Partagez| .

Very Bad Flop [ft. Sidonie]


Acis Acciaiuoli
Solo Dio può giudicarmi
avatar
Inscrit le : 09/05/2017
Messages : 311
Avatar : Michael Cera
Crédits : Sergie
Mes rps : SidonieLevyMakaniEtsukazuJahanSandraNeela

Afficher


Very Bad Flop [ft. Sidonie], le Mer 10 Mai - 1:40

Et c'est la tête lourde que je me réveille une fois de plus en cette journée. Je suis complètement déréglé. Quelle heure est-il sachant que je fais la bringue toute la nuit et ça depuis une semaine entière si ce n'est pas plus? Quel jour sommes-nous? En quelle année ai-je enfin décidé de décuver avant de tout recommencer? Allez savoir. J'ouvre doucement les paupières qui ne semblent pas aussi réactives que mon cerveau et remarque qu'il fait nuit. Bien. C'est un bon commencement. Moi qui m'inquiétait un peu du décalage horaire, c'est rien comparé à cette montre interne qui reste bloquée à l'heure où je suis censé me coucher.

Je commence à éternuer à cause de ce truc qui me chatouille le bout du nez et c'est ainsi que ma vision se fait plus vive. Qu'est-ce que je fous avec des lunettes de soleil sur la tête nom de Zeus? Je suis perdu. Encore une fois vous allez dire. La clarté du jour m'éclate en plein visage, me faisant me relever doucement de ma position douloureuse. Si vous n'avez jamais vu un vampire à la masse qui par la même occasion brille... Wait what? Qu'est-ce que..? J'AI BESOIN D'UNE EXPLICATION. Pourquoi j'ai des putain de paillettes sur le corps là? Et c'est quoi ce truc à plumes roses autour de mon cou? Je laisse échapper un long soupir ne sachant même pas si je veux réellement avoir une réponse à mes nombreuses questions.

Je regarde un peu les environs et me rends compte que je ne connais pas cet endroit. J'ai beau avoir fait la ville de long en large, je ne manque jamais de faire certaines découvertes. Ce qui est sûr, c'est qu'un garçon est là aussi dans un sacré état. Qui sait? Peut-être un copain maintenant? L'alcool a tendance à dérouiller les engrenages coincés à l'intérieur de mon corps lorsqu'il s'agit de me faire des liens d'amitié. J'ai faim aussi. Non pas en le voyant car à défaut d'avoir la tête entre son entrejambe, il s'avère que je l'ai plutôt dans le cul. Faut dire les choses telles quelles sont à ce stade, il n'y a pas d'autres manières de l'expliquer.

Bref. Il semblerait d'après ma logique que nous sommes dans un magasin. Ce qui est un début. Malheureusement pas de nourriture à moins que ce soit le tailleur officiel de Lady Gaga, mais je ne pense pas qu'elle irait se perdre en plein désert pour se faire concevoir une robe. Devrais-je réveiller le bonhomme à côté de moins? Peut-être qu'il en saura plus sur ce qui s'est passé et comment nous sommes arrivés ici.

-Hey... Hey toi là! l'interpellais-je d'une voix grave.

Je déroule le plumeau qui me sert d'écharpe et la lui balance à maintes reprises pour qu'il reprenne conscience. En espérant qu'il ne soit pas du genre à être de mauvaise humeur dès le matin car ça me brusquerait, je ne suis pas habitué.

-J'ai faim. Tu crois qu'ils ont des réserves secrètes ici ou qu'il y a un truc d'ouvert dans le coin car j'ai l'impression qu'ils ont décidé de nous tenir en otage... Attends... continuais-je à dire en commençant à chuchoter. Fais gaffe, on ne doit pas se faire prendre. On risquerait de perdre la vie s'ils nous entendent...

Qui ça? Je ne sais pas mais si on s'est fait enrôler dans une affaire de trafiquants, on est mal barrés. Comme vous avez pu le remarquer je ne suis pas Sylvester Stallone.

-Je te suggère qu'on se donne des surnoms pour ne pas se faire démasquer. Je m'appellerai... Vincent Vega et toi... Victor Vega. Pas de jaloux. En espérant que leurs destins ne sera pas le notre... ajoutais-je un peu inquiet en pensant à mon passeport où est inscrit mon nom, ce qui ne veut pas dire que je prends le temps de le chercher.
Sidonie N. Reeves
Je rêve donc je suis.
avatar
Inscrit le : 02/09/2015
Messages : 703
Avatar : Robbie Wadge
Crédits : Sweet Disaster
Date de naissance : 15/11/1995
Bloc notes :

C'est beau d'être un magicien.



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Alexou
• ÂGE : 20 ans
• BLOC NOTE :


Re: Very Bad Flop [ft. Sidonie], le Mer 10 Mai - 13:08

Sidonie sent quelque chose lui chatouiller le nez en plus d'une voix grave qui semble l'appeler. Il émerge difficilement, les yeux à moitié ouverts. « T'es qui toi ? » Et pourquoi il le réveille comme ça ? D'habitude, et comme la plupart des gens, il préfère se faire réveiller en douceur. Sidonie remarque immédiatement son mal de tête, chaque petit bruit, aussi infîme soit-il, résonne dans sa tête. « Je sais pas. On est où d'ailleurs ? De près ou de loin, ça ressemble pas à l'appartement d'un pote. » Sidonie se lève, en boxer, portant une main à son crâne. « Une caisse, des rayons... » Très bien, pas du tout bizarre de se réveiller ici sans vraiment se souvenir de la soirée d'hier.

« Il semble y avoir personne. Mais on ferait bien de s'armer, au cas où. On est dans un magasin de bricolages, non ? Y'a sûrement de quoi faire. » Peut-être que les preneurs d'otages étaient partis faire des courses ? En soi, il ne s'agit pas de l'idée du siècle, mais Sidonie vit depuis assez longtemps pour savoir que la connerie humaine n'a aucune limite. « Regarde, y'a des râteaux et des pelles là bas, c'est parfait pour se défendre.   » Il s'empare d'une pelle et la tend à son acolyte, toujours en boxer, ce qui rend la scène bien sûr totalement ridicule. « T'as raison, j'ai la dalle aussi. Allons voir à l'arrière du magasin, puis, on trouve un moyen de se casser d'ici.   »

Il propose de leur donner des surnoms, et Sidonie souffle très fort. « Pourquoi c'est toi qui prend le rôle de John Travolta ? En plus, j'aime pas Michael Madsen, on dirait qu'il a le cancer à chaque fois qu'il parle.   » Mais bon, ce ne sont que des surnoms, Sidonie ne va créer un conflit pour si peu. Il s'empare de son râteau, prêt à découvrir le reste du magasin quand il aperçoit son reflet dans le miroir. « Hm, attends, je vais peut-être m'habiller avant.   » Sidonie recherche ensuite ses vêtements, sans succès. Il essaye de garder son calme, mais être prit en ôtage tout en se retrouvant en sous-vêtements, c'est beaucoup trop pour lui. Il croise le regard d'une salopette et son regard s'illumine.  « Exactement ce dont j'avais besoin !   » Il s'habille et reporte son attention sur Vincent Vega. « T'es prêt à y aller ? Ce sera peut-être très dangereux... Mais j'ai trop la dalle, je peux plus tenir. »

___________________

Acis Acciaiuoli
Solo Dio può giudicarmi
avatar
Inscrit le : 09/05/2017
Messages : 311
Avatar : Michael Cera
Crédits : Sergie
Mes rps : SidonieLevyMakaniEtsukazuJahanSandraNeela

Afficher


Re: Very Bad Flop [ft. Sidonie], le Ven 12 Mai - 0:51

Je crois que cette aventure va vraiment se passer comme dans Reservoir Dogs à ne pas connaître la vraie nature de nos prénoms mais peut-être que tout comme Mr. Orange et Mr. White on saura dépasser cette limite. Cette réflexion n'enlève cependant pas la chose qui me torture l'esprit ou devrais-je dire le ventre. Par précaution j'attrape l'arme de mon coéquipier. Si nous avons vraiment affaire avec des mafieux, on ne devrait pas rigoler avec ça bien que nous ne manquons pas vraiment de coups et d'astuces pour les déstabiliser; l'un en caleçon -enfin en caleçon, façon de parler vu qu'il s'est dégonflé-, l'autre habillé en je ne sais pas, nos membres pouvant bouger à chaque action devrait normalement retenir leur attention.

Je le regarde de haut en bas, lui relançant l'invitation. C'est vrai qu'il est chouette dans sa salopette mais mon coeur appartient à quelqu'un d'autre, ô sacrebleu! pourquoi le monde des sentiments est-il aussi haineux quant à mes relations qui n'auront jamais lieu d'être? J'aurais voulu que dans ma tête ça se finisse en rime et que je m'étiquette de de poète mais il semblerait que les choses tournent autrement. "Ah oui la nourriture. Désolée je ne t'écoutais plus. Ventre affamé n'a point d'oreille comme dit le dicton et déjà que je suis à moitié sourd à cause de la musique et des jeux vidéos que je suis obligé de jouer avec mon casque, ça n'arrange pas les choses. Oui j'ai un coloc mais je ne te dirais pas son nom." lui dis-je en racontant un peu ma vie tout en jouant de mon côté mystérieux que je viens de développer à l'instant.

Je me mets en marche tout en le suivant de près car elle n'est pas folle la guêpe, elle ne va pas risquer de se faire découper la tête pour sauver la vie d'un inconnu, bien que dans une autre vie je suis un peu du genre super héros en mode Kick Ass, j'ai ça dans le sang, depuis que je suis tout petit. "Quand j'étais dans l'armée des robots tueurs de la mort, on m'appelait pas, car j'étais comme Voldemort, on me craignait et on ne prononçait pas mon nom car oui, dès lors que j'entendais Acis, j'apparaissais tel une Bloody Mary, sauf que c'était dans le dos, et ç'avait tendance à les effrayer encore plus. Ha le bon vieux temps.". Mon esprit se met en veille quelques instants avant que je réalise que je venais de parler tout seul. Et que j'ai probablement dû me dénoncer comme un con. Oh wait. Mamma mia! Mais pourquoi faut-il qu'il y ait des gens autour nom d'une pipe en bois? Ca ne fait rien. Peut-être qu'à mon plus grand bonheur il ne m'écoutait pas, comme un mec qui sortirait avec une meuf à dire "ouais ouais" pour ne pas la vexer. "Je crois que j'ai trouvé quelque chose." lui dis-je en me mettant dos à lui et en pointant un truc visqueux et rouge qui se trouvait face à moi... Mais par malheur! Ne me dites pas que ceci est un...
Sidonie N. Reeves
Je rêve donc je suis.
avatar
Inscrit le : 02/09/2015
Messages : 703
Avatar : Robbie Wadge
Crédits : Sweet Disaster
Date de naissance : 15/11/1995
Bloc notes :

C'est beau d'être un magicien.



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Alexou
• ÂGE : 20 ans
• BLOC NOTE :


Re: Very Bad Flop [ft. Sidonie], le Lun 15 Mai - 23:35

Sidonie lance un regard totalement crédule à Vincent Vega. Il a un débit de paroles ce gars, c'est incroyable. Comment il fait ? « Ventre affamée n'a point d'oreille... C'est vraiment un dicton ça ? Je sais pas, avec mon père, valait mieux écouter ses conneries et acquieser, si tu voulais manger en temps et en heure. » La triste d'une vie d'une famille banale et totalement hypocrite du 21 ème siècle. Il explique ensuite qu'il est obligé d'écouter de la musique et de jouer aux jeux vidéos. Les mots manquent à Sidonie pour exprimer à quel point c'est le cadet de ses soucis sur le moment.

Armé de son râteau, Sidonie s'aventure de l'arrière magasin. C'est calme, bien trop calme à son goût. Cette situation lui semble de plus en plus glauque, et il lui faut beaucoup d'auto-persuasion pour pas partir dans une crise de panique. Vincent Vega repart dans un long monologue et Sidonie fait l'effort d'écouter, même si la voix de son acolyte résonne beaucoup trop fort dans sa tête. Il y comprend vraiment que dalle. « CHUUUT, ta couverture !   » Les possibles râvisseurs avaient maintenant un nom: ''Acis''. Sidonie lui lance un regard grave en sa direction.  « Bon. Puisqu'on est grillé, autant que je me présente... Moi c'est Sidonie.   » Acis prétend avoir trouvé quelque chose, Sido reporte son attention sur son acolyte et pousse un cri d'horreur.  « OH PUTAIN, C'EST UN COEUR !   » Il donne un coup de rateau pour qu'Acis lâche le coeur visqueux tout dégueulasse. Bon, concrètement, il est pas certain que c'est vraiment un coeur, mais dans son état, il lui en faut peu pour qu'il panique.

« On a peut-être été enlevé par... des homosexuels cannibales ? Je crois que ça expliquerait ce coeur et l'écharpe que tu portes autour de ton cou. » Sidonie, d'un pas décidé, se dirige vers la sortie de la réserve. « Faut qu'on se casse, tant pis pour le casse-croûte !   » L'étudiant en chimie court à toute allure vers la porte d'entrée, histoire de défoncer la porte. Mais il se pète plus l'épaule qu'autre chose, et il se retrouve à terre. « Je me suis niqué l'épaule. » Il se relève péniblement et commence à faire les trois cents pas dans la pièce. « On va tous crever ! » Le regard de Sidonie s'arrête sur la porte en verre et le brun a alors l'idée du siècle. « Mais oui, on a juste à péter la porte ! Vas-y, je peux plus bouger le bras. » Définitivement, défoncer des portes avec l'épaule, ça ne marche que dans les films.

___________________

Acis Acciaiuoli
Solo Dio può giudicarmi
avatar
Inscrit le : 09/05/2017
Messages : 311
Avatar : Michael Cera
Crédits : Sergie
Mes rps : SidonieLevyMakaniEtsukazuJahanSandraNeela

Afficher


Re: Very Bad Flop [ft. Sidonie], le Lun 22 Mai - 10:35

J'écoute attentivement ce qu'il me dit bien que lui tout comme moi, il n'y a rien de bien intéressant. Nous sommes juste deux pauvres types qui avons fait soirée ensemble sans avoir un seul et malheureux souvenir. Sidonie donc. Quel magnifique prénom! Ce n'est pas tous les jours que nous entendons ça. J'esquisse un sourire, rien que ce nom relève quelque chose en moi, comme si mon cœur se soulevait pour je ne sais quel sentiment à moins que ça soit mon ventre qui me crie famine et qui me fait me sentir étrange ou est-ce car nous avons devant nous un organe vital? Je ferme les yeux doucement, réalisant que ce plaisant personnage a vu juste. Finalement, j'en conclue que j'ai juste envie de rendre. "Tu penses qu'ils feraient ce genre de choses? Ce n'est pas très sympathique de leur part quand même." lui répondis-je en touchant d'une caresse sensuelle la chose qui me sert d'écharpe. Un petit silence ce fait. "Puis elle est très jolie mon écharpe, je ne vois pas en quoi elle te déplait mais quel manque de goût!" continuais-je alors que je le vois partir se défoncer l'épaule contre une porte.

Je m'avance petit à petit de lui, le regardant souffrir en silence, tout en me pinçant les lèvres. Mais quelle idée lui a traversé la tête? Il est aussi énorme et sec que moi et le gars il a cru qu'il allait y arriver. Quelle ambition! Il m'intéresse de plus en plus. "Tu veux que je quoi? Mais... Mais c'est du vandalisme pur et dur! Je ne peux pas! A moins qu'on fonce tous les deux, les pieds en avant comme dans les films où on part en héros. Pis, tu as deux bras non? La douleur infligée à l'autre te fera oublier celle du premier." lui dis-je naturellement. C'est le genre de conseils que me donnait mon père et entre nous, ça a tendance à bien fonctionner. Guérir le mal par le mal, ce genre de chose bien que c'est à ses risques et périls. Je regarde mon acolyte et réalise qu'en fait, la tâche va vraiment s'affliger sur moi. Très bien. Je regarde les environs et attrape l'extincteur accroché au mur. Je le retire de son emplacement -certes avec difficulté- et le fait traîner jusqu'à la porte en verre avant de le balancer contre celle-ci... Ce qui fut un échec en voyant cette chose rouler et toucher à peine la baie vitrée. "J'aurais essayé au moins..." marmonnais-je gêné de mes compétences.

Un léger son se fait entendre dans la pièce, comme une clef dans une serrure, ce qui me pousse automatiquement à perdre mes moyens, tout tremblant en direction de ce bruit. Je reporte mon regard sur Sidonie. "Que faisons-nous? Tu as repéré des cachettes? Car c'est pas avec notre pelle et notre râteau qu'on va leur mettre la pâté." affirmais-je avant de capter que la porte s'était ouverte. Je récupère ma pelle qui est je ne sais où, créant un boucan pas possible, ce genre de situation où souvent la foudre et la colère de Zeus vous assomme en pleine tête. Des rires viennent masquer cette scène de panique, bien qu'il semblerait que je dois être le seul à être effrayé. "Ne t'en fais pas, on va s'en sortir." dis-je pour casser ce semi-silence. "J'ai un plan. Fais comme moi." ajoutais-je. Je prends une grande respiration, ferme les yeux avant de les réouvrir comme si la haine s'était emparée de mon corps. Je tiens fermement ma pelle par les deux extrémités et me mets à courir en direction de ce brouhaha accompagné d'un légendaire "BANZAIIIIIIIIII", ce qui attire l'attention de la... Omg. Je viens d'assommer une femme là. L'heure est grave mes amis. "Euh... Sidonie... Dis moi... Ton casier judiciaire est vierge actuellement hein?" lui demandais-je en me penchant vers le corps au sol, tout en lui tournant la tête. "Bon, je ne suis pas médecin mais je crois qu'elle perd un peu trop de sang là, genre l'arcade est pété, enfin j'sais pas, enfin j'crois..." continuais-je avant d'entendre un petit "Allô? Allô?". Je repère la source et me rends compte que cet être qui n'a rien demandé était au téléphone et que j'avais donné l'un de nos noms. Je le prends en main et pour me la jouer un peu plus badass je réponds à cette voix grave qui semble s'inquiétait. "Cette scène est signée par Vincent et Victor Vega." fis-je avant de raccrocher.
Sidonie N. Reeves
Je rêve donc je suis.
avatar
Inscrit le : 02/09/2015
Messages : 703
Avatar : Robbie Wadge
Crédits : Sweet Disaster
Date de naissance : 15/11/1995
Bloc notes :

C'est beau d'être un magicien.



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Alexou
• ÂGE : 20 ans
• BLOC NOTE :


Re: Very Bad Flop [ft. Sidonie], le Ven 26 Mai - 22:20

« Ce serait bien la première fois que ce genre de gars ne sont pas sympathiques. » Si ça continue, il va nous faire un syndrome de Stockholm le petit Acis. Sidonie se demande vraiment si il doit répondre quand son comparse prétend qu'il est jaloux de son écharpe. Alors il préfère foncer dans la porte pour la péter, mais se déboîte plus l'épaule qu'autre chose. Le plus marrant, ça restera d'expliquer à Ae-Sook comment il s'est fait ça. Mais c'est bon, il est pas encore de retour à la maison, il a tout le temps pour inventer une histoire moins ridicule.

Sidonie propose à Acis d'essayer, malgré qu'il soit moyennement chaud. Pourtant, avec les pelles et les râteaux, y'a moyen de péter cette vitre de verre non ? Acis propose plutôt que ce soit l'étudiant qui y aille. Mais bien sûr, comme si Sidonie allait prendre le risque de se péter une autre épaule.  A croire que c'était du double vitrage, Vincent Vega n'arrive pas non plus à péter la vitre. Sidonie est encore à reprendre ses esprits lorsque qu'ils entendent un bruit de clé qui rentre dans une serrure. C'est peut-être l'adrénaline, mais Sidonie sent plus sa douleur à l'épaule et lance un regard crédule en direction d'Acis. Il s'apprête à faire comme lui, mais Acis donne un coup de pelle à une femme. Quoi, ils se sont fait enlevés par une femme ? Sidonie comprend plus rien. « Putain, Acis, tu viens de niquer la gueule d'une dame ! »  Ils sont clairement dans la merde là. En plus, elle perd beaucoup trop de sang. Et comme si c'était pas déjà assez la merde, quelqu'un au bout du fil a pu, à condition de bien tendre l'oreille, entendre distinctement le prénom des deux compagnons d'infortunes. « Notre couverture est grillée... On peut pas  laisser la dame comme ça, on doit appeler les secours !   » Sido s'empare du téléphone de la dame et compose le numéro des urgences. « Oui allô bonjour. Alors voilà, c'est très drôle comme histoire, enfin non pas du tout, mais on vient de donner un coup de pelle à une dame, accidentellement. Euh j'sais pas trop où on est, mais vous pouvez pas nous localiser là ? On laisse le téléphone allumer, par contre, j'peux pas rester. J'ai eu... enfin voilà.   » Il laisse le téléphone par terre et ordonne à Acis de le suivre à l'extérieur. La lumière du jour lui brûle les yeux, on dirait un vampire en contact du soleil. « Mais où on est... Je reconnais pas du tout cet endroit. On doit vite quitter les environs, sinon on va s'faire prendre.   » Ils n'étaient pas encore sortis d'affaire, c'est une certitude.  

___________________

Acis Acciaiuoli
Solo Dio può giudicarmi
avatar
Inscrit le : 09/05/2017
Messages : 311
Avatar : Michael Cera
Crédits : Sergie
Mes rps : SidonieLevyMakaniEtsukazuJahanSandraNeela

Afficher


Re: Very Bad Flop [ft. Sidonie], le Dim 28 Mai - 22:58

Mais quel retournement de situation! Je reste ébahi et surtout admiratif devant sa prestation. Il a réussi à nous sortir d'affaire, je ne peux que lui en être reconnaissant. Je le regarde, les larmes aux yeux, de voir un tel héros face à moi. Cela le rend si attirant d'un coup que je pourrais lui faire l'amour pour un tel exploit. Un claquement de doigt interne me fait me reprendre mes esprits avant que de la bave dégouline le long de ma bouche. La lumière de l'extérieur me rend soudainement aveugle bien que j'avais déjà eu un avant goût au réveil. "Je te propose qu'on se la joue cool. Ce n'est pas comme si nous étions tâchés de sang et en sueur." lui dis-je en le regardant, puis en me relookant. Rien à signaler de ce côté. On ne sera jamais fichés, c'est certain, du moins, j'essaie de m'en convaincre.

Je laisse tomber ma fabuleuse écharpe au sol, inspire profondément et pose un pied devant l'autre, me sentant comme un Neil Armstrong confiant sur la Lune. "Tu viens ou tu attends quoi là?" lui demandais-je en me retournant. "Il y a pleins de ruelles sombres où des petits commerçants font bon vivre, on a qu'à y aller non? Je ne pense pas que les flics ou je ne sais qui nous retrouvera là-bas. On se fait passer pour des touristes au pire, ça passe tranquille. Tu ne connais pas cet endroit et je suis étranger à la ville, notre couverture tient toujours le coup." ajoutais-je en reprenant ma route vers l'une de ces échoppes. Un léger coup d'oeil, finalement, ça ne vaut pas le coup.

J'aimerais me la jouer badass en disant que la rue est déserte et que chacun de mes pas résonne alors que je suis sous une chaleur écrasante mais malheureusement ce n'est pas le cas. J'ai beau continuer mon chemin, le silence présent entre nous devient presque présent. Je viens de passer la nuit avec lui, habillé comme une drag queen et que j'ai souillé en le faisant paraître pour complice de peut-être meurtre. Que diable avons-nous fait? "Au fait, qu'est-ce qu'on a fait la nuit dernière? Chez qui? Et pourquoi on s'est retrouvés dans ce débarras?" lui demandais-je un peu gêné ou déconcerté, perdu ou je ne sais quel autre adjectif possible et imaginable pour décrire ce genre de ressenti. "Et ton bras? Vaut mieux pas aller à l'hôpital? Si le médecin demande pourquoi, tu diras juste que tu as trop bu, que tu as voulu faire le koala contre un lampadaire et que tu es tombé. S'il n'est pas trop con il te croira, ça peut arriver à tout le monde. Eux aussi ont été jeunes..." ajoutais-je, un sourire pincé aux lèvres.

La faim est en train de me faire crier famine à l'intérieur de moi-même. Je vous laisse d'abord du temps pour cette phrase. Un soupir décide de s'extérioriser, notre but principal a été dévié. Je lance un coup de tête assez grossier vers un restaurant pour lui faire comprendre que la fin de nos problèmes est bientôt arrivée. Il va finir par réellement me détester. Moi qui pensait que l'alcool me ferait valoir pleins d'amis, je crois que ce n'est pas gagné d'avance et qu'encore une fois je m'y suis mal pris. "Pour me faire pardonner, j'offre le repas." lui dis-je en lui faisant une queue de poisson pour rejoindre le graal de la journée. Je m'assois à l'une des tables, vision sur la rue pour observer la population et ce qu'il se passe aux alentours, un serveur s'en vient nous voir. "Bonjour oui, je voudrais 3 grands cocas, 2 portions de frites, un tartare, deux assiettes de pâtes et une d'un hamburger maison plein de fromage et pour finir une  pastèque s'il vous plait." lui dis-je en lui laissant le temps de noter tout en continuant de regarder la carte et de la ranger. "Et toi tu prends quoi?" demandais-je à mon acolyte.
Sidonie N. Reeves
Je rêve donc je suis.
avatar
Inscrit le : 02/09/2015
Messages : 703
Avatar : Robbie Wadge
Crédits : Sweet Disaster
Date de naissance : 15/11/1995
Bloc notes :

C'est beau d'être un magicien.



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Alexou
• ÂGE : 20 ans
• BLOC NOTE :


Re: Very Bad Flop [ft. Sidonie], le Mer 31 Mai - 14:26

Franchement, Sidonie vient de vivre l'un des moments les plus bizarres de sa vie. Il y a trop de questions qui trottent dans sa tête. Il espère néanmoins que la dame qui a reçu un coup de pelle dans la gueule s'en sortira plus ou moins indemne. Peut-être qu'ils auraient dû rester auprès d'elle, au lieu de prendre la fuite, et qu'en faisant le contraire, ils ont aggravé leur cas. De toute manière, à présent, alors qu'ils rentraient dans de petites ruelles pas trop fréquentées, et assez flippantes, il était bien trop tard pour faire marche arrière.

A la question d'Acis, Sidonie hausse les épaules. « Je me souviens que c'était une fête organisée par Mandy... Ah non c'était peut-être Ryan ?  » Le brun fronce les sourcils, en pleine réflexion. « MERDE. Acis... Le débarras, comme tu l'appelles... C'était un putain de magasin ! C'est pour ça, la porte en verre, l'arrière boutique, et l'espèce de coeur qu'on a trouvé... De la viande, simplement de la viande. L'écharpe que tu portes autour du cou, c'est une guirlande qu'ils ont gardé pour la décoration... Et ma salopette vient du rayon jardinerie ! » Sidonie, un enquêteur de génie. Et si il ne s'agissait pas d'un enlèvement, et que Acis et Sidonie s'étaient fait enfermés par simple erreur ? Voilà qui remet tout en question. « T'inquiète pour mon bras, je peux encore le bouger, ça fait juste un peu mal. Toi t'as déjà essayé de faire le koala sur un poteau ? » Demande Sidonie, en jugeant un p'tit peu son acolyte du regard.

Le ventre d'Acis crie famine, Sidonie peut l'entendre alors qu'il se trouve assez loin de son complice. Réaction en chaîne, l'étudiant en chimie remarque aussi qu'il meurt de faim. C'est alors qu'Acis montre ce fameux restaurant.... Les yeux de Sidonie s'illuminent d'un coup d'un seul. « Tu es tout pardonné !   » Sérieusement, il s'occupe de payer la bouffe après une belle grosse cuite... Sidonie se met en face d'Acis et regarde la rue, attendant que le serveur vienne prendre leur commande. Il écarquille les yeux en écoutant tout ce qu'Acis commande d'ailleurs. Il espère qu'Acis a de quoi payer. « Euh moi j'vais prendre le Maxi XL Burger ! » Un Maxi XL, ça doit être méga grand.

Les plats arrivent assez vite et Sidonie en a presque la larme à l'oeil. Il lance un regard amoureux à son burger et l'entame dès que le serveur le pose sur la table. « Tu manges toujours autant ? Ou bien c'est juste le symptôme post-soirée ? » Ils pouvaient enfin faire un peu connaissance, après toute cette agitation. C'est un peu comme si ils étaient déjà potes de toute façon, avec tout ce qu'ils avaient vécus. « Je t'ai dis que je m'appellais Sidonie ! Mais en soi, je préfère qu'on m'appelle Sido, ça fait moins pompeux, et plus masculin. » Dit-il, la bouche pleine, oubliant complètement les règles de bienséance.

___________________

Acis Acciaiuoli
Solo Dio può giudicarmi
avatar
Inscrit le : 09/05/2017
Messages : 311
Avatar : Michael Cera
Crédits : Sergie
Mes rps : SidonieLevyMakaniEtsukazuJahanSandraNeela

Afficher


Re: Very Bad Flop [ft. Sidonie], le Mer 31 Mai - 15:50

Une soirée par Ryan? Mandy? Pourquoi ai-je l'impression que ces noms me paraissent si lointain? Je ne sais même pas qui ils sont. La question que je me pose donc actuellement est: comment ai-je fait pour me faire enrouler dans tout ça? Suis-je venu seul ou accompagné? Je pourrais considérer cela comme le dernier de mes soucis mais malheureusement je suis du genre à focaliser sur un problème et à ne pas lâcher prise jusqu'à que la solution arrive. J'essaie réellement de me demander quelles relations communes nous avons tous les deux, n'ayant jamais traîné avec ce dernier bien que je l'ai souvent croisé. Peut-être que je me pose trop de questions pour un oui ou pour un non. Stop ce calvaire.

Sa réflexion semble plausible mais ayant entraperçu le nom de ce commerce, je ne vois pas en quoi "De fil en aiguille" ferait référence à un jardiland du coin. "C'est un bon point de vue je pense mais tu crois vraiment qu'une femme en tailleur, chignon serré et talons aiguilles travaillerait dans ce genre d'endroit? Aiguille, de fil en aiguille, t'as capté ou pas? Allez." lui répondis-je. Oui, c'était nul ce que je viens de dire mais je ne sais pas me taire quand il le faut, et je m'en vais parfois trop loin, l'un de mes défauts. "Salopette et écharpe, ça ferait penser à des vêtements, par contre ce qui est du coeur, viande whatever... Là je n'ai pas d'explication concrète. Car un mélange de tout, ça pourrait faire penser oui à un magasin de jardinage mais dans mes souvenirs, ils n'ont pas de boucherie à l'intérieur, même pour les chiens... Ou alors c'est une animalerie. De fil en aiguille... Un vétérinaire peut-être? De la viande pour tous les animaux féroces ou pas et aiguille pour les piquer quand ils sont mourants peut-être?" ajoutais-je pour faire partager mon idée. Lequel de nous a raison? Allez savoir. S'il faut on s'est retrouvés en plein milieu des halles de la ville, on ne sait pas. C'est comme si cet endroit était assez reculé de tout, comme si on cherchait à cacher la misère de cette ville.

Cependant face à sa question sur le koala, je reste silencieux, le regardant comme un gosse qui a été pris la main dans le sac. Moi qui pensait que c'était quelque chose de commun, me voilà contrarié. Mais ça ne dure pas longtemps, nos repas arrivant à grand pas. Je me frotte les mains, un grand sourire aux lèvres comme si j'avais en face de moi l'une des sept merveilles du monde. "C'est en temps normal, sauf que les soirées ont tendance à amplifier ma faim. Puis j'ai mal à la tête comme si j'avais beaucoup trop fumé et ou bu donc... Ca n'aide pas." lui répondis-je. Je commence à me sentir paniquer de ne pas savoir quoi manger en premier, me forçant même à faire la plouf à ce dilemme. Le choix se porte donc sur une première assiette de pâtes. Une fourchette en main, je m'enfouie les tagliatelles à pleine bouche tout en lançant un "Buon appetito!" à mon camarade, fronçant les sourcils à chaque avalée que je fais. "Décidément, rien ne valent les pâtes qu'on fait en Italie. Elles ne sont pas al dente là, mais bon, je vais me contenter de ça. Je regrette d'avoir pris deux plats. Je me suis fait berner pour le nom italien de ce resto. Plus jamais. Je lui mettrai 2 étoiles sur Tripadvisor." râlais-je tout en essayant d'apprécier mon repas. Un petit silence se fait. "En plus il y a trop de sel." ajoutais-je comme si c'était important de le préciser. "Très bien Sido, je vais essayer de m'y habituer. De mon côté je n'ai pas vraiment de surnoms. En même temps qu'est-ce que tu veux faire avec Acis à part des jeux de mots vus et revus?" répondis-je à son interaction. Je finis mon assiette à une grande vitesse, buvant aussi la moitié d'un de mes cocas et entame l'hamburger. Peut-être qu'ils seront plus doués pour ça. "Dis moi t'es en quoi toi à la fac? Et pourquoi on n'a jamais vraiment parlé ou autre alors qu'apparemment on a des potes en commun? Peut-être que c'est de ma faute, à essayer d'éviter le contact humain le plus possible. J'essayerai de traîner un peu plus avec vous alors même si j'ai l'air d'un alien à côté de ta personnalité. Ou alors on a plus de choses en commun que je ne le pense, je ne sais pas." lui demandais-je. Une bouchée de mon sandwich et me voilà au paradis, mes yeux roulant à l'intérieur de mes paupières fermées comme si j'allais rendre toute la sauce. Un délice pour les papilles, comment ai-je pu passer à côté de ça? D'accord. Je rectifie. 2.5 étoiles, ça leur suffira.
Sidonie N. Reeves
Je rêve donc je suis.
avatar
Inscrit le : 02/09/2015
Messages : 703
Avatar : Robbie Wadge
Crédits : Sweet Disaster
Date de naissance : 15/11/1995
Bloc notes :

C'est beau d'être un magicien.



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Alexou
• ÂGE : 20 ans
• BLOC NOTE :


Re: Very Bad Flop [ft. Sidonie], le Ven 9 Juin - 18:51

Ils essayent tant bien que mal de définir de quel genre d'endroit ils venaient de s'enfuir. De toute façon, ça servait plus à rien maintenant. Tout ce dont rêve Sidonie, c'est un bon petit déjeuner, d'une douche et d'un moment bien en chaud dans les bras de sa copine pour oublier ce début de journée complètement foireux. « Au pire, quand on racontera cette histoire à nos enfants, on omettra de dire de quel lieu il s'agissait, ça rendra l'histoire encore plus mystérieuse... » Quelle blague, comme si Sidonie allait un jour raconter cette histoire à ses gosses. Plutôt crever, il perdait toute crédibilité en quelques secondes.

« Je crois que c'est parce qu'on a beaucoup trop fumé et bu. » rectifie Sidonie. Ouais, il faudrait qu'il arrête ces conneries un jour.  Mais pour l'instant, ça dérange personne, donc autant continuer. Enfin, à part la dame à qui ils ont mis un coup de pelle... Elle s'en remettra certainement, il faut simplement espérer qu'ils soient pas accusés de délit de fuite. « Ah ouais ? Faut forcément être italien pour faire de bonnes pâtes ? Attends, j'ai une question... Imagine, t'as un italien, il a migré à Austin depuis grave longtemps, et il a plus jamais fait de pâtes. Mais du coup, il a apprit comment faire ça avec son père quand il était jeune... Est-ce que tu crois qu'il arrive toujours à faire de bonnes pâtes, ou bien son art a-t-il été totalement corrompu par Austin ?   » Non sans déconner, c'est la question la plus sérieuse de tout l'univers. Pour sa part, son Burger n'est pas trop horrible. Néanmoins, il préfère largement les raviolis chinois qu'il prend à deux trois rues de chez lui, même si c'est pas forcément comparable. « Acis, c'est déjà assez long. Sinon, tu te débarrasses du ''is'' et tu mets un ''e'', ça fait ''Ace'' ! Trop stylé comme surnom...   » Acis demande ensuite à Sidonie ce qu'il fait comme études à la fac. Il a pas vraiment le temps, puisqu'il part dans un monologue pour expliquer pourquoi ils ne se sont pas encore croisés. « Je fais chimie. Avant j'avais un mineur en Musique, mais je l'ai abandonné parce que la chimie prenait trop de temps. Je sais pas trop ce qui fait qu'on se croise pour la première fois, mais j'espère que la prochaine fois, notre rencontre sera moins mouvementée. Après, j'ai pas trop d'amitiés au sein de l'université. La plupart des personnes avec qui je traîne n'y sont pas. Donc ceci explique peut être cela.   » Acis, il se compare à un alien. D'accord, il est plutôt bizarre comme gars, mais il extrapole peut-être un petit peu... « Les différences, c'est pas plus mal. Franchement, si tout le monde me ressemblait, ce serait bien chiant.   » Tellement chiant. Plus que ça l'est déjà, et pourtant, c'est très compliqué. Sidonie tâte ses poches et oublie qu'il porte une salopette volée. « Putain, j'ai plus mes clopes, le seum ! » Sidonie termine son burger dans un soupir. Il ira s'en racheter avant de rentrer, c'est pas bien grave.   « Et toi, tu fais quoi comme études ? Tu dois être artiste ou un truc du genre non, vu comment t'es perché !   »

___________________

Very Bad Flop [ft. Sidonie]

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Austin North :: De fil en aiguille-