Partagez| .

Nous sommes dans la panade monsieur le professeur - pv Raphaël -


Aurora J. Rollins
avatar
Inscrit le : 09/01/2017
Messages : 37
Avatar : Maia Mitchell
Crédits : Dreamy
Date de naissance : 18/08/1993
Mes rps : ♣️ Amy ♣️ Raphaël
Dispo : 1/3

Bloc notes :



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: BB.Starbuck
• ÂGE : 28ans
• BLOC NOTE :


Nous sommes dans la panade monsieur le professeur - pv Raphaël - , le Sam 24 Juin - 1:25


    Avoir eu une invitation par un de mes oncles du côté de mon beau-père, pour faire un tour à « Austin Panic Room » autant le dire, j'étais surtout perplexe du sujet sur lequel j'aller trouver. J'étais entre impatiente et intriguée, d'autant que mon oncle n'avait pas pu venir du coup, j'aller me trouver avec une personne au hasard.

    Enfin des personnes aux hasards, j' espérer juste pas tomber sur une personne qui décide de tout pour tout le monde, ce qui risquerais de m'énerver et la personne finirait par avoir mal. Rien que dit penser, je lâchai un :  « Paix à son âme » sans doute un peu trop fort d'ailleurs puisque la jeune fille rousse prénommée Wendy à côté de moi me regarda d'un œil bizarre.

    Je souris un peu gênée et je rejoins la jeune femme qui me faisait signe avant d'être mise dans une pièce entourée de la fameuse Wendy et deux trois autres personnes. D'ailleurs en regardant de plus près l'un d'eux me disait un truc, je regardai la personne avant de lancer un cri intérieur en me disant :

    « -bordel c'est le professeur Blaxtone. »

    Bon, je n'étais pas son étudiante, mais je le connaissais vaguement dirons-nous... Et puis comment passer à côté d'un type aussi canon que lui sérieux ? Un haut-parleur grésilla avant de dire :

    « -Bienvenue à Austin Panic Room. Aujourd'hui, c'est un mystère à la Sherlock Holmes donc prenez bien des notes et surtout ne paniquez pas trop vite. Sinon ce n'est pas marrant ; ah oui petite chose vous serez en binôme donc veuillez piocher une carte et la personne ayant la même couleur que vous sera votre compagnon d'infortune. »

    Je fis une moue avant de plonger mon regard sur le bocal sur la table et attrapai une carte juste après monsieur je sniffe du nez toutes les deux minutes. Couleur bleue, okay plus cas attendre mon binôme n' espérant pas tomber sur le professeur, quoi qu'à voir, c'était peut-être le mieux.

___________________
vous savez ce que vous êtes mlle je-ne-sais-pas-qui ? une poule mouillée. vous n’avez pas de cran. Vous avez peur de dire « d’accord, c’est la vie ». Les gens tombent amoureux. ©️ by anaëlle.
Raphael Blaxtone
ADMIN ∎ Le Gentleman Célibataire
avatar
Inscrit le : 02/03/2017
Messages : 263
Avatar : Jesse Williams
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 05/08/1981
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: Nous sommes dans la panade monsieur le professeur - pv Raphaël - , le Sam 1 Juil - 18:21

Pourquoi est-ce que j’ai accepté d’être entrainé là-dedans ? Ou n’est-ce que ma faute ? Je revois encore Lily, le téléphone à la main, m’inscrire – sans elle évidemment – dans le but que je fasse de nouvelles connaissances. Il paraitrait que je n’ai pas assez d’amis en ville et que je passe bien trop de temps à la maison alors maintenant qu’elle va déménager, elle a dû décider que je devrais rencontrer des gens… Ma colocataire est vraiment la reine pour vous faire sortir de votre zone de confort, définitivement ! Je regarde rapidement les personnes également inscrites qui s’affairent autour de moi alors que certains sont déjà appelés pour rentrer dans une salle. J’en profite pour lire le dépliant du lieu qui explique à quoi nous attendre et je me surprends à être particulièrement intéressé. Faire preuve de curiosité, de rigueur et d’esprit d’équipe. Ce jeu ne devrait pas être si déplaisant au final. Alors je finis par sourire en entendant mon nom et je m’avance vers la dame. Rapidement, j’entre dans la grande salle avec cinq autres personnes. On nous explique le fonctionnement et lorsque c’est à mon tour, je pioche pour savoir qui sera mon binôme. « Bleu. » Je dis pour moi-même à voix haute avant de regarder autour de moi qui sera la personne avec qui je ferais équipe. Tout le monde semble avoir trouvé son partenaire et il ne reste qu’une jeune femme un peu plus loin, que je m’empresse de rejoindre, sourire aux lèvres. « Couleur bleue ? » J’attends sa confirmation avant d’enchainer. « Je suis Raphael. » Si nous devons travailler ensemble au cours de la prochaine heure, autant se présenter non ? Le visage de la demoiselle m’est légèrement familier mais je ne saurais pas vraiment dire d’où, ou pourquoi. « Tu as déjà fait ce genre d’activité ? » Oui, je me permets le tutoiement directement, dans cette animation qui semble si ludique, ça me parait naturel. Mais je ne sais pas vraiment comment nous devons nous y prendre.

« Tout le monde a son partenaire ? Vous pouvez commencer. Vous avez 1h30. »

Puis, la dame s’éclipse. Je regarde autour de nous. Il y a des tas d’indications partout et les deux autres duos commencent déjà à se diriger vers un coin de la pièce. « On à qu’à commencer par là ? » Je dis tout en montrant une sorte de carte clouée sur un des murs.
Aurora J. Rollins
avatar
Inscrit le : 09/01/2017
Messages : 37
Avatar : Maia Mitchell
Crédits : Dreamy
Date de naissance : 18/08/1993
Mes rps : ♣️ Amy ♣️ Raphaël
Dispo : 1/3

Bloc notes :



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: BB.Starbuck
• ÂGE : 28ans
• BLOC NOTE :


Re: Nous sommes dans la panade monsieur le professeur - pv Raphaël - , le Dim 9 Juil - 0:53

    Okay, je n'étais pas trop adepte de ce faire des sorties ni même des amis, mais bon pour une fois je n'aller pas râler... Enfin pas trop du moins. Bref, j'étais dans une équipe avec je ne sais pas qui, c'est là que le plus sexy de tous les professeurs de mathématiques appliquées de toute la fac se dirigea vers moi. Et merde voilà, j'étais avec le professeur, il me demande si je suis couleur bleue aussi, j' hoche la tête avant de répondre :

    « -Bonjour Raphaël, je suis Aurora. »


    Je soupire un peu avant de reprendre :

    « -Pas vraiment en fait, mais paraît que c'est une bonne chose. Et ça aide les gens à réfléchir... »

    La dame nous demande si tout le monde à son partenaire ce à quoi je souris et nous donne 1h30 pour tenter de gagner... D'ailleurs gagner quoi ?! Ah oui, c'est vrai, c'était une surprise, qu'est-ce que je n'aime pas ça d'ailleurs, je fis une moue avant de mettre la carte dans la poche de mon pantalon. Avant de prendre un air rassuré et lui dire :

    « -Toute façon on a pas trop le choix... Bon par contre je préviens si y a des maths, je vous laisse faire. Je suis une bille, j'arrive déjà à avoir la moyenne alors il ne faut pas trop en demander... »

    Je finis par me rapprocher du mur avant de lire la carte, et comprendre que c'était la carte du quartier... Mais pas de maintenant peut-être était-elle plus vieille. Aussi, je plissai les yeux avant de reprendre :

    « -Hum cette carte remonte facile au 19ème siècle... Et donc si je m'en souviens bien, le quartier fus refait pendant des années et des années, parce qu'il y à plusieurs incendies. Au totale facile, une vingtaine... Mais ça ne nous avance pas plus que ça. »

    Je cherchai un truc à lire avant de m'arrêter sur une petite phrase en espagnol que je lis à voix haute :

    « -Encontrar su camino, el corazón de la reina. »

    Je me la répétais mentalement avant de regarder et voir s'il avait compris la phrase ou pas... Pour voir si j'avais besoin de lui faire la traduction ou non.

___________________
vous savez ce que vous êtes mlle je-ne-sais-pas-qui ? une poule mouillée. vous n’avez pas de cran. Vous avez peur de dire « d’accord, c’est la vie ». Les gens tombent amoureux. ©️ by anaëlle.
Raphael Blaxtone
ADMIN ∎ Le Gentleman Célibataire
avatar
Inscrit le : 02/03/2017
Messages : 263
Avatar : Jesse Williams
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 05/08/1981
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: Nous sommes dans la panade monsieur le professeur - pv Raphaël - , le Sam 15 Juil - 11:10

Je lui réponds avec un petit sourire entendu, voulant signifier par la même occasion que je suis enchanté de faire équipe avec elle, même si je ne le mentionne pas. « On va espérer que les autres ne soient pas des habitués alors et on va faire de notre mieux. » En même temps, si les autres étaient des habitués, ils auraient sans doute préférés élucidé le mystère seuls ou avec leurs amis. Et puis j’oublie… Nous ne sommes pas tellement censés être en compétition avec les autres équipes puisque nous avons tous le même objectif : résoudre l’énigme pour tous pouvoir sortir de cette salle ensemble. N’empêche que j’ai tout de même envie de gagner, me prouver que je peux le faire. Le sentiment de compétition s’anime en moins, alors que je n’ai pas tellement l’habitude de pouvoir le ressentir.

« Ca tombe bien, je suis professeur de mathématiques ! »
J’annonce d’un sourire tout fier, persuadé que ma partenaire ne le sait pas. Avec ces capacités, nous pourrons certainement avoir un avantage, surtout que j’ai également de larges connaissances en histoire et géographie. Je ne voudrais pas avoir l’air non plus de m’en vanter alors je ne dis rien de plus, me contentant de scruter la pièce des yeux à la recherche de nouveaux indices. « Tu étudies dans quel domaine ? » Je demande bientôt pour faire la conversation pendant qu’on cherche. Elle a parlé d’avoir la moyenne, c’est sans doute qu’elle est étudiante non ?

Puis, nous nous dirigeons vers la carte. Le papier semble délavé, très ancien. Pour le coup, la demoiselle m’apprend des choses étant donné que je ne suis pas originaire de la région. « Trouver son chemin, l’horizon de la reine ? » Je traduis peu sur de moi alors que la jeune femme parle en espagnol. « Je ne vois pas ce qu’ils veulent nous dire… » Je m’approche de la carte. « Il y a peut-être une rue qui porte le nom d’une reine non ? » Je suis septique. Il faudrait que je comprenne quelle logique nous sommes censés utiliser… Et puis, quel rapport entre l’horizon et une reine ? Espérons que la jeune femme s’y connait assez en espagnol pour pouvoir me confirmer la traduction.

En attendant, je porte une main sur mon front et je colle l’autre au mur, ce qui déclenche bientôt l’avancement d’une petite trappe au dessus de la case. « Mieux que dans les films. » Je me mets bientôt à rire avant de me hisser sur les pieds pour voir l’inscription dans la trappe qui est particulièrement en hauteur. « 1587. » Je me passe une nouvelle fois la main dans mes cheveux absents. « C’est l’année de la mort de Mary Stuart, la reine d’écosse… » Voyons voir si ça peut nous aider à trouver un lien avec la carte.
Aurora J. Rollins
avatar
Inscrit le : 09/01/2017
Messages : 37
Avatar : Maia Mitchell
Crédits : Dreamy
Date de naissance : 18/08/1993
Mes rps : ♣️ Amy ♣️ Raphaël
Dispo : 1/3

Bloc notes :



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: BB.Starbuck
• ÂGE : 28ans
• BLOC NOTE :


Re: Nous sommes dans la panade monsieur le professeur - pv Raphaël - , le Sam 12 Aoû - 22:57

    Je fis une moue avant de l'entendre me dire qu'il fallait espérer que les autres ne soit pas des habitués ce à quoi je souris avant de répondre :

    « - Vus leurs têtes ont dirait surtout des geeks qui sortent jamais... »

    Je me repris un peu avant de reprendre ma contenance et me concentrer sur notre mission... Sortir de la pièce bien sûre, je le zieutai quand il dit être professeur de mathématique. Non, sans blague, il ne se souvenait même pas de moi... Aussi, je ne dis rien pour finir par reprendre :

    « - J'étudie le dessin et l'anatomie, c'est les seuls cours ou je m'endors pas et surtout ou je m'ennuie pas. »

    Il traduit la phrase qui me fait rire avant de le reprendre en disant :

    « - Non c'est pas ça du tout, en fait, c'est : trouver sur votre chemin, le cœur de la reine. Autrement dit... j'avoue pas savoir quoi en dire. Sauf si c'est en rapport avec un jeu de cartes, car y a une reine de cœur dedans. Mais ça serais beaucoup trop simple n'est-ce pas ? »

    Je hausse un sourcil en le voyant sur la pointe des pieds et voir une trappe s'ouvrir, alors que de mon côté, la carte se retrouve avec une boussole dans un coin qui n'y était pas avant... Avec des chiffres. Je poussai la boussole pour la tourner avec l'année qu'il avait donnée pour me retrouver avec une trappe s'ouvrir au-dessus de notre tête me laissant échapper un cri, car des graines de maïs, ce n'était pas agréable..

    « -Oh bordel de dieu. Oh bordel de dieu...Arggghhhh. »


    Je me retrouvai avec un foulard et un vieux crâne humain (une réplique) dans les mains en criant de nouveau tout en voyant une porte s'ouvrir à côté de nous.
    Je donnai le crâne à Raphaël en criant de nouveau :

    « - Mais c'est quoi ce jeu de fou... c'est quoi ce truc. Mais je ne touche pas de nouveau à ce truc. »

    C'était mort, j'avais manqué la crise cardiaque et j'avais en plus pleins de maïs dans les cheveux... Je ne savais pas trop si je voulais crier de nouveau ou simplement me barrer au plus vite.

___________________
vous savez ce que vous êtes mlle je-ne-sais-pas-qui ? une poule mouillée. vous n’avez pas de cran. Vous avez peur de dire « d’accord, c’est la vie ». Les gens tombent amoureux. ©️ by anaëlle.
Raphael Blaxtone
ADMIN ∎ Le Gentleman Célibataire
avatar
Inscrit le : 02/03/2017
Messages : 263
Avatar : Jesse Williams
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 05/08/1981
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: Nous sommes dans la panade monsieur le professeur - pv Raphaël - , le Dim 20 Aoû - 23:54

Toujours se méfier des geeks, ou même de l’allure générale des gens car ce n’est pas toujours signifiant. Moi-même, j’ai l’air d’un mec banal – enfin c’est ce que je me dis – et je me plais à croire que je suis plus cultivé que la moyenne, sans pour autant être plus intelligent. Pourtant, je vis et m’habille toujours de manière très simple. Je n’utilise pas de vêtements de marque par exemple, même si mes tenues sont toujours élégantes du fait de mon métier. La chemise est presque obligatoire par exemple. « On sait jamais. » Je souris alors.

J’hoche la tête lorsqu’elle m’annonce les cours qu’elle suit et sa réflexion finale me fait rire même si je n’y ajoute rien. Le principal est de faire les choses qu’on aime dans la vie, dans la mesure où nos centres d’intérêts nous permettent de se payer une vie décente et de se nourrir évidemment.

Je me rends bientôt compte que mon espagnol n’est pas si bon que ça lorsque je me fais corriger, ce qui fait apparaitre quelques rougeurs sur mes joues. Je déteste avoir tort, même si je reconnais lorsque je me trompe. « Ah pardon. » Je m’empresse alors de dire, sans remettre en question la correction de la jeune femme. J’hausse les épaules. Ca pourrait être une histoire de jeu de cartes en effet. Je ne sais pas s’ils cherchent à ce qu’on réfléchisse beaucoup ou non…

Je fais une autre découverte et bientôt, des cris se font entendre du côté de ma partenaire. Je me retourne très rapidement vers elle avant de me mettre à rigoler malgré la peur qu’elle semble ressentir. Elle me donne un crane en main que je reluque sous toutes les coutures. Je ne sais pas vraiment ce qu’il y a à trouver dans celui-ci. « C’est en plastique ne t’en fais pas. Pas grand-chose à craindre. » Je le retourne une dernière fois avant de me rendre compte qu’il y a un cœur gravé à l’intérieur, lorsqu’on regarde par les trous des yeux. « Y’a un cœur gravé à l’intérieur. C’est bizarre… » Par contre, je serais bien incapable de comprendre ce que ça signifie. « Tu connais une reine qui aimé les champs de maïs ? » Je me mets alors à lui demander.
Aurora J. Rollins
avatar
Inscrit le : 09/01/2017
Messages : 37
Avatar : Maia Mitchell
Crédits : Dreamy
Date de naissance : 18/08/1993
Mes rps : ♣️ Amy ♣️ Raphaël
Dispo : 1/3

Bloc notes :



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: BB.Starbuck
• ÂGE : 28ans
• BLOC NOTE :


Re: Nous sommes dans la panade monsieur le professeur - pv Raphaël - , le Mer 18 Oct - 14:42

    Je souris à sa façon de me dire « on sait jamais » en parlant des geek qui ne sont pas loin de nous aussi, je réponds à mon tour :

    « -Ce n'est pas faux. »

    Je ne me considérer pas comme au-dessus de la moyenne pour mon savoir au contraire, tout ce que j'avais appris c'était parce que j'avais bossé dessus pendant un bon moment et seulement j'avais une mémoire. Contrairement à mon charmant papa qui ne savait jamais quand offrir un cadeau à ma mère pour leurs anniversaires de rencontre ou de mariage, j'étais souvent son calendrier même si j'avais trouver des calendriers et que j'avais mit toute les dates importantes dessus. Enfin soit...

    Apparemment, je l'avais fait un peu rire quand j'avais dit quoi suivre comme cours...

    Je finis par le corriger dans son espagnol appris, c ris un peu avant de lui dire la bonne traduction, et lui dire :

    « -Mais c'était une belle tentative. »

    Il n'eu pas à attendre bien longtemps avant de m'entendre crier et que je lui perce les tympans par la même occasion, je l'entends me dire que c'est du plastique faisant une moue de dégoût...

    « - désolée, mais plastique ou pas, je n'aime pas les squelettes ou crâne humain pouvant me tomber dessus... »

    Je hausse un sourcil quand il me dit qu'il y à un cœur gravé à l'intérieur... Enlevant les derniers grains de maïs, je secoue mes cheveux pour les attacher et lui dire :

    « -Bizarre oui c'est sur... »

    Raphaël me demande alors si je connais une reine qui aime les champs de maïs... je garde un air surpris avant de dire :

    « -Et bien non, mais si ce n'étaient pas les champs de maïs, mais autre chose... Genre l'agriculture, ou manger du maïs ou blé. Enfin, je propose une idée ne sait on jamais. »


    M'approchant du tableau et regardant aussi le plafond pour voir si j'allé me prendre encore un truc sur la tête si ça arriver, je déguerpirais aussi rapidement que possible, en regardant la date « 1587 » et regarder le foulard au pied de mon co-équipier. Je m'en approchai en le prenant et lus ce qu'il y avait d' écrit, j' avais même pas fais attention au début :

    « - Il faut additionner le jour de l'indépendance avec la mort de Marie Stuart... pour avoir le droit de sortir. »

    Je clignai des yeux avant de reprendre :

    « -Okay... Marie Stuart et morte en 1587 et le jour de l'indépendance, c'est le 04 juillet. Mais alors l'année, j'ose avouer que je n'en sais rien en fait... Vous avez une idée ? »


    Bah autant demander l'avis d'un professeur parfois, c'est utile après tout.


___________________
vous savez ce que vous êtes mlle je-ne-sais-pas-qui ? une poule mouillée. vous n’avez pas de cran. Vous avez peur de dire « d’accord, c’est la vie ». Les gens tombent amoureux. ©️ by anaëlle.
Raphael Blaxtone
ADMIN ∎ Le Gentleman Célibataire
avatar
Inscrit le : 02/03/2017
Messages : 263
Avatar : Jesse Williams
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 05/08/1981
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: Nous sommes dans la panade monsieur le professeur - pv Raphaël - , le Mer 25 Oct - 19:38


« Heureusement que tu n’as pas fait d’études de médecine ou de sciences. » Je la taquine ouvertement, rien de bien méchant cependant. « Ah mais si pardon… en anatomie. » Je lui fais un clin d’œil, reprenant bientôt un air un peu plus sérieux. « Vous n’avez pas des squelettes dans vos classes ? » Bon, je suppose qu’ils sont un minimum attachés et qu’ils ne tombent donc pas d’on ne sait où mais tout de même. Mon sourire ne me quitte plus.

Je lui fais ensuite part de mon investigation du fameux crane et de ma trouvaille du cœur gravé et j’hoche la tête à sa proposition, trouvant que c’est tout à fait logique. C’est là qu’elle lit ce qui est indiqué sur un foulard qu’elle ramasse au sol. « L’indépendance… » Je réponds sceptique, ne comprenant pas le lien avec tout ce qu’on nous a fait cherché pour l’instant. « C’est pas en 1776 ? » Heureusement pour moi que les dates d’histoire sont une de mes spécialités, et surtout les plus importantes. « Merci le livre d’histoire offert par papa à Noel. » Je me mets alors à rire.

Un autre groupe est déjà présent devant la porte de sortie, et je ne vois pas cela d’un très bon œil. Je vais donc à l’autre bout de la pièce avant de crier sur un ton vainqueur « Y’a la réponse ici ! » Sans doute très puéril comme geste mais ça semble pourtant marcher car les deux compères lâchent la porte où ils étaient, sans doute car leur combinaison ne fonctionnait pas et se ruent dans ma direction. Je fais mine à ma coéquipière, qui je l’espère a fait l’addition entre temps, de se diriger vers la porte et je la rejoins dès que je peux. Le code demandé est un symbole, suivi d’une combinaison de 4 chiffres. « Essaye le cœur avec l’addition. Ca ne peut être que ça. » A moins que nous ayons été sur une fausse piste depuis le départ.

Bientôt, la lampe verte s’allume, signe que nous avons réussi et je souris à ma coéquipière. « Bien joué ! » Et pour en revenir aux grains de mais : « Je crois qu’il n’y avait aucun rapport avec l’agriculture finalement… C’était juste pour te salir. » Ce que j’accompagne d’un petit sourire malin alors qu’on sort des lieux.
Contenu sponsorisé
Afficher


Re: Nous sommes dans la panade monsieur le professeur - pv Raphaël - , le

Nous sommes dans la panade monsieur le professeur - pv Raphaël -

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Downtown :: Austin Panic Room-