Partagez| .

Tony } Never stepping in a motel again


Invité
Invité
avatar
Afficher


Tony } Never stepping in a motel again, le Lun 10 Avr - 2:00


   

     

   

Never stepping in a motel again...

— Tony & Penny
Jamais je n'aurais cru que je serai à bord d'un avion, qui s'envolait en direction d'Austin. Je savais que ça allait arriver un jour, mais...il fallait dire que je n'étais pas prête, du moins pas pour aujourd'hui. D'ailleurs, c'était pourquoi je n'avais pas encore fixé de date précise pour mon retour. Mes soeurs, ni aucun de mes amis, ne savaient que je foulais en ce moment le sol texan. 
Deux valises derrière moi et un sac à dos sur les épaules, je quittais l'aéroport pour trouver plutôt rapidement un taxi. Sur le coup, je ne lui donnai pas d'adresse exacte. Juste une indication : un bon hôtel pour passer la nuit. 
Finalement, il cesse de rouler et s'arrête devant le motel de la ville. J'étais d'ici après tout, alors je le reconnaissais. 
Je pouvais donc aussi très bien lui demander de rebrousser chemin et de m'emmener vers le plus proche cinq étoiles, mais j'étais épuisée. Alors je ne pris même pas la peine et me contentai d'accepter entre moi même, de passer la nuit ici. 
Je le payai avant de payer aussi ma soirée ici, et évidemment se plaindre clairement, pour que la personne à la réception, m'aidai à monter mes valises à ma chambre.
Chambre plutôt pas mal au final, ou c'était juste moi qui voulait tant y croire, pour que je m'endorme aussitôt. 
Il ne me fallu qu'ôter quelques pièces d'habits, avant de sauter sur le lit. Un saut qui annonçait de longues heures de sommeil devant moi. 
Tellement longues, que quand je me réveille, il fait nuit désormais. Et j'ai même une drôle d'impression. Comme une présence autre que la mienne dans la chambre. Non rien de paranormal, je n'y croyais pas à ces choses là...
Enfin, pour un instant je commence à y croire, quand ma main touche une main, un corps à mes côtés. Limite j'ai besoin de mordre ma propre main, pour m'empêcher de crier. 
J'enfile rapidement mon t-shirt que je trouve là où je l'avais posé, car je dois d'abord m'éloigner de quique ce soit qui se trouvait sur le lit, avant que je ne fasse quoique ce soit. La première action, j'allume la lumière et crie quand je vois désormais clairement un homme sur le lit. Je ne finis pas de crier que je sors du petit réfrigérateur, une bouteille de je ne sais quoi, pas pour la boire mais pour lui casser sur la tête à la première occasion.  
   MAY


     
Tony Maxwell
BE BOLD or Italic
never regular.
avatar
Inscrit le : 16/03/2017
Messages : 647
Avatar : Milo Ventimiglia
Crédits : Avatar (faust) & Gifs (Tumblr)
Date de naissance : 04/02/1982
Mes rps :
[PAS DISPONIBLE]

SHANLEIGHESMERALDAALOYLEAH



Bloc notes : EN CE MOMENT...

─ Il vit au Motel depuis plusieurs semaines
─ Il est témoin d'un hold up avec Shanleigh
─ Il tente de porter secours à Leah
─ Il dessine le visage d'Aloy

TO DO LIST ↓

• Embaucher un vendeur
• Répondre à la lettre de sa mère
• Trouver une belle maison
• Contrôler son addiction au café



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Puckessa
• ÂGE :
• BLOC NOTE : Je préfère privilégier les réponses courtes et rapides. Vous êtes prévenus ! ♡


En ligne
Re: Tony } Never stepping in a motel again, le Lun 10 Avr - 15:07

« Never stepping in a motel again »
∞ Penelope Barnes
Cela fait trois jours que je n'ai pas fermé l'œil de la nuit. Depuis la mort de mon père, mes insomnies se sont aggravées et je continue de refuser d'avaler les somnifères que mon médecin m'a prescrit. Je ne suis même pas allé les chercher à la pharmacie. Ce soir, je suis rentré tard. J'ai travaillé plus longtemps que prévu, redoutant l'heure d'aller se coucher. Mon regard fatigué est affreusement souligné par de grosses cernes creuses. J'ai l'impression de ressembler à un drogué en manque.

J'ai marché lentement jusqu'au motel où je vis en ce moment. Pour faire des économies, j'ai décidé de ne pas investir dans un appartement. Pas d'eau ou d'électricité à payer. Pas de meubles non plus, uniquement une location très abordable pour un vieux lit et une décoration démodée. Vous savez, ce même papier peint fleuri des années trente qui se trouve dans toutes les chambres et, probablement, tous les motels miteux des états-unis. Heureusement que je ne compte pas y vivre trop longtemps. Je rêve d'une grande maison et tout mon argent je préfère le garder de côté pour m'offrir la plus belle. Machinalement, je monte les escaliers à l'extérieur et j'ouvre la porte de ma chambre. Plus besoin de regarder le numéro, je sais que c'est la quatrième sur ma droite. Une fois à l'intérieur, je reste dans le noir complet pour me déshabiller. Même si j'appréhende l'insomnie, j'ai hâte de m'allonger pour reposer mes yeux et le reste de mon corps. On verra bien si l'esprit suit. Je glisse dans les draps avec pour seul vêtement mon boxer. Je ne prends même pas le temps de me brosser les dents, j'en ai pas l'énergie alors tant pis pour l'hygiène. Le lit ne me semble pas aussi froid que d'habitude, c'est plutôt agréable. Contre toute attente, je m'endors très rapidement. Je ne me souviens même pas d'avoir eu le temps de regarder l'heure une dernière fois avant de tomber dans un sommeil profond.

Un cri aiguë me réveille en sursaut. Je me redresse spontanément dans le lit, les yeux plissés à cause de la lumière qui m'éblouit. Une silhouette féminine se trouve devant moi, vers mon mini frigo. C'est bizarre, il me semblait que ce dernier se trouvait vers ma table de nuit, mais je ne m'attarde pas sur ce détail. Je suis bien trop choqué par la présence de cette intruse. « NON MAIS ÇA NE VA PAS ? QU'EST-CE QUE VOUS FOUTEZ DANS MA CHAMBRE PUTAIN ? » Je hurle encore plus fort qu'elle en espérant qu'elle se taise. La jeune femme me menace avec une bouteille en verre. Par sécurité, je sors immédiatement du lit, mais je garde mes distances. Qui c'est cette espèce de folle à moitié à poil encore ? J'ai pourtant fermé la porte derrière moi, comment a-t-elle pu entrer ? « Sortez tout de suite ou j'appelle les flics. » Ou du moins la réception, même si je ne suis pas certain d'avoir une réponse en plein milieu de la nuit.

___________________
« I want to be alone… with someone else who wants to be alone. » • Stupid is as stupid does.
What’s normal anyways?

Tony } Never stepping in a motel again

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: Archive des rps-