Partagez| .

Il y a une partie de moi qui t'aime terriblement!} ERIN


Alex D. Parker
avatar
Inscrit le : 02/11/2015
Messages : 222
Avatar : Sophia Bush
Crédits : RIDDERMARK
Date de naissance : 19/10/1987
Mes rps :

Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Jouaanie
• ÂGE : 21 ans
• BLOC NOTE : The show must go on


Il y a une partie de moi qui t'aime terriblement!} ERIN , le Mer 9 Aoû - 6:07

On m’avait prévenu de la journée chargée que j’allais avoir mais, je ne me serais jamais attendu à cela. J’avais commencé mon matin en rejoignant un collègue dans un restaurant à déjeuner. J’avais envie d’une énorme crèpe et j’avais invité mon partenaire à venir avec moi en déguster une. Il acquiesça. Je pris une petite heure pour me préparer et le rejoindre à la table qu’on nous avait assigné. Nous n’avions pas beaucoup de temps comme nous devions nous rendre au poste ensuite pour le briefing.

Toute la journée avait été quelques peu rock n’ roll. Une tentative de fraude, une scène de ménage, un deal de drogue qui a mal tourné. Ce train de vie m’avait manqué, le risque de voir tout basculer aussi. Je m’étais sentie si inutile depuis la mort de mon ancien coéquipier. Tout avait partie de là. La minute que j’avais mis le dernier criminel intercepté derrière les barreaux, la sergent de l’accueil me demanda de me présenter à l’hôpital d’Austin. Sans trop aller dans les détails, on demanda ma présence pour une possible scène de violence conjugale. Instinctivement, je pensai à mademoiselle Eberhart pour qui j’avais eu une énorme compassion et un profond sentiment d’admiration et de courage.

J’avais parcouru les quelques couloirs avant d’attendre l’urgence. Je cherchais le médecin urgentologue responsable du département pour pouvoir mieux me guider. « Bonjour! Vous… vous n’avez pas reçu une personne ayant été probablement victime de violence de la part de son conjoint? On m’a dit de me présenter ici. Je suis l’agent Alex Parker, sergent aux renseignements. » On n’avait pas l’air de savoir ce dont je pouvais parler. Je remerciai l’infirmière qui me conseilla plutôt de me diriger à un ou deux étages plus haut.

Arrivée en traumatologie, je croisai le même médecin qui m’avait croisé lors de l’histoire avec Swann. Il admit avoir appelé au poste pour que je me présente afin d’intervenir. La jeune femme n’avait pas l’air de collaborer, jugeant avoir tombé bêtement. Il se disait que je pouvais la faire parler, lui apporter mon aide comme je l’avais fait avec Swann. J’acquiesçai. Je ne pris pas la peine de demander des détails au sujet des blessures, je me disais que mes yeux allaient probablement juger des dégâts. Le médecin me montra le chemin vers la chambre où reposait la jeune femme.

En cognant, je n’attendis pas de me faire dire d’entrée. J’ouvris la porte et le souffle me coupa. Je la revoyais pour la première fois depuis la signature chez la notaire. Mon coeur se serra à la simple pensée de ce qu'elle pouvait vivre. Comme quoi elle pouvait avoir eu tout ce qu'elle avait désiré, avec un revers des plus obscurs La chance de la revoir dans ses circonstances? Comment je pouvais me montrer objective et attentionnée sachant que notre relation n’était qu’un flot de tension et de rancune? Je restai immobile près de la porte. « Salut! » dis-je sur un ton plutôt neutre. Elle pouvait voir le badge que j’affichais sur ma ceinture à la taille. Je remontai mes cheveux en queue de cheval que j’attachai machinalement comme toutes les filles pouvaient le faire. Je croisai les bras en attendant une quelconque réaction. Mes yeux ne pouvaient s’empêcher de chercher la trace de la moindre blessure. « Tu es tombée dans les escaliers ou sur des poings fermés? » dis-je en regardant vers le sol.

___________________

Watching for comets
Say my name, I'll be there. I didn't know, you should've said that you cared. It's not too late for broken hearts. Take my hand, make a wish on a star ©endlesslove.
Erin Vaughan
ADMINCastle Of Glass
avatar
Inscrit le : 09/05/2017
Messages : 98
Avatar : Shantel Vansanten
Crédits : Avatar : Mag'
Date de naissance : 10/01/1987
Mes rps :
DISPONIBLE

Retrouvailles ♔ Shane
Croche-pied ♔ Anastasia
Fête foraine ♔ Jahan
Violence ♔ Alex

Bloc notes :

Afficher


Re: Il y a une partie de moi qui t'aime terriblement!} ERIN , le Mar 15 Aoû - 18:07


Ce week-end, j’étais censée aller à New-York, retrouver Nick. Mon seul week-end totalement libre et qui me permettait de rentrer mais j’avais menti à mon fiancé. J’avais prétexter une urgence pour le boulot en espérant profiter des deux jours pour me reposer et prendre le temps de penser sérieusement à tout ce qui s’était passé ces derniers temps. Je n’arrêtais pas de penser à Alex mais les responsabilités revenaient chaque jour m’occuper l’esprit et je me devais de faire face.

Mais dieu seul sait comment, Nick avait découvert mon petit arrangement égoïste et il avait débarqué le samedi soir. D’abord silencieux – ce qui n’augurait jamais rien de bon – il s’était montré doux le dimanche matin avant de péter les plombs juste avant de partir en fin d’après-midi. Dans toute sa fureur il avait néanmoins fait attention à mon visage mais j’avais dégringolé les marches du loft avant de prendre deux coups de pieds dans les côtes. Le souffle coupé, j’avais mis du temps à reprendre mes esprits. Nick s’était ensuite excusé, comme à chaque fois et prisonnière de l’engrenage, je m’étais retrouvée à le rassurer et à le consoler alors que deux de mes côtes étaient fêlées et mon poignet foulé.

Je pensais pouvoir éviter de voir un médecin mais j’avais mal à chaque respiration et j’étais incapable de me servir de ma main. A contrecoeur, j’avais appelé un taxi. Le chauffeur avait remarqué tout de suite mon état, au point de sortir pour m’aider à m’installer à l’arrière. Nick venait de m’envoyer un sms, son avion allait décoller. J’avais répondu, docile, et le taxi m’avait emmenée aux urgences.

Tout était parfaitement rodé. J’avais trébuché dans mon loft, j’avais tenté de me rattraper et mon poignet avait pris un choc. Les marches avaient cogné contre mes côtes et sur une énorme statue de bouddha en bas des marches. Qui viendrait vérifier la déco de toute façon ? « Ce n’est pas la première fois que vous vous blessez… » « Je suis maladroite. Je me cogne tout le temps, je trébuche tout le temps… Là, c’était juste pas le bon endroit. » Bien sûr qu’il ne me croyait pas mais je pensais pouvoir convaincre les gens comme j’arrivais à me convaincre que Nick ne le referait plus. Un jour il arriverait à se maîtriser. Un jour, j'arrêterai de le mettre en colère et de faire autant de faux pas. « Vous avez deux côtes fêlées et une entorse légère au poignet. Je vais vous prescrire des anti-douleurs et des myorelaxant mais il faut vous reposer… Quelqu’un peut vous aider ? » « Oui. » Un autre mensonge, je ne connaissais personne ici, je ne faisais que travailler et je n’allais pas embêter Vicky, mon assistante, avec tout ça. Elle me regarderait comme le médecin était en train de le faire, je ne voulais pas.

Il s’installait pour refaire le bandage autour de mon poignet. « Est-ce que tout va bien à la maison ? » Dommage, il avait l’air sympathique mais je sentais déjà les questions, le jugement. « Je vis seule en ce moment, mon fiancé est à New-York, je suis ici pour le travail. » Répondre le plus tranquillement possible. « Il vient vous voir, de temps en temps ? » Je croisais son regard et fronçais les sourcils. « ça arrive. Il est très occupé. » Il terminait le bandage et plantais son regard dans le mien. « Je ne vais pas vous mentir, Je vais signaler votre cas. » « Quoi ? Pourquoi ? » Il ne comprenait rien, ça ne ferait qu’empirer les choses. « Parce que je vous crois en danger… Erin… Est-ce que je me trompe ? » « Oui ! Je suis tombée ! C’est être en danger d’être aussi maladroite ? » Je venais de perdre mon sang froid. En réalisant que ça revenait à lui donner raison, je me braquais. « Je veux m’en aller. » « Je voudrais que vous parliez à quelqu’un avant… » Je haussais les épaules, peut-être que si je collaborais, je pourrais partir tranquillement.

J’avais attendu un long moment mais quelqu’un avait toqué à la porte avant d’entrer. Je m’étais littéralement décomposée. Ironie du sort, Alex était là. C’était elle qu’on avait envoyé. « Salut. » Peut-être que si elle me détestait assez, elle ferait en sorte de me laisser partir, pour que nos chemins se séparent à nouveau. Je ne disais rien, relevant les yeux seulement quand elle posait la question. « Les escaliers de mon loft. Pourquoi personne ne me croit ? » Le pire dans l’histoire ? C’est que j’étais en train de me convaincre que j’étais vraiment tombée dans ces escaliers par maladresse et non poussée par mon fiancé.

___________________
I know what I'm doing here, 20/20, crystal clear. Bring it on, bring it on, I'm ready. Fear can steal my every tear, Keep 'em as a souvenir. Bring it on, bring it on, I'm ready. Don't make no mistake, Whatever comes my way, Let 'em know, I live for the tornado. Putting up a fight. I'm tearing up the sky. Let 'em know, I live for the tornado.

Il y a une partie de moi qui t'aime terriblement!} ERIN

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Austin North :: Austin State Hospital-