Partagez| .

Why is everything so heavy ? [Barth]


Swann Eberhart
ADMIN ∎ The Heart wants
what it wants
avatar
Inscrit le : 12/05/2016
Messages : 1350
Avatar : Natalie Portman
Crédits : Avatar : schizophrenic - Signature : Mag' - Gifs : Tumblr
Date de naissance : 14/05/1986
Mes rps :


DISPONIBLE

Dancing on my own ❥ Libre
To leave or not to leave? ❥ Libre
Ta maison est ma maison ❥ Fred
Fugue ❥ Avalon
Photograph ❥ Shanleigh
Heavy ❥ Barth
Deux roues ❥ Nick

Bloc notes :
EN CE MOMENT :
● On lui offre un job en or à New York.
● Elle a tenté de se suicider mais Lily lui a sauvé la vie.
● Elle vit chez Fred depuis sa sortie de l'hôpital.
● Elle est heureuse que Barth reste aux USA.
● Elle cherche un nouvel appartement, une nouvelle maison.
● Elle danse à nouveau.
● Elle crée son association et sa compagnie de danse.





LBS AWARDS 2017








Mon p'tit trophée =):
 


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'/Dompteuse de lutins
• ÂGE : 111 ans
• BLOC NOTE :


Why is everything so heavy ? [Barth], le Ven 19 Mai - 21:19

« Je n’comprend pas, Barth va rester pourquoi t’as pas l’air heureuse ? » Je regardais Lily incapable de lui fournir une explication. « Je le suis… C’est juste… Je sais pas… » « C’est compliqué pour toi en ce moment hein ? » Je levais des yeux humides vers elle, sans comprendre pourquoi d’un coup je me sentais si mélancolique. Je sentais les bras de Lily se refermer autour de moi. « Tu sais que je suis là hein… Tu le sais ? » « Oui… » J’avais fondu en larme dans ses bras, incapable de résister plus longtemps. Après de longues minutes à pleurer en silence je me détachais de Lily. « Le prince charmant n’est plus aussi charmant ? » J’avais haussé les épaules. « Je pensais être d’accord avec les silences, les choses dont il ne voulait pas parler mais les mensonges… Il ne me fait pas confiance, comment je peux lui faire confiance ? » Les mensonges étaient ce que je ne pouvais pas supporter. J’avais besoin de vérité, même quand elle fait mal. « Je sais pas quoi te dire… Mais t’es pas toute seule tu sais ? ça s’arrangera peut-être. Tu vas pouvoir retrouver Barth sans t’inquiéter de le voir partir. » « C’est au moins ça… » Et j’esquissais un faible sourire qui n’était pas vraiment convaincant. « Je dois y aller… Mais je reviens te voir et on se gavera de glace et de cochonnerie toute la soirée si tu veux. Ça fait du bien au moral. » J’avais fais « oui » de la tête et Lily était partie. Elle n’avait rien dit mais je la savais inquiète pour moi.

En croisant mon reflet dans le miroir de la salle de bain alors que je me passais de l’eau sur mon visage mon estomac se nouait. Il n’y avait pourtant que moi dans le reflet mais je n’aimais pas ce que je voyais. J’ai failli briser le miroir de colère au moment où on avait sonné à la porte. Après avoir tenté de me redonner une contenance, j’étais allée ouvrir et j’avais fait face à ma mère. Elle était entrée sans y être invitée une fois convaincue que j’étais toute seule.
Sa visite avait été pénible. J’avais eu le droit à des remarques comme toujours. J’avais encaissé sans rien dire, comme toujours. « Est-ce que tu m’écoutes Swann ? » « Oui. » « J’ai l’air de quoi en apprenant que tu montes ta compagnie et que tu ne me proposes même pas une place. » « Je pensais que t’aurais envie de profiter de la retraite. » Un affront, j’osais lui faire un affront en la traitant de retraitée alors qu’elle avait 50 ans et qu’elle pouvait encore, vu sa forme physique, enseigner la danse. La gifle était partie toute seule, ma mère n’avait jamais levé la main sur moi et je l’observais apeurée. Elle semblait aussi surprise que moi de son geste et s’approchait pour tenter de me prendre dans ses bras. Un câlin de pardon. Mais j’avais reculé.
« Je ne sais même plus comment m’y prendre avec toi… » Et après avoir levé les yeux au ciel et soupiré, elle avait attrapé son sac avant de quitter l’appartement. Elle avait eu un sursaut au moment de sortir et en apercevant Barth, je me reprenais, espérant que la marque sur ma joue ne serait pas trop visible. Je ne voulais pas l’inquiéter même si en dedans, je n’allais vraiment pas bien. Ma mère était passée tout droit, sans le saluer et je m’étais retrouvée seule avec Barth. « Hey ! Comment va le futur marié ? » Et j’avais fais en sorte d’avoir un grand sourire, contente de revoir Barth au milieu du tourbillon sombre dans lequel je m’embourbais.

___________________
I love making you believe What you get is what you see. But I'm so fake happy. I feel so fake happy. And I bet everybody here Is just as insincere. We're all so fake happy. And I know fake happy. I been doing a good job of makin' 'em think I'm quite alright But I hope I don't blink. You see its easy when I'm stomping on a beat But no one sees me when I crawl back underneath.
Barthelemy De Olivierec
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 12/01/2015
Messages : 2103
Avatar : Ian Somerhalder
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 04/09/1988
Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Why is everything so heavy ? [Barth], le Sam 20 Mai - 21:57

Les journées me semblent interminables. Hier, Lily est venue à la maison et nous avons eu une longue conversation, trouvant par trouvant un arrangement concernant mon problème de visa. Un mariage blanc. Ce n’est pas tellement que ça m’enchante de me marier dans de telles conditions mais c’est ce qui semble être la meilleure solution pour rester étant donné que le délai approche et que je n’ai trouvé aucun emploi pour ensuite… Comment voulez-vous faire des recherches alors que j’ai une somme astronomique de travail la journée comme le soir ? J’aurais bien envie de tout plaquer mais ça ne serait que donner une raison à la police de me réexpédier plus rapidement dans mon pays d’origine… Et l’absence de Swann, ce n’est qu’une ombre de plus au tableau, que je ne peux plus supporter. J’étais persuadé qu’elle m’appellerait hier. Lily m’avait promis de lui parler… Et pour autant, je reste encore aujourd’hui sans nouvelles. Mes messages restent sans réponse et dès que j’appelle, ça sonne occupé. Je tourne en rond dans la maison, impuissant. Les colocataires sont absents, encore une fois, chacun vacant à ses propres occupations. J’ai des copies à corriger, une bibliographie à préparer… Mais impossible de trouver la concentration nécessaire pour me mettre à la tache. Je finis donc par abandonner, regarde une énième fois mon téléphone et d’un coup d’un seul, je me lève, enfile ma veste et des chaussures, monte dans la voiture et me rend chez Swann.

Je mets un peu de temps à trouver le chemin de son nouvel appartement. Je n’y suis pas encore habitué et au final, la seule fois où j’y suis venu, c’est lors de son déménagement. Je me gare après avoir trouvé de la place assez facilement. Je sors de la voiture et me dirige presque en courant vers la porte d’entrée de son logement. J’espère seulement qu’elle sera là car je n’ai pas pensé une seconde à l’hypothèse contraire… Bientôt, cela ne fait pas de doute car des paroles assez fortes sortent de l’habitat, dont une voix qui ne m’est pas familière. Puis, j’entends un bruit étrange, une sorte de claquement, sans trop comprendre d’où cela peut venir. Le bruit de mes pas sur l’escalier vieillissant peut-être ? Non, cela semblait différent… Je m’approche encore et quelques instants, j’écoute derrière la porte pour mieux cerner ce qui peut se passer. Puis, celle-i s’ouvre avant que j’ai eu le temps de toquer. Je me recule instantanément alors qu’une quinquagénaire sort dans une forme de furie. « Bonjour. » Je prononce sans avoir aucune réponse en retour. Puis, je détache mon regard de cette dame et porte toute mon attention vers la belle brune qui m’a tant manqué. D’un regard à la fois inquiet et interrogateur, je dévisage Swann qui me parait étrange, pas comme d’habitude, sans que je puisse discerner ce qui cloche. Je tends mon index vers l’arrière de ma personne. « Je… C’était qui ? » Comme si cela me regarde… Puis, je fais un pas après avoir eu la réponse et je fais une bise à Swann. « Je commençais à croire que Lily ne t’avait rien dit vu que tu ne réponds à aucun de mes messages et appels. » Je dis pas très rassuré, redoutant la conversation qui nous attend. « J’en peux plus de ton absence dans ma vie… Qu’est-ce que je peux faire pour remédier à cela ? » Si elle a encore besoin de temps pour encaisser la situation, je comprendrais et je ferais avec mais là, j’ai besoin d’être fixé ! « Tu sais, j’ai dit oui à Lily parce que ça semble être la meilleure solution mais on peut tout annuler s’il faut… » J’enchaine presque aussitôt, à court d'arguments.
Swann Eberhart
ADMIN ∎ The Heart wants
what it wants
avatar
Inscrit le : 12/05/2016
Messages : 1350
Avatar : Natalie Portman
Crédits : Avatar : schizophrenic - Signature : Mag' - Gifs : Tumblr
Date de naissance : 14/05/1986
Mes rps :


DISPONIBLE

Dancing on my own ❥ Libre
To leave or not to leave? ❥ Libre
Ta maison est ma maison ❥ Fred
Fugue ❥ Avalon
Photograph ❥ Shanleigh
Heavy ❥ Barth
Deux roues ❥ Nick

Bloc notes :
EN CE MOMENT :
● On lui offre un job en or à New York.
● Elle a tenté de se suicider mais Lily lui a sauvé la vie.
● Elle vit chez Fred depuis sa sortie de l'hôpital.
● Elle est heureuse que Barth reste aux USA.
● Elle cherche un nouvel appartement, une nouvelle maison.
● Elle danse à nouveau.
● Elle crée son association et sa compagnie de danse.





LBS AWARDS 2017








Mon p'tit trophée =):
 


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'/Dompteuse de lutins
• ÂGE : 111 ans
• BLOC NOTE :


Re: Why is everything so heavy ? [Barth], le Lun 22 Mai - 0:53

Pas une seconde je m’étais inquiétée de savoir si Barth avait pu nous entendre à travers la porte. J’espérais surtout qu’il venait tout juste d’arriver quand ma mère avait quitté l’appartement. A la question de Barth, consciente que je n’allais pas pouvoir me dérober, je répondais. « Ma mère… » Je n’avais pas tellement envie de parler d’elle. Elle avait fait son retour dans ma vie à partir du moment où elle avait su que je montais ma propre compagnie de danse. Après plus de 3 ans de distance, maintenant que j’avais renoué avec la danse, elle revenait. Elle espérait s’immiscer, me donner encore la direction à suivre. Je résistais un peu plus qu’autrefois et ça ne lui plaisait pas. Ma mère me pompait toute mon énergie à chacune de ses venues.

Je fronçais les sourcils et relevait le regard vers Barth, sans comprendre de quoi il parlait. « Quels messages et appels ? » Hier soir Lily était venue me parler, elle était restée pour la nuit et au moment où on était allées se coucher, tard, j’avais envoyé un message à Barth. Le français n’avait jamais répondu, j’ai cru que c’était lui qui m’évitait à cause de la dernière fois. « Elle est venu me parler hier soir… » avais-je réussi à glisser. Je n’avais pas su quoi penser de tout ça. Elle m’avait dit qu’elle épouserait le français. Comme ça. De façon direct. Façon Lily. J’avais tenté de protesté mais elle avait à nouveau insisté sur le côté illégal, sur le fait qu’au moins entre Barth et elle tout serait toujours clair et que je ne devais pas sacrifier mes rêves. J’avais pas eu le courage de débattre et j’avais accepté même si quelque chose me gênait dans ce plan-là. Le fait que Barth se marie avec une autre, même s’il s’agissait de Lily… C’était cette idée-là qui me nouait l’estomac.

Les mots de Barth me touchaient en plein cœur. Ils me rappelaient à nouveau ce qui s’était passé la dernière fois et la manière dont on s’était quittés. Ou plutôt comment j’avais fuis de chez lui après avoir failli l’embrasser. Avant que je trouve quoi que ce soit à répondre, il enchaînait et je mettais quelques secondes avant de répondre, cherchant mes mots. Je relevais les yeux vers lui et esquissais un petit sourire. « Non. Non c’est sûrement la meilleure solution… Tu vas pouvoir rester et Lily s’en fiche, elle n’a personne dans sa vie et ne veut personne… Elle est libre de faire ce genre de choses… » J’avais l’impression de répéter les arguments de la ballerine rockeuse comme un petit perroquet. « J’ai pas envie de te perdre… Ni que tu quittes les Etats-Unis où tu es heureux… Tu as bien fait d’accepter… » Je le prenais dans mes bras pour un gros câlin. Le bonheur de Barth, c’était le plus important. Je me détachais doucement et essuyais une larme. « Pardon… Je suis juste vraiment soulagée… » Et je me forçais à lui sourire comme je souriais à tout le monde depuis des semaines alors que ça n’allait pas.

Fred était revenu, Logan m’avait menti, Ma mère était de retour elle aussi, j’avais failli perdre Barth, mes angoisses étaient revenues. Je n’en pouvais plus mais je ne laissais rien paraître ou en tout cas, je minimisais l’état dans lequel j’étais en réalité. J’étais douée pour ça. Lily était la seule à avoir des doutes mais c’est parce qu’on avait été inséparables toute notre vie. « J’espère que t’es venu me demander d’être ta témoin j’espère ? » L’humour, c’était la meilleur façon de donner le change. Je fronçais les sourcils en repensant à cette histoire de messages et d'appel. « Je t'ai envoyé un message hier, tu n'as pas répondu. Tu l'as pas eu? J'ai pas eu tes messages et tes appels d'ailleurs... J'aurais répondu sinon... J'imagine pas ma vie sans toi, je t'aurais pas ignoré comme ça »

___________________
I love making you believe What you get is what you see. But I'm so fake happy. I feel so fake happy. And I bet everybody here Is just as insincere. We're all so fake happy. And I know fake happy. I been doing a good job of makin' 'em think I'm quite alright But I hope I don't blink. You see its easy when I'm stomping on a beat But no one sees me when I crawl back underneath.
Barthelemy De Olivierec
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 12/01/2015
Messages : 2103
Avatar : Ian Somerhalder
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 04/09/1988
Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Why is everything so heavy ? [Barth], le Dim 28 Mai - 12:22

Sa mère ? Aux dernières nouvelles, les rapports entre les deux femmes étaient plutôt tendues, même si je n’avais jamais rencontré la génitrice. Cela expliquerait le fait que Swann ne soit pas dans son meilleur état… Il sera toujours temps de revenir sur le sujet plus tard car pour l’instant, j’ai des choses bien plus importants à régler, et en particulier le fait que l’amitié qui me lie à la jeune femme est en péril à cause de ces histoires de mariage. Plus aucune nouvelle et je commence sérieusement à m’inquiéter. Pourtant, elle ne semble pas me rejeter, ce qui est un bon point de commencement. Je lui pose mille et une questions, les enchainant. Je n’ai plus grand-chose à perdre si je l’ai déjà perdu. Pourtant, je ne veux tellement pas que ce soit le cas. Sans Swann, est-ce que j’ai encore une raison de rester en ville ? Dans d’autres circonstances, j’en trouverais énormément mais là, il n’y a qu’elle dans ma tête et mon amour pour elle, même si elle n’en a pas conscience. Je sais bien qu’elle est avec le fameux Logan mais est-ce que ça m’empêche pour autant d’être amoureux d’elle ? Non malheureusement… Pourtant, il y a eu cette soirée avec Neela il y a deux jours… Une soirée pleine en rebondissement qui m’a laissé un petit goût que je ne saurais décrire… N’est-ce que de la nostalgie ?

« Bah ceux que je t’ai envoyé depuis hier… » Une bonne dizaine de sms et au moins deux appels qui n’ont pas abouti, comme si la ligne était occupée… D’ailleurs, si j’avais voulu passer pour un harceleur, voilà qui est fait… Je pense que je n’aurais pas pu mieux m’y prendre… Puis, je comprends que les deux femmes se sont parlées. Heureusement dans un sens, étant donné que Lily avait mentionné qu’elle le ferait. Soi disant que Swann accepterait mieux si l’idée venait d’elle. Je n’avais pas jugé utile de la contredire de toute façon puisque je ne me voyais pas faire une telle annonce au beau cygne. Je suis prêt à renoncer à tout et faire tout ce que la jeune femme voudra, du moment qu’elle ne m’en veut pas… Alors, j’attends comme un désespéré sur le perron, les secondes défilant comme si elles étaient des heures. Qu’en pense-t-elle ? Et puis, je l’apprends enfin, ce qui sonne être comme un soulagement, bien que plus amer que ce que j’aurais pensé. Au final, est-ce que je n’aurais pas préféré qu’elle me dise que non, c’était avec elle que je me marierais, comme c’était prévu au départ ? J’aurais été son mari. Je l’aurais aimé toute ma vie. Elle aurait appris à m’aimer aussi avec le temps, et pas que d’une manière amicale. Et nous aurions eu une famille, deux beaux enfants au regard pétillant de leur mère. Ca aurait pu être magique en effet vu comme cela… Mais je me reprends ! Il ne faut pas penser à cela. Il ne s’agit pas de mon bonheur dans tout cela mais du sien ! Je gagne déjà le droit de rester Austin alors est-ce que je peux me permettre de vouloir plus ? Mon cerveau me dit que c’est bien suffisant, même si mon cœur semble penser autrement.

Un sourire m’échappe, rassuré alors que nos corps se rapprochent dans une étreinte amicale. Mon estomac se dénoue progressivement. « J’ai eu tellement peur… Tu n’imagines même pas. » Je ne suis pas le genre d’homme à cacher ses émotions et Swann le sait. Je n’ai pas peur de montrer ce que je ressens, même si certaines choses sont mieux lorsqu’elles sont cachées. « Pleure pas s’il te plait ! » Une larme se met aussi à couler le long de ma joue. Le trop plein d’émotions qui ressort. Nous n’avons pas l’air mieux que lorsque nous nous étions quittés quelques jours plus tôt, à croire que je ne suis bon qu’à faire pleurer la belle. Puis, je me mets à rire légèrement lorsqu’elle me demande pour le témoin. Elle a le don pour user de légèreté dans les bons moments, et pourtant, j’ai l’impression que sa voix n’a pas le même ton que d’habitude. « Je pensais que tu serais celui de Lily… » Du coup, je ne m’étais pas trop posé la question. Et pour tout dire, cela n’avait pas été le moins de mes préoccupations ces derniers jours. « Mais ce serait un grand plaisir que tu me ferais ! » Ce serait ma manière d’être près d’elle dans ce moment quelque peu atypique, même si j’aurais préféré qu’elle soit assise sur la chaise de l’autre côté de moi, dans une robe bien différente.

« Non, je n’ai rien eu… »
Par réflexe, je prends mon téléphone pour vérifier. Toujours rien… « C’est bizarre… » Sans doute un problème de réseau ? Un fichu problème de réseau qui m’aurait fait m’inquiéter pour rien donc ? M’enfin, le tout est arrangé alors est-ce si grave ? Quelque chose me turlupine davantage et je décide donc de ne pas élucider ce mystère là. « Swann… Est-ce que t’es sure que ça va ? T’as pas… la même voix que d’habitude… » J’espère qu’elle ne m’en voudra pas de poser la question. « Il s’est passé quelque chose avec ta mère avant que j’arrive ? J’ai entendu parler fort… » J’espère que ce n’est que ça en tout cas… Et je pourrais parfaitement le comprendre. D’un autre côté, je ne veux pas que la jeune femme se confie si elle n’en a pas envie…
Swann Eberhart
ADMIN ∎ The Heart wants
what it wants
avatar
Inscrit le : 12/05/2016
Messages : 1350
Avatar : Natalie Portman
Crédits : Avatar : schizophrenic - Signature : Mag' - Gifs : Tumblr
Date de naissance : 14/05/1986
Mes rps :


DISPONIBLE

Dancing on my own ❥ Libre
To leave or not to leave? ❥ Libre
Ta maison est ma maison ❥ Fred
Fugue ❥ Avalon
Photograph ❥ Shanleigh
Heavy ❥ Barth
Deux roues ❥ Nick

Bloc notes :
EN CE MOMENT :
● On lui offre un job en or à New York.
● Elle a tenté de se suicider mais Lily lui a sauvé la vie.
● Elle vit chez Fred depuis sa sortie de l'hôpital.
● Elle est heureuse que Barth reste aux USA.
● Elle cherche un nouvel appartement, une nouvelle maison.
● Elle danse à nouveau.
● Elle crée son association et sa compagnie de danse.





LBS AWARDS 2017








Mon p'tit trophée =):
 


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'/Dompteuse de lutins
• ÂGE : 111 ans
• BLOC NOTE :


Re: Why is everything so heavy ? [Barth], le Lun 29 Mai - 22:07

J’avais beau chercher, je ne me souvenais pas avoir eu de messages ou d’appel de Barth. « Je n’ai rien eu… » Je l’observais avec un air perplexe. « Un problème de portable peut-être ? » pour dissiper le moindre doute j’avais attrapé mon portable pour vérifier mais aucune trace de message ou d’appels du français. « non, vraiment rien. »

On avait beaucoup parlé avec Lily de cette idée de mariage, d’elle prenant ma place dans ce plan. On avait crevé l’abcès, reparlé de ce baiser manqué entre Barth et moi. De ce que ça voulait dire et du flou que je ressentais. J’étais un cœur d’artichaut mais au fond je savais que même si j’aimais Barth de tout mon cœur comme un ami et que j’avais énormément d’affection pour lui, ça n’était pas de l’amour. Lily avait raison, me marier avec Barth n’aurait pas été une bonne idée. J’aurais joué avec ses sentiments en quelque sorte et même si à la fin ça lui permettait de rester, ce n’était pas quelque chose de juste. Au moins, avec Lily, les choses resteraient claires à tout moment. C’était la meilleure solution même si je me demandais comment Barth arriverait à supporter Lily… C’était une vraie tornade quand elle s’y mettait.
Au final, tout se terminait avec un câlin et particulièrement à fleur de peau, je laissais échapper une larme. « Pardon… » Et je tendais la main pour essuyer la larme que lui-même avait laissé couler. « Mais toi non plus alors… Ne pleure pas ! » J’avais souris avant d’essayer de plaisanter et de détendre l’atmosphère en exigeant d’être son témoin. « Non… Je crois qu’elle pense à demander à Raphael. Ils se sont vraiment rapprochés pendant leur cohabitation… » Lily était comme ça. Elle pouvait faire du rentre dedans à un type, ne pas se vexer si le type ne répondait pas à ses avances et en faire son meilleur ami. Elle ne s’attachait jamais amoureusement mais elle pouvait facilement donner son amitié grâce à son instinct qui ne la trompait que très rarement. Raph était devenu un de ses amis et je comprenais son choix de lui demander d’être son témoin. « Alors considère moi comme ton témoin. » Il fallait jouer le jeu et j’étais prête à m’investir pour leur organiser un chouette mariage. « Lily s’en fout mais je vous aiderai à préparer le mariage que toi tu mérites. » J’avais pointé son torse du doigt en prononçant « toi ». Il méritait un joli moment.

On avait à nouveau évoqué nos soucis de communication et avait haussé les épaules. « Essaye de le redémarrer ? Des fois ça marche. » Je n’étais pas la reine de l’électronique mais bon. Je ne m’attendais pas à un tel changement de sujet et relevait les yeux vers Swann, gênée par sa question. « ça va… C’est rien… » Je ne voulais pas lui parler de Logan, ni de Fred de retour. Mes vraies blessures. Alors quand il évoquait ma mère, je sautais sur l’occasion d’avoir une bonne excuse pour ne pas être dans mon assiette. « On s’est disputées parce que je suis en train de créer ma compagnie de danse, tu sais ? » Je lui en avais déjà parlé. La compagnie permettrait de jouer des ballets et d’en créer d’autres. Il y aurait aussi un studio de danse pour des cours et des stages. Je créais ma propre entreprise au final. « Ma mère veut mettre son grain de sel. Forcément, je danse à nouveau, je crée un truc, elle veut sa part du gâteau… » J’étais amère en l’évoquant. « Elle veut une place et moi je ne veux pas lui en donner donc c’est tendu… » Je ne sais pas comment tout ça finirait. Lily avait dit qu’elle ne la laisserait pas faire mais face à ma mère je n’étais qu’un petit agneau incapable de riposter. Elle savait tellement prendre le dessus.

___________________
I love making you believe What you get is what you see. But I'm so fake happy. I feel so fake happy. And I bet everybody here Is just as insincere. We're all so fake happy. And I know fake happy. I been doing a good job of makin' 'em think I'm quite alright But I hope I don't blink. You see its easy when I'm stomping on a beat But no one sees me when I crawl back underneath.
Barthelemy De Olivierec
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 12/01/2015
Messages : 2103
Avatar : Ian Somerhalder
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 04/09/1988
Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Why is everything so heavy ? [Barth], le Jeu 1 Juin - 13:27

Je finis par hausser les épaules. Très étrange ces histoires de sms mais je suis tout de même soulagé de savoir que ce n’était pas un souhait de pas me parler. Barthelemy ou l’art de se faire des films et d’imaginer le pire quand même… Dire que je suis resté pendant deux jours à m’imaginer tout un tas de scène et à me faire du mouron comme ce n’est pas permis… Mieux vaudrait en rire mais je suis bien trop préoccupé pour cela.

On finit dans les bras l’un de l’autre. Comment est-ce qu’on peut être aussi bête ? Deux âmes désespérées qui s’aiment, chacun d’une manière différente, mais qui sont bien incapables de se séparer, de se disputer… Tout simplement, deux âmes qui donneraient tout pour ne jamais se perdre et ne jamais être séparés. On arrête avec nos larmes, c’est ce qu’il y a de mieux à faire. Je lui adresse un sourire, me plongeant dans ses yeux. Puis, on en vient à parler des témoins du mariage, ce qui jusqu’à maintenant était le moindre de mes soucis. « Tout ce que tu veux. » Je m’en ferais une grande joie.

On reparle de nos soucis de téléphone.

Et bientôt, c’est à mon tour de plaisanter. « T’es consciente que Lily va te tuer si tu mets toute la déco en mode rose à paillettes hein ?! » Heureusement, ce n’est pas ce que je souhaite non plus. La vérité, c’est qu’on fera sans doute ça entre nous, rapidement, sans inviter trop de monde. D’ailleurs, pas de repas non plus… J’avoue que je n’en ai pas spécialement envie… Et puis, si nous divorçons une fois mes papiers obtenus, je pourrais toujours me remarier en grandes pompes cette fois. Un mariage qui ce coup-là, signifiera vraiment quelque chose.

« Alors comme ça, tu te fais remplacer par Raphael. » Je lui dis avec un sourire amusé en coin. « Elle n’a pas réussi à le séduire donc c’est sa nouvelle tactique ? » Je me mets à rire. Après tout ce que m’a raconté Swann au sujet de sa meilleure amie, je me permets de parler de ma future femme sans même la connaitre réellement.

Puis, quand on a terminé, je me rends bien compte que la demoiselle n’est pas dans son assiette depuis que je suis arrivé. J’ai peur de me faire des idées et pourtant, je suis plutôt sûr de moi. Du coup, j’aborde le sujet, pensant que tout cela est dû à une éventuelle discussion avec sa mère. Et il semble que j’ai touché du doigt la corde sensible. J’émets une grimace. « Si tu veux mon avis, continue à te battre pour ce que tu souhaites. Ce n’est pas toujours facile mais ça en vaut la peine. » Cela me rappelle tellement les discussions que j’ai eu avec mes parents avant mon départ… Finalement, j’ai décidé de tout quitter sans les en avertir, sans leur dire où j’allais puisque c’était la seule solution. Encore aujourd’hui, nos rapports n’ont plus rien à voir. « Tu n’es pas ta mère. Tu l’as dit plusieurs fois toi-même que tu ne souhaitais pas lui ressembler. Alors garde ton petit trésor pour toi toute seule, tu as bien raison. » Je tente un sourire rassurant. « Y’avait que ça hein ? » Je pose la question, tout en m’attendant à une réponse positive. Néanmoins, je préfère m’en assurer car je ne serais pas un bon ami sans ça.
Swann Eberhart
ADMIN ∎ The Heart wants
what it wants
avatar
Inscrit le : 12/05/2016
Messages : 1350
Avatar : Natalie Portman
Crédits : Avatar : schizophrenic - Signature : Mag' - Gifs : Tumblr
Date de naissance : 14/05/1986
Mes rps :


DISPONIBLE

Dancing on my own ❥ Libre
To leave or not to leave? ❥ Libre
Ta maison est ma maison ❥ Fred
Fugue ❥ Avalon
Photograph ❥ Shanleigh
Heavy ❥ Barth
Deux roues ❥ Nick

Bloc notes :
EN CE MOMENT :
● On lui offre un job en or à New York.
● Elle a tenté de se suicider mais Lily lui a sauvé la vie.
● Elle vit chez Fred depuis sa sortie de l'hôpital.
● Elle est heureuse que Barth reste aux USA.
● Elle cherche un nouvel appartement, une nouvelle maison.
● Elle danse à nouveau.
● Elle crée son association et sa compagnie de danse.





LBS AWARDS 2017








Mon p'tit trophée =):
 


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'/Dompteuse de lutins
• ÂGE : 111 ans
• BLOC NOTE :


Re: Why is everything so heavy ? [Barth], le Ven 2 Juin - 21:00

J’imaginais une décoration de mariage kitsch, avec du rose et des paillettes partout et Barth parvenait à m’arracher un rire, l’un des rares de ces derniers temps. « Qui te dit que je mettrai des paillettes partout… Je suis plus féminine que Lily mais le délire barbie, c’est pas trop mon truc. » Je souriais amusée et reprenait la parole. « C’est juste que si vous voulez être crédible, vous dire oui dans un bureau à la mairie sans faire au moins un vrai dîner avec vos proches, sans qu’elle porte de jolie robe, ce n’est pas une bonne idée. Alors laissez-moi vous aider un petit peu. » Même si ça resterait un faux mariage et que ça me ferait bizarre de voir Lily se marier, et Barth aussi.

Je souriais amusée à nouveau et éclatait de rire à la remarque de Barth sur Raphael. « Tout à fait! Non je plaisante » Je levais les yeux au ciel, Lily était un sacré numéro. « C’est vrai qu’elle lui a couru après mais tu sais Lily elle fait pas vraiment dans les sentiments… Il n’a pas été intéressé, elle est passée à autre chose. Par contre à force de vivre avec lui, ils se sont rapprochés et c’est son ami. » je fronçais les sourcils en réalisant. « T’as raison, je devrais être jalouse en fait. » Je plaisantais mais au fond, je devais avouer que j’avais peur que Lily préfère Raph qui accumulait moins de problèmes que moi. Enfin bref, encore une pensée sombre qui tournait dans ma tête.

Je savais bien au fond que Barth avait raison, qu’il fallait que je me batte, que je suive mon cœur et que je ne cède pas. Mais j’étais fatiguée. Usée. Vidée de toute force. « Je sais. » oui, je savais mais je cherchais mon courage. « Je sais que je ne suis pas elle. J’en ai conscience. C’est elle qui a toujours vécu à travers moi même si je ne voulais pas toujours le reconnaître. » je baissais les yeux, attristée par la situation. « Elle a un tel pouvoir sur moi… ça n’a toujours été qu’elle et moi, je n’ai jamais connu mon père. Elle et moi contre le reste du monde… » C’était difficile d’échapper à l’emprise psychologique de quelqu’un dont on était la victime. Ce fameux syndrome de Stockholm. « Enfin bref, j’ai pas envie d’en parler pendant des heures, ça n’en vaut pas la peine. »

Mais face à la question de Barth, je me force à sourire. Ce sourire de façade qui arrive à tromper mon petit monde. « Oui, t’inquiète pas… ça passera. » ou pas. « Parlons plutôt de toi tu veux bien ? Même si la manière est pas terrible, t’es soulagé de pouvoir rester ? » Je posais mes mains sur ses épaules. « Raconte moi des trucs positifs qu’on oublie un peu ma mère ! » Et tout ce qui clochait. Les menteurs. Les manipulateurs. Les déceptions et les peine de cœur.

___________________
I love making you believe What you get is what you see. But I'm so fake happy. I feel so fake happy. And I bet everybody here Is just as insincere. We're all so fake happy. And I know fake happy. I been doing a good job of makin' 'em think I'm quite alright But I hope I don't blink. You see its easy when I'm stomping on a beat But no one sees me when I crawl back underneath.
Barthelemy De Olivierec
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 12/01/2015
Messages : 2103
Avatar : Ian Somerhalder
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 04/09/1988
Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Why is everything so heavy ? [Barth], le Jeu 8 Juin - 16:46

« Bah tu sais, même les vrais amoureux, ça arrive qu’ils se marient entre deux témoins. Mais comme tu voudras. »

Je sens que je n’ai pas vraiment le choix et puis, Swann parviendra sans problème à convaincre Lily. Et merde, elle a raison. On ne sait pas combien de temps durera cette fausse idylle, ce mariage et si c’est la seule occasion que j’ai dans ma vie de vivre ce jour exceptionnel, autant n’avoir aucun regret. Même si l’absence de mes parents et de ma sœur restera toujours un regret… Quoi qu’il arrive, je ne pourrais pas les inviter, à moins que ce soit Maxine qui porte la robe de mariée donc bon… Du coup, je finis par lui sourire, plutôt content et satisfait même si j’aurais encore du mal à l’admettre.

« Tu ne vas quand même pas me faire croire que s’il changeait d’avis, elle refuserait ? »

Lily est au courant d’une chose essentielle : je ne lui demande pas la monogamie, surtout étant donné qu’on risque de ne pas coucher ensemble… Enfin, disons que ce n’est pas au programme du jour en tout cas, même si on ne sait jamais de quoi sera fait le futur. Nous ne sommes plus au 15ème siècle et plus personne ne nous obligé à consommer le mariage il me semble… Et ce n’est pas avec Swann dans la tête que j’y parviendrais malheureusement…

« C’est cool en tout cas qu’ils se soient rapprochés ! C’est qu’elle ne doit pas être si difficile que ça à vivre. Je devrais pouvoir la supporter. »

Je dois admettre que j’ai quelques appréhensions sur notre future vie à deux mais nous ferons en sorte que tout se passe bien. De mon côté, je lui laisserais la place dont elle a besoin et je tacherais de ne pas être trop chiant ou demandant. Enfin bon on verra. Le beau cygne m’a peut-être inquiété pour rien avec tout ce qu’elle m’a raconté au fond.

Puis, on aborde la mère de Swann est la place un peu trop importante qu’elle prend dans les projets de la belle. Je suis bien conscient que je n’ai pas de mots à dire là-dessus mais je ne peux m’empêcher de formuler quelques conseils tout de même, qui ne semblent pas tomber dans l’oreille d’une sourde, de là où je me tiens. Enfin, peut-être pas tant que ça finalement, je réalise en continuant de l’écouter.

« Si tu as besoin que j’aille lui parler, tu n’as qu’un mot à dire. » De quel droit est-ce que je me mèle de tout cela ? Je me sens bien trop impliqué dans la vie de la jeune femme mais elle était prête à tout abandonner pour moi et j’avoue que j’en ferais autant sans hésiter une seule seconde. « Mais maintenant tu n’es plus seule Swann. Il n’y a pas qu’elle et toi. Il y a toi, moi, Lily, Logan… Et encore, je dois en oublier ! »

Je tente un sourire encourageant ! Si elle ne souhaite plus en parler, il n’y a aucun souci. J’asquiesce, sans pour autant pouvoir m’empêcher de lui demander s’il n’y a que ça. Je sens que ce n’est pas le cas mais je n’ai pas le flair de sa meilleure amie. Je suis juste un mec, un mec qui ne voit pas tout, même chez les personnes qu’il connait le mieux et surtout, je n’ai pas envie de la mettre de mauvaise humeur alors je préfère ne pas insister.

« Oui très ! La vie va être complètement différente mais tant que mes amis ont toujours leur place dedans, tout devrait bien se passer. » J’y crois et je tente de me convaincre. Il est toujours difficile de savoir de quoi l’avenir sera fait en vérité… Et je réfléchis à ce que je pourrais lui raconter pour lui changer les idées. « J’ai retrouvé une amie de France, une de mes premières copines pour tout dire. Le monde est petit hein ? On le dit souvent mais je n’avais jamais pensé autant… Enfin, il n’y a rien de vraiment croustillant à raconter alors j’ai pas tellement de détails à fournir… » C'est surtout que je ne sais pas pourquoi j'ai abordé Neela avec Swann...
Swann Eberhart
ADMIN ∎ The Heart wants
what it wants
avatar
Inscrit le : 12/05/2016
Messages : 1350
Avatar : Natalie Portman
Crédits : Avatar : schizophrenic - Signature : Mag' - Gifs : Tumblr
Date de naissance : 14/05/1986
Mes rps :


DISPONIBLE

Dancing on my own ❥ Libre
To leave or not to leave? ❥ Libre
Ta maison est ma maison ❥ Fred
Fugue ❥ Avalon
Photograph ❥ Shanleigh
Heavy ❥ Barth
Deux roues ❥ Nick

Bloc notes :
EN CE MOMENT :
● On lui offre un job en or à New York.
● Elle a tenté de se suicider mais Lily lui a sauvé la vie.
● Elle vit chez Fred depuis sa sortie de l'hôpital.
● Elle est heureuse que Barth reste aux USA.
● Elle cherche un nouvel appartement, une nouvelle maison.
● Elle danse à nouveau.
● Elle crée son association et sa compagnie de danse.





LBS AWARDS 2017








Mon p'tit trophée =):
 


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'/Dompteuse de lutins
• ÂGE : 111 ans
• BLOC NOTE :


Re: Why is everything so heavy ? [Barth], le Ven 9 Juin - 19:07

« Lily ne me laissera surement pas trop faire de toute façon… » Je haussais les épaules et esquissais un sourire. « Je suis sûre que tu seras tout beau dans ton joli costume. » Et je ressentais un petit pincement au cœur en imaginant la scène. Lily aussi serait magnifique dans sa robe, j’en étais certaine. J’aurais dû me réjouir de savoir que Barth resterait grâce à ce mariage mais quelque chose au fond de moi me bloquait pour le moment. On évoquait d’ailleurs Lily et ses déboires avec Raphael et à la question de Barth, je n’avais pas le choix de confirmer. « Je pense pas qu’elle refuserait… Effectivement… Sauf si ça rendait les choses trop compliquées ensuite… » Elle m’avait parlé des raisons qui avaient fait qu’elle avait abandonné l’idée de faire craquer Raphael. Il avait parlé de s’attacher et ça avait suffi pour refroidir les ardeurs de Lily. Je me demandais si un jour un mec arriverait à lui faire faire une entorse à ses principes. Si elle arriverait à tomber amoureuse au lieu de tout contrôler. J’avais cru que Raphael y parviendrait mais maintenant j’observais Barth et en imaginant qu’il puisse l’apprivoiser, je sentais une boule au creux de mon ventre. Pourtant ils auraient toute la liberté de s’aimer. Ma tête s’emballait et je me forçais à arrêter de penser à ça.

« Oh non elle est facile à vivre Lily. En fait elle est tellement indépendante qu’elle n’est pas si souvent que ça chez elle, elle sort souvent et part souvent à droite à gauche. Elle est par contre une horrible cuisinière. Si elle te propose à manger, cours et ne te retourne pas ! » Je souriais amusée. « Mais sinon elle respecte bien le rythme de son coloc, vraiment, elle a beau avoir un caractère bien trempé, une fois les règles de vie définies, elle n’est pas chiante. » La preuve, elle et Raphael avaient réussi à cohabiter alors qu’ils n’avaient pas toujours les mêmes centres d’intérêt.

Nous avions ensuite évoqué ma mère et quand Barth proposait d’aller lui parler, je secouais la tête. « Non, ne t’en mêle pas, ça n’arrangera rien, bien au contraire… » J’esquissais une petite moue et quand Barth faisait l’inventaire des gens qui me soutenaient et qu’il évoquait un certain pianiste, mon visage se crispait l’espace d’une seconde. Non, le prénom de Logan ne faisait pas parti de la liste, loin de là. « T’as surement raison… » Mais au final, je n’avais que Barth et Lily et même si c’était là deux amitiés très importantes, ça ne parvenait pas encore à effacer les déceptions de ces derniers temps.

J’avais eu besoin de changer de sujet. Je broyais assez de noir comme ça et je ne voulais pas inquiéter Barth plus qu’il ne l’était déjà. J’attrapais sa main quand il évoquait ses amis et la serrais doucement dans la mienne. « On sera toujours là, d’une façon ou d’une autre. »
Le français parlait ensuite d’une amie qu’il venait de retrouver. Je restais surprise par la coïncidence. « C’est à se demander si le destin n’y est pas pour rien. » J’étais pas sûre de croire à ces choses-là mais bon. « Et elle est toujours aussi jolie ? » Je supposais que s’ils étaient sortis ensemble, c’est que Barth la trouvait à son goût. « Est-ce que comme dans les films, tu as vécu un petit retour de flamme ? » Je souriais amusée, taquinant légèrement Barth.

___________________
I love making you believe What you get is what you see. But I'm so fake happy. I feel so fake happy. And I bet everybody here Is just as insincere. We're all so fake happy. And I know fake happy. I been doing a good job of makin' 'em think I'm quite alright But I hope I don't blink. You see its easy when I'm stomping on a beat But no one sees me when I crawl back underneath.
Barthelemy De Olivierec
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 12/01/2015
Messages : 2103
Avatar : Ian Somerhalder
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 04/09/1988
Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Why is everything so heavy ? [Barth], le Lun 19 Juin - 12:09

« Je compte sur toi pour m’aider à le trouver ! »

Oui, ce sera sa première mission de témoin parce que je dois dire que les costumes que j’ai ont un peu de vécu et si je pouvais en trouver un qui serve à la fois pour mon mariage et pour mes futurs entretiens d’embauche, ça ferait d’une pierre deux coups ! Je lui souris. Je ne suis toujours pas pleinement à l’aise avec cette idée de mariage blanc quand même plutôt risqué mais c’est une solution qui me parait plus qu’envisageable et bonne.

« C’est ce qu’elle m’a dit. » L’éclat de rire ne tarde pas à se faire entendre. « Nous nous sommes déjà mis d’accord sur le fait que ce serait moi le cuisiner de la maison du coup. » Sans doute la meilleure des idées ! En tout cas, les propos de Swann me rassurent encore davantage. Après la colocation avec quatre comparses plus indépendants les uns que les autres que je n’ai vu que très rarement au final, celle avec Lily ne devrait pas être très différente. J’essayerai de faire des efforts tout de même, dans la limite de ce que Lily voudra et acceptera. J’aimerais être présent, faire en sorte d’être le genre de mari qu’on apprécie, tout en lui laissant toute sa liberté. Donner le change, tout en continuant ma petite vie de mon côté aussi.

Puis tout dérape. J’apprends que la jeune femme n’est pas au meilleur de sa forme, ce qui confirme ce que j’ai lu dans ses yeux. Elle ne veut pas que je m’en mêle. Le contraire m’aurait étonné. « Mais je suis là hein, quoi qu’il arrive ! Tu peux m’appeler à n’importe quelle heure du jour et de la nuit et j’accoure. » Je termine dans un sourire sincère mais inquiet pour mon amie. Je ne voudrais pas qu’il lui arrive quoi que ce soit, maintenant que je peux rester dans sa vie. Peut-être que j’en fais trop. Peut-être qu’elle va mal le prendre mais je veux qu’elle sache que je suis présent et pas que dans les bons moments ! Après tout, nous deux, ça a commencé lorsqu’elle était au plus bas non ? Et moi aussi d’ailleurs en y repensant…

« Toujours aussi jolie oui, même peut-être encore plus d’ailleurs. » Je me surprends à rougir, comme si parler de ça avec Swann n’était pas du tout naturel. J’aimerais lui crier que c’est elle qui fait battre mon cœur, que c’est elle que je vois dans le moindre de mes rêves d’avenir. Mais je ne peux pas. Je ne peux plus. Je me surprends à repenser à ce baiser. Il n’a pas eu lieu mais elle semblait en avoir envie avant de s’enfuir. Elle ressent peut-être quelque chose au fond. « Je n’y ai pas vraiment pensé pour tout te dire. Avec tout ce qui se passe en ce moment, j’essaye de ne pas compliqué ma vie amoureuse. Mon cœur n’est plus totalement libre. » Je réponds dans un sourire un brin forcé, tentant de faire preuve du même ton qu’elle, sans grand succès. Si elle savait que je parle d’elle et non de Lily dans cette dernière phrase… Commet vais-je faire pour l’oublier d’ailleurs ? C’est la question que je me pose sans cesse, sans parvenir à trouver la moindre réponse.

« Tu m’offres un chocolat chaud ? »
Faire diversion, comme elle l’a fait quelques instants plus tôt. « Et après on va faire un tour ? Je pense qu’il est temps de barrer le prochain défi de notre liste : le karting ! »
Swann Eberhart
ADMIN ∎ The Heart wants
what it wants
avatar
Inscrit le : 12/05/2016
Messages : 1350
Avatar : Natalie Portman
Crédits : Avatar : schizophrenic - Signature : Mag' - Gifs : Tumblr
Date de naissance : 14/05/1986
Mes rps :


DISPONIBLE

Dancing on my own ❥ Libre
To leave or not to leave? ❥ Libre
Ta maison est ma maison ❥ Fred
Fugue ❥ Avalon
Photograph ❥ Shanleigh
Heavy ❥ Barth
Deux roues ❥ Nick

Bloc notes :
EN CE MOMENT :
● On lui offre un job en or à New York.
● Elle a tenté de se suicider mais Lily lui a sauvé la vie.
● Elle vit chez Fred depuis sa sortie de l'hôpital.
● Elle est heureuse que Barth reste aux USA.
● Elle cherche un nouvel appartement, une nouvelle maison.
● Elle danse à nouveau.
● Elle crée son association et sa compagnie de danse.





LBS AWARDS 2017








Mon p'tit trophée =):
 


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'/Dompteuse de lutins
• ÂGE : 111 ans
• BLOC NOTE :


Re: Why is everything so heavy ? [Barth], le Lun 19 Juin - 20:44

Je lui promettais de l’aider à trouver un beau costume. Ça pourrait être drôle d’ailleurs de l’aider dans ses essayages. Tout était prétexte à s’amuser avec Barth et le shopping n’y échapperait surement pas.

On avait ensuite évoqué la cohabitation avec Lily et j’avais rassuré Barth. Elle avait des défauts Lily, elle se mêlait souvent de ce qui la regardait pas, elle pouvait parfois être dans la manipulation si elle considérait que ça en valait la peine mais au quotidien, elle s’adaptait. Peut-être aussi parce qu’elle se fichait de tout. Peu importe l’heure des repas, le menu, le temps passé dans la salle de bain, elle était un vrai caméléon.

Et puis j’avais ensuite concédé à Barth quelque confidences au sujet de ma mère, préférant mettre tout sur son dos pour expliquer ma petite mine et mon petit moral. Je n’avais pas envie de parler de Logan ni de Fred. Je préférais garder tout pour moi. Devant le côté très attentionné de Barth, je ne pouvais pas m’empêcher de sourire. « Je sais… Merci Barth… » j’avais attrapé sa main pour la serrer doucement dans la mienne en signe de reconnaissance. Dommage que Lily ne soit pas amoureuse de Barth, elle aurait épousé un homme formidable qui aurait pris soin d’elle. On n’était décidément pas digne du français.

Une que j’espérais digne de lui, c’était son amie d’enfance qu’il avait récemment retrouvée. Peut-être qu’elle était là la princesse du charmant Barthelemy. Ça me faisait un petit pincement au cœur malgré tout mais s’il était heureux avec elle, je serais la première à l’encourager à se lancer dans une histoire. Curieuse, j’avais cherché à savoir si ces retrouvailles avaient réveillé des sentiments dissipés avec le temps. Je pensais qu’il parlait de Lily et je souriais amusée, pas du tout consciente qu’il pouvait parler de moi. « Bah oui... Tu es bientôt un homme marié. Et puis alors Lily, je voudrais pas lui piquer son mari, je suis sûre que c’est une teigne ! »

« Un chocolat chaud ? Je crois que je peux faire ça… » Je souriais doucement, un peu plus facilement que plus tôt quand même. La présence de Barth me faisait du bien. « Oooooh oui, il faut qu’on avance un peu notre liste. Va pour le kart ! » Je n’en avais pas du tout l’envie mais je ne voulais pas inquiéter Barth et peut-être qu’une fois là-bas, ça irait mieux.

Après avoir partagé un chocolat chaud, abordant des sujets plus légers, on avait finalement pris la direction du karting et passé un bon moment. Barth avait réussi à sauver ma journée.

___________________
I love making you believe What you get is what you see. But I'm so fake happy. I feel so fake happy. And I bet everybody here Is just as insincere. We're all so fake happy. And I know fake happy. I been doing a good job of makin' 'em think I'm quite alright But I hope I don't blink. You see its easy when I'm stomping on a beat But no one sees me when I crawl back underneath.

Why is everything so heavy ? [Barth]

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: Archive des rps-