Partagez| .

j't'emmène au vent • libre


Chani McFly
avatar
Inscrit le : 28/12/2016
Messages : 220
Avatar : mimi elashiry
Crédits : hanska
Mes rps :
D I S P O (5/6)
nitescence nocturne ☆ sidonie
enfants terribles ☆ hardin
voyance illusoire ☆ gaëlle
j't'emmène au vent ☆ libre
washing machines ☆ libre
rp ☆ you?


Bloc notes :
by soeurs d'armes
MOI, BIENTÔT OKLM SUR LA FUTUR HARLEY DE HARDIN


Afficher


j't'emmène au vent • libre , le Dim 18 Juin - 20:17

Le skate sale s'appuie contre le mur. La vieille stéréo est un peu rouillée, mais diffuse encore de la musique. Ça lui arrive de grésiller, au moins cinq ou six fois dans la journée, mais dans ce cas-là Chani sait retenir l'attention des clients. Elle intègre avec habitude ces anomalies, et ça finit par devenir un élément clef de ses chorégraphies. Sur la place de la fontaine, en plein centre d'Austin, Chani échange son talent contre de l'argent. Ses pieds nus s'élèvent sur la pierre, ses cheveux volent sur sa cadence, son sourire attire encore. Les passants se font de plus en plus nombreux, c'est le début de soirée, la fin de journée de manche pour Chani. Elle a vidé deux fois son bonnet aujourd'hui, ça devait correspondre à une bonne vingtaine de billets. Alors pour ses dernières minutes, elle ne lâche rien. Elle tente de s'appliquer du mieux qu'elle peut, même si la fatigue rend ses gestes moins précis. Au final, appréciant sincèrement ce morceau, elle se laisse complètement aller et ne cherche plus à convaincre les autres. Au milieu de la chanson, elle se rend compte qu'elle n'en a rien à faire. Elle se met à rire, tournant sur elle-même, balançant ses cheveux d'un côté, de l'autre, bougeant les mains, les hanches, les genoux. Elle extériorise. Avec amour. Elle invite même un passant qui l'encercle à la rejoindre, en lui tendant sa main et le regardant d'un air de gamine épanouie.

___________________

☆☆☆

Je t'aime, t'es belle comme Marion Cotillard
Mon seul thème, l'étoile qui brille dans le brouillard
Dans mes veines, à l’Opinel, j'graverai nos initiales
Par centaines j'veux des baisers comme souvenir de toi
Swann Eberhart
ADMIN ∎ The Heart wants
what it wants
avatar
Inscrit le : 12/05/2016
Messages : 1349
Avatar : Natalie Portman
Crédits : Avatar : schizophrenic - Signature : Mag' - Gifs : Tumblr
Date de naissance : 14/05/1986
Mes rps :


DISPONIBLE

Dancing on my own ❥ Libre
To leave or not to leave? ❥ Libre
Ta maison est ma maison ❥ Fred
Fugue ❥ Avalon
Photograph ❥ Shanleigh
Heavy ❥ Barth
Deux roues ❥ Nick

Bloc notes :
EN CE MOMENT :
● On lui offre un job en or à New York.
● Elle a tenté de se suicider mais Lily lui a sauvé la vie.
● Elle vit chez Fred depuis sa sortie de l'hôpital.
● Elle est heureuse que Barth reste aux USA.
● Elle cherche un nouvel appartement, une nouvelle maison.
● Elle danse à nouveau.
● Elle crée son association et sa compagnie de danse.





LBS AWARDS 2017








Mon p'tit trophée =):
 


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'/Dompteuse de lutins
• ÂGE : 111 ans
• BLOC NOTE :


Re: j't'emmène au vent • libre , le Mer 21 Juin - 22:19

HRP:
 


J’avais décidé de prendre l’air en début de soirée. Pas de chaperon, j’avais envie de liberté, de me balader sans savoir vraiment où aller. Je savais Downtown animé la nuit et j’avais eu envie de m’enivrer de cette vie nocturne. J’avais envie d’entendre des gens éclater de rire en terrasse pendant un dîner entre ami. J’avais envie de voir les lumières briller. J’avais envie de me laisser porter par le rythme plus calme des badauds qui n’étaient plus aussi pressé qu’en journée quand il fallait courir à droite et à gauche pour le boulot.

La danse me manquait. Depuis ma tentative de suicide, je n’avais pas dansé. J’avais tenté de me changer les idées, de me distraire, en me plongeant dans la paperasse que générait mon association et la mise en place de ma compagnie de danse et du studio qui allait avec. Mais danser me manquait. J’avais beau esquisser quelques pas quand j’étais toute seule dans la maison de Fred – ce qui était rare car dès que le geek s’absentait, Lily prenait le relais pour jouer les baby-sitter – je n’avais pas vraiment pris le temps de danser.

Je l’enviais cette petite nana qui était en train de s’agiter, dansant en se laissant aller. Elle avait le sens du rythme et la grâce qui allait avec. Elle avait le talent de ces danseuses qui donnent l’impression que c’est facile quand il y a en réalité peu de gens capable de danser ainsi de façon innée. C’est ce qu’on disait de moi à New-York avant que tout s’écroule. C’est ce que disait Lily qui faisait semblant de me jalouser parce que là où elle mettait des heures pour obtenir le geste parfait, je mettais deux fois moins de temps. Avec le fauteuil et les années d’immobilité j’avais un perdu de tout ça même s’il faut croire que le sens inné de la danse ne m’avait pas totalement quittée. Je me défendais.

Elle avait tendu la main et j’avais hésité. Je n’avais pas dansé devant quelqu’un depuis une éternité. Mais cette main tendue et cette bouille de gamine m’avait fait surmonter mes peurs. Je l’avais rejoint pour danser avec elle. D’abord dans le contrôle, un peu trop même mais inspirée par le lâcher prise de la demoiselle, j’avais fini par arrêter de réfléchir pour laisser chaque mouvement suivre le rythme de la musique. Je retrouvais la liberté, retrouvais le plaisir d’avoir l’impression de flotter à quelques centimètres du sol. Je retrouvais le plaisir de la danse.

___________________
I love making you believe What you get is what you see. But I'm so fake happy. I feel so fake happy. And I bet everybody here Is just as insincere. We're all so fake happy. And I know fake happy. I been doing a good job of makin' 'em think I'm quite alright But I hope I don't blink. You see its easy when I'm stomping on a beat But no one sees me when I crawl back underneath.

j't'emmène au vent • libre

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Downtown :: Autres lieux-