Partagez| .

Alex & Lou ❧ When your legs don't work like they used to before


Lou A. Esperanzi
LEAVE ONE WOLF ALIVE AND THE SHEEP ARE NEVER SAFE.
avatar
Inscrit le : 21/07/2017
Messages : 531
Avatar : bella hadid
Crédits : all by .blueprimrose ♡
Date de naissance : 22/07/1992
Mes rps :

☞ DISPONIBLE ☜

panne sèche ft. Adrian
don du sang ft. Sarabella
séance photo ft. Maxence
russe, alcool et insultes ft. Alek
danseuse des nuages ft. Swann
rencontre fortuite ft. Shane
réunion de famille ft. Esme
fashion week ft. Brynley & Maxence
gueule de bois ft. Ted
festival ft. Sacha #2
talking to the moon (libre)
champion d'la rééducation ft. Alex




☞ QUOTE OF THE DAY ☜

« Certaines encres, quand vous cherchez à les effacer, c'est pire que tout : ça se répand, toute la page est gâchée. J'ai toujours pensé qu'on n'effaçait pas ce qui était inscrit en profondeur. Ça reste: que tu sois ici ou ailleurs. »
— Janine Boissard



Bloc notes :

☞ DES PETITES CHOSES ☜

❧ Lou est italiano-russe
❧ Son père est un mafieux très connu en Italie
❧ Sa mère est une ancienne ballerine qui a arrêtée sa carrière à cause d'une blessure
❧ Elle a deux grand frères
❧ Elle a été ballerine jusqu'à l'âge de vingt-ans au niveau professionnel au conservatoire de Moscou
❧ Tantôt casanière, tantôt baroudeuse, elle rêve de faire le tour du monde et pourquoi pas faire de l'humanitaire
❧ La brune est célibataire depuis peu, anciennement fiancée
❧ Elle a un faible pour les bruns barbus


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: .blueprimrose ♡
• ÂGE : vingt et une nuggets
• BLOC NOTE : gif : quand j'admire scott eastwood dans TLR


En ligne
Alex & Lou ❧ When your legs don't work like they used to before, le Jeu 10 Aoû - 21:01

Une nouvelle journée qui commence, de bonne heure et de bonne humeur.
Lou avait toujours l'habitude d'arrivée un quart d'heure en avance afin de convenir au petit rituel qu'elle s'était crée depuis qu'elle avait débarquée à Austin.
Après les quelques minutes de route qui l'a séparait de sa somptueuse villa, elle allait taper une bribe de conversation avec l'équipe de nuit qui s'en grillait une dans l'espace fumeur, profitant elle-même pour encrasser ses poumons en prenant une cigarette tout en apprenant ce qui s'était passé pendant la nuit, les anecdotes drôle voir croustillantes concernant les patients comme le personnel ainsi les choses plus dramatiques sur lesquels ils ne tardaient pas la discussion, pas la peine de plomber l'ambiance de bon matin.
Cette petite aventure menée, c'était au tour des collègues de son équipe, qu'elle saluait, peu importe leur disposition dans l'hôpital. Lou mettait un point d'honneur à saluer les gens qui elle travaillait, même si elle n'était pas de ceux qui avait le plus d'ancienneté, c'est sa gentillesse qui l'avait intégrée à l'équipe, si seulement ils savaient ce qu'elle faisait hors des heures de travail ou même sa famille, pas certains qu'ils se montrent aussi gentils avec elle. Sauf que cette brumeuse partie de son existence, elle la laissait sagement sur le pas de sa porte quand elle allait au travail.
La température prise, terme qu'elle s'amusait spécifiquement à employer au sujet de l'ambiance dans le service dans lequel elle bossait; Celle-ci allait aux vestiaires pour enfiler sa tenue de travail, le fameux et célèbre ensemble bleu/vert informe des infirmières.
Aujourd'hui, d'après ce qu'elle avait lu sur son planning, elle était affectée au secteur de rééducation / réadaptation. Par chance, lors de ses études, elle avait eu l'occasion de suivre la formation adéquat à cette pratique et ses antécédents d'ancienne danseuse étoile, forte d'endurance, lui permettait de faire autant d'efforts que le patient concerné, sans rechigner.  
Direction la chambre 304 aujourd'hui, des potins qu'elle avait entendue, l'occupant était une ambulancier dans ce même hôpital et avait été victime d'un accident en service. Elle venait à peine d'arriver quand l'incident s'était déroulé donc elle ne le connaissait pas même de nom et de ce fait, la belle n'aurait aucun a priori à faire à son sujet contrairement à ces coéquipières bien bavardes.
Une fois devant la porte, elle prit la fiche de service qui y était accrochée, y inscrivant son nom et ce qu'elle comptait faire avec ledit patient aujourd'hui puis ouvrit la porte.
« Bonjour, bonjour ! » Passant la tête dans l'encadrement de la porte, un sourire chaleureux sur les lèvres qui faisait transparaître ses fossettes.
Elle se permit ensuite d'entrée dans la chambre pour se présenter à son patient du jour.
« Je m'appelle Lou, je serais l'infirmière qui va vous suivre le long de la rééducation ! Vous êtes prêt ? » Demanda alors la demoiselle, les mains sur les hanches, toujours le sourire au lèvres.
Alex Johanssen
avatar
Inscrit le : 03/08/2017
Messages : 34
Avatar : Steven R. McQueen
Crédits : avatar : Lilou - gifs : Tumblr
Date de naissance : 06/05/1992
Mes rps :
RP: > DISPONIBLE <

RPs en cours:
- Brynley
- Lou (FB rééducation)

Intrigue:
-

Bloc notes :
EN CE MOMENT.
• De retour au boulot après son accident.
• Cherche à éviter Maddy, son ex-fiancée (pnj).
• N'a aucunes nouvelles de son frangin et ça l'inquiète.

RECHERCHE.
• Une colocation ✔
• Des liens via Rp ou Mp

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Juliyou
• ÂGE : 24 ans (04/05/93)
• BLOC NOTE :


Re: Alex & Lou ❧ When your legs don't work like they used to before, le Ven 11 Aoû - 0:17

Quelle sensation étrange de ce retrouver là, à sentir le tissu humide des lits d'hôpital sous le poids de notre transpiration, sous le poids de notre douleur car oui j'avais mal, mon genou me faisait terriblement mal et pourtant ce n'était pas le plus embêtant dans l'histoire, mais les détails comptent peu quand tu sais qu'avoir passé plus d'un mois dans cette foutu chambre t'as pratiquement changer en un légume trop mûr pour être bien digéré. J'avais l'impression d'être constamment shooté et non pas que je résiste à la douleur. Même mon odorat ne me sert plus à rien, bourrer par tous ces produits qu'on utilise pour désinfecter quoi que ce soit ici. Je ne connais que trop bien ça, c'est vrai, mais dans ce genre de situation j'aurais préféré n'avoir jamais été au travail à ce moment là. Je fixais le plafond depuis bien une vingtaine de minutes avant que je n'entende le clic de la porte me réveiller de mes songes. De voir ce sourire illuminer la pièce et faire barrage aux rayons du soleil qui avait peine à traverser les barreaux du rideau. Je ne connaissais pas cet interne mais j'avoue qu'elle ne me laissai pas indifférent à son entrée. Je tente de me redresser et de paraître pas trop mal en point. "Je m'appelle Lou, je serais l'infirmière qui va vous suivre le long de la rééducation ! Vous êtes prêt ?" Je fronce les sourcils, un peu confus. "Euh... j'ai pas tellement le choix je crois si je veux reprendre du service." Je me lève non sans peine, je sens mes doigts s'écraser sur le matelas, devenir blanc sous la pression de mon poids mais je reste confiant. Un faible sourire aux lèvres. Un mois c'est bien assez long pour commencer la rééducation. Enfin, pas vraiment mais j'avoue que j'en peux plus de rester ici. "Pardon, désolé de vous demander ça mais... c'est vraiment vous qui allait être en charge de ma rééduc ? Non pas que je doute de vos compétences mais... j'aurais plus vu un homme de ma carrure pour pas me ménager. Voyez ?" Blague à part j'espère qu'elle ne prendra pas ça comme une réflexion sexiste... ou pas, je ne nierais pas le fait que j'aurais préféré un homme pour le coup, mais voyons ce qu'elle vaut. Et puis, elle n'est pas laide à regarder. "Ça vous dérange si je vais pisser avant qu'on commence ? C'pas que mais rester couché le moitié du temps n'aide pas à la vidange de ma vessie. Je reviens de suite." Pas très charmant comme première approche n'est-ce pas ? Il est clair que je pourrais faire mieux, mais bon si je dois me la coltiner pour le restant de mes jours de rééduc, autant que je tâte le terrain à ma façon. Une fois finis de vidanger tout ça et de me rafraîchir un peu, j'agrippe mes béquilles de soutien et je me prépare à la suivre où qu'elle veut. "Je suis prêt." Non sans oublier le fin sourire du charmeur prétentieux.
Lou A. Esperanzi
LEAVE ONE WOLF ALIVE AND THE SHEEP ARE NEVER SAFE.
avatar
Inscrit le : 21/07/2017
Messages : 531
Avatar : bella hadid
Crédits : all by .blueprimrose ♡
Date de naissance : 22/07/1992
Mes rps :

☞ DISPONIBLE ☜

panne sèche ft. Adrian
don du sang ft. Sarabella
séance photo ft. Maxence
russe, alcool et insultes ft. Alek
danseuse des nuages ft. Swann
rencontre fortuite ft. Shane
réunion de famille ft. Esme
fashion week ft. Brynley & Maxence
gueule de bois ft. Ted
festival ft. Sacha #2
talking to the moon (libre)
champion d'la rééducation ft. Alex




☞ QUOTE OF THE DAY ☜

« Certaines encres, quand vous cherchez à les effacer, c'est pire que tout : ça se répand, toute la page est gâchée. J'ai toujours pensé qu'on n'effaçait pas ce qui était inscrit en profondeur. Ça reste: que tu sois ici ou ailleurs. »
— Janine Boissard



Bloc notes :

☞ DES PETITES CHOSES ☜

❧ Lou est italiano-russe
❧ Son père est un mafieux très connu en Italie
❧ Sa mère est une ancienne ballerine qui a arrêtée sa carrière à cause d'une blessure
❧ Elle a deux grand frères
❧ Elle a été ballerine jusqu'à l'âge de vingt-ans au niveau professionnel au conservatoire de Moscou
❧ Tantôt casanière, tantôt baroudeuse, elle rêve de faire le tour du monde et pourquoi pas faire de l'humanitaire
❧ La brune est célibataire depuis peu, anciennement fiancée
❧ Elle a un faible pour les bruns barbus


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: .blueprimrose ♡
• ÂGE : vingt et une nuggets
• BLOC NOTE : gif : quand j'admire scott eastwood dans TLR


En ligne
Re: Alex & Lou ❧ When your legs don't work like they used to before, le Ven 11 Aoû - 1:03

Visiblement le gaillard était déterminé à commencer la rééducation. Pourtant c'était une rare affaire que de rencontrer ce genre de personnes, d'habitude c'était plutôt un réel parcours du combattant pour sortir monsieur x ou madame y de son lit et l'emmener jusqu'à la salle de sport construite exprès dans l'hôpital pour la réadaptation. En tout cas, ça ne pouvait qu'enchanter la demoiselle qui n'aurait pas une charge à tirer du lit pour l'embarquer.
Enfin c'était non sans craindre par sa remarque au sujet de la carrure de la brune. A force, elle avait l'habitude qu'on juge son gabarit ridicule à première vue. Qui croirait à la force d'une jeune femme d'un mètre soixante-quinze, fuselée comme une brindille que le vent fait aisément chalouper dans son sillon ? A cela, Lou ne sourcilla pas, bien au contraire. S'il était prouvé par la véracité des propos du jeune homme qu'il aurait voulu avoir un homme comme chaperon de rééduc, Lou comptait bien faire ses preuves dés maintenant.
« Reste-il que pour l'instant, vu votre masse musculaire qui a sans doutes l'aspect d'un flamby sorti de son pot, la plus musclée de nous deux c'est moi... » Ses yeux de jade levés vers le plafond d'un air des plus innocent, la demoiselle croisait les bras contre sa poitrine. Il aurait seulement manqué un petit sifflotement s'échappant de ses lèvres et la moquerie aurait été à son apogée.
En aucun cas dans sa raillerie elle avait prit un air supérieur ou condescendant, elle s'était simplement appropriée sa remarque pour rebondir et prouver qu'elle aussi était douée pour le sarcasme et qu'il était loin de se douter des capacités sportive de celle-ci.
« Ça vous dérange si je vais pisser avant qu'on commence ? C'pas que mais rester couché le moitié du temps n'aide pas à la vidange de ma vessie. Je reviens de suite. »
La brune retint un rire, quelle classe.
Le ton était donné et monsieur n'avait à priori aucune gêne à lui faire part de ses pressentes envies et si ça ne se limitait qu'à cela alors Lou arrivait sans doutes à faire l'effort de serrer la mâchoire pour ne pas sortir une nouvelle raillerie « Que grand bien vous fasse, temps qu'vous me demander pas d’interférer là dedans ça me pose aucun problème ! » Oops, trop tard et sur ces mots, elle ne pût s'empêcher de rire sur ses dernières paroles.
L'affaire ensuite faite, son patient semblait prêt à sortir de la chambre et s'atteler à la partie que la demoiselle attendait avec impatience. La brune lui ouvrant donc la porte pour qu'il puisse s'aventurer dans les couloirs, direction la salle de sport.
Le trajet fût calme, à vrai dire l'avantage de l'emplacement de la chambre où le jeune homme se trouvait permettait un accès rapide aux locaux duquel Lou l'invita à entré. Il y avait dans celle-ci de nombreux équipements, mécanique ou non, de quoi solliciter chaque partie d'un corps endommagé et devant tout cet attirail Lou se laissa aller à sourire.
« Ok, on va commencer par du tapis en mode marche pour vous et je serais en course pour m'échauffer, j'ai pas encore eu le temps ! Parce-que ouais, c'est avec vous que je commence ma journée ! »  
Alors autant dire que la brune avait une énergie folle dans son petit corps à dépenser et temps qu'à faire, place au sport. Quand elle était chargée de rééducation, elle avait toujours sous sa tenue, brassière et stretch de sport pour être plus à l'aise. La blouse et le pantalon une fois mit dans un coin elle revenait vers son patient, tout de même ne voulant pas le laisser à lui-même « Et dites pas que j'vous traite comme une chocotte en faisant ça » tout en passant son bras sous les siens pour l'aider à se débarrasser de ses béquilles et grimper sur le tapis, au moins jusqu'à ce qu'il puisse s'appuyer sur les barres de maintien. Action faite, sport en marche. Lou faisant le tour de la machine, la programmait dans la vitesse la plus basse, encore plus lent qu'une marche naturelle avant d'appuyer ses bras sur le sommet du cadran pour commencer à voir l'ampleur du travail à mener. « Pour l'instant, je vous demande juste d'essayer d'aligner un pas devant l'autre, vous pouvez vous tenir et marcher comme un mec bourré y'a personne pour juger. »
Elle lui souriait une nouvelle fois, malgré ses remarques, elle voulait le mettre en confiance dans un premier temps, c'était un déroulement important dans le processus de guérison. S'il ne buvait pas ses paroles alors son travail s'avérait être inutile.
Alex Johanssen
avatar
Inscrit le : 03/08/2017
Messages : 34
Avatar : Steven R. McQueen
Crédits : avatar : Lilou - gifs : Tumblr
Date de naissance : 06/05/1992
Mes rps :
RP: > DISPONIBLE <

RPs en cours:
- Brynley
- Lou (FB rééducation)

Intrigue:
-

Bloc notes :
EN CE MOMENT.
• De retour au boulot après son accident.
• Cherche à éviter Maddy, son ex-fiancée (pnj).
• N'a aucunes nouvelles de son frangin et ça l'inquiète.

RECHERCHE.
• Une colocation ✔
• Des liens via Rp ou Mp

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Juliyou
• ÂGE : 24 ans (04/05/93)
• BLOC NOTE :


Re: Alex & Lou ❧ When your legs don't work like they used to before, le Ven 11 Aoû - 12:40

Il semblerait que le sarcasme soit un bon moyen d'établir une reconnaissance du terrain. Je vois qu'elle ne l'a pas mal pris, au contraire, elle a même une certaine assurance que je commence à apprécier. Finalement, peut-être que je vais bien m'amuser avec elle. Je retiens un rire une fois dans la salle de bain et tente de la rassurer, mais pas trop. "Bien écoutez y a suffisamment de place pour deux là-dedans et puis... ce n'est certainement pas pour ça que je vous demanderais d'interférer." La boucle est bouclée, je pense bien que mon répondant puisse la faire réfléchir rapidement sur mon sous-entendu. Mais je ne lui laisse pas le temps de me répondre que je sors déjà de la pièce. Chancelant avec ces maudites béquilles. Elle me dirige vers la salle de sport, là où tout plein de légume en tout genre se perdent pour retrouver une vie normale. Elle commence a se déshabiller, ce qui m'interpelle un temps soit peu et me déconnecte de la réalité l'espace d'une seconde. Ces formes, cette assurance, je pense qu'elle ne réalise pas encore qu'elle ne m'aidera pas trop à s'accoutrer de la sorte pour ma rééducation. "Ok, on va commencer par du tapis en mode marche pour vous et je serais en course pour m'échauffer, j'ai pas encore eu le temps ! Parce-que ouais, c'est avec vous que je commence ma journée !" Je hoche la tête bêtement toujours en la suivant du regard et je remarque même pas que je me trouve déjà sur le tapis de course. "Vous êtes quand même au courant que c'est pour les patients ici ?" Aucune réponse, seul le BIP de la machine retentit et je commence doucement par m'éviter la chute. Un pied devant l'autre, c'est pas si difficile. Mes muscles vont très bien, j'en dirais pas autant de mes articulations. A vitesse lente, on peut dire que je suis un vieux qui à du mal à aligner deux pas sans s’emmêler les pieds. Je compte sur la force de mes bras pour me stabiliser mais c'est compliqué. "Et dites pas que j'vous traite comme une chocotte en faisant ça" Je n'ai rien dit pourquoi m'agresse-t-elle ? Bon ok, j'aurais pu le pensé, mais là à part mon rythme cardiaque qui commence à s'emballer face à la vision qu'elle me donne et mon esprit qui tente d'ordonner à mes pieds de pas faire de conneries, j'ai pas le temps de penser à autre chose. "[...] vous pouvez vous tenir et marcher comme un mec bourré y'a personne pour juger." Merci je ne le savais pas déjà. Je tourne la tête vers elle qui s'était déjà mis au pas de course sur le tapis voisin et je lui lance un petit sourire forcé, un sourire qui dit "merci mais je me fous de ce que les gens peuvent bien penser de moi." Il faut dire que pour mettre les gens en confiance, elle n'aura pas la palme d'or. A moins que ce ne soit pas ce même sarcasme et dans ce cas, je la remercierais une fois le travail terminé et la reprise de mon service. "C'est la première fois que vous avez un patient à charge pour de la rééduc ?" dis-je un peu essoufflé. "Vous êtes dans quelle section d'habitude ?" Bon ok j'ai l'air franchement ridicule à me regarder. Mon cul se balançant de gauche à droite comme si ma colonne vertébrale ne me servait plus à rien. Mes genoux raides comme des piquets, pourtant j'ai la force de les plier je le sais mais la douleur n'arrive pas à me passer. "Dites vous avez rien contre la douleur là car si j'arrive pas à plier ce foutu genou vous allez certainement avoir un mec à terre dans cinq minutes." Et pourtant ça faisait même pas dix minutes qu'on avait commencé. "Peut-être qu'un massage pour commencer me ferait du bien." dis-je en lui souriant. Non je n'essaie pas du tout de me défiler de cette marche forcée.
Lou A. Esperanzi
LEAVE ONE WOLF ALIVE AND THE SHEEP ARE NEVER SAFE.
avatar
Inscrit le : 21/07/2017
Messages : 531
Avatar : bella hadid
Crédits : all by .blueprimrose ♡
Date de naissance : 22/07/1992
Mes rps :

☞ DISPONIBLE ☜

panne sèche ft. Adrian
don du sang ft. Sarabella
séance photo ft. Maxence
russe, alcool et insultes ft. Alek
danseuse des nuages ft. Swann
rencontre fortuite ft. Shane
réunion de famille ft. Esme
fashion week ft. Brynley & Maxence
gueule de bois ft. Ted
festival ft. Sacha #2
talking to the moon (libre)
champion d'la rééducation ft. Alex




☞ QUOTE OF THE DAY ☜

« Certaines encres, quand vous cherchez à les effacer, c'est pire que tout : ça se répand, toute la page est gâchée. J'ai toujours pensé qu'on n'effaçait pas ce qui était inscrit en profondeur. Ça reste: que tu sois ici ou ailleurs. »
— Janine Boissard



Bloc notes :

☞ DES PETITES CHOSES ☜

❧ Lou est italiano-russe
❧ Son père est un mafieux très connu en Italie
❧ Sa mère est une ancienne ballerine qui a arrêtée sa carrière à cause d'une blessure
❧ Elle a deux grand frères
❧ Elle a été ballerine jusqu'à l'âge de vingt-ans au niveau professionnel au conservatoire de Moscou
❧ Tantôt casanière, tantôt baroudeuse, elle rêve de faire le tour du monde et pourquoi pas faire de l'humanitaire
❧ La brune est célibataire depuis peu, anciennement fiancée
❧ Elle a un faible pour les bruns barbus


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: .blueprimrose ♡
• ÂGE : vingt et une nuggets
• BLOC NOTE : gif : quand j'admire scott eastwood dans TLR


En ligne
Re: Alex & Lou ❧ When your legs don't work like they used to before, le Ven 11 Aoû - 15:46

La demoiselle attendit quelques minutes, temps nécessaire à son patient pour prendre marche sur le tapis, du moins suffisamment sécurisé pour qu'il ne vienne pas à se casser la gueule au premier pas et enfin, la belle se rendait tranquillement au tapis voisin qu'elle actionnait elle en course.
Elle n'avait pas relevée la réflexion de son interlocuteur, au sujet de l'usage des machines puisque sa méthode avait toujours été de faire les mêmes efforts que son patient, voir même d'avantage, pour prouver que rien était insurmontable.
Courant à allure régulière sur le tapis, sa respiration ne la trahissait pas, c'est comme si elle courait dans un profond silence qui aurait pu faire croire qu'elle était séparée par une épaisse vitre de verre de son interlocuteur qui lui peinait à avancer sur le tapis, loin d'être une chose étonnante vu son état, il n'allait pas recouvrer l'usage plein et normal de sa motricité en un claquement de doigt mais Lou veillerait à ce que la transition soit rapide.
Même en courant, elle jetait un œil sur l'avancement des choses, veillant au moindre signe inquiétant, connaissant depuis tout ce temps, le fonctionnement d'un corps meurtri qui réapprenait à fonctionner.
« C'est la première fois que vous avez un patient à charge pour de la rééduc ? »  Elle tournait une première fois la tête, les joues à peine rosies par sa course rapide mais souriant lentement en voyant la peine à reprendre son souffle de la part de son interlocuteur. « Vous êtes dans quelle section d'habitude ? » C'est vrai que comme ça, on se demande d'où sort une fille pareil.
Lou en étant tout à fait honnête n'avait ni le physique d'assistante rééducation et encore moins d'infirmière, c'est toujours ses airs de mannequin qui prenait le dessus et ça sans compter sur les réflexions de ses collègues au boulot, le genre toyboy qui pense que le physique de la personne leur ouvre des portes à droite, à gauche et qu'eux-même pensent être irrésistibles. Elle aurait préférée qu'on s'intéresse d'avantage à son parcours atypique.
« Quatre ans si je compte bien, j'ai voulu faire ça dés ma seconde année d'interne, quand on sort à la formation qu'on a fait le Bolchoï à Moscou, alors avoir un physique de déménageur ou de brindille importe peu, on sait que tu es motivé. » On pouvait lire toute la fierté dans sa voix, le fait que pour une fois ses antécédents, son acharnement toute son adolescence à travailler dur, avait porté ses fruits. Ça peut étrange, une ancienne danseuse étoile qui se reconvertie dans un métier de contact quand le seul qu'on avait avant, c'était les applaudissements du public et les roses jetées sur la scène. « J'suis un peu touche à tout, honnêtement, j'adore tourner avec les équipes. Si j'fais sans cesse la même tâche je m'ennuie. » On pouvait traduire de l'énergie sans borne que la brune gardait au tréfonds de son corps, l'aidant à tenir toute la journée et surtout, à encore courir tandis qu'elle parlait.
Un dynamisme sans faille qui était loin d'être le cas du jeune homme qu'elle coachait. Bref regard sur la montre : encore dix minutes à tenir et ce ne serait pas ces appels au secours qui changeront quoique ce soit, de plus à en juger par l'exercice qu'il menait et les connaissances de la demoiselle, il ne tomberait pas de si tôt. Elle connaissait les limites du corps et vingt minutes de tapis à l'allure d'une torture n'allait rien lui faire de mal.
« Aller courage, on maintient jusqu'à ce que le signal s'enclenche une nouvelle fois. » En effet, sur le cadran électronique du tapis était affiché tout un tas d'informations dont le temps imparti. Voulant se montrer encourageante et tout en arrêtant sa course, Lou avec un délicat sourire, répondit « Le massage c'est après l'effort et croyez-moi que si vous allez jusqu'au bout, vous l'aurez amplement mérité. »
La brune était très loin d'être un bourreau pour quiconque, elle voyait bien qu'il essayait un tantinet malgré sa douleur de contourné l’exercice qu'il avait pourtant eu hâte de commencer. Lou se battrait pour que sa motivation ne parte pas en déclin, s'il serait prêt à faire les efforts nécessaires, les résultats seront là, plus vite qu'il ne le penserait.
Lou A. Esperanzi
LEAVE ONE WOLF ALIVE AND THE SHEEP ARE NEVER SAFE.
avatar
Inscrit le : 21/07/2017
Messages : 531
Avatar : bella hadid
Crédits : all by .blueprimrose ♡
Date de naissance : 22/07/1992
Mes rps :

☞ DISPONIBLE ☜

panne sèche ft. Adrian
don du sang ft. Sarabella
séance photo ft. Maxence
russe, alcool et insultes ft. Alek
danseuse des nuages ft. Swann
rencontre fortuite ft. Shane
réunion de famille ft. Esme
fashion week ft. Brynley & Maxence
gueule de bois ft. Ted
festival ft. Sacha #2
talking to the moon (libre)
champion d'la rééducation ft. Alex




☞ QUOTE OF THE DAY ☜

« Certaines encres, quand vous cherchez à les effacer, c'est pire que tout : ça se répand, toute la page est gâchée. J'ai toujours pensé qu'on n'effaçait pas ce qui était inscrit en profondeur. Ça reste: que tu sois ici ou ailleurs. »
— Janine Boissard



Bloc notes :

☞ DES PETITES CHOSES ☜

❧ Lou est italiano-russe
❧ Son père est un mafieux très connu en Italie
❧ Sa mère est une ancienne ballerine qui a arrêtée sa carrière à cause d'une blessure
❧ Elle a deux grand frères
❧ Elle a été ballerine jusqu'à l'âge de vingt-ans au niveau professionnel au conservatoire de Moscou
❧ Tantôt casanière, tantôt baroudeuse, elle rêve de faire le tour du monde et pourquoi pas faire de l'humanitaire
❧ La brune est célibataire depuis peu, anciennement fiancée
❧ Elle a un faible pour les bruns barbus


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: .blueprimrose ♡
• ÂGE : vingt et une nuggets
• BLOC NOTE : gif : quand j'admire scott eastwood dans TLR


En ligne
Re: Alex & Lou ❧ When your legs don't work like they used to before, le Jeu 17 Aoû - 13:05

La demoiselle attendit quelques minutes, temps nécessaire à son patient pour prendre marche sur le tapis, du moins suffisamment sécurisé pour qu'il ne vienne pas à se casser la gueule au premier pas et enfin, la belle se rendait tranquillement au tapis voisin qu'elle actionnait elle en course.
Elle n'avait pas relevée la réflexion de son interlocuteur, au sujet de l'usage des machines puisque sa méthode avait toujours été de faire les mêmes efforts que son patient, voir même d'avantage, pour prouver que rien était insurmontable.
Courant à allure régulière sur le tapis, sa respiration ne la trahissait pas, c'est comme si elle courait dans un profond silence qui aurait pu faire croire qu'elle était séparée par une épaisse vitre de verre de son interlocuteur qui lui peinait à avancer sur le tapis, loin d'être une chose étonnante vu son état, il n'allait pas recouvrer l'usage plein et normal de sa motricité en un claquement de doigt mais Lou veillerait à ce que la transition soit rapide.
Même en courant, elle jetait un œil sur l'avancement des choses, veillant au moindre signe inquiétant, connaissant depuis tout ce temps, le fonctionnement d'un corps meurtri qui réapprenait à fonctionner.
« C'est la première fois que vous avez un patient à charge pour de la rééduc ? »  Elle tournait une première fois la tête, les joues à peine rosies par sa course rapide mais souriant lentement en voyant la peine à reprendre son souffle de la part de son interlocuteur. « Vous êtes dans quelle section d'habitude ? » C'est vrai que comme ça, on se demande d'où sort une fille pareil.
Lou en étant tout à fait honnête n'avait ni le physique d'assistante rééducation et encore moins d'infirmière, c'est toujours ses airs de mannequin qui prenait le dessus et ça sans compter sur les réflexions de ses collègues au boulot, le genre toyboy qui pense que le physique de la personne leur ouvre des portes à droite, à gauche et qu'eux-même pensent être irrésistibles. Elle aurait préférée qu'on s'intéresse d'avantage à son parcours atypique.
« Quatre ans si je compte bien, j'ai voulu faire ça dés ma seconde année d'interne, quand on sort à la formation qu'on a fait le Bolchoï à Moscou, alors avoir un physique de déménageur ou de brindille importe peu, on sait que tu es motivé. » On pouvait lire toute la fierté dans sa voix, le fait que pour une fois ses antécédents, son acharnement toute son adolescence à travailler dur, avait porté ses fruits. Ça peut étrange, une ancienne danseuse étoile qui se reconvertie dans un métier de contact quand le seul qu'on avait avant, c'était les applaudissements du public et les roses jetées sur la scène. « J'suis un peu touche à tout, honnêtement, j'adore tourner avec les équipes. Si j'fais sans cesse la même tâche je m'ennuie. » On pouvait traduire de l'énergie sans borne que la brune gardait au tréfonds de son corps, l'aidant à tenir toute la journée et surtout, à encore courir tandis qu'elle parlait.
Un dynamisme sans faille qui était loin d'être le cas du jeune homme qu'elle coachait. Bref regard sur la montre : encore dix minutes à tenir et ce ne serait pas ces appels au secours qui changeront quoique ce soit, de plus à en juger par l'exercice qu'il menait et les connaissances de la demoiselle, il ne tomberait pas de si tôt. Elle connaissait les limites du corps et vingt minutes de tapis à l'allure d'une torture n'allait rien lui faire de mal.
« Aller courage, on maintient jusqu'à ce que le signal s'enclenche une nouvelle fois. » En effet, sur le cadran électronique du tapis était affiché tout un tas d'informations dont le temps imparti. Voulant se montrer encourageante et tout en arrêtant sa course, Lou avec un délicat sourire, répondit « Le massage c'est après l'effort et croyez-moi que si vous allez jusqu'au bout, vous l'aurez amplement mérité. »
La brune était très loin d'être un bourreau pour quiconque, elle voyait bien qu'il essayait un tantinet malgré sa douleur de contourné l’exercice qu'il avait pourtant eu hâte de commencer. Lou se battrait pour que sa motivation ne parte pas en déclin, s'il serait prêt à faire les efforts nécessaires, les résultats seront là, plus vite qu'il ne le penserait.
Alex Johanssen
avatar
Inscrit le : 03/08/2017
Messages : 34
Avatar : Steven R. McQueen
Crédits : avatar : Lilou - gifs : Tumblr
Date de naissance : 06/05/1992
Mes rps :
RP: > DISPONIBLE <

RPs en cours:
- Brynley
- Lou (FB rééducation)

Intrigue:
-

Bloc notes :
EN CE MOMENT.
• De retour au boulot après son accident.
• Cherche à éviter Maddy, son ex-fiancée (pnj).
• N'a aucunes nouvelles de son frangin et ça l'inquiète.

RECHERCHE.
• Une colocation ✔
• Des liens via Rp ou Mp

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Juliyou
• ÂGE : 24 ans (04/05/93)
• BLOC NOTE :


Re: Alex & Lou ❧ When your legs don't work like they used to before, le Jeu 17 Aoû - 19:06

J'avais toujours du mal à marcher sur ce tapis mais je ne devais pas me relâcher sinon c'est sûr, elle m'aurait dans son collimateur. Elle penserait certainement que je suis un faignant alors que pas du tout. Tout ce que je veux c'est reprendre rapidement du service, après soit, la douleur persiste et il est vrai que j'aurais aimé commencer par un massage, et puis de ses mains sveltes ça aurait pu être agréable de commencer par là. Mais non. Elle est bonne. Et je vous vois venir à penser de suite que je parle de son physique en disant ça mais non, sauf erreur j'emploi le mot "bonne" pour sa qualité à diriger cette rééducation. Je la voyais courir non loin de moi. Je me tenais fermement aux barres de maintien du tapis tandis qu'elle survolait presque le sien. Ça se voyait que j'avais un train à rattraper. Mais la douleur persiste toujours. Je grimace, me crispe parfois -chose à ne pas faire soit dit en passant-. Tout ce qui pourrait signaler que j'ai mal mais elle n'en tient pas compte, ou du moins elle ne dit rien car elle sait que ça ne m'aiderait pas si on arrêtait tout de suite. Puis me vient l'idée de faire un peu plus ample connaissance, après tout si je dois passer plusieurs semaines avec elle dans cette pièce, autant apprendre un peu à se connaître.
Elle m'explique alors son parcours, le fait qu'elle soit russe ne m'étonne pas, son physique et son accent l'ont trahi d'avance, mais de savoir qu'elle ici depuis quatre années déjà me rassure un peu. Je ne suis pas entre les mains d'une jeune interne à peine expédiée dans le cercle des heures de garde infinies. Elle a du bagage et ça me plait. Je souris, fait mine d'aller bien -alors que pas du tout- et tente même de lâcher une main pour me la passer dans les cheveux. Cheveux qui commence à être beaucoup trop long à mon goût. "J'suis un peu touche à tout, honnêtement, j'adore tourner avec les équipes. Si j'fais sans cesse la même tâche je m'ennuie." dit-elle tout en gagnant mon attention sur le fait d'être touche à tout. J'hoche légèrement la tête, déglutit et tente de converser à nouveau. Le souffle court j'ajoute. "Vous ne risquez pas de vous ennuyez avec moi. Je suis un peu comme vous." Je la regarde, toujours avec les traits du visage tiré par le mal puis reprends. "D'ailleurs... vous allez me faire faire quoi après ça ?" La tentative du massage n'aurait pas fait long feu avec elle et je ne dis rien. Elle tâche de m'encourager et je compte bien m'accrocher. Je ne veux pas lui donner une raison de penser qu'elle pourrait être supérieure malgré mon état. Le mental prime toujours sur la force. Alors j'avale mon mal et retient ses propos. "J'enregistre." Maintenant attendons de voir ce qu'elle pourrait nous proposer ensuite. Le fait est que je prends un peu cette rééducation comme un défis, un challenge qui me fera reconsidérer mon cas sur une échelle de un à dix. Bon pour l'instant je vole pas très haut. Mais d'ici un mois je compte bien exploser le dix du compteur. Et pourquoi lui prouver que je suis pas un pauvre mec prétentieux qui chercherait à l'impressionner. Non. Alors j'attends. Haletant, crachant presque mes poumons sur le tapis, mais tant que mes jambes fonctionnent et que mon cerveau ne cède pas à la douleur, tout est possible.

hrp:
 
Lou A. Esperanzi
LEAVE ONE WOLF ALIVE AND THE SHEEP ARE NEVER SAFE.
avatar
Inscrit le : 21/07/2017
Messages : 531
Avatar : bella hadid
Crédits : all by .blueprimrose ♡
Date de naissance : 22/07/1992
Mes rps :

☞ DISPONIBLE ☜

panne sèche ft. Adrian
don du sang ft. Sarabella
séance photo ft. Maxence
russe, alcool et insultes ft. Alek
danseuse des nuages ft. Swann
rencontre fortuite ft. Shane
réunion de famille ft. Esme
fashion week ft. Brynley & Maxence
gueule de bois ft. Ted
festival ft. Sacha #2
talking to the moon (libre)
champion d'la rééducation ft. Alex




☞ QUOTE OF THE DAY ☜

« Certaines encres, quand vous cherchez à les effacer, c'est pire que tout : ça se répand, toute la page est gâchée. J'ai toujours pensé qu'on n'effaçait pas ce qui était inscrit en profondeur. Ça reste: que tu sois ici ou ailleurs. »
— Janine Boissard



Bloc notes :

☞ DES PETITES CHOSES ☜

❧ Lou est italiano-russe
❧ Son père est un mafieux très connu en Italie
❧ Sa mère est une ancienne ballerine qui a arrêtée sa carrière à cause d'une blessure
❧ Elle a deux grand frères
❧ Elle a été ballerine jusqu'à l'âge de vingt-ans au niveau professionnel au conservatoire de Moscou
❧ Tantôt casanière, tantôt baroudeuse, elle rêve de faire le tour du monde et pourquoi pas faire de l'humanitaire
❧ La brune est célibataire depuis peu, anciennement fiancée
❧ Elle a un faible pour les bruns barbus


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: .blueprimrose ♡
• ÂGE : vingt et une nuggets
• BLOC NOTE : gif : quand j'admire scott eastwood dans TLR


En ligne
Re: Alex & Lou ❧ When your legs don't work like they used to before, le Ven 18 Aoû - 20:53

Après quelques minutes, la machine sonnait, signe annonciateur que la première torture de la journée s'interrompait enfin. Oui, la première, car bien que le jeune homme semblait à l'en voir que la souffrance était à son apogée, il n'était qu'au début de ces peines et s'il comptait être sur pieds dans peu de temps, il n'aurait pas d'autre choix que de se plier à l'entrainement drastique que la brune avait prévue pour lui.
Ralentissant elle-même son allure jusqu'à complètement s'arrêter, elle allait suivre comme jusqu'à maintenant, sa progression en travaillant elle aussi et comme excellent timing, il lui demandait justement ce qu'elle avait prévue pour la suite. « En rééduc il est très important d'entretenir tout les muscles, de ne pas solliciter que la zone à remettre en forme et pour ça j'ai trouvée la machine parfaite. » On pouvait déjà voir ce petit rictus qui voulait bien traduire qu'elle allait sans doutes être détestée par son interlocuteur vis à vis de la prochaine activité.  
Quittant en première sa machine, on pouvait nettement croire qu'elle allait garder la surprise jusqu'au bout et c'était en effet le cas, qui sait la réaction qu'il allait avoir en voyant que le calvaire ne venait que de commencer, enfin, il avait surement conscience qu'elle n'était pas assignée à cette tâche pour jouer aux petits chevaux et faire de la zèle. Avant toute chose, il fallait lui prêter un minimum assistance pour quitter la bête qui lui avait déjà retirer la moitié de ses forces. Les hommes sont souvent peu enchantées d'être dans un état de faiblesse vis à vis de femme et avoir besoin de leur aide mais depuis qu'ils étaient tout deux entrés dans cette salle, il n'avait pas refait de remarque du même style que celle quand elle l'avait rencontré. Un bon point, même si celle-ci ne l'avait même pas effleurée, ayant au contraire marcher dans son sens sans s'être une seule fois sentie prise de haut. Il fallait avouer que c'était agréable d'être au même échelon qu'un mec, quel que ce soit le milieu professionnel dans lequel on exerce.
Contournant le tapis, elle venait en aide de son patient, tendant une main amicale pour qu'il s'y appui par besoin, pas forcément par nécessité au cas où l'une de ces deux jambes ne faille et qu'une chute pourrait subvenir. Elle avait commencée en trombe, c'était difficile de ne pas le voir ni même de ne pas l'entendre au vu de son souffle court et saccadé.
Pas un monstre pour autant, elle n'avait pas en tête de lui donner envie par la suite de venir à reculons, une fois descendu de la machine, elle l'invitait à venir s'asseoir deux minutes « Vous devez avoir soif je pense, j'ai pas envie de vous perdre au bout de vingt minutes » Ne faisant pas prier son interlocuteur plus longtemps, elle s'éloignait une minute, histoire d'aller chercher deux ou trois bouteilles d'eau au cas où puis revint accompagnée de son éternelle sourire. Ça avait l'air injuste comme ça, parce-qu'à la voir on aurait franchement dit qu'elle n'avait encore fait aucun effort physique.
Donnant une bouteille au jeune homme, s'en gardant une pour elle qu'elle dévissa avant d'en boire une lamper tout de même bien méritée.
« Pour un premier exercice, je dois dire que je suis fière de vous, d'habitude les gens sont moins déterminées et finissent par arrêtés d'eux-même. » En disant ça, elle ne prenait pas en compte la remarque au sujet du massage qui était assez fréquente. Ce n'était pas rare qu'un patient quitte le tapis au bout de dix minutes pour vouloir retourner dans sa chambre. Puis c'était quand même important de motiver les troupes comme elle le disait si bien, un élément motivé est un élément qui réussi.
La pause ne devait tout de même pas durée trop longtemps, les muscles étaient échauffés et si elle attendait encore pour les stimulés, le pauvre aurait sans doutes des raideurs insupportables le lendemain. « On va y retourner, passer sur le rameur mais moins longtemps cette fois » Peut-être que l'indice de durée serait plus motivant une fois énoncé, surtout en complément, si l'annonce était comme d'habitude faite avec le sourire.

Spoiler:
 

Alex & Lou ❧ When your legs don't work like they used to before

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Austin North :: Austin State Hospital-