Partagez| .

Libre - Surprise au confessionnal


Aimee Coldman
ADMIN ∎ Femme aussi douce
que ses patisseries
avatar
Inscrit le : 22/04/2016
Messages : 340
Avatar : Phoebe Tonkin
Date de naissance : 12/12/1989
Mes rps : Heather

Bloc notes : /

Afficher


Libre - Surprise au confessionnal , le Mer 31 Mai - 19:09

Mes pensées me pèsent. J’ai besoin de parler à quelqu’un, quelqu’un qui ne me jugera pas et qui sera capable de passer outre les apparences. Oui, c’est plus facile à dire qu’à faire. J’ai discuté avec Sarabella, avec Loly également, ainsi qu’avec mes parents. Ils sont tous adorables, m’apportant cette aide dont j’ai bien besoin, mais cette forme de tristesse, voir de pitié dans leurs yeux, m’insupporte terriblement. Du coup, après le déjeuner, j’observe ma mère faire la vaisselle. « Tu commences quand la chimio ? » me demande-t-elle alors comme si cette discussion était tout ce qu’il nous reste désormais. On ne parle même plus des boutiques, des dernières séries que j’ai regardées. Non, tout en revient à ce fichu cancer du sein… Et moi, je n’en peux plus. Du coup, pris d’une lassitude et d’un agacement extrême, je m’avance vers elle avant de lui coller un baiser sur la joue. « Je ne sais pas. Bientôt. Je dois y aller, la boutique ne pas va se tenir toute seule. » Je mens rarement à mes parents, voir jamais, mais là, je n’en peux plus. J’ai besoin de souffler, de me changer les idées. Et naturellement, je m’engouffre alors dans la ville, sans réfléchir à ma destination. Au bout d’une trentaine de minutes de marche, je m’arrête devant l’église. Ce lieu, je ne le fréquente jamais. Ou très peu disons. Pourtant, je décide d’y entrer, d’un pas hésitant. Je souris en regardant le christ sur sa croix au beau milieu de l’allée centrale. Je ne me sens pas vraiment à ma place ici et pourtant, je continue d’avancer, essayant de me remémorer tout ce qu’a pu me dire ma mère en m’amenant ici petite. Je finis par me diriger vers le confessionnal. Je m’y assois, ferme la porte devant moi. Je reste silencieuse pendant quelques minutes, ne sachant pas trop quoi dire. Je ne sais même pas s’il y a un curé de l’autre côté de la paroi à cette heure… « Y’a quelqu’un ? » Je demande alors.

Citation :
Si jamais vous n'avez pas trop d'idées pour répondre, voici une piste à laquelle j'avais pensé : la personne de l'autre côté répond en se faisant passer pour un prêtre (ou une soeur si c'est votre personnage est féminin). Ca peut entrainer une situation rigolote
Georgie Mc Combe
avatar
Inscrit le : 09/06/2017
Messages : 7
Avatar : Laurel Thoma
Crédits : Lillix
Date de naissance : 30/05/1996
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: Libre - Surprise au confessionnal , le Dim 18 Juin - 23:12

Besoins de calme. Tout ce vacarme, ces rues bondées. Trop. Il y a trop de vie, trop de monde, trop de rire et de sourires, d'amour. Pas assez de haine. Moi Georgie McCombe dit Jo j'ai besoins d'être apaisée, d'être seule. Je me faufile dans les ruelles sombres et pavées de plus en plus étroites. Ma fuite me ramméne finalement au cœur. Au cœur de la ville. L'église avec son clochet, central imposant. Dieu m'a bien guidé pour une fois.

Au final Dieu il sait que j'ai fait des bêtises, et mes pieds guidés par une force supérieure avancent vers le confessionnal. C'drôle la dernière fois que je suis venue j'avais 10 ans. Disons que c'est un rendez-vous tous les 10 ans, comme une piqûre de rappelle. Puis y'a sa voix. Une fille, elle demande si y'a quelqu'un. Je manque de rétorquer violemment une phrase de type "oui alors dégage sale bourge" mais je me rétracte voulant m'amuser. Torturer une sainte-ni-touche c'est mon activité favorite.

En cavale j'en ai joué des rôles mais celui d'une bonne sœur jamais. "Bonjour enfant de Dieu, je suis sœur Madeleine. Ton seigneur t'écoute à travers moi. Qu'as-tu fais de mal?"
Aimee Coldman
ADMIN ∎ Femme aussi douce
que ses patisseries
avatar
Inscrit le : 22/04/2016
Messages : 340
Avatar : Phoebe Tonkin
Date de naissance : 12/12/1989
Mes rps : Heather

Bloc notes : /

Afficher


Re: Libre - Surprise au confessionnal , le Mar 20 Juin - 0:17

« Euh… Je sais pas si j’suis vraiment une enfant de Dieu. Je ne viens jamais à la messe et… je ne suis pas vraiment croyante pour tout dire. » Je réponds, septique, ne sachant pas s’il est bon d’avouer cela. Elle pourrait me dire qu’il n’y a que les croyants qui ont le droit de se confesser peut-être ? Non, il est censé accepter tout le monde dans son église, l’autre, là-haut. Tant pis, je préfère être honnête, comme j’ai tendance à toujours l’être. « Et je ne pense pas avoir fait quelque chose de mal. » Cette question est étrange. Je ne m’y attendais pas vraiment mais en même temps, elle doit mieux connaitre le fonctionnement que moi, j’imagine. C’est ‘son boulot’ en théorie. « Peut-être rouler un peu trop vite ce matin… » Je cherche ce que j’aurais pu faire d’autre mais je ne vois pas vraiment. Bon, bien sûr, je ne suis pas parfaite hein, je fais des bêtises comme tout le monde mais rien qui ne mérite l’attention de cette sœur à mon humble avis. « Je venais parce que… » Pourquoi est-ce que je suis venue ? Je crois que même moi j’ignore cette réponse. « J’viens d’apprendre que j’ai un cancer et j’avais… besoin de parler à quelqu’un qui ne me prendrait pas en pitié. » Je commence à me rendre compte que je ne suis sans doute pas dans le bon endroit et que je ferais mieux de rentrer chez moi, ou bien d’aller travailler plutôt que de faire perdre son temps à cette femme – bien que je doute qu’elle ait mieux à faire étant donné qu’il n’y a pas foule à l’église.

Libre - Surprise au confessionnal

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Austin North :: Red River Church-