Partagez| .

Lou & Shane #01


Shane Woods
avatar
Inscrit le : 09/06/2017
Messages : 51
Avatar : Adam Levine
Date de naissance : 04/09/1991
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Lou & Shane #01, le Mar 25 Juil - 1:43

Les rues sont rarement tranquilles le soir et je ne croise pas que des clients sympathiques. Une fois de plus, je me retourne pour vérifier qu’il n’y a aucun danger derrière moi. Je me demande ce que je suis venu faire ici et j’en viens à regretter ces soirées où ma clientèle est toute trouvée à la maison close. Je n’ai pas forcément le choix de dire non mais au moins, je sais que je suis en sécurité. Ce soir, c’est un de ces soirs où je regrette ce que je fais, où j’aimerais avoir une autre vie. Je baisse les yeux au sol, passant ma main sur mon front. Est-ce qu’il ne vaudrait mieux pas que je rentre ? Je pourrais essayer de trouver refuge sous un pont, comme je l’ai fait lors de mes premiers jours en ville. Au moins, ce n’était pas trop craignoss là-bas… C’était même plutôt calme près du lac. Il y a l’église aussi. Personne ne pense à aller là-bas. C’est pourtant une des meilleures planques lorsqu’ils ne ferment pas la porte à clefs la nuit.

Je finis par tourner dans une ruelle et je me pose contre le mur. J’ai besoin de souffler un peu, étant bien trop peu rassuré. Je sais me défendre, ce n’est pas le souci… Juste pas envie d’avoir à me battre une fois de plus. Et puis, dans mes habits un peu trop classe, histoire d’attirer une clientèle distinguée, je n’ai vraiment pas l’air d’un gigolo. On dirait plutôt un homme avec de l’argent qui n’a rien à faire dans ce coin de la vie à cette heure… Et si on venait à me voler le peu de fric que j’ai réussi à me faire ce soir, je serais bien dans la panade. Heureusement, c’est planqué dans mon boxer, dans la raie de mes fesses. Celui qui ira chercher là dedans n’est pas sorti de l’auberge au moins… On protège ce qui est précieux comme on peut…

Je reprends ma route un peu plus tard, afin d’entendre une conversation. Rien qui ne semble alarmant, bien que ça parle un peu fort. Du coin de la rue, je distingue une femme avec deux hommes. Et je ne sais pas si c’est mon côté chevaleresque qui parle mais je ressens le besoin d’intervenir, m’assurer que tout le monde va bien. Alors, je m’approche, sans prendre de grands airs pour autant. « Est-ce que tout va bien mademoiselle ? » Une manière de lui demander si ces hommes la mettent en danger. Je suis loin de me douter de ce qui se trame devant mes yeux.
Lou A. Esperanzi
LEAVE ONE WOLF ALIVE AND THE SHEEP ARE NEVER SAFE.
avatar
Inscrit le : 21/07/2017
Messages : 535
Avatar : bella hadid
Crédits : all by .blueprimrose ♡
Date de naissance : 22/07/1992
Mes rps :

☞ DISPONIBLE ☜

panne sèche ft. Adrian
don du sang ft. Sarabella
séance photo ft. Maxence
russe, alcool et insultes ft. Alek
danseuse des nuages ft. Swann
rencontre fortuite ft. Shane
réunion de famille ft. Esme
fashion week ft. Brynley & Maxence
gueule de bois ft. Ted
festival ft. Sacha #2
talking to the moon (libre)
champion d'la rééducation ft. Alex




☞ QUOTE OF THE DAY ☜

« Certaines encres, quand vous cherchez à les effacer, c'est pire que tout : ça se répand, toute la page est gâchée. J'ai toujours pensé qu'on n'effaçait pas ce qui était inscrit en profondeur. Ça reste: que tu sois ici ou ailleurs. »
— Janine Boissard



Bloc notes :

☞ DES PETITES CHOSES ☜

❧ Lou est italiano-russe
❧ Son père est un mafieux très connu en Italie
❧ Sa mère est une ancienne ballerine qui a arrêtée sa carrière à cause d'une blessure
❧ Elle a deux grand frères
❧ Elle a été ballerine jusqu'à l'âge de vingt-ans au niveau professionnel au conservatoire de Moscou
❧ Tantôt casanière, tantôt baroudeuse, elle rêve de faire le tour du monde et pourquoi pas faire de l'humanitaire
❧ La brune est célibataire depuis peu, anciennement fiancée
❧ Elle a un faible pour les bruns barbus


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: .blueprimrose ♡
• ÂGE : vingt et une nuggets
• BLOC NOTE : gif : quand j'admire scott eastwood dans TLR


En ligne
Re: Lou & Shane #01, le Mer 26 Juil - 23:44

Franchement, Lou avait autre chose à faire que de s'occuper des affaires peu scrupuleuses de sa famille depuis qu'elle était à Austin.
Entre son boulot d'infirmière et les quelques fois où elle posait devant l'objectif, elle avait bien envie de profiter de son temps libre pour faire des activités dignes d'une jeune femme âgée de vingt-cinq ans mais pas ce soir.
On ne dirait pas comme ça mais quand on a un père et un frère aîné qui contrôle une mafia très puissante de l'autre côté de l'Atlantique, les affaires s'exportent facilement vers l'étranger et le marché de la drogue n'en était qu'une infime partie et si elle traînait ce soir dans ce genre de quartier mal famé c'était justement pour affaires.
Plus tôt dans la journée, elle avait reçue un coup de fil de son frère, apparemment plusieurs mecs s'amusaient à vendre de la drogue sur le territoire qui lui était gré et ça ne l'enchantait pas du tout, la brune était donc contrainte d'aller faire sa fouine dans les règles de l'art pour débusqué le ou les malfrats et faire passer le message comme quoi le quartier était déjà encadré par les Esperanzi et donc ne laissait nulle place à d'autres personnes qui iraient grappillé leur argent, bien qu'ils ne n'en manquaient pas.
Quelle idée franchement de refilé ce taf à sa sœur cadette, il avait bien de la chance que celle-ci était toujours là pour lui rendre service et savait se défendre en cas de problèmes.
Pour traîner dans ce repère de camés, elle n'allait pas se faire la plus belle, mais plutôt incognito prête à partir à la chasse au dealer, Lou commençait à ratisser le périmètre, rue par rues, camé par camé sans grand succès, ils étaient tellement déchirés qu'elle n'arrivait même pas à leur faire avouer un mot quand à l'identité de ou des suspect(s).
La nuit commençait à tomber et honnêtement, elle en avait marre de tourné en rond, sa patience commençait sévèrement à la titillé. Bientôt, les rues seraient sombres et l'endroit encore plus mal foutu qu'en plein jour mais heureusement il ne lui restait plus qu'une impasse à faire. Dans celle-ci se trouvait deux mecs qui étaient en train de boire de l'alcool dissimulé dans un pochon en papier mâché, sûrement des sdf, s'était-elle dit en levant les yeux au ciel.
La demoiselle poussa un très long soupire en s'aventurant dans l'impasse, s'arrêtant au niveau des deux hommes qui en plus d'être alcoolisés ne semblaient pas être plus clean que les autres.
« Qui est l'mec qui deal ici ? Je veux des noms, pas de bla-bla inutile. » Ouais, c'était plutôt cash comme entrée en matière, elle n'avait plus vraiment le temps de faire des politesses, surtout que la seule réponse des deux hommes fût un regard suivi d'un rire moqueur. Ils voulaient joués à ça ? Très bien.
Il n'en fallu pas plus pour que la demoiselle se dirige d'un pas décidé vers un des deux hommes et l'empoigne vivement par le col de sa veste. Vu son état, il n'arrivait même pas à se débattre le pauvre homme. « Ecoute mon gars, j'ai pas d'temps à perdre alors tu va gentiment craché le morceau et y'aura pas de lézards. » Elle n'avait pas peur d'eux c'était sûr puis il suffisait qu'un seul de ces mecs pose la main sur elle pour qu'un gros malabar tapis dans l'ombre qui la suivait depuis un moment, garde du corps refourgué par son père, surgisse et fasse le reste.
La seule réponse du bonhomme ? Pointé son index en direction de l'extérieur de l'impasse, se trouvant un homme bien apprêté qui à peine après demandait si tout allait bien. Là, c'était simple, soi le lascar venait agiter sa flegme sous le nez de la brune ou il s'était retrouvé comme par hasard au bon moment ici.
Elle lâcha l'autre, qui retomba les fesses parterre tandis que l'autre avait bêtement assisté à la scène en picolant. Elle croisait les bras contre sa poitrine pour aller en direction du grand brun. « Je vais te poser une question, soit cash. C'est toi qui deal ici ? »
Y'avait à cette question deux possibilités : soit il se tirerait comme un lapin, pas de chance Lou était une ancienne danseuse pro donc très sportive et une petite course ne lui ferait pas de mal, soit il serait honnête et elle n'aurait pas besoin t'appeler l'autre babar caché dans un coin.
Shane Woods
avatar
Inscrit le : 09/06/2017
Messages : 51
Avatar : Adam Levine
Date de naissance : 04/09/1991
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: Lou & Shane #01, le Jeu 3 Aoû - 12:56

Je m’attendais à tout sauf à une telle question. J’étais persuadée que la jeune femme était en danger mais apparemment, il n’en est rien. Dans la pénombre de la ruelle, je n’ai pas pu distinguer ce qui se tramait à une cinquantaine de mètres de moi. Je suis d’autant plus surpris lorsqu’on me demande si je deal. Je regarde la jeune femme et je fronce les sourcils. « Euh… non… Je ne touche pas à toutes ces merdes à vrai dire. » Je suis honnête sur ce coup-là. Je sais que ma vie est fait de mensonges en tout genre entre ceux sur mon métier ou encore ma vie privée. Je me fais sans cesse passer pour un autre afin de gagner des client(e)s ou lorsque je suis en mission pour l’agence qui teste la fidélité des couples. On m’appelle régulièrement le « caméléon » d’ailleurs, parmi ceux qui commencent à me connaitre. Mais je n’ai pas le vice de la drogue. Je ne l’ai jamais eu. « Et tu ne devrais pas non plus, c’est franchement pas bon ! » Et voilà que je me mets à lui faire la morale en plus. Elle n’a pas l’air d’une gamine. Nous ne devons pas avoir plus de dix ans de différence et pourtant, j’ai ce besoin dès que je vois quelqu’un toucher à ce que j’estime être une belle connerie. « Et puis, soyons honnête, tous les mecs ici sont complètement défoncés donc je doute que t’arrive à trouver quelqu’un qui t’en refourguera… » Bon, ça c’est moins sûr mais qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour dissuader les jeunes femmes. « Ils te voulaient pas de mal du coup, les deux là-bas ? » Je reprends mon questionnement du début. Si j’ai vraiment mal interprété la situation alors je n’ai peut-être pas besoin de jouer les gardes du corps plus longtemps.
Lou A. Esperanzi
LEAVE ONE WOLF ALIVE AND THE SHEEP ARE NEVER SAFE.
avatar
Inscrit le : 21/07/2017
Messages : 535
Avatar : bella hadid
Crédits : all by .blueprimrose ♡
Date de naissance : 22/07/1992
Mes rps :

☞ DISPONIBLE ☜

panne sèche ft. Adrian
don du sang ft. Sarabella
séance photo ft. Maxence
russe, alcool et insultes ft. Alek
danseuse des nuages ft. Swann
rencontre fortuite ft. Shane
réunion de famille ft. Esme
fashion week ft. Brynley & Maxence
gueule de bois ft. Ted
festival ft. Sacha #2
talking to the moon (libre)
champion d'la rééducation ft. Alex




☞ QUOTE OF THE DAY ☜

« Certaines encres, quand vous cherchez à les effacer, c'est pire que tout : ça se répand, toute la page est gâchée. J'ai toujours pensé qu'on n'effaçait pas ce qui était inscrit en profondeur. Ça reste: que tu sois ici ou ailleurs. »
— Janine Boissard



Bloc notes :

☞ DES PETITES CHOSES ☜

❧ Lou est italiano-russe
❧ Son père est un mafieux très connu en Italie
❧ Sa mère est une ancienne ballerine qui a arrêtée sa carrière à cause d'une blessure
❧ Elle a deux grand frères
❧ Elle a été ballerine jusqu'à l'âge de vingt-ans au niveau professionnel au conservatoire de Moscou
❧ Tantôt casanière, tantôt baroudeuse, elle rêve de faire le tour du monde et pourquoi pas faire de l'humanitaire
❧ La brune est célibataire depuis peu, anciennement fiancée
❧ Elle a un faible pour les bruns barbus


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: .blueprimrose ♡
• ÂGE : vingt et une nuggets
• BLOC NOTE : gif : quand j'admire scott eastwood dans TLR


En ligne
Re: Lou & Shane #01, le Ven 4 Aoû - 21:25

Force de constatée que la pénombre de la ruelle et que le jugement du sdf n'avait pas été clair concernant la personne que la brune recherchait, elle restait néanmoins méfiante en s'approchant, les bras toujours croisés contre sa poitrine, la mine fermée et les sourcils froncés. Rien ne lui garantissait la véracité des propos de son interlocuteur. Des menteurs, elle en avait connue, beaucoup, tant qu'elle avait cessée de compter les gens qui se jettent une capacité sortie de nulle part à n'avoir commit aucun vices que ça en paraissait à force ridicule.
Silencieuse au début, elle jaugeait son interlocuteur, le détaillant du regard pour essayer de sondé la moindre de ces paroles et déceler une bribe de mensonge dans son timbre de voix mais il semblait difficile de faire un constat exact le concernant, ce qu'il disait avait l'air sincère au final et c'est ce qu'il l'énervait encore plus. C'aurait pu suffire mais le bonhomme avait clairement en tête de lui dire ce qu'elle devait faire et la traiter de junkie était très malvenu. Certes, sa silhouette élancée et mince ainsi que l'aspect creusé de ses fossettes la rendait à première vu : cassante.
Il ne s'agissait pourtant seulement de son patrimoine génétique et de sa prédisposition au physique de mannequin. A cela, elle rit jaune, le rire graveleux qui voulait dire 'coco, tu ne sais vraiment pas à qui tu t’adresse' et la réflexion ne manqua pas d'lui brûler les lèvres. « J'suis pas le genre de nana à toucher à cette merde pour répondre à c'que tu es en train d'insinuer. » Sa remarque fût affublé d'un sourire faux, identique à le genre de mimique qu'une personne faisait quand on se trompait sur son compte.
A côté de ça, c'était carrément louche qui semble si bien connaître le taux de toxico au mètre carré dans les environs, s'il n'était pas le dealer, il n'était sans doutes pas non informé des trafics qui se tramaient dans le coin.
Lou pouvait se trouver brute, grinçante parfois mais aussi parfaitement perspicace et tout les subterfuges étaient bons pour obtenir des réponses.
« Quoi, eux ? » Lança la demoiselle d'un mouvement de menton en direction des deux sans abri avant de se mettre à rire, un brusque mouvement de son buste vers l'arrière comme si elle allait se jeter sur eux suffit à répondre à la question du jeune homme : celui qu'elle avait empoigné s'était empressé de traîné les pieds pour reculer son corps contre le mur, sa bouteille devant son visage pour se cacher. Bouh, le grand méchant Lou avait fait son oeuvre.
Après cette petite démonstration, la belle refit front à son interlocuteur, jouant franc jeux. « En fait j'suis là pour affaires, et ce fameux dealer me doit quelque chose et vu qu'tu a l'air d'être du quartier tu pourrais peut-être m'aidé. » Quand elle disait 'je' il fallait comprendre la famille Esperanzi et ce qu'elle attendait, ce n'était pas un refus ni de l'indécision.
Elle avait essuyée trop de défaites dans la journée et si elle en recevrait une autre, claquement de doigt, babar qui arrive et pof il accepterait illico.
Shane Woods
avatar
Inscrit le : 09/06/2017
Messages : 51
Avatar : Adam Levine
Date de naissance : 04/09/1991
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: Lou & Shane #01, le Lun 14 Aoû - 0:32

Je pourrais être sceptique mais je comprends rapidement que je n’ai pas à faire au genre de personne que j’imaginais. Je fronce les sourcils, réfléchissant au passage. Je suis loin d’avoir faire de grandes études et pourtant, je ne suis pas né de la dernière pluie. Mon défaut néanmoins est que je ne suis pas toujours le plus perspicace pour cerner les gens et là, j’ai du mal. A qui ai-je à faire, réellement ? Dans quoi est-ce que je me suis encore fourré ? Parce que oui, je commence à avoir cette intuition que j’aurais mieux fait de continuer ma route, plutôt que d’essayer d’agir en bon samaritain. Pour une fois que je fais les choses bien, il faut que ça me retombe dessus… Je finis alors par rouler des yeux en l’air alors qu’elle tente de faire peur aux deux mecs derrière. Je pourrais presque en rire, mais je me contente d’un petit sourire en coin qui sort malgré moi. Est-ce que je devrais aussi être effrayé ? Si c’est ce qu’elle attend, autant qu’elle sache que ce n’est pas –encore – le cas. Je n’ai pas bougé d’un pouce d’ailleurs, contrairement aux deux zigotos.

« Décidemment, mademoiselle a du cran. Ou madame peut-être ? »

Je ne me démonte pas. Des gens de la rue, j’en ai côtoyé. J’ai eu l’occasion de dormir sous des ponts, de faire la manche et même si aujourd’hui, j’ai des vêtements qui me donne une allure propre sur moi, je ne vaux pas mieux qu’un mec qui doit vendre son corps pour subsister. Je n’en ai pas honte. Pour autant, j’ai conscience de ne pas être un mec lambda. Je suis plutôt dans la sous-catégorie des gens qu’il vaut mieux éviter et qui ne valent pas grand-chose – bien que moralement, je ne m’estime pas pauvre.

« Je suis pas du quartier. J’y traine souvent pour trouver des clients. C’est pas très bien famé. On apprend vite à découvrir le coin… Mais je l’ai jamais vu ton gars. Ou en tout cas, on ne m’a rien proposé… »

Faut dire que les gens savent ce que je fais comme métier ici et moi et mes collègues ne nous mélangeons pas avec le reste de la population. En même temps, nous avons généralement un mac pas trop loin, le vigile de la maison close, surtout pour les demoiselles. Moi, en tant qu’être masculin, je suis plus libre. Et puis, mon contrat est un peu différent. Mon genre est plus recherché donc je peux y mettre davantage mes conditions disons. Enfin, il n’y a rien de bien glorieux là-dedans.

« Enfin ce soir, j’ai pas vu grand monde. Très peu de voitures. Aussi peu de piétons. Tu sais à quoi il ressemble ton dealer ? Ca pourrait peut-être aider. »


Bah ouais, je veux bien être serviable autant que possible mais encore faut-il avoir quelques indices.
Lou A. Esperanzi
LEAVE ONE WOLF ALIVE AND THE SHEEP ARE NEVER SAFE.
avatar
Inscrit le : 21/07/2017
Messages : 535
Avatar : bella hadid
Crédits : all by .blueprimrose ♡
Date de naissance : 22/07/1992
Mes rps :

☞ DISPONIBLE ☜

panne sèche ft. Adrian
don du sang ft. Sarabella
séance photo ft. Maxence
russe, alcool et insultes ft. Alek
danseuse des nuages ft. Swann
rencontre fortuite ft. Shane
réunion de famille ft. Esme
fashion week ft. Brynley & Maxence
gueule de bois ft. Ted
festival ft. Sacha #2
talking to the moon (libre)
champion d'la rééducation ft. Alex




☞ QUOTE OF THE DAY ☜

« Certaines encres, quand vous cherchez à les effacer, c'est pire que tout : ça se répand, toute la page est gâchée. J'ai toujours pensé qu'on n'effaçait pas ce qui était inscrit en profondeur. Ça reste: que tu sois ici ou ailleurs. »
— Janine Boissard



Bloc notes :

☞ DES PETITES CHOSES ☜

❧ Lou est italiano-russe
❧ Son père est un mafieux très connu en Italie
❧ Sa mère est une ancienne ballerine qui a arrêtée sa carrière à cause d'une blessure
❧ Elle a deux grand frères
❧ Elle a été ballerine jusqu'à l'âge de vingt-ans au niveau professionnel au conservatoire de Moscou
❧ Tantôt casanière, tantôt baroudeuse, elle rêve de faire le tour du monde et pourquoi pas faire de l'humanitaire
❧ La brune est célibataire depuis peu, anciennement fiancée
❧ Elle a un faible pour les bruns barbus


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: .blueprimrose ♡
• ÂGE : vingt et une nuggets
• BLOC NOTE : gif : quand j'admire scott eastwood dans TLR


En ligne
Re: Lou & Shane #01, le Jeu 17 Aoû - 18:11

Même si la demoiselle s'était montrée abrupte, peu patiente et légèrement impolie, son interlocuteur ne s'était pas démonté pour autant.
Il aurait pût très bien l'envoyer paître sans préavis, d'un simple revers de la main, qu'au final ça ne l'aurait même pas étonnée mais il y avait visiblement un plus dans son comportement, même si elle avait été désagréable, il avait le mérite et la politesse sans doutes de bien vouloir prêter son aide. De toute façon, ce n'est pas comme si elle était redoutable, ni même impressionnante, à première vu c'était plutôt le contraire : son physique de brindille en plus de sa féminité ne la rendait pas menaçante et dieu seul sait à quel point elle en payait le prix dans ce genre d'affaires malhonnêtes pour lesquels elle voulait bien coopérer.
« Mademoiselle c'est très bien. »
Et encore, ça paraissait bien étrange de dire ça après tout les événements qu'elle avait surmontée au cours des derniers mois. Madame, elle aurait pût le devenir si la situation aurait été différente, si son mec s'était pas barré comme lâche sans rien dire ni même laissé une trace et quand elle pensait ça, même sa précieuse famille et les relations mafieuse qui la constituait n'avait rien pu y faire. Tout ce flashback inutile pour une simple question anodine, preuve encore que la brune était lâchement encore sous l'emprise de cette relation destructrice qui peinait à s'effacer.
Un brin de confusion vu relevé par celle-ci et la tira de ses rêveries lorsqu'il énonça le mot 'clients', ça lui évoquait certaines interrogations qui lui brûlait les lèvres. Ouais, sans paraître avoir l'air idiote, pleins de métiers, si on peut appeler ça ainsi, en requière et plus elle le regardait et plus elle se rendait à l'évidence qu'une dealer attifé en costume aurait été ridicule et que sa déduction avait été bien trop hâtive.
« Tes clients ? Tu fais quoi dans ce quartier pourri ? Parce-que franchement, même moi j'ai dû mettre des fringues nazes pour pas qu'on vienne me gratté... »  
Pourtant, son accoutrement était encore correct mais pour une nana qui s'habille avec des vêtements griffés la plupart du temps, même si ça s'en tenait souvent à des basiques, l'idée de venir ainsi aurait été beaucoup trop éloquent ou peut-être trop attirant pour les malfrats de cette zone. Une petite citadine perdue dans la banlieue mal famée de la ville, puant le fric à plein nez, ça aurait attiré les regards.
Apparemment le coin était pas trop fréquenté en ce moment à en croire son interlocuteur, voilà ce qui n'aidait pas son affaire, si ça se trouve le gaillard avait eu vent des futurs problèmes qu'il allait avoir sur le dos et s'était trouvé une bonne planque le temps que les choses se tassent. Pas d'chance, quand on touche à ce genre d'affaires, ça peut traîner très longtemps.
Malheureusement, sa petite enquête de voisinage avait été bien mince jusqu'à présent, elle n'avait pas récoltée beaucoup d'indices pour réussir à reconstituer le puzzle.
« Ce que je sais, c'est que ce quartier fait parti de sa zone, apparemment il a pas d'scrupules à accoster tout le monde et ça sans gênes comme si la drogue s'vendait comme un paquet de bonbons. A en croire ses méthodes, il est peut-être plus jeune que moi, je dirais la vingtaine à peine. »
C'était à peu près ce qu'elle avait déjà réussie à conclure après analyse, bien mince mais qui sait, avec un peu de chance, un petit jeunot seul dans les rues nuits et jours arrivait peut-être à attirer l'attention.
Toutefois, Lou profitait de cette main tendue par son interlocuteur, « En tout cas j'suis vraiment désolé de t'avoir agressée tout à l'heure, c'est que je suis là depuis la fin de matinée et j'ai juste envie d'en finir... J'suis rarement la commis et comme t'a pu le voir, ça ne me réussie pas ! »
A cela, elle ajouta un sourire à la fin de sa phrase, espérant un peu apaiser les esprits après la scène qu'elle avait fait plus tôt.
Shane Woods
avatar
Inscrit le : 09/06/2017
Messages : 51
Avatar : Adam Levine
Date de naissance : 04/09/1991
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: Lou & Shane #01, le Hier à 0:03

« J’aimerais bien te dire que je suis commercial ou un autre métier prestigieux disons mais… J’me prostitue. » J’hausse les épaules. C’est devenu d’une telle banalité d’admettre ça. Je n’en ai plus honte. Ou bien je n’en ai jamais eu honte d’ailleurs. Je me dis qu’il vaut mieux ça que d’aller faire des braquages ou arnaquer les gens. Je suis en paix avec ma conscience en moins, même si je sais pertinemment que ce genre d’activité, ça n’a rien de légal. « Mais rêve pas, j’ai pas de pognon sur moi… Les passes sont réglées par téléphone désormais… Les nouvelles technologies… » J’en souris, l’air malin. C’est dingue de voir ce qu’ils sont capable d’inventer. Le mieux, c’est tout de même que ceux qui encaissent, savent le nom de nos clients comme ça… Et ça ne m’étonnerait pas qu’ils leur fassent un peu de chantage pour gagner plus… D’ailleurs, je suis persuadé qu’on me donne bien moins que ce que je devrais toucher avec ces méthodes mais qu’est-ce que je peux y faire ? Vaut peut-être mieux ça que de garder des milliers de dollars sur soi… Ou de se faire suivre en voiture toute la soirée en épiant le moindre de nos faits et gestes. Au moins, j’ai une certaine liberté et ça me plait autant… « Ca va en tout cas. T’as pas l’air habillée comme une naze. » Oui, on remarque tout de suite qu’elle n’est pas comme ces loosers qui refusent de lui donner les infos qu’elle demande. Peut-être qu’elle essaye de leur ressembler pour faire genre, mais elle a l’air bien trop clean. Les cernes sous ses yeux ne sont pas assez prononcés et ses vêtements pas assez sales et déchirés pour qu’on pense que c’est une fille de la rue. Elle m’épate tout de même, et c’est peut-être pour cette raison que je suis encore en train de faire la causette. Ou peut-être parce que je n’ai rien de mieux à faire aussi…

« J’pense pas que tu trouveras ton gars aujourd’hui… »
Je finis par conclure avec sa description et ses excuses. « Mais t’inquiètes, y’a pas de soucis ! Ca m’apprendra à jouer au chevalier servant. » Je me mets bientôt à rire avant de continuer à parler. « T’as pas l’air d’une fille à tremper dans les affaires louches. Je t’aurais plutôt imaginé avec un boulot stable, peut-être un copain qui t’attend à la maison… » Ouais, j’essaye d’en savoir plus, faut bien que je m’occupe. Et puis, je suis toujours un brin curieux. « C’est pas souvent une fille qui ose me tenir tête en tout cas. Mais je trouve ça plutôt marrant pour tout dire. » J’enchaine avec un petit sourire en coin.

Lou & Shane #01

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Autres quartiers & reste du monde :-