Partagez| .

Help, I need somebody help [Nathouchou]


Neela Sheppard
ADMINDanser sous la Pluie
avatar
Inscrit le : 09/02/2017
Messages : 761
Avatar : Kate Mara
Crédits : Avatar : June ❤︎ - Signa : Mag' - Gifs : Tumblr
Date de naissance : 14/05/1988
Mes rps :
DISPONIBLE

Curiosité ♫ Adrian
Guitare perdue ♫ Alexander
Like a Hobo ♫ Nathaniel
Entretien d'embauche ♫ Acis
Percée à jour ♫ Aleksey
Détrempée ♫ Rose
Valise échangée ♫ Kaleb
Un dernier verre ♫ Jordan



Bloc notes :


EN BREF :
✒︎ Elle a perdu son fiancé il y a 23 mois
✒︎ Elle se ballade toujours avec sa guitare et son carnet
✒︎ Elle joue aussi du piano, du violon et de la batterie.
✒︎ Elle apprend le saxophone et aimerait passer au violoncelle
✒︎ Elle ne quitte jamais sa bague de fiançailles
✒︎ Elle parle aussi bien français qu'anglais
✒︎ Elle écrit et compose des tubes (français et anglais) mais personne ne le sait.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'/Dompteuse de lutins
• ÂGE : 111 ans
• BLOC NOTE :


En ligne
Help, I need somebody help [Nathouchou], le Mar 6 Juin 2017 - 20:29


Le service avait été agité mais tout s’était bien terminé. J’avais compté les caisses, tout rangé, anticipé pour demain afin que mes collègues soient un peu avancés. James, un de mes collègues m’avait attendue et après avoir fermé toutes les portes, nos chemins s’étaient séparés vers 2h du matin. J’avais garé ma voiture à quelques rues de là, lorsque j’étais arrivée dans l’après-midi pour faire deux trois courses. J’aurais dû me rapprocher mais tête en l’air, je n’avais pas pensé au moment où j’allais rentrer chez moi.

La chaleur de la journée n’était pas totalement retombée mais il faisait bon en cette soirée de printemps qui ressemblait déjà à l’été pour l’ancienne new yorkaise que j’étais. J’avais beau vivre à Austin depuis 1 an, je n’avais pas encore l’habitude du changement de climat. D’un pas rapide, j’avalais le tout petit kilomètre qui me séparait de ma voiture. Jusqu’à ce que surgissent deux types en face de moi. Ils avaient attendu dans la petite ruelle, à l’abri de la lumière pour mieux surprendre le pauvre passant qui aurait le malheur de s’aventurer par là. Le pauvre passant, en l’occurrence, c’était moi.

« Bonsoir ma jolie… alors on rentre à la maison ? » Celui qui avait parlé s’était approché. J’avais reculé et tenté de les contourner. Si je pressais le pas, ils laisseraient peut-être tomber. L’autre me retenait par le bras et j’avais grimacé sous l’effet de sa poigne. « Lâchez moi… » Je tentais de me libérer de son emprise pour pouvoir me sauver mais l’autre saisissait mon autre bras. « Pas si vite… » Ils n’étaient que deux mais je me sentais encerclée d’un coup. Dans un dernier élan, dans une dernière tentative pour m’échapper, je me débattais. Les deux types en face de moi n’étaient pas du genre patient et l’un deux venait de me gifler. La violence du geste me fit reculer contre le mur et ce fut un second choc. J’en avais glissé par terre, les briques me déchirant le dos sans que je puisse ralentir ma chute. En portant ma main à ma lèvre qui me brûlait je comprenais pourquoi j’avais soudain eu ce goût de métal dans la bouche. Elle s’était fendue sous la violence du coup.

Je retrouvais un peu mon souffle qui avait été coupé quand mon dos avait rencontré le mur de brique. J’avais à peine le temps de comprendre qu’ils m’arrachaient mon sac, le vidaient sans ménagement sur le trottoir pour me piquer mon portefeuille. Ils pouvaient bien me piquer mon fric j’étais juste soulagée de ne pas avoir eu ma guitare avec moi ce soir. C’était ce que j’avais de plus précieux.

A nouveau je sentais une main se refermer sur mon bras avec force et je ne pouvais m’empêcher de gémir de douleur. Il me forçait à me relever et approchait son visage du mien comme un loup renifle sa proie. « On pourrait s’amuser un peu nan ? » « Fais pas le con, on se casse, elle a que dalle de toute façon. » « Bah justement ça pourrait compenser… » « Arrête ! On s’tire ! » J’étais pétrifiée, espérant seulement que le type qui posait ses sales pattes sur moi écoute son acolyte. Une présence dans la rue précipitait les choses. « Tu ne sais pas ce que tu rates. » Et me projetant sur le sol, il m’assénait un violent coup de pied dans les côtes en m’insultant « Sale #&+^% » avant de se mettre à courir avec son complice pour disparaître aussi vite qu’ils étaient apparus.

En larmes, recroquevillée de douleur, j’avais du mal à respirer convenablement ce qui augmentait mon sentiment de panique. Mon dos me brûlait, ma lèvre me faisait souffrir tout comme mes cotes à chaque respiration. Terrifiée, je craignais leur retour. En état de choc, je n’entendais pas arriver la personne qui avait fait fuir mes agresseurs.  

___________________
☼ Take an angel by the wings, Ask her for the strength to stay ☾

On est des enfants de la nuit de la mélancolie. Le crayon s’en est aguerri on est introverti. Sans un bruit attendre l’embellie abrité de la pluie. Comme nés de l’ombre et du soupir on est introverti. Mais sous le manteau de l’hiver, La nature entaille la chair. J’ai dans mon chagrin des cimetières, Le cœur trop pur pour vraiment m’y plaire.
Nathaniel Hills
avatar
Inscrit le : 20/05/2017
Messages : 55
Avatar : Jamie Campbell Bower
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Cissy
• ÂGE : 26
• BLOC NOTE :


Re: Help, I need somebody help [Nathouchou], le Mar 6 Juin 2017 - 22:09

Help, I need somebody help





On avait tendance à trop voir Austin sous le chaud soleil du Texas. On trouvait généralement la ville déjà belle ainsi. Mais est-ce que les gens prenaient tout autant d'intérêt à s'en émerveiller après le soulèvement de la tente noire ? Lorsque l'astre du jour disparaissait à l'horizon, c'était comme si une toute nouvelle ville faisait son apparition juste derrière. Illuminée par une multitude de lumières, de néons, de couleur, Austin revêtit chaque nuit son manteau féerique. On pouvait y distinguer des pyramides de néons bleus de grands hôtels, des toits scintillant comme des étoiles, des fontaines colorés qui jaillissaient joyeusement du sol...

Un tel décor, Nathaniel n'avait eut envie de le louper cette nuit là. Il faisait chaud. Enfin, agréablement bon. On se croirait déjà en été. Il n'y avait pas un souffle de vent et les températures étaient juste parfaites. Le soleil n'était plus là pour griller l'épiderme et taper sans pitié sur les têtes des pauvres habitants. Beaucoup apparemment, avaient eu la même idée que le jeune homme de faire une balade dans cette ville qui ne dormait jamais. Il y avait tellement de lumière qu'on avait du mal à distinguer le ciel nocturne. En plus, il n'y avait pas cours le lendemain, c'était vraiment la soirée rêvée.

Ce n'était pas la première fois que Nathaniel se permettait une virée aussi tardivement. Il n'avait pas peur du noir, pas de crainte de fantôme particuliers et il appréciait grandement l'air du soir. Mais que diraient ses tuteurs s'ils le savaient ? A vrai dire, ils le savaient, mais ne disaient rien. Raison de plus pour le garçon de profiter d'autant de négligence de leur part. Pour une fois, ça l'arrangeait !

Il était plus de deux heures du matin à présent. Il serait peut-être temps de rentrer. Non pas que la balade commençait à l'ennuyer, mais la fatigue, petit à petit, allait finir par gagner le jeune homme. Et ça serait bien qu'il retrouve le confort du foyer avant que ça n'arrive ! Il se trouvait dans le quartier sud de la ville alors il avait encore un petit bout de route à faire pour rentrer. Les rues se vidaient de plus en plus. A part des chats errants, bientôt il n'aura plus aucune compagnie et cela risquerait de rendre l'atmosphère des lieux quelque peu lugubre.

Alors qu'il avait décidé de prendre le chemin du retour, les mains dans les poches, longeant une allée, Nathaniel ralenti l'allure en croyant entendre des voix non loin de lui. En temps normal, il n'y aurait pas tellement fait attention si elles n'étaient pas aussi agressives. Cette fois-ci il s'arrêta, fouillant la rue du regard, fronçant légèrement les sourcils. C'est à ce moment là que son ouïe se dirigea vers trois silhouettes à l'ombre des lampadaires. Il ne distinguait pas très bien de là où il était mais il se rendit rapidement compte d'une scène d'agression. Une personne se retrouva à terre, sous le joug de deux autres. Le jeune homme accéléra l'allure. Il savait qu'il ne serait jamais capable de tenir tête à deux grosses brutes, mais peut-être pourrait-il les convaincre d'arrêter, les menacer d'appeler la police, ou tout simplement détourné leur attention -il était plutôt doué quand il s'agissait de fuir !-

Par chance, il n'eut pas besoin d'en faire autant. A l'approche de la grande silhouette qu'était la sienne -et malgré sa maigreur- les deux agresseurs préférèrent prendre la fuite, non sans asséner un dernier coup à leur victime qui resta à terre. Nathaniel les observa fuir, s'assurant qu'ils partaient pour de bons. Il se méfiait des pièges. Entendant les gémissements et pleurs derrière lui, il devina que la victime était une femme. Bah oui, qui d'autres ? Il n'y avait que des lâches pour s'en prendre à plus faible que soi !

Nathaniel cala une mèche de ses cheveux derrière son oreille en faisant volte-face. Il s'approcha de la femme à terre. C'est alors qu'il se rendit compte avec horreur qu'il s'agissait de Neela ! Elle était étendu sur le macadam, en larme, se tordant probablement de douleur. Elle avait dû recevoir le coup dans le ventre, ou pas loin en tout cas. Elle saignait également de la lèvre et ses sanglots étouffaient sa respiration saccadée. L'étudiant se précipita sur elle et s'accroupit au sol. Ô comme il aurait aimé lui faire entendre sa voix pour la rassurer ! Ou ne serait-ce parce qu'il avait juste envie de dire son nom. Neela !

Il avait du mal à réfléchir, il ne savait pas quoi faire. C'était bien la première fois qu'il se retrouvait dans ce genre de situation. Mais c'était sûrement parce que c'était Neela la victime qu'il se retrouva incapable de réagir correctement. Avec délicatesse, il posa une main sur son épaule et la secoua doucement pour tenter de la ramener hors du monde des Enfers.





ft. Neela

___________________


Neela Sheppard
ADMINDanser sous la Pluie
avatar
Inscrit le : 09/02/2017
Messages : 761
Avatar : Kate Mara
Crédits : Avatar : June ❤︎ - Signa : Mag' - Gifs : Tumblr
Date de naissance : 14/05/1988
Mes rps :
DISPONIBLE

Curiosité ♫ Adrian
Guitare perdue ♫ Alexander
Like a Hobo ♫ Nathaniel
Entretien d'embauche ♫ Acis
Percée à jour ♫ Aleksey
Détrempée ♫ Rose
Valise échangée ♫ Kaleb
Un dernier verre ♫ Jordan



Bloc notes :


EN BREF :
✒︎ Elle a perdu son fiancé il y a 23 mois
✒︎ Elle se ballade toujours avec sa guitare et son carnet
✒︎ Elle joue aussi du piano, du violon et de la batterie.
✒︎ Elle apprend le saxophone et aimerait passer au violoncelle
✒︎ Elle ne quitte jamais sa bague de fiançailles
✒︎ Elle parle aussi bien français qu'anglais
✒︎ Elle écrit et compose des tubes (français et anglais) mais personne ne le sait.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'/Dompteuse de lutins
• ÂGE : 111 ans
• BLOC NOTE :


En ligne
Re: Help, I need somebody help [Nathouchou], le Mar 6 Juin 2017 - 23:01

J’avais juste entendu les pas précipités de mes agresseurs. Comme dans un réflexe de survie, malgré la douleur, je tentais de rester immobile. A l’image des animaux qui simulent leur mort pour qu’on ne les repère pas. J’avais à nouveau entendu des pas, tout mon corps se crispait à l’idée que ce soit ces brutes qui revenaient après avoir changé d’avis sur mon sort. J’avais tenté de me redresser mais la douleur était encore trop vive. Ces crétins n’avaient même pas pensé à fouiller mes poches et si je parvenais à attraper mon téléphone, je pourrais peut-être appeler la police.

Trop tard, l’ombre s’était rapprochée et m’avait engloutie. Je n’avais pas encore reconnu le visage de mon « sauveur » que j’imaginais pourtant comme l’un de mes agresseurs revenu pour me faire subir bien pire que cette agression. C’est pourquoi en sentant la main se refermer sur mon épaule je me mettais à me débattre malgré la douleur, malgré le manque d’air. Je me débattais comme si ma vie en dépendait car je me croyais en danger de mort ou presque. Je tentais de donner des coups mais mes poignets s’étaient retrouvés immobilisés.

J’avais levé les yeux vers l’homme qui avait retenu mes coups et comme on se réveille brusquement d’un cauchemar, je reconnaissais les prunelles réconfortantes de Nathaniel. Il n’y avait soudainement plus de résistance dans mes gestes. J’étais en sécurité. C’était terminé. Mais la douleur vive de mes côtes endolories se rappelait à moi tout comme celle de mon visage et de mon dos. La peur était encore là malgré tout et au lieu de me débattre à présent, je m’accrochais à Nathaniel comme si j’avais peur qu’il s’en aille.

Je ne pouvais m’empêcher de grimacer de douleur. Chaque respiration me faisait un mal de chien mais petit à petit je retrouvais mes esprits. « ça va aller. » J’ignorais si je disais ça pour me rassurer, pour me convaincre ou pour rassurer le grand blond qui avait l’air inquiet. Et comme pour prouver mes propos, je tentais de me redresser non sans m’aider de l’étudiant pour ça. Debout, ma main prenait appuis sur le mur qui avait déchiré mon dos quelques minutes plus tôt. Je tentais de respirer, c’était un peu plus facile qu’au tout début. J’essuyais maladroitement mes larmes d’un revers de main mais grimaçais en effleurant ma lèvre ouverte.

___________________
☼ Take an angel by the wings, Ask her for the strength to stay ☾

On est des enfants de la nuit de la mélancolie. Le crayon s’en est aguerri on est introverti. Sans un bruit attendre l’embellie abrité de la pluie. Comme nés de l’ombre et du soupir on est introverti. Mais sous le manteau de l’hiver, La nature entaille la chair. J’ai dans mon chagrin des cimetières, Le cœur trop pur pour vraiment m’y plaire.
Nathaniel Hills
avatar
Inscrit le : 20/05/2017
Messages : 55
Avatar : Jamie Campbell Bower
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Cissy
• ÂGE : 26
• BLOC NOTE :


Re: Help, I need somebody help [Nathouchou], le Mar 6 Juin 2017 - 23:53

Help, I need somebody help





"Neela ! N'ai plus peur ! C'est moi voyons ! Tu ne crains plus rien." Nathaniel, en règle général, ne rongeait jamais son frein à cause de son mutisme. Il avait toujours appris à vivre avec comme s'il n'avait jamais su parler de sa vie. Mais il y avait en de rares instants, comme celui-ci, où il se maudissait d'être aphone, où il le regrettait réellement. Car il avait tant de chose à dire, rien que pour Neela, pour qu'elle cesse de se débattre. Pour qu'elle cesse d'avoir peur. Elle ne voyait pourtant pas encore que c'était lui. L'étudiant comprenait ainsi sa réaction. Elle tenta même vainement de le frapper. Nathaniel eut un mouvement de recul, mais ne s'éloigna pas pour autant. La situation devenait de plus en plus perturbante. Et il fut contraint -Ô comme il s'en voulait- d'user de la force en lui attrapant les poignées pour la faire arrêter. Le jeune homme se crispa, n'appréciant guère cet acte qui était contre sa nature. Mais il n'avait pas le choix, ou alors se laisser taper dessus en espérant que la jeune femme finisse par le reconnaître. Personnellement, il avait pensé que la meilleure solution avait été d'éviter ça malgré tout.

Il ouvrit la bouche, bien qu'aucun son n'en sortit. Eh oui, flûte. C'est ma foi vrai. Mais heureusement pour lui, Neela fini par redresser son regard vers lui. La mèche rebelle de sa tignasse lui était retombé devant un oeil. Mais lorsqu'il sentit que la jeune femme s'apaisa, il comprit qu'elle avait enfin reconnu qui il était. Il soupira de soulagement. Le pire était probablement passé. Pour tous les deux. La situation se renversa soudainement. Neela s'agrippa avec une certaine force. Mais le jeune homme pouvait sentir la poigne crispée qui s'était accroché à son haut. Nathaniel l’enlaça. Enfin, il fut comme il pu. Avec la pauvre femme étalée à terre, ce n'était guère chose aisée. De toute manière, faute de pouvoir la réconforter par les mots, il devait le faire par les gestes, comme d'habitude. Heureusement que le jeune homme était de nature tactile et qu'il n'avait rien contre un bon contact qui faisait chaud au coeur.

Enfin, Neela lui souffla que ça allait. Ce n'était pas vraiment que Nathaniel ne la croyait pas, néanmoins, il n'en était pas aussi convaincu qu'elle. Il lui lança un regard terriblement soucieux. Non, en fait, il n'était pas convaincu du tout. Même Neela ne semblait pas croire à ses propres mots. Nathaniel hocha négativement la tête puis lui fit signe de s'appuyer contre lui pour qu'il puisse l'aider à se remettre sur ses jambes. D'un doux moulinet de sa main libre -l'autre soutenant la demoiselle- il incita la jeune femme à reprendre correctement sa respiration. Fixant le filet écarlate qui s'échappait de sa lèvre fendue, le jeune homme dégagea un mouchoir de sa poche qu'il utilisa pour tamponner la plaie.

Ils n'étaient pas tirés d'affaire. Nathaniel ne trouvait pas cela très prudent de rester dans la rue ainsi. Les agresseurs pouvaient revenir à tout moment, ou d'autres pouvaient arriver aussi. Gardant un bras pour soutenir Neela, Nathaniel cogita le plus rapidement possible pour trouver une solution. Il fallait avant tout se mettre à l'abri des rues sombres de la ville. Il traça une maison invisible devant Neela -d'une main, ce n'était plus aussi convainquant curieusement- avant de la désigner du doigt avec insistance.






ft. Neela

___________________


Neela Sheppard
ADMINDanser sous la Pluie
avatar
Inscrit le : 09/02/2017
Messages : 761
Avatar : Kate Mara
Crédits : Avatar : June ❤︎ - Signa : Mag' - Gifs : Tumblr
Date de naissance : 14/05/1988
Mes rps :
DISPONIBLE

Curiosité ♫ Adrian
Guitare perdue ♫ Alexander
Like a Hobo ♫ Nathaniel
Entretien d'embauche ♫ Acis
Percée à jour ♫ Aleksey
Détrempée ♫ Rose
Valise échangée ♫ Kaleb
Un dernier verre ♫ Jordan



Bloc notes :


EN BREF :
✒︎ Elle a perdu son fiancé il y a 23 mois
✒︎ Elle se ballade toujours avec sa guitare et son carnet
✒︎ Elle joue aussi du piano, du violon et de la batterie.
✒︎ Elle apprend le saxophone et aimerait passer au violoncelle
✒︎ Elle ne quitte jamais sa bague de fiançailles
✒︎ Elle parle aussi bien français qu'anglais
✒︎ Elle écrit et compose des tubes (français et anglais) mais personne ne le sait.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'/Dompteuse de lutins
• ÂGE : 111 ans
• BLOC NOTE :


En ligne
Re: Help, I need somebody help [Nathouchou], le Mer 7 Juin 2017 - 0:21

Pendant quelques secondes, j’avais eu l’impression que le corps de Nathaniel avait fait rempart entre la violence, la nuit et moi. Pendant quelques secondes je m’étais sentie en sécurité même si la peur comme un cheval au galop était revenue. Je m’étais ensuite redressée et avec son aide, j’avais même réussi à me remettre droite, ou presque. Debout, je m’appuyais autant sur le mur que sur Nathaniel. D’un geste doux il avait sorti un mouchoir pour tamponner ma lèvre mais même la plus douce des attentions m’aurait fait grimacer de douleur.

Repensant à ses gestes, je tentais de retrouver une respiration plus ou moins régulière. En détectant un mouvement du côté de l’étudiant j’avais basculé mon attention sur lui. Je devinais la maison et qu’il dessinait dans l’air et je fermais les yeux en guise de « oui » le temps de trouver l’énergie de parler à nouveau. « Ma voiture n’est pas loin. » Il suffisait qu’on arrive à la rejoindre ensuite Nathaniel pouvait peut-être la conduire et me ramener chez moi. « On peut y aller mais est-ce que tu peux m’aider à ramasser mes affaires ? » Mon sac gisait encore sur le trottoir, le reste de mes affaires éparpillées. Ne manquait que mon portefeuille et au milieu de mes effets personnels, mes clés de voitures reposaient sur le bitume. Lâchement, j’avais finalement laissé Nathaniel ramasser le tout car j’étais incapable de me baisser sans ressentir de douleur.

« On peut y aller. »
avais-je conclu alors qu’il avait gentiment tout ramassé et que je venais de le remercier. Prenant appui sur son bras, je nous faisais avancer jusqu’à ma voiture garée à quelques mètres seulement de là. Si j’avais pu la rejoindre à temps, je n’aurais probablement échappée à cette ingression mais les « si » ne servaient à rien, je le savais. Mon dos endoloris avait brûlé en rencontrant le dossier sur siège passager. Je tenais maladroitement le mouchoir sur ma lèvre et invitait Nathaniel à prendre la direction que je lui indiquais.

Après quelques minutes de route – la faible circulation à cette heure-ci aidant – on arrivait dans le quartier résidentiel où je vivais. Je lui donnais le numéro de ma maison et la voiture s’immobilisait enfin. Je parvenais à tenir debout toute seule même si mes côtes me faisaient toujours souffrir. Finalement ça allait aller, vraiment. Je remontais l’allée avec Nathaniel, jetais un coup d’œil à la maison d’Adrian. Un infirmier n’aurait pas été de trop mais je savais qu’il n’était pas chez lui mais surement à l’hôpital en train de s’occuper de gens qui en avaient plus besoin que moi.

Je laissais Nathaniel ouvrir la porte et une fois entrée, j’allais m’asseoir sur la chaise la plus proche. Je reprenais mon souffle et ce n’est que maintenant que je réalisais à quel point je tremblais. Je n’avais pas spécialement froid mais c’était le choc qui me transformait en petite chose tremblante. « Merci. » J’avais relevé les yeux vers Nathaniel. Je n’avais pas pris le temps de le remercier jusque-là. Mon regard parlait pour moi mais j'étais heureuse qu'il ait été là. Sans lui je serai peut-être encore sur ce trottoir, blessée et incapable de réagir.

Le salon comptait un piano à queue et des guitares sans oublier les étuis qui cachaient un saxophone et mon violon. Un grand canapé, une table basse et deux fauteuils confortables terminaient de meubler la pièce avec une table capable d’accueillir les gens pour dîner. La cuisine ouverte était moderne et spacieuse et contenait un plan de travail. Prenant appui sur la table je me redressais. « ça va aller… Si tu dois rentrer, vas-y… » Ce n’était pas que la présence de l’artiste me dérangeait, au contraire elle était rassurante, mais comme toujours, je n’avais pas envie d’embêter ou de déranger ou d’attirer l’attention.

___________________
☼ Take an angel by the wings, Ask her for the strength to stay ☾

On est des enfants de la nuit de la mélancolie. Le crayon s’en est aguerri on est introverti. Sans un bruit attendre l’embellie abrité de la pluie. Comme nés de l’ombre et du soupir on est introverti. Mais sous le manteau de l’hiver, La nature entaille la chair. J’ai dans mon chagrin des cimetières, Le cœur trop pur pour vraiment m’y plaire.
Nathaniel Hills
avatar
Inscrit le : 20/05/2017
Messages : 55
Avatar : Jamie Campbell Bower
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Cissy
• ÂGE : 26
• BLOC NOTE :


Re: Help, I need somebody help [Nathouchou], le Jeu 8 Juin 2017 - 1:04

Help, I need somebody help





Cela faisait longtemps que Nathaniel n'avait pas ressenti pareille angoisse. Jamais au grand jamais il n'aurait pensé tombé sur une Neela en détresse durant sa balade nocturne. Il avait vraiment eu un bon instinct en sortant cette nuit. Le jeune homme aida Neela à se remettre sur ses jambes. Ce ne serait pas non plus une bonne idée d'attirer l'attention en restant à terre. Qui sait de quoi les brutes de la nuit étaient capable. Il savait bien que la lèvre de la jeune fille était douloureuse. Mais tant pis, il valait mieux ça que de laisser couler le sang.

Même s'il se doutait que ce n'était pas le bon moment pour jouer aux devinettes, le jeune homme n'eut pas d'autres choix que d'agiter comme d'ordinaire ses mains -ou sa main cette fois-ci- devant elle pour l'aider. Mais elle comprit, elle approuva silencieusement. Nathaniel ne la lâchait pas des yeux en lui laissant le temps de retrouver la voix -chose qu'elle pouvait faire, elle-. C'est alors qu'elle l'informa que sa voiture n'était pas loin. Ah ? Ca alors. Ce n'était vraiment pas de chance de se faire agresser à deux pas de son véhicule ! Avec un peu plus de chance, elle aurait pu les fuir au volant de sa voiture. Le jeune homme s'apprêta à entamer la marche en laissant Neela le guider mais cette dernière souhaitait d'abord ramasser ses affaires. Oups ! Il n'avait même pas fait attention à ça ! Beaucoup trop focalisé sur elle. Les deux brutes en avaient sûrement après son argent. Nathaniel fit adosser Neela contre le mur avant de s'empresser de tout ramasser, de tout remettre dans le sac qu'il cala par la suite à son épaule avant de revenir soutenir la jeune fille blessée.

Il l'aida à s'installer dans le véhicule puis pris la place du conducteur. Il n'y avait pas très longtemps qu'il avait eut son permis de conduire -c'est qu'il avait fallu économiser, ça coûte cher ces trucs là- mais au moins il l'avait à présent et il ne pourra pas mieux servir que ce soir sûrement ! Jetant parfois des regards à la femme à ses côtés, Nathaniel suivait ses instructions. Il n'y avait pas beaucoup de monde sur les routes à cette heure-ci et ce n'était pas plus mal ainsi. Du coup, il arriva assez rapidement à destination.

Une fois arrivé, le jeune homme gara la voiture à proximité de la maison indiqué par Neela et l'aida à sortir de la voiture. De toute façon, il ne cessait de la soutenir, même quand cette dernière semblait pouvoir se déplacer seule cette fois-ci. Il ne voulait courir aucun risque. Ils entrèrent finalement dans la maison et ce ne fut qu'une fois la porte refermée à clef derrière que la sécurité était revenue dans le coeur de chacun.

Nathaniel posa le trousseau de clef sur le premier meuble à sa portée avant de rejoindre Neela qui s'était posé sur une chaise, se penchant légèrement vers elle pour voir comment elle se portait. Elle le remercia. L'étudiant hocha légèrement la tête. Même si elle n'avait nul besoin de le remercier pour ça. C'était bien normal et elle avait eut une chance incroyable. Il y avait beaucoup d'instrument dans cette maison, mais pour l'instant, le jeune homme restait concentré sur la propriétaire des lieux. Lorsqu'elle lui annonça qu'il pouvait partir, Nathaniel afficha une mine légèrement indignée et nia aussitôt d'un signe de tête. Partir ? La laisser seule après ce qui venait de se passer ? Sûrement pas ! Ce n'était pas son genre ! Enfin...Sauf si elle le désirait ardemment bien sûr. Il ne s'imposerait pour rien au monde. Se désignant du doigt, il posa l'une sur l'autre ses deux mains à son poitrail avant de faire un mouvement de bercement avec son corps, pour enfin désigner Neela par la suite. La voyant grelotter, il se mima s'envelopper à l'aide d'une couverture sur les épaules avant de désigner la jeune femme du doigt. Par la suite, il fouilla un peu l'intérieur du foyer des yeux, non pas par curiosité ou opportunité, mais bien pour chercher quelque chose. Finalement, il découvrit l'emplacement de la cuisine et se hâta de remplir un verre d'eau qu'il alla tendre à Neela. Son regard restait toujours inquiet envers elle, même s'il imaginait bien qu'elle devait être mieux maintenant qu'il y a quelques instants.







ft. Neela

___________________


Neela Sheppard
ADMINDanser sous la Pluie
avatar
Inscrit le : 09/02/2017
Messages : 761
Avatar : Kate Mara
Crédits : Avatar : June ❤︎ - Signa : Mag' - Gifs : Tumblr
Date de naissance : 14/05/1988
Mes rps :
DISPONIBLE

Curiosité ♫ Adrian
Guitare perdue ♫ Alexander
Like a Hobo ♫ Nathaniel
Entretien d'embauche ♫ Acis
Percée à jour ♫ Aleksey
Détrempée ♫ Rose
Valise échangée ♫ Kaleb
Un dernier verre ♫ Jordan



Bloc notes :


EN BREF :
✒︎ Elle a perdu son fiancé il y a 23 mois
✒︎ Elle se ballade toujours avec sa guitare et son carnet
✒︎ Elle joue aussi du piano, du violon et de la batterie.
✒︎ Elle apprend le saxophone et aimerait passer au violoncelle
✒︎ Elle ne quitte jamais sa bague de fiançailles
✒︎ Elle parle aussi bien français qu'anglais
✒︎ Elle écrit et compose des tubes (français et anglais) mais personne ne le sait.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'/Dompteuse de lutins
• ÂGE : 111 ans
• BLOC NOTE :


En ligne
Re: Help, I need somebody help [Nathouchou], le Jeu 8 Juin 2017 - 1:36


Nathaniel était adorable. Comme toujours. Il avait veillé à ce que j’arrive chez moi sans trop d’encombre, même quand j’arrivais à nouveau à me tenir debout sans trop de mal. J’étais soulagée d’entendre le verrou de la porte, ici je me sentais en sécurité. Encore plus, bien accompagnée. J’avais trouvé ma place sur une chaise. Je sentais mes côtes endolories à chaque respiration même si la douleur n’avait plus rien à voir avec celle ressentie dans la rue, quand j’avais finis à terre. J’avais senti le regard inquiet du blondinet et j’avais levé les yeux vers lui avant de le remercier. Je me sentais obligée de le rassurer, peut-être aussi pour me convaincre. « ça va aller, je t’assure… »

Je ne voulais pas abuser de sa gentillesse, surtout au beau milieu de la nuit et je lui avais dit qu’il pouvait partir s’il le voulait. Je devais avouer cependant qu’en le voyant refuser cette idée je m’étais sentie soulagée. Et devant ses nouveaux gestes, j’avais tenté un sourire avant de grimacer de douleur, la plaie était encore trop vive même si ça saignait beaucoup moins. « T’es vraiment trop gentil avec moi… » Et j’avais posé ma main sur mon cœur. « Merci. »

Je tremblais comme une feuille et en le voyant s’enrouler dans une couverture imaginaire, je faisais oui de la tête. « Y’a un plaid, je vais y aller. » Je me relevais pour rejoindre le canapé alors que l’étudiant en art était parti me chercher un verre d’eau. Assise au bord du canapé, j’avais passé le plaid autour de moi non sans étouffer un gémissement de douleur. Mes côtes et mon dos me faisaient souffrir. Je tendais la main pour attraper le verre d’eau et avalait quelques gorgées. Je n’avais pas soif mais bizarrement, cela m’avait fait du bien.

« Je vais avoir besoin de glace pour ma lèvre… » Je marquais une hésitation. « Mais avant... Je vais me changer… mon dos a cogné le mur... Et puis mes côtes… » J’affichais une mine déconfite. « Je voudrais voir les dégâts… » Je me penchais pour déposer le verre d’eau sur la table basse, profitais de l’aide de Nathaniel pour me redresser et l’abandonnait le temps d’aller à la salle de bain.

J’avais difficilement retiré mon haut avant de grimacer en découvrant mon dos égratigné. Ce n’était pas profond mais c’était très étalé. La peau à vif me brûlait. Quand à mes côtés, j’étais convaincue qu’il n’y avait pas de casse mais j’étais bonne pour un bon hématome. J’observais mon visage dans le miroir et réalisais enfin ce qui s’était passé. Je tremblais toujours et j’avais envie de pleurer. Ça aurait pu être pire. Cent fois pire. Heureusement que Nathaniel était passé par là, il avait fait fuir mes agresseurs par sa présence.

J’enfilais un débardeur et un pantalon léger de pyjama avant de revenir dans le salon après avoir tenté de désinfecter une partie de mes plaies. Mes côtes douloureuses m’empêchaient de me contorsionner et j’avais fait au mieux. De retour dans le salon je m’asseyais à côté de Nathaniel et m’enroulais dans le plaid. « J’ai vraiment eu peur. » Qui sait de quoi auraient été capables ces types.

___________________
☼ Take an angel by the wings, Ask her for the strength to stay ☾

On est des enfants de la nuit de la mélancolie. Le crayon s’en est aguerri on est introverti. Sans un bruit attendre l’embellie abrité de la pluie. Comme nés de l’ombre et du soupir on est introverti. Mais sous le manteau de l’hiver, La nature entaille la chair. J’ai dans mon chagrin des cimetières, Le cœur trop pur pour vraiment m’y plaire.
Nathaniel Hills
avatar
Inscrit le : 20/05/2017
Messages : 55
Avatar : Jamie Campbell Bower
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Cissy
• ÂGE : 26
• BLOC NOTE :


Re: Help, I need somebody help [Nathouchou], le Jeu 8 Juin 2017 - 12:29

Help, I need somebody help





Même si Neela lui assurait que ça allait, Nathaniel se doutait bien qu'elle devait souffrir le martyr, et pas seulement physiquement. Ce genre d'agression, ça pouvait marquer à vie et il n'était pas nécessaire d'être psychologue pour le savoir. Enfin, Neela s'en était tout de même assez bien sortit en fin de compte. Toute cette histoire aurait pu tourner au drame s'il était arrivé trop tard ou pas du tout. Aussi, le jeune homme refusa catégoriquement de laisser la jeune femme seule pour le moment. Il sentait que ça ne se faisait tout simplement pas. Il était son ami, pas un civil de passage. Elle le remercia une nouvelle fois d'être, citons-le, "trop gentil avec elle". Mais Nathaniel hocha nonchalamment les épaules. Il n'était pas "trop" gentil avec elle. Il l'était comme il était normal pour lui de l'être. Non seulement, c'était dans sa nature, mais en plus, il ne fallait pas s'attendre à autre chose de sa part entre amis.

La jeune fille considéra qu'il était tout aussi bon de s'emballer un temps dans une couverture. Elle informa Nathaniel qu'il y avait un plaid pas loin mais tenait à s'en charger. Elle se leva alors de sa chaise pour aller le chercher. Pendant ce temps là, le jeune homme décida de lui chercher un verre d'eau. Ce n'était pas grand chose, et ce n'était pas un remède miracle. Mais la fraîcheur de l'eau pour calmer un peu ses douleurs et sa lèvre endolorie. Qui plus est, sous l'effet du choc, on avait tendance à ne plus trop prendre en compte les besoins du corps et s'hydrater restait tout de même le plus important.

Neela annonça alors qu'elle avait besoin de glace pour sa lèvre fendue, mais également qu'elle avait besoin de se changer. Nathaniel avait en effet remarqué les dégâts du mur en soutenant la jeune femme. Tout comme Neela, il afficha une petite mine lorsque cette dernière était désireuse de voir dans quel état elle était. Mais c'était bien naturel. Aussi, l'étudiant hocha la tête pour la laisser s'ausculter elle-même -chose qu'il ne pouvait faire sans violer les limites de son intimité-. Pendant ce temps là, ce fut seulement maintenant que Nathaniel prit un peu le temps de voir l'intérieur de la maison, de se rendre un peu plus compte de l'atmosphère dans laquelle vivait son amie. Ma foi, une atmosphère fort plaisante. On y distinguait aisément son côté artiste et libertine.

Se souvenant de ce qu'avait demandé Neela, il décida de retourner dans la cuisine pour voir si elle avait des glaçons. Ca devrait pouvoir se trouver dans le congélateur...Il dénicha un torchon par la même occasion et l'étala sur une table avant d'y mettre quelques glaçons en son centre. Après quoi, il les enferma en formant un noeud avec les extrémités du torchon. En entendant la porte de la salle de bain, il revint dans le salon et tendit le tout à Neela. Celle-ci lui dit alors qu'elle avait eut la peur de sa vie. Pour sa part, il n'y avait pas de doute là-dessus ! Nathaniel se désigna avant de lâcher un bref hochement de tête.







ft. Neela

___________________


Neela Sheppard
ADMINDanser sous la Pluie
avatar
Inscrit le : 09/02/2017
Messages : 761
Avatar : Kate Mara
Crédits : Avatar : June ❤︎ - Signa : Mag' - Gifs : Tumblr
Date de naissance : 14/05/1988
Mes rps :
DISPONIBLE

Curiosité ♫ Adrian
Guitare perdue ♫ Alexander
Like a Hobo ♫ Nathaniel
Entretien d'embauche ♫ Acis
Percée à jour ♫ Aleksey
Détrempée ♫ Rose
Valise échangée ♫ Kaleb
Un dernier verre ♫ Jordan



Bloc notes :


EN BREF :
✒︎ Elle a perdu son fiancé il y a 23 mois
✒︎ Elle se ballade toujours avec sa guitare et son carnet
✒︎ Elle joue aussi du piano, du violon et de la batterie.
✒︎ Elle apprend le saxophone et aimerait passer au violoncelle
✒︎ Elle ne quitte jamais sa bague de fiançailles
✒︎ Elle parle aussi bien français qu'anglais
✒︎ Elle écrit et compose des tubes (français et anglais) mais personne ne le sait.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'/Dompteuse de lutins
• ÂGE : 111 ans
• BLOC NOTE :


En ligne
Re: Help, I need somebody help [Nathouchou], le Ven 9 Juin 2017 - 0:38

Je n’avais plus vraiment l’habitude qu’on prenne soin de moi. Noah avait toujours été là, aux petits soins, capable de déceler au moindre regard quand ça n’allait pas. Il était le seul devant qui je pouvais vraiment craquer. En dehors, je sauvais toujours les apparences et il était rare que je laisse tomber les barrières. Même avec mes amies les plus proches, c’était rare. Et puis avec le décès de ma mère et de Noah, la vie avait fait le ménage dans mes amitiés et j’avais parfois été déçue par certaines réaction quand d’autres m’avaient touchées. Alors quand Nathaniel, que je connaissais peu au final, se montrait aussi prévenant, j’étais touchée et en même temps gênée d’attirer autant l’attention.

J’avais fait un passage par la salle de bain avant de revenir. J’étais encore tremblante, sous le choc, mais j’avais apprécié le geste de l’artiste de me préparer un torchon avec de la glace. « Merci beaucoup. » Doucement, j’appliquais la compresse froide contre ma lèvre. Le type n’y était pas allé de main morte et j’allais surement avoir un autre bleu ici. J’avais vraiment eu peur et je n’avais pas pu m’empêcher de l’exprimer. En observant les gestes de Nathaniel, je croyais comprendre que lui aussi avait eu peur.

« On aurait dû appeler la police. » C’était venu comme un cheveux sur la soupe, mais c’est seulement maintenant que je réalisais qu’au lieu de fuir les lieux, on aurait peut-être dû appeler juste au cas où. « Je vais appeler. » ça m’aidait à concentrer mon esprit et j’attrapais le téléphone avant de composer le 911. J’avais été mise en relation avec une femme à qui j’expliquais le dérouler de ma soirée. Elle se permettait de me dire que j’aurais dû appeler plus tôt tout en comprenant qu’en état de choc je n’avais pas eu le réflexe. Elle m’avait transféré vers un autre standard où on me demandait de venir porter plainte le lendemain. Ce serait chose faite.

En raccrochant, je me sentais vidée de toutes mes forces et retournait m’asseoir dans le canapé. D’une main je maintenais le froid sur ma lèvre alors que l’autre maintenait le plaid autour de moi. « Merci d’être là. » La présence de Nathaniel m’empêchait de craquer. « Tu ne veux rien boire ? » Je fonctionnais un peu au ralenti mais je me souvenais enfin des règles de base quand on accueille quelqu’un chez moi. « Sers-toi hein… » Je lui adressais un petit sourire mais grimaçais aussitôt en me souvenant de ma lèvre blessée. Tant pis, le cœur y était. 

___________________
☼ Take an angel by the wings, Ask her for the strength to stay ☾

On est des enfants de la nuit de la mélancolie. Le crayon s’en est aguerri on est introverti. Sans un bruit attendre l’embellie abrité de la pluie. Comme nés de l’ombre et du soupir on est introverti. Mais sous le manteau de l’hiver, La nature entaille la chair. J’ai dans mon chagrin des cimetières, Le cœur trop pur pour vraiment m’y plaire.
Nathaniel Hills
avatar
Inscrit le : 20/05/2017
Messages : 55
Avatar : Jamie Campbell Bower
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Cissy
• ÂGE : 26
• BLOC NOTE :


Re: Help, I need somebody help [Nathouchou], le Dim 18 Juin 2017 - 14:40

Help, I need somebody help





Nathaniel était que peu conscient de la gêne qu'il occasionnait auprès de Neela en se montrant aussi attentionné avec elle. Il voulait simplement bien faire, laisser parler son rôle d'ami, et surtout laisser faire sa bonne nature. Il pouvait se montrer très têtu quand il s'agissait de ça. Les autres passaient toujours avant tout, et avant lui. Il avait comme ça, des règles d'or qu'il tenait à respecter. Le simple fait de voir Neela dans cet état l'attristait plus que tout, bien qu'il essayait un peu de le cacher pour ne pas la mettre encore plus mal à l'aise que ça. Il savait la jeune fille tout aussi compatissante que lui alors veiller à ne pas trop la perturber avec ça. Elle avait bien d'autres problèmes désormais à régler. Avant tout, il n'avait qu'un objectif, veiller à ce qu'elle aille mieux et il était possible que cela ne soit pas chose aisée.

Nathaniel observait la jeune femme utiliser le petit sac de glace qui lui avait préparé. Elle songeait alors qu'il aurait peut-être fallu appeler la police. Le jeune homme réfléchit un instant sur la question. Effectivement, ça aurait dû être son premier réflexe. Mais il fallait l'avouer, quand on était confronté à ce genre de chose, on ne réagissait qu'avec instinct. Et son seul et unique instinct qui avait eu lieu à ce moment là fut de secourir son amie. Il n'avait pas vraiment eu envie de rester dans une sombre avenue, sur les lieux d'une agression pour appeler les flics. C'est alors que Neela proposa de les appeler maintenant. Nathaniel haussa doucement les épaules. Il n'était pas certain que cela puisse changer grand chose à présent, sauf peut-être si les deux agresseurs étaient déjà fichés. A supposer que Neela puisse encore avoir l'esprit clair pour les décrire.

L'étudiant patienta près d'elle le temps de tout l'appel. Ca lui permettait aussi de savoir ce qui s'était vraiment passé du coup, puisqu'il n'avait assisté qu'à la fin. Il en avait des frissons rien qu'en entendant Neela tout raconter en détail au bout du fil. Quelle horreur ça avait dû être ! C'était triste de penser qu'énormément de femmes vivaient de tels calvaires, voire pire, à travers tout le continent. Après le coup de fil, Neela revint sur le canapé, suivit par le jeune homme. Elle le remercia une fois de plus d'être à ses côtés. Nathaniel lui posa amicalement une main sur l'épaule. Pour rien au monde il serait ailleurs ce soir !

Elle lui proposa à boire, mais le jeune homme nia d'un signe de tête. Pour être honnête, il n'avait pas envie de grand chose ce soir. Sans doute comme Neela d'ailleurs. Il était fort probable que les deux amis aient envie de la même chose en ce moment même : être au calme et en sécurité. Par la suite, Nathaniel désigna le dos de la jeune femme en l'interrogeant du regard. Au final, elle ne lui avait même pas dit du coup comment se portaient les dégâts sur son corps après son tour à la salle de bain. Après quoi, le jeune homme lui montra à nouveau le dos avant de se mimer prendre un comprimé avant de boire un verre invisible.







ft. Neela

___________________


Neela Sheppard
ADMINDanser sous la Pluie
avatar
Inscrit le : 09/02/2017
Messages : 761
Avatar : Kate Mara
Crédits : Avatar : June ❤︎ - Signa : Mag' - Gifs : Tumblr
Date de naissance : 14/05/1988
Mes rps :
DISPONIBLE

Curiosité ♫ Adrian
Guitare perdue ♫ Alexander
Like a Hobo ♫ Nathaniel
Entretien d'embauche ♫ Acis
Percée à jour ♫ Aleksey
Détrempée ♫ Rose
Valise échangée ♫ Kaleb
Un dernier verre ♫ Jordan



Bloc notes :


EN BREF :
✒︎ Elle a perdu son fiancé il y a 23 mois
✒︎ Elle se ballade toujours avec sa guitare et son carnet
✒︎ Elle joue aussi du piano, du violon et de la batterie.
✒︎ Elle apprend le saxophone et aimerait passer au violoncelle
✒︎ Elle ne quitte jamais sa bague de fiançailles
✒︎ Elle parle aussi bien français qu'anglais
✒︎ Elle écrit et compose des tubes (français et anglais) mais personne ne le sait.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'/Dompteuse de lutins
• ÂGE : 111 ans
• BLOC NOTE :


En ligne
Re: Help, I need somebody help [Nathouchou], le Dim 18 Juin 2017 - 23:07

La main sur mon épaule m’arrachait un sourire en coin et ma main libre venait se poser sur la sienne en geste de remerciement, alors que la glace tentait de stopper le gonflement de ma lèvre abîmée. Le froid faisait office d’anesthésie et la douleur était quelque peu diminuée. Ce n’est que maintenant, une fois la tension un peu retombée que je pensais à mon devoir d’hôte et invitait Nathaniel à se servir s’il avait soif. Il refusait avant de désigner mon dos. « Oui, je crois que ça ne serait pas une mauvaise idée… » Je me relevais dans une grimace, je n’avais pas envie d’ennuyer encore Nathaniel, j’avais l’habitude de me débrouiller seule depuis presque deux ans maintenant. « Je reviens. » J’avais disparu dans la salle de bain, ouvert la porte de l’armoire à pharmacie et fouillé pour y trouver des antidouleurs légers. Je revenais m’installer au salon et avalait deux comprimés avec de l’eau.

Je tentais de trouver une position confortable dans le canapé, en vain. Je ne pouvais pas m’appuyer sur mon dos pour l’instant, je me tournais légèrement pour faire face à Nathaniel et prenais appui contre le dossier. Ma tête venait se poser contre le cuir du canapé. Une de mes mains se posait sur mes côtes là où elle me faisait souffrir comme si ce geste pouvait atténuer la douleur. « Heureusement que tu ne me prends pas en photo maintenant, je serai horrible. » J’étouffais un petit rire avant de grimacer, ce n’était pas une bonne idée de plaisanter avec le flanc amoché. « Je ne sais plus, est-ce que tu joues d’un instrument de musique ? » Il me semblait avoir parlé avec lui de photographie et de dessin mais pas vraiment de musique. Ou en tout cas, je ne m’en rappelais plus.

Je réalisais petit à petit la situation, ce qui s’était passé et l’heure qu’il était. « Qu’est-ce que tu faisais à cette heure-ci dehors ? Tu faisais la fête ? » Je revoyais son appareil photo et souriais doucement. « Des photos ? » Enroulée dans le plaid, je jouais avec le tissu du bout des doigts comme le geste réconfortant d’un enfant qui joue avec le tissus de son doudou. J’étais contente que Nathaniel soit là, ça m’évitait vraiment de paniquer. Je me sentais en sécurité avec lui ici.

___________________
☼ Take an angel by the wings, Ask her for the strength to stay ☾

On est des enfants de la nuit de la mélancolie. Le crayon s’en est aguerri on est introverti. Sans un bruit attendre l’embellie abrité de la pluie. Comme nés de l’ombre et du soupir on est introverti. Mais sous le manteau de l’hiver, La nature entaille la chair. J’ai dans mon chagrin des cimetières, Le cœur trop pur pour vraiment m’y plaire.
Nathaniel Hills
avatar
Inscrit le : 20/05/2017
Messages : 55
Avatar : Jamie Campbell Bower
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Cissy
• ÂGE : 26
• BLOC NOTE :


Re: Help, I need somebody help [Nathouchou], le Mer 21 Juin 2017 - 0:40

Help, I need somebody help





Neela s'accorda au même point que Nathaniel et accepta de prendre des anti-douleurs. Voilà qui devrait, bien que légèrement, soulager son dos et ses côtes endoloris. Rien qu'en la voyant grimacer de douleur à chaque mouvement qu'elle faisait, l'étudiant avait mal pour elle. Neela tenait à se charger personnellement de prendre le nécessaire et disparu à nouveau du champ de vision de Nathaniel pour aller fouiller dans sa pharmacie. Elle prit finalement deux comprimés à l'aide du verre d'eau que le jeune homme lui avait apporté.

A nouveau, Nathaniel observait la jeune fille se tortiller sur le sofa, incapable de trouver une position qui n'impose pas une douleur permanente. Les effets des médicaments allaient mettre un certain temps avant de venir. L'étudiant était assis à ses côtés, les mains coincées entre ses genoux, l’inquiétude se lisant malgré tout dans ses yeux dès qu'il les posait sur la demoiselle. Ces mêmes prunelles suivirent le mouvement de main de la jeune fille lorsqu'elle se tint les côtes, ce qui n'arrangeait en rien l'état d'âme du garçon. Aussi surprenant que cela puisse paraître, Neela trouva néanmoins le moyen de garder son humour dans une remarque sur les photos. Nathaniel esquissa un petit sourire à cet élan de soulagement qu'imposait la victime malgré son état.

Comme pour changer de sujet, ce qui n'était pas une mauvaise idée, Neela demanda au jeune homme s'il jouait d'un instrument de musique. Pour ainsi dire, Nathaniel n'en jouait pas personnellement comme ça. Il n'en avait pas à la maison, ça coûtait bien trop cher. Néanmoins, cela ne voulait pas dire qu'il ne savait pas jouer de quelques trucs. Par ailleurs, il répondit à Neela en mimant une balance avec ses mains d'un air incertain avant de dessiner dans le vide ce qui semblerait être un bâtiment rectangulaire. De toute manière, Nathaniel était ouvert à toute forme d'art, forcément, même s'il y avait des matières où il était bien moins doué comme la danse ou le sport. Lui de toute façon, dès qu'il fallait un peu se remuer...

Par la suite, Neela demanda également ce qu'il pouvait bien faire dehors à une heure si tardive. C'est vrai que ce n'était pas tout les jours que le jeune homme se permettait des virées nocturnes, mais ce n'était pas la première fois pour autant. Mais lorsque la jeune fille supposait qu'il faisait la fête, l'étudiant s'empressa de nier de la tête. Faire la fête ? Les boums tout ça ? Très peu pour lui ! Il était le genre d'individu qui fréquentait rarement ce genre d'ambiance. Il aimait le calme avant tout et les atmosphères festives ne possédaient pas des activités qui lui plaisaient. Elle supposa alors le plus évident en ce qui le concernait, des photos. Mais Nathaniel usa de nouveau d'une balance invisible pour exprimer le coup-ci coup-ça. Des photos de nuit, c'était toujours intéressant mais pour la peine, il avait un peu délaissé cette activité au profil d'un bon moment de détente. Il haussa finalement les épaules avant de faire marcher ses deux doigts dans le vide puis étala ses mains au dessus de sa tête en traçant une sorte de grand dôme qu'il utilisait pour désigner la nuit pour conclure en apposant une main à son coeur.

Il préférait éviter de retourner la question à Neela. D'une part pour éviter de lui ressasser la soirée qu'elle venait de passer, d'autre par, parce qu'il se doutait bien qu'elle était sûrement à son travail. Dans les bars, on finissait toujours tard. Pour ainsi dire, on vivait plus la nuit que le jour du coup.




ft. Neela

___________________


Neela Sheppard
ADMINDanser sous la Pluie
avatar
Inscrit le : 09/02/2017
Messages : 761
Avatar : Kate Mara
Crédits : Avatar : June ❤︎ - Signa : Mag' - Gifs : Tumblr
Date de naissance : 14/05/1988
Mes rps :
DISPONIBLE

Curiosité ♫ Adrian
Guitare perdue ♫ Alexander
Like a Hobo ♫ Nathaniel
Entretien d'embauche ♫ Acis
Percée à jour ♫ Aleksey
Détrempée ♫ Rose
Valise échangée ♫ Kaleb
Un dernier verre ♫ Jordan



Bloc notes :


EN BREF :
✒︎ Elle a perdu son fiancé il y a 23 mois
✒︎ Elle se ballade toujours avec sa guitare et son carnet
✒︎ Elle joue aussi du piano, du violon et de la batterie.
✒︎ Elle apprend le saxophone et aimerait passer au violoncelle
✒︎ Elle ne quitte jamais sa bague de fiançailles
✒︎ Elle parle aussi bien français qu'anglais
✒︎ Elle écrit et compose des tubes (français et anglais) mais personne ne le sait.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'/Dompteuse de lutins
• ÂGE : 111 ans
• BLOC NOTE :


En ligne
Re: Help, I need somebody help [Nathouchou], le Mer 21 Juin 2017 - 21:14

Il ne restait plus qu’à attendre que les comprimés fassent un peu effet. Je ne me voilais pas la face, je savais que j’allais avoir quelques jours compliqués. Ça aurait tout de même pu être pire, c’est ce que je me disais pour me consoler. Je tentais de faire bonne figure car j’avais bien senti l’inquiétude de Nathaniel. Je n’avais pas envie qu’il se fasse du souci, c’était rien de grave. Dans le pire des cas, j’allais aller voir Adrian - mon voisin infirmier – si j’en ressentais le besoin. Mais j’étais certaine que tout finirait par passer et que bientôt cette soirée ne serait qu’un mauvais souvenir.

Alors pour essayer de rassurer Nathaniel, j’avais fait de l’humour sur une hypothétique séance photo dans mon état. Et bien décidée à changer de sujet, je l’avais interrogé sur la musique. Je l’observais mimer et je devais être plus à côté de la plaque que je ne le pensais car je n’avais pas compris tout de suite. J’avais froncé les sourcils avant de me répéter en boucle mentalement ses gestes avant de comprendre enfin. « Oh ! A l’université tu joues, mais c’est pas ta spécialité ? » Avais-je demandé pour être sûre d’avoir bien compris.

Je l’avais ensuite interrogé sur les raisons de son escapade nocturne. Je croyais comprendre que faire la fête ne faisait pas parti des loisirs de Nathaniel. Je n’étais pas une grande fêtarde même si je bossais dans un bar. Par contre, j’adorais aller au resto – je ne refusais quasiment jamais quand on me proposait d’y aller - boire un verre dans un pub ou un lieu où on pouvait allier musique et conversation mais les boites de nuit, tout ça, ce n’était pas ma tasse de thé. Par contre j’étais un oiseau de nuit, raisons pour lesquelles j’avais demandé à travailler les soirs. Je ne me couchais jamais tout de suite après le boulot et je trouvais souvent le sommeil au petit matin. Entre la fin de mon service et le moment où je dormais, je créais la plupart du temps. Heureusement que ma maison étouffait plutôt bien les sons, mes voisins auraient fini par avoir des envies de meurtre.

Je l’avais cru en escapade photo mais à nouveau il mima et je compris que ce n’était pas tout à fait ça. Il avait, de ce que je comprenais, décidé de délaisser la photo pour se balader, juste se balader. « C’est bien aussi » avais-je glissé avec un sourire. Après la peur, l’adrénaline et le choc, je sentais un énorme coup de barre s’abattre sur moi. Je luttais presque pour garder les yeux ouverts maintenant que j’avais trouvé une position à peu près confortable. « Je crois que je vais pas tenir très longtemps… Pardon » Le souci avec Nathaniel – et nous sommes bien d’accord pour dire que ce n’était pas un reproche – c’est que je ne pouvais pas discuter avec lui en fermant les yeux. Ça nécessitait de l’attention et de l’énergie d’entretenir la conversation avec le blondinet. Je faisais mon possible pour résister du coup mais le sommeil me gagnait petit à petit.

___________________
☼ Take an angel by the wings, Ask her for the strength to stay ☾

On est des enfants de la nuit de la mélancolie. Le crayon s’en est aguerri on est introverti. Sans un bruit attendre l’embellie abrité de la pluie. Comme nés de l’ombre et du soupir on est introverti. Mais sous le manteau de l’hiver, La nature entaille la chair. J’ai dans mon chagrin des cimetières, Le cœur trop pur pour vraiment m’y plaire.
Nathaniel Hills
avatar
Inscrit le : 20/05/2017
Messages : 55
Avatar : Jamie Campbell Bower
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Cissy
• ÂGE : 26
• BLOC NOTE :


Re: Help, I need somebody help [Nathouchou], le Mer 21 Juin 2017 - 23:52

Help, I need somebody help





Le temps. C'était là la meilleure chose qui pourrait aider Neela à oublier, ou du moins à mettre de côté, ce qui venait de se passer ce soir. Le temps et peut-être aussi la bonne compagnie. Si Nathaniel était capable de ça, il était toujours prêt à être là dès qu'elle en aurait besoin. Le fait que Neela parvienne à faire de l'humour, c'était plutôt positif et signalait déjà grandement un mieux. Nathaniel comprit qu'elle avait eut du mal avec ses signes cette fois-ci. Il n'avait qu'à voir sa tête pour s'en rendre compte. En même temps il ne pouvait lui jeter la pierre. Elle avait sûrement trop mal et d'autres idées en tête pour se concentrer sur ce qu'il voulait lui dire. Il se cala dans un coin de la tête de prendre cette provisoire faiblesse en compte pour lui faciliter la tâche. Mais heureusement, la jeune fille trouva néanmoins les bons mots. Nathaniel hocha la tête avec un petit sourire.

Le jeune homme pointa un temps en suspend en levant un doigt avant de se lever du divan. Il s'approcha d'une guitare qui était posée là et la montra du doigt à sa propriétaire avant de se désigner lui même en l'interrogeant du regard. Comprenant où il voulait en venir, Neela accepta qu'il s'en serve un moment. L'étudiant la remercia d'un signe de tête. En fait, Nathaniel voulait juste lui montrer son niveau, qui n'était pas nul, mais qui n'était pro non plus. En cours de musique, il avait la chance de pouvoir toucher à plusieurs instrument, mais n'était pas forcément doué pour tous. Il avait eut plus de facilité à la guitare. Il retourna s'asseoir près de Neela et fit quelques petites notes au hasard pour se mettre dans le bain. Peut-être qu'avec ça, il aidera encore plus à détendre l'atmosphère. Autant que ses cours de musique servent à quelque chose. Il entama ensuite l'un des morceaux qu'il réussissait le mieux. Il l'avait appris au bahut mais prenait vraiment plaisir à le jouer car il s'agissait d'un titre qu'il adorait tout particulièrement.


Le jeune homme jouait calmement et s'arrêta tout autant en douceur, et avec le sourire avant de reposer son regard sur Neela. Durant tout le temps de son jeu, c'était un peu comme si le temps s'était arrêté. Qu'il n'y avait que la musique autour des deux protagonistes, qu'elle était là pour apaiser les âmes.

Par la suite, la jeune femme se montrait toujours aussi curieuse en lui demandant ce qu'il fabriquait dehors à cette heure-ci et comprit qu'il n'y était que pour se balader. Mais Neela était bien fatiguée et c'était compréhensible après cette mésaventure. Elle n'hésita pas à le lui dire. Bien conscient de cela, Nathaniel se redressa aussitôt hors du canapé pour remettre l'instrument là où il l'avait trouvé avant de revenir vers elle avant de la désigner puis de coller ses mains jointes contre sa joue, la tête légèrement penché sur le côté. Si elle avait besoin, il était prêt également à l'aider à gagner sa chambre. En fait, c'était bien simple, le jeune homme était prêt à tout pour elle.





ft. Neela

___________________


Help, I need somebody help [Nathouchou]

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: South Austin :: The King's Tavern-