Partagez| .

« Tu peux courir à l’infini à la poursuite du bonheur, la terre est ronde autant l’attendre ici. »


Diane Duquesne
avatar
Inscrit le : 03/06/2017
Messages : 11
Avatar : Charlotte Le Bon
Crédits : (c)Shiya
Date de naissance : 17/03/1990
Bloc notes :

Afficher


« Tu peux courir à l’infini à la poursuite du bonheur, la terre est ronde autant l’attendre ici. », le Sam 3 Juin - 19:13


Diane Duquesne



Nom : Duquesne.  • Prénom : Diane  • Surnom : Diane, c'est suffisamment court non?   • Age et date de naissance :27 ans, je suis née le 13 mars 1990. • Lieu de naissance : Ici, à Austin, Texas. • Études/Métier : J'ai longtemps étudié dans le commerce. Mais finalement, de fil en aiguille, je suis devenue chauffeuse de taxi. J'ai ma propre licence et mes propres raisons. • Statut civil : Célibataire et désespérée • Orientation sexuelle : Hétéro • Célébrité sur l'avatar : La magnifique Charlotte Le Bon.


Physique :


Diane est une jeune femme plutôt grande. Elle mesure plus d'un mètre soixante quinze. Elle ressemble à une sorte d'asperge, elle est mince. Trop mince peut-être. Mais ça, elle n'y peut rien. Elle n'fait pas d'régime, elle n'se prive de rien, elle a juste pas d'hanches et pas de formes. Diane, elle se trouve pas très très jolie. L'seul truc qu'elle aime bien, c'est ses grands yeux vert et noisette. Ils changent parfois d'couleur, selon qu'il fasse clair ou sombre. Diane, elle a un grand sourire aussi, qui a disparu pendant de longues années, mais aujourd'hui, il ne se détache de son visage que très rarement. En ce moment, Diane, elle a des grands cheveux qu'elle ramasse souvent en queue de cheval. Parfois, ça lui arrive d'tout couper. Elle est pas très stable sur le plan capillaire, elle a pas d'codes. Un jour, elle peut s'lever, et en avoir marre d'sa touffe de cheveux, et tout couper. Puis elle va regretter, refaire pousser .. et recouper. Diane, elle s'maquille pas trop, elle estime qu'un peu de mascara, ça suffit. Pas d'blush, pas d'fond de teint, et très rarement du rouge à lèvre. Diane, elle est assez naturelle finalement. Elle n'a pas d'code non plus concernant ses vêtements. Elle peut aussi bien porter une robe courte avec des escarpins, ou alors porter un slim gris et un sweat à message avec une paire de baskets. Diane, elle fait tout à l'instinct, sans s'prendre la tête.

Caractère :


Bordel, c'pas facile de parler d'moi. Bon déjà, j'viens d'me rendre compte que j'suis pas capable d'entamer une phrase sans une allocution grossière. C'terrible ça, franchement! J'suis pas en mesure de tenir ma langue et d'pas lâcher des gros mots à longueur de temps. Pourtant, c'pas chez moi que j'ai appris ça. Mes parents sont plutôt des personnes employant un vocabulaire irréprochable. J'crois que ça viens d'Dallas et d'mon laisser-aller que j'ai connu étant jeune adulte. Alors ouais, j'suis grossière, mais j'essaye d'me soigner promis. Vous aurez compris, j'tiens pas ma langue. Grossière donc, mais j'suis aussi du genre à lâcher des réflexions maladroites à mes interlocuteurs. J'dis un peu tout c'qui me passe par la tête, sans vraiment de filtres. C'est souvent assez mal perçu parce que j'vais pas hésiter par exemple à rembarrer quelqu'un parce qu'il m'emmerde avec ses histoires -tiens encore un gros mot-. Cela dit, en plus d'être maladroite dans mes paroles, j'suis maladroite dans mes actes. Quand il y a une marche à s'prendre, un coin d'lit dans lequel se cogner, une branche d'arbre un peu trop basse, vous pouvez être sûrs que c'est pour moi. C'est terrible ça quand même. A force, vous allez vous dire que j'suis vraiment une personne peu fréquentable. Vous avez sans doute raison. Mais sachez, messieurs dames, qu'avant tout, c'est dur de parler d'soi sans être très très cruel. C'est plus facile d'se descendre, d'mettre en avant les choses qui ne vont pas, plutôt qu'd'exposer ses qualités. Faudrait pas passer pour une personne hautaine. Un peu de modestie merde! (gros mot again.) Modeste, sans doute, mais j'dirais surtout naturelle. J'cherche pas à calculer quoi que ce soit. La vie m'a suffisamment appris que rien n'était prévisible, rien n'était écris et que cela ne servait à rien de tenter de contrôler les choses. Alors, j'vis, sans me prendre la tête. Si j'ai pas envie d'faire un truc, alors j'le fais pas. Personne ne peut me forcer à faire quoi que ce soit. J'considère que tous les choix dans ma vie sont issu de mon propre chef. J'suis quelqu'un d'instinctif aussi. Pas question d'anticiper. C'est pour les faibles. Pas d'projet, pas de futur. Juste un instant T, un moment M. Quand même la vie a été une vraie connasse avec moi (oups i did it again), même si mon histoire devrait me pousser à ne plus jamais boire une goûte d'alcool, j'suis quelqu'un de définitivement fêtard. J'arrive très difficilement à résister à une soirée, à du champagne ou à d'la tequila. J'adore la nuit. Son ambiance. Ses gens. Et finalement, à chaque fois que j'fais la fête, que j'me rends ivre, et que j'rentre en vie, c'est une sorte de vengeance pour lui, voyez ? Et puis, l'alcool a délibérément le don de faire ressortir en moi un côté séductrice. J'adore me sentir désirer, charmer l'autre, et finalement j'me rends compte que j'envisage les relations uniquement de cette manière. L'amour, le romantisme, tout ça, ça m'fait un peu gerber. J'suis bien mieux à m'entourer de bons potes, de rigoler avec eux, et j'réserve les hommes qui m'plaisent davantage pour les charmer, les faire languir et me volatiliser. C'est ça qui m'fait marrer. Finalement, j'crois que j'prends la vie comme une immense mascarade, j'vis au jour le jour, j'profite des gens qui croisent ma route, j'me prends pas la tête.  
"J’essaye de trouver l’équilibre. À quoi ça sert de préparer l’avenir, si t’oublies de vivre ?" Orelsan.



Histoire :



Entrée en la matière. J'vais vous évitez les banalités d'ma vie. Du genre, j'suis née dans une famille aimante, blablabla. C'pas mon genre de m'étendre sur les choses futiles. Vous verrez par vous-même à quel point j'peux être impatiente. J'suis du genre à toujours vouloir aller dans le vif du sujet. J'estime qu'ma vie, jusqu'à mes vingt ans, elle nécessite pas d'détails. Mon père, canadien, était à la tête d'une agence bancaire au centre ville d'Austin. Ma mère, américaine pure souche, réunissait tous les clichés d'la femme de riche. Manucurée, blonde peroxydée, fringues griffés, elle n'a jamais travaillé. Entre nous, c'était une personne insignifiante sans grande intelligence. Nos rapports ont toujours été distants, jamais eu b'soin d'câlins ou d'attention. J'avais un grand frère, de deux ans mon aîné, Arthur. Destin funeste. J'y reviendrais. On vivait dans un pavillon, on était heureux, à notre manière. J'ai, en soi, vécu une enfance et une adolescence normale. Rien d'extraordinaire. Après avoir obtenu mon diplôme d'fin d'études, une nouvelle vie s'offrait à moi. J'allais pouvoir enfin partir d'la maison, et pour cela, j'avais postulé dans une université à Dallas. J'voulais m'tirer, voler d'mes propres ailes. Alors, au plus grand bonheur d'mon père et sûrement parce qu'aussi, il ne m'avait pas tellement donné le choix, j'ai entamé des études de commerce. Au delà des cours qui m'plaisait pas tellement, j'vivais comme j'en avais envie. Jusqu'ici tout allait bien.

Je lui en veux tellement. Les mois se passaient à Dallas. J'étais dans ces chambres universitaires bien trop étroites, entassé à trois. C'était pas le luxe mais on avait le mérite de profiter de la vie. Souvent en soirée, souvent en virée, rarement à étudier. J'passais mes examens, sans briller, mais j'validais. Jusque là, j'faisais toujours le minimum. C'était ma façon de vivre. J'me contentais d'obtenir de justesse, j'cherchais pas à exceller. Et puis, il y a eu cette soirée. Tout a basculé. Arthur était venu de San Diego passé une semaine chez moi. On s'était pris une chambre d'hôtel du tonnerre. On avait cassé l'porte-feuille mais pour Arthur, j'aurais décroché la lune. Mon frère, c'était mon exemple. J'lui aurais donné le bon dieu sans confession. Il avait une emprise sur moi qui l'fut fatal. En soirée, on avait rejoint une fête. On a bu. Inlassablement. Jusqu'à l'ivresse. On était heureux, j'étais fière d'être aux côtés d'Arthur. J'minaudais. Et puis, de verres en bières, on a décidé de tous bouger. On voulait aller en boite. Et puis, Arthur, ivre, avait décidé, coûte que coûte, qu'il prendrait sa voiture pour s'y rendre. J'me souviens encore le tirer par le bras, cacher ses clefs et lui hurler qu'il n'irait pas. Mais Arthur, il était buté, borné et plus fort que moi. J'le vois encore tituber mais m'assurer qu'il pouvait conduire. Finalement, il a prit sa voiture, et j'suis montée avec lui. J'refusais d'le laisser seul. Personne ne nous a retenu. On est parti, dans la nuit, pour son dernier voyage. Ce soir là, la nuit était claire, illuminé par les lumières de la ville et la lune blanche. J'jurais, encore et encore, mais lui n'écoutais pas. Il roulait, il semblait contrôler. J'étais saoule. On était saoul. Et puis, il y a eu ce carrefour. Ce feu rouge manqué. Cette voiture qui a frappé la voiture de plein fouet. J'entends encore le bruit du klaxonne. Les pneus qui crissent. L'effroyable fracas de la taule, du verre. Et j'entends encore ce silence. D'un coup. Plein rien. J'ouvre les yeux. Je suis en vie. Je ne distingue aucune douleur. Je regarde autour de moi. J'ne reconnais rien. Ma tête est coincée, je n'arrive pas à bouger. Mais j'suis en vie. Je souffle. J'esquisse même un sourire. J'ai fais un sacré doigt d'honneur à la mort, victorieuse d'un choc violent. "Arthur, ça va? On a eu chaud hein?" J'suis encore saoule, ça explique l'absence du mal. J'rigole doucement, et j'attends qu'Arthur me réponde. A cet instant, rien ne peut plus m'atteindre. On a survécu. J'attends. De longues secondes s'écoulent dans le silence, et mon sourire disparaît peu à peu. "Arthur, déconne pas hein." Cette fois, le doute m'immerge. On dit qu'un choc émotionnel permet parfois de retrouver sa lucidité. D'un coup, en quelques secondes, j'ne ressens plus l'ivresse et j'ai soudain l'impression que tout est limpide. "Arthur? Répond-moi s'il te plait." Ma voix tremble, j'sens doucement le monde s'écrouler autour de moi. Des larmes remplissent mes yeux. "Arthur ? .." Ma voix s'évanoui dans un torrent de sanglots. J'ai soudain très peur. J'essaye de bouger, j'libère un bras tandis que je tourne la tête pour chercher mon frère du regard. La douleur se réveille comme un coup de poignard dans ma colonne vertébrale. Je cris. Je pleure. Je panique. "ARTHUUR" Je n'ai plus que ce mot là en bouche. Mes yeux se posent sur son corps. Inanimé. Le sang recouvre son si beau visage. Je répète des dizaines de fois le prénom de mon frère et je découvre soudain que nous ne sommes pas si invincibles que ça. J'réalise que la mort s'est invitée ici, convive imprévisible. J'aimerais hurler, j'aimerais courir, j'aimerais le secouer, le prendre dans mes bras, j'aimerais le toucher. J'suis prisonnière. Quand bien même mon dos me fait souffrir dans cette position, j'parviens pas à détacher mon regard du sien. J'ai peur. J'me mets à lui parler alors. Tant que j'lui parle, il m'écoute, il ne peut donc pas mourir. Cruelle illusion. "Arthur, t'as pas le droit tu sais? Faut que tu t'réveilles, viens, on va sortir d'la, on va s'prendre dans nos bras, on va marcher, on va vivre. Arthur, j'te jure, si tu m'laisse là, j't'en voudrais, tu s'ras plus mon frère. Tu sais, t'as pas le droit. C'est interdit. [...] Tu sais Arthur, même si t'es mon frère, même si j't'aime, j'te déteste là. T'as été con. T'es con tu sais. Et moi aussi j'suis conne. On aurait pas du. Allé Arthur, ouvre tes yeux, regarde moi, souris moi, rigole avec moi, dis moi qu'tu vas bien. Viens. On va vivre." J'lui resté là, à lui parler, j'sais pas combien de temps. J'ai parlé, aussi longtemps que j'pouvais. Cela a peut-être duré une dizaine de minute. Avant que je ne sombre, la douleur ayant pris le pas sur mon esprit. Cet instant, jamais je ne l'oublierais. Jamais je n'oublierais mon frère. Cet enfoiré, têtu, que j'aimais.

Les semaines, les mois et les années sont passées. Tout était plus gris sans Arthur. J'ai mis longtemps à me remettre de sa mort. J'avais perdu ma joie de vivre. Et j'm'en voulais. J'lui en voulais. C'était une période assez sombre de ma vie. J'avais arrêté les études, j'travaillais dans une supérette simplement pour gagner de quoi manger et me loger. Je n'avais pas vraiment d'ambition, ni d'envie, et encore moins de motivation. Cela a duré deux ans. Mes parents étaient un peu inquiets pour moi, forcément. J'donnais plus trop de nouvelles et les rares fois où j'leur rendais visite, c'était triste, froid. Et puis, un jour, j'me suis regardé dans la glace. Et j'ai détesté ce que je voyais. Je haïssais ce que j'étais devenu. Et j'me suis dit que ma vie, elle continuait. Sans Arthur, mais elle se poursuivait quand même. J'avais pas le droit d'arrêter de vivre. J'ai décidé alors d'prendre les choses en main. J'voulais me rendre utile. Faire quelque chose qui avait du sens pour moi. J'ai décidé alors de devenir chauffeuse de taxi. Je me suis promis que je ne travaillerais que les nuits. Je voulais ramener à bon port toutes les personnes qui profitaient, qui faisaient la fête. A ma manière, je sauvais d'éventuelles vies. Quand j'ai trouvé cette voie, j'me suis rendue compte que cela m'aidait à tourner la page. J'ai retrouvé peu à peu le sourire, l'envie de vivre, et finalement j'trouvais ce métier très enrichissant. Les gens, en soirée, sont toujours d'bonne humeur ou alors très fatigués. Ca m'plaisait d'les ramener chez eux, savoir qu'ils allaient retrouver leur lit. Leur sécurité me rendait vivante. J'suis revenue vivre à Austin. J'pouvais plus arpenter les rues de Dallas sans ce que cela me ramène quelques années en arrière. Aujourd'hui, j'me sens bien. J'ai tourné la page, j'ai retrouvé une joie de vivre et une dynamique positive. J'prends chaque jour comme si c'était le dernier. Philosophie qui m'empêche de voir sur le long terme, j'parviens pas tellement à me projeter. Mais, c'est pas plus mal. Parce qu'on sait jamais d'quoi la journée et la nuit seront faites.



Prénom/Pseudo : Lou • Âge : 24 ans • Présence : Aussi souvent que possible. • Comment as-tu connu le forum ? Ah ça .. longue et douce histoire!  • Premier compte ou multi-compte ? J'suis un peu schizo dans ma tête, comme beaucoup ici Quelque chose à ajouter ? FARANDOLES ET MAILLOT D'BAIN, J'VOUS AIME PUTAIN !



___________________
«Ma voix saura se taire
Caresser ton visage , Le bercer pour l'hiver , De désir et d'orage , Faire de ton pire passé , Un océan de glace , Espérant te laisser , Là où les mers se croisent » by Wiise
Tyler L. Redfield
avatar
Inscrit le : 18/11/2016
Messages : 566
Avatar : Dylan O'Brien
Crédits : Everliam Bazzart google
Date de naissance : 02/11/1992
Mes rps : [ libre 1/6 ]
dispo par MP^^

▬Feat Jahan : ici
▬Feat Maxence : ici
▬Feat Christopher : ici
▬Feat Ismaël : ici
▬Feat Elijah : ici


Bloc notes :



- Tyler n'as eut qu'une relation sérieuse.
- Il a un tatouage d’ailes d’ange dans le dos, un des ailes est normal et l’autre n’est fait que d’os, il a aussi deux piercing a la langue horizontalement.
- Il a un chiot husky offert par Ryan.
- Il a les yeux bleu mais porte des lentilles marron, il n'y a que Matt, sont petit frère, qui soit au courant.
- Il a toujours aimer les hommes mais reste serviable avec les femmes.
- Il est toujours puceau.
- Il a perdu son premier amour (Ryan Carter) dans un accident de voiture, ou lui a surveccu.
- Il est co-directeur de la Carter corps car Ryan la mit dans son testament, mais se dernier n'a pas encore était ouvert a cause d'un enquête sur l'accident.
- Il a aussi hérité de la fortune et d'autre bien de Ryan.
- Il c'est déjà déguiser en elsa guerrière : ici ici ici ici



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Everliam
• ÂGE : 28
• BLOC NOTE : nop


En ligne
Re: « Tu peux courir à l’infini à la poursuite du bonheur, la terre est ronde autant l’attendre ici. », le Sam 3 Juin - 19:21

rebienvenue ^^

___________________
Jahan B. Zargari
I know I could never forget.
avatar
Inscrit le : 20/02/2017
Messages : 3822
Avatar : Tyler Joseph
Crédits : © avatar: malbe; signature-gif: tumblr.
Date de naissance : 16/12/1991
Mes rps :

Bloc notes :




Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: deathmetal ♆
• ÂGE : 22 ans
• BLOC NOTE : messagerie ouverte


Re: « Tu peux courir à l’infini à la poursuite du bonheur, la terre est ronde autant l’attendre ici. », le Sam 3 Juin - 19:22

Ree Lou' !
Hâte de découvrir ta dame

___________________


I don't give a damn about my reputation. Never said I wanted to improve my station. I'm only doing good when I'm having fun and I don't have to please no one. (➹)

Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: « Tu peux courir à l’infini à la poursuite du bonheur, la terre est ronde autant l’attendre ici. », le Sam 3 Juin - 19:27

TOI. Alala.. J'ai hâte d'en savoir plus sur ta jolie Diane et franchement, le début me plaît déjà beaucoup Bien évidemment, une nouvelle fois bienvenue avec cette charmante jeune femme ! Hâte pour de nouvelles histoires ! COURAGE MA GENTILLE ♥️
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: « Tu peux courir à l’infini à la poursuite du bonheur, la terre est ronde autant l’attendre ici. », le Sam 3 Juin - 20:15

Bienvenue
Marlon Ramirez
Un hombre sin suelo
avatar
Inscrit le : 12/12/2016
Messages : 4870
Avatar : DJ Cotrona
Crédits : Puckessa
Date de naissance : 15/06/1983
Mes rps :
Le plus simple, c'est d'aller voir mon journal de bord, en fait ! Si voulez un RP, venez me voir en MP et on en discute!

Bloc notes :
Marlon/Julian the best bromance






Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: « Tu peux courir à l’infini à la poursuite du bonheur, la terre est ronde autant l’attendre ici. », le Sam 3 Juin - 20:37

Je suis venu pour commenter le pseudo, que je trouve très beau, puis j'ai vu Charlotte Le Bon et je t'ai reconnue Very Happy

Quel début de fiche intrigant, et quelle histoire funeste! Hâte de découvrir le caractère de la demoiselle

___________________

Marlon
Sandra Kim
They said I could be anything, so I became a UNICORN
avatar
Inscrit le : 16/05/2017
Messages : 1609
Avatar : Kim Taeyeon
Crédits : Moi-même pour l'avatar et tumblr pour les gifs
Date de naissance : 11/06/1991
Bloc notes :


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Yunku-Chan
• ÂGE : 26 ans
• BLOC NOTE : Je ne suis plus libre pour rp en ce moment, mais vous pouvez m'envoyer un MP simplement pour papoter si vous voulez. Ça me fera plaisir de vous répondre ~ n//u//n


Re: « Tu peux courir à l’infini à la poursuite du bonheur, la terre est ronde autant l’attendre ici. », le Dim 4 Juin - 7:23

Bienvenue sur LBS, j'espère que tu t'amuseras bien parmi nous, bonne chance pour ta fiche
Albane W. Hollander
Tumbling through an endless diamond sky
avatar
Inscrit le : 04/03/2017
Messages : 2481
Avatar : Chloë Moretz
Crédits : vinyles idylles (avatar) ○ Beerus (signa)
Date de naissance : 07/07/1996
Mes rps :
INDISPONIBLE
Sidonie
Jill
Kelly
Sandra
Shanleigh
Jahan
Les malchanceux
(url coming)


Bloc notes :


broken crayons still color the same.


○ ○ ○ ○ ○


NOW
○ Son père est mort alors qu'elle n'avait toujours pas pu parler sérieusement avec lui.
○ Elle remet tout en question à propos de son adoption.
○ L'université a repris et elle a du mal à se concentrer.
○ Elle ne passe plus du tout dans sa famille, ça fait trop mal.
○ Elle se fait mine de rien du souci pour cette voyageuse égarée rencontrée à l'aéroport.

ABOUT ME
○ Aveugle dans une mer houleuse
○ Musicienne à la dérive sur son violon
○ Confidente à ses heures perdues
○ Mélancolique de toujours


○ ○ ○ ○ ○

#ShipArmy:
 






Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Tris (Emily)
• ÂGE : Sweet Sixteen
• BLOC NOTE :


Re: « Tu peux courir à l’infini à la poursuite du bonheur, la terre est ronde autant l’attendre ici. », le Dim 4 Juin - 11:36

Rebienvenuuue L'histoire est magnifiquement triste sur la fin

___________________
i'm wishing i could see that music lives. forever. that it's stronger than death. stronguer than time. and that it strength holds us together when nothing else can.
let us live
Diane Duquesne
avatar
Inscrit le : 03/06/2017
Messages : 11
Avatar : Charlotte Le Bon
Crédits : (c)Shiya
Date de naissance : 17/03/1990
Bloc notes :

Afficher


Re: « Tu peux courir à l’infini à la poursuite du bonheur, la terre est ronde autant l’attendre ici. », le Dim 4 Juin - 16:29

Tyler : merci beaucoup chaton

Jahan : merci petit loup ♥️♥️

Aloy : Ma gentille ♥️ En espérant qu'elle va te plaire Merci beaucoup

Elsa : Merci ma bichette ♥️

Marlon : Mercii beaucoup ma Thomate farcie

Sandra : Merci beaucoup ♥️♥️

Albane : Merci beaucoup ! (c'est pas encore la fin de l'histoire mais je suis contente qu'elle te plaise I love you

___________________
«Ma voix saura se taire
Caresser ton visage , Le bercer pour l'hiver , De désir et d'orage , Faire de ton pire passé , Un océan de glace , Espérant te laisser , Là où les mers se croisent » by Wiise
Alvérize Jenkins
ADMIN ∎ propriété d'Ezekiel ☽
avatar
Inscrit le : 20/06/2016
Messages : 1094
Avatar : Bridget Satterlee.
Mes rps : (3) - EzekielNellSilver

Bloc notes :




Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: yellowsubmarine
• ÂGE : 21 ans
• BLOC NOTE :


Re: « Tu peux courir à l’infini à la poursuite du bonheur, la terre est ronde autant l’attendre ici. », le Dim 4 Juin - 16:42

Rebienvenue I love you

___________________
walked into the room you know you made my eyes burn. you fit me better than my favourite sweater, and I know that love is mean, and love hurts... minori
Ruby Kingston
She needed a hero so
that's what she became
avatar
Inscrit le : 10/05/2016
Messages : 3690
Avatar : Blanca Suárez
Crédits : Avatar (inspiration) & Gifs (Tumblr and Myself)
Date de naissance : 09/03/1992
Mes rps :
[PAS DISPONIBLE]

SILVERDAK-HOLEIARITCHYKAIDANINTRIGUEFREDERIC



Bloc notes : EN CE MOMENT...
─ Elle vit avec Silver et Alpha
─ Elle envisage de changer de profession
─ Elle donne un cours à Dak-Ho
─ Elle fait du commérage avec Silver
─ Elle vient de rencontrer Kaidan



TO DO LIST ↓
• Adopter une boule de poils
✓ Se renseigner pour changer de carrière
✓ Économiser pour s'offrir des vacances
• Faire le tour du monde
• Faire une petite place à Leia dans son appartement

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Puckessa
• ÂGE :
• BLOC NOTE : Je préfère privilégier les réponses courtes et rapides. Vous êtes prévenus ! ♡


Re: « Tu peux courir à l’infini à la poursuite du bonheur, la terre est ronde autant l’attendre ici. », le Dim 4 Juin - 17:56

Re-bienvenue chez toi !
Hâte d'avoir le temps de lire ta présentation, je suis sûre que je vais adorer comme toujours.

___________________


you wanna be loved

I never told her that I liked the way she dances slightly out of time and pretends she knows the words to a song she's never heard. ♪
Nell Maisonneuve
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 21/12/2015
Messages : 4336
Avatar : Dave Franco
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 04/09/1991
Bloc notes :


Afficher


Re: « Tu peux courir à l’infini à la poursuite du bonheur, la terre est ronde autant l’attendre ici. », le Lun 5 Juin - 10:20

Rebienvenue mon p'ti césar !!

___________________

Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: « Tu peux courir à l’infini à la poursuite du bonheur, la terre est ronde autant l’attendre ici. », le Lun 5 Juin - 10:29

Bon retour avec ce nouveau personnage, hâte de découvrir son caractère. Nous aussi on t'aime Lou =)
Beth Burton
The wild girl
avatar
Inscrit le : 16/05/2014
Messages : 7769
Avatar : cailin russo
Crédits : malbe, the cutest
Date de naissance : 03/06/1992
Mes rps :
D I S P O (7/7)

Drink for me • Ian
A disturbing encounter II • William (#5)
Des secrets bien gardés • Zou (#2)
Lost on you • Clay (#7)
A l'heure où on s'couche • Alek (#2)
Danser sur les rails • Esmée
Humain en grève • Julian



Bloc notes :


• • • • • • • • • •
BYE BYE SUM', MORNING TIREDNESS
• • • • • • • • • •

ACTUALLY
• Clay crèche toujours chez elle
• Elle est sortie de l'hôpital
• Elle recommence à travailler
• Elle s'perd dans sa vie



« Love is a smoke made with the fume of sighs. »
SHAKESPEARE IN LOVE


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Lucie
• ÂGE : 17
• BLOC NOTE :


Re: « Tu peux courir à l’infini à la poursuite du bonheur, la terre est ronde autant l’attendre ici. », le Lun 5 Juin - 20:26

Orelsan dans l'titre, j'aime toujours autant tes références musicales ma lou! Re-bienvenue chez toi, avec ce tout nouveau personnage, elle a l'air de promettre en rp!

___________________
Je suis Humaine
Si on avait voulu se faire baiser par le gouvernement, on aurait élu James Franco!
 
Diane Duquesne
avatar
Inscrit le : 03/06/2017
Messages : 11
Avatar : Charlotte Le Bon
Crédits : (c)Shiya
Date de naissance : 17/03/1990
Bloc notes :

Afficher


Re: « Tu peux courir à l’infini à la poursuite du bonheur, la terre est ronde autant l’attendre ici. », le Mer 7 Juin - 16:48

Alvy : merci beaucoup

Ruby : Han merciii tu es trop mignonne

Nell : Mercii mon Bartabaac adoréé ♥️

Nathou : Merci beaucoup petit chaton ♥️

Beth : J'savais que j'allais te faire plaisir avec Orelsan Merci beaucoup ma chatoune ♥️

___________________
«Ma voix saura se taire
Caresser ton visage , Le bercer pour l'hiver , De désir et d'orage , Faire de ton pire passé , Un océan de glace , Espérant te laisser , Là où les mers se croisent » by Wiise
Nell Maisonneuve
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 21/12/2015
Messages : 4336
Avatar : Dave Franco
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 04/09/1991
Bloc notes :


Afficher


Re: « Tu peux courir à l’infini à la poursuite du bonheur, la terre est ronde autant l’attendre ici. », le Mer 7 Juin - 22:49

Je te valide
Tu connais la maison Wink

___________________

« Tu peux courir à l’infini à la poursuite du bonheur, la terre est ronde autant l’attendre ici. »

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Personnage :: Présentations :: Fiches validées-