Partagez| .

Moment de détente [ft. Adrian]


Gaëlle M. Dubois
DE L'ALCOOL A LA PLACE DU SANG. DE LA FUMEE A LA PLACE DES POUMONS.
avatar
Inscrit le : 12/04/2017
Messages : 585
Avatar : Bryden Jenkins
Crédits : Gaïa
Date de naissance : 05/01/1998
Mes rps :
INDISPONIBLE

Indiana ~ Ian ~Anastasia ~ Etsukazu ~Swann ~ Sam ~Ritchy ~ Aiden ~Cole ~ Adrian ~ Ted ~Sam & Alek ~ Alek

Bloc notes :
En ce moment...
♦ Elle a refusé d'aller voir sa famille en France pour les vacances.
♦ Elle est en manque de substances illicites.
♦ Elle se rend compte que la danse lui manque.
♦ Elle réalise qu'Alek lui plait.
♦ Elle ne sait toujours pas vraiment quoi faire de sa vie après ses études.


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Gaïa
• ÂGE : 19 ans
• BLOC NOTE :


Moment de détente [ft. Adrian], le Jeu 20 Juil - 19:24

Bull Creek Park. Honnêtement, je ne sais même pas comment je suis me retrouvée dans cette partie de la ville. Il faut que j'arrête de laisser mes pas me guider alors que je suis totalement perdue dans mes pensées. Dire qu'à la base, je comptais rester vers chez moi, je me suis finalement bien éloignée de mon quartier. Je regarde rapidement l'heure, cela fait un moment que je traîne dans Austin. Une pause dans le parc ne me fera pas de mal. La chaleur est étouffante et je ne suis vraiment pas habillée en adéquation avec la météo. Une chemise à manche longue afin de cacher le dernier bleu que je me suis fait en me piquant ouverte sur un débardeur noir, accompagnée d'un éternel jean et de basket, ce n'était définitivement pas la meilleure idée du monde. Faut dire que ce matin j'avais trop la gueule de bois pour faire attention à ce qui me passait entre les mains au moment de m'habiller. Peu importe, je relève rapidement mes cheveux en une espèce de queue de cheval haute avant de me laisser tomber au pied d'un arbre.

Un rapide coup d’œil à mon téléphone m'indique que j'ai manqué trois appels de mon père. Je soupire avant de ranger mon portable. Je n'ai pas hâte de découvrir ce qu'il veut. Il va sûrement encore gueuler parce que je n'ai pas répondu plus tôt, puis me demander ce que j'ai fait de ma journée. Et moi, j'inventerai un truc qui sonnera bien et qu'il croira sans se douter que ce ne sont là que mensonges. Au lieu de rappeler, je sors mon nécessaire de survie de mon sac. Il faut entendre par nécessaire de survie, une bière, un paquet de chips, un paquet de clope, une paire d'écouteur, une feuille à dessin et un crayon. Il ne m'en faut pas plus, rajoutez à cela un parc et c'est certain, je vais passer un bon moment.

Il y a toujours des trucs cool à dessiner. Les fleurs, les arbres, les insectes, les passants, tout a son charme ici, et j'adore ça. J'observe un instant autour de moi avant de décider que ce sont les enfants qui jouent sur ma droite que je veux immortaliser. Après quelques minutes de concentration à repérer leurs mouvements pour rendre la chose plus aisée, je pose enfin le bout de mon crayon sur la feuille et trace les premiers traits. Je balance ma tête au rythme de la faible musique dans mes oreilles, je mange, je bois et je dessine. Ce moment est tout simplement parfait.

___________________
La française

Drug, alcohol and sex.
Adrian I. Young
avatar
Inscrit le : 17/07/2017
Messages : 1329
Avatar : Jeremy Gardner
Date de naissance : 20/12/1992
Mes rps : ///
Moment de détente - Gaëlle
Panne sèche - Lou
We can't fix what's broken - Alek

Bloc notes : /

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Flo
• ÂGE : 23
• BLOC NOTE : Acheter du fromage, deux éponges et des raviolis.


Re: Moment de détente [ft. Adrian], le Jeu 20 Juil - 22:07



Ce matin, je me suis levé avec le sentiment de l'ennui. Les vacances sont chaudes et trop longues, je n'ai pas encore perdu l'habitude de travailler dur. Ce n'est pas une mauvaise chose en soi, mais j'ai par contre perdu l'habitude d'apprécier de ne simplement rien faire de vraiment productif. Je suis descendu de ma chambre, mes parents étaient tous les deux au travail. J'ai pris un petit-déjeuner classique : des oeufs brouillés avec deux tranches de bacon et un grand verre de jus d'orange. A peine posé devant la télé allumée, je me suis rendu compte que je n'avais aucune envie de la regarder toute la journée. Je l'ai donc éteinte, suis allé me doucher, ai enfilé les premiers vêtements que j'ai trouvé dans mon placard et je suis sorti de la maison en prenant soin de laisser un mot si je devais ne pas rentrer avant mes parents : "Suis sorti. Je reviens ce soir. Vous aime. Bisous". Je ne savais pas vraiment où je pouvais aller pour avoir de l'animation, j'ai par conséquent pris le premier bus qui arrivait à l'arrêt à deux pas de chez moi. Il me conduisait au centre-ville.

En ville, je me suis trouvé un moyen de me sentir productif : chercher un projet de thèse en me décidant à conduire quelques observations exploratoires. J'ai donc décidé de me balader dans les rues de la ville en regardant les gens passer et repasser, en regardant les graffitis sur les murs. Ah tiens, travailler sur les graffitis et les graffeurs, ce ne serait pas une mauvaise idée. Peut-être une bonne idée. J'ai donc pris la décision de chercher un tas de graffitis et de prendre des photos d'eux avec mon téléphone portable, tout en prenant soin de noter où ils avaient été pris et quand pour que je puisse prendre des photos des endroits d'ici quelques jours pour voir s'ils allaient être recouverts.

Après quelques heures à marcher dans Downtown, je me dis que ce serait peut-être pas mal d'aller dans un autre quartier de la ville pour voir les éventuelles différences de graffitis selon les lieux, la segrégation sociale. Je me dis donc que je vais aller à Austin North. C'est un quartier certes assez chicos, mais il n'y a pas de raison que je ne trouve pas quelques graffitis dans les parcs du coin que je pourrais prendre en photo. Je décide donc de monter dans un autre bus en direction du quartier cozy de la ville.

Une fois arrivée à Austin North, je tente le mieux possible de me repérer malgré le fait que je ne connaisse pas très bien le coin, étant donné que j'habite à l'extrême-opposé. Je marche quelques minutes avant de trouver un parc cozy dans lequel des mères surveillent leurs enfants en train de jouer et où des badauds ont décidé de profiter de l'ombrage des arbres pour buller. J'entre dans le parc et je commence à scruter les murets. Impossible qu'il n'y ait pas AU MOINS un petit graffiti de rien de tout ! Ma recherche me conduit près d'un arbre où, au pied de celui-ci, niche une jeune femme qui dessine les enfants qui jouent insouciemment près d'elle. J'évite de la déranger quand j'aperçois juste à côté d'elle, sur le muret, un graffiti que je suis sûr d'avoir déjà pris en photo tout à l'heure à Downtown. Certainement le même artiste. Sans même réfléchir, je sors mon téléphone et prends une photo, sans me rendre compte qu'on pourrait très bien croire que j'ai plutôt immortalisé la jeune femme qui ne demandait absolument rien, si ce n'est qu'on lui foute la paix...
"Whether you sniff it smoke it eat it or shove it up your ass the result is the same: addiction." - William S. Burroughs

___________________

Dancin' & Studyin'
Gaëlle M. Dubois
DE L'ALCOOL A LA PLACE DU SANG. DE LA FUMEE A LA PLACE DES POUMONS.
avatar
Inscrit le : 12/04/2017
Messages : 585
Avatar : Bryden Jenkins
Crédits : Gaïa
Date de naissance : 05/01/1998
Mes rps :
INDISPONIBLE

Indiana ~ Ian ~Anastasia ~ Etsukazu ~Swann ~ Sam ~Ritchy ~ Aiden ~Cole ~ Adrian ~ Ted ~Sam & Alek ~ Alek

Bloc notes :
En ce moment...
♦ Elle a refusé d'aller voir sa famille en France pour les vacances.
♦ Elle est en manque de substances illicites.
♦ Elle se rend compte que la danse lui manque.
♦ Elle réalise qu'Alek lui plait.
♦ Elle ne sait toujours pas vraiment quoi faire de sa vie après ses études.


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Gaïa
• ÂGE : 19 ans
• BLOC NOTE :


Re: Moment de détente [ft. Adrian], le Ven 21 Juil - 10:56

Les enfants que je dessine courent dans tous les sens et je dois avouer que cela complique grandement ma tache, mais j'aime le challenge. Je serai fière de moi si à la fin, le dessin ressemble à quelque chose, parce que c'est mal parti pour l'instant. Je gomme pour la dixième fois le trait du bras gauche d'une petite fille qui n'arrête pas de bouger, je n'arrive pas à lui donner la courbure parfaite. Mes dessins, c'est sans doute la seule chose pour laquelle j'ai autant de patience, le reste du temps, je suis plutôt une fille capricieuse. On se demande pourquoi tiens... merci papa ! Je décide finalement de faire une pause, le temps de boire un peu de ma bière et de manger quelques chips tout en observant le parc avant de me remettre à ma tache.

Alors que je relève une nouvelle fois la tête en soupirant lorsque je réalise que le gamin que j'étais en train de dessiner s'éloigne déjà avec sa mère, je remarque un mec un peu plus loin qui semble prendre une photo dans ma direction. Je me retourne lentement, on ne sait jamais, si ça se trouve, sa copine ou ses amis sont juste derrière moi et ce n'est pas moi qu'il photographie ainsi. Je fronce cependant les sourcils en réalisant que personne ne se tient dans mon dos. Donc c'est bien moi qui suis sur sa photo... Je retire mes écouteurs d'un coup sec, il est pas bien lui ! Depuis quand on photographie les gens sans leur autorisation. Bon ok, je suis en train de dessiner des gamins sans l'autorisation de leurs parents. Mais ce n'est pas pareil, si quelqu'un regarde mon dessin, il pourra dire « oh Gaëlle a dessiné des enfants ! ». Alors que si ce mec montre sa photo à quelqu'un que je connais, la personne pourra dire « oh tu as pris Gaëlle en photo ! ». Cela fait quand même une sacrée différence je trouve.

-Eh ! Je peux savoir ce qui tourne pas rond chez toi ? Pourquoi tu me prends en photo? je finis par le héler d'un ton agressif faisant ressortir à tous les coups mon accent français.

Je ne sais pas pourquoi je me suis mise à tutoyer ce gars. Sans doute sa dégaine approximative qui me donne l'impression de m'adresser à un ados. Ou alors parce que j'ai plus ou moins la même dégaine approximative et que je n'aime pas qu'on me vouvoie...

___________________
La française

Drug, alcohol and sex.
Adrian I. Young
avatar
Inscrit le : 17/07/2017
Messages : 1329
Avatar : Jeremy Gardner
Date de naissance : 20/12/1992
Mes rps : ///
Moment de détente - Gaëlle
Panne sèche - Lou
We can't fix what's broken - Alek

Bloc notes : /

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Flo
• ÂGE : 23
• BLOC NOTE : Acheter du fromage, deux éponges et des raviolis.


Re: Moment de détente [ft. Adrian], le Ven 21 Juil - 17:04



Fier de ma photo, je la contemple la tête baissée un léger moment. La lumière est bonne et on voit bien le graffiti. Je laisse un descriptif sur la photo, montrant où la photo a été montrée et quand. J'y retournerai d'ici deux ou trois jours pour voir si le dessin a été recouvert et par quoi il aura été recouvert. Quand je relève la tête, je vois la personne qui se situait juste à côté du graffiti qui se dirige vers moi de façon menaçante. Bien que je ne comprenne pas immédiatement pourquoi cette démarche aussi ferme, ce qu'elle me dit me permet de saisir le problème. Elle croit que je la prenais en photo sans qu'elle ne le veuille. Complètement dans l'embarras, je ne peux alors m'empêcher de laisser une goutte de sueur perler sur l'une de mes tempes. Son accent est définitivement non-américain, il me semble d'ailleurs que c'est un accent français. Je suppose que c'est une étudiante française venue aux Etats-Unis comme il en existe un certain nombre à Austin comme dans toutes les autres universités du pays. Voulant à tout prix éviter de me faire casser la gueule, je lève les mains comme pour manifester ma pure innocence, et je ne peux alors que bredouiller.

"Ah mais non... non, non, il y a méprise, je crois... Je prends en photo les graffitis, regardez !"

Je rallume mon portable à la vitesse de l'éclair et lui montre l'album que j'ai nourri de photos de dessins muraux depuis le début de la journée, dont la fameuse photo si litigieuse que je viens à peine de prendre. Sur cette même photo, on peut cela dit apercevoir un pied qui appartient manifestement à la personne en face de moi, mais rien de ce qui pourrait éventuellement attirer un pervers. Autour de nous, quelques personnes qui profitaient du soleil estival se sont retournées pour voir ce qui avait forcé la jeune femme à me crier dessus. A coup sûr, avec mes fringues débraillées, ma grosse barbe et mes cheveux fous, je dois passer pour un vicieux qui prend des photos de femmes sans qu'elles ne s'en rendent compte. Je regarde ces personnes-là en leur souriant, pour essayer de montrer le mieux possible que je ne suis pas celui qu'ils pensent que je suis. Ca n'a pas l'air de bien marcher. Je redirige mon regard vers mon interlocutrice pour essayer de justifier la raison pour laquelle je prends des fresques en photo.

"Je... je suis sociologue et je compte travailler sur ces graffitis. Promis, je n'avais aucune envie de vous prendre en photo !"

Dès que j'ai fini de prononcer mes excuses, je me rends compte que la phrase pouvait passer presque pour une pique passive-agressive, comme si je disais qu'elle était trop moche pour qu'on veuille la prendre en photo. Mes yeux s'écarquillent, ma transpiration se fait plus abondante et ma bouche se sèche.

"Enfin, je veux pas dire que vous êtes moche, hein ! Je veux juste dire que je... que je ne prends pas de photos de femmes quand elles ne le veulent pas, et..."

Je décide de me taire avant de m'enfoncer encore plus et de devoir encore plus me confondre en excuses diverses et variées, en espérant avoir suffisamment plaidé mon cas pour qu'elle évite de se fâcher contre moi.
"Il y a une frontière fine entre 'supporter' et 'harceler'. Contentons-nous d'être du bon côté de cette frontière." - Joss Whedon

___________________

Dancin' & Studyin'
Gaëlle M. Dubois
DE L'ALCOOL A LA PLACE DU SANG. DE LA FUMEE A LA PLACE DES POUMONS.
avatar
Inscrit le : 12/04/2017
Messages : 585
Avatar : Bryden Jenkins
Crédits : Gaïa
Date de naissance : 05/01/1998
Mes rps :
INDISPONIBLE

Indiana ~ Ian ~Anastasia ~ Etsukazu ~Swann ~ Sam ~Ritchy ~ Aiden ~Cole ~ Adrian ~ Ted ~Sam & Alek ~ Alek

Bloc notes :
En ce moment...
♦ Elle a refusé d'aller voir sa famille en France pour les vacances.
♦ Elle est en manque de substances illicites.
♦ Elle se rend compte que la danse lui manque.
♦ Elle réalise qu'Alek lui plait.
♦ Elle ne sait toujours pas vraiment quoi faire de sa vie après ses études.


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Gaïa
• ÂGE : 19 ans
• BLOC NOTE :


Re: Moment de détente [ft. Adrian], le Ven 21 Juil - 21:51

Je suis devant le mec, poings sur les hanches, bien décidée à obtenir une explication. Je lève les yeux au ciel quand il lève ses mains. Pendant un instant j'ai cru qu'il allait m'en foutre une mais non, il se met à bredouiller des explications confuses. Je crois que c'est définitivement un fait, j'attire les gens bizarres. Cela dit, l'image doit être comique, une petite blonde maigrichonne en train de hurler sur un mec trois fois plus baraqué qu'elle qui ne sait pas où se mettre face à tant d'agressivité. Je hausse un sourcil quand il m'explique réellement ce qu'il était en train de faire. A quel moment de sa vie quelqu'un va se dire, « tiens, aujourd'hui je vais prendre des graffitis en photo ! ». Certes, c'est joli les graffitis, c'est de l'art mais quand même, ça reste une idée qui me semble étrange. Je laisse tomber mes bras le long de mon corps alors qu'il sort précipitamment son téléphone pour me prouver ses dires.  

-Eh, déstresse mec, je ne peux m'empêcher de lancer en le voyant paniquer.

Je jette un rapide coup d’œil à la photo avant de me tourner vers le graffiti. J'ai réagi un peu trop vite et un peu trop fort, comme toujours. Faut s'calmer Gaëlle... Certes, on voit le bout de ma chaussure sur le cliché, mais je ne vais pas faire toute une histoire pour si peu. À mon tour, je souris aux passants qui se sont arrêtés, pour leur montrer que tout va bien, que je ne me fais pas agresser, à vrai dire, c'est plutôt moi l'agresseur dans l'histoire, mais ce n'est qu'un détail. Il m'explique qu'il est sociologue et qu'il va travailler sur les photos qu'il prend. Bon, d'un coup je comprends mieux son idée de d'immortaliser les graffitis. Il se met à nouveau à paniquer lorsqu'il me promet ne pas vouloir me prendre en photo puis tente de se rattraper en disant que je ne suis pas moche et tout. Enfin, il finit par se taire, sans doute pour éviter de dire une bêtise supplémentaire.

-Respire un bon coup et détend toi. Tu m'as vu ? T'as cru que j'allais te bouffer ou quoi ? Enfin, je veux dire, rapport de taille quoi. Une baffe et je finis à l'autre bout du parc hein. J'ai mal compris ce que tu faisais, c'est ma faute, excuse moi et on oublie, ok ?

Je laisse passer quelques secondes, le temps qu'il se reprenne avant de parler à nouveau.

-Alors comme ça, t'es sociologue et tu bosses sur les graffitis ? Et t'es pas un taré qui prend des photos des filles dans la rue. Tu veux t'asseoir cinq minutes avec moi ? je propose histoire de calmer l'atmosphère.

___________________
La française

Drug, alcohol and sex.
Adrian I. Young
avatar
Inscrit le : 17/07/2017
Messages : 1329
Avatar : Jeremy Gardner
Date de naissance : 20/12/1992
Mes rps : ///
Moment de détente - Gaëlle
Panne sèche - Lou
We can't fix what's broken - Alek

Bloc notes : /

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Flo
• ÂGE : 23
• BLOC NOTE : Acheter du fromage, deux éponges et des raviolis.


Re: Moment de détente [ft. Adrian], le Ven 21 Juil - 22:13



Elle me dit de me calmer, de "déstresser", arguant qu'elle ne pourrait rien contre moi au prétexte que je suis plus grand et plus trapu qu'elle. Ce qu'elle ne sait pas, c'est que la dernière fois que je me suis battu dans ma vie, je n'avais pas encore atteint la puberté et j'avais perdu. En même temps, la défaite était normale puisque l'enfant que j'avais affronté avait deux ans de moins que moi, était plus petit que moi d'une bonne dizaine de centimètres et était une fille à des couettes et une paire de lunettes. Par conséquent, je sais d'une part me méfier de "l'eau qui dort" et je sais surtout que je suis absolument incapable de remporter un combat à la loyale. Ce n'est pas franchement important puisque je fais toujours en sorte de ne pas m'attirer d'ennuis, souvent avec succès. Et quand les ennuis commencent, je sais toujours utiliser de diplomatie pour éviter que ceux-ci s'enveniment. En bref, je compte essentiellement sur mon aspect extérieur pour impressionner ; et si ça ne marche pas, j'ai ma langue pour délier les situations dangereuses. Jusque là, je n'ai jamais eu besoin de plus.

Même si la première impression n'aura pas été bonne, la jeune femme en face de moi se montre beaucoup moins vindicative que je ne le pensais. Elle est même plutôt gentille et me demande de l'excuser pour avoir pris la mouche un peu trop vite selon elle. Je lève la main et je souris pour lui dire que je n'avais aucun grief contre elle et qu'effectivement, l'incident était clos pour nous deux. Après tout, il est normal qu'une femme soit méfiante d'un homme qui semble la prendre en photo tant ce genre de situations se déroule réellement dans les villes du monde entier. Je me dis d'ailleurs que j'aurais mieux fait de la voir avant de prendre ma photo pour éviter ce malencontreux quiproquo, mais le mal est fait de toute façon. Elle me propose ensuite de la rejoindre au pied de l'arbre sous lequel elle était tranquillement assise. Après tout, pourquoi pas, tant que ça ne la dérange pas.

"Si ça ne vous... te dérange pas, je n'y vois pas d'inconvénient..."

Oui, après tout, pourquoi encore la voussoyer alors qu'elle même ne semblait pas s'encombrer de cette politesse superflue ? Nos âges semblent trop peu éloignés pour que le "vous" soit de rigueur à cet instant précis. Nous rejoignons l'arbre centenaire puis nous asseyons. Je remarque alors son carnet de dessins et autres croquis. Une artiste ? Peut-être bien que cela peut m'intéresser de savoir ce qu'elle pense des graffitis, surtout si elle vient du coin. Je jette d'ailleurs un autre oeil au graffiti avant de reporter à nouveau mon attention vers la jeune demoiselle et son carnet d'art qui, je dois l'avouer, contient des dessins relativement soignés. Peut-être une étudiante en arts plastiques ?

"Tu as un joli coup de crayon. Tu es à la fac ?"

___________________

Dancin' & Studyin'
Gaëlle M. Dubois
DE L'ALCOOL A LA PLACE DU SANG. DE LA FUMEE A LA PLACE DES POUMONS.
avatar
Inscrit le : 12/04/2017
Messages : 585
Avatar : Bryden Jenkins
Crédits : Gaïa
Date de naissance : 05/01/1998
Mes rps :
INDISPONIBLE

Indiana ~ Ian ~Anastasia ~ Etsukazu ~Swann ~ Sam ~Ritchy ~ Aiden ~Cole ~ Adrian ~ Ted ~Sam & Alek ~ Alek

Bloc notes :
En ce moment...
♦ Elle a refusé d'aller voir sa famille en France pour les vacances.
♦ Elle est en manque de substances illicites.
♦ Elle se rend compte que la danse lui manque.
♦ Elle réalise qu'Alek lui plait.
♦ Elle ne sait toujours pas vraiment quoi faire de sa vie après ses études.


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Gaïa
• ÂGE : 19 ans
• BLOC NOTE :


Re: Moment de détente [ft. Adrian], le Dim 23 Juil - 12:49

Le jeune homme semble enfin cesser de paniquer et je souris doucement. Faut dire que ça peut être bizarre de me voir m'énerver comme jamais puis redevenir sympa en moins d'une demie seconde. Ce genre de situation m'arrive bien trop souvent pour que je m'en sorte à tous les coups. Un jour, je vais tomber sur quelqu'un d'aussi nerveux et impulsif que moi. Et ce jour là, honnêtement, je ne donne pas cher de ma peau. Y a pas à dire, je suis le genre de fille qui sait parfaitement bien gueuler mais j'ai clairement pas les couilles pour me battre réellement. En fait, je crois que je partirais plutôt en courant, si mes jambes acceptent de me porter.

Alors qu'il accepte de me rejoindre, je hoche la tête de haut en bas avant de retourner m'asseoir au pied de l'arbre. Je souris alors qu'il commence à me vouvoyer avant de se reprendre et de me tutoyer. Je lui lance un clin d’œil. Pas de chichi avec moi, ça ne sert à rien et je n'aime pas ça.

-Oh merci c'est gentil ! je réponds avec enthousiasme alors qu'il complimente mes dessins. Oui, je suis à la fac, je viens de terminer ma première année d'arts plastiques !

Par réflexe, je pousse un peu mon bazar avant de sortir mes clopes et d'en proposer une au jeune homme.

-Alors monsieur le sociologue, dis moi, tu vas faire quoi avec ces photos. En quoi ça consiste ton travail sur des graffitis ?


HRP:
 

___________________
La française

Drug, alcohol and sex.
Adrian I. Young
avatar
Inscrit le : 17/07/2017
Messages : 1329
Avatar : Jeremy Gardner
Date de naissance : 20/12/1992
Mes rps : ///
Moment de détente - Gaëlle
Panne sèche - Lou
We can't fix what's broken - Alek

Bloc notes : /

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Flo
• ÂGE : 23
• BLOC NOTE : Acheter du fromage, deux éponges et des raviolis.


Re: Moment de détente [ft. Adrian], le Dim 23 Juil - 16:15



Elle m'explique qu'elle vient de terminer sa première année de fac et que sa passion du dessin est également l'objet de ses études supérieures. Bien que je ne sois nullement surpris qu'elle soit en formation d'arts plastiques pour la simple et bonne raison qu'elle est plutôt conforme au profil type de l'étudiant en arts, je suis un peu plus étonné par le fait qu'elle fasse un tantinet plus mûre que ce qu'elle avance. Je la voyais plutôt en fin de seconde année, voire de troisième année d'études. Peut-être a-t-elle simplement redoublé, ou bien peut-être a-t-elle fait autre chose de sa vie avant de rejoindre Austin. Ou bien, tout simplement, je me trompe et elle est réellement plus jeune qu'elle en a l'air.

Elle me tend une cigarette que je refuse d'un geste subtil de la même et en lui souriant. Bien que j'apprécie la proposition et la gentillesse qu'il faut pour la formuler, je ne fume que dans de rares occasions : après le sommeil, après une reproduction musicale, et après une reproduction tout court. Le temps est magnifique et l'ambiance se prêterait d'ailleurs au fait que je joue un air de guitare. Malheureusement, je n'ai pas cru bon de l'emmener avec moi étant donné que je ne comptais, jusque là, que prendre des graffitis en photo puis rentrer tranquillement chez moi. Elle me demande pourquoi j'ai décidé, d'ailleurs, de prendre des fresques murales en photo. Je comprends que l'on puisse trouver cela bizarre. Moi-même, je n'ai pas vraiment d'idée quant à ce que j'allais faire de toutes ces photos...

"Pour dire vrai, cette histoire de graffitis est un peu embryonnaire, je n'ai eu l'idée de faire ça que ce matin... Je suis spécialisé dans l'écologie urbaine, la façon dont la ville évolue par rapport à ses habitants. Je me suis dit qu'étudier les graffitis et ceux qui les font pouvait m'aider, mais je dois encore me creuser la tête avant de savoir pour de bon ce que je cherche..."

Par "me creuser la tête", j'entends surtout plonger celle-ci le plus profond possible dans un tas de bouquins différents pour trouver enfin ce que j'allais pouvoir faire de tout ça. Je dois passer un peu pour un fumiste aux yeux de mon interlocutrice, mais j'accepte cet état de fait. De mon côté, je me doute que sa présence ici est surtout due à l'envie de profiter de l'ombrage d'un arbre et du soleil estival.

"Et toi, alors ? Qu'est-ce que tu as décidé de dessiner ici ?"

___________________

Dancin' & Studyin'
Gaëlle M. Dubois
DE L'ALCOOL A LA PLACE DU SANG. DE LA FUMEE A LA PLACE DES POUMONS.
avatar
Inscrit le : 12/04/2017
Messages : 585
Avatar : Bryden Jenkins
Crédits : Gaïa
Date de naissance : 05/01/1998
Mes rps :
INDISPONIBLE

Indiana ~ Ian ~Anastasia ~ Etsukazu ~Swann ~ Sam ~Ritchy ~ Aiden ~Cole ~ Adrian ~ Ted ~Sam & Alek ~ Alek

Bloc notes :
En ce moment...
♦ Elle a refusé d'aller voir sa famille en France pour les vacances.
♦ Elle est en manque de substances illicites.
♦ Elle se rend compte que la danse lui manque.
♦ Elle réalise qu'Alek lui plait.
♦ Elle ne sait toujours pas vraiment quoi faire de sa vie après ses études.


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Gaïa
• ÂGE : 19 ans
• BLOC NOTE :


Re: Moment de détente [ft. Adrian], le Jeu 27 Juil - 21:30

Je vois que le mec a un regard sceptique quand j'annonce que je suis en première année. Mon âge qui doit l'étonner sans doute. Je ne pensais que mon mode de vie aurait un effet négatif aussi vite sur mon corps et pourtant si. Déjà que j'ai toujours fait plus vieille que mon âge, la drogue n'arrange clairement pas les choses. Il refuse la cigarette que je lui propose et avec un sourire, je range mon paquet en vrac dans mon sac, de toute façon je ne tarderai pas à le ressortir.

Je le vois réfléchir un instant alors que je demande ce qu'il compte faire de ses photos. J'écoute attentivement la réponse en hochant la tête.

-Et alors avec ses graffitis tu peux voir l'évolution de la ville ? Ouais après tout, ça se tient. Tu sais ce qui serait cool à étudier en tant que sociologue ? C'est les artistes en eux-mêmes, ceux qui ont dessiné les graffitis. Je suis sûre qu'il y a des différences entre chaque quartiers, ça doit être intéressant ! Après ce n'est peut-être pas ta spécialité. J'y connais pas grand chose en comportement humain, j'avoue en riant avant de boire une gorgée de ma bière.

Puis, il me pose des questions sur moi, me demandant ce que j'ai décider de dessiner dans ce parc. Je souris, heureuse, comme à chaque fois que l'on me parle de mes dessins. C'est ma fierté, la seule. Je réfléchis un instant en tirant sur ma clope avant de répondre.

-Je n'avais pas spécialement décidée de venir ici, ni même de dessiner. Mais en passant, je me suis dit pourquoi pas. Et puis c'est intéressant les parcs. Il y a toujours des belles choses, de l'inspiration, de quoi dessiner. C'est émouvant, ce lieu où le gens sont heureux ou vivent des choses diverses.

J'expose mes idées avec enthousiasme. Je sais qu'il ne faut pas chercher de logique dans mes paroles. Pour beaucoup cela n'a pas de sens. Mais moi, je ne vois pas l'intérêt de dessiner si le modèle ne nous fait pas vibrer.

-T'habite dans le coin ? je finis par demander, curieuse.

___________________
La française

Drug, alcohol and sex.

Moment de détente [ft. Adrian]

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Austin North :: Bull Creek Park
-