Partagez| .

Alek ♦ M O N S T E R


Alek Sagataïev
de fumée et de cendre
avatar
Inscrit le : 29/04/2017
Messages : 1222
Avatar : Luke Grimes
Crédits : Angie (avatar) ♦ Beerus (signa)
Date de naissance : 28/12/1991
Mes rps :

INTRIGUE
RoseLevy
AmyGaëlle
Adrian


Bloc notes :


♦♦♦ REVØLUTION ♦♦♦



ABOUT YOU
♦ Dealer fauché
♦ Menteur éternel
♦ Envies de partir
♦ Liberté conditionnelle
♦ Appartement parti en flamme
♦ Squatteur temporaire chez Gaëlle


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Tris
• ÂGE : 16 ans
• BLOC NOTE :


En ligne
Alek ♦ M O N S T E R, le Sam 29 Avr - 21:49


Alek Sagateïev




Nom : Sagateïev. Le père jouait aux abonnés absents, le fils a pris le nom de la mère. • Prénom : Aleksandr. • Surnom : Tu étais plus habitué à Alek qu’à ton patronyme entier, mais maintenant il n’y a plus personne pour le connaître. Tour à tour Stephen, Luke ou John Smith, tu te complais dans la peau d’inconnus. Alek Sagateïev, il vaut pas la peine d’être vécu. • Age et date de naissance : 28 décembre 1991. Un jour de neige, un jour de froid, un jour où les anges ont décidé de passer leur route. 25 ans. Vingt-cinq hivers polaires à se sentir mourir, vingt-cinq étés brûlants à s'crever le corps. • Lieu de naissance : Le Bronx et ses immeubles en perdition, le Bronx et ses fourmis insignifiantes. • Études/Métier : Vendeur officiellement et principalement, contraint de courir après les petits jobs. Voleur sous le manteau. Tu t'étais dit que tu ferais profil bas, ne prendrais pour une fois pas de risque le temps que tu retrouves ton entière liberté, mais les habitudes sont difficiles à délaisser. Surtout celles qui vous permettent de survivre depuis la naissance. • Statut civil : Célibataire et jusqu'au fond de l'âme. Ce n'est pas l'attraction que tu rejettes, c'est l'attachement, l'addiction. • Orientation sexuelle : Bisexuel. • Célébrité sur l'avatar : Luke Grimes.


Physique :


La peau blanchâtre s’étire sous les os saillants, la poitrine se soulève irrégulièrement sous la chemise élimée. Devant la porte y’a ta silhouette qui se découpe, pas bien large, pas bien imposante. T’es pas le genre de gars qui fait frémir au premier coup d’œil, on pourrait sans problème t’oublier au détour d’une rue. T’es assez petit, t’as pas trop l’air d’avoir des muscles alors que tu te tiens en forme. Même si au final ça te plaît, de pas faire de vague. Avec tes habits qui te mettent pas en valeur, de ceux que tu fauches sans demander leur taille, les regards glissent facilement sur toi sans s’arrêter. Tant mieux.
Tes jambes s’mettent en branle jusqu’à l’évier, et y’a ta gueule de toxico qui s’plante à quelques centimètres du miroir. T’as le teint blafard, la pupille éclatée, des cernes mauves qui s’accumulent sous les yeux. Des yeux de mort, pour ainsi dire, avec de la boue qui gicle sur l’iris. Tes traits ont beau être harmonieux, ils te prêtent tout de même un air antipathique. Tu fais plus vieux aussi, mais faut dire que tu t’es pas ménagé et que t’es pas rasé. Quand tu te penches pour t’asperger de l’eau sur le visage, t’en profites aussi pour mouiller tes cheveux, tes cheveux fillasses, tes cheveux banals qui vivent des mois avant de connaître les ciseaux. Tu relèves la tête et trouves du regard la première cicatrice, mal cachée sous une échancrure trop ample. Ces coutures irrégulières parcourent ton corps, témoins de la violence de ton passé, des erreurs payées cher.
Tu hausses les épaules, ignore les douleurs du manque presque devenues amies. Des tendons qui tiraillent, des coups de marteau dans le crâne, la peau qui démange, la soif persistante. Ton corps, tu vas l’casser jusqu’à le briser. Le détruire jusqu’au bout. Y’a un sourire cynique qui s’étire sur tes lèvres de fumeur. C’est bien une idée qui te plaît. Une épave à la mesure de ton esprit.


Caractère :


Torturé ♦ Menteur ♦ Infidèle ♦ Froid ♦ Violent ♦ Cynique
Endurant ♦ Audacieux ♦ Malin ♦ Persévérant ♦ Curieux ♦ Discret
La liberté… te manque. Beaucoup, viscéralement. Autrefois, tu avais l’habitude de t’envoler sur ses ailes puissantes de rails et de rouille, de survoler d’immenses villes ou des hameaux oubliés. Tu en volais les secrets et repartais dans le silence de la nuit, la clameur du monstre de métal. T’étais bien à ce moment-là, t’avais la vie devant toi, une vie de rêves éveillés et de chocs brutaux, mais au moins avais-tu le monde comme terrain de jeu. Il n’y avait personne à qui s’attacher sinon cette bande de fugueurs insignifiants, personne pour t’astreindre à la terre sèche. Les relations humaines, c’était pas trop ton fort. T’étais juste le mec insaisissable que personne ne connaissait ou si peu qu’on ne pouvait pas te saquer. Ton cynisme malvenu, tes doigts baladeurs, ton manque d’empathie, beaucoup s’arrêtaient à ça. Ils creusaient pas plus loin pour découvrir l’ado qui a grandi trop vite, qui s’est tellement chargé de responsabilités qu’il a fini par toutes les rejeter en bloc. Nan, tu leur refusais ce droit. Fallait pas qu’ils t’atteignent, fallait pas qu’ils voient clair en toi.
De la liberté, tu savais apprécier ses hululements de joie exaltante dans ton thorax et le bourdonnement de ses engrenages dans tes oreilles, son prix dans tes jambes douloureuses. La liberté aussi d’ignorer la dépendance, quelle qu’elle soit, de vivre avec ses affres en les sentant grignoter ton esprit, ton corps. Masochiste, toi ? Pas pour un sous. Juste accro à la liberté. Elle était ton seul maître.
Mais la rumeur d’un millier de taulards l’a remplacée brusquement. Sans préavis, sans transition. De mineur en fugue, tu es passé à majeur au ban de la société. La prison, ses cris, ses coups et ses bassesses. Là-bas, t’as l’impression d’avoir perdue une part de toi-même que la rue-même n’avait pas réussi à t’enlever. Cette espèce de croyance que tu étais intouchable, ou du moins que t’arriverais toujours à t’en sortir. Que ça allait aller. Mais ça n’est pas allé bien, ou du moins tu n’en n’es pas ressorti pareil. T’as rendu les coups pour pas finir empalé aux barbelés, t’as souvent échangé tes privilèges contre l’isolement. Comment t’allais faire pour pas devenir comme ces connards ?
Maintenant que t’es dehors, les choses se sont tassées. Un peu. Il faut toujours faire des efforts pour te composer un masque neutre, mais les réflexes se sont atténués. T’as retrouvé tes anciennes habitudes, les mains voleuses, l’ironie à la bouche et la critique facile. Avec la justice à tes trousses c’est devenu plus compliqué mais tu t’en sors. Plus ou moins. Malgré ton impatience de pouvoir te barrer d’Austin estudiantine que tu détestes, t’en profites tout de même pour te poser un peu. Te défaire de ton éternelle solitude. Ouais. P’têtre que pour une fois t’as envie de faire comme les autres. P’têtre que t’en as marre, d’être toujours sur les routes.


Histoire :


Décembre 2006 ♦ La glace.
Elle est partout dans cet hiver de merde. Dans votre frigo vide, dans les rues sales, dans les poumons des habitants, dans le cœur de ta mère. Ta mère, que tu vois tous les soirs partir chez un client les cernes trop voyantes, ta mère qui te parle dans une langue rude et mélancolique en même temps. T’as quatorze ans, t’as pas lu cinq livres dans ta vie, et tu es bilingue. Biculturel, aussi, car cette femme désillusionnée a la Russie dans son cœur. Elle t’en parle parfois, quand vous n’avez rien à faire. Elle te conte combien les blizzards étaient glacials, combien les rues  résonnaient de ce dialecte, combien le soleil perçait la neige des toits. Bien sûr elle est partie vers son El Dorado de l’époque, la tête pleine du rêve américain et les mains vides. Mais les fantômes de sa patrie continuent de la hanter avec leur perfection passée. Ça la tourmente, ça l’emplit d’amertume et de rancune fielleuse. Elle ne veut pas que t’aies le même destin qu’elle, tu le sais. Sa seule consolation est que toi au moins ne pourras pas être mis en cloque par un inconnu. Mais pour le reste, elle ne cesse de te répéter que « Les rêves sont beaux et surtout inutiles ». Sauf que ça tu le sais, hein que tu le sais ? T’as pas le temps pour t’étourdir de chimères de toute manière, t’as des piaules moisies à pénétrer, des badauds à voler, des camés à contenter, de la bouffe à ramener. On ne t’a pas enseigné la priorité des opérations au collège, tu l’apprends sur le tas. Plus de billets, moins d’emmerde.

Septembre 2012 ♦ Les trains.
Ils avancent en grondant sur une échelle tendue jusqu’à l’infini, une échelle de rouille et de métal, une échelle vertigineuse et horizontale. Dans tes bras, y’a la fille qui s’endort la clope aux lèvres. Les autres sont un peu en retrait de vous, entassés pêle-mêle dans un coin. Tous indifférents aux bourrasques hurlantes qui s’engouffrent dans le wagon à bestiaux vide. Derrière vous, y’a Atlanta qui s’étiole, y’a la ville et ses lumières qui s’étouffe au soir venu, mais vous voyez pas ce spectacle évidemment. Et puis, ça en est devenu si répétitif à présent qu’à moins d’être fameusement stone, vous restez de marbre. Attendez l’arrêt suivant, quel qu’il puisse être. Probablement un patelin quelconque, où ils attendront de toi d’exercer tes talents de magicien.
Un sourire moqueur te déchire la face un bref instant, tu aspires une bouffée de ton propre joint. Le prestidigitateur de la troupe, c’est toi. Celui qui s’invite sans permission dans les maisons, celui qui avec ses mains accoutumées dérobe suffisamment mais pas trop. T’as l’habitude, tu fais ça depuis que tu sais courir – donc t’enfuir. Les autres, ils sont pas aussi forts, y’en a même un qui s’est fait choper la saison dernière. Et alors ? Vous n’êtes pas là pour pleurer sur son sort, y’en a p’têtre eu un qui a regretté ses blagues de merde mais c’est tout. Pas d’attache et pas de chagrin, juste des ados et des gamins. T’avais déjà saisi le concept quand t’es arrivé avec ta came-cadeau dans une main et dans l’autre ton couteau. Pas besoin de Zeke le grand manitou ou Phoebe la toxico qui ronfle sur toi pour te l’faire saisir. La madre a disparu du jour au lendemain sans laisser de trace, paraît que son corps doit reposer dans un vide-ordure. Quoiqu’il en soit, les services sociaux t’ont récupéré et tu t’es barré à la première occasion venue. Pour sûr, que tu comprends qu’il faut pas faire confiance, qu’la fidélité c’est une putain de traîtresse.

Avril 2013 ♦ Les cris.
T’en entends toutes les nuits, quand la lumière crue des plafonniers s’est consumée dans le noir. T’entends ces sauvages à travers les ronflements, les grognements sourds, les pas réguliers du surveillant, le grincement des sommiers. Des bêtes imbéciles à l’esprit évaporé, qui perdent la tête dans ce trou à rats. Dans c’trou paumé où tu prends la dose quotidienne de menaces et de coups, dans c’trou sans fond où tu te délies parfois les poings.  Les premières nuits, tu les as passées comme tout le monde ici, à te complaindre dans ton petit malheur, à redouter le jour suivant. Maintenant, tu te contentes de fourrer ta tête dans la taie d’oreiller et d’écouter la respiration vrombissante des cinq gars de ta cellule, dont on a repris la liberté depuis longtemps.
Y’a ton sourire ironique qui plisse l’oreiller, trop éveillé pour dormir. Liberté. Ce mot t’arrache un rire jaune, forcé, étouffé contre le tissu. Libre. Un adjectif bien lointain, maintenant. T’as quitté la bande de voyageurs-fugueurs pour l’être davantage, justement, et t’es fait prendre six semaines plus tard. Si ça ce n’est pas le pied. Tu as hérité de cinq ans fermes, pour avoir squatté un appartement sans la permission du proprio et avoir eu sur toi la coke et l’argent de la coke. T’as joué avec le feu gamin, qu’ils te disaient, t’assumes maintenant. Si seulement ils savaient toute la longue liste de crimes que tu caches encore.  

Mars 2017 ♦ La foule.
Elle t’oppresse. Houleuse, assourdissante, bruissant de mille bruits qui mettent tes sens en feu. Une semaine que t’es dehors, à relever la tête dès qu’une personne passe le pas de la porte, à te retenir de foutre un poing à celui qui te frôle. T’as plus l’habitude d’être dans la masse, tu sais plus te comporter comme un homme normal. T’as encore les règles de la prison en tête, imprimés à l’encre rouge. Dans l’intimité toute relative de cette chambre de motel, tu regardes ta cheville et l’immonde bête noire accrochée dessus. Tu es libre sans vraiment l’être, pour ainsi dire. Libre. Ce mot ne sonne plus pareil, pas après toutes les erreurs que tu as enchaînées à ta conscience. Vingt-cinq ans d’existence et tout juste un peu moins de connerie.
Si aujourd’hui t’es dehors un peu plus tôt que prévu, la poignée de mois gagnés ne feront probablement pas la différence.  T’as quitté ta taule et elle t’a ramené un méchant souvenir, fixé à ton corps. L’enlever serait aisé pour tes mains habituées, mais avec les flics aux trousses, leurs voitures derrière toi, à quoi bon ? Tu te laisses lourdement tomber sur le lit à la couverture décolorée, flétrie par les années et les clients continuels. Les taches d’humidité mangent le plafond, alors que l’air étouffant t’insupporte. Tes paumes s’écrasent sur tes paupières et occultent ton monde, bien petit ton monde, toi qui avait l’habitude de parcourir les routes de pays au gré du vent.
Sept mois. Sept mois pour ils t’enlèvent cette saloperie qui suit tes mouvements et te cloue dans cette ville que tu détestes. En octobre, t’en as fini avec ta peine. Pourras-tu pour une fois la fermer, te faire oublier ? Tu sais pas, tu vas essayer au moins. Et puis, tu te rappelles que tu n’as que trente dollars en poche, pas de diplôme, pas d’emploi, pas de logement fixe. Bordel. Sept mois.


Prénom/Pseudo : Tris. • Âge : Toujours seize Présence : Régulière • Comment as-tu connu le forum ? Par un partenariat il me semble. • Premier compte ou multi-compte ? Second. • Quelque chose à ajouter ? Cœurs sur vous


Esmeralda H.-Alexander
avatar
Inscrit le : 18/03/2017
Messages : 208
Avatar : Mischa Barton
Crédits : voir sur le vava et dans la sign'.
Date de naissance : 15/03/1992
Bloc notes : /

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mélinda
• ÂGE : 28 ans
• BLOC NOTE :


Re: Alek ♦ M O N S T E R, le Sam 29 Avr - 22:31

Rebienvenue
Amuses-toi bien avec ce nouveau toi

___________________
I'll show you who I am.
Il ne faut pas trop se protéger, sinon on ne ressent plus rien. Notre cœur devient de glace, on n'est plus qu'un mort vivant et la vie perd à jamais toute saveur.
Marlon Ramirez
Un hombre sin suelo
avatar
Inscrit le : 12/12/2016
Messages : 4796
Avatar : DJ Cotrona
Crédits : Mercers
Date de naissance : 15/06/1983
Mes rps : Le plus simple, c'est d'aller voir mon journal de bord, en fait ! Si voulez un RP, venez me voir en MP et on en discute!

Bloc notes :
Marlon/Julian the best bromance






Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Alek ♦ M O N S T E R, le Sam 29 Avr - 23:16

Ooooh ça promet Very Happy

Hâte de lire l'histoire de ce nouveau perso ^^

___________________

Marlon
Nell Maisonneuve
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 21/12/2015
Messages : 3836
Avatar : Dave Franco
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 04/09/1991
Bloc notes :


Afficher


Re: Alek ♦ M O N S T E R, le Sam 29 Avr - 23:28

OOOOOOOOOOOOOOOOOO j'aime trop ! Rebienvenue ma toute belle

___________________
Tyler L. Redfield
avatar
Inscrit le : 18/11/2016
Messages : 493
Avatar : Dylan O'Brien
Crédits : Everliam Bazzart google
Date de naissance : 02/11/1992
Mes rps : [ libre 3/6 ]
dispo par MP^^

▬Feat Jahan : ici
▬Feat Kelly : ici
▬Feat Christopher : ici


Bloc notes :



- Tyler n'as eut qu'une relation sérieuse.
- Il a un tatouage d’ailes d’ange dans le dos, un des ailes est normal et l’autre n’est fait que d’os, il a aussi deux piercing a la langue horizontalement.
- Il a un chiot husky offert par Ryan.
- Il a les yeux bleu mais porte des lentilles marron, il n'y a que Matt, sont petit frère, qui soit au courant.
- Il a toujours aimer les hommes mais reste serviable avec les femmes.
- Il est toujours puceau.
- Il a perdu son premier amour (Ryan Carter) dans un accident de voiture, ou lui a surveccu.
- Il est co-directeur de la Carter corps car Ryan la mit dans son testament, mais se dernier n'a pas encore était ouvert a cause d'un enquête sur l'accident.
- Il a aussi hérité de la fortune et d'autre bien de Ryan.
- Il c'est déjà déguiser en elsa guerrière : ici ici ici ici



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Everliam
• ÂGE : 28
• BLOC NOTE : nop


Re: Alek ♦ M O N S T E R, le Sam 29 Avr - 23:34

rebienvenue ^^

___________________
Indiana C. Grayson
avatar
Inscrit le : 24/11/2016
Messages : 382
Avatar : Herman Tømmeraas.
Crédits : Eilyam.
Date de naissance : 02/04/1995
Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: t-rex
• ÂGE :
• BLOC NOTE : Demander à faire des rp'.


Re: Alek ♦ M O N S T E R, le Dim 30 Avr - 0:35

Re-bienvenue avec un nouveau personnage qui va, j'en suis sûr, envoyer du lourd !

___________________

« do you even know me ? »
Indiana ▬ You can be sure that I'm always here for you.

(c) Myuu.BANG!
Shanleigh Carmody
We're here and then we're gone
avatar
Inscrit le : 11/07/2016
Messages : 2299
Avatar : Sophie Turner
Crédits : eilyam (av) | ceriztoxic (sign)
Mes rps : [DISPONIBLE] [n'hésitez pas à me mpotter]
JahanAlbaneTonyEtsukazu




Bloc notes : PROJET EN COURS :
"Traumatismes", une série photographie destinée à une exposition quand elle sera achevée. Entamée depuis bientôt un an, trois séances en tout ont été réalisées.
« Tout ce qui naît porte la mort en germe »



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Eilyam
• ÂGE : 23 ans
• BLOC NOTE :


Re: Alek ♦ M O N S T E R, le Dim 30 Avr - 0:45

Rebienvenue avec ce DC ♥

___________________
WON'T YOU SAIL OUT TO ME ?
if i'm anchored in the deep, and maybe i'm just chasing shadows, sailing through the mist, into the abyss... if you knew, would you sail out to me ? i've been there before , all the while these ships go sailing by... i'm calling out for you.
Alvérize Jenkins
ADMIN ∎ propriété d'Ezekiel ☽
avatar
Inscrit le : 20/06/2016
Messages : 1044
Avatar : Bridget Satterlee.
Mes rps :
FREE (2/3)
EZEKIELYOU?JULES


Bloc notes :




Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: yellowsubmarine
• ÂGE : 21 ans
• BLOC NOTE :


Re: Alek ♦ M O N S T E R, le Dim 30 Avr - 10:40

Rebienvenue I love you

___________________
walked into the room you know you made my eyes burn. you fit me better than my favourite sweater, and I know that love is mean, and love hurts... minori
Alexia Duplessis
A(b)ime moi, j'en (c)rêve.
avatar
Inscrit le : 29/04/2015
Messages : 4616
Avatar : Claire Holt
Crédits : voir sur l'avat
Date de naissance : 18/08/1986
Bloc notes :
clubs : Texas Athletics, le "yes mouvement"

lien:
 





Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Angie
• ÂGE : 30
• BLOC NOTE : Je vous n'aime !


Re: Alek ♦ M O N S T E R, le Dim 30 Avr - 13:02

Re bienvenue parmi nous, amuse toi bien avec ce nouveau perso

___________________

 
 
Firework
Elle flotte, elle hésite, en un mot, elle est femme.
Julian Mariano
Are you man enough
to be a male nurse?
avatar
Inscrit le : 01/01/2016
Messages : 5932
Avatar : Mario Casas
Crédits : Avatar (class whore) & Gifs (Myself)
Date de naissance : 02/12/1990
Mes rps :
[PAS DISPONIBLE]

LEIAMARLONKAYLAINTRIGUE



Bloc notes : EN CE MOMENT...
─ Sa famille lui manque beaucoup
─ Il a de plus en plus envie de se caser
─ Son boulot à l'université lui plait toujours autant
─ Il a besoin de changement dans sa vie

TO DO LIST ↓
✓ Refaire le clown à l'hôpital
• Trouver l'amour
✓ S'acheter un billet d'avion pour Chicago
• Prendre des cours de cuisine







MES AUTRES BADGES !!!!!!:
 


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Puckessa
• ÂGE :
• BLOC NOTE : Je préfère privilégier les réponses courtes et rapides. Vous êtes prévenus ! ♡


Re: Alek ♦ M O N S T E R, le Dim 30 Avr - 13:24

Re-bienvenue chez toi !

___________________


If love can't cure it...

nurses can. « As you grow older, you will discover that you have two hands, one for helping yourself, the other for helping others. »
Alek Sagataïev
de fumée et de cendre
avatar
Inscrit le : 29/04/2017
Messages : 1222
Avatar : Luke Grimes
Crédits : Angie (avatar) ♦ Beerus (signa)
Date de naissance : 28/12/1991
Mes rps :

INTRIGUE
RoseLevy
AmyGaëlle
Adrian


Bloc notes :


♦♦♦ REVØLUTION ♦♦♦



ABOUT YOU
♦ Dealer fauché
♦ Menteur éternel
♦ Envies de partir
♦ Liberté conditionnelle
♦ Appartement parti en flamme
♦ Squatteur temporaire chez Gaëlle


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Tris
• ÂGE : 16 ans
• BLOC NOTE :


En ligne
Re: Alek ♦ M O N S T E R, le Dim 30 Avr - 16:25

Merci beaucoup tout le monde

___________________
you've stopped allowing yourself to dream. You're too old to hear confront nonsense anymore. Too old to believe that everything will be alright.
stay away
Julian Mariano
Are you man enough
to be a male nurse?
avatar
Inscrit le : 01/01/2016
Messages : 5932
Avatar : Mario Casas
Crédits : Avatar (class whore) & Gifs (Myself)
Date de naissance : 02/12/1990
Mes rps :
[PAS DISPONIBLE]

LEIAMARLONKAYLAINTRIGUE



Bloc notes : EN CE MOMENT...
─ Sa famille lui manque beaucoup
─ Il a de plus en plus envie de se caser
─ Son boulot à l'université lui plait toujours autant
─ Il a besoin de changement dans sa vie

TO DO LIST ↓
✓ Refaire le clown à l'hôpital
• Trouver l'amour
✓ S'acheter un billet d'avion pour Chicago
• Prendre des cours de cuisine







MES AUTRES BADGES !!!!!!:
 


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Puckessa
• ÂGE :
• BLOC NOTE : Je préfère privilégier les réponses courtes et rapides. Vous êtes prévenus ! ♡


Re: Alek ♦ M O N S T E R, le Dim 30 Avr - 16:55

Je suis toujours aussi amoureuse de ta façon d'écrire.
Encore un personnage que je vais suivre de très près.


Félicitations, ta fiche est validée !


Bienvenue sur LBS !  

C’est le moment de te jeter à l’eau et de te mêler aux habitants de notre belle ville !  N’hésite pas à ouvrir un ou plusieurs RP libres ou à mpotter les membres ou le staff pour un sujet, tu verras, on attend que ça !  
Si tu veux pimenter ton jeu avec des défis, trouver des sujets libres qui n’attendent que toi ou trouver des coupains avec qui jouer, fais donc un petit tour par ICI !  
Pour ne pas que ton personnage se retrouve à dormir à la belle étoile, n’oublie pas d’aller demander un toit et si tu n’aimes pas la solitude, profites-en pour réclamer un ou plusieurs colocataires !
Tu peux également créer ton Journal de Bord où tu pourras entre autres répertorier tes liens et tes sujets ainsi que noter tout ce que tu veux au sujet de ton personnage. Tu as carte blanche !
Pour terminer, je te laisse le lien du Guide du Forum qui t’aidera sans doute si tu te sens un peu perdu(e).  Si tu as d’autres questions, ma boîte à MP ainsi que celle des autres membres du staff est toujours ouverte !  
Bon jeu !


___________________


If love can't cure it...

nurses can. « As you grow older, you will discover that you have two hands, one for helping yourself, the other for helping others. »
Beth Burton
The wild girl
avatar
Inscrit le : 16/05/2014
Messages : 7540
Avatar : cailin russo
Crédits : viceroy
Date de naissance : 03/06/1992
Mes rps :
I N D I S P O (5/5)

Drink for me • Ian
A disturbing encounter II • William (#5)
Des secrets bien gardés • Zou (#2)
Lost on you • Clay (#7)
A l'heure où on s'couche • Alek (#2)



Bloc notes :


• • • • • • • • • •
SUMMER 2017
• • • • • • • • • •

ACTUALLY
• Elle ne prend pas son traitement
• Elle héberge Clay chez elle
• La guerre a reprit avec Zoe
• Elle traîne dans tous les festivals
• Elle profite pleinement de sa vie



« Love is a smoke made with the fume of sighs. »
SHAKESPEARE IN LOVE


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Lucie
• ÂGE : 17
• BLOC NOTE :


Re: Alek ♦ M O N S T E R, le Dim 30 Avr - 22:45

Mais ta plumeeee bordel! Et ce personnage! Encore un qui promet! J'ai hâte d'le voir joué en rp, et dès que j'peux j'viens te réclamer un rp quoi! Re-bienvenue à la maison chaton, au plaisir de continuer à te lire! I love you

___________________
Je suis Humaine
Si on avait voulu se faire baiser par le gouvernement, on aurait élu James Franco!
Absente du 15/07 au 01/08
 
Elsa Rivers
avatar
Inscrit le : 01/12/2016
Messages : 378
Avatar : Danielle Campbell
Date de naissance : 30/01/1998
Bloc notes :



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Alek ♦ M O N S T E R, le Lun 1 Mai - 1:21

Bienvenue

___________________


You know that the past is never dead
Elsa ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart.

Jules Strugatsky
† liberates the fox in me
avatar
Inscrit le : 04/11/2016
Messages : 778
Avatar : adam hot gallagher
Crédits : (c)morrigan
Date de naissance : 13/07/1992
Mes rps :
INDISPONIBLE (10/6)
Alvé Braeden AlphaChrisMarlon&LoonaMaxineJackBenjaminMatthewJahan






Bloc notes : NE PAS OUBLIER :
- appeler mon banquier (sinon ma mère va encore m'déchirer)
- acheter des croquettes pour le chat (sinon il va crevé de faim)
- apprendre mon texte de Shakespeare (sinon j'vais m'taper la honte sur scène)
- bloquer le numéro de mes conquêtes sur mon phone (sinon j'serais jamais pénard)
- arrêter de me prendre des cuites (sinon j'vais finir complètement idiot)
- arrêter de faire ces foutues listes que j'respecte jamais




L O O N A ma Loona.









Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Lou
• ÂGE : 23 ans
• BLOC NOTE :


Re: Alek ♦ M O N S T E R, le Lun 1 Mai - 18:35

Re-bienvenue je ne peux qu'approuver ton pseudo et Luke quoi ..

___________________



j'ai assez de vices pour faire du bricolage
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: Alek ♦ M O N S T E R, le Lun 1 Mai - 19:55

Rebienvenue.
Kelly H. Williams
avatar
Inscrit le : 17/03/2017
Messages : 204
Avatar : Katerina Graham
Crédits : CYCY-CYCY
Date de naissance : 12/05/1997
Bloc notes : /

Afficher


En ligne
Re: Alek ♦ M O N S T E R, le Mar 2 Mai - 11:04

Rebonjour et amuse bien !!!!!!!!

___________________
I love you
TO THE MOON AND BACK

Dear diary, a chipmunk asked me my name today. I told him it was Joe. That lie will haunt me forever. ▬ By Tris

Alek Sagataïev
de fumée et de cendre
avatar
Inscrit le : 29/04/2017
Messages : 1222
Avatar : Luke Grimes
Crédits : Angie (avatar) ♦ Beerus (signa)
Date de naissance : 28/12/1991
Mes rps :

INTRIGUE
RoseLevy
AmyGaëlle
Adrian


Bloc notes :


♦♦♦ REVØLUTION ♦♦♦



ABOUT YOU
♦ Dealer fauché
♦ Menteur éternel
♦ Envies de partir
♦ Liberté conditionnelle
♦ Appartement parti en flamme
♦ Squatteur temporaire chez Gaëlle


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Tris
• ÂGE : 16 ans
• BLOC NOTE :


En ligne
Re: Alek ♦ M O N S T E R, le Mar 2 Mai - 11:52

Merci vous tous

___________________
you've stopped allowing yourself to dream. You're too old to hear confront nonsense anymore. Too old to believe that everything will be alright.
stay away

Alek ♦ M O N S T E R

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Personnage :: Présentations :: Fiches validées-