amusant. En effet, sur le cadran numérique du rameur, on pouvait être dans une expérience immersive qui vous transforme comme occupant d'un bateau poursuivit par un requin auquel il fallait échapper. C'était certes très gadget comme option mais pratique pour les plus jeunes, quoique d'autres y trouvaient aussi une certaine motivation, même la demoiselle quand elle s'entraînait pour restée en forme. Puis quoi ? Y'a pas d'âge pour avoir une âme d'enfant.
La brune mettait le rameur en marche, laissant son patient prendre son rythme, cette fois il pouvait condenser l'effort qu'il avait envie de fournir, la force était moins soutenue. « C'est tout simple pourtant, juste trois lettres. » plaisanta-elle, pas froissée par sa remarque, car après tout il ne la voyait sans doutes plus comme son coache qu'autre chose, « Lou. » Avait-elle répondue, le regard accroché sur le cadran du rameur, suivant la progression d'Alex. « On pourrait se tutoyés, non ? J'ai toujours trouvée ça bizarre le vouvoient entre deux personnes du même âge... » Ça lui donnait l'impression d'être une vieille fille qui possède une vingtaine de chats et sans doutes prévue à un avenir de célibataire pour le restant de ces jours. « Car oui j'ai fais mes devoirs et j'ai lu ta fiche médicale. » Comme ça, la remarque sonnait un peu étrange, ça pouvait être interprété comme un comportement intrusif dans la vie de quelqu'un. Au fond, elle ne faisait que son métier, mais voilà qu'elle connaissait la vie d'une personne qui lui était encore physiquement étrangère et lui, ne connaissait d'elle que sa carrière et maintenant, son nom.

Spoiler:
 
Alex Johanssen
avatar
Inscrit le : 03/08/2017
Messages : 118
Avatar : Steven R. McQueen
Crédits : gifs : Tumblr
Date de naissance : 06/05/1992
Mes rps :
RP: INDISPONIBLE
(4/3)

Lou Aretha & Kelly Brynley Aretha

Bloc notes :
en ce moment <<
• Dur retour au boulot après son accident.
• Tente de s'adapter à sa nouvelle partenaire.
• Cherche à éviter Maddy, son ex-fiancée (pnj).
• N'a aucunes nouvelles de son frère et ça l'inquiète.
• A rater son vol pour Chicago.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Juliyou
• ÂGE : 24 ans (04/05/93)
• BLOC NOTE :


Re: Alex & Lou ❧ When your legs don't work like they used to before, le Sam 2 Sep - 10:00

Une fois en place sur le rameur, la jeune femme enclencha le programme de survie si je puis dire étant donné cette nouvelle technologie. De toute évidence, ce n'est pas sur quoi je m'appuierais dans ma rééducation c'est juste un moyen d'occuper l'esprit durant l'effort et surtout d'amuser les âmes d'enfant qui souhaiteraient s'y égarer. Je sourie suite à sa remarque et une fois le programme démarré c'était parti. Je démarrai doucement, pour éviter tout froissement des muscles ou des ligaments malgré mon échauffant barbare de tout à l'heure. Oui je suis paramédic donc je connais un peu tout les problèmes que pourrait engendrer un effort trop intense en un court laps de temps. Je parcours les minutes, lentement tout en accélérant légèrement ma cadence au fil des minutes. Comme une progression crescendo. Pendant ce temps la brunette finit par me révéler son prénom qui n'était pas si compliqué au final et qui était plutôt attirant. "Lou hein ? Vos parents étaient fan de loups ?" Question totalement absurde mais bon fallait bien faire la conversation. Non franchement j'aurais pu trouver mieux comme approche face à cette révélation. Lou c'était très jolie. "On pourrait se tutoyés, non ? J'ai toujours trouvée ça bizarre le vouvoient entre deux personnes du même âge..." Elle marque un point, même si je n'ai pas lu son dossier, on avait pas l'air d'être très éloigné niveau âge, mais par respect je n'allais pas la tutoyer comme ça. On ne se connait pas, du moins, moi je ne la connais pas assez pour cela. "Vous... enfin tu as donc lu mon dossier." dis-je accompagné d'un rictus sur le coin des lèvres tout en essayant de garder une respiration régulière, même si c'est laborieux. Mais mon père m'avait toujours dit que peu importe l'effort si tu arrives à parler c'est que tu as encore la force d'aller plus loin. Alors c'était vrai. Ça dernière remarque me fit à nouveau sourire, je savais qu'elle n'était pas du genre à faillir à ses devoirs d'infirmière. De plus vu l'acharnement qu'elle prend à me torturer de bon matin, je dois dire que je préfère pas l'ennuyer plus à la vouvoyer. "Très bien alors. Tu as donc vingt-cinq ans. Tu travailles dans le domaine médical, et tu es plutôt dynamique. Hm. Finalement on est pas si différents toi et moi. Tu pourras passer un jour à la caserne où je bosse si tu veux. Je te ferais visiter un autre monde qu'ici." Je me focalisai à nouveau sur le cadrant du rameur et tout en commençant à haleter, je vis que ça faisait bien cinq minutes qu'on y était. L'effort me fit perdre un peu l'équilibre de mon dos, en sachant qu'il fallait le garder bien droit, je le voûtai légèrement pour me soulager mais je sentais quelques picotements dans le bas du dos. Je serrai les dents et me redressai, ça n'allait pas durer bien longtemps. De la volonté, y a qu'avec ça qu'on peut réussir à tout passer.

hrp:
 
Lou A. Esperanzi
MODO ∎ LEAVE ONE WOLF ALIVE AND THE SHEEP ARE NEVER SAFE.
avatar
Inscrit le : 21/07/2017
Messages : 1119
Avatar : bella hadid
Crédits : avatar + gifs by me ♡
Date de naissance : 22/07/1992
Mes rps :

☞ INDISPONIBLE ☜

don du sang ft. Sarabella
danseuse des nuages ft. Swann
rencontre fortuite ft. Shane
fashion week ft. Brynley
champion d'la rééducation ft. Alex
des amis et du whisky ft. Jayce
bienvenue chez toi ft. Sacha #3
rencontre autour d'un verre ft. Ismaël
ébriété sur voie public ft. Sacha #4
un compagnon à fourrure ? ft. Elias
confrontation dans l'assiette ft. Neelron
les complots de diablou ft. Sacheela



☞ QUOTE OF THE DAY ☜

« Certaines encres, quand vous cherchez à les effacer, c'est pire que tout : ça se répand, toute la page est gâchée. J'ai toujours pensé qu'on n'effaçait pas ce qui était inscrit en profondeur. Ça reste: que tu sois ici ou ailleurs. »
— Janine Boissard



Bloc notes :

☞ DES PETITES CHOSES ☜

❧ Elle a trois mini tatouages : deux ailes sur l'arrière de sa cheville droite, une rose au dessus du coude gauche et "disco doll" sur le creux de sa hanche droite
❧ Aaron est au courant de sa vie secrète
❧ A cause de son frère, elle a faillie mourir
❧ Sacha, son meilleur ami est une tête de mule
❧ Elle a des jambes plus longue que ton avenir
❧ Neela + Lou : duo de choc
❧ Elle fume beaucoup trop

☞ JE SHIP & JE SOUTIENS ☜



mes chouchous:
 



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: .blueprimrose ♡
• ÂGE : vingt et une nuggets
• BLOC NOTE : une pincée de douceur dans le cœur, une once de bienveillance dans le regard et des multitudes de rêves dans la tête


Re: Alex & Lou ❧ When your legs don't work like they used to before, le Sam 2 Sep - 18:03

Pour un premier jour de rééducation, Alex fournissait l'effort d'une personne qui avait déjà dans les pattes plusieurs heures à son actif, c'était étonnant et encourageant à la fois, prédisant une bonne suite des événements à suivre. Toutefois, Lou était aux aguets, vérifiant les mouvements et la résistance de la machine, qu'elle n'hésitait pas à baissé lorsqu'elle remarquait la puissance de ces efforts. Pas la peine de créer plus de mal qu'il avait déjà à être maître de ces propres mouvements.
« Lou hein ? Vos parents étaient fan de loups ? » Un petit rire avait suivi la remarque du jeune homme, à vrai dire, elle ne s'était jamais penchée sur la signification ni même encore la raison pour laquelle ce prénom lui avait été attribué. En réalité, c'était seulement dans sa vie menée que son nom avait été parfaitement bien choisie, elle était aussi protectrice qu'une louve, dur parfois, elle montait en échelon comme une louve pouvait montrée les dents, Giovanni et Lara avaient fait un sacré choix.

La petite remarque du dossier eu tout de même le don de lui déclenché un léger sourire malgré tout, elle avait fait preuve de professionnalisme mais sa curiosité avait aussi rattrapé le reste. C'est dur de ne pas parcourir la vie couché sur papier d'une personne qu'on ne connait pas quand on en a l'occasion, puis en demeurant tout à fait honnête, la brune avait même vérifiée sa situation maritale. Bah quoi ? On est jamais à l'abris d'une bonne rencontre, puis il n'était pas si mal même si au début il s'était montré particulièrement exécrable.  
En attendant, il ne faiblissait pas à sa tâche, au contraire, l'énergie qu'il avait pour réussir à taper la causette en même temps que l'effort fourni indiquait une fois de plus tout son potentiel. « Très bien alors. Tu as donc vingt-cinq ans. Tu travailles dans le domaine médical, et tu es plutôt dynamique. Hm. Finalement on est pas si différents toi et moi. Tu pourras passer un jour à la caserne où je bosse si tu veux. Je te ferais visiter un autre monde qu'ici. » Lui aussi avait bien retenu la leçon, ou plutôt le monologue que Lou lui avait fait plus tôt. « T'a oublié l'étrange sens de l'humour » Elle n'avait pas oubliée la remarque du jeune homme la première fois qu'ils s'étaient entrevus dans sa chambre. Même si elle n'avait pas poussée les remarques en réponse, ce n'est pas l'occasion qui avait pourtant manquée. Après tout, elle était encore en service, alors suffisait d'un petit mot de travers pour faire tout valser, sa carrière également. « En tout cas, pourquoi pas, j'avoue qu'on m'a jamais proposée d'aller dans un tel endroit... » Elle avait hésité à blaguer sur sa proposition, lui demander si c'était un genre de rencard dissimuler de façon maladroite, mais la connaissant, elle fonçait sans doutes la tête droit dans le mur et le dire aurait peut-être transformé la situation en une chose gênante si elle se trompait sur toute la ligne.
Chassant un peu les idées qu'elle s'était faite, elle se penchait en direction du jeune homme pour régler une nouvelle fois la machine, elle avait bien vu que la douleur commençait à se faire sentir, plutôt normal pour son tout premier jour. « On va éviter de pousser les limites trop fort pour aujourd'hui... » Avait-elle lancée en tournant légèrement la tête pour lui faire un petit sourire.
Alex Johanssen
avatar
Inscrit le : 03/08/2017
Messages : 118
Avatar : Steven R. McQueen
Crédits : gifs : Tumblr
Date de naissance : 06/05/1992
Mes rps :
RP: INDISPONIBLE
(4/3)

Lou Aretha & Kelly Brynley Aretha

Bloc notes :
en ce moment <<
• Dur retour au boulot après son accident.
• Tente de s'adapter à sa nouvelle partenaire.
• Cherche à éviter Maddy, son ex-fiancée (pnj).
• N'a aucunes nouvelles de son frère et ça l'inquiète.
• A rater son vol pour Chicago.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Juliyou
• ÂGE : 24 ans (04/05/93)
• BLOC NOTE :


Re: Alex & Lou ❧ When your legs don't work like they used to before, le Lun 4 Sep - 11:15

J'étais toujours à fond dans l'exercice que m'avait demandé la brunette. Malgré la douleur et l'énergie déjà fournie par l'echauffement de tout à l'heure, mes jambes étaient comme programmées pour fonctionner toute seule. Mon souffle saccadé indiquait tout de même que j'étais pas loin d'une syncope mais bon j'avais la volonté d'aller jusqu'au bout alors je tenais bon. Je ne voulais pas vraiment décevoir Lou et puis me décevoir par la même occas. Je pouvais y arriver. Je devais y arriver. Dans l'absolue j'avais usé de toutes mes forces et si elle allait me demander un nouvel exercice suite au rameur, je pense que j'aurais pas pu le supporter. Mais bon vu son inquiétude vis à vis de ma condition je pense qu'elle saura me donner des limites. "T'a oublié l'étrange sens de l'humour." Ca remarque me fit sourire, non pas rire car je n'avais littéralement pas la force de rire à ce moment là, mais oui intérieurement je riais. Pour être honnête dans ce métier, le sarcasme et l'humour sont les seuls moyens de rester sur le droit chemin. On voit tellement de chose horrible, de blessures, de famille détruite voire même soit même être détruit par accident et si tu n'as pas un dixième de l'humour qu'on a, tu finis en dépression ou pire... C'est pour quoi rire est important dans ce métier. Mais là c'était difficile en plein effort. De plus ça remarque sur le fait que c'était une première pour elle d'aller dans une caserne me fit sourire de plus belle et user de mon dernier souffle pour lui répondre. "Si tu veux, je pourrais te faire visiter d'autres coins si tu n'as pas envie de voir mon lieu de travail. Je suis bon guide à ce qui paraît." Sauf que ce n'était pas vraiment le cas, j'ai attéri à Austin il y a quatre ans et c'est comme si je n'y avais jamais habité, je connais quelques endroits mais au delà de la caserne, l'hopital, le poste de police et les quelques bars autour de chez moi, je ne connais pas très bien Austin. Mais bon qui ne tente rien n'a rien après tout et malgré que je ne sois que son patient, je ne perds pas le nord. Elle est mignonne, de mon âge qui plus est, pourquoi pas s'amuser un peu. Puis c'est bon enfant, je ne compte pas non plus la demander en mariage, juste une petite sortie pour la remercier entre autre chose. Mais bon d'abord voir comment elle réagira à ma remarque. Toujours en gardant le sourire, je voyais qu'elle réduisait la puissance de la machine, je pouvais enfin un peu détendre mes appuies et relaxait mon dos. Je réduisais aussi ma cadence sur la pression de la corde et une fois l'engin arrêté je laissai retomber les poignets de tirage dans un claquement qui réveilla le voisinage. Un soupir de soulagement annonça la couleur, j'étais rassuré d'en avoir terminé pour aujourd'hui, enfin c'est ce que je pensais. Bien sûr une série d'étirements allait suivre mais ça serait moins fatigant que cette torture de premier cours de rééducation. "Merci..." dis-je en un soupir, soulagé. "Et maintenant ? Tu crois que j'aurais droit à mon petit massage ?" Non je n'ai clairement pas perdu le nord. Je lui souris presque à lui faire les yeux doux. Non je n'essaie pas de l'amadouer.
Lou A. Esperanzi
MODO ∎ LEAVE ONE WOLF ALIVE AND THE SHEEP ARE NEVER SAFE.
avatar
Inscrit le : 21/07/2017
Messages : 1119
Avatar : bella hadid
Crédits : avatar + gifs by me ♡
Date de naissance : 22/07/1992
Mes rps :

☞ INDISPONIBLE ☜

don du sang ft. Sarabella
danseuse des nuages ft. Swann
rencontre fortuite ft. Shane
fashion week ft. Brynley
champion d'la rééducation ft. Alex
des amis et du whisky ft. Jayce
bienvenue chez toi ft. Sacha #3
rencontre autour d'un verre ft. Ismaël
ébriété sur voie public ft. Sacha #4
un compagnon à fourrure ? ft. Elias
confrontation dans l'assiette ft. Neelron
les complots de diablou ft. Sacheela



☞ QUOTE OF THE DAY ☜

« Certaines encres, quand vous cherchez à les effacer, c'est pire que tout : ça se répand, toute la page est gâchée. J'ai toujours pensé qu'on n'effaçait pas ce qui était inscrit en profondeur. Ça reste: que tu sois ici ou ailleurs. »
— Janine Boissard



Bloc notes :

☞ DES PETITES CHOSES ☜

❧ Elle a trois mini tatouages : deux ailes sur l'arrière de sa cheville droite, une rose au dessus du coude gauche et "disco doll" sur le creux de sa hanche droite
❧ Aaron est au courant de sa vie secrète
❧ A cause de son frère, elle a faillie mourir
❧ Sacha, son meilleur ami est une tête de mule
❧ Elle a des jambes plus longue que ton avenir
❧ Neela + Lou : duo de choc
❧ Elle fume beaucoup trop

☞ JE SHIP & JE SOUTIENS ☜



mes chouchous:
 



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: .blueprimrose ♡
• ÂGE : vingt et une nuggets
• BLOC NOTE : une pincée de douceur dans le cœur, une once de bienveillance dans le regard et des multitudes de rêves dans la tête


Re: Alex & Lou ❧ When your legs don't work like they used to before, le Mar 5 Sep - 20:24

Les quelques minutes qui accompagnaient les derniers efforts à faire sur le rameur étaient sans doutes les plus difficiles et ça se confirmait d'avantage lorsque la brune jetait un œil sur son patient qui était dans la dernière ligne droite de ces efforts.
Heureusement qu'il réussissait à garder une part de son naturel, même au bord de la rupture puisque dans un dernier souffle, son sourire se dessinait non sans mal sur les traits de son visage. C'était déjà une belle victoire qu'il ne l'envoie pas encore valsée à force de lui en faire voir de toutes les couleurs et de toute manière, elle n'aurait pas eu grand mal à le comprendre, rares sont les gens qui n'lancent pas toutes sortes de vacheries et langage fleuri lorsqu'ils sentent leur corps faire des siennes. « Si tu veux, je pourrais te faire visiter d'autres coins si tu n'as pas envie de voir mon lieu de travail. Je suis bon guide à ce qui paraît. » Avait-elle eu l'air si désintéressée pour qu'il corrige aussitôt sa proposition ? Il était parfois dur de savoir réellement ce que la brune avait derrière la tête ou même anticipé ses réactions, don de faciès, elle pouvait se lavée de tout ressentiment et avoir l'air aussi expressive qu'une poupée de cire et ça, sans vraiment faire exprès, « Ouais carrément, mais j'retiens la visite de la caserne quand même... C'est p't'être pas comme chez les pompiers avec la rampe là comme dans les films mais c'est déjà mieux que ce que je connais d'Austin. » Elle laissa un petit temps pour compléter sa réponse avant d'enchaîner, laissant ses mains se reposées contre ses hanches en lâchant un petit soupir qui laissait entendre qu'elle se désespérait elle-même « Autrement dit, les bars et le centre commercial ! » En gros, le train de vie d'une jeune femme de vingt-cinq qui profite de son temps libre comme elle l'entend, rien d'plus banal. Enfin, derrière la blouse d'infirmière, on ne pouvait pas deviné que dans son vestiaire était sagement rangé des affaires toutes griffées et coûtant quelques fois probablement la valeur similaire d'un rein au marché noir. Derrière le nombre de zéros sur son compte en banque, la demoiselle n'en demeurait pas moins humble pour autant, ces collègues à l'hôpital en témoignant et les petits surnoms liés à ça également. Difficile de n'pas s'en amusé, quand le matin ou la nuit arrive une voiture de sport italienne parmi les autres plus modestes sur le parking.

« Bip ! Bip ! Bip ! » Clairon de la délivrance délivré par la machine pour Alex qui allait sans ça, claqué entre les doigts d'Lou qui avait pourtant baissée la résistance. « Nice Job ! » Ajouta une voix robotisée suivit d'une sorte de mélodie stridente jusqu'à ce que la brune trifouille quelques boutons,
« J'suis d'accord avec c'robot, c'est super pour un premier jour ! » « Et maintenant ? Tu crois que j'aurais droit à mon petit massage ? » La première partie d'la réponse de la demoiselle avait été de rire de bon cœur, il avait beau avoir fait des efforts herculéen pendant ces quelques heures mais son idée d'départ avait toujours un fort encrage dans sa tête.  « Beh, j'suis une femme de parole après tout ! » tout en se dirigeant vers une sorte de table de massage pour les kinés qui était justement attitré pour ce genre de "récompense" elle tapotait l'assise en cuir bleu pâle tout en faisait un large sourire à Alex « Aller vient, promis après j't'embête plus. » Parallèlement, elle l'avait laissé venir de lui-même, après tout, il avait été dés le début très clair à c'que Lou le laisse être libre, non pas un assisté et elle pouvait être que compréhensive là dessus car elle aussi aurait détestée qu'on la traite comme une biche blessée. Alors elle l'attendait sagement, aux aguets tout de même, parce-qu'il avait quand même fait un sacré boulot et on est pas à l'abri d'un muscle qui décide de se mettre sur mute.
Alex Johanssen
avatar
Inscrit le : 03/08/2017
Messages : 118
Avatar : Steven R. McQueen
Crédits : gifs : Tumblr
Date de naissance : 06/05/1992
Mes rps :
RP: INDISPONIBLE
(4/3)

Lou Aretha & Kelly Brynley Aretha

Bloc notes :
en ce moment <<
• Dur retour au boulot après son accident.
• Tente de s'adapter à sa nouvelle partenaire.
• Cherche à éviter Maddy, son ex-fiancée (pnj).
• N'a aucunes nouvelles de son frère et ça l'inquiète.
• A rater son vol pour Chicago.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Juliyou
• ÂGE : 24 ans (04/05/93)
• BLOC NOTE :


Re: Alex & Lou ❧ When your legs don't work like they used to before, le Mer 13 Sep - 17:17

Qui ne tente rien n'a rien après tout. Ce n'est pas ce que dit le dicton ? En tout cas c'est ce que moi j'en pense. J'avais redoublé d'efforts pour en arriver à ce stade, fallait un peu de reconnaissance et surtout de réconfort et puis je ne demande pas non plus la lune. Un massage c'est beaucoup vous croyez ? Non. Ca fait parti du métier. Elle n'est pas kinée certes mais elle doit savoir se débrouiller. Je suis sage et discipliné pas de quoi s'inquiéter. J'ai bu une petite gorgée d'eau, ou plutôt la demi bouteille comme me l'a si soigneuse précaunisé l'infirmière et maintenant elle accepte gentiement d'honnorer sa parole en me massant. Je lui fais un grand sourire, regorgeant de sueur par ci par là. Je sens déjà mes muscles se contracter au repos, il faut que j'arrive maintenant jusqu'à elle sans me ramasser par terre. C'est d'autant pas gagner à ce rythme. Pas évident quand tu ne contrôles plus vraiment tes appuies. Encore à l'effort ça devient un mécanisme, un cycle régulier, là j'ai mal rien que de voir le peu de chemin que j'ai à parcourir jusqu'à la table. Et ça se voyait. Je me relève comme je peux en m'appuyant sur le rebord d'une machine. Je me redresse tant bien que mal, les pieds bien à plat et droits. Je tente de marcher, un pas après l'autre, j'ai l'impression d'être aller courir un marathon, c'est pénible mais pas impossible. Je vois Lou qui m'attend là-bas avec une main tendue vers moi, au cas ou. Elle me parait si loin de là où je suis. Je grimace, serre les fesses, les dents et d'autant plus les poings jusqu'à toucher le cuir du fauteuil. Un soupir de soulagement s'échappe de mes lippes et je la regarde. "Je pense qu'après ça, tu vas devoir me ramener à la chaise roulante." Je souris puis rigole à ma connerie. N'empêche qu'après son massage je ne suis pas certain d'arriver à me relever. Je m'alonge, les jambes et les bras bien tendus. Mes doigts serrent au maximun le cuir tellement que je pourrais le traverser. Je la regarde se préparer, puis je ferme les yeux et tente de réguler ma respiration. "Tu crois que j'en ai pour combien de temps encore ?" Non pas que je sois pressé de la quitter ou quoi mais mon boulot c'est important pour moi. J'ai que ça ici à Austin qui me réussi alors. Je dois me rétablir vite, ou du moins le plus rapidement possible. Manière d'en être sûr, je veux l'avis d'une experte.

hrp:
 
Lou A. Esperanzi
MODO ∎ LEAVE ONE WOLF ALIVE AND THE SHEEP ARE NEVER SAFE.
avatar
Inscrit le : 21/07/2017
Messages : 1119
Avatar : bella hadid
Crédits : avatar + gifs by me ♡
Date de naissance : 22/07/1992
Mes rps :

☞ INDISPONIBLE ☜

don du sang ft. Sarabella
danseuse des nuages ft. Swann
rencontre fortuite ft. Shane
fashion week ft. Brynley
champion d'la rééducation ft. Alex
des amis et du whisky ft. Jayce
bienvenue chez toi ft. Sacha #3
rencontre autour d'un verre ft. Ismaël
ébriété sur voie public ft. Sacha #4
un compagnon à fourrure ? ft. Elias
confrontation dans l'assiette ft. Neelron
les complots de diablou ft. Sacheela



☞ QUOTE OF THE DAY ☜

« Certaines encres, quand vous cherchez à les effacer, c'est pire que tout : ça se répand, toute la page est gâchée. J'ai toujours pensé qu'on n'effaçait pas ce qui était inscrit en profondeur. Ça reste: que tu sois ici ou ailleurs. »
— Janine Boissard



Bloc notes :

☞ DES PETITES CHOSES ☜

❧ Elle a trois mini tatouages : deux ailes sur l'arrière de sa cheville droite, une rose au dessus du coude gauche et "disco doll" sur le creux de sa hanche droite
❧ Aaron est au courant de sa vie secrète
❧ A cause de son frère, elle a faillie mourir
❧ Sacha, son meilleur ami est une tête de mule
❧ Elle a des jambes plus longue que ton avenir
❧ Neela + Lou : duo de choc
❧ Elle fume beaucoup trop

☞ JE SHIP & JE SOUTIENS ☜



mes chouchous:
 



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: .blueprimrose ♡
• ÂGE : vingt et une nuggets
• BLOC NOTE : une pincée de douceur dans le cœur, une once de bienveillance dans le regard et des multitudes de rêves dans la tête


Re: Alex & Lou ❧ When your legs don't work like they used to before, le Jeu 21 Sep - 20:56


A l'voir, on aurait assurément jamais penser que le jeune Alex allait réussir à rejoindre la grande brune, son air fermé, la concentration qu'il mettait dans sa démarche pour ne pas faillir, tout était un signe à se méprendre que dans un instant ou un autre une chute allait se produire mais rien. Il était droit sur ces jambes, emplit certes d'une grande crispassions mais encore plus d'un courage incomparable et ça f'sait sourire Lou d'une immense fierté de voir que son patient était un putain d'battant. Son massage, il l'avait plus que grandement mérité.

« Je pense qu'après ça, tu vas devoir me ramener à la chaise roulante. » C'est vrai qu'Alex en avait chier aujourd'hui, la belle n'y avait pas été de main morte non et pourtant c'était seulement pour son bien et le maintien de sa forme physique. La réflexion l'avait fait rire elle aussi, le pire c'est qu'il n'était pas rare que ce genre de situations arrive après une séance des plus intense, « Mhhh, probablement oui... Pas que je ne veuille pas te porter jusqu'à ta chambre mais bon, à vu de nez tu dois faire quoi ? Le double de mon poids ? J'finirais plus cassée qu'toi à l'arrivée. » Dans sa tête, elle s'faisait déjà le schéma de la nana toute frêle entrain de porter un bonhomme tout en muscle et se casser la gueule en plein milieu du chemin, ça aurait été hilarant de reproduire la scène certes, mais la belle aurait peut-être finie dans le même état que le jeune homme. « Aller, allonge toi ! » Dans un geste loin d'être agressif, elle le poussait d'une main sur l'épaule pour qu'il se détende un peu sur le dossier.
L'hôpital avait la chance d'être plutôt bien fourni autant pour les équipements que pour les soins à prodigués aux patients. Des kinés, quand eux exerçaient, proposaient des produits à utiliser de façon spécifique pour chaque maux et pour Alex, il y avait tout c'qui fallait comme une huile pour la décontraction musculaire après de grands efforts. Lou prit le petit flacon ranger bien soigneusement dans son étage pour en mettre deux pompes dans la paume de sa main avant de chauffer la matière entre celles-ci, «Tu crois que j'en ai pour combien de temps encore ? » La question du jeune homme fût répondu d'abord d'un bref haussement d'épaules de la demoiselle, difficile de jauger exactement la durée d'une réeducation, « Je dirais que tout dépend de tes progrès, tu m'a l'air vraiment impliqué donc ça peut duré peu de temps comme plus, il faut aussi prendre en compte ta douleur, tout ça... Mais t'inquiète pas, on verra ça ensembles et j'essaierai d'évaluer tes progrès en temps réel pour que tu ne squatte pas ici trop longtemps. » Elle lui adressait à la suite un p'tit sourire tandis que parallèlement ses douces mains frictionnait avec douceur la zone la plus sollicitée aujourd'hui, c'est à dire son genou. 

L'massage dura une bonne vingtaine de minutes, faisant bien attention à ne pas laisser une seule zone moins soulagée que les autres.
Le temps consacré à la détente et surtout à la rééducation du jour venait bientôt toucher à sa fin et l'instant ayant duré tellement que la brune avait la nette impression que si elle aurait continuée, Alex aurait pu facilement s'endormir, ne manquant pas de le souligner « J'en connais un qui va dormir comme un bébé ce soir ! » dans un nouveau rire traduisant une légère moquerie puis comme l'avait plus tôt dit le jeune homme que Lou avait visiblement prit au mot, elle ramenait dans un petit air faussement angélique une chaise roulante jusqu'à la table de massage. « Le carrosse de monsieur est avancé. » et si la réflexion était déjà suffisante, la brune tournait ses mains autour des poignets de celui-ci comme le font les motards sur les poignets d'accélération de leurs bécanes. Une p'tite touche d'humour n'a encore jamais tuer personne.
Une fois qu'Alex avait posé les fesses sur le fauteuil et qu'Lou avait rangé tout les appareils, les produits et tout ce qu'elle avait utilisé aujourd'hui, il était temps de quitter la salle et regagner la chambre.

HRP:
 

Alex & Lou ❧ When your legs don't work like they used to before

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Austin North :: Austin State Hospital-