Partagez| .

Et si on faisait connaissance ? [Feat. Barthelemy De Olivierec]


Invité
Invité
avatar
Afficher


Et si on faisait connaissance ? [Feat. Barthelemy De Olivierec], le Dim 23 Avr - 14:30

Ça faisait plusieurs mois maintenant que Paige avait posé ses valises chez Link, et pourtant, elle n'avait quasiment jamais eu de discussion avec les deux autres colocataires qu'il avait accepté. Il faut dire que la belle rousse n'avait pas vraiment de temps pour discuter avec qui que ce soit. Entre ses journées à l'université bien chargées, son travail dès qu'elle rentrait et sa grossesse à gérer avec les divers examens pour s'assurer que tout allait bien, elle était épuisée mais n'en montrait rien.

Après sa journée de cours, la suédoise rentra comme à son habitude par les transports en commun jusqu'à la villa où elle était domiciliée. Elle monta dans sa chambre, déposa ses affaires et se mit dans ses travaux. Elle passait énormément de temps pour donner le meilleur d'elle-même et ainsi montrer aux autres qu'elle était tout aussi bien capable de réussir malgré l'endroit d'où elle venait. Le chemin qu'elle avait accompli était énorme et pourtant, elle n'était pas heureuse pour autant. Avec Link, ils ne se voyaient quasiment plus, chacun étant occupé avec son emploi du temps, et la belle rouquine se sentait tout simplement délaissée.

Deux heures à travailler avec acharnement, elle décida de faire une pause et d'aller se préparer quelque chose à manger histoire de ne pas avoir le ventre vide. Elle n'était hélas pas en très grande forme, sa grossesse la faisait souffrir et elle avait de nombreux vomissements, vertiges et toutes les autres joies de ce genre de situation. Cependant, elle ne se laissa pas abattre pour autant. Pendant une minute, elle avait songé aller voir Barthélemy et Zoé s'ils étaient là et leur proposer de faire à manger pour eux, puis ce n'est qu'après une longue hésitation qu'elle se lança. Ils n'avaient quasiment jamais eu de contact, chacun faisait sa vie de son côté sans se soucier du reste, même si la collocation se passait très bien.

Elle toqua à la porte de la chambre de Barthélemy avec retenue, perte de se faire jeter, ce qu'elle aurait compris. Elle aussi aimait parfois rester seule, prendre le temps de réfléchir, de se poser et de ne penser à rien l'instant de quelques minutes.

" - Il y a quelqu'un ? Je prépare à manger, je voulais simplement savoir so vous vouliez quelque chose.." fit-elle d'une voix timide.

Elle attendait quelques secondes pour voir s'il y avait quelqu'un, dans le cas contraire elle retournerait simplement dans la cuisine pour se préparer un petit plat.
Barthelemy De Olivierec
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 12/01/2015
Messages : 2103
Avatar : Ian Somerhalder
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 04/09/1988
Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Et si on faisait connaissance ? [Feat. Barthelemy De Olivierec], le Sam 29 Avr - 18:55

La vie n’est plus la même à Austin depuis la fameuse lettre de licenciement que j’ai reçu il y a quelques semaines maintenant. Je n’ai prévenu personne en dehors de Swann et même pas mes colocataires qui ont pourtant peut-être besoin d’un préavis, histoire de me remplacer. Je ne veux tellement pas me rendre compte que tout ceci est bien réel que le déni me semble être la parfaite solution. Je repense à la proposition de Swann, un mariage blanc qui pourrait tout arranger. Sur le coup, avec ses arguments à rallonge et sa conviction, j’ai craqué et j’ai fini par dire oui mais j’ai des remords depuis. Elle est tellement parfaite cette femme. Je ne peux tout de même pas la priver de sa liberté, de son droit au bonheur, et surtout la faire prendre des risques inconsidérés. Et c’est allongé sur mon lit depuis bientôt une heure, le regard dans le vide, les mains croisées sur le torse que je réfléchis à trouver une autre alternative possible, sans succès. Et puis, je me dis qu’il faudrait que je me change les idées, que je bouge pour profiter de mes derniers mois dans mon pays de cœur et c’est ainsi que je commence à planifier la surprise pour Neela, camping sauvage chez elle. Un sourire traverse mon visage le temps de quelques instants alors que je repense à nos retrouvailles improbables, à l’autre bout du monde, presque quinze ans après notre première rencontre. Si ça, ce n’est pas un signe du destin…

On frappe à ma porte et il faut plusieurs secondes avant que je sorte de mon état de lividité absolue et que je reprenne conscience. C’est la voix de Paige, la copine de Link. C’est étonnant qu’elle frappe à ma porte, sans doute la première fois d’ailleurs. « Oui, je suis là. » Je finis par répondre. Je l’invite à ouvrir la porte de cette manière et pourquoi pas entrer dans ma chambre si elle le souhaite. De mon côté, je me relève et m’assois sur le bord du lit, le temps d’émerger un peu. Dès que je vois sa frimousse, je souris comme je peux. « Je n’ai pas très faim mais ça me changera les idées donc j’vais descendre oui. » Je ne suis même pas sûr de pouvoir avaler quoi que ce soit en vérité mais ça sera toujours mieux que de me morfondre au fond de mon lit. « Tu sais déjà ce que tu veux préparer ? » Je demande afin de donner le change avant d’enfin me lever.
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: Et si on faisait connaissance ? [Feat. Barthelemy De Olivierec], le Lun 1 Mai - 19:58

Paige souffrait de l'absence de Link, et pourtant, elle ne se plaignait jamais. Elle se débrouillait comme elle pouvait, le maximum seule. Mais elle devait se rendre à l'évidence, sa grossesse devenait de plus en plus compliquée à supporter, sa santé se dégradait mais elle n'avait rien dit pour éviter d'inquiéter les autres. Bien souvent elle était prise de malaises ou de vomissements. Mais une fois de plus, elle se débrouillait seule autant qu'elle le pouvait en assumant ses deux cursus.

À la villa, elle passait beaucoup de temps à travailler enfermée à double tour dans sa chambre pour éviter d'être dérangée. Bien qu'elle pourrait tout aussi bien ne pas fermer sa porte que ça pourrait être pareil. Elle vivait avec les colocataires de Link et pourtant, ils ne se croisaient presque jamais. C'est dommage, ça aurait pu être l'occasion pour elle de se faire de nouveaux amis et peut-être d'avoir de l'aide de temps en temps, mals elle ne s'en formalise pas plus que ça, elle a été habitué à être seule une bonne partie de sa vie jusqu'à présent.

Ce n'est qu'après avoir pris son courage à deux mains qu'elle se décide d'aller frapper à la porte de Barthélemy en espérant qu'elle ne tombe pas mal. Elle savait qu'il travaillait à l'université, c'est du moins ce que lui avait dit Link, et depuis elle n'avait pas cherché à en savoir plus. Après avoir entendu qu'il était là, elle se décida à ouvrir la porte de la chambre et se poster sur le seuil de celle-ci. En l'observant, elle savait pertinnement que quelque chose n'allait pas, mais elle n'allait pas jouer les curieuses alors qu'au fond ils ne s'étaient jamais adressé la parole auparavant.

C'est alors qu'il se leva, instinctivement, la rousse recula du seuil de la porte et commença à se diriger vers la cuisine en attendant qu'elle le rejoigne.

" - Pas vraiment.. Qu'est-ce qui vous ferait plaisir ?"

Il ne semblait pas dans son assiettes - sans mauvais jeu de mot - peut-être que s'il avait envie d'un plat en particulier il aurait plus tendance à se nourrir. Lorsqu'elle fut arrivée dans la cuisine, elle se retourna vers le jeune homme, un peu intimidé par sa carrure, mais elle lui adressa un fin sourire.

" - Ça ne me regarde absolument pas, mais.. Si vous voulez parler de ce qui ne va pas, je peux toujours être votre oreille attentive.. C'est parfois plus facile de parler à des inconnus qu'à ses amis, donc ne vous gênez pas."

Paige aimait être à l'écoute des autres, les conseiller, les rassurer et surtout, les faire aller mieux, mais elle comprenait s'il l'envoyait balader, ce n'est pas comme s'ils étaient amis, ils ne se connaissaient même pas après tout.
Barthelemy De Olivierec
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 12/01/2015
Messages : 2103
Avatar : Ian Somerhalder
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 04/09/1988
Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Et si on faisait connaissance ? [Feat. Barthelemy De Olivierec], le Mar 2 Mai - 13:30

« J’avoue que je ne sais pas. Un truc simple. Je peux t’aider si tu veux d’ailleurs. » Je n’ai pas de grandes compétences culinaires mais je me débrouille bien tout de même. Il faut dire qu’après une année de cohabitation avec Hendrick, qui ne mange rien d’autre que des plats surgelés, j’ai pris le temps de suivre quelques recettes. Moi, j’aime la bonne cuisine. « Tu aimes des recettes françaises ? » Je dis avec un petit sourire en coin, un peu sorti de nulle part. Quitte à devoir partir prochainement, je peux peut-être faire découvrir à mes colocataires ma culture d’origine non ?

On arrive dans la cuisine et je m’adosse contre le plan de travail en attendant qu’on prenne une décision quant au diner. « Oh ne me vouvoie pas. Je sais que je pourrais être ton prof mais on habite ensemble quand même ! » On habite ensemble, termes étranges pour deux personnes qui n’ont même jamais partagés un repas autour d’une même table en plusieurs mois de colocation. Il faut dire que j’ai souvent des repas décalés et la plupart du temps, je les prends dans ma chambre. Quand je les prends dans le salon, c’est qu’il n’y a personne dans la pièce. Il faut dire que depuis cette fameuse nuit avec Zoé, j’ai un peu peur de me retrouver seul avec elle, ne sachant pas trop comment réagir. Je sais que le plus intelligent serait d’avoir une discussion entre adultes mais bon… Je ne suis pas toujours très intelligent comme vous pouvez le constater. « Et puis, je ne le serais plus pour longtemps… » Je lâche en baissant les yeux, pris de honte. « Mon contrat s’arrête fin juin. » Je tente un sourire, mais celui-ci sonne faux. « C’est à cause de ça que j’ai l’air ailleurs. » J’avoue enfin, sans mentionner les conséquences que cela aura concernant la suite des événements. « Mais bon, c’est pas le plus important ! Tu sais déjà si c’est une fille ou un garçon ? » Je demande dans l’espoir de changer de sujet. Je n’avais même pas tellement fait attention à la grossesse de la demoiselle, ce qui n’est pas très correct de ma part.
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: Et si on faisait connaissance ? [Feat. Barthelemy De Olivierec], le Mar 2 Mai - 13:52

Paige n'avait jamais été le genre de personne égoïste. Si elle avait proposé à Barthélemy de manger un petit quelque chose c'était pour lui faire plaisir à lui, pas vraiment à elle. Et puis finalement la situation tournait tout autrement et c'était lui qui s'apprêtait à lui cuisiner un petit plat. Français visiblement.

" - Je n'ai jamais essayé, mais je ne suis pas contre. Après tout je ne peux pas dire que je n'aime pas puisque je n'en ai jamais mangé."

Et puis aller savoir non seulement elle allait peut-être aimer mais ça lui ferait sans doute du bien que de manger quelque chose pour lui remplir l'estomac bien souvent trop vide ces derniers temps.

Soudain, ils arrivent dans la cuisine et l'option dîner français est prise ! Il ne reste plus qu'à cuisiner, mais à part si le jeune homme à des recettes et qui lui dit quoi faire, elle en est bien incapable n'en connaissant aucune. C'est alors que Barthélemy lui dit d'arrêter de le vouvoyer. En réalité, elle ne s'en était même pas rendue compte, c'était une habitude chez elle de vouvoyer les personnes un peu plus âgées qu'elle. Elle esquissa un sourire timide, presque gêné.

" - Désolée.. C'est une question d'habitude puis.. Link m'avait déjà dit que vous étiez.. enfin que tu faisais partie de l'université alors, je ne me suis pas permise de te tutoyer.."

Après tout c'est vrai, ils vivaient ensemble. Mais ils ne partageaient rien ensemble. Ni le repas, qui bien souvent se faisait un peu chacun de son côté, sans compter les sorties ou autre. Chacun menait sa petite vie bien tranquille dans cette villa sans que les autres en soient inquiétés. Et puis elle ne peut rien leur reprocher, ce sont des adultes.

" - Qu'est-ce qui s'est passé ?" demanda-t-elle en se sentant impuissante de ne pas pouvoir aider le jeune homme avant de se rendre compte qu'elle avait sans doute été trop loin " - Pardon, ça ne me regarde pas.."

Paige détestait qu'on vienne fouiller dans sa vie, alors elle essayait de ne pas le faire dans celles des autres. Alors qu'ils parlaient de ce qui tracassait le brun, il changea soudain de sujet en se reportant sur la grossesse de la rousse. Sa question lui arracha un sourire, mais plus parce que tout cela l'a dépassait. Elle se sentait incroyablement seule, elle s'occupait de tout en même temps, et ses hormones ne l'aidaient à voir les choses sous leur meilleur angle. Sans compte qu'elle était à fleur de peau et pleurait pour un rien.

" - Je.. Non j'en sais rien.. Et comme avec Link on.. On ne se croise quasiment plus je ne peux même pas lui demander s'il veut connaître le sexe du bébé.. Au fond, j'aurai jamais dû le garder cet enfant, peut-être que tout ça ne s'était pas arrivé.."

Paige avait besoin de se confier à quelqu'un, mais il faut dire qu'elle avait tellement peu d'amis, pour ne pas dire pas du tout, qu'elle gardait tout ça en elle. Et aujourd'hui, elle avait besoin de dire tout ce qu'elle avait sur le coeur. En revanche, elle doutait sincèrement que le jeune homme ait envie d'écouter ses malheurs alors que lui-même était préoccupé.
Barthelemy De Olivierec
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 12/01/2015
Messages : 2103
Avatar : Ian Somerhalder
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 04/09/1988
Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Et si on faisait connaissance ? [Feat. Barthelemy De Olivierec], le Dim 7 Mai - 20:53

Je finis par décoller mon fessier du plan de travail et je me dirige vers le réfrigérateur pour voir ce qu’on peut y trouver de bon afin de faire ce fameux plat français. J’émets une petite grimace. Il n’y a pas grand-chose et je dois dire que je n’ai pas été faire mes courses depuis un bout de temps. Je dégotte tout de même du roquefort non périmé dans le fond du réfrigérateur. « Je crois que je me suis avancé un peu trop vite… Des pates au roquefort, c’est un fromage français après tout… Ca te va ? » C’est la seule proposition que j’ai et pas franchement la meilleure chose que j’ai mangé de ma vie mais tout de même, ça devrait faire l’affaire si cela lui convient.

Je lui souris alors qu’elle m’explique la raison qui la pousse à me vouvoyer. C’est bien trop courant et cela ne me gène pas dans le milieu professionnel, mais là, alors qu’on risque d’en venir aux confidences qu’un repas exige, ce n’est absolument pas approprié. Je finis par lui avouer pour mon licenciement. « Il n’y a rien de vraiment secret ne t’en fais pas. Le professeur dont j’étais l’assistant a été muté le mois dernier. Ils m’ont changé d’affectation du coup jusqu’à fin juin mais n’ont plus besoin de mes services pour l’année prochaine apparemment. J’ai entendu parler de restriction budgétaire aussi donc j’imagine que les assistants sont les premiers touchés… » J’essaye de garder mon sang froid et la tête haute. J’y parviens plutôt bien à vrai dire. Sans doute que j’ai fini par prendre suffisamment de recul depuis la réception de la fameuse lettre pour arriver à en parler plus calmement. « Enfin bon, c’est comme ça… Je n’ai pas vraiment le choix on dirait… » Le constat est sans équivoque, même s’il me déchire le cœur.

Pour mieux changer de sujet, j’aborde la grossesse de Paige, à laquelle je n’avais pas prêté une grosse attention jusqu’à maintenant. Je sens néanmoins que j’aurais peut-être dû m’abstenir étant donné la voix hésitante de la jeune femme. Il n’y a que moi pour mettre les deux pieds dans le plat aussi facilement je crois. J’ai envie de m’approcher de la jeune femme et de la prendre dans mes bras pour lui dire que tout ira bien mais j’ai comme l’impression qu’elle n’apprécierait pas forcément, sans savoir d’où me vient cette impression. Je me contente alors de poser une main rassurante sur son bras, tout en faisant de légères caresses avec mon pouce. « Ne dis pas ça. Je suis sûr que dès que tu verras la tête de ce bout de chou, tu seras très heureuse de l’avoir gardé. Il parait qu’un enfant c’est un véritable bonheur. » Bon, j’en ai pas donc je peux juste imaginer mais bon. « Faudrait que vous arriviez à discuter, ça te ferait sans doute le plus grand bien. » Mais difficile avec leurs emplois du temps respectifs malheureusement. « En attendant, si tu as besoin, tu peux me parler à moi. J’ai beaucoup de temps libre. » Je souris, faisant preuve d’un brin d’humour juste pour qu’elle se sente mieux.
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: Et si on faisait connaissance ? [Feat. Barthelemy De Olivierec], le Lun 8 Mai - 13:36

Paige n'a jamais eu l'occasion de voyager, en dehors du fait de quitter son pays natal pour venir ici, aux États-Unis. Elle n'avait pas vu grand chose du monde qui l'entourait, et encore moins la France, alors si elle pouvait découvrir ce pays au travers d'un plat, pourquoi pas.

" - Je te fais confiance." répondit-elle en souriant au jeune homme.

Elle avait bien remarqué que quelque chose le travaillait, et son côté à l'écoute ressortait. Elle lui proposa alors son aide, ou du moins son écoute c'était déjà une bonne chose. Contrairement à ce qu'elle s'attendait, il se confia à elle. Elle comprit alors ce qui le mettait dans un tel état, et elle essayait de le comprendre. Ça devait être dur pour lui d'être mis ainsi sur la paille alors qu'il semblait avoir trouvé quelque chose qui lui plaisait.

" - Et du coup tu comptes faire quoi ? Passer le concours pour devenir professeur à ton tour ?"

C'était une bonne chose, mais peut-être qu'il n'avait pas envie de le faire. Après tout, ça ne la regardait pas vraiment, mais elle se sentait obligée de lui demander, peut-être qu'avec son simple statut d'étudiante et de femme enceinte elle pourrait l'aider. Elle ignorait de quelle manière, mais elle ne voulait pas le laisser tomber.

Le sujet change de personne, et c'est la rouquine qui devient alors le centre de l'attention avec sa grossesse. Barthélemy l'écoute et à la fin de ses paroles, il pose sa main sur son bras et le caresse doucement à l'aide de son pouce. C'est ce genre de choses qui lui manque, cette affection qu'elle n'a plus depuis des mois.. Alors c'est sans réfléchir qu'elle se plonge dans les bras du jeune homme comme pour y trouver le réconfort qu'elle n'a plus.

Après tout il avait raison, un enfant c'est un véritable bonheur, elle en était persuadé. Mais, pour cela, il lui fallait une famille, et aujourd'hui elle avait ce sentiment bien trop réel d'être seule. Peut-être que finalement Link avait pris peur et la voir grossir ainsi le dégoûtait, le repoussait.

" - Un enfant ne peut-être heureux que s'il a une famille et qu'il est désiré.. Il n'a ni l'un ni l'autre.."

Ça y est, elle s'était vendue. Elle s'était pourtant promis de ne jamais révéler d'où il venait réellement. Il ne lui restait plus qu'à espérer que ses paroles ne fassent pas tilte dans l'esprit d'un brun.

Et si on faisait connaissance ? [Feat. Barthelemy De Olivierec]

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: Archive des rps-