Partagez| .

Le passé se rappelle à nous lorsqu'on ne s'y attend pas. | ft. Benjamin


Esmeralda H.-Alexander
avatar
Inscrit le : 18/03/2017
Messages : 230
Avatar : Mischa Barton
Crédits : voir sur le vava et dans la sign'.
Date de naissance : 15/03/1992
Mes rps : Une aide non demandée.❧Jordan
Esmeralda & Aimee❧Aimee
Retour du passé.❧Benjamain
New work.❧Tony
Ezekiel & Esmeralda❧Ezekiel
Aide au gymnase.❧Julian
Début de l'incendie.❧topic commun
Mes putains d'décisions.❧Chris
La danse.❧Beth
Réunion de famille.❧Lou
Indécision.❧Libre



Bloc notes : EN CE MOMENT:
-L'incendie a eu raison de son appartement.
-Elle vit dans une chambre de motel avec sa fille.
-Son moral n'est pas au beau fixe.
-Elle cherche un moyen de se faire de l'argent rapidement.



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mélinda
• ÂGE : 28 ans
• BLOC NOTE :


Le passé se rappelle à nous lorsqu'on ne s'y attend pas. | ft. Benjamin, le Mer 12 Avr - 0:05

J’étais très en retard ce matin là, j’aurais dû sortir de chez moi plus tôt mais, je n’avais pas pu. Je n’avais que très peu dormi la veille, restant au chevet de ma fille malade. Le jour pointait déjà son nez tandis que je m’affairais dans l’appartement pour y mettre un peu d’ordre, le cœur battant la chamade à la seule idée de devoir laisser Eleanore dans cet état. Parfois la situation me pesait, ne pas pouvoir  m’occuper d’elle comme elle le méritait m’excédait. L’envie de tout envoyer valser me prenait alors et puis, je pensais à elle et je prenais sur moi. Je voulais lui offrir une meilleure vie que celle que j’avais eue et des sacrifices s’imposaient. Et comme si ce n’était pas suffisant, j’avais reçu un appel de la nounou qui m’informait qu’elle serait en retard. Je devais surement être maudite, il n’y avait pas d’autres explications. La nounou avait fini par arriver – en retard – et je ne savais pas si j’arriverais à temps pour mon premier cours de la journée ou si les catastrophes continueraient de s’enchaîner.
Le trajet avait duré une éternité mais, j’avais encore une chance – bien que minime – de rejoindre les autres étudiants avant que les portes de l’amphithéâtre ne se referment. Malheureusement pour moi, l’univers semblait conspirer contre moi aujourd’hui. Plus que quelques mètres avant d’arriver à destination, c’est à cet instant précis que je le vis, debout en face de moi. J’aurais pu détourner le regard, avancer comme si de rien n’était ou même tourner le dos et m’éloigner aussi vite que mes jambes me le permettaient. Mais, je ne pouvais tout simplement pas. A la seconde où nos regards se croisèrent, mon corps avait cessé de m’écouter. J’avais l’impression de regarder la scène comme si j’étais une tierce personne. « Benjamin ! » Soufflais-je à peine plus fort qu’un murmure. Les probabilités de le retrouver ici, à Austin, frôlaient le zéro et pourtant, il était bel et bien là. Il y avait des jours comme celui-ci où on finissait par se dire qu'il aurait mieux valu ne pas quitter son lit.

___________________
I can't breathe.
Tu veux traquer le Mal, mais le Mal n'en a rien à foutre de toi. Il va te détruire et te laissera seule, c'est tout. Le Mal gagne toujours à la fin, crois-moi...
Benjamin Leicester
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 19/11/2016
Messages : 152
Avatar : Grant Gustin
Date de naissance : 04/09/1992
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: Le passé se rappelle à nous lorsqu'on ne s'y attend pas. | ft. Benjamin, le Mer 19 Avr - 12:50

Je me suis levé de bonne heure ce matin et pour cause, Jules est rentré dans un état plus qu’alcoolisé vers 6 heures du matin. Faisant un bruit incroyable, il n’en a pas fallu plus pour me sortir de mon sommeil et me faire me lever. Impossible de me rendormir au bout d’une quinzaine de minutes. J’ai donc décidé de me lever et de profiter de ce temps libre pour réviser un peu. Les partiels ne vont pas tarder à commencer et l’année a été assez compliquée. Il faut dire que reprendre les cours en plein milieu d’année… On a beau travailler d’arrache-pied, j’ai comme l’impression de ne pas être à la hauteur. Enfin bon quoi qu’il arrive, j’aurais fait de mon mieux, même si cela ne suffira jamais à mes parents et fera de moi le déshonneur de la famille. J’espère juste qu’ils me permettront de rester à Austin pour une année supplémentaire quoi qu’il arrive.

Une fois que j’ai terminé de me préparer et que l’heure est arrivée, je file en direction de la faculté et de ma salle de cours. Après une quinzaine de minutes à attendre, une des secrétaires de l’université vient nous avertir que le professeur sera absent toute la journée et aussitôt, je maudis encore davantage mon colocataire, étant donné que j’aurais pu faire une grasse matinée bien méritée après la soirée que j’ai passé à bucher sur mes examens. J’attrape mon sac laissé jusque-là au sol et je reprends le chemin en direction de la bibliothèque. La tête dans les nuages, j’essaye d’organiser ma journée, sans faire trop attention à ce qui se passe autour de moi. Néanmoins, j’entends bientôt mon prénom, ce qui me fait réagir. « Oui ? » J’aperçois une jeune femme qui doit avoir dans mes âges. Je la regarde, curieux, trouvant étrange qu’une inconnue m’aborde. « On se connait ? » J’ai très peur de paraitre grossier mais il faut avouer que je ne suis pas du tout physionomiste et ce, depuis mon plus jeune âge. Pourtant, si je regarde bien, je ressens comme un air de déjà-vu, sans arriver pourtant à mettre un nom sur son visage.
Esmeralda H.-Alexander
avatar
Inscrit le : 18/03/2017
Messages : 230
Avatar : Mischa Barton
Crédits : voir sur le vava et dans la sign'.
Date de naissance : 15/03/1992
Mes rps : Une aide non demandée.❧Jordan
Esmeralda & Aimee❧Aimee
Retour du passé.❧Benjamain
New work.❧Tony
Ezekiel & Esmeralda❧Ezekiel
Aide au gymnase.❧Julian
Début de l'incendie.❧topic commun
Mes putains d'décisions.❧Chris
La danse.❧Beth
Réunion de famille.❧Lou
Indécision.❧Libre



Bloc notes : EN CE MOMENT:
-L'incendie a eu raison de son appartement.
-Elle vit dans une chambre de motel avec sa fille.
-Son moral n'est pas au beau fixe.
-Elle cherche un moyen de se faire de l'argent rapidement.



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mélinda
• ÂGE : 28 ans
• BLOC NOTE :


Re: Le passé se rappelle à nous lorsqu'on ne s'y attend pas. | ft. Benjamin, le Jeu 27 Avr - 21:35

Parfois, le vaste monde dans lequel nous vivions ressemblait plus à un petit village où tout le monde se connaissait, se recroisait. C’était le cas en ce moment alors que je croisais la route de Benjamin Leicester. Lui, par contre, ne semblait pas me reconnaître. Normal vu qu’il y avait belle lurette qu’on ne s’était pas vu, tellement d’années qu’on aurait pu croire s’être croisé dans une autre vie, un autre monde. « Esmeralda ! » Mon cœur reprenait peu à peu un rythme plus normal tandis que je réussissais à articuler quelques mots. « Nos parents étaient amis, à New York… » J’étais consciente que le mot ‘ami’ était un bien grand mot. Des réceptions entre bourgeois, des réunions de travail entre hommes d’affaires et au milieu de tout ça, des enfants qui tentent tant bien que mal de lier des amitiés. Ce n’était pas le meilleur environnement pour un enfant mais, je m’y étais habituée et j’avais fait la connaissance de Benjamin lors de l’une de ces soirées. Le courant était bien passé entre nous, on se comprenait, on avait presque la même vie, à quelques différences. Malheureusement, tout avait pris fin le jour où mon père s’est retrouvé en prison. Ma mère et moi étions devenues des parias, on avait alors déménagé et plus rien ne fût comme avant. « Tu sais quoi, oublie ce que je viens de dire…Ce n’est pas important… » J’aurais dû prendre mes jambes à mon cou à la seconde où je l’avais vu, ne pas donner suite à cet entrevu et nous éviter une situation aussi désobligeante pour l’un comme pour l’autre. « Excuse-moi, je ferais mieux d’y aller ! » C’était indéniable, je n’aurais jamais dû quitter mon lit ce matin là.

___________________
I can't breathe.
Tu veux traquer le Mal, mais le Mal n'en a rien à foutre de toi. Il va te détruire et te laissera seule, c'est tout. Le Mal gagne toujours à la fin, crois-moi...
Benjamin Leicester
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 19/11/2016
Messages : 152
Avatar : Grant Gustin
Date de naissance : 04/09/1992
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: Le passé se rappelle à nous lorsqu'on ne s'y attend pas. | ft. Benjamin, le Dim 30 Avr - 11:49

A l’annonce de son prénom, tout me revient en tête. Des Esmeralda, je n’en ai croisé qu’une au cours de ma vie, et c’était dans mon enfance. Une histoire qui avait plutôt bien commencé et nous nous entendions comme un charme, jouant ensemble pendant les nombreux diners d’affaire de nos parents. Nous étions souvent rapidement expédiés, afin de laisser les grands s’occuper de leurs affaires, comme mon père avait pour habitude de m’expliquer. Mais il faut dire que je me faisais rarement prier pour sortir de table, surtout lorsqu’il y avait des enfants à la maison pour jouer avec moi. J’emmenais Esmeralda dans ma chambre et je lui présentais tous mes jouets. Nous nous racontions les histoires de tout ce qui se passait dans nos écoles respectives également. Et je me souviens même lui avoir fait visiter la volière aux oiseaux de notre grande demeure. Néanmoins, je n’ai pas le temps de réagir que la jeune femme me dit qu’elle ferait mieux d’y aller. Ne souhaitant pas que cela se produise, je me permets de la rattraper par le bras, avec douceur bien évidemment. « Non reste. » Je lui demande simplement. « Je me souviens parfaitement de toi. » Je lui adresse un sourire sincère et encourageant. Cela remonte à loin la dernière fois que nous nous étions vu. « Ca fait longtemps… Je suis désolé de ne pas t’avoir reconnu avant. » Je suis content d’avoir cette occasion de recroiser une tête familière dans une ville où je me sens souvent bien seul. On m’a souvent dit que le monde est petit et pour tout dire, cette coïncidence est juste incroyable. « Qu’est-ce que tu fais ici à Austin ? » Loin de la ville où nous nous sommes connus et où elle a grandi d’ailleurs. Mais bientôt, je rebondis sur les paroles qu’elle a dit un peu plus tôt, me demandant d’oublier le fait que nos parents étaient amis. C’est étrange comme réaction. « Désolé de te demander cela mais pourquoi est-ce que tu voulais t’en aller après m’avoir interpelé ? » J’ai le chic pour poser des questions gênantes et étranges à la fois… le pire c’est que je ne m’en rends pas compte en général…
Esmeralda H.-Alexander
avatar
Inscrit le : 18/03/2017
Messages : 230
Avatar : Mischa Barton
Crédits : voir sur le vava et dans la sign'.
Date de naissance : 15/03/1992
Mes rps : Une aide non demandée.❧Jordan
Esmeralda & Aimee❧Aimee
Retour du passé.❧Benjamain
New work.❧Tony
Ezekiel & Esmeralda❧Ezekiel
Aide au gymnase.❧Julian
Début de l'incendie.❧topic commun
Mes putains d'décisions.❧Chris
La danse.❧Beth
Réunion de famille.❧Lou
Indécision.❧Libre



Bloc notes : EN CE MOMENT:
-L'incendie a eu raison de son appartement.
-Elle vit dans une chambre de motel avec sa fille.
-Son moral n'est pas au beau fixe.
-Elle cherche un moyen de se faire de l'argent rapidement.



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mélinda
• ÂGE : 28 ans
• BLOC NOTE :


Re: Le passé se rappelle à nous lorsqu'on ne s'y attend pas. | ft. Benjamin, le Dim 30 Avr - 21:23

Qu’est-ce qui m’avait pris de l’aborder, j’aurais dû continuer mon chemin et faire l’idiote, dans le pire des cas, il m’aurait méprisé encore plus qu’il ne le faisait sans doute déjà. Au lieu de ça, je l’avais interpellé et maintenant, j’avais l’air d’une parfaite petite idiote. Il se souvenait de moi, il devait donc se souvenir de ce qui était arrivé à mon père, une raison de plus qui me faisait regretter mon geste. Et avant que je n’ai le temps de partir dans le sens opposé et de mettre le plus de distance possible entre nous deux, je sentis sa main se poser sur mon bras pour me retenir. « C’est pas grave…Ca fait vraiment longtemps… » Dans une autre vie, pensais-je tout bas. Ma vie à New York me paraissait tellement lointaine qu’il m’arrivait parfois de me dire que c’était dans une autre vie, dans un autre monde, bien loin d’ici, bien loin de moi. « Je viens juste de m’installer ici…J’ai quitté New York à la mort de ma mère, tu sais, avec le scandale de mon père, je n’avais plus de raison de rester… » Même si ça m’avait fendu le cœur de quitter ma ville natale, je n’avais guère eu le choix, je n’avais pu me résoudre de rester dans une ville où tout me rappeler les malheurs liés à mon passé. « J’ai vécu à San Francisco quelques années avant de venir m’installer ici…Nous avions besoin de changement et de calme… » Et des personnes qui ne nous connaissaient pas, encore moins mon passé. J’ancre mon regard dans le sien lorsqu’il me pose LA question. Dans quoi m’étais-je encore embarqué ? Qu’est-ce que je pouvais bien lui répondre, à présent. Je devais trouver et vite. « Heu…Et bien…En fait, comme tu ne m’avais pas reconnu…Je ne voulais pas te déranger encore plus longtemps… » Je marque une petite pause, en baissant les yeux avant de reprendre. « C’est pour ça… » Je lui offris un sourire qui se voulait convainquant tout en pensant à la véritable raison qui m’avait poussé à vouloir prendre la poudre d’escampette. La vérité était mon père. Personne ne voulait être ami avec la fille d’un mafieux, encore moins, une personne qui connaissait le scandale que mon père avait alimenté pendant des mois, voire même des années. J’avais cru qu’Austin serait le dernier endroit où je recroiserait une personne de New York, j’avais eu tort.

___________________
I can't breathe.
Tu veux traquer le Mal, mais le Mal n'en a rien à foutre de toi. Il va te détruire et te laissera seule, c'est tout. Le Mal gagne toujours à la fin, crois-moi...
Benjamin Leicester
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 19/11/2016
Messages : 152
Avatar : Grant Gustin
Date de naissance : 04/09/1992
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: Le passé se rappelle à nous lorsqu'on ne s'y attend pas. | ft. Benjamin, le Dim 30 Avr - 23:42

Je fais un sourire encourageant, espérant qu’elle voudra bien rester plus longtemps. Il serait tellement dommage de se reperdre de vue aussi vite que nous nous sommes retrouvés. Elle ne m’aurait pas dit son prénom, sans doute que je n’aurais pas fait le rapprochement et que je serais rentré chez moi, me torturant l’esprit encore et encore pour trouver d’où on aurait pu se connaitre. Mais désormais que tout me revient en tête, il me semble bien trop tard pour faire marche arrière et surtout, ce serait bien dommage. Puis, je me mets à lui poser plusieurs questions, les unes après les autres, sans trop lui laisser le temps de répondre entre chaque et j’attends ensuite toutes les réponses avant de reprendre la parole. Ce qu’elle m’annonce ne me laisse pas indifférent et pour tout dire, j’ai du mal à tout comprendre. « Je croyais que vous aviez déménagé quand on était enfant… » C’est ce qu’on m’avait expliqué à l’époque en tout cas, lorsque j’ai demandé pourquoi Esmeralda ne venait plus à la maison. « C’est quoi cette histoire de scandale ? » Mille questions me traversent l’esprit et j’ai bien du mal à suivre. Déjà que d’ordinaire, j’ai tendance à avoir besoin de tout savoir et tout comprendre avant d’assimiler. « Et si voulais t’éloigner de ton père, c’est qui on ? » La pauvre est assaillie et je me sens plus que malpoli car cela ne se fait pas d’avoir un tel comportement. « Désolé, je suis un peu perdu. » Oui, en temps normal, je lui suis déjà beaucoup alors là, vous imaginez bien… « Ca te dit qu’on aille à la cafétéria pour parler tranquillement et rattraper le temps perdu ? » Oui, ce sera plus simple et je crois que pour apprendre que mes parents m’ont menti au sujet de toute cette histoire, j’ai clairement besoin d’être assis.
Esmeralda H.-Alexander
avatar
Inscrit le : 18/03/2017
Messages : 230
Avatar : Mischa Barton
Crédits : voir sur le vava et dans la sign'.
Date de naissance : 15/03/1992
Mes rps : Une aide non demandée.❧Jordan
Esmeralda & Aimee❧Aimee
Retour du passé.❧Benjamain
New work.❧Tony
Ezekiel & Esmeralda❧Ezekiel
Aide au gymnase.❧Julian
Début de l'incendie.❧topic commun
Mes putains d'décisions.❧Chris
La danse.❧Beth
Réunion de famille.❧Lou
Indécision.❧Libre



Bloc notes : EN CE MOMENT:
-L'incendie a eu raison de son appartement.
-Elle vit dans une chambre de motel avec sa fille.
-Son moral n'est pas au beau fixe.
-Elle cherche un moyen de se faire de l'argent rapidement.



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mélinda
• ÂGE : 28 ans
• BLOC NOTE :


Re: Le passé se rappelle à nous lorsqu'on ne s'y attend pas. | ft. Benjamin, le Jeu 11 Mai - 21:13

Les questions de Benjamin me firent prendre conscience qu’il n’était peut-être pas au courant de ce qui s’était réellement produit par le passé, chose plutôt bizarre au vu le milieu dans lequel on avait grandi. Les gens avaient tendance à jaser lorsqu’une personne de la haute société venait à se retrouver dans une situation « délicate ». Apparemment, ses parents avaient préféré taire la vérité, chose que je pouvais comprendre. « A vrai dire, on a juste emménagé dans un appart’ plus petit…Mais, on n’a jamais quitté New York…Je pense que c’était plus simple de dire qu’on avait déménagé… » Chacun pensait à sa famille et personne n’était prêt à admettre la vérité, surtout devant un enfant. Je souris lorsqu’il me proposa d’aller à la cafétéria pour discuter, il avait raison, mieux valait parler de tout cela dans un endroit plus calme et autour d’un bon café. « Oui, ce serait mieux ! » On ne mit pas longtemps pour arriver à la cafétéria et prendre place à une table quelque peu éloignée des regards et surtout des oreilles indiscrètes. Je ne tenais pas à ce que ma vie soit connue de tous mais, Benjamin, lui, méritait de connaitre la vérité. Je soufflais un bon coup comme pour me donner le courage dont j’avais besoin pour remuer le passé. « A l’époque où nos parents se fréquentaient, mon père était impliqué avec des gens peu recommandables… » Je me tus un instant, le temps que le serveur pose devant nous nos commandes. « Il a su passer entre les mailles du filet pendant longtemps mais, la police a réussi à trouver des preuves contre lui pour…association de malfaiteurs, entre autre… » Je détestais parler de cela, je détestais reconnaitre que j’étais la fille d’un tel homme mais, je ne pouvais lui mentir. « C’est pour ça que ma mère a préféré déménagé dans un autre appart’ sans pour autant quitter New York, c’était chez nous après tout…En plus du fait que les comptes de mon père avaient été gelé à l’époque, on ne pouvait pas se permettre de rester dans cette maison…Et puis, personne ne voulais de nous alors… » Trop de personnes qui nous connaissaient, trop de personnes qui nous jugeaient. Ma mère avait pris la décision qui lui semblait être la meilleure pour toutes les deux et elle avait fait le bon choix même si cela nous avait coûté cher. « Quand elle est morte, je n’avais plus de raison de rester et maintenant, je vis ici avec ma fille… » Je souriais à l’évocation de ma petite princesse, je me sentais plus à l’aise, moins nerveuse que lorsque je ressassais mon passé mais, Benjamin avait le droit de savoir, nous avons été amis pendant des années et la décision de ses parents de ne plus nous voir m’avait empêché de lui raconter ma version de l’histoire mais, aujourd’hui, j’avais l’occasion de remédier à cela.

___________________
I can't breathe.
Tu veux traquer le Mal, mais le Mal n'en a rien à foutre de toi. Il va te détruire et te laissera seule, c'est tout. Le Mal gagne toujours à la fin, crois-moi...
Benjamin Leicester
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 19/11/2016
Messages : 152
Avatar : Grant Gustin
Date de naissance : 04/09/1992
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: Le passé se rappelle à nous lorsqu'on ne s'y attend pas. | ft. Benjamin, le Dim 21 Mai - 9:54

Les explications ne tardent pas à apparaitre, levant le mystère sur mes interrogations, même si pour le coup, elles révèlent des choses auxquelles je ne m’attendais pas du tout. Je ne me souviens pas réellement du père d’Esmeralda. Il me semble qu’il s’agissait d’un homme d’affaires et nos familles n’étaient pas si proches en dehors de ces repas où on parlait achats, ventes, argent… Autant de sujets qui n’intéressent pas vraiment les enfants que nous étions à l’époque. J’écoute attentivement. Je hoche la tête à l’occasion, ou je fais un rictus de compréhension avec ma bouche. On prend le chemin de la cafétéria également et c’est à ce moment là que j’en sais encore plus. Je n’ai toujours pas repris la parole, tentant de digérer au mieux les informations. « Je suis désolé que ça te soit tombé dessus. C’est dommage de ne pas pouvoir choisir ses parents parfois. » J’espère juste qu’elle ne prendra pas mal ces quelques paroles car malgré ce que son père a pu faire, cela ne remet pas forcément en cause sa qualité de paternel ou l’amour qu’il a pu avoir pour sa fille. « Qu’est-ce qu’il est devenu ton père aujourd’hui ? » Elle n’évoque que sa mère par la suite et si la police l’a appréhendé, j’ose imaginer qu’il a passé une partie de sa vie en prison mais nous avons bien grandi et le temps a passé. Alors y est-il toujours ? Suivant ses crimes, il n’a peut-être pas pris 20 ans de prison non plus… « Je suis désolé pour ta maman… Ca n’a pas dû être évident pour toi. » Je baisse les yeux. Je ne suis pas particulièrement proche des miens, même si je les aime autant qu’un fils peut aimer ses parents. J’ai un énorme respect pour eux mais depuis que je me suis rendu compte que ce qu’ils m’ont fait vivre à New York n’est pas ce qu’on appelle ‘normal’, j’ai tendance à remettre tout mon passé en question… Pourquoi m’avoir enfermé de la sorte ? J’en viens même à me demander s’ils n’avaient pas des choses à cacher et à savoir désormais qu’ils ont fréquenté un homme peu recommandable me fait me poser encore plus de questions. Puis, la belle évoque l’existence d’une fille et un sourire jaillit sur mon visage. Ca non plus je ne m’y attendais pas. « Oh, elle a quel âge ? Et elle s’appelle comment ? » Je demande, tout excité à cette nouvelle, avant que la réalité me frappe. « Comment est-ce que tu fais avec la fac ? Ca ne doit pas être évident. » Un grimace nait sur mon visage. Je me rends bien compte que je lui pose tout un tas de questions mais j’ai toujours été ainsi à parler peu de moi et à préférer connaitre la vie des autres.

Un peu plus tard, alors qu'un silence s'installe, je décide de vider mon esprit de ces pensées qui me tourmentent. « Je m'excuse de te le demander mais... est-ce que tu penses que mes parents ont été impliqués dans les affaires de ton père ? »
Esmeralda H.-Alexander
avatar
Inscrit le : 18/03/2017
Messages : 230
Avatar : Mischa Barton
Crédits : voir sur le vava et dans la sign'.
Date de naissance : 15/03/1992
Mes rps : Une aide non demandée.❧Jordan
Esmeralda & Aimee❧Aimee
Retour du passé.❧Benjamain
New work.❧Tony
Ezekiel & Esmeralda❧Ezekiel
Aide au gymnase.❧Julian
Début de l'incendie.❧topic commun
Mes putains d'décisions.❧Chris
La danse.❧Beth
Réunion de famille.❧Lou
Indécision.❧Libre



Bloc notes : EN CE MOMENT:
-L'incendie a eu raison de son appartement.
-Elle vit dans une chambre de motel avec sa fille.
-Son moral n'est pas au beau fixe.
-Elle cherche un moyen de se faire de l'argent rapidement.



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mélinda
• ÂGE : 28 ans
• BLOC NOTE :


Re: Le passé se rappelle à nous lorsqu'on ne s'y attend pas. | ft. Benjamin, le Sam 29 Juil - 20:32

« …C’est dommage de ne pas pouvoir choisir ses parents parfois. » J’acquiesçais de la tête sans pour autant répondre, il avait tout à fait raison. J’aurais tout donné pour ne pas être sa fille, pour ne pas avoir ses gênes ou pour faire disparaitre tout ce qui me rattachait à cet homme que je détestais plus que tout au monde. « Il est toujours en prison mais, il cherche d’en sortir par tous les moyens. » Y compris celui de me retrouver pour que je change mon témoignage et qu’il puisse reprendre ses activités sans se soucier du mal qu’il faisait autour de lui. Parfois, il m’arrivait de me demander s’il avait sincèrement aimé ma mère ou si leur mariage et la famille qu’on formait n’était qu’une façon pour lui de cacher aux yeux du monde ce qu’il était réellement. « J’avoue que ça a été une période assez difficile surtout qu’on était très proches et qu’elle était ma seule famille…Aller à San Francisco toute seule et tout recommencer à zéro n’a pas été facile mais, je ne m’en plains pas et puis, elle aurait voulu que j’aille de l’avant… » Ma mère avait toujours été mon modèle, belle, douce, gentille et surtout courageuse. Elle avait su tenir tête au monde entier pour me donner l’opportunité d’avoir une meilleure vie. C’était en partie pour elle que je m’étais battue toutes ces années et aujourd’hui, il y avait également Eleanore. J’espérais qu’elle puisse être fière de moi comme je l’étais de ma mère. « Elle s’appelle Eleanore et elle a trois ans…J’avais peur que le changement l’affecte mais, elle a l’air de se plaire à Austin…Je te la présenterais un de ces jours si tu veux… » Mon ton était enjoué et de la fierté transparaissait dans ma voix. S’il y avait bien une chose pour laquelle je pouvais être fière c’était bien elle. La grossesse n’avait pas été de tout repos, j’avais connu des hauts et des bas mais, le résultat n’en était pas moins gratifiant. Et j’étais prête à tout revivre même les déceptions qui allaient avec juste pour avoir le plaisir de voir son joli sourire qui illuminait mes journées et ma vie. « C’est pas de tout repos mais, on arrive à s’en sortir quand même…Y a une nounou qui s’occupe d’elle la journée et certains soirs quand je dois travailler et puis, pour le reste, on se débrouille comme on peut…Ce n’est pas facile mais, on y arrive… » J’appréciais de voir que Benjamin ne me jugeait pas, j’avais crains pendant un moment qu’il me fasse tout un tas de reproches ou qu’il me tienne pour responsable pour être la fille d’un homme mauvais mais, ce n’était pas le cas. Aucun reproche, aucun jugement, juste deux vieux amis qui discutaient autour d’un café. « Je ne sais pas mais, si tu veux mon avis, j’en doute…La police a interrogé tous ceux qu’ils pensaient en relation avec ses affaires mais, je ne crois pas que tes parents en faisaient partie…Je doute qu’ils soient mêlés même de loin avec ce qu’il faisait…Enfin, c’est ce que je crois… » Je n’avais aucune certitude mais, à la façon dont ils nous avaient éloigné de leur famille, ça ne présageait qu’une seule chose : ils ne voulaient rien avoir à faire avec la famille d'un criminel. « Et toi alors, qu’est-ce qui t’amènes à Austin ? J’aurais cru que ta famille ne te laisserait jamais quitté New York. »

___________________
I can't breathe.
Tu veux traquer le Mal, mais le Mal n'en a rien à foutre de toi. Il va te détruire et te laissera seule, c'est tout. Le Mal gagne toujours à la fin, crois-moi...
Benjamin Leicester
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 19/11/2016
Messages : 152
Avatar : Grant Gustin
Date de naissance : 04/09/1992
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: Le passé se rappelle à nous lorsqu'on ne s'y attend pas. | ft. Benjamin, le Dim 13 Aoû - 1:21

Je fronce les sourcils, inquiet par les paroles de la blonde. J’en viens naturellement à me demander quels stratagèmes il a pu utiliser jusque là pour arriver à ses fins. Est-ce que la demoiselle est en danger ? Le son de sa voix ne semble pas être alarmant, bien qu’il ne soit pas rassurant pour autant. Puis, je souris, tentant de me montrer compréhensif, bien que n’ayant vécu aucune perte d’un proche, il m’est difficile de me mettre à la place d’Esmeralda. Je repense à ces familles qui perdaient les leurs lors de mes voyages, et le chagrin que cela me procurait. Je n’avais jamais vraiment le temps de m’attacher trop, et sur les conseils de mes proches, j’ai toujours fait attention à prendre le recul nécessaire justement. « Oui, c’est sûr. Et puis, lorsqu’on ne peut rien faire pour arranger quelque chose dans la vie, nous n’avons pas d’autres choix que d’apprendre à faire avec. » C’est plus ou moins difficile, bien entendu.

On en vient à la fille de mon interlocutrice, une petite Eleanore. « Avec plaisir. » Qui ne se plairait pas à Austin ? La ville est charmante bien que j’ai eu un peu de mal à m’acclimater aux habitants au début. « T’as bien du courage en tout cas. Sans doute bien des personnes n’auraient pas repris d’études. » Ils auraient peut-être essayé de travailler, bien que sans diplôme, cela reste compliqué.

Finalement, je pose la question qui me taraude l’esprit. Et j’hoche la tête. « Tant mieux alors. » Néanmoins, j’essayerai de leur en parler, ça me parait primordial. « A vrai dire, j’avais besoin de changer d’air et de m’éloigner disons. Lorsque j’avais 18 ans, on est tous parti en voyage humanitaire en Afrique. Là-bas, je me suis découvert une passion pour la médecine. Sauf que pour rejoindre médecins sans frontières, il faut absolument le diplôme… d’où mes études ici. Comme j’ai repris en cours d’années, c’était soit ici, soit New-York mais j’avais besoin de vivre mes propres expériences. Mes parents ont fini par le comprendre je crois… Même si j’ai le droit à minimum deux appels par jour. » Je me mets à rire en songeant à cela. Ils continuent d’espionner ma vie comme jamais mais bon, j’arrive tout de même à faire mes expériences. C’est le principal. « Autant te dire que ma mère a eu du mal à se faire à l’idée de me laisser m’en aller quand même… » J’ajoute en souriant.

Le passé se rappelle à nous lorsqu'on ne s'y attend pas. | ft. Benjamin

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Université :: Washington Hall :: Escaliers et couloirs-