Partagez| .

the one with the elevator (marlon)


Invité
Invité
avatar
Afficher


the one with the elevator (marlon), le Dim 16 Avr - 22:54


Minuit passé. Fin de soirée. Après un petit tour au bar et s'être déhanchée sur la piste de danse, comme elle avait l'habitude de le faire chaque week-end, la petite blonde rentra chez elle, seule. Oui, c'est important de le souligner. Elle avait beau être gymnaste et faire attention à son mode de vie, assez sain tout de même, cela ne l'empêchait pas de s'amuser de temps en temps. Après tout, les week-ends étaient fait pour ça, non ? Malheureusement, ce dont elle avait moins l'habitude, c'était de rester perchée sur des talons de 10 centimètres. Ses pieds hurlaient de douleur à force d'avoir foulé le dance-floor. Alors, malgré le fait qu'elle était sportive et avait toujours l'habitude de prendre les escaliers pour rentrer chez elle, cette fois-ci, Serena opta pour l'ascenseur. "Attendez !" s'écria-t-elle en voyant la personne déjà présente dans l'ascenseur appuyer sur le bouton pour refermer les portes. D'un geste vif et agile, elle se glissa à l'intérieur. "Merci" dit-elle alors avec un bref sourire. "Pardonnez-moi, mais..." Elle ne termina pas sa phrase, préférant passer à l'acte, c'est-à-dire retirer ses chaussures, ni plus, ni moins. En sentant le froid du sol, elle poussa un long soupir de soulagement. Etant gymnaste, ce qu'elle préférait, c'était être pied nus, sans l'ombre d'un doute. Seulement, son soulagement ne dura qu'un temps. En effet, l'ascenseur fit un drôle de bruit avant de s'arrêter, net. Et les portes qui restaient fermées... Ils étaient entre deux étages, et étaient bel et bien bloqués. "Quoi ? Mais... Oh non c'est pas vrai !" Elle tambourina un peu, mais comprit rapidement que c'était en vain. "Alors celle-là, c'est la meilleure..." marmonna-t-elle avant de soupirer et de se retourner vers la personne présente avec elle. "Vous n'êtes pas claustrophobe, au moins ?"
Marlon Ramirez
Un hombre sin suelo
avatar
Inscrit le : 12/12/2016
Messages : 4049
Avatar : DJ Cotrona
Crédits : Puckessa
Date de naissance : 15/06/1983
Mes rps : Le plus simple, c'est d'aller voir mon journal de bord, en fait ! Si voulez un RP, venez me voir en MP et on en discute!

Bloc notes :



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: the one with the elevator (marlon), le Mar 18 Avr - 16:03

Le weekend c'est toujours sympa, sauf quand on bosse. Marlon vient tout juste de rentrer de l'université, où il vient de faire un poste de douze heures, et il n'a qu'une seule idée en tête: se vautrer dans le canapé avec une bonne bière fraîche et regarder un truc à la télé sans se prendre la tête. Sûrement une redif de New York Police Judiciaire ou d'Esprits Criminels. Il pourrait prendre les escaliers, après tout il n'y a qu'un seul petit étage à grimper, mais il est tellement claqué qu'il décide de faire le fainéant, pour une fois, et d'appeler l'ascenseur. Les portes sont sur le point de se refermer lorsqu'une voix féminine lui demande d'attendre. Marlon appuie juste à temps sur le bouton pour ouvrir les portes, et la jeune femme se glisse sans soucis dans la cabine avec un petit mot de remerciement. "Il n'y a pas de quoi," répond-il machinalement. C'est qu'il a toujours été poli.

Rapidement, elle retire ses chaussures et Marlon aimerait bien en faire de même, sauf qu'avec des rangers de sécurité c'est tout de suite un peu plus compliqué. L'ascenseur démarre à peine sa montée vers les étages qu'il s'arrête déjà, avec un bruit des plus étranges. Evidemment, il faut qu'il choisisse ce moment pour tomber en panne... Une chose positive, au moins : la lumière fonctionne toujours. "Non, pas du tout, Dieu merci. Et vous?" Marlon demande en retour. Elle n'en a pas l'air, mais on ne sait jamais. Peut-être qu'elle va se mettre à paniquer d'un coup... Marlon sort son téléphone de sa poche, et comme il se doute... "Pas de réseau, merde..."
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: the one with the elevator (marlon), le Mar 18 Avr - 21:55


Jamais elle ne prenait l'ascenseur, d'habitude. Son appartement se trouvant lui aussi au premier étage, elle ne voyait pas trop l'intérêt. Même lorsqu'elle revenait avec ses sacs de course, elle prenait les escaliers. Elle avait beau être plutôt petite et fine comme une brindille, elle était bien plus forte que son physique ne laissait paraître. Mais ce soir, ses pieds avaient eu raison d'elle. Et voilà. Il avait suffi d'une fois, d'une seule et unique fois. Heureusement, dans son malheur, elle n'avait pas à subir cette mésaventure seule. Un homme. Âgé d'une petite trentaine d'années, visiblement. Serena n'avait jamais eu l’œil pour ce genre de choses. Était-il un voisin ? Elle ne l'avait jamais croisé. Il faut dire qu'elle avait emménagé il y a peu de temps, et qu'elle n'avait pas pu faire connaissance avec ses voisins. Cependant, avant de se réjouir d'être deux à vivre la même galère, elle s'assura qu'il n'était pas claustrophobe. La lumière était restée allumée, ce qui était un point positif. Seulement, ils ne savaient pas pour combien de temps celle-ci resterait allumée. Et puis, ils restaient tout de même bloqués dans un espace clos et étroit. Alors si le brun se mettait à faire un malaise ou à péter les plombs, Serena ne saurait pas comment réagir. Heureusement, il la rassura instantanément, et la petite blonde ne put s'empêcher de soupirer de soulagement. "Ah, tant mieux. Parce que je vous avoue que si vous aviez fait un malaise, je n'aurais pas su comment réagir". Et être en compagnie de quelqu'un de totalement hystérique l'aurait rendu folle à son tour ! Le jeune homme eut la bonne idée de sortir son téléphone pour prévenir quelqu'un, n'importe qui, mais pas de réseau... Serena se hâta de sortir son téléphone de son sac, avant de se rappeler que celui-ci n'avait plus de batterie. "Quelle poisse..." marmonna-t-elle avant de s'asseoir. Qui sait pour combien de temps ils en avaient ? "Il ne reste plus qu'à espérer que quelqu'un remarque la panne d'ascenseur avant le lever du jour..." Bizarrement, elle avait un gros doute là-dessus.
Marlon Ramirez
Un hombre sin suelo
avatar
Inscrit le : 12/12/2016
Messages : 4049
Avatar : DJ Cotrona
Crédits : Puckessa
Date de naissance : 15/06/1983
Mes rps : Le plus simple, c'est d'aller voir mon journal de bord, en fait ! Si voulez un RP, venez me voir en MP et on en discute!

Bloc notes :



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: the one with the elevator (marlon), le Jeu 20 Avr - 15:25

Marlon se demande s'il a la tête d'un mec qui fait des malaises dans les ascenseurs, puis si les mecs qui font des malaises dans les ascenseurs ont vraiment une tête particulière qui permet de les distinguer du reste du monde. Il suppose que non. "Je suis pas du genre à paniquer si facilement." Et tant mieux, d'ailleurs, parce qu'en temps qu'ex et futur policier (oui, c'est compliqué...), il vaut mieux être solide et prêt à faire face à tout type de situations.

Leurs téléphones ne leur sont d'aucune utilité, évidemment, et Marlon se prend alors à regarder les boutons du panneau alors que la jeune femme s'assoit sur le sol de la cabine (elle est soit courageuse, soit inconsciente, Marlon n'arrive pas trop à décider), cherchant le bouton d'aide, sur lequel il appuie. Sans aucun effet. Il soupire bruyamment, parce qu'attendre que quelqu'un se rende compte du problème, c'est pas du tout ce qu'il avait prévu après une longue journée de boulot. "Ou alors on fait du bruit en tapant sur les parois et en criant jusqu'à ce qu'un voisin nous entende?" propose-t-il ensuite, en se disant que les pauvres gens qu'ils réveilleront peut-être seront sûrement compréhensif.

En attendant une réponse, Marlon s'assoit également en tentant de ne pas penser à tous les microbes et tous les germes qui doivent trainer par là, et lève machinalement la tête. "Oh," fait-il simplement en remarquant la trappe au plafond. Dans les films d'action, les gens bloqués passent toujours par là. Il se demande s'il réussirait à se hisser là-haut pour éventuellement accéder aux portes de l'étage supérieur...
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: the one with the elevator (marlon), le Lun 24 Avr - 15:52


Ce qui la soulageait le plus dans cette histoire, c'était de voir qu'elle n'était pas la seule à vivre cette galère. C'était peut-être assez égoïste de sa part de penser cela, mais bon... Serena restait Serena. Cependant, très vite, elle s'inquiéta du fait qu'il pouvait paniquer à l'idée d'être enfermé, ou s'évanouir. Parce qu'être en compagnie d'une personne souffrant de claustrophobie dans un tel moment était pire que d'être seule. Heureusement, le jeune homme la rassura en disant qu'il n'était pas du genre à paniquer pour si peu. La petite blonde acquiesça et s'assit. L'ascenseur pouvait être de nouveau fonctionnel dans deux minutes comme dans trois heures, alors... En voyant Marlon sortir son téléphone, la gymnaste fit de même, mais se rappela que celui-ci n'avait plus de batterie. Evidemment... C'est alors que le jeune homme proposa une solution: faire du bruit en tapant sur les parois de l'ascenseur afin de se faire entendre. Serena doutait du résultat, car ils étaient coincés entre deux étages, et les parois de l'ascenseur se trouvaient assez épaisses, mais cela ne coûtait rien d'essayer. "Eh bien... On peut toujours essayer, même si je doute qu'on nous entende. On doit être bloqués entre deux étages. Mais si on essaie pas, on ne saura pas" dit-elle en se relevant alors, prête à passer à l'action. Mais avant qu'elle ne fasse quoi que ce soit, elle observa Marlon et suivit son regard jusqu'à la trappe, placée au-dessus. Un petit rire s'échappa de ses lèvres. Elle avait beau être gymnaste, et donc souple et agile, elle ne se voyait absolument pas se faufiler là-dedans. Autant rester coincée et attendre sagement du secours. "Vous êtes sérieux ? Vous pensez vraiment à... Ca ?" demanda-t-elle en pointant la trappe de son index. 
Marlon Ramirez
Un hombre sin suelo
avatar
Inscrit le : 12/12/2016
Messages : 4049
Avatar : DJ Cotrona
Crédits : Puckessa
Date de naissance : 15/06/1983
Mes rps : Le plus simple, c'est d'aller voir mon journal de bord, en fait ! Si voulez un RP, venez me voir en MP et on en discute!

Bloc notes :



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: the one with the elevator (marlon), le Mer 26 Avr - 21:49

Serena n'a pas l'air très convaincue par le plan de Marlon, si on peut appeler 'taper sur les parois métalliques de l'ascenseur jusqu'à ce que quelqu'un vienne voir d'où peut bien venir tout ce raffut' un plan. Qu'ils soient bloqués entre deux étages ne devrait pas changer grand chose. C'est un vieil immeuble, l'insonorisation des parties communes est quasiment inexistante, quelqu'un devrait (notez l'emploi du conditionnel...) bien finir par les entendre. Sauf qu'entre temps, Marlon a repéré la trappe au plafond, et l'idée de se la jouer star Tom Cruise dans Mission Impossible est de plus en plus séduisante. Pourtant, la jeune femme n'a pas l'air non plus hyper emballée. Tant pis, si elle veut attendre des heures dans l'ascenseur que quelqu'un daigne pointer le bout de son nez, c'est son droit, mais Marlon ne compte pas passer la nuit ici. Une bonne bière, le nouvel épisode de The Expanse et un labrador qui bave un peu trop mais qui est très calin l'attendent dans son appartement.

Le problème, c'est que la trappe n'est pas bien grande, et Marlon... Marlon est un gars physiquement assez imposant, avec de larges épaules, et c'est pas certain qu'il arrive à se faufiler. D'autant que la trappe est assez haute. Mais il ne peut décemment pas demander à une fille qui doit faire 50 kilos toute mouillée de lui faire la courte-échelle, et qui ne tente rien n'a rien, comme on dit. "Je peux toujours essayer," répond-il en haussant les épaules. Il se remet debout, plie les jambes et saute le plus haut possible, poussant avec ses mains. Première victoire, la trappe saute sans poser de difficultés. Marlon saute à nouveau, attrape le rebord et... c'est maintenant évident qu'il n'arrivera pas soulever tout son poids là-haut. Il essaye pourtant de prendre appuie sur les parois, mais rien n'y fait, il n'a pas la force nécessaire dans les bras. Ce n'est pas pour rien que c'est un des exercices les plus difficiles qui soient pour être pompier professionnel.

Il se laisse retomber et il tente de faire bonne figure mais il est quand même un peu déçu. C'est pas aujourd'hui qu'il pourra voler la vedette à Bruce Willis et compagnie. "Ouais, c'était pas l'idée du siècle," finit-il par avoue avec une petite moue boudeuse.

the one with the elevator (marlon)

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: Archive des rps-