Partagez| .

Qui a mis ces caisses dans mon chemin ? ≡ Sandra


Albane W. Hollander
Tumbling through an endless diamond sky
avatar
Inscrit le : 04/03/2017
Messages : 2481
Avatar : Chloë Moretz
Crédits : vinyles idylles (avatar) ○ Beerus (signa)
Date de naissance : 07/07/1996
Mes rps :
INDISPONIBLE
Sidonie
Jill
Kelly
Sandra
Shanleigh
Jahan
Les malchanceux
(url coming)


Bloc notes :


broken crayons still color the same.


○ ○ ○ ○ ○


NOW
○ Son père est mort alors qu'elle n'avait toujours pas pu parler sérieusement avec lui.
○ Elle remet tout en question à propos de son adoption.
○ L'université a repris et elle a du mal à se concentrer.
○ Elle ne passe plus du tout dans sa famille, ça fait trop mal.
○ Elle se fait mine de rien du souci pour cette voyageuse égarée rencontrée à l'aéroport.

ABOUT ME
○ Aveugle dans une mer houleuse
○ Musicienne à la dérive sur son violon
○ Confidente à ses heures perdues
○ Mélancolique de toujours


○ ○ ○ ○ ○

#ShipArmy:
 






Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Tris (Emily)
• ÂGE : Sweet Sixteen
• BLOC NOTE :


Qui a mis ces caisses dans mon chemin ? ≡ Sandra, le Ven 7 Juil - 13:27

Qui a mis ces caisses dans MON chemin ?
ft. Sandra


Les soldes. Attendues, bienheureuses soldes. Je ne me risque d’habitude pas dans les magasins à cette période. Non pas à cause d’un quelconque caprice de riche qui ne s’abaisserait pas à acheter des vêtements à rabais, mais pour la simple et bonne raison que soldes égalent monde. Beaucoup de monde. Pourtant, aujourd’hui, j’ai décidé de déroger à ma règle personnelle. Il me faut vraiment une nouvelle robe, parce que j’ai une représentation dans moins d’une semaine et impossible d’y aller avec mes anciennes, qu’un mystérieux passage à la machine a apparemment complètement délavées. Joie.

Du coup, je me suis aventurée dans un magasin de vêtements du centre dans l’espoir de me trouver quelque chose. De base une amie était supposée m’accompagner, mais un empêchement l’a fait partir en coup de vent à l’entrée. Je me balade donc entre les rayonnages en parfaite idiote, agacée de ne pas savoir rentrer non plus. Il ne me faut pas longtemps pour qu’une petite catastrophe arrive, cependant. Ma canne accroche soudainement le pied d’un empilement précaire de… boîtes de chaussures ? Autre chose ? Quoiqu’il en soit, les objets dégringolent à mes pieds en butant contre mes jambes, et je suis rapidement entourée d’une marée de caisses. Je plonge au sol, rouge de honte, et essaie tant bien que mal de tout rempiler. Assez délicat, quand on n’y voit rien. Ma gêne s’accentue quand j’entends quelqu’un s’approcher à pas rapides. « Hum, désolée… Vraiment. Je suis confuse. » Un rideau de cheveux doit probablement cacher mes joues empourprées, Dieu soit loué. D’après ce que j’ai compris il ne doit pas y avoir beaucoup de clients actuellement, c’est déjà ça.  « J’espère que rien n’a été cassé… »

___________________
i'm wishing i could see that music lives. forever. that it's stronger than death. stronguer than time. and that it strength holds us together when nothing else can.
let us live
Sandra Kim
They said I could be anything, so I became a UNICORN
avatar
Inscrit le : 16/05/2017
Messages : 1589
Avatar : Kim Taeyeon
Crédits : Moi-même pour l'avatar et tumblr pour les gifs
Date de naissance : 11/06/1991
Bloc notes :


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Yunku-Chan
• ÂGE : 26 ans
• BLOC NOTE : Je ne suis plus libre pour rp en ce moment, mais vous pouvez m'envoyer un MP simplement pour papoter si vous voulez. Ça me fera plaisir de vous répondre ~ n//u//n


Re: Qui a mis ces caisses dans mon chemin ? ≡ Sandra, le Sam 8 Juil - 2:11

Qui a mis ces caisses dans MON chemin?
feat. Albane


LES SOLDES D’ÉTÉ. Ô combien souvent tant attendu par plusieurs qui rêvent de refaire toute leur garde-robe pour un prix moindre qu’à l’habitude ou laissant d’autres indifférents; ils n’en restaient pas moins redoutables pour les gens qui, comme moi, travaillaient en boutique pendant cette période. Ce n’était pas tant la quantité de clients qui passaient dans le magasin qui me dérangeait, mais plutôt l’attitude qu’avait certains d’entre eux face à moi. Car tout le monde sait qu’aux États-Unis c’était le client qui était roi, or, certains étaient plus… Royaux que d’autres disons. Après tout, je ne pouvais pas faire apparaitre des vêtements de différentes tailles s’il n’en restait plus en stock; même si on me criait dessus, qu’on me manquait de respect ou qu’on demandait de parler à ma supérieure se plaindre, ça n’allait pas plus les faire apparaitre pour autant.  De mon côté, comme toute personne travaillant avec la clientèle, je ne pouvais que me contenter de sourire, d’acquiescer et de rester calme.

Cependant, quelque chose était venu perturber le chaos habituel qui régnait en cette période au magasin. Un bruit fracassant qui cacophonique qui avait raisonné dans tout le lieu, comme si le monde avait arrêté de tourner en cet instant. Sans perdre une seconde, je laissai le soin à une collègue de me remplacer à mon poste à l’avant afin de me précipiter vers la source de se désordre qui semblait être dans le fond. En arrivant sur place, quel ne fût pas mon désespoir de voir ainsi tout le contenue de l’étagère à chaussures au sol, tandis qu’une jeune femme se trouvait au milieu de tout ceci à tenter de ramasser. J’aurais voulu crier, m’énerver, mais ce n’était ni le lieu, ni le moment, ni un trait de ma personnalité d’avoir un tel tempérament... Explosif.


- "Ce n’est pas grave voyons, ce ne sont que des chaussures…"

Dis-je calmement en m’approchant de la cliente. C’est à cet instant que portait attention à la canne blanche qui se situait près de la jeune femme au sol. Il n’en fallut pas longtemps à mon cerveau pour comprendre la situation; par instinct mon regard se porta sur l’étagère qui avait chutée, la canne avait dû frapper la patte temporaire qui avait été placé sous celle-ci et la gravité c’était chargé du reste. Dans cet incident, le magasin était dans le tort le plus complet et ça aurait pu très mal se terminer si le destin en avait décidé autrement. J’enjambai les boîtes afin de poser mes mains sur les épaules de la cliente afin de l’aider à se relever, prenant soin de délicatement dégager les cheveux de son visage.

- "L’important c’est que vous alliez bien, vous n’êtes pas blessée?... Ne restez pas là, je vais ramasser d’accord?"

Le temps de la détailler du regard pour m’assurer qu’elle n’était effectivement pas blessée, puis j’entrepris de tasser les obstacles du chemin avec mes pieds pour guider celle que j’aidai un peu plus loin afin de la mettre en sécurité; suite à quoi je me mis au travail pour ramasser et replacer les choses, mais je ne comptais pas terminer ma conversation pour si peu.

- "Il serait vraiment temps qu’on remplace cette étagère, même pour nous c’est devenu risquer de positionner les choses sur celle-ci sans la faire tomber ha ha… Est-ce que je pourrai vous être d’une quelconque aide lorsque j’aurai terminé? ~"

Lui bavassai-je en échappant un petit rire suivit d’un sourire histoire de désamorcer la situation, replaçant le chao dans l’ordre qu’il devait être puisque c’était mon travail.

___________________

Forgotten dream, I draw it again in my heart, collect all of the times I withdrew and swallow it
Albane W. Hollander
Tumbling through an endless diamond sky
avatar
Inscrit le : 04/03/2017
Messages : 2481
Avatar : Chloë Moretz
Crédits : vinyles idylles (avatar) ○ Beerus (signa)
Date de naissance : 07/07/1996
Mes rps :
INDISPONIBLE
Sidonie
Jill
Kelly
Sandra
Shanleigh
Jahan
Les malchanceux
(url coming)


Bloc notes :


broken crayons still color the same.


○ ○ ○ ○ ○


NOW
○ Son père est mort alors qu'elle n'avait toujours pas pu parler sérieusement avec lui.
○ Elle remet tout en question à propos de son adoption.
○ L'université a repris et elle a du mal à se concentrer.
○ Elle ne passe plus du tout dans sa famille, ça fait trop mal.
○ Elle se fait mine de rien du souci pour cette voyageuse égarée rencontrée à l'aéroport.

ABOUT ME
○ Aveugle dans une mer houleuse
○ Musicienne à la dérive sur son violon
○ Confidente à ses heures perdues
○ Mélancolique de toujours


○ ○ ○ ○ ○

#ShipArmy:
 






Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Tris (Emily)
• ÂGE : Sweet Sixteen
• BLOC NOTE :


Re: Qui a mis ces caisses dans mon chemin ? ≡ Sandra, le Ven 14 Juil - 16:56

Qui a mis ces caisses dans MON chemin ?
ft. Sandra


Les pas s’arrêtent à quelques mètres de moi, probablement au bout de l’allée. Mon dieu, heureusement que mes cheveux lui barrent l’accès à mon visage, sinon elle y aurait vu tout le rouge qui s’y est étalé. Ou peut-être que non, finalement. Peut-être qu’il aurait mieux fallu que la personne le voit pour se rendre compte à quel point je suis… gênée. Une voix de femme me dit que ce ne sont que des chaussures, que ce n’est pas grave, mais j’ai la vague impression que ce n’est que façade commerciale. Qu’au fond d’elle, elle se dit qu’il aurait mieux fallu ne pas me lever ce matin. « Quand même… » Elle s’approche, s’arrête un instant, tout près de moi. C’est probablement là qu’elle remarque la canne, qu’elle fait le lien dans son esprit, qu’elle excuse – plus ou moins – mon geste par cet handicap… handicapant. Ses mains se posent doucement sur mes épaules et m’aident à me relever, tout en accrochant mes cheveux à leur passage. Je souris, piteusement, en sentant doucement l'air se rafraîchir. La vendeuse me parle doucement. « Hum, non ça va… Ce ne sont que des chaussures… » je fais, en échos à ses paroles. Et elle de m’éloigner. L’empilement sonore de boîtes non loin de là où elle me laisse, une espèce de pouf pour les clients qui souhaiteraient essayer les chaussures je suppose, m’indique qu’effectivement elle s’attèle à effacer mon erreur. « Merci. » C’est tout ce que je trouve à dire. D'une petite voix. La femme m’a l’air assez jeune, de par le toucher qu’elle avait, le son de sa voix, sa façon de se déplacer. Sa discussion me fait sourire, me fait rire légèrement, m’ôtent le poids de la culpabilité passagère des épaules. « J’espère que vous ne la faites pas tomber aussi facilement et régulièrement que moi alors… » je rigole, avant qu’une dernière bouffée de gêne me le fasse regretter. « Encore désolée, vraiment… » Elle ne fait pas cas de mes sentiments, et je l’imagine bien faire un signe de la main dans l’air, hausser les épaules ou me sourire pour me signifier que tout va bien. « Et à vrai dire, oui… » Autant lui demander de l’aide à présent. « J’ai un concert dans quelques jours, pour mes études. Avec tout un orchestre, une histoire de premier violon… » Je rougis, de fierté cette fois. Une occasion comme celle-ci est non seulement rare, mais également bonne pour me faire la main. « Enfin bref, j’aurais besoin d’une robe. Longue. Sérieuse. Adaptée à l’occasion je veux dire… » Et je ris, légèrement, de par l’absurdité de la situation. Est-ce que, seulement, il y a des robes ici ? Je n’ai même pas pris la peine de fureter dans le magasin et la preuve en est que j’ai échoué au rayon chaussures… Vraiment, quelle bien piètre fashion victim je fais.

___________________
i'm wishing i could see that music lives. forever. that it's stronger than death. stronguer than time. and that it strength holds us together when nothing else can.
let us live
Sandra Kim
They said I could be anything, so I became a UNICORN
avatar
Inscrit le : 16/05/2017
Messages : 1589
Avatar : Kim Taeyeon
Crédits : Moi-même pour l'avatar et tumblr pour les gifs
Date de naissance : 11/06/1991
Bloc notes :


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Yunku-Chan
• ÂGE : 26 ans
• BLOC NOTE : Je ne suis plus libre pour rp en ce moment, mais vous pouvez m'envoyer un MP simplement pour papoter si vous voulez. Ça me fera plaisir de vous répondre ~ n//u//n


Re: Qui a mis ces caisses dans mon chemin ? ≡ Sandra, le Mar 18 Juil - 6:02

Qui a mis ces caisses dans MON chemin?
feat. Albane


Tandis que je m’attelai à la tâche de mettre de mettre de l’ordre dans le chao de chaussures prenant place dans l’allée, et aussi à réparer l’étagère bancale d’une certaine façon, j’entendais la jeune cliente s’excuser encore et encore. Même si ses excuses étaient superflues puisque c’était tout bonnement un accident qui aurait pu être évité sur le magasin avait changé l’étagère, j’étais parfaitement capable de comprendre sa réaction et aussi la terrible gêne qu’elle pût éprouver en ce moment précis. Après tout, j’étais aussi très gaffeuse comme personne lorsque mon karma faisait des siennes; pourtant tous mes sens fonctionnent parfaitement et je suis pleinement consciente du monde qui m’entoure. Enfin bref… Tout ça pour dire que je comprenais ce qu’elle pouvait ressentir dans cette situation, m’énerver ou la faire culpabilisé pour une telle chose n’aurait servi à rien. Non pas parce qu’elle avait une déficience visuelle, pas plus que par pitié ou autre, mais simplement parce que c’était un incident qui pouvait être courant en magasin et qui aurait pu arriver à n’importe qui. Que ça ait été elle ou une autre, j’aurais réagi de la même façon.

- "Si vous allez bien mademoiselle, c’est l’essentiel… En fait je devrais même vous remercier, vous me faites prendre de l’avance puisqu’il aurait fallu que je replace les chaussures par ordre de grandeur plus tard de toute façon!"

Dis-je sur un ton humoristique en esquissant un sourire, c’était bien évidemment dans le but de détendre l’atmosphère. Car après tout, parfois le malheur des uns fait le bonheur des autres, et il valait mieux voir ce côté positif plutôt que de s’éternisé sur le négatif qui était arrivé. Je continuai donc de remettre les choses à leur place originale et terminai rapidement par la suite.

- "Honnêtement, gaffeuse comme je suis, ça fait déjà deux fois que je m’enfarge dans cette étagère depuis que je travaille ici haha, alors je vous assure que ce n’est rien, vraiment…"

Lui répliquai-je en lui faisant face, amusée et quelque peu insistante sur ce fait, agitant les mains inconsciemment par appuis à mes dires. Même si elle ne voyait pas mes expressions ou mes gestes, je me disais qu’elle pouvait très bien les imaginer, ou encore entendre les différentes nuances dans ma voix. Peut-être était-ce cliché de penser une telle chose?

- "Un concert? Mais qu’elle merveilleuse nouvelle! En plus, premier violon, vous devez en être très fière mademoiselle."

En fait, c’était rhétorique, car je pouvais bien lire la fierté sur son visage tandis que je m’approchais de la jeune femme; souriante, je lui touchai doucement le bras pour l’avertir de ma présence.

- "Est-ce que vous permettez que je vous guide jusqu’à nos robes? Il me ferait plaisir de vous aider. Sinon, parlez-moi un peu de cette longue robe sérieuse… Je crois que normalement, dans un orchestre il faut porter du noir non? Mais si jamais je dis n’importe quoi ou vous voulez vous permettre une excentricité, est-ce qu’une couleur vous ferait plaisir? Ou peut-être un tissu particulier?"

Lui demandai-je avec courtoisie et plaisir en lui tendant mon bras, ne sachant pas trop comment m’y prendre sincèrement. En même temps, il fallait aussi que j’attende de savoir si elle voulait que je l’escorte pour pouvoir m’exécuter; et je préférais me montrer trop prévoyante et passer pour une cruche, plutôt que de mal m’y prendre et la froisser.

___________________

Forgotten dream, I draw it again in my heart, collect all of the times I withdrew and swallow it
Albane W. Hollander
Tumbling through an endless diamond sky
avatar
Inscrit le : 04/03/2017
Messages : 2481
Avatar : Chloë Moretz
Crédits : vinyles idylles (avatar) ○ Beerus (signa)
Date de naissance : 07/07/1996
Mes rps :
INDISPONIBLE
Sidonie
Jill
Kelly
Sandra
Shanleigh
Jahan
Les malchanceux
(url coming)


Bloc notes :


broken crayons still color the same.


○ ○ ○ ○ ○


NOW
○ Son père est mort alors qu'elle n'avait toujours pas pu parler sérieusement avec lui.
○ Elle remet tout en question à propos de son adoption.
○ L'université a repris et elle a du mal à se concentrer.
○ Elle ne passe plus du tout dans sa famille, ça fait trop mal.
○ Elle se fait mine de rien du souci pour cette voyageuse égarée rencontrée à l'aéroport.

ABOUT ME
○ Aveugle dans une mer houleuse
○ Musicienne à la dérive sur son violon
○ Confidente à ses heures perdues
○ Mélancolique de toujours


○ ○ ○ ○ ○

#ShipArmy:
 






Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Tris (Emily)
• ÂGE : Sweet Sixteen
• BLOC NOTE :


Re: Qui a mis ces caisses dans mon chemin ? ≡ Sandra, le Dim 3 Sep - 2:09

Qui a mis ces caisses dans MON chemin ?
ft. Sandra


La vendeuse balaie mes excuses d’un trait humoristique, et je souris légèrement. « Je vois ! Eh bien… Tant mieux alors ? » Je me gratte à la nuque et chasse une bonne fois pour toute la gêne de mes joues en secouant légèrement la tête. C’est son boulot, évidemment, de m’assurer qu’il n’y a pas de mal et de me faire acheter si possible un article ou deux pour me faire pardonner. Cela dit je décide d’avoir la naïveté de me persuader qu’elle est des plus sincères. Du moins je m’en convaincs puisque c’est la meilleure chose à faire. Elle continue de parler et ça retrousse le coin de mes lèvres à nouveau. Apparemment cette étagère aurait dû être bougée depuis longtemps et je ne suis pas la seule à me prendre les pieds – ou la canne – dedans. « Je pense qu’entre deux maladroites on va pouvoir se comprendre alors… Je vous prêterais bien une main mais elle ne vaut pas grand-chose, pas pour le rangement du moins… »
Elle finit par me demander ce qui m’amène dans son royaume de la mode. Je lui confie tant bien que mal qu’il me faut une robe, une longue robe sérieuse pour reprendre mes dires. L’idée du concert l’emballe et sa remarque me fait sourire – décidément ! « Oui, j’avoue que c’est… une incroyable occasion. J’espère juste être à la hauteur ! » Je l’entends qui s’approche, et sa main touche bientôt mon bras. Elle propose de m’accompagner au bon rayon et je hoche la tête en replaçant ma canne dans une bonne position. Effectivement, ce sera pour le mieux. La jeune femme me demande des précisions sur cette longue robe sérieuse et me suggère plusieurs choses. Un petit rire m’échappe, je m’imagine comme la seule touche colorée d’une assemblée noire. Une pastille rouge, bleue, orangée, qui ne peut même pas s’en rendre compte d’elle-même. Oui, j’aimerais me faire remarquer, mais si possible pas de cette manière. « Hum, non, je pense que je vais faire dans le classique… Autant mettre toutes les chances de mon côté ! » Et puis, ce n’est pas vraiment non plus comme si j’étais la mieux placée pour apprécier un camaïeu flamboyant de couleurs. « Le noir ira très bien donc, je suppose… Pour le tissu, je n’en ai pas la moindre idée… Quelque chose de léger, je pense ? Il fait chaud dans ces salles. Et sans manches, ce sera plus pratique pour jouer. Un col large. Mais pas plongeant non plus… » Je ris un peu, gênée par mes indications assez aléatoires et disparates. « Désolée, je ne viens pas souvent vous en serez peut-être doutée, et je ne sais pas exactement quoi rechercher… » Je soupire. Enterrez-moi. « J’espère pour vous que vos clientes habituelles sont moins perdues ! » Mes sourcils se froncent légèrement pendant qu’une interrogation me traverse. « Y a-t-il un nom par lequel je pourrais vous appeler, autre que l’agréable vendeuse qui s’occupe de moi ? »

___________________
i'm wishing i could see that music lives. forever. that it's stronger than death. stronguer than time. and that it strength holds us together when nothing else can.
let us live
Sandra Kim
They said I could be anything, so I became a UNICORN
avatar
Inscrit le : 16/05/2017
Messages : 1589
Avatar : Kim Taeyeon
Crédits : Moi-même pour l'avatar et tumblr pour les gifs
Date de naissance : 11/06/1991
Bloc notes :


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Yunku-Chan
• ÂGE : 26 ans
• BLOC NOTE : Je ne suis plus libre pour rp en ce moment, mais vous pouvez m'envoyer un MP simplement pour papoter si vous voulez. Ça me fera plaisir de vous répondre ~ n//u//n


Re: Qui a mis ces caisses dans mon chemin ? ≡ Sandra, le Dim 10 Sep - 4:54

Qui a mis ces caisses dans MON chemin?
feat. Albane


La cliente semble rassurée de savoir qu’elle n’était pas la seule à s’enfarger dans cette étagère défectueuse, ainsi que peut-être soulagée de savoir que je me portais garante pour elle. Du moins c’est-ce que je préférais croire, parce que c’était dans ma nature d’aider les gens; en plus, bien faire mon travail de la sorte m’évitais de devoir subir la cohue des caisses et je pouvais sans regrets dire de s’adresser à quelqu’un d’autre parce que j’étais occupée. Sans compter que la jeune femme qui cherchait une robe pour son concert semblait douce et d’agréable compagnie dans sa façon d’être, les retombées de l’incidents ne semblaient être que positives en fait. Je me surprise à faire un sourire gêné tandis que nous nous rendions dans le rayon des robes lorsque mon interlocutrice me souligna le fait de vouloir rester dans le classique, car je n’avais pas réalisé l’ironie de de mes propos avant de les dire; de la couleur à un événement aussi important, ça serait de la parjure sans aucun doute… Enfin bon, ce n’était qu’une broutille qui m’embêtait l’esprit alors que la conversation était déjà ailleurs. J’écoutai attentivement les demandes de la cliente concernant le type de robe qu’elle désirait porter au moment où nous arrivâmes dans le dit rayon.

- "Chaque cliente est différente vous savez? Alors il n’y a aucun mal à être perdue. Sans compter qu’avez les éléments que vous m’avez mentionné, vous semblez avoir une bonne idée de ce que vous désirez mademoiselle. ~"

Dis-je sur un ton léger histoire de faire passer la gêne que je sentais dans la voix de la jeune cliente. Ça prenait tout sorte de gens pour faire un monde, sinon il ne serait pas intéressant. De plus, s’il existait un guide du parfait magasin, il y serait sûrement écrit en grosses lettres que le rôle de toutes personnes qu’il faut servir est d’être indécise. Le mien était de faire du mieux que je pouvais afin de dissiper au maximum l’hésitation présente. Puisque nous étions arrivés à destination, je pris soin de regarder autour de moi une seconde; ayant repéré un petit banc, je pris soin d’aviser la jeune femme que je guidais que je m’absentais quelques secondes avant de revenir avec celui-ci. J’assis cette dernière dessus pour qu’elle soit à l’aise, car se tenir sur place longtemps pouvait être fatiguant pour les jambes. Sur ma route, j’avais déjà repéré des pièces potentielles pouvant répondre aux exigences, il ne me restait plus qu’une ou deux choses à savoir avant de pouvoir lui amener une sélection. Légèrement accroupie devant elle pour m’assurer de son confort avec toute la douceur dont je pouvais faire preuve, j’esquissais un grand sourire pour répondre à sa dernière question…

- "Sandra, vous pouvez m’appeler Sandra mademoiselle. Et moi, puis-je vous appeler par un autre nom que mademoiselle la cliente charmante si vous me le permettez? Il faudrait aussi que je vous demande, même si c’est indiscret… Votre taille ainsi que le budget que vous voulez mettre afin de pouvoir vous amener un choix de robes plus adéquat."

___________________

Forgotten dream, I draw it again in my heart, collect all of the times I withdrew and swallow it

Qui a mis ces caisses dans mon chemin ? ≡ Sandra

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Downtown :: Autres lieux-