Partagez| .

Euh... Je crois que c'est mon café! [Nathaniel]


Neela Sheppard
ADMINDanser sous la Pluie
avatar
Inscrit le : 09/02/2017
Messages : 778
Avatar : Kate Mara
Crédits : Avatar : June ❤︎ - Signa : Mag' - Gifs : Tumblr
Date de naissance : 14/05/1988
Mes rps :
DISPONIBLE

Curiosité ♫ Adrian
Guitare perdue ♫ Alexander
Like a Hobo ♫ Nathaniel
Entretien d'embauche ♫ Acis
Percée à jour ♫ Aleksey
Détrempée ♫ Rose
Valise échangée ♫ Kaleb
Un dernier verre ♫ Jordan



Bloc notes :


EN BREF :
✒︎ Elle a perdu son fiancé il y a 23 mois
✒︎ Elle se ballade toujours avec sa guitare et son carnet
✒︎ Elle joue aussi du piano, du violon et de la batterie.
✒︎ Elle apprend le saxophone et aimerait passer au violoncelle
✒︎ Elle ne quitte jamais sa bague de fiançailles
✒︎ Elle parle aussi bien français qu'anglais
✒︎ Elle écrit et compose des tubes (français et anglais) mais personne ne le sait.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'/Dompteuse de lutins
• ÂGE : 111 ans
• BLOC NOTE :


En ligne
Euh... Je crois que c'est mon café! [Nathaniel], le Ven 19 Mai - 16:09


Malgré les températures douces, le temps était maussade ces derniers temps du côté d’Austin. C’était une bonne excuse pour aller s’enfermer dans un centre commercial et faire un peu de shopping. J’avais réussi à me trouver un ou deux pantalons et un ou deux hauts mais si j’avais mis les pieds ici, c’était pour me perdre du côté des blu-ray, cd et vinyle. J’étais entrée dans le magasin culturel, immense, et dans lequel j’allais passer de longues minutes sans m’ennuyer.
J’avais commencé par le rayon des bandes dessinés et après avoir perdu mon chemin au milieu des romans, j’étais ressortir de la librairie avec deux BD et un livre. Je n’avais pas vraiment été raisonnable étant donné ce que j’avais déjà à lire et qui m’attendait dans un coin de ma bibliothèque.
Après un court passage du côté des films et séries, j’avais foncé du côté du rayon musique. Sans hésiter j’avais attrapé les albums de Paramore et de Linkin Park. D’ailleurs en discutant avec une petite nana venue acheter le même album, je découvrais que la danse classique ne se dansait pas trop mal sur du rock. J’avais regardé partir cette Lily avec un sourire amusé. Je n’avais pas besoin de les écouter avant de les acheter, je savais que je serai satisfaite de mes achats. Venait alors mon moment préféré. Celui ou j’explorais les rayons à la recherche de petites pépites que je passais sous le lecteur pour écouter le contenu des différents albums.
Casque sur les oreilles je me dandinais malgré moi en écoutant plusieurs titres. Parfois un album me laissait plantée là pendant de longues minutes, parfois le boitier retournait à sa place d’origine en quelques secondes. Je fonctionnais au coup de cœur.
En repartant, il y avait une petite affiche avec les sorties à venir et en voyant Shakira, je repensais à mon voisin, Adrian, qui chantonnait ça le jour de son arrivée. J’avais souris pour le clin d’œil avant de filer en caisse régler mes achats. J’étais ressortie de bonne humeur et impatiente d’écouter les albums achetés et de regarder les séries sur lesquelles j’avais craqué.
Méritant une pause, je m’étais arrêtée à un corner shop pour commander un café glacé. En récupérant ma commande et en trempant les lèvres dedans je réalisais qu’il y avait eu confusion. « ça… c’est pas mon café. » Ou était le supplément caramel que j’avais demandé ? Devant la mine aussi perplexe que la mienne d’un(e) inconnu(e) je tentais une approche. « C’est pas votre café non plus ? Je crois qu’ils ont échangé nos gobelets… » Y’a qu’avec moi que ça arrivait ces choses là ! C’est dingue !

___________________
☼ Take an angel by the wings, Ask her for the strength to stay ☾

On est des enfants de la nuit de la mélancolie. Le crayon s’en est aguerri on est introverti. Sans un bruit attendre l’embellie abrité de la pluie. Comme nés de l’ombre et du soupir on est introverti. Mais sous le manteau de l’hiver, La nature entaille la chair. J’ai dans mon chagrin des cimetières, Le cœur trop pur pour vraiment m’y plaire.
Nathaniel Hills
avatar
Inscrit le : 20/05/2017
Messages : 55
Avatar : Jamie Campbell Bower
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Cissy
• ÂGE : 26
• BLOC NOTE :


Re: Euh... Je crois que c'est mon café! [Nathaniel], le Dim 21 Mai - 19:20

Euh...Je crois que c'est mon café





Il avait fait beau toute la semaine. Le printemps s'annonçait ensoleillé pour encore longtemps. Enfin, c'était ce qu'avait penser Nathaniel devant les jours sans nuage qui s'étaient enchaînés non stop sur Austin. Mais aujourd'hui, il sentait l'atmosphère un peu plus lourde. Peut-être qu'un orage se préparait, quelque part au fin fond du Texas...Ca ne serait pas étonnant avec ces bouffées de chaleur qui avaient accablées les environs. On pourrait se croire en été ! Parfois heureusement, de petites brises fraîches aidaient les habitants de la ville à se souvenir que la saison estivale n'était pas encore venue. Ils avaient encore tout le temps de se préparer aux prochaines canicules ! Heureusement qu'ils y étaient habitués.

Puisqu'un orage pouvait se montrer d'un jour à l'autre, autant en profiter pour sortir un peu. De toute façon, Nathaniel n'avait rien de mieux à faire durant ce jour sans cours. Il était temps qu'il profite un peu de son temps libre pour aller se balader dans les joyeuses rues de la ville. Ca pour l'être, elles l'étaient. Austin était une ville qui ne dormait jamais. Le jeune homme avait donc laisser ses tuteurs à la maison pour prendre le soleil. De toute façon, qu'il soit à la maison ou pas, ça ne changeait jamais rien pour ceux qui avaient sa garde. Du moment qu'ils touchaient leur salaire.

Après un petit moment à errer en ville, visitant du regard les vitrines de quelques magasins, Nathaniel sentait que le soleil commençait à devenir un peu trop fort à son goût. Un petit quelque chose de frais à boire ne serait pas de refus ! Après encore quelques pas, il fut ravi de découvrir un corner shop au détour d'une rue. Il devrait pouvoir trouver de quoi satisfaire sa soif. Entrant dans le bâtiment, le jeune homme se commanda une boisson fraîche. Les commandes arrivèrent très vite. Mais Nathaniel ne pu attendre plus longtemps pour savourer sa boisson. Cependant, en une gorgée, il se rendit compte que quelque chose n'allait pas. Perplexe, il jeta un oeil au gobelet. Si d'apparence, il ressemblait au café qu'il avait demandé, le goût n'était étrangement pas comme il s'y attendait. Loin d'être mauvais, il y avait au contraire un arrière goût de caramel en plus. Même si ce n'était pas pour lui déplaire, il y avait une erreur quelque part. C'est alors que son regard vira sur le côté, heurta celui d'une jeune femme qui semblait avoir remarquer son air déconcerté.

« C’est pas votre café non plus ? Je crois qu’ils ont échangé nos gobelets… » fit-elle alors.

Nathaniel nia d'un signe de tête sur la première question. Effectivement, ce n'était pas ce qu'il avait demandé. Il jeta un oeil intrigué sur le gobelet de l'inconnue lorsqu'elle supposa que leur commandes avaient été malencontreusement échangées. Nathaniel haussa les sourcils puis tendit sa propre boisson vers l'inconnue en désignant les deux gobelets à tour de rôle pour proposer qu'un nouvel échange se fasse afin que tout deux récupèrent leur commande. Après tout, il n'avait pris qu'une petite gorgée et n'avait pas la peste. Techniquement, elle ne risquait rien à reprendre la bonne boisson.





ft. Neela

___________________


Neela Sheppard
ADMINDanser sous la Pluie
avatar
Inscrit le : 09/02/2017
Messages : 778
Avatar : Kate Mara
Crédits : Avatar : June ❤︎ - Signa : Mag' - Gifs : Tumblr
Date de naissance : 14/05/1988
Mes rps :
DISPONIBLE

Curiosité ♫ Adrian
Guitare perdue ♫ Alexander
Like a Hobo ♫ Nathaniel
Entretien d'embauche ♫ Acis
Percée à jour ♫ Aleksey
Détrempée ♫ Rose
Valise échangée ♫ Kaleb
Un dernier verre ♫ Jordan



Bloc notes :


EN BREF :
✒︎ Elle a perdu son fiancé il y a 23 mois
✒︎ Elle se ballade toujours avec sa guitare et son carnet
✒︎ Elle joue aussi du piano, du violon et de la batterie.
✒︎ Elle apprend le saxophone et aimerait passer au violoncelle
✒︎ Elle ne quitte jamais sa bague de fiançailles
✒︎ Elle parle aussi bien français qu'anglais
✒︎ Elle écrit et compose des tubes (français et anglais) mais personne ne le sait.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'/Dompteuse de lutins
• ÂGE : 111 ans
• BLOC NOTE :


En ligne
Re: Euh... Je crois que c'est mon café! [Nathaniel], le Dim 21 Mai - 23:38

L’homme avait fait non de la tête et en le voyant me tendre le gobelet de café qu’il avait dans les mains, je regardais le mien bêtement. Neela deux de tension bonjour! L’inconnu avait esquissé des gestes pour m’inviter à procéder à cet inversion de gobelet et je n’avais pas pu m’empêcher d’être intriguée par le ballet de ses mains.« Ah oui pardon! Je suis un peu bête quand je m'y met... Tenez! » Je finissais par lui tendre mon gobelet avant de récupérer celui qui m’était normalement destiné. « Merci. » C’était relativement étrange ce moment partagé avec quelqu’un qui n’avait pas dit un mot.
Avant de dire n’importe quoi, je préférais goûter à mon café et avec un sourire satisfait je sentais les notes de caramel caresser mon palais. « C’est bien mieux ! » Je regardais le café de l’inconnu et tentait de me rattraper. « Enfin le vôtre était bon hein ! Mais le caramel… c’est ma drogue dans le café ! » Je ne sais pas pourquoi je m’attendais à une réaction sauf que de toute évidence, le jeune homme était muet. Ça donnait quelques longues secondes de silence.
Le silence pour une timide comme moi, c’était un ennemi redoutable. C’est à dire que ma timidité avait tendance à me faire perdre mes mots. Sauf que le silence et la gêne me rendait bavarde pour essayer de combler le premier et de justifier la seconde. Mais pour le moment j’étais juste gênée, cherchant de toute évidence quelque chose à dire plutôt que de rester là sans rien dire à contempler mon gobelet de café. En plus de ça, je gênais les gens dans la file et me faisait un peu bousculer sans ménagement et sans excuses. Voilà pourquoi je détestais les centre commercial.

___________________
☼ Take an angel by the wings, Ask her for the strength to stay ☾

On est des enfants de la nuit de la mélancolie. Le crayon s’en est aguerri on est introverti. Sans un bruit attendre l’embellie abrité de la pluie. Comme nés de l’ombre et du soupir on est introverti. Mais sous le manteau de l’hiver, La nature entaille la chair. J’ai dans mon chagrin des cimetières, Le cœur trop pur pour vraiment m’y plaire.
Nathaniel Hills
avatar
Inscrit le : 20/05/2017
Messages : 55
Avatar : Jamie Campbell Bower
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Cissy
• ÂGE : 26
• BLOC NOTE :


Re: Euh... Je crois que c'est mon café! [Nathaniel], le Dim 21 Mai - 23:58

Euh...Je crois que c'est mon café





Curieux, la jeune fille ne réagit pas immédiatement à la proposition de Nathaniel. Hésiterait-elle à reprendre son gobelet ? Ca serait vraiment dommage quand on y pensait. Sur ce, le jeune homme insista un peu plus en dandinant le gobelet sous son nez, la fixant de son regard de saphir. Finalement, elle sembla redescendre sur Terre, ou comprendre ce qu'il voulait et procéda à l'échange avec lui après s'être excusé. Mais Nathaniel, de sa main libre, nia d'un geste nonchalant. Il n'y avait pas de mal ! Puis il récupéra son gobelet en donnant l'autre à la demoiselle. Tout comme elle venait de le faire, Nathaniel remercia également l'inconnue d'un large sourire et d'un hochement de tête en levant légèrement son gobelet comme pour porter un toast. Après quoi, il goûta pour s'assurer que c'était bien ce qu'il avait demandé.

La demoiselle en fit autant et en voyant son sourire comblé, l'étudiant devina que c'était gagné. Pareil pour Nathaniel, les choses étaient revenues à la normale. Il sourit également devant cette constatation. Tournant son regard vers l'inconnue, celle-ci s'empressa d'assurer que son café à lui n'était pas mauvais non plus, mais qu'il manquait néanmoins une touche de caramel apparemment importante. Nathaniel sourit amusé et désigna le gobelet de la jeune fille avant de lever son pouce pour signifier qu'il l'avait tout autant trouver très bon. Mais il leva doucement son gobelet d'une main avant d'aplatir quelque chose d'invisible de l'autre d'un geste doucereux. La demoiselle avait dû effectivement s'en rendre compte, de ce nuage de lait onctueux qui faisait toute la différence entre son café et le sien. Un café sans rien, c'était trop fort pour le palais du jeune homme. Rien de tel qu'un peu de lait pour adoucir le tout.

L'inconnue avait l'air embarrassé. Il ne savait pas trop pourquoi. Elle devait être sûrement timide. Il ne voyait que ça comme explication. Lui ne l'était pas forcément, mais beaucoup avait tendance à le croire à cause de son manque de parole. Cela dit, ça lui avait fait tout de même plaisir d'échanger un peu avec elle, même si ça restait à sa façon. Il reprit une gorgée de son café quand il se rendit subitement compte que la pauvre demoiselle non loin de lui se faisait un peu trop bousculé par les nerveux qui voulaient passer devant elle. Nathaniel fronça légèrement les sourcils. La politesse n'étouffait personne à Austin ! Aussi, il posa une main délicate sur l'épaule de la jeune fille pour capter son attention avant de lui faire signe de le suivre. Finalement, il l'entraîna loin de la foule qui s'agglutinait comme pas possible derrière jusque dans un coin tranquille où ni l'un ni l'autre ne risquait de gêner le passage de qui que ce soit. Après quoi, tout sourire, il porta cette fois-ci véritablement un toast avec son gobelet et celui de la demoiselle avant d'en boire une nouvelle gorgée.





ft. Neela

___________________


Neela Sheppard
ADMINDanser sous la Pluie
avatar
Inscrit le : 09/02/2017
Messages : 778
Avatar : Kate Mara
Crédits : Avatar : June ❤︎ - Signa : Mag' - Gifs : Tumblr
Date de naissance : 14/05/1988
Mes rps :
DISPONIBLE

Curiosité ♫ Adrian
Guitare perdue ♫ Alexander
Like a Hobo ♫ Nathaniel
Entretien d'embauche ♫ Acis
Percée à jour ♫ Aleksey
Détrempée ♫ Rose
Valise échangée ♫ Kaleb
Un dernier verre ♫ Jordan



Bloc notes :


EN BREF :
✒︎ Elle a perdu son fiancé il y a 23 mois
✒︎ Elle se ballade toujours avec sa guitare et son carnet
✒︎ Elle joue aussi du piano, du violon et de la batterie.
✒︎ Elle apprend le saxophone et aimerait passer au violoncelle
✒︎ Elle ne quitte jamais sa bague de fiançailles
✒︎ Elle parle aussi bien français qu'anglais
✒︎ Elle écrit et compose des tubes (français et anglais) mais personne ne le sait.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'/Dompteuse de lutins
• ÂGE : 111 ans
• BLOC NOTE :


En ligne
Re: Euh... Je crois que c'est mon café! [Nathaniel], le Lun 22 Mai - 1:10


J’avais souris en le voyant lever un pouce en parlant de mon café. « La prochaine fois, si vous rajoutez du caramel, vous penserez à moi ! » J’avais souris amusé avant de plisser légèrement les yeux en observant ses gestes. Je tentais de comprendre ce qu’il était en train de me dire. « Il est moins fort ? Oh, il y a du lait alors il est plus doux, c’est ça ? » J’avais l’air maline à jouer aux devinettes mais j’avais soudainement envie de le comprendre jusqu’au bout. J’étais une grande timide mais cette rencontre plutôt atypique réveillait d’autres facettes de ma personnalité : la curiosité, l’attention et la bienveillance. J’avais souris largement et repris la parole. « Alors la prochaine fois je mettrais du lait en plus du caramel. » et ce serait sans doute un café encore plus délicieux.

Il ne fallait quand même pas m’en demander trop. Même avec quelqu’un qui ne parlait pas, je restais avant tout une grande timide. Un peu bousculée, j’avais ronchonné contre les gens sans gêne alors que je sentais une main se poser sur mon épaule. Je tournais la tête vers l’inconnu et décidais de le suivre, persuadée que ce n’était pas un psychopathe en train de m’entraîner dans un quelconque piège. De toute façon, toute excuse pour s’échapper un peu de flot des gens venus faire les boutiques était bonne à prendre. Une fois à l’écart, je me sentais moins oppressée et remerciais d’un sourire le blondinet. « Merci. » Et en retour, j’avais levé mon gobelet avant d’en prendre une gorgée.

Intriguée, j’avais fini par relancer la drôle de conversation. « Je m’appelle Neela. » Je lui faisais un signe de la main et lui tendais mon gobelet avant de fouiller dans mon sac pour en sortir mon carnet dans lequel j’écrivais mes textes et ébauches de chansons. Je le lui tendais avec un stylo. « Est-ce que vous voulez utiliser ça ? » J’avais peur de le vexer. C’est vrai que j’arrivais à le comprendre jusque-là mais j’avais osé quand même proposé la possibilité de passer par l’écrit. « C’est parce que je ne suis pas toujours très douée pour les devinettes… » J’esquissais une petite grimace avec une bouille toute choue. Je voulais juste communiquer plus facilement et en aucun cas le blesser avec son mutisme.

___________________
☼ Take an angel by the wings, Ask her for the strength to stay ☾

On est des enfants de la nuit de la mélancolie. Le crayon s’en est aguerri on est introverti. Sans un bruit attendre l’embellie abrité de la pluie. Comme nés de l’ombre et du soupir on est introverti. Mais sous le manteau de l’hiver, La nature entaille la chair. J’ai dans mon chagrin des cimetières, Le cœur trop pur pour vraiment m’y plaire.
Nathaniel Hills
avatar
Inscrit le : 20/05/2017
Messages : 55
Avatar : Jamie Campbell Bower
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Cissy
• ÂGE : 26
• BLOC NOTE :


Re: Euh... Je crois que c'est mon café! [Nathaniel], le Lun 22 Mai - 1:42

Euh...Je crois que c'est mon café





La jeune fille comprenait assez facilement ce qu'il voulait dire. C'était très bien comme ça. Il y avait des personnes qui, comme elle, comprenaient comme ça, automatiquement. Et d'autres qui le prenaient juste pour un demeuré. Au choix. Il ne fallait pas trop en demander à la population d'Austin. Nathaniel était rarement vexé lorsqu'on se méprenait sur son compte. Non pas que c'était une question d'habitude, juste qu'il avait apprit à toujours rester optimiste dans la vie. Il ne s'intéressait pas à ceux qui n'avaient pas l'esprit assez ouvert. Lorsque la jeune fille suggéra des pensées vers elle au prochain café/caramel, Nathaniel sourit amusé et lui accorda ce point d'un hochement de tête. Puis, il tenta lui-même de décrire sa boisson. Une fois encore, la jeune fille comprit aisément où il voulait en venir et l'étudiant approuva avec joie sa réponse. Gardant le sourire, il écouta l'inconnue annoncer qu'elle essayera le lait et le caramel dans le prochain café qu'elle prendra. Formant le signe "OK" -l'index joignant le pouce pour former un cercle- de sa main disponible, le jeune homme accompagna le tout d'un clin d'oeil. Ce n'était pas du tout une mauvaise idée qu'elle avait là. Les deux réunis devaient donné un café frôlant la perfection gustative !

Par la suite, la conversation, si on pouvait appeler ça ainsi, fut quelque peu dérangée par la foule qui devenait de plus en plus encombrante. Quoi que...C'était plutôt les deux déjà servit qui encombrait la foule. A chacun sa façon de voir les choses ! Quoi qu'il en soit, devant la mine renfrognée de la jeune fille, Nathaniel décida de l'amener dans un endroit où elle sera plus tranquille, et lui avec tant qu'à faire ! Il n'avait rien contre la foule en général, mais là n'était pas une raison pour se laisser ballotter dans tous les sens par des pressés de la vie en manque de caféine. Le jeune homme sourit au remerciement de l'inconnue. Mais c'était vraiment trois fois rien.

Finalement, elle finit par se présenter. Nathaniel en fut ravi. Il était toujours enchanté de faire de nouvelle connaissance. Mais avant qu'il n'ai le temps de faire quoi que ce soit, la dénommée Neela -qui était un nom vraiment magnifique selon le garçon- lui demanda de tenir son gobelet, chose qu'il s'empressa de faire en toute amabilité. Intrigué, il l'observait farfouiller dans les affaires de son sac. La jeune fille sortit alors un calepin et un stylo qu'elle lui proposa. Tiens ? Bonne idée également ! Ca serait peut-être plus facile pour elle également. Il arrivait à Nathaniel d'user de l'écriture pour s'exprimer mais il n'y pensait pas forcément. Les gestes étaient devenus aussi naturels et automatiques que la parole sauf peut-être quand ce qu'il voulait dire devenait trop complexe à mimer.

Le sourire du jeune homme s'agrandit devant cette appréciable attention. Neela semblait assez embêtée. Elle avait sûrement peur de le vexer de la sorte mais une fois encore, il fallait vraiment y mettre du sien pour vexer quelqu'un comme lui. Par ailleurs, pour lui montrer sa bonne foi, le garçon rendit le gobelet à la demoiselle et posa le sien sur le rebord d'une vitrine non loin de lui avant de s'emparer du carnet et du stylo gracieusement tendu par Neela avant de s'empresser d'écrire. Après quelques secondes à gratter le papier, tout en essayant d'en écrire le moins possible pour ne pas manger tout le carnet en une conversation, le jeune homme présenta son texte :

"Vous êtes trop modeste. Vous devinez vraiment bien. Je m'appelle Nathaniel, enchanté de vous connaître Neela. C'est un prénom magnifique."

Il ne cessait de le penser d'ailleurs. Peut-être son côté "art" qui le forçait à trouver beaucoup trop de choses facilement magnifique.




ft. Neela

___________________


Neela Sheppard
ADMINDanser sous la Pluie
avatar
Inscrit le : 09/02/2017
Messages : 778
Avatar : Kate Mara
Crédits : Avatar : June ❤︎ - Signa : Mag' - Gifs : Tumblr
Date de naissance : 14/05/1988
Mes rps :
DISPONIBLE

Curiosité ♫ Adrian
Guitare perdue ♫ Alexander
Like a Hobo ♫ Nathaniel
Entretien d'embauche ♫ Acis
Percée à jour ♫ Aleksey
Détrempée ♫ Rose
Valise échangée ♫ Kaleb
Un dernier verre ♫ Jordan



Bloc notes :


EN BREF :
✒︎ Elle a perdu son fiancé il y a 23 mois
✒︎ Elle se ballade toujours avec sa guitare et son carnet
✒︎ Elle joue aussi du piano, du violon et de la batterie.
✒︎ Elle apprend le saxophone et aimerait passer au violoncelle
✒︎ Elle ne quitte jamais sa bague de fiançailles
✒︎ Elle parle aussi bien français qu'anglais
✒︎ Elle écrit et compose des tubes (français et anglais) mais personne ne le sait.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'/Dompteuse de lutins
• ÂGE : 111 ans
• BLOC NOTE :


En ligne
Re: Euh... Je crois que c'est mon café! [Nathaniel], le Lun 22 Mai - 23:04

Il n’avait pas l’air vexé ni mal à l’aise et j’étais soulagée. Je récupérais mon gobelet et le laissait prendre le carnet et le stylo qui allait avec. Pour une fois ils serviraient à autre chose qu’à consigner des mots, des idées. Je l’observais écrire, attentive à sa main gauche tenant le carnet de cuir et sa main droite qui faisait glisser la mine sur le papier. J’avais toujours aimé regarder les mains des gens. Drôle d’habitude, sans doute mais je ne pouvais m’en empêcher. Il terminait d’écrire et me tendait le carnet.

« Enchantée Nathaniel. » avais-je répondu décollant mon regard de son écriture le temps de lui adresser un sourire. J’avais repris ma lecture et je m’étais sentie rougir. Ça aussi ça serait bien de travailler là-dessus pour éviter de me transformer en tomate géante à chaque compliment ou chaque situation embarrassante. « C’est très joli aussi Nathaniel. Ça a un côté très doux. » D’ailleurs j’ignorais si c’était le silence du jeune homme qui renforçait cette impression mais il dégageait quelque chose de doux, de calme et de gentil. Le genre de rencontre qu’on pouvait apprécier de faire.

« Vous avez une jolie écriture. »
C’était bidon comme remarque mais c’était sorti tout seul. « On peut continuer sans écrire si vous préférez… Au pire si vraiment je cale alors on aura qu’à utiliser le carnet. » ça devait l’ennuyer de toujours devoir écrire ce qu’il avait envie de dire.
Je l’observais un moment avant de briser le silence. De toute façon, y’a que moi qui pouvait dire quelque chose. Le mutisme de Nath m’intriguait mais même si j’étais curieuse je n’étais pas du genre à demander à un inconnu pourquoi il était dans l’incapacité de prononcer le moindre mot. « Je suis très timide. » ça venait de nulle part, encore une fois. « Je veux dire que d’habitude je ne fais pas trop la conversation… Alors vu la situation... atypique... Désolée si j’ai l’air un peu bizarre. » Carrément bizarre. Je levais les yeux au ciel en me sentant à nouveau mal à l’aise. « Pardon, je suis maladroite... »

___________________
☼ Take an angel by the wings, Ask her for the strength to stay ☾

On est des enfants de la nuit de la mélancolie. Le crayon s’en est aguerri on est introverti. Sans un bruit attendre l’embellie abrité de la pluie. Comme nés de l’ombre et du soupir on est introverti. Mais sous le manteau de l’hiver, La nature entaille la chair. J’ai dans mon chagrin des cimetières, Le cœur trop pur pour vraiment m’y plaire.
Nathaniel Hills
avatar
Inscrit le : 20/05/2017
Messages : 55
Avatar : Jamie Campbell Bower
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Cissy
• ÂGE : 26
• BLOC NOTE :


Re: Euh... Je crois que c'est mon café! [Nathaniel], le Lun 22 Mai - 23:42

Euh...Je crois que c'est mon café





Griffonner dans le carnet d'un autre...Voilà une situation qui dérangeait un temps soi peu le jeune homme. Utiliser des affaires qui n'étaient pas les siennes, ce n'était pas dans son genre du tout. Rien que par respect pour la jeune femme, Nathaniel s'était volontairement refusé de regarder le contenue du garder et avait fait exprès de choisir la dernière page afin que ses mots puissent se déchirer facilement et ne pas faire obstacle au reste du carnet dont il ignorait toute l'utilité pour la jeune fille. C'est ainsi qu'il écrivit. A un moment donné, il se sentit observé et ne pu s'empêcher de stopper un temps ce qu'il écrivait pour jeter un oeil à celle qui se trouvait face à lui, se rendant compte qu'elle le regardait faire. Légèrement gêné, il reprit néanmoins rapidement. Il essayait de combiner une écriture rapide, lisible et agréable à lire. L'étude de l'art l'aidait pas mal dans ce dernier domaine.

Nathaniel sourit à la jeune femme qui lisait le peu de choses qu'il avait écrit. Au moins les présentations étaient faites ! Tout en conservant son sourire, il pinça légèrement les lèvres en observant la dénommée Neela devenir pivoine à ses mots. Il se savait parfois charmeur sans le vouloir. Ca avait un petit effet amusant et appréciable en soi. Il avait bien deviné pourquoi la demoiselle avait viré au rose sur les joues. Mais Neela riposta néanmoins, déclarant qu'elle trouvait son prénom joli et doux. Nathaniel se passa une main sur la nuque à cette révélation, étirant un peu plus son sourire qui dévoilait sa dentition blanche et parfaite. Il passa la gêne en prenant une gorgée de café. Il sentait cette femme terriblement sincère. Ce qui devenait denrée rare de nos jours.

Par la suite, elle complimenta même son écriture. Le jeune homme sourit amusé, la remerciant d'un hochement de tête. Au moins il avait réussit à faire des lettres acceptables en écrivant à la va vite dans un calepin. Il progressait. Il se retrouva indécis lorsqu'elle le laissa choisir son style de communication. En ce qui le concernait, ça lui était un peu égal, il voulait juste être comprit et ne voulait pas non plus que la jeune femme se prenne la tête à essayer de décoder sa gestuelle. Même si elle s'en était très bien sortit jusque là. Effaçant son sourire devant la proposition, il eut le réflexe de rendre le carnet à la demoiselle avant de finalement le rabattre soudainement vers lui pour gratter rapidement quelque chose d'un air un peu embarrassé. Après quoi, il le lui rendit pour de bon avec ces quelques mots :

"Je ne veux pas encombrer la place dans votre calepin."

Mais d'un autre côté, Neela voyait juste sur un point : s'il y avait besoin, peut-être qu'il n'aurait pas le choix que d'user d'écriture. En fait, heureusement qu'elle l'avait ce carnet. Pendant le temps suivant, le silence prit place entre les deux protagonistes. Nathaniel en profita pour achever sa boisson. Il avait décidé de le faire tout en tenant une compagnie silencieuse à la jeune fille, ayant remarqué qu'il n'avait pas l'air de trop s'imposer à elle. Se dévoilant à lui pour briser ce temps mort, Neela avoua sa timidité. Nathaniel lui adressa un regard, reprenant un doux sourire. Il n'y avait jamais eu aucun mal à être timide. C'était un très de caractère comme un autre et il savait parfaitement le respecter. Après, il savait également que beaucoup de personnes vivaient mal ce fait. Ca ne les rendaient pas aussi sociables qu'elles le souhaitaient.

C'est alors que Neela se sentit presque obligé de s'expliquer. C'est avec un regard curieux que le jeune homme toisait la jeune femme en train de se confondre en excuse, ne sachant plus où regarder ni quoi dire, confuse et profondément embarrassée. Nathaniel déglutit, se rendant compte de son malaise. Il posa son gobelet vide sur le rebord de la vitrine avant de tendre le bras et de poser une main qui se voulait rassurante sur l'épaule de la femme. Il serra doucement sa prise d'une étreinte chaleureuse en plongeant son regard réconfortant dans le sien, étirant un large sourire pour l'inciter à se reprendre. Il voulait qu'elle comprenne qu'elle n'avait pas à s'excuser ni à s'en faire de la sorte.

Après ce rapide contact, Nathaniel se décida à détendre un peu l'atmosphère en laissant parler la curiosité en lui. Posant son regard sur le carnet, il le désigna du doigt d'un air interrogateur afin de savoir s'il pouvait connaître son contenue. Bien évidemment, il ne verrait rien de mal au refus de Neela. C'était ses affaires après tout et il respecterait toujours son choix.


ft. Neela

___________________


Neela Sheppard
ADMINDanser sous la Pluie
avatar
Inscrit le : 09/02/2017
Messages : 778
Avatar : Kate Mara
Crédits : Avatar : June ❤︎ - Signa : Mag' - Gifs : Tumblr
Date de naissance : 14/05/1988
Mes rps :
DISPONIBLE

Curiosité ♫ Adrian
Guitare perdue ♫ Alexander
Like a Hobo ♫ Nathaniel
Entretien d'embauche ♫ Acis
Percée à jour ♫ Aleksey
Détrempée ♫ Rose
Valise échangée ♫ Kaleb
Un dernier verre ♫ Jordan



Bloc notes :


EN BREF :
✒︎ Elle a perdu son fiancé il y a 23 mois
✒︎ Elle se ballade toujours avec sa guitare et son carnet
✒︎ Elle joue aussi du piano, du violon et de la batterie.
✒︎ Elle apprend le saxophone et aimerait passer au violoncelle
✒︎ Elle ne quitte jamais sa bague de fiançailles
✒︎ Elle parle aussi bien français qu'anglais
✒︎ Elle écrit et compose des tubes (français et anglais) mais personne ne le sait.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'/Dompteuse de lutins
• ÂGE : 111 ans
• BLOC NOTE :


En ligne
Re: Euh... Je crois que c'est mon café! [Nathaniel], le Mar 23 Mai - 1:08


J’avais failli attraper le carnet mais Nathaniel le reprenait et griffonnait à nouveau quelques mots à la suite de ceux qu’il avait écrit précédemment. J’étais tentée de deviner ce qu’il était en train d’écrire mais je me résignais et patientais jusqu’à pouvoir lire à nouveau correctement. Carnet dans les mains, je souriais doucement à sa délicate attention. « Ya toujours de la place dans mes carnets. » C’était sincère. Ce ne serait pas mon dernier carnet et il y en avait eu tout un tas avant celui-là. Je les collectionnais et les conservais soigneusement. Parfois, quand j’écrivais des chansons ou composais, je pouvais me retrouver à déballer mes anciens cartons en pleine nuit à la recherche du carnet ou j’avais noté l’idée qui venait de me revenir et sur laquelle j’avais sans doute brodé. Heureusement que personne ne me voyait dans mes phases de création en fait.

On avait trouvé un compris, si jamais la communication coinçait, alors il n’aurait qu’à écrire. En attendant j’allais jouer aux devinettes en essayant de lui faciliter la tâche autant que possible. Après un instant de flottement je n’avais cependant pas pu m’empêcher de m’excuser de ma timidité qui parfois était un handicap. C’était peut-être exagéré d’en parler comme ça devant quelqu’un qui ne parlait vraiment pas mais pourtant, par moment, ma timidité maladive m’avait empêchée d’être totalement libre. Heureusement, il y avait des progrès avec le temps. Petit pas après petit pas.
Le geste du blondinet avait eu quelque chose de réconfortant et avec un sourire j’avais arrêté de parler pour ne rien dire. Il fallait peut-être que je prenne un peu plus exemple sur Nathaniel et que j’arrête de me perdre dans des monologues sans queue ni tête. Je réalisais que privée de la parole, peut-être prendrais-je soin de ne pas m’éparpiller comme ça. Est-ce que dans la situation du jeune homme on se retrouvait à toujours s’exprimer en allant à l’essentiel ? Enfin il y avait tout un tas de façon de s’exprimer : l’écriture, la musique, le dessin, la photographie. Autant d’arts qui ne nécessitaient pas la parole mais dans son quotidien, quand il devait communiquer, peut-être était-il doué pour aller à l’essentiel. Chose que je ne savais pas toujours bien faire.

Je n’étais pas la seule curieuse puisqu’il avait pointé du doigt mon carnet avec un air interrogateur. Comme un réflexe, j’avais resserré mes mains sur mon outil de travail. J’avais réagis de la même façon quand Marlon avait eu l’air de s’intéresser à lui. J’étais assez protectrice, cachant depuis des années à la plupart des gens mon réel métier. Il y avait des gens dans la confidence, des amis proches, mais je ne révélais jamais cette partie de ma vie au premier abord. Du moins en temps normal.
J’hésitais un moment, me mordant la lèvre inférieur en fixant le joli carnet de cuir. Je relevais les yeux avec un petit air malicieux. « C'est un secret… » Mon regard se posait à nouveau sur le carnet. La reliure ne changeait jamais, je pouvais y glisser des carnets vierges dès que le précédent était complété. Noah me l’avait offert et j’y tenais plus que tout. Je venais de décider de dévoiler un peu de mon secret à l'inconnu. « Des textes… » J’ouvrais le carnet et faisait défiler les pages trop vite pour qu’on arrive à lire quoi que ce soit mais assez doucement pour que Nathaniel y voit les pages noircies de mon écriture. « J’écris et je compose des chansons… Je note mes idées dedans… Et mes textes… Certains sont barrés et barrés encore et puis il y a des pages où ils sont au propre… » Je me surprenais à me montrer bavarde. Non, en réalité ça n’avait rien de surprenant puisque dès qu’on touchait à la musique je me montrais bavarde. « Et quand le carnet est plein, je trouve ça chouette de pouvoir retrouver les textes dans leur version définitive et de revoir les étapes qui ont précédé… Un peu comme une histoire de création. » Il devait me prendre pour une dingue. « J’ai l’air un peu bête à en parler comme ça hein ? » Pourtant je n’avais pas honte et j’aimais ça me replonger dans mes idées, deviner les mots que j’avais barré et voyager au fil des pages. Au final, ces carnets étaient comme des journaux intimes. Chaque page avait une date et selon le thème de la chanson il était facile de savoir si c’était un jour heureux ou un jour de blues. « Il y a aussi des citations, des pensées qui n’ont rien à voir avec des chansons mais que j’ai eu envie de garder. » Je continuais de faire défiler les pages en boucle et m’arrêtait aux dernières pages, là où Nathaniel avait écrit. « Ce n’est donc pas grave si vous me volez quelques pages… ça me rappellera le jour où je vous ai croisé. » Je lui adressais un petit sourire.

___________________
☼ Take an angel by the wings, Ask her for the strength to stay ☾

On est des enfants de la nuit de la mélancolie. Le crayon s’en est aguerri on est introverti. Sans un bruit attendre l’embellie abrité de la pluie. Comme nés de l’ombre et du soupir on est introverti. Mais sous le manteau de l’hiver, La nature entaille la chair. J’ai dans mon chagrin des cimetières, Le cœur trop pur pour vraiment m’y plaire.
Nathaniel Hills
avatar
Inscrit le : 20/05/2017
Messages : 55
Avatar : Jamie Campbell Bower
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Cissy
• ÂGE : 26
• BLOC NOTE :


Re: Euh... Je crois que c'est mon café! [Nathaniel], le Mar 23 Mai - 12:26

Euh...Je crois que c'est mon café





Neela assura qu'il y avait assez de place dans son carnet. Peut-être bien mais ce n'était pas une raison pour qu'il incruste ses mots dedans. Enfin, Nathaniel conserva néanmoins son sourire en réponse à cette remarque. Le jeune homme fut ravi que son geste avait été compris par la demoiselle qui s'était calmée. Bien qu'il ne disposait pas de timidité comme elle, il tentait au mieux de comprendre ce qui se passait dans la tête de quelqu'un qui n'osait pas forcément communiquer. Il voyait bien qu'elle faisait des efforts, qu'elle voulait y mettre du sien. Car il y avait des timides qui ne voulaient rien entendre et préféraient rester repliés contre eux-mêmes. Au fond, cet échange accidentel de café avait plutôt été bénéfique. Désormais, Nathaniel ne pouvait le regretter. Ca lui avait permis de faire une rencontre inattendue.

Le jeune homme espérait ne pas se montrer trop impoli en jouant les petits curieux. Il ne sut comment se montrer délicat pour cela, mais il ne pu s'en empêcher. Il voulait vraiment savoir ce qu'il y avait dans ce carnet, bien qu'il respecterait le refus de la demoiselle. Par ailleurs, sa curiosité n'avait fait que grandir d'avantage en remarquant l'attitude de la jeune fille lorsqu'il lui montra le calepin. Elle semblait farouche à l'idée de lui répondre. Il ne comprenait pas encore vraiment la raison de ce comportement, mais ne lui en voulait pas pour autant. Il voyait bien la gêne qu'il venait d'occasionner. Pourtant, ce fut avec un regard taquin que Neela annonça qu'il s'agissait d'un secret. Nathaniel se rassura un peu devant son minois malicieux. Il leva les mains en l'air comme un cambrioleur sur le point d'être arrêté pour annoncer qu'il n'y avait pas de mal à ce qu'elle ne lui dise rien finalement. Une fois encore, il était prêt à la laisser garder son précieux secret. Il n'était pas curieux à ce point-là même si tout ceci attisait son intrigue. Ce carnet portait soudainement un nouvel intérêt à ses yeux.

Mais tout à coup, Neela avoua qu'il s'agissait de texte. Bon, d'un autre côté, qu'est-ce qui aurait pu y avoir d'autre dans un carnet ? Mais maintenant qu'elle avait commencé, Nathaniel l'observait avec une nouvelle attention, comme s'il savait qu'elle avait développé un peu plus. Comme pour lui prouver sa réponse, Neela montra des pages écrites au jeune homme sans toutefois lui laisser le temps de lire. Par ailleurs, Nathaniel avait cessé d'essayer dès l'instant où il se rendit compte que ce n'était pas ce qu'elle désirait. Son regard s'agrandit lorsque la jeune femme ajouta alors qu'elle écrivait en fait des chansons à l'intérieur. Elle notait ses idées dedans, ses brouillons…Bref, elle composait ! Nathaniel en fut impressionner et enthousiaste de l'apprendre. La musique et le chant –bien qu'il ne pouvait chanter- faisait partie de son cursus artistique. Ce n'était pas ses matières préférées, mais il aimait néanmoins quand même. Il appréciait tout dans son domaine d'étude.

En plus, la jeune fille s'était sorti toute seule de son mutisme timide en dévoilant ainsi sa passion à quelqu'un qu'elle connaissait à peine. Nathaniel était véritablement fasciné par la sa façon de voir les choses. Cette fille était de toute évidence poète dans l'âme ! D'ailleurs, quand elle lui demanda si elle avait l'air bête ainsi, le jeune homme s'empressa de secouer négativement la tête. Il ne pensait pas ça le moins du monde. De quelques tapes, il l'applaudit même silencieusement pour lui démontrer tout le contraire de cette pensée. Il n'avait rien lu du carnet, pourtant il se doutait bien qu'elle devait être très douée. Finalement, elle ajouta que le calepin contenait également des citations et d'autres textes sans rapport avec ses chansons, et dès à présent, elle comptait même penser à lui lorsqu'elle reverra ce qu'il avait marqué durant leur échange. Nathaniel rendit le sourire à Neela tout en détournant le regard, touché par sa sincérité. D'abord hésitant, il demanda finalement à reprendre le précieux carnet qu'il ne voyait plus de la même façon maintenant qu'il savait à quel point il avait de la valeur pour elle. Reprenant le stylo, il gratta à nouveau quelque chose, ce qui fut un peu plus long cette fois-ci, avant de le lui rendre et d'observer impatiemment sa réaction.

"Loin d'être bête, je constate effectivement une âme rempli de poésie en vous, quand vous vous exprimez. Moi-même j'étudie l'art à l'université et les chansons font partie du programme. Oui, je suis un garçon qui adore l'art. Me trouvez-vous bête également ?"

Ces derniers mots étaient bien évidemment ironiques, afin de faire comprendre à Neela qu'elle n'avait aucune raison de se sentir bête avec ses aveux. Evidemment, difficile d'être ironique sur un bout de papier. Nathaniel espérait néanmoins qu'elle comprenne ce détail. Pour se faire, il conservait son sourire sans la lâcher des yeux.







ft. Neela


___________________


Neela Sheppard
ADMINDanser sous la Pluie
avatar
Inscrit le : 09/02/2017
Messages : 778
Avatar : Kate Mara
Crédits : Avatar : June ❤︎ - Signa : Mag' - Gifs : Tumblr
Date de naissance : 14/05/1988
Mes rps :
DISPONIBLE

Curiosité ♫ Adrian
Guitare perdue ♫ Alexander
Like a Hobo ♫ Nathaniel
Entretien d'embauche ♫ Acis
Percée à jour ♫ Aleksey
Détrempée ♫ Rose
Valise échangée ♫ Kaleb
Un dernier verre ♫ Jordan



Bloc notes :


EN BREF :
✒︎ Elle a perdu son fiancé il y a 23 mois
✒︎ Elle se ballade toujours avec sa guitare et son carnet
✒︎ Elle joue aussi du piano, du violon et de la batterie.
✒︎ Elle apprend le saxophone et aimerait passer au violoncelle
✒︎ Elle ne quitte jamais sa bague de fiançailles
✒︎ Elle parle aussi bien français qu'anglais
✒︎ Elle écrit et compose des tubes (français et anglais) mais personne ne le sait.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'/Dompteuse de lutins
• ÂGE : 111 ans
• BLOC NOTE :


En ligne
Re: Euh... Je crois que c'est mon café! [Nathaniel], le Mar 23 Mai - 21:38

J’avais bien compris que Nathaniel n’insistait pas, qu’il ne m’en voudrait pas si je ne lui répondais pas au sujet du contenu du carnet. Pour une raison que je ne m’expliquais pas, appelons ça l’instinct si vous voulez, je m’étais sentie assez en confiance pour lui parler pourtant de tout ce que je pouvais noter dans ce carnet si précieux à mes yeux. J’avais pris soin de lui expliquer ce que je faisais, ce qu’il représentait, pourquoi ses écrits dans mes pages ne me dérangeaient pas tant que ça. J’avais exposé certains détails que peu de gens finalement connaissaient.

J’avais apprécié sa discrétion, le fait qu’il ne cherche pas à tout pris à en savoir plus, à lire mes mots que je gardais jalousement. En réalité, j’avais trop peur qu’il tombe sur un texte d’une chanson qu’il aurait pu entendre à la radio et qu’il se méprenne. Il pourrait me prendre pour une menteuse qui fait croire aux gens qu’elle écrit les tubes qui passent à la radio. Je préférais que cette vérité, le fait d’écrire pour des artistes diffusés sur des ondes reste mon secret. Au début j’avais trop parlé de ça à qui voulait l’entendre. Pas par vantardise bien au contraire, mais parce que j’aimais parler de toutes ces expériences. Au final, j’étais tombée sur des gens qui avaient voulu se servir de moi pour obtenir des infos, des places de concert, des albums avant leur sortie. Alors j’avais fait le tri dans mon entourage et décidé de ne plus en parler. Pour que les gens se lient à moi pour celle que j’étais et pas par intérêt. A présent, une poignée de gens étaient au courant et à Austin, personne ne savait quoi que ce soit à ce sujet.

Je l’avais trouvé gentil de ne pas me trouver un peu bête ou naïve de parler de la sorte. Être passionnée de nos jours n’était pas toujours bien vu. Il fallait avoir la tête sur les épaules, agir avec logique, trouver un boulot stable même si on ne l’aime pas forcément. Il fallait rentrer dans le moule. Si vous aviez tendance à rêver un peu, à être timide, à vous montrer « artiste » on vous observait avec un sourire en coin entendu. C’était encore difficile pour moi qui n’avait pas beaucoup confiance en moi de me défaire de l’effet que ce genre de regard pouvait avoir sur moi, pourtant je travaillais là-dessus. Malheureusement, je prêtais encore trop attention au regard des autres. Mais avec Nathaniel, je n’avais pas l’impression de devoir me déguiser, de devoir faire semblant d’être une autre et à vrai dire à Austin, j’avais déjà eu l’occasion plusieurs fois de tomber sur des gens qui ne m’empêchaient pas d’être moi.

En le voyant tendre les mains vers le carnet, j’avais esquissé un mouvement d’hésitation avant de le lui tendre. Je m’en voulais d’avoir cru qu’il voudrait le feuilleté et en lire son contenue et de ne pas avoir compris tout de suite qu’il voulait s’en servir pour me dire quelque chose. Je le laissais faire, attendant patiemment de découvrir ses mots même si je ne pouvais m’empêcher de tenter de lire par-dessus sa main. Finalement il me tendait le calepin et une fois de plus je me sentais rougir. C’était un joli compliment une « âme remplie de poésie. » et j’avais murmuré un « merci. ». Je découvrais avec surprise et enthousiasme qu’il était étudiant en art. Je n’avais jamais été douée pour les études. J’avais lâché mes études de musicologie au bout de quelques mois. Quant à mes profs de musique, le seul qui avait tenu bon était celui de piano. Les autres m’avaient perdue ou je les avais découragés après souvent quelques mois et j’avais terminé mon apprentissage toute seule. En vraie autodidacte. Ça m’avait valu le surnom de « surdouée » mais je n’aimais pas trop ce genre d’étiquette. Disons que j’avais des facilités.

J’avais esquissé un sourire en lisant sa dernière question. « Bien sûr que non… » J’avais compris l’ironie et ainsi, j’étais définitivement convaincue que Nathaniel avait l’esprit ouvert et qu’il n’était pas du tout du genre à juger. Je refermais le carnet, le gardant dans une main au cas où il nous servirait encore et la curiosité revenant au galop, c’était à moi de l’interroger. « Vous avez une spécialité ? L’art, c’est vaste, vous avez des domaines de prédilection ? »

___________________
☼ Take an angel by the wings, Ask her for the strength to stay ☾

On est des enfants de la nuit de la mélancolie. Le crayon s’en est aguerri on est introverti. Sans un bruit attendre l’embellie abrité de la pluie. Comme nés de l’ombre et du soupir on est introverti. Mais sous le manteau de l’hiver, La nature entaille la chair. J’ai dans mon chagrin des cimetières, Le cœur trop pur pour vraiment m’y plaire.
Nathaniel Hills
avatar
Inscrit le : 20/05/2017
Messages : 55
Avatar : Jamie Campbell Bower
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Cissy
• ÂGE : 26
• BLOC NOTE :


Re: Euh... Je crois que c'est mon café! [Nathaniel], le Mar 23 Mai - 23:09

Euh...Je crois que c'est mon café





Après l'aveu de Neela sur sa timidité et le fait qu'elle semblait protéger ce carnet comme son propre enfant intriguait Nathaniel sur son ouverture d'esprit qui s'était ensuivit. Malgré tout ceci, elle n'avait finalement pas hésité longtemps avant de lui faire part de son petit secret apparemment important. Le jeune homme se retrouvait touché d'une telle confiance. Il n'en demandait pas tant. Mais il n'était pas déçu pour un sou. Dire que celle en face de lui faisait dans la chanson ! Cela dit, l'étudiant se demandait également pourquoi elle cherchait absolument à cacher cette passion. Il n'y avait aucun mal à écrire des chansons ou même autre chose. Au contraire, c'était véritablement intéressant à découvrir et pour être honnête, il aurait effectivement aimé jeter un oeil plus attentif au contenu de ce calepin...Mais il n'en fit rien ! Et ce, même en le reprenant pour y écrire quelque chose. Il avait une curiosité assez grande pour que la tentation le démange d'aller soudainement ouvrir les premières pages pour découvrir le travail de Neela mais...Il ne pouvait se le permettre. Elle ne le voulait pas alors il n'en fera rien. Ce n'était pas dramatique après tout. Il se devait de respecter l'intimité de la jeune fille.

Il lui lança un regard confiant lorsqu'il remarqua son hésitation à lui repasser le carnet. Est-ce qu'elle avait peur désormais de le prêter depuis sa révélation ? C'était le moment ou jamais de prouver ses bonnes intentions en résistant à la tentation de trahir sa confiance pour le simple plaisir de découvrir le carnet. Sur ce, Nathaniel attendit patiemment qu'elle le lui redonne d'elle même. Evidemment, il aurait pu tenter de mimer ce qu'il avait à lui dire, mais pour ce coup-ci, il n'était pas sûr d'y parvenir et surtout, il n'était pas sûr qu'elle puisse le comprendre.

A nouveau, le jeune homme afficha un sourire malicieux en observant les joues de la jeune femme virer au rouge en lisant ces quelques mots. Même s'il s'amusait à produire ce petit effet, il était parfaitement sincère dans ses écrits. Elle répondit à sa dernière question. Eh non. Et bien voilà, elle avait sa réponse pour elle-même aussi du coup. Il n'y avait aucune bête passion. Le jeune homme alla par la suite jeter son gobelet vide mais il revint rapidement auprès d'elle. Il avait de tout évidence trouver une personne intéressante et tant qu'elle voulait de lui près d'elle, il lui tiendrait volontiers compagnie.

Les mains derrière le dos, il sentit qu'elle avait quelque chose à lui demander et l'écouta patiemment. C'est alors que Neela le questionna sur une éventuelle spécialité dans son domaine d'étude. C'était amusant ça. C'était la question qui revenait le plus souvent une fois qu'on avait appris qu'il étudiait l'art. Mais ça ne le dérangeait pas du tout d'y répondre et par ailleurs, il y répondait toujours de la même façon. Aussi, le jeune homme se mit à mimer avoir un appareil photo entre ses mains et prit plaisir à exagérer sa démonstration en jouant les paparazzi sur Neela, lui tournant autour et prenant des photos invisibles sur tout les angles. Il pouffa même silencieusement de cette pitrerie. Mais il revint rapidement face à elle. Et puis allez, tant qu'on était dans les questions, il n'allait pas manquer de faire plus ample connaissance avec elle. Il allait de nouveau tenter la gestuelle pour se faire comprendre. Voyons si Neela était toujours aussi douée. Nathaniel montra à tour de rôle le carnet à la jeune femme avant de faire semblant de compter les billets d'une liasse de dollars invisible.









ft. Neela

___________________


Neela Sheppard
ADMINDanser sous la Pluie
avatar
Inscrit le : 09/02/2017
Messages : 778
Avatar : Kate Mara
Crédits : Avatar : June ❤︎ - Signa : Mag' - Gifs : Tumblr
Date de naissance : 14/05/1988
Mes rps :
DISPONIBLE

Curiosité ♫ Adrian
Guitare perdue ♫ Alexander
Like a Hobo ♫ Nathaniel
Entretien d'embauche ♫ Acis
Percée à jour ♫ Aleksey
Détrempée ♫ Rose
Valise échangée ♫ Kaleb
Un dernier verre ♫ Jordan



Bloc notes :


EN BREF :
✒︎ Elle a perdu son fiancé il y a 23 mois
✒︎ Elle se ballade toujours avec sa guitare et son carnet
✒︎ Elle joue aussi du piano, du violon et de la batterie.
✒︎ Elle apprend le saxophone et aimerait passer au violoncelle
✒︎ Elle ne quitte jamais sa bague de fiançailles
✒︎ Elle parle aussi bien français qu'anglais
✒︎ Elle écrit et compose des tubes (français et anglais) mais personne ne le sait.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'/Dompteuse de lutins
• ÂGE : 111 ans
• BLOC NOTE :


En ligne
Re: Euh... Je crois que c'est mon café! [Nathaniel], le Mer 24 Mai - 0:48

Je l’avais observé jeter son gobelet, le mien n’étant pas encore totalement vide. C’était assez inattendu de se retrouver à discuter avec un inconnu juste parce que nos commandes avaient été échangées mais je ne regrettais absolument pas. Nathaniel était vraiment un jeune homme intéressant et tout en délicatesse ce qui ne gâchait rien. Finalement son mutisme n’était pas vraiment une barrière, on arrivait à se comprendre que ce soit par l’écrit ou par le mime.

J’avais espéré qu’il reste encore un petit peu avec moi et j’en avais profité pour me montrer encore un peu curieuse, lui demandant s’il avait une spécialité. En guise de réponse j’avais le droit à une véritable démonstration. Je le voyais faire semblant de prendre des photos et en devenant l’objet de ses prises de vues imaginaires, je me mettais à éclater de rire en me cachant derrière mes mains. Ce n’est pas pour rien si je préférais être la photographe que la photographiée. Je n’aimais pas beaucoup les photos. « La photographie… J’aime…ais aussi beaucoup en faire… ça fait longtemps que je n’ai pas fait de photo d’ailleurs… » J’avais pris soin de rester vague mais je savais que je n’avais pas fait de photo depuis l’été 2015, juste avant le décès de Noah. Depuis, à part la musique, toutes mes passions artistiques avaient été mises de côtés. L’inspiration m’avait abandonnée.

Nathaniel avait renoncé au carnet, et réalisant qu’il voulait me dire quelque chose, je me concentrais sur ses gestes et ses mimiques toutes aussi importantes que le mouvement de ses mains. Je l’observais pointer mon carnet et faire semblant de compter quelque chose. Mon regard s’éclairait quand je pensais avoir compris sa question avant que je ne fronce les sourcils en ayant une hésitation. J’avais peut-être compris de travers ? « Est-ce que c’est… mon métier ? » J’attendais confirmation. Il se trouvait que j’avais bien deviné et j’esquissais un sourire contente d’avoir pu me passer du carnet pour le comprendre.

Je me retrouvais à un nouveau carrefour, lui répondre la vérité ou nier. C’était tentant de lui confier mes secrets car son mutisme inspirait confiance mais il y avait toujours cette réticence à induire certains comportements intéressés. « Je travaille dans un bar. » Pourquoi ça me dérangeait à ce point d’esquiver la question en parlant de mon autre boulot. J’observais un moment Nathaniel, plongeant mon regard dans le sien comme pour chercher une preuve supplémentaire de lui faire confiance. Je baissais les yeux sur le carnet quelques secondes et finissait par parler plus bas, comme si j’avais peur qu’on m’entende alors que les gens autour de nous se fichaient bien de ce que je pouvais dire. « Mais écrire et composer est mon autre métier. » Je relevais les yeux vers lui. « Mais ça, c’est le vrai secret de ce carnet. Je préfère que les gens ne sachent pas en général… » Pour toutes les raisons que j’avais cité plus tôt. Pour éviter d’attirer l’attention pour de mauvaises raison.

___________________
☼ Take an angel by the wings, Ask her for the strength to stay ☾

On est des enfants de la nuit de la mélancolie. Le crayon s’en est aguerri on est introverti. Sans un bruit attendre l’embellie abrité de la pluie. Comme nés de l’ombre et du soupir on est introverti. Mais sous le manteau de l’hiver, La nature entaille la chair. J’ai dans mon chagrin des cimetières, Le cœur trop pur pour vraiment m’y plaire.
Nathaniel Hills
avatar
Inscrit le : 20/05/2017
Messages : 55
Avatar : Jamie Campbell Bower
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Cissy
• ÂGE : 26
• BLOC NOTE :


Re: Euh... Je crois que c'est mon café! [Nathaniel], le Mer 24 Mai - 1:25

Euh...Je crois que c'est mon café





Qui sait, si jamais il revoyait Neela un autre jour, et peut-être plusieurs autres jours, elle s'habituera à sa forme d'expression. Généralement, Nathaniel prenait toujours soin de reprendre les mêmes gestes pour les mêmes expressions, formant son propre langage qu'il suffisait de décoder en ayant une bonne mémoire. Pour le moment, il n'y avait que ses tuteurs qui savaient parfaitement ce qu'il voulait dire lorsqu'il animait son corps à leur parler. Voilà des années qu'il vivait avec eux, ce n'était plus étonnant. Maintenant ils le comprenaient aussi facilement que s'il parlait. Pourtant, Nathaniel aurait aimé que d'autres aient autant de facilité, mais il n'avait encore jamais eu l'occasion d'avoir des amis assez proche pour ça. Justement peut-être parce que les gens n'étaient pas intéressé par un tel apprentissage et n'avaient pas envie de se casser la tête avec lui. Neela avait la patience et la compréhension nécessaire. Ca n'avait pas l'air de la déranger plus que ça de jouer aux devinettes même si l'étudiant ne voulait pas lui infliger ce trop plein de concentration improvisé. Ca le soulageait un peu de voir qu'elle se débrouillait si bien. Qui sait, elle se rappellera de quelques trucs s'ils venaient à se revoir.

Avec sa performance, Nathaniel parvint à arracher un rire à Neela. Lui même s'esclaffait silencieusement de sa prestation. Après tout, il y avait aussi du théâtre au programme de l'université et bien qu'il était incapable de réciter le moindre texte, la gestuelle de son corps comblait cette lacune. Par ailleurs, aucun élève ne parvenait à le battre dans l'expression corporelle, qui était une matière importante dans l'art ! Bon sang, si des gens les voyaient ces deux là, ils devaient s'en poser des questions ! Mais il ne fallait pas se cacher, ils devaient bien amusé la galerie malgré tout ! Allez, ça mettait un peu d'ambiance dans le centre ! Calmant son hilarité, Nathaniel revint face à la jeune femme pour l'entendre dire qu'elle aimait apparemment jadis la photographie mais que cela faisait longtemps qu'elle n'en avait plus fait. D'un haussement exagéré des épaules -son signe interrogateur- le jeune homme lui demanda en gros pourquoi. A supposer qu'il y avait une raison. Peut-être que la photo ne l'intéressait tout simplement plus. Mais il semblait évident qu'elle n'était pas du genre à se mettre sous le feu des projecteurs ! Dommage, c'était une belle femme.

Nathaniel hocha joyeusement la tête quand, une fois de plus, Neela devina juste sa question. Elle était vraiment trop forte ! Et ce n'était pas plus mal. Elle semblait prédisposé à le comprendre aisément. Le jeune homme en était véritablement ravi. Ce n'était pas toujours évident pour tout le monde. C'était comme si Neela avait un don pour ça. Elle-même afficha un sourire, tout autant ravie d'avoir deviner juste. Cependant, elle ne répondit pas tout de suite. On aurait dit qu'elle était à nouveau bloquée. Nathaniel abaissa son sourire devant cette constatation. Mais il ne fit rien de plus, lui laissant le temps de répondre à sa guise.

Neela lui informa qu'elle travaillait dans un bar. Nathaniel se mit à réfléchir un instant à cette nouvelle information sous le regard de la jeune femme. Redressant les yeux vers elle, il se mima tenant un micro sans la lâcher de ses prunelles d'azur qui l'interrogeait silencieusement. Bah quoi ? Il pouvait y avoir des scènes dans un bar ! Proposant une autre possibilité, le jeune homme fit également semblant de porter un plateau et de distribuer un verre invisible. Finalement, il haussa à nouveau les épaules pour signifier sa question. A moins que ce n'était ni l'un ni l'autre et qu'elle faisait encore autre chose dans le bar.

La femme jeta un oeil à son calepin. Mais l'étudiant dû tendre un peu plus l'oreille pour entendre ce qu'elle avait à dire. C'était tellement bizarre cette idée de vouloir absolument cacher ces chansons. Nathaniel trouvait ça aussi un peu dommage mais il y avait forcément une raison à tout ça. Neela lui annonça ainsi que composer faisait comme un autre métier en somme. Et que c'était là le grand secret de ce carnet. Nathaniel resta un moment planté là à regarder Neela et le carnet à tour de rôle. Lorsque la jeune femme releva les yeux vers lui, le jeune homme mit un index à sa bouche pour se livrer dans la confidence. Si tel était son désir, il ne mentionnera nullement l'existence de cette passion à l'avenir. L'avantage quand on ne pouvait pas parler, c'était qu'on préservait encore mieux les secrets : aucune tentation ou accident malheureux pouvant s'échapper de la gorge !

Retirant son doigt, il esquissa un doux sourire. Cette femme n'avait pas besoin de s'inquiéter d'avantage, même s'il pouvait comprendre que ça devait rester délicat pour elle de faire confiance à un inconnu, car c'était sûrement ce qu'il était encore à ses yeux. Ayant fini sa boisson, le jeune homme agita sa main devant Neela pour capter son attention avant de lui faire une proposition. Se désignant lui et elle à tour de rôle, il présenta le reste du centre avec le sourire en penchant légèrement sa tête sur le côté, suggérant, si elle le voulait bien sûr, de poursuivre leur "conversation" en prenant part à un petit tour dans les environs.








ft. Neela

___________________


Neela Sheppard
ADMINDanser sous la Pluie
avatar
Inscrit le : 09/02/2017
Messages : 778
Avatar : Kate Mara
Crédits : Avatar : June ❤︎ - Signa : Mag' - Gifs : Tumblr
Date de naissance : 14/05/1988
Mes rps :
DISPONIBLE

Curiosité ♫ Adrian
Guitare perdue ♫ Alexander
Like a Hobo ♫ Nathaniel
Entretien d'embauche ♫ Acis
Percée à jour ♫ Aleksey
Détrempée ♫ Rose
Valise échangée ♫ Kaleb
Un dernier verre ♫ Jordan



Bloc notes :


EN BREF :
✒︎ Elle a perdu son fiancé il y a 23 mois
✒︎ Elle se ballade toujours avec sa guitare et son carnet
✒︎ Elle joue aussi du piano, du violon et de la batterie.
✒︎ Elle apprend le saxophone et aimerait passer au violoncelle
✒︎ Elle ne quitte jamais sa bague de fiançailles
✒︎ Elle parle aussi bien français qu'anglais
✒︎ Elle écrit et compose des tubes (français et anglais) mais personne ne le sait.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'/Dompteuse de lutins
• ÂGE : 111 ans
• BLOC NOTE :


En ligne
Re: Euh... Je crois que c'est mon café! [Nathaniel], le Mer 24 Mai - 23:17


J’aurais du me douter que Nathaniel poserait la question au sujet de la photographie. Cette fois je n’avais pas envie d’en parler, pas envie de dire toute la vérité et j’avais haussé les épaules à mon tour. « J’ai perdu l’inspiration… ça reviendra surement un jour… » C’est ce que les gens disaient les rare fois où j’en avais parlé. Qu’un jour j’aurais à nouveau envie de prendre mon appareil photo pour immortaliser les paysages et le quotidien.

J’avais ensuite parlé de mon métier au bar et je souriais amusée quand il faisait le chanteur avec un micro imaginaire. Il se mettait à servir des clients invisibles ensuite et ça m’arrachait un sourire amusé. « Les deux. Je suis surtout serveuse mais parfois, je monte sur scène. » C’était un drôle de métier pour une timide comme moi et pourtant, j’avais toujours un bon contact avec les clients et ma timidité s’effaçait pendant mon service. Un peu comme si j’avais plus de courage dans ce bar. En tout cas, passer sur scène ne gâchait rien et j’adorais l’ambiance de ce bar où des inconnus pouvaient au moins une fois par semaine monter sur scène et dévoiler leur talent.

Mais même si j’avais parlé du bar, j’avais eu envie de parler de mon autre métier. Celui que je gardais un peu secret. Celui qui me permettait de vivre de ma passion. Je n’avais pas caché au blondinet que c’était là le vrai secret du carnet et que j’espérais donc qu’il éviterait de l’ébruiter. J’aurais pu faire du mauvais esprit par rapport à sa particularité mais ce n’était pas mon genre. J’avais souris en le voyant esquisser un « chut » silencieux auquel j’avais répondu par un « merci. »

C’était à nouveau le moment de jouer aux devinettes et avec un sourire j’acceptais sa proposition de se balader dans le centre commercial. Je lui emboitais le pas alors que j’avalais une dernière gorgée de mon café glacé. J’avais fais un petit écart pour jeter mon gobelet et revenais vers Nathaniel. « Est-ce que tu ne parles pas depuis toujours ? » La question m’avait brûlé les lèvres et je n’avais pas pu la retenir plus longtemps. Preuve que je me sentais à l’aise en sa compagnie. « Tu n’es pas obligé de répondre… Je sais que la curiosité est un vilain défaut. » Tout comme il ne m’avait pas forcé à la confidence, je n’avais pas envie de le forcer à répondre à mes questions.

___________________
☼ Take an angel by the wings, Ask her for the strength to stay ☾

On est des enfants de la nuit de la mélancolie. Le crayon s’en est aguerri on est introverti. Sans un bruit attendre l’embellie abrité de la pluie. Comme nés de l’ombre et du soupir on est introverti. Mais sous le manteau de l’hiver, La nature entaille la chair. J’ai dans mon chagrin des cimetières, Le cœur trop pur pour vraiment m’y plaire.
Nathaniel Hills
avatar
Inscrit le : 20/05/2017
Messages : 55
Avatar : Jamie Campbell Bower
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Cissy
• ÂGE : 26
• BLOC NOTE :


Re: Euh... Je crois que c'est mon café! [Nathaniel], le Jeu 25 Mai - 0:09

Euh...Je crois que c'est mon café





L'inspiration. Evidemment, c'était la base dans l'art. Quand on en avait plus, c'était fini. Pas la peine de se forcer à faire quoi que ce soit, ça ne donnait jamais rien de bon. Nathaniel pouvait comprendre ainsi que le manque d'inspiration avait empêcher Neela de poursuivre dans la photographie. Mais en général, ce n'était que temporaire. D'ailleurs, elle le pensait aussi. Mais ce n'était pas tout. Dans le son de sa voix, le jeune homme cru déceler un autre secret dont il ignorait tout. Pour ainsi dire, Neela semblait être une femme possédait beaucoup de secrets. Tout le monde en avait, ce n'était pas une surprise. Nathaniel ne s'attendait pas non plus à tout savoir d'elle en quelques minutes de rencontre. Il trouvait déjà qu'il en savait pas mal pour une fille qui était censé être timide. Ce n'était pas un mal bien sûr.

Le sujet changea heureusement sur un fait qui paraissait plus sympathique à aborder : le vrai métier de Neela. Qu'elle ne fut pas la surprise de Nathaniel d'apprendre qu'elle faisait autant dans le service que sur la scène ! Il ne cacha d'ailleurs pas sa surprise en écarquillant les yeux et affichant une mine fascinée par l'aveu. Les deux...Mais quel courage ! L'étudiant leva ses deux pouces en l'honneur de Neela. Pour une timide c'était incroyable ! Elle devait se surpasser dans bien des domaines. Mais après tout, pourquoi pas ? Si elle aimait écrire des chansons, pourquoi ne pas en faire son métier également ? Vu qu'elle avait sa passion au travail, ça devait faire baisser son niveau de timidité. Ca ne devait pas être drôle tous les jours d'être timide. Nathaniel avait bien du mal à se l'imaginer.

Neela appréciait la confidence du jeune homme. Faut dire que pour garder un secret elle ne pouvait pas rêver mieux. Et même si Nathaniel pouvait parler, il aurait parfaitement su se taire. Neela accepta de faire un tour dans le centre commercial pour le plus grand plaisir du garçon. Ce dernier entama la marche à ses côtés, mais n'avait pas de trajet précis en fin de compte. En tant que membre du genre masculin, faire les boutiques n'étaient pas une activité qu'il appréciait tout particulièrement. Le but étant là juste un peu de changer de place et ne pas prendre racine dans un corner shop.

Dans une marche tranquille dans les allées, la jeune femme en profita pour lui demander s'il avait toujours été aphone. Elle s'empressa de le rassurer si jamais il ne voulait pas répondre. Mais contrairement à elle, le jeune homme n'avait pas autant de secret ou autant de gêne à s'exprimer sur des choses qui n'étaient pas forcément joyeuses. Cela ne voulait pas dire qu'il ne ressentait rien sur le sujet, mais il savait prendre sur lui. Au fond, son mutisme n'était pas un sujet délicat. Cela avait toujours apporté les interrogations d'autrui. C'était devenu monnaie courante. Ce n'était pas du tout un sujet tabou. Nathaniel rassura la jeune femme en lui tapotant chaleureusement l'épaule avant de réfléchir à sa question précédente. En guise de réponse, il se désigna lui même avant d'afficher sept doigts sur ses mains, dénonçant qu'il ne parlait plus depuis ses six ans. Il aurait pu y répondre en disant qu'il ne parlait plus depuis 18 ans -à ce moment là, il ne se serait tout simplement pas désigné- mais ça aurait fait beaucoup de doigt à montrer !

Eh oui, ça faisait bien longtemps qu'il n'avait plus prononcer un mot. Ses cordes vocales devaient être aussi atrophiées que les jambes d'un paraplégiques ! Passant à proximité de grandes baies vitrées qui donnaient sur l'extérieur, Nathaniel fut étonné de constater la grisaille dans le ciel. Le beau temps avant qu'il n'entre ici n'existait plus mais il faisait pourtant toujours aussi chaud. Sa prédiction de l'orage se révéla pas si fausse que ça finalement...En scrutant le ciel, il avait l'impression que les nuages étaient juste à la pointe des plus hautes immeubles, prêts à couvrir la ville d'un étrange brouillard. Sombre comme des cumulus nocturnes, ils devaient être bien chargé de pluie. L'orage allait-il finalement éclaté ou bien Austin serait-elle épargnée ? Ce genre de phénomène climatique était tellement imprévisible. Décollant son visage de la vitre, Nathaniel tourna son regard vers Neela avant de tracer un éclair invisible avec son doigt d'un geste vif et de pointer le ciel, sceptique.






ft. Neela

___________________


Neela Sheppard
ADMINDanser sous la Pluie
avatar
Inscrit le : 09/02/2017
Messages : 778
Avatar : Kate Mara
Crédits : Avatar : June ❤︎ - Signa : Mag' - Gifs : Tumblr
Date de naissance : 14/05/1988
Mes rps :
DISPONIBLE

Curiosité ♫ Adrian
Guitare perdue ♫ Alexander
Like a Hobo ♫ Nathaniel
Entretien d'embauche ♫ Acis
Percée à jour ♫ Aleksey
Détrempée ♫ Rose
Valise échangée ♫ Kaleb
Un dernier verre ♫ Jordan



Bloc notes :


EN BREF :
✒︎ Elle a perdu son fiancé il y a 23 mois
✒︎ Elle se ballade toujours avec sa guitare et son carnet
✒︎ Elle joue aussi du piano, du violon et de la batterie.
✒︎ Elle apprend le saxophone et aimerait passer au violoncelle
✒︎ Elle ne quitte jamais sa bague de fiançailles
✒︎ Elle parle aussi bien français qu'anglais
✒︎ Elle écrit et compose des tubes (français et anglais) mais personne ne le sait.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'/Dompteuse de lutins
• ÂGE : 111 ans
• BLOC NOTE :


En ligne
Re: Euh... Je crois que c'est mon café! [Nathaniel], le Jeu 25 Mai - 23:42

C’était là tout le paradoxe de ma timidité. Être timide presque de façon maladive et être à l’aise derrière mon comptoir. Comme sur scène. Les premières secondes étaient toujours synonyme de stress mais c’était plus proche de l’adrénaline que de la peur panique. Et une fois ces quelques secondes passées, j’étais comme un petit poisson dans l’eau. Parfaitement à l’eau. C’est ce qui faisait qu’appeler pour réserver un restaurant pouvait me demander plus d’effort que de monter sur scène devant un bar bondé. Un vrai paradoxe.

Nous avions arrêté de faire du surplace et libérés de nos gobelets, on déambulait dans les allées. J’aimais faire du shopping mais je n’étais pas vraiment le genre de fille à passer des heures dans les magasins pour rien. Je me souvenais quand je trainais Noah au Rockefeller Center à l’approche de Noël et que contre toute attente, je me retrouvais à attendre monsieur qui s’était perdu dans les boutiques pour homme. En me remémorant se souvenir, je réalisais que depuis quelques temps, évoquer Noah faisait moins mal. Il restait la nostalgie, parfois le manque mais j’arrivais à sourire en me rappelant des souvenirs agréables.

Profitant de notre balade, j’interrogeais Nathaniel sur son mutisme. Rien ne m’y autorisait si ce n’est l’agréable feeling qui s’était tissé entre nous en quelques minutes. Toutefois, je m’attendais à ce qu’il ne souhaite pas répondre et dans ce cas, je savais ne pas me vexer. Le blond se désigna avant de montrer le chiffre 7 avec ses doigts. J’avais hésité entre 7 ans depuis qu’il ne parlait plus ou l’âge de 7 ans et après une petite moue, tentait la seconde solution. « Depuis que tu as 7 ans ? » J’attendais la confirmation et ne parvenait pas à cacher ma surprise. Je me demandais ce qui l’avait plongé dans un tel mutisme. Un traumatisme ? Une maladie ? Un accident ? « Est-ce que tu me dirais pourquoi tu ne parles plus ? » C’était une façon plus délicate de demander les raisons de son mutisme tout en lui laissant une grande porte de sortie.

Alors qu’on passait près des grandes baies vitrées, Nath attira mon attention et quand il traçait dans l’air un éclair j’esquissais un sourire et imitais son geste vif et précis. « Oui, il y aura surement de l’orage. Tu n’aimes pas ça ? » J’avais déjà le sourire aux lèvres à l’idée d’entendre le tonnerre gronder et de voir les éclairs déchirer le ciel qui nous tomberait dessus comme un déluge. « J’adore l’orage. Depuis toute petite… J’aimais bien voir les nuages noirs envahir le ciel à toute vitesse. Et le vent juste avant que l’orage n’éclate, ce sont des bourrasques avec une ambiance particulière… La lumière aussi est différente, ça doit te parler à toi le spécialiste de la photo… » J’avais esquissé un sourire avant de jeter un coup d’œil par la baie vitrée. « Tu veux sortir pour sentir le vent ? » C’était pile le moment qui précédait l’orage. « Tant pis si on prend la pluie ! On prendra un autre café pour se réchauffer. ça sera une bonne excuse » Je réalisais que j’agissais comme une gamine et non une femme posée de 30 ans mais l’orage avait le don de me faire redevenir la petite fille qui aimait affronter les éléments.

___________________
☼ Take an angel by the wings, Ask her for the strength to stay ☾

On est des enfants de la nuit de la mélancolie. Le crayon s’en est aguerri on est introverti. Sans un bruit attendre l’embellie abrité de la pluie. Comme nés de l’ombre et du soupir on est introverti. Mais sous le manteau de l’hiver, La nature entaille la chair. J’ai dans mon chagrin des cimetières, Le cœur trop pur pour vraiment m’y plaire.
Nathaniel Hills
avatar
Inscrit le : 20/05/2017
Messages : 55
Avatar : Jamie Campbell Bower
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Cissy
• ÂGE : 26
• BLOC NOTE :


Re: Euh... Je crois que c'est mon café! [Nathaniel], le Ven 26 Mai - 1:05

Euh...Je crois que c'est mon café





Marcher un peu dans le centre commercial ne fut un mal pour personne bien au contraire. Ca apportait quelque chose en plus d'agréable dans l'échange qui se produisait entre Nathaniel et Neela. Le jeune homme ne regardait même pas vraiment les boutiques, puisque ce n'était pas ce qui l'intéressait réellement. A la base, s'il était entré dans ce bâtiment, c'était uniquement pour étancher sa soif. En songeant à Neela, quelle bonne idée il avait eut tout de même. Les meilleures rencontres étaient toujours le fruit des plus heureux hasards. C'était une petite phrase de lui ça. Elle aurait bien sa place dans la partie des citations du carnet de Neela !

Une fois n'est pas coutume, la jeune femme comprit la réponse de l'étudiant. Elle n'avait pas répondu tout de suite, car sûrement que le chiffre sept pouvait désigner plusieurs réponses justement. Comme une durée et non pas un âge. Nathaniel approuva ses dires d'un hochement de tête. Cela avait surprit Neela. Ca devrait paraître bien long pour elle. Elle osa ainsi lui demander s'il était d'accord pour lui expliquer la raison de son mutisme. Pour une timide, elle avait tout de même de l'audace. Mais le jeune homme s'était un peu attendu à cette question, même s'il doutait que Neela le lui demande malgré tout. La vie intime des gens, tout comme la sienne, était apparemment un sujet qu'elle respectait beaucoup. Mais cette fois-ci, Nathaniel ne répondit pas tout de suite, ni même pour donner son accord ou non. Il cogita un moment en fixant un point invisible devant lui, jouant avec ses doigts comme s'il ne savait pas quoi en faire. Sa perte de parole semblait à la fois évidente et compliquée. Après l'accident, tous avaient cru qu'il avait été suffisamment blessé pour cela. Mais de nombreux médecins avaient examinés l'enfant qu'il était à ce moment là et tous s'étaient accordés sur le même point : ses cordes vocales étaient parfaitement intactes. D'un autre côté, il fallait y aller pour abîmer ces petits muscles si précieux. Il y avait plus de chance de se trancher la carotide que de se trancher les cordes vocales. Alors pourquoi ne pouvait-il plus parler ? Même pour les médecins, c'était rester un mystère en vérité. Il n'y avait que deux options possibles et il était difficile de savoir laquelle des deux était correcte. La première étant qu'un choc sur la tête durant l'accident aurait endommagé le cerveau dans la zone concernant l'usage de la parole, au point de faire perdre cette dernière. La deuxième étant que le traumatisme de l'accident et/ou de la perte de ses parents avait été psychologiquement trop intense et formait désormais un blocage à ce niveau là. Dans un cas, c'était neurologique, dans l'autre psychologique. Cependant, la plupart des toubibs songeaient que si le cas avait été réparable, cela aurait dû se faire il y a longtemps maintenant. D'année en année, les chances pour lui de se remettre à parler s'amenuisaient. Bon. Pour expliquer ça à Neela, c'était une autre paire de manche !

Après une profonde réflexion, le jeune homme prit la décision de ne rien cacher à Neela. Ils arrivèrent justement à cette grande baie vitrée qui donnait sur l'extérieur où Nathaniel stoppa la marche. Après avoir pointer son doigt sur son crâne, il frappa son poing dans la paume de sa main avec force pour désigner le choc. Au cas où Neela n'aurait pas comprit, le jeune homme renouvela l'explication en désignant sa tête puis cognant du poing le mur non loin de lui. Le plus dur pour Neela restait à deviner. Ca n'allait pas être évident de lui faire comprendre l'accident, autant parce que ça lui faisait mal intérieurement que pour la gestuelle à mettre en place. Mais il allait essayé quand même. Ca faisait de bons exercices de compréhension à Neela ! Depuis la baie vitrée, Nathaniel désigna la route et les voitures qui circulaient juste devant. Suite à cela, il refrappa sa paume du poing.

Lorsque la conversation tourna à l'orage -à prendre au sens propre du terme cette fois- Nathaniel esquissa un sourire amusé en voyant Neela reproduire son éclair invisible. Mais il affirma au contraire d'un sourire et d'un bref signe de tête qu'il n'avait rien contre les orages. Sûr que ça faisait du bruit et que ça pouvait être dangereux, mais en dehors de ça, il trouvait au contraire que c'était un phénomène plutôt beau et surtout impressionnant à observer. Les éclairs en eux-même étaient de véritables chef-d'oeuvre dans le ciel. D'ailleurs, Nathaniel sourit d'avantage en écoutant l'avis de Neela sur la question. Elle lisait littéralement dans ses pensées ! Elle aussi elle aimait l'orage ! "Quelle fille !" songeait l'étudiant, elle n'avait peur de rien ! Il approuva ses paroles avec enthousiasme.

Mais Nathaniel ne s'attendait sûrement pas à ce que Neela lui propose carrément d'aller prendre le frais à la veille de l'orage, suggérant même que ce n'était pas grave s'ils se faisaient trempés. Quelle fille incroyable. Nathaniel venait visiblement de découvrir une nouvelle facette de sa personnalité. Hors de question de la décevoir ! Après un rapide coup d'oeil à l'extérieur, il échangea un regard et sourire complice avec la jeune femme avant de lui effleurer le bras pour la soutenir dans son idée tout en se dirigeant vers la première porte qui menait vers l'extérieur.

Sitôt dehors, le vent s'élevait déjà sur la ville. L'atmosphère était chargé d'air chaud et le ciel devenait de plus en plus sombre alors que le soir n'était même pas encore tombé. Le feuillage des arbres s'agitait et les oiseaux fuyaient le ciel. Les passants craintifs des cieux s'empressaient de se mettre à l'abri. L'étudiant leva son regard de saphir vers le ciel de plus en plus noir tandis que les rafales de vent agitaient joyeusement sa tignasse claire. Cela ne dérangeait pas Nathaniel de se balader dehors sous le vent, même sous la pluie. Tant que les éclairs ne se montraient pas, il se le permettait. Mais jamais il ne se risquera à rester dehors sous des décharges lumineuses, quand bien même il pouvait les trouver magnifique.






ft. Neela

___________________


Neela Sheppard
ADMINDanser sous la Pluie
avatar
Inscrit le : 09/02/2017
Messages : 778
Avatar : Kate Mara
Crédits : Avatar : June ❤︎ - Signa : Mag' - Gifs : Tumblr
Date de naissance : 14/05/1988
Mes rps :
DISPONIBLE

Curiosité ♫ Adrian
Guitare perdue ♫ Alexander
Like a Hobo ♫ Nathaniel
Entretien d'embauche ♫ Acis
Percée à jour ♫ Aleksey
Détrempée ♫ Rose
Valise échangée ♫ Kaleb
Un dernier verre ♫ Jordan



Bloc notes :


EN BREF :
✒︎ Elle a perdu son fiancé il y a 23 mois
✒︎ Elle se ballade toujours avec sa guitare et son carnet
✒︎ Elle joue aussi du piano, du violon et de la batterie.
✒︎ Elle apprend le saxophone et aimerait passer au violoncelle
✒︎ Elle ne quitte jamais sa bague de fiançailles
✒︎ Elle parle aussi bien français qu'anglais
✒︎ Elle écrit et compose des tubes (français et anglais) mais personne ne le sait.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'/Dompteuse de lutins
• ÂGE : 111 ans
• BLOC NOTE :


En ligne
Re: Euh... Je crois que c'est mon café! [Nathaniel], le Ven 26 Mai - 1:50

C’est un peu le problème avec quelqu’un d’aussi curieux que moi. C’est qu’une fois la timidité dissipée comme c’était le cas à présent, j’osais parfois poser des questions personnelles. Travailler avec des artistes n’avait rien arrangé car pour écrire un texte sur mesure à quelqu’un, cela demandait d’apprendre à le connaître et j’avais pris l’habitude de ne pas avoir peur de poser des questions une fois que j’étais à l’aise avec la personne. C’était le cas avec Nathou. Par contre, je laissais toujours le choix aux gens de refuser de me répondre et je ne me vexais jamais. C’était le deal.

Sur le coup, face au silence de Nath’ – vous voyez ce que je veux dire en parlant de silence – je me demandais si je n’avais pas fait un pas un peu trop loin dans sa vie privée. Respectueuse, j’avais juste continué de marcher à ses côtés, jusqu’à ce qu’il finisse par s’agiter à nouveau. Observant ses gestes, je comprenais qu’il avait été blessé à la tête. « Un choc à la tête… » C’était plutôt pour moi que je murmurais que pour une confirmation. Comme si ça m’aidait à visualiser ce que Nathaniel voulait me faire comprendre. J’avais suivi son regard jusqu’à la route qui passait un peu plus loin, derrière le parking. J’avais compris. « Tu as eu un accident de voiture et tu as été blessé et depuis tu ne parles plus… » Il confirmait et je ne pouvais m’empêcher d’esquisser une mine désolée. « Je suis désolée… » Je me demandais s’il se souvenait du son de sa voix à l’époque, s’il se souvenait de ce que ça faisait de parler mais cette fois, c’était des questions trop personnelles que je n’avais pas à lui poser.

L’orage avait remplacé le sujet de conversation précédent et je m’étais laissée à nouveau emportée par mes émotions. J’aimais l’orage. J’aimais le contempler. Et en observant la réaction de Nathaniel à mes mots, je me sentais comprise. Quelqu’un d’autre qui aimait l’orage. Me laissant peut-être un peu trop emportée, j’avais proposé à l’étudiant en art de sortir prendre l’air même si la tempête était proche. L’espace d’un instant, j’avais cru qu’il refuserait mais il finissait par me faire signe et je l’avais suivi pour rejoindre l’extérieur.

Le vent chaud soufflait fort et faisait batailler les badauds qui cherchaient déjà un endroit où se mettre à l’abris. Le centre commercial se remplirait bien assez vite avec les premières gouttes de pluies. En attendant que celles-ci n’arrivent, je basculais la tête en arrière pour observer le ciel sombre comme on observe un rideau se fermer sur la scène après la fin du spectacle. J’avais écarté les bras comme pour mieux sentir la résistance au vent. Depuis que Noah n’était plus là, j’aimais imaginer qu’il était dans toutes ces petites manifestations du hasard ou de la nature. Que le vent que j’aimais tant soufflait grâce à lui. Certains croyaient en dieu, moi je croyais en ça.

On entendait un grondement encore lointain alors qu’une goutte venait de tomber sur le bout de mon nez. J’avais souris amusée alors que je ne cherchais pas à me mettre à l’abris. D’autres gouttes s’étaient ajoutées à la première et j’avais résisté un petit moment avec Nathaniel sous la pluie jusqu’à ce que le tonnerre soit trop fort, la pluie trop intense et les éclairs trop proches. A moitié trempés, nous avions trouvé refuge sous le porche qui abritait l’une des entrées du centre. A l’abri mais au plus proche de l’orage.

J’attrapais mon carnet dans mon sac et notait une question dedans. « Comment dis-tu merci ? » J’avais attendu de le voir esquisser le dit geste et tout en lui adressant un sourire, je répétais le geste. Peut-être que ça resterait une parenthèse notre rencontre. Peut-être qu’on se reverrait. Dans tous les cas, j’avais presque envie de retourner au corner shop remercier l’employé qui avait échangé nos commandes.

___________________
☼ Take an angel by the wings, Ask her for the strength to stay ☾

On est des enfants de la nuit de la mélancolie. Le crayon s’en est aguerri on est introverti. Sans un bruit attendre l’embellie abrité de la pluie. Comme nés de l’ombre et du soupir on est introverti. Mais sous le manteau de l’hiver, La nature entaille la chair. J’ai dans mon chagrin des cimetières, Le cœur trop pur pour vraiment m’y plaire.
Nathaniel Hills
avatar
Inscrit le : 20/05/2017
Messages : 55
Avatar : Jamie Campbell Bower
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Cissy
• ÂGE : 26
• BLOC NOTE :


Re: Euh... Je crois que c'est mon café! [Nathaniel], le Ven 26 Mai - 17:10

Euh...Je crois que c'est mon café





Nathaniel tenta de ralentir sa gestuelle pour peut-être aidé Neela à mieux suivre ce qu'il disait, ou du moins ce qu'il voulait dire. Parfois, il reproduisait plusieurs fois le même geste dans ce même but. Ca ne le dérangeait pas de faire ainsi. Il approuva la trouvaille de la jeune fille qui avait deviner le choc à la tête, toujours de la même manière d'un hochement de tête mais cette fois-ci sans son habituel sourire. Il manqua de peu d'en faire de même lorsqu'elle songea à l'accident. Elle y était presque. C'était bel et bien un accident mais la voiture n'avait rien à voir là-dedans. Nathaniel la stoppa alors d'un geste dans ses réflexions avant d'écarter légèrement les bras devant lui. C'était bien plus gros qu'une voiture. Il laissa la jeune femme deviner à nouveau, renouvelant son geste chaque fois qu'elle se tromperait de véhicule, jusqu'à ce qu'elle propose l'alternative du train. A ce moment-là, il approuva de nouveau. C'est alors que Neela, d'un air peiné, s'excusa. Oh elle n'avait pas à le faire. On ne savait jamais ce que la vie nous réservait. S'il n'y avait eu que le mutisme, Nathaniel n'en aurait pas vraiment voulu à cet accident. L'ennui étant qu'il l'avait rendu autant orphelin qu'aphone et là était le plus dramatique au fond. Il aurait de loin préférer perdre tous ses sens plutôt que de perdre ses parents. Il déglutit, mal à l'aise, en y songeant. Dire que la dernière chose qu'il avait prononcée n'était qu'un cri juste avant de s'évanouir. A son réveil à l'hôpital, il avait tout perdu, y compris sa voix. Ca avait été une sensation très étrange. C'était comme s'il n'avait jamais su parler de sa vie.

Partageant tous deux une fascination pour les caprices de la météo, Nathaniel et Neela se retrouvèrent bien vite dehors alors que le temps se dégradait dangereusement. Le jeune homme observa la jeune femme qui étendit ses bras comme si elle s'apprêtait à s'envoler. Il sourit, jusqu'à être surpris par les premières gouttes de pluie qui se mirent à tomber. Avec cette chaleur, ce n'était pas désagréable d'avoir une petite douche plus fraîche. Mais cela ne dura pas. Très vite, la petite douche devint déluge et le tonnerre entama son chant capable de faire trembler la terre. Nathaniel n'était jamais resté sous un orage sans abri. Aussi, bien que se trouvant devant un spectacle toujours aussi impressionnant, l'inquiétude le gagna lorsque les éclairs se mirent à fendre le ciel de part en part. Des filaments lumineux brefs et aveuglants zébraient les nuages noirs précédents le cri du tonnerre. Moins à l'aise de Neela qui démontrait son courage à affronter les éléments, le jeune homme capta néanmoins son attention en lui tapotant l'épaule avant de suggérer d'un geste du pouce de se replier en arrière. Finalement, les deux jeunes gens se mirent à l'abri devant l'entrée du centre, bien qu'ils dégoulinaient déjà d'eau de pluie. Mais bon, ça rafraîchissait ! On ne s'ennuyait pas avec Neela !

Nathaniel écarta de son visage les quelques mèches de cheveux mouillés qui étaient venues si coller à la grâce du vent et de la pluie, non sans lâcher le ciel tourmenté du regard. On était quand même mieux au sec ! Et lui, pour la peine, s'y sentait aussi plus en sûreté. Le jeune homme tourna un regard vers Neela avant de lui proposer un mouchoir si jamais elle avait envie de s'éponger un peu le visage. C'était bien là tout ce qu'il avait à lui proposer même si l'eau ne semblait pas la déranger plus que ça. Tout à coup, la jeune femme s'empara de son précieux carnet pour y écrire quelque chose sous le regard intrigué de Nathaniel. Tiens ? Pourquoi écrivait-elle la question dans son carnet ? Enfin, tout d'abord, il se devait de répondre à la question. A vrai dire, il pouvait utiliser plusieurs mouvements pour remercier quelqu'un. Par exemple, pour un banal "merci" que l'on échangerait pour avoir reçu un compliment ou une information, il ne se cassait pas à la tête. Un simple hochement de tête suffisait. Mais pour les remerciements plus profonds, quand il voulait réellement exprimer sa reconnaissance du fond du cœur, et bien là était tout le geste d'un gentilhomme des temps anciens : il posait un poing sur le cœur avant de s'incliner légèrement, et avec le sourire en général ! Ca paraissait démodé, on pensait ne voir ça que dans les films, quand les gentlemen saluaient les ladys, mais pour être honnête, Nathaniel adorait le faire et s'en amusait même. Ce fut cette deuxième option qu'il démontra ainsi à Neela. Il fut amusé de la voir l'imiter mais touché également. La première option, elle le découvrira bien d'elle-même car il l'avait déjà employé un peu plus tôt. Sur ce, Nathaniel désigna enfin le carnet, et plus précisément la page où elle avait demandé le "merci". Il se mima écrire avec un stylo invisible avant d'hausser les épaules, interrogeant la demoiselle du regard, mais sans perdre un seul instant son sourire de curieux.












ft. Neela


___________________


Neela Sheppard
ADMINDanser sous la Pluie
avatar
Inscrit le : 09/02/2017
Messages : 778
Avatar : Kate Mara
Crédits : Avatar : June ❤︎ - Signa : Mag' - Gifs : Tumblr
Date de naissance : 14/05/1988
Mes rps :
DISPONIBLE

Curiosité ♫ Adrian
Guitare perdue ♫ Alexander
Like a Hobo ♫ Nathaniel
Entretien d'embauche ♫ Acis
Percée à jour ♫ Aleksey
Détrempée ♫ Rose
Valise échangée ♫ Kaleb
Un dernier verre ♫ Jordan



Bloc notes :


EN BREF :
✒︎ Elle a perdu son fiancé il y a 23 mois
✒︎ Elle se ballade toujours avec sa guitare et son carnet
✒︎ Elle joue aussi du piano, du violon et de la batterie.
✒︎ Elle apprend le saxophone et aimerait passer au violoncelle
✒︎ Elle ne quitte jamais sa bague de fiançailles
✒︎ Elle parle aussi bien français qu'anglais
✒︎ Elle écrit et compose des tubes (français et anglais) mais personne ne le sait.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'/Dompteuse de lutins
• ÂGE : 111 ans
• BLOC NOTE :


En ligne
Re: Euh... Je crois que c'est mon café! [Nathaniel], le Sam 27 Mai - 0:22

J’avais froncé les sourcils, contrariée. Je n’avais pas totalement bien deviné. Nathaniel s’empressait de rectifier le tir, insistant jusqu’à ce que je trouve enfin le bon moyen de transport. Un accident de train. C’était peu commun. Preuve en est, j’avais mis un peu de temps à trouver le bon véhicule.
J’étais désolée pour lui, ça avait du être terrible. En sentant son malaise, je préférais ne plus insister sur le sujet et le laisser tranquille. Nous avions tous des blessures qu’on préférait ne pas trop évoquer.

Heureusement, histoire de se changer les idées nous avions rejoint l’extérieur pour profiter de l’ambiance orageuse jusqu’à ce que les gouttes ne nous forcent à nous mettre à l’abris. Sans entrer dans le centre pour autant, on restait sous le porche de l’entrée pour pouvoir admirer le spectacle. On avait l’air malin trempés de la sorte mais j’avais pourtant un grand sourire sur le visage. Décidément à Austin, je prenais souvent la pluie. Une chance que le reste de la journée soit plutôt chaud et ensoleillé. J’acceptais son mouchoir pour éponger un peu mon visage et tentais du bout des doigts de remettre en ordre mes cheveux qui allaient onduler sous l’effet de l’humidité.

Pour demander à Nathaniel sa façon de dire merci, j’avais utilisé mon carnet au lieu de parler. Il répondait et comme un miroir, j’avais imité son geste, le trouvant particulièrement élégant. Il avait compris que je ne voulais pas connaître le « merci » classique, le petit hochement de tête qui allait si bien dans une conversation habituelle. Cette fois j’avais voulu le remercier sincèrement de m’avoir suivi dans cette escapade orageuse.

Alors qu’il désignait le carnet et faisait semblant d’écrire, je souriais amusée. « C’est parce que c’est étrange de te parler alors que toi non… » ça ne me dérangeait pas malgré tout mais j’ajoutais. « J’avais envie de me mettre à ta place ? ça doit paraître bizarre hein ? » J’esquissais une moue perplexe. « C’est parfois agréable de pouvoir communiquer en silence même si je me doute que tu préfèrerais pouvoir crier, chanter et parler… » J’espérais ne pas le froisser. « ça m’a juste paru naturel de soudain me taire et de communiquer comme ça avec toi. » ça avait presque un côté apaisant et au moins en écrivant je risquais moins de me perdre dans des élucubrations inutiles. Comme je venais de le faire d’ailleurs.

___________________
☼ Take an angel by the wings, Ask her for the strength to stay ☾

On est des enfants de la nuit de la mélancolie. Le crayon s’en est aguerri on est introverti. Sans un bruit attendre l’embellie abrité de la pluie. Comme nés de l’ombre et du soupir on est introverti. Mais sous le manteau de l’hiver, La nature entaille la chair. J’ai dans mon chagrin des cimetières, Le cœur trop pur pour vraiment m’y plaire.
Nathaniel Hills
avatar
Inscrit le : 20/05/2017
Messages : 55
Avatar : Jamie Campbell Bower
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Cissy
• ÂGE : 26
• BLOC NOTE :


Re: Euh... Je crois que c'est mon café! [Nathaniel], le Sam 27 Mai - 11:00

Euh...Je crois que c'est mon café





Neela ne semblait pas avoir apprécié son échec dans sa compréhension des gestes. Ce n'était pas dramatique, on ne pouvait pas toujours deviner juste à tout les coups ! Déjà que le jeune homme la trouvait incroyablement douée, il s'était demandé si un moment ou un autre elle commettrait une erreur. Et encore, ce n'était pas vraiment de sa faute. Il lui avait montré la route et des voitures. Comment aurait-elle pu faire le lien avec un train ? Hm...Peut-être qu'en imitant le tchou-tchou d'un train, ça aurait pu le faire...Bref. Nathaniel apprécia le fait que la jeune femme n'en demande pas plus. Il n'était de toute façon pas prêt à parler plus en détail de cet accident. Le plus important étant qu'il lui avait simplement expliqué de quelle façon il avait perdue la voix.

Prendre un peu l'air avec l'orage qui menaçait la ville fut un bon moyen de s'occuper l'esprit. Trempés comme des soupes, les deux jeunes gens attiraient l'oeil d'une drôle de façon. N'ayant néanmoins pas très envie qu'elle attrape froid ou autre, Nathaniel confia un mouchoir à la demoiselle afin qu'elle se sèche un peu. C'était un vrai déluge qui s'étalait devant leur yeux. C'était assez incroyable à voir quand on sait qu'il faisait beau l'instant d'avant. Les orages éclataient vite et de façon imprévisible à Austin et plus on se rapprochait de l'été, plus il en sera ainsi.

Neela comprit la question du jeune homme à propos de son carnet. Elle lui expliqua qu'elle trouvait ça bizarre qu'il n'y en ai qu'une sur deux qui parle. Nathaniel se passa une main derrière la nuque. Elle n'avait pas besoin de se priver de la sorte à cause de ça...C'est alors qu'elle ajouta qu'elle voulait en fait se mettre à sa place avant de lui demander si c'était bizarre ou non. Pour être honnête, et ça il l'était, Nathaniel trouvait cela plus curieux que bizarre. Mais toute nouvelle expérience était bonne à prendre après tout. Gardant son sourire au coin de la lèvre, il haussa une épaule avant de nier la bizarrerie de la jeune fille. Il ne savait pas trop pourquoi mais cette pensée de la part de Neela le touchait. Elle avait cet envie de partager expérience et émotion qui faisait chaud au coeur. Se mettre dans la peau de quelqu'un d'autre...Cette fille était pleine de compassion et d'empathie. Elle semblait pétri de vertus. Il tendit l'oreille pour mieux capter ses paroles qui paraissaient lointaine à cause du vacarme du tonnerre.

« C’est parfois agréable de pouvoir communiquer en silence même si je me doute que tu préfèrerais pouvoir crier, chanter et parler… » ajouta t-elle avec une petite moue.

Nathaniel cogita un moment sur la question. Il avait plus ou moins oublier vraiment ce que c'était que parler, crier ou chanter. Après dix-huit ans de silence, il avait acquis d'autres idéaux de vie. Il n'enviait pas forcément ceux qui parlaient. Mais il pouvait parfois reconnaître que c'était effectivement mieux, lorsqu'il voulait appeler quelqu'un de loin par exemple. Il haussa à nouveau une épaule, signe de neutralité sur la question au final. Il n'avait pas non plus envie que Neela se fasse du soucis pour ce qu'il pouvait ressentir. Neela pourtant affirma que cela lui avait paru naturel d'agir ainsi. Ma foi, si elle avait envie de se taire et d'écrire, cela restait un choix. Mais il ne faudrait pas qu'elle le fasse uniquement en songeant à Nathaniel. Après mûres réflexions, l'étudiant tapota amicalement l'épaule de la jeune femme. Il désigna la bouche de cette dernière, puis son oreille à lui avant de porter la main à plat sur son coeur.

L'orage ne dura pas longtemps. Très vite les éclairs cessèrent, le tonnerre s'éloigna et la pluie se calma. Bien que les nuages étaient toujours présents, ils se retrouvèrent beaucoup plus clairs et les rues à nouveau s'animèrent de ceux qui s'étaient mis à l'abri. Le macadam était humide et les gouttières coulaient encore. Mais il suffit de quelques minutes pour que la pluie ne s'arrête totalement. Lorsque ce fut le cas, le jeune homme quitta l'abri du porche. Il fit volte-face vers Neela, la pointa du doigt -c'était malpoli mais c'était sa seule façon de faire- avant de tracer les contours d'une maison invisible -une toiture pointue et deux murs- présentant ensuite le quartier qui s'étendait devant eux avant de conclure par un haussement d'épaule.












ft. Neela

___________________


Neela Sheppard
ADMINDanser sous la Pluie
avatar
Inscrit le : 09/02/2017
Messages : 778
Avatar : Kate Mara
Crédits : Avatar : June ❤︎ - Signa : Mag' - Gifs : Tumblr
Date de naissance : 14/05/1988
Mes rps :
DISPONIBLE

Curiosité ♫ Adrian
Guitare perdue ♫ Alexander
Like a Hobo ♫ Nathaniel
Entretien d'embauche ♫ Acis
Percée à jour ♫ Aleksey
Détrempée ♫ Rose
Valise échangée ♫ Kaleb
Un dernier verre ♫ Jordan



Bloc notes :


EN BREF :
✒︎ Elle a perdu son fiancé il y a 23 mois
✒︎ Elle se ballade toujours avec sa guitare et son carnet
✒︎ Elle joue aussi du piano, du violon et de la batterie.
✒︎ Elle apprend le saxophone et aimerait passer au violoncelle
✒︎ Elle ne quitte jamais sa bague de fiançailles
✒︎ Elle parle aussi bien français qu'anglais
✒︎ Elle écrit et compose des tubes (français et anglais) mais personne ne le sait.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'/Dompteuse de lutins
• ÂGE : 111 ans
• BLOC NOTE :


En ligne
Re: Euh... Je crois que c'est mon café! [Nathaniel], le Sam 27 Mai - 20:02


J’avais eu un peu de mal à expliquer mon geste, pourquoi j’avais préféré écrire dans le carnet. J’avais espéré ne pas le gêner avec ce genre de réaction mais c’est comme si je m’étais glissée dans la bulle de Nathaniel et que je m’étais mise à sa place. J’observais ses réactions, guettant la moindre gêne dont j’allais devoir m’excuser de l’avoir provoquée.  A son geste j’avais esquissé un sourire avant de ramener mon attention à la suite, quand il tentait de me faire comprendre autre chose. Mon sourire s’était élargi et j’avais repris la parole. « ça, c’est parce que je ne t’ai pas encore cassé les oreilles à force de parle, parler, parler et parler encore… Attend un peu que je finisse de me débarrasser de ma timidité et tu vas me supplier de me taire. » avais-je conclu avec un petit air malicieux et un grand sourire de chipie.

L’orage s’était calmé comme il était arrivé. Rapidement. Le tonnerre s’était éloigné, ce n’était plus qu’un petit grondement comme un ronronnement de chat. Il ne pleuvait plus vraiment et l’agitation dans les rues avait repris. J’aimais l’odeur du sol après la pluie et appréciais les parfums qui venaient chatouiller mes narines. On s’était éloigné de l’abri et j’avais porté mon attention sur Nathaniel, observant à nouveau chacun de ses gestes. Je suivais du regard chaque mouvement, imaginais la maison qu’il avait dessiné et lançais un regard au quartier. « Est-ce que je vis là, enfin dans le quartier, c’est ça ? » Je secouais la tête. « Non, j’habite au sud de la ville… Un peu plus loin. » Et comme il avait posé la question je ne manquais pas l’occasion de la lui retourner. « Et toi ? Tu habites près d’ici ? »

Le temps s’était quelque peu étiré entre notre café, notre balade dans le centre et notre excursion orageuse. J’avais lancé un regard à ma montre, un peu contrariée que le temps ait passé si vite mais heureuse car cela confirmait le caractère agréable de la rencontre. « Je vais devoir rentrer d’ailleurs… Je travaille ce soir. » J’étais un peu désolée de devoir l’abandonné, j’aurais volontiers continué encore un peu. Je lui aurais bien proposé d’échanger nos numéros mais là était encore un des derniers restes de ma timidité : je n’osais pas.

___________________
☼ Take an angel by the wings, Ask her for the strength to stay ☾

On est des enfants de la nuit de la mélancolie. Le crayon s’en est aguerri on est introverti. Sans un bruit attendre l’embellie abrité de la pluie. Comme nés de l’ombre et du soupir on est introverti. Mais sous le manteau de l’hiver, La nature entaille la chair. J’ai dans mon chagrin des cimetières, Le cœur trop pur pour vraiment m’y plaire.
Nathaniel Hills
avatar
Inscrit le : 20/05/2017
Messages : 55
Avatar : Jamie Campbell Bower
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Cissy
• ÂGE : 26
• BLOC NOTE :


Re: Euh... Je crois que c'est mon café! [Nathaniel], le Sam 27 Mai - 20:46

Euh...Je crois que c'est mon café





Nathaniel ne pu s'empêcher de rire silencieusement lorsque Neela lui affirma qu'elle pouvait devenir très encombrante lorsqu'elle se mettait à parler après avoir dépassé sa timidité. Nathaniel n'avait jamais été dérangé par les bavards mais surtout, il adorait vraiment entendre Neela en conversation. C'était une fille intéressante, bourrée de passion et de sincérité. Lui même prenait plaisir à voir son évolution. D'une jeune femme paisible et discrète, elle était devenue en quelques minutes avec lui une personne totalement différente qui n'avait pas peur de dire ses ressentis, ni même d'aller sous un orage ! Le jeune homme amusé fit un signe négatif de la main. Jamais il ne suppliera Neela de se taire. C'était beaucoup plus amusant de l'écouter !

A la fin de l'orage, la jeune fille informa l'étudiant qu'elle habitait déjà un peu plus loin, vers le sud d'Austin. Elle était donc sûrement venu en transport en commun ou en voiture. Lorsqu'elle lui demanda s'il lui même vivait dans le coin, Nathaniel approuva d'un hochement de tête avant d'agiter sa main dans une direction. Lui il était, de par ses tuteurs, du quartier. Quand il rentrait le week-end ou quand c'était les vacances. Et ils n'habitaient pas trop loin. En tout cas, ils étaient suffisamment proche pour qu'il puisse se balader à pied jusqu'au Domain. Le reste de la semaine, il logeait dans les chambres universitaires.

C'est alors que Neela jeta un oeil à sa montre. Nathaniel, intrigué, en fit autant de la sienne. Ah, il commençait à se faire tard effectivement. Sa notion du temps avait été un peu chamboulé avec cette rencontre imprévue qu'il ne regrettait en aucun cas. Neela lui expliqua qu'il était temps pour elle de s'en aller. Ah ça, travailler dans un bar, c'était avoir des horaires délicats parfois. Mais le jeune homme accepta sans problème cette séparation. Il était véritablement heureux de cette rencontre, de cette nouvelle connaissance qu'il s'était fait en ville. Ce n'était pas tout les jours que ça arrivait et ça devait être le cas pour la grande timide qu'était Neela également.

Souriant, Nathaniel serra le poing d'un geste vigoureux pour encourager la demoiselle sur le travail qui l'attendait. Après quoi, il s'éloigna d'elle à reculons en la saluant d'un joyeux signe de la main. Il fit demi-tour pour tracer sa route mais à environ une seconde plus tard, il pivota vivement avant de revenir comme s'il avait oublié quelque chose. En vérité, une idée venait de frapper son esprit. Complétant les pas qui la séparaient de Neela, il sortit de sa poche son téléphone portable avant de le montrer à tour de rôle avec Neela.

Il accepterait bien sûr une fois de plus qu'elle refuse. Cela ne le gênerait pas le moins du monde d'échanger son numéro avec elle. A ne pas se méprendre, ses intentions étaient tout à fait louables. Quoi qu'en soit sa réponse, sur ce, Nathaniel la salua une nouvelle et dernière fois avant de repartir de là d'où il était venu.








ft. Neela

___________________


Neela Sheppard
ADMINDanser sous la Pluie
avatar
Inscrit le : 09/02/2017
Messages : 778
Avatar : Kate Mara
Crédits : Avatar : June ❤︎ - Signa : Mag' - Gifs : Tumblr
Date de naissance : 14/05/1988
Mes rps :
DISPONIBLE

Curiosité ♫ Adrian
Guitare perdue ♫ Alexander
Like a Hobo ♫ Nathaniel
Entretien d'embauche ♫ Acis
Percée à jour ♫ Aleksey
Détrempée ♫ Rose
Valise échangée ♫ Kaleb
Un dernier verre ♫ Jordan



Bloc notes :


EN BREF :
✒︎ Elle a perdu son fiancé il y a 23 mois
✒︎ Elle se ballade toujours avec sa guitare et son carnet
✒︎ Elle joue aussi du piano, du violon et de la batterie.
✒︎ Elle apprend le saxophone et aimerait passer au violoncelle
✒︎ Elle ne quitte jamais sa bague de fiançailles
✒︎ Elle parle aussi bien français qu'anglais
✒︎ Elle écrit et compose des tubes (français et anglais) mais personne ne le sait.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'/Dompteuse de lutins
• ÂGE : 111 ans
• BLOC NOTE :


En ligne
Re: Euh... Je crois que c'est mon café! [Nathaniel], le Dim 4 Juin - 11:06

Nathaniel était adorable. Je continuais de penser qu’il finirait bien un jour par en avoir marre de m’entendre si nous étions amenés à nous revoir. D’ailleurs, le moment de se séparer approchait quand on discutait de l’endroit où on habitait. J’avais jeté un regard à ma montre et constaté avec regret que le temps était passé trop vite et que je devais y aller. Le travail n’attendait pas. Je m’étais excusée de devoir y aller avec un petit sourire.

« Merci ! » J’avais compris ses encouragements et je l’avais observé s’en aller. Sans moyen de le recontacter, j’étais un peu déçue mais décidait de voir cette rencontre comme une jolie parenthèse. SI le hasard le voulait, on se reverrait peut-être même si Austin restait une grande ville. J’observais sa longue silhouette s’éloigner et j’allais moi aussi reprendre mon chemin quand il se retourna soudainement avant de revenir à grandes enjambées. En le voyant sortir son téléphone portable, j’avais souris, contente.

J’en avais fait de même et je lui avais tendu mon téléphone pour qu’il y pianote son numéro. Je lui dictais alors le mien en retour avant de lui dire au revoir pour de bon cette fois. Mais j’avais au moins la certitude qu’on pouvait se recroiser si l’envie nous en prenait, il suffirait de s’envoyer un message. Je l’observais à nouveau s’éloigner avec un sourire et repartait affronter le reste de la journée le cœur léger.
THE END

___________________
☼ Take an angel by the wings, Ask her for the strength to stay ☾

On est des enfants de la nuit de la mélancolie. Le crayon s’en est aguerri on est introverti. Sans un bruit attendre l’embellie abrité de la pluie. Comme nés de l’ombre et du soupir on est introverti. Mais sous le manteau de l’hiver, La nature entaille la chair. J’ai dans mon chagrin des cimetières, Le cœur trop pur pour vraiment m’y plaire.

Euh... Je crois que c'est mon café! [Nathaniel]

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: Archive des rps-