Partagez| .

Lily W & Nell #03


Nell Maisonneuve
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 21/12/2015
Messages : 3459
Avatar : Dave Franco
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 04/09/1991
Bloc notes :


Afficher


Lily W & Nell #03, le Dim 18 Juin - 12:44

« Rendez-vous à Bull Creek Park dans une heure. »

La nuit vient de tomber lorsque je reçois ce message de la part de Lily, cette femme rencontrée au speed dating. Nous ne nous sommes pas vus depuis cette fameuse soirée ginguette qui avait si bien commencée, depuis cette fois où elle m’a annoncé être dans les forces de l’ordre. Pourquoi ce rendez-vous soudain ? Je fronce les sourcils et repose mon téléphone, plongeant mon regard vers la télévision allumée. Mon attention n’y est pas. Mon cerveau se met en ébullition et la question sans réponse revient en boucle. Pourquoi ?

    1. Elle souhaite me revoir parce que je suis un type chouette.
    2. Au final, elle m’a fait une blague et n’est pas policière et souhaite me revoir.
    3. Elle a fait des recherches sur moi – mais sans mon nom de famille peu probable ?
    4. Elle a quand même réussi à me trouver et connait toute la vérité.
    5. Et si elle me tendait un piège ???
La dernière remarque me fait bondir du fauteuil d’un seul coup. Ce n’est pas possible ! Ce n’est pas possible ! Pourtant, il faut que j’en ai le cœur net alors j’attrape de nouveau mon téléphone avant d’y pianoter un « J’y serais. » En plus, elle est drôle… Au Bull Creek Park, c’est vaste… Il n’y a pas qu’une entrée… Et à cette heure, il risque d’y avoir personne !

    6. Elle veut qu’on fasse l’amour dans un lieu insolite !
Oh mais oui, c’est sans doute ça ! Pourquoi n’y ais-je pas penser plus tôt ? Et le temps d’un instant, un sourire malicieux se dessine sur mon visage, même s’il s’en va rapidement lorsque je me rends compte que cette sixième hypothèse n’est vraisemblablement pas la bonne. MERDE ! J’enfile une veste, des chaussures. Je passe dans la salle de bains rapidement mettre un coup de gel – on sait jamais quand même – et je descends à pied jusqu’au parc. Situé à une vingtaine de minutes à pied, je pense que ça ne me fera pas de mal de prendre l’air, de pouvoir continuer à réfléchir, bien que la peur commence à me tirailler le ventre. POURQUOI ? Et la même question qui revient encore. QUELLES SONT SES INTENTIONS ? J’ai peur, comme à chaque fois que je remarque un policier qui me suit de loin, comme à chaque fois que je dois traverser un de ces portiques de sécurité qui risque de sonner et de porter l’attention sur moi.

Et puis, j’arrive à l’entrée du parc. Est-ce que j’attends là ? Je peine à rester debout pour tout dire. Alors je décide de monter sur le point le plus haut du parc, une espèce de terrasse en haut d’une cascade, un point de vue merveilleux d’abord. Je regarde mon portable une dernière fois. Aucun nouveau message. Je m’assois et environ cinq minutes plus tard, je la vois arriver. Mon estomac se noue davantage même si son visage me semble aussi doux que lors des premiers instants de notre rencontre, où je l’ai trouvé si belle. Je lui fais un signe de la main nerveux.

« Salut. »
Je prononce bientôt.

___________________
Lily Wetherhold
ADMIN ∎ ☼ We keep this love in a photograph
avatar
Inscrit le : 19/05/2015
Messages : 1239
Avatar : Mélanie Laurent
Crédits : Avatar : Schizophrenic - Signature : Mag' - Gif : tumblr
Date de naissance : 28/05/1987
Mes rps :
DISPONIBLE

Basketball ★ Libre
Canards ★ Jack McD.
Déjeuner ★ Marlon
Confrontation ★ Nell
Duo de choc ? ★ Jacky
Sous la pluie ★ Esmeralda
SMS ★ Alex P.

Bloc notes :
EN BREF :
✒︎ Elle a passé 11 mois dans le coma
✒︎ Son ouïe et son odorat sont hyper-développés
✒︎ Elle a découvert la véritable identité de Nell et le croit innocent
✒︎ Elle adore son coéquipier Jacky avec qui elle forme un duo d'enfer au grand dam de leur supérieur
✒︎ Elle aime se réfugier dans la boutique de fleur de son grand-père
✒︎ Elle est montée en grade, appelez là : lieutenant





Mes p'tites récompenses:
 


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'
• ÂGE : 28
• BLOC NOTE :


Re: Lily W & Nell #03, le Dim 18 Juin - 14:49


Après notre soirée gâchée, Nell n’arrêtait pas d’occuper mes pensées. J’aurais préféré que ce soit pour des raisons sentimentales mais c’était ma curiosité et mon instinct qui me torturaient. Non pas que Nell ne soit pas charmant, j’avais adoré le début de notre rendez-vous, les délires qu’on avait partagés, sans parler du fait que c’était un bel homme. Sauf qu’après avoir compris que j’étais réellement flic, l’attitude du beau brun avait changé. J’avais senti son angoisse comme si elle était mienne et je l’avais vu se décomposer tout en mettant ça sur le dos des cocktails de crevettes. Il avait fini par m’abandonner au milieu de ce bal du troisième âge sous le regard inquiet de Nonno. Mon grand-père m’avait conseillé de ne pas chercher mais il savait déjà, comme moi, que la machine était déjà lancée et qu’il serait difficile de l’arrêter.

Je ne savais pas vraiment par où commencer. Tout ce que je connaissais de Nell était son prénom et au vu de ses réactions, je me demandais si c’était au final son vrai prénom. Il disait détester les flics pour des contraventions mais je n’y croyais pas. C’était bien plus grave que ça.

J’avais tenté de faire des recherches mais je ne voulais pas attirer l’attention ce qui rendait la tâche ardue. Jusqu’à ce que je me souvienne qu’il enseignait le football version européenne. J’avais donc fouiné du côté des centre d’entraînement, des écoles de football et faisant chou blanc, j’avais continué jusqu’à remonter au niveau universitaire. Bingo ! Il y avait un « Nell Maisonneuve » qui enseignait à l’université et en découvrant le visage de Nell sur des photos de matchs de l’équipe universitaire d’Austin j’avais souris. Je nous revoyais jouer les papys et les mamies au buffet. Mais en repensant aux raisons qui me poussaient à faire de telles recherches, je perdais mon sourire. Merde ! C’était con quand même.

Faire des recherches depuis chez moi pour retrouver sa trace n’était pas dangereux. Le problème maintenant, c’est que j’allais forcément attirer l’attention si je cherchais des infos sur lui en utilisant le serveur du commissariat et au cas où Nell aurait de bonnes raisons de se cacher, je ne voulais pas lui attirer d’ennui. Une dernière marque de bienveillance prudente.



Je n’étais pas proche de mes parents mais motivée par la possibilité d’aller voir des connaissances de la police de Houston, j’avais concédé à participer à un repas de famille. Depuis mon coma et le jour où mes parents avaient envisagé de me débrancher j’avais beaucoup de mal à ne pas leur en vouloir et nos relations n’étaient plus ce qu’elles étaient. Après avoir avalé le dessert j’avais pris congé avant d’aller au commissariat. Je retrouvais d’ancien collègues de l’école de police. « Lily Wetherhold… Toi, t’as un truc à me demander. » James ne se défaisait pas de son sourire et je n’avais pas cherché à l’embrouiller. « J’ai besoin de faire une recherche, je peux pas la faire à Austin et je peux pas te dire ce que je vais chercher… Mais si tu me laisses faire, je te le revaudrai. Vraiment. » Il y avait eu un moment de flottement et après avoir pianoté sur son ordinateur il s’était levé. « Je vais aller nous chercher des cafés, des vrais, ne bouge pas… » En sortant il avait posé sa main sur mon épaule et j’avais compris. « Merci. » Et le merci n’était pas pour les cafés.

J’avais cherché Nell Maisonneuve dans la base de données de l’Etat mais rien n’en était sorti. J’avais élargie la recherche aux Etats-Unis avant de réaliser que si ça se trouve, son identité était complètement fausse. Je tentais plusieurs autres recherches avant de commencer à perdre espoir, c’était comme chercher une aiguille dans une botte de foin. Mais soudain je percutais. Maisonneuve, ça sonnait plutôt français. Interpol. Je lançais une recherche mais aucun Nell Maisonneuve ne ressortait. En tapant seulement « Nell » je tombais sur des tas et tas d’avis de recherches. Je tentais de réduire le champ des possible en entrant une tranche d’âge qui contenait selon moi l’âge de mon beau brun. Je faisais défiler les notices, machinalement jusqu’à ce que je me redresse. Il était là. Je sortais mon téléphone et prenais une photo de la notice rouge. « Enchantée Nell Fournier… » Je ne pouvais pas prendre le risque d’imprimer l’avis sans attirer l’attention de mon ami et je prenais en photo les infos. James était revenu et j’avais fermé toutes les fenêtres de recherche juste après avoir vu la mention « recherché pour meurtre ». J’avais eu du mal à ne pas cacher mon trouble mais respectueux, mon ami n’avait pas cherché à en savoir plus.



De retour à Austin, j’avais du ruser pour obtenir une copie des dossiers. J’allais encore m’attirer des ennuis mais tant pis. J’avais profité du crush d’un archiviste pour moi pour obtenir les comptes-rendu d’enquête et de procès de Nell. Je m’étais éclipsée avec en évitant d’attirer l’attention pour pouvoir étudier tout ça chez moi, à l’abri des regards.
C’est ainsi que je découvrais que Nell Fournier avait été reconnu coupable de meurtre à l’âge de 22 ans et qu’il avait été condamné à 20 ans de prison. La victime était un type d’une vingtaine d’année et les forces de l’ordre soupçonnaient Nell de l’avoir tué pour une histoire de rivalité amoureuse. Le français n’avait aucun alibi, il dormait chez lui seul au moment des faits.
En parcourant les comptes-rendu d’audience, j’étais horrifiée de voir à quel point l’avocat de Nell avait été mauvais. J’avais lu et relu les interrogatoires, surlignant certaines phrases, certaines réponses du français. Petit à petit j’avais fait de mon bureau une pièce secrète où personne ne pouvait entrer. Sur le mur j’avais punaisé des bouts de dossiers, et sur le tableau j’avais noté les incohérences.
J’en étais arrivée à une seule conclusion : je devais revoir Nell. Et c’est comme ça que je lui avais donné rendez-vous une heure plus tard à Bull Creek Park.



J’avais guetté son arrivée de loin et l’avais suivi à distance. J’étais devenue parano à force d’enquêter sur lui. J’étais venue sans arme parce qu’au fond de moi, je croyais Nell innocent. Peu importe ce que le dossier semblait dire, ça ne collait pas avec le type que j’avais rencontré, ça ne collait pas avec certains fait et certains propos. Quelqu’un l’avait piégé, je ne voyais pas d’autres explications mais j’avais besoin d’entendre la version de Nell.

J’attendais quelques minutes avant de le rejoindre enfin sur la terrasse où il s’était installé. J’aurais préféré le retrouver avec le sourire mais j’affichais un air grave et sérieux. « Salut. » J’avais finalement tenté un sourire mais en vain. « Merci d’être venu… » Je laissais un silence passer avant de me rapprocher pour de bon et de m’asseoir à côté de lui « Nell… Je sais pourquoi tu as réagi comme tu l’as fait en découvrant que j’étais flic. » Je posais ma main sur son bras de peur qu’il cherche à s’enfuir avant de me laisser m’expliquer. « Je sais que tu es recherché mais je ne suis pas là pour t’arrêter, ni pour te dénoncer. Je n’ai pas d’armes sur moi, ni de menottes. » J’écartais les bras comme pour mieux le laisser vérifier que je ne lui mentais pas. « J’avais besoin de te voir pour que tu me racontes ta version. Je ne te crois pas coupable. J’ai relu ton dossier des dizaines de fois… » Je relevais les yeux vers lui et je regrettais qu’on ait ce genre de conversation au lieu d’être en train de boire un verre en s’amusant comme des petits fous. « Mon instinct me hurle ton innocence j’ai besoin de savoir si je me trompe ou pas… » Voilà, il savait à présent pourquoi je lui avais donné rendez-vous. J’espérais juste qu’il ne partirait pas sans me parler.

___________________
☼ We keep this love in a photograph... ☾

♫ I know you have never felt so alone. But hold on, head up, be strong.Take an angel by the wings. Beg her now for anything. Beg her now for one more day. Take an angel by the wings. Time to tell her everything. Ask her for the strength to stay. ♫
Nell Maisonneuve
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 21/12/2015
Messages : 3459
Avatar : Dave Franco
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 04/09/1991
Bloc notes :


Afficher


Re: Lily W & Nell #03, le Mar 20 Juin - 19:14

Rien qu’à voir sa tête, son regard, je comprends que je vais avoir chaud aux fesses. Je comprends même sans qu’elle me le dise, qu’elle a dû faire ces fameuses recherches me concernant. Je m’inquiète surtout, qu’elle ait parlé au policier Donahue et qu’ils aient fait le rapprochement. J’ai espoir qu’elle n’ait rien trouvé tout de même, puisqu’elle ne connait que mon prénom à la base. Puis, je me dis qu’elle doit être douée dans ce qu’elle fait, et cela me suffit à me dire que je suis définitivement dans la merde. Est-elle réellement venue seule au final ? Est-ce que c’est à cause d’elle que je suis suivi depuis quelques semaines ? Tout à coup, j’ai l’impression de voir plus clair, persuadé de détenir les informations manquantes. J’aurais jamais dû aller à ce foutu speed dating. Qu’est-ce qui m’a pris ? Je suis devenu bien moins prudent avec l’année qui s’est passée sans grand souci et je m’en veux terriblement ! Je vais me faire arrêter. Je vais retourner en prison et cette fois-ci, ce sera à perpétuité et dans une prison bien plus sécurisée où vont les plus grands malfrats. A quoi bon continuer à vivre dans ces conditions ? Du regard, je cherche un objet, quelque chose qui me permettrait d’échapper à tout cela, mais je n’en ai pas le temps. Je ne pense pas sereinement aussi. Tout se bouscule dans ma tête et je suis juste tellement paniqué. Elle sait tout. Elle me le confirme. J’ai juste envie de m’enfuir en courant mais il y a sans doute des personnes qui m’attendent un peu plus loin, cachés dans les buissons, alors à quoi bon. Je mets ma tête dans mes mains. C’est la fin. Pourtant, son geste se veut rassurant et elle me confirme qu’elle ne veut pas m’arrêter. C’est impossible. Je ne peux pas la croire. « Je suis innocent. J’ai rien fait… » Les larmes me montent déjà aux yeux, liés à la pression. Je ne l’écoute pas. Je l’entends à peine d’ailleurs. Elle me piège en me disant qu’elle me croit innocent. « Autant qu’on en finisse… J’vais pourrir en prison comme c’était prévu… J’aurais jamais dû m’enfuir… » Pourtant, je ne regrette rien de cette année de liberté retrouvée. Je regrette juste de ne pas pouvoir revoir une dernière fois ces gens que j’aime. « Si c’est un piège, c’est pas la peine. Arrête moi tout de suite ça sera aussi rapide… Jamais personne n’a crû en mon innocence, je doute que ça puisse être ton cas. » Je suis blasé, impuissant. Je ne suis même pas agressif. Ce sont juste les paroles d’un homme désespéré.

___________________
Lily Wetherhold
ADMIN ∎ ☼ We keep this love in a photograph
avatar
Inscrit le : 19/05/2015
Messages : 1239
Avatar : Mélanie Laurent
Crédits : Avatar : Schizophrenic - Signature : Mag' - Gif : tumblr
Date de naissance : 28/05/1987
Mes rps :
DISPONIBLE

Basketball ★ Libre
Canards ★ Jack McD.
Déjeuner ★ Marlon
Confrontation ★ Nell
Duo de choc ? ★ Jacky
Sous la pluie ★ Esmeralda
SMS ★ Alex P.

Bloc notes :
EN BREF :
✒︎ Elle a passé 11 mois dans le coma
✒︎ Son ouïe et son odorat sont hyper-développés
✒︎ Elle a découvert la véritable identité de Nell et le croit innocent
✒︎ Elle adore son coéquipier Jacky avec qui elle forme un duo d'enfer au grand dam de leur supérieur
✒︎ Elle aime se réfugier dans la boutique de fleur de son grand-père
✒︎ Elle est montée en grade, appelez là : lieutenant





Mes p'tites récompenses:
 


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'
• ÂGE : 28
• BLOC NOTE :


Re: Lily W & Nell #03, le Mar 20 Juin - 23:12

Le désespoir de Nell me faisait mal au cœur. Je ne pouvais pas imaginer ce qu’il traversait mais en croisant son regard, je savais que j’avais raison de le croire innocent. C’était injustifié, je n’avais aucune preuve mais mon instinct infaillible me hurlait qu’il n’avait rien fait et qu’il était victime d’une injustice. « Je sais. Je te crois… » Je l’entendais me parler d’en finir, comme si j’étais venue l’arrêter ce qui n’était absolument pas le cas. « Non ! Non je suis pas venue t’arrêter. Nell ! écoute-moi Je te crois ! » Mais de toute évidence, il ne m’écoutait qu’à moitié ou ne me croyait pas du tout. Il parlait d’un piège et je secouais la tête, non, jamais je ne l’aurais piégé en le faisant venir ici. « Je ne veux pas t’arrêter, t’entends ? Nell ! Je te crois innocent. J’ai pas de preuve, mais je te crois ! » Je le forçais à me regarder alors que j’accrochais enfin son regard. « Je te promets que je suis venue seule. J’avais besoin que tu me racontes… j’ai lu le dossier mais y’a peut-être un truc qui pourrait t’innocenter et à côté du quel ton avocat est passé à côté. » Avocat qui n’avait pas du tout fait tout son possible pour le sortir de là.

Ce que j’ignorais c’est que nous étions encerclés par des flics. Ce que j’ignorais c’est que Garrisson, un type de mon unité avait fouiné dans mes affaires. J’avais toujours été très prudente mais il avait décidé de me coincer au moindre faux pas. Ça faisait des semaines qu’il contrôlait mon boulot au cas où une opportunité de me créer des problèmes de présenterait. Ainsi, en me suivant jusqu’aux archives, il avait attendu avant de pouvoir torturer l’archiviste qui avait fini par cracher le morceau de peur de perdre son boulot. Garrisson avait eu vent des soupçons d’un flic du commissariat et d’une mission de filature en cours pour Nell. Garrisson me connaissant il avait compris que je croyais Nell innocent et s’était empressé de me balancer.
Mon portable avait été mis sur écoute et mon message avait été intercepté. Ils n’avaient eu qu’à se pointer gentiment à Bull Creek Park. Sans le savoir, je venais d’attirer Nell dans un piège dont j’étais la victime collatérale.

« Y’a un truc qui cloche dans ton affaire. J’ai pas encore trouvé quoi, mais je te promets de chercher… » Je voulais qu’il me croit, qu’il reprenne ses esprits et qu’il me fasse confiance mais je comprenais tout à fait que ce soit difficile à faire.

___________________
☼ We keep this love in a photograph... ☾

♫ I know you have never felt so alone. But hold on, head up, be strong.Take an angel by the wings. Beg her now for anything. Beg her now for one more day. Take an angel by the wings. Time to tell her everything. Ask her for the strength to stay. ♫
Nell Maisonneuve
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 21/12/2015
Messages : 3459
Avatar : Dave Franco
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 04/09/1991
Bloc notes :


Afficher


Re: Lily W & Nell #03, le Mer 21 Juin - 16:52

Je relève peu à peu la tête, jusqu’à enfin oser regarder la jeune femme dans les yeux un court instant. Elle semble sincère. Alors soit elle sait parfaitement bien mentir – ce qui ne serait pas étonnant étant donné son métier – soit elle me croit réellement innocent. Qu’est-ce qui la laisse penser cela alors que tout le monde autour de moi, même ma famille, m’a tourné le dos ? A croire que j’ai vraiment une tête de meurtrier, que cet étudiant parfait que j’étais, n’était qu’une couverture. Pourtant non… Mais je ne peux pas lui accorder ma confiance aussi facilement. « Dans ce cas là, tu m’expliques pourquoi je suis suivi depuis des semaines ? » Je n’en ai aucune certitude, si ce n’est la conviction extrême. Elle est forcément au courant si elle a enquêté sur moi, je ne vois pas comment ça pourrait être autrement ! « Et qu’est-ce que t’as trouvé suspicieux ? Parce que si tout le monde me croit coupable, c’est qu’il doit être en béton ce putain de dossier ! » Ou alors que j’ai eu affaire à un mauvais avocat, un mauvais juge, de mauvais enquêteurs… Bref, un combo de personnes mauvaises dans leur métier du début à la fin. « Vous êtes tous pareils les flics… Qu’est-ce qui fait que TOI, je devrais te croire ? » Qu’est-ce qui fait qu’elle est différente. « Je suis sûr que tu m’as choisi au speed dating juste parce que j’ai mis que j’aimais pas les flics… T’as dû bien te marrer à vouloir mener ta petite enquête. » C’est plus fort que moi, mon désespoir se transforme en colère. Maintenant, je fais le lien entre tout ce qui nous lie depuis le début. Dire que ça aurait pu être une belle idylle, ou au mieux, une belle amitié. Non, tout n’est qu’un mensonge depuis le début… Je suis encore plus déçu et je me dis qu’elle n’a pas cessé de mentir. « T’as l’impression d’avoir gagné au cluedo ? T’es contente ? » Je sors dans un dernier élan. Un rire jaune me prend par la même occasion alors que des larmes sont sur le point de recommencer à couler. J’espère qu’elle est fière d’elle, fière d’avoir gâcher ma vie. Je me suis efforcé de mener une vie la meilleure possible, sans strass ni paillette, juste d’une simplicité extravagante. Je n’ai rien fait de mal. J’ai même aidé certains gamins paumés. Et maintenant, me voilà en danger plus que jamais.

Mais bientôt, des bruits se font entendre dans des buissons non loin de nous et j’aimerais me lever pour aller voir d’où ils proviennent exactement mais j’ai bien trop peur pour le faire. Est-ce qu’elle est vraiment venue seule ? Le pire dans tout ça, c’est que j’adorerais lui faire confiance mais je ne peux pas croire qu’on me pense innocent, pas après tout ce qui s’est passé, pas après ces 5 ans d’emprisonnement.

« Ecoute, j’ai déjà fait 5 ans de prison pour rien. Je pense que j’ai assez payé ma dette alors par pitié, laisse-moi continuer ma petite vie si tu me crois vraiment innocent ! Je fais rien de mal. J’essaye juste de rattraper cette jeunesse qu’on m’a volée ! »

Je finis par la regarder avec ces mêmes yeux larmoyants que j’avais quelques minutes plus tôt. Ce n’est plus de la colère mais des supplications. J’espère qu’elle aura assez d’humanité pour me laisser filer, même si je sais qu’à partir d’aujourd’hui, rien ne sera plus jamais pareil.

___________________
Lily Wetherhold
ADMIN ∎ ☼ We keep this love in a photograph
avatar
Inscrit le : 19/05/2015
Messages : 1239
Avatar : Mélanie Laurent
Crédits : Avatar : Schizophrenic - Signature : Mag' - Gif : tumblr
Date de naissance : 28/05/1987
Mes rps :
DISPONIBLE

Basketball ★ Libre
Canards ★ Jack McD.
Déjeuner ★ Marlon
Confrontation ★ Nell
Duo de choc ? ★ Jacky
Sous la pluie ★ Esmeralda
SMS ★ Alex P.

Bloc notes :
EN BREF :
✒︎ Elle a passé 11 mois dans le coma
✒︎ Son ouïe et son odorat sont hyper-développés
✒︎ Elle a découvert la véritable identité de Nell et le croit innocent
✒︎ Elle adore son coéquipier Jacky avec qui elle forme un duo d'enfer au grand dam de leur supérieur
✒︎ Elle aime se réfugier dans la boutique de fleur de son grand-père
✒︎ Elle est montée en grade, appelez là : lieutenant





Mes p'tites récompenses:
 


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'
• ÂGE : 28
• BLOC NOTE :


Re: Lily W & Nell #03, le Jeu 22 Juin - 0:54

Je m’attendais tout sauf à cette question-là. Mon cœur loupe un battement. « Quoi ? » A enquêter hors du commissariat je n’avais pas pu tomber sur les rapports en cours, les comptes-rendu de filature. Soudain j’étais envahie par la terreur. « T’es sûr de toi ? Je… J’ai enquêté en dehors d’Austin, je ne… Merde ! » ça rendait le rendez-vous encore plus dangereux et je réalisais que si je voulais aider Nell, il ne me restait plus beaucoup de temps. « Faut que tu quitte Austin… » Je n’avais pas trouvé d’autres solutions que celle-là mais Nell renchérissait déjà. « J’en sais rien ! J’en sais rien, je sais juste qu’il y a un truc pas net là-dessus et que le type qu’on décrit ne colle pas avec celui que j’ai commencé à apprendre à connaître… » Je secouais la tête, je n’avais rien à lui offrir comme exemple. « Je le sens. Tu peux en rire mais j’ai toujours fais confiance à mon instinct Nell… »

Je comprenais sa colère, j’étais prête à l’encaisser, ça n’allait pas me faire partir d’ici pour autant. Je n’avais pas vraiment de réponse à lui donner et je le laissais déverser sa colère sans l’interrompre. « Y’a rien… Y’a rien qui peut te pousser à me croire… » Je baissais les yeux avant de chercher à nouveau son regard. « Oui. Oui j’ai choisis ton profil parce que vois quelqu’un qui aimait pas les flics, en temps que flic, ça me faisait marrer. Ce speed dating, j’y suis allée en me disant que ça serait drôle. Je pensais pas revoir quelqu’un après cette soirée-là. Et puis on s’est fixé un autre rendez-vous et j’avais hâte de voir la tête que tu ferais en apprenant que j’étais flic. Mais je n’aurais jamais pensé que ça te rendrait malade… » Je secouais la tête, impuissante. « C’était qu’une mauvaise blague, et je pensais pas que je te trouverai sympa. Je pensais pas qu’on s’amuserait à ce bal musette… Je n’imaginais pas que le fait d’être flic provoquerait tout ça… » Je me demandais ce qui se serait passé si je n’avais pas été dans la police. « Je suis désolée de ne pas t’avoir dit tout de suite que j’étais flic mais pendant le speed dating on passait un bon moment… Je suis pas heureuse de la tournure des évènements. Je joue pas là. Nell ! Je sais pas quoi te dire pour te convaincre mais je t’assure que je te crois innocent et que je ferai tout pour le prouver… Si tu veux pas me faire confiance, je comprends, mais ça ne me fera pas te laisser tomber. » ça non, j’étais trop impliquée à présent et trop bornée pour abandonner.

J’avais entendu le bruit comme Nell. J’avais tourné la tête, observant méticuleusement les alentours mais il n’y avait rien à voir. Il faisait de toute façon trop sombre pour être capable de remarquer le moindre détail. Je n’étais pas tranquille d’un coup mais Nell reprenait la parole. « Je le répète, je ne suis pas venue pour t’arrêter… Je te crois innocent et je t’ai pas donné rendez-vous pour te coffrer… »

Soudain j’entendais un nouveau craquement. Infime. Nell n’avait même pas du l’entendre mais moi oui, parce que j’étais capable d’entendre des sons que la plupart des gens n’entendaient pas. « Attends… » Je me retournais au moment où une armée de policiers, je ne savais pas quel autre mot utiliser pour les décrire, sortaient de leur cachette. Qu’est-ce que j’avais fait ? J’affichais une mine horrifiée, me levant pour me mettre devant Nell. « Non ! » Mais qu’est-ce que je pouvais faire toute seule face à une horde de flic venu arrêter Nell. Je croisais le regard de Garrisson venu observer sa victoire et je comprenais.

Je me retournais vers Nell et glissais mon porte-feuille dans la poche arrière de son jean. « Fais-moi confiance. » avais-je murmuré mais je comprenais dans son regard qu’il me croyais complice de ces types armés jusqu’au dent. Ils déboulaient, me bousculaient pour m’écarter et l’un d’eux passait les menottes à Nell. « Félicitation Wetherhold ! » Garrisson semblait prendre un malin plaisir à me faire passer pour une traître. « Ta gueule ! » Je les voyais fouiller Nell après l’avoir plaqué au sol. « Il est innocent. Arrêtez ! Vous n’avez pas à le traiter comme ça, il n’est pas armé. » Cette fois c’est moi qui était désespérée. « Tu vas retourner en France mon petit… la balade est terminée. » « Je porte plainte ! » « C’est ça… » « Il a volé mon porte-feuille. » Le chef de l’opération me lançait un regard menaçant. « Wetherhold, je vous conseille pas… » « Je suis sûre qu’il a volé mon porte-feuille, je veux porter plainte. » Je savais qu’en accusant Nell de vol, j’allais retarder la procédure d’extradition dont il faisait l’objet. Tant pis si je passais encore plus pour une traître, je gagnais du temps pour prouver l’innocence de Nell, et ce, même s’il ne croyait pas en ma sincérité. Un des types sortait mon porte-feuille de la poche du français. « C'est à elle patron. » « On l’embarque… Wetherhold, une dernière fois, je vous conseille de laisser tomber. » « Je viens avec vous, j’ai une plainte à déposer. » Et voilà, je me foutais dans la merde encore une fois mais c’était pour la bonne cause…

___________________
☼ We keep this love in a photograph... ☾

♫ I know you have never felt so alone. But hold on, head up, be strong.Take an angel by the wings. Beg her now for anything. Beg her now for one more day. Take an angel by the wings. Time to tell her everything. Ask her for the strength to stay. ♫

Lily W & Nell #03

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Austin North :: Bull Creek Park
-