Partagez| .

reprises des hostilités ▬ albane


Shanleigh Carmody
We're here and then we're gone
avatar
Inscrit le : 11/07/2016
Messages : 2333
Avatar : Sophie Turner
Crédits : eilyam (av) | ceriztoxic (sign)
Mes rps : [DISPONIBLE] [n'hésitez pas à me mpotter]
JahanAlbaneTonyEtsukazu




Bloc notes : PROJET EN COURS :
"Traumatismes", une série photographie destinée à une exposition quand elle sera achevée. Entamée depuis bientôt un an, trois séances en tout ont été réalisées.
« Tout ce qui naît porte la mort en germe »



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Eilyam
• ÂGE : 23 ans
• BLOC NOTE :


reprises des hostilités ▬ albane, le Sam 18 Mar - 23:11


reprise des hostilités - albane & shanleigh

Presque une année entière que Shanleigh était sur son projet photographique en parallèle de ses études. Même si elle avait commencé les prises de vue au début de l'automne, elle mettait ses idées et ses textes sur papier depuis très longtemps, afin d'avoir une trame constante à suivre. Elle n'avait pas eu beaucoup de réponses à l'annonce qu'elle avait accrochée un peu partout en ville ainsi que sur les différents panneaux d'affichage à l'université. A peine deux ou trois depuis son dernier shooting sur les falaises non loin d'Austin. L'irlandaise commençait à croire qu'elle avait entrepris quelque chose de trop ambitieux pour elle. Ou bien c'était pour ses potentiels modèles ? Il était vrai que parler de ses traumatismes ou de ses peurs pouvait être dur, mais justement Shan restait persuadée que la cure par la parole était un bon moyen d'être en phase avec soi-même.
Récemment, elle avait reçu le contact d'une fille qui était aveugle, à ce qu'elle avait compris, et qui souhaitait prêter son image au projet. Shanleigh avait évidemment accepté, enchantée de pouvoir ressortir son appareil photo qui commençait à sérieusement prendre la poussière étant donné que les cours se finissaient un à un pour les examens de fin d'année, et que le second semestre s'était surtout concentré sur des travaux théoriques plutôt que pratiques.
Pour cette séance, Shanleigh avait proposé à son modèle, Albane, de se rendre au musée de l'étrange, dans le quartier bas d'Austin. Elle ne s'y était jamais aventurée mais en avait entendu beaucoup de bien. La possibilité d'y réaliser une partie de son projet s'était finalisée quand les conservateurs du musée lui avaient accordé le droit d'y prendre des photographies. Shan avait de toute façon précisé que ce n'étaient pas les oeuvres qui l'intéressaient ici, mais bien et uniquement sa modèle, évoluant dans un environnement à la fois peu familier pour elle ainsi qu'atypique pour la photographe.
Les deux jeunes femmes s'étaient donné rendez-vous en début d'après-midi, ce dimanche. L'irlandaise voulait profiter du calme du week-end, ainsi que de la possibilité qu'il y avait que des ombres, d'autres visiteurs du musées, viennent se glisser en fond sur les photos. Elle attendait beaucoup de cette séance, et espérait que cela ne serait pas trop désagréable pour Albane, voire même sympathique.
Les bras croisés autour de sa sacoche de matériel qu'elle serrait contre son ventre, Shanleigh patientait religieusement devant le musée, regardant tantôt les quelques personnes qui y entraient, tantôt les voitures qui passaient sur la chaussée. L'arrêt de bus par lequel Albane devait arriver n'était pas très loin, aussi Shanleigh s'attendait à la voir débarquer à tout instant. Par mesure de sécurité, elle avait laissé son téléphone en mode vibreur dans la poche de son jean slim, afin de pouvoir répondre à Albane si jamais il lui arrivait quelque chose, ou si elle devait annuler au dernier moment, ce qui pouvait tout à fait survenir.

©LULEABY

___________________
WON'T YOU SAIL OUT TO ME ?
if i'm anchored in the deep, and maybe i'm just chasing shadows, sailing through the mist, into the abyss... if you knew, would you sail out to me ? i've been there before , all the while these ships go sailing by... i'm calling out for you.
Albane W. Hollander
Tumbling through an endless diamond sky
avatar
Inscrit le : 04/03/2017
Messages : 2262
Avatar : Chloë Moretz
Crédits : killer from a gang (avatar) ○ Beerus (signa)
Date de naissance : 07/07/1996
Mes rps :
INDISPONIBLE
INTRIGUE
RaphaelMatthew
JahanSidonie
ShanleighLullaby
Sandra


Bloc notes :


broken crayons still color the same.


○ ○ ○ ○ ○


ABOUT ME
○ Aveugle dans une mer houleuse
○ Musicienne à la dérive sur son violon
○ Confidente à ses heures perdues
○ Mélancolique de toujours


○ ○ ○ ○ ○



○ ○ ○ ○ ○



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Tris
• ÂGE : Oh, sweet sixteen
• BLOC NOTE :


Re: reprises des hostilités ▬ albane, le Mar 21 Mar - 23:07

Reprise des hostilités
ft. Shanleigh


Le monde tressaute autour de moi, se soulève de temps à autres avant de retomber lourdement. Je suis assise au bord d’un siège inconfortable, une main soudée à ma canne familière, l’autre arrimée à une barre de fer pour ne pas brinquebaler davantage. Le grondement du monstre sur la route, la rumeur des conversations entremêlées, le choc sourd d’un sac précipité au sol. Contrairement à l’habitude, la somnolence est loin durant ce voyage à travers la ville – dont la fin se rapproche inexorablement.
Voici un certain temps qu’une amie m’a parlé d’une annonce sur le panneau d’affichage de l’université. Moi-même n’en n’avais jamais eu vent – et pour cause, j’aurais eu du mal. Le papier solitaire avait eu le temps depuis son placardage de se délaver sous quelques pluies sporadiques, de se faire oublier par les desideratas plus récents d’autres étudiants. Pourtant, elle avait tapé dans l’œil de ma connaissance qui ne cessait depuis de me rabâcher les oreilles avec. Je n’étais bien sûr pas très partante pour cela au départ. Projet de photographie. Photographie… ce mot semble appartenir à une langue étrangère, incompréhensible et mystérieuse. Il est aussi impénétrable que les camaïeux flamboyants et les cascades de lignes qu’il décrit, depuis trop évocateur d’idées brumeuses et imprécises. C’est l’art du sens que j’ai perdu, aussi ne m’attendais-je pas à finir par m’en retrouver être le sujet.
Et pourtant, je me suis laissée convaincre. Ma proposition de participation est partie il y a quelques jours, et l’étudiante nous a rapidement arrangé un rendez-vous. Pourquoi pas, après tout ? Malgré tout, je ne sais pas où cette entrevue me mènera. Le projet porte sur les émotions résultant d’un traumatisme dont je devrai parler pendant qu’elle fige mes expressions dans son appareil. Il est assez clair que ledit traumatisme sera ma cécité, fort à propos dans le contexte. L’inquiétude s’est invitée dès que je me suis souvenue que le jour était venu, bien que réprimé du mieux possible tout le long de la journée. C’est une peur irrationnelle, j’en ai bien conscience, la crainte de trop me dévoiler, de me retrouver à nu face à l’objectif.
Le bus s’arrête à ma destination. Juste à côté des portières, il ne me faut pas longtemps pour me retrouver propulsée au-dehors, où la fraîcheur de mars me cueille sur place. Le véhicule redémarre bientôt en grondant. En avançant de quelques pas, j’essaie de me souvenir de ce dont nous avions convenu par messages interposés. La photographe m’attendrait à l’arrêt de bus le plus proche du musée de l’étrange, m’avait-elle dit. J’espère qu’elle est là, parce que pour ma part je serais bien en peine de dissocier sa présence de celle des autres passants. Au moins n’aura-t-elle pas trop de mal à me reconnaître, je présume. Une aveugle blonde attendant au milieu du trottoir sans raison particulière, c’est assez inaccoutumé.

___________________
i'm wishing i could see that music lives. forever. that it's stronger than death. stronguer than time. and that it strength holds us together when nothing else can.
let us live
Shanleigh Carmody
We're here and then we're gone
avatar
Inscrit le : 11/07/2016
Messages : 2333
Avatar : Sophie Turner
Crédits : eilyam (av) | ceriztoxic (sign)
Mes rps : [DISPONIBLE] [n'hésitez pas à me mpotter]
JahanAlbaneTonyEtsukazu




Bloc notes : PROJET EN COURS :
"Traumatismes", une série photographie destinée à une exposition quand elle sera achevée. Entamée depuis bientôt un an, trois séances en tout ont été réalisées.
« Tout ce qui naît porte la mort en germe »



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Eilyam
• ÂGE : 23 ans
• BLOC NOTE :


Re: reprises des hostilités ▬ albane, le Lun 27 Mar - 17:07


reprise des hostilités - albane & shanleigh

Une légère brise soufflait dans les rues d'Austin, sous le soleil du printemps encore timide. Les longs cheveux roux de Shanleigh se trouvaient emportés avec elle, aussi la jeune fille devait-elle souvent remettre ces mèches volantes derrière ses oreilles afin de pouvoir surveiller au mieux l'arrivée de sa modèle du jour. Elle regrettait de n'avoir pas mis une petite veste au-dessus de son t-shirt vert eau à manches longues, car même si le temps était beaucoup plus clément que quelques semaines auparavant, ce n'était pas encore tout à fait l'heure de se découvrir.

L'oeil de la photographe fut attiré par le mouvement d'un long véhicule un peu plus loin dans la rue. Elle le suivit des yeux jusqu'à ce qu'il s'arrête au même arrêt qu'elle avait emprunté quelques minutes plus tôt. Souriant légèrement, elle s'approcha d'un pas lent vers l'arrêt de bus en question. Elle ne savait pas vraiment à quoi ressemblait Albane, le seul détail que Shan possédait était sa couleur de cheveux ; le blond. Mais elle n'eut même pas à se servir de cette information, car une jeune femme munie d'une canne descendit précautionneusement du bus. Shanleigh se dit que cela devait être la fameuse Albane. En s'approchant, elle vit qu'effectivement, cette jeune personne était blonde. Shanleigh tendit la main et la posa sur l'épaule d'Albane qui venait de s'arrêter au milieu du trottoir, alors que derrière les deux jeunes filles le bus reprenait son trajet dans un bruit assourdissant. Pour ne pas apeurer l'aveugle, Shanleigh lui parla tout en ayant posé sa main sur son épaule.

- Albane ? Enchantée de vous rencontrer, je suis Shanleigh.

La rousse enleva vite sa main de l'épaule de sa modèle pour aller frôler celle qui ne tenait pas la canne, afin de la lui serrer. Elle appréhendait quand même un peu cette rencontre car elle n'avait jamais fréquenté de personnes handicaépes et ne savait pas du tout comment il fallait se comporter pour ne pas les brusquer. Cela dit, Albane avait un visage empreint d'une douceur telle que Shanleigh fut persuadée qu'elle ne lui tiendrait pas rigueur d'une quelconque maladresse.

©LULEABY

___________________
WON'T YOU SAIL OUT TO ME ?
if i'm anchored in the deep, and maybe i'm just chasing shadows, sailing through the mist, into the abyss... if you knew, would you sail out to me ? i've been there before , all the while these ships go sailing by... i'm calling out for you.
Albane W. Hollander
Tumbling through an endless diamond sky
avatar
Inscrit le : 04/03/2017
Messages : 2262
Avatar : Chloë Moretz
Crédits : killer from a gang (avatar) ○ Beerus (signa)
Date de naissance : 07/07/1996
Mes rps :
INDISPONIBLE
INTRIGUE
RaphaelMatthew
JahanSidonie
ShanleighLullaby
Sandra


Bloc notes :


broken crayons still color the same.


○ ○ ○ ○ ○


ABOUT ME
○ Aveugle dans une mer houleuse
○ Musicienne à la dérive sur son violon
○ Confidente à ses heures perdues
○ Mélancolique de toujours


○ ○ ○ ○ ○



○ ○ ○ ○ ○



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Tris
• ÂGE : Oh, sweet sixteen
• BLOC NOTE :


Re: reprises des hostilités ▬ albane, le Dim 2 Avr - 2:19

Reprise des hostilités
ft. Shanleigh


Je ne reste que l’espace de quelques instants seule au milieu des pavés, car bientôt une personne s’approche, avec une démarche suffisamment souple pour la prêter au genre féminin. Elle s'approche près, très près, jusqu’à me toucher l’épaule, et je réprime un petit mouvement de surprise. Il ne dure pas longtemps, mais suffisamment pour faire apparaître le petit air de celle qu'un a troublée dans ses pensées. Une voix, celle de la fameuse étudiante en photographie d’après ses dires, accompagne le mouvement. Le poids de sa paume ne reste pas bien longtemps puisque bientôt nous échangeons une poignée de main polie. « Moi de même. » J’ai la surprise d’entendre ma voix plus tendue qu’à l’habitude, mes propos plus formels que désirés. Ils sont dictés par l’angoisse troublante au fond de moi, cette boule au ventre dont je serais ravie d’être débarrassée. Je n’ai vraiment pas pour habitude de me livrer comme je suppose le faire, ou du moins, pas sur ces sujets. Ces sujets. Je ne sais même pas de quoi Shanleigh va me demander de parler, même si j’ai une idée là-dessus. Mon handicap, mon adoption, ma mère adoptive, ma sœur… Ces uniques pensées me donnent la nausée. Mais en même temps, avec un titre de projet pareil, difficile de déblatérer sur la météo clémente ou les derniers scores de l’équipe de football. Je soupire un peu, m’essaie à un sourire. Il sort faible, soulève légèrement mes commissures. J’entends un groupe nous dépasser en parlementant âprement sur l’exposition, et j’en reviens aux commodités de l’entrevue. « Si ça ne vous dérange pas, j’aimerais bien votre bras pour nous rendre au musée. » En règle générale j’arrive à me repérer toute seule – enfin, avec ma canne – en rasant les murs, mais évoluer au même rythme que quelqu’un apparaît souvent comme une tâche plus compliquée. Même pour l’affaire de quelques mètres. Nous nous mettons en route.
« Ce projet, Traumatisme, vous en avez choisi le thème par vous-même ? Vous n’aviez pas peur de jouer à la psy pendant les séances ? ». Blague mal assurée, sourire léger. Au fond, ça m’intéresse de savoir. Même si elle est du bon côté de la caméra, celui qui n’a pas à se dévoiler, beaucoup de choses peuvent s’avouer sans jamais craindre de se retrouver fixées sur un cliché. Des malheurs familiaux, des déboires amoureux, des blessures encore ouvertes. Je sais qu’un shooting photo avec une inconnue ne constitue certainement pas l’environnement parfait, et pourtant vous seriez curieux de savoir tous les secrets étalés dans un moment d’inattention ou par emportement. Tout d’un coup, je me demande ce dont cette fille a pu être confidente. Ce que sa voix posée peut cacher.  

___________________
i'm wishing i could see that music lives. forever. that it's stronger than death. stronguer than time. and that it strength holds us together when nothing else can.
let us live
Shanleigh Carmody
We're here and then we're gone
avatar
Inscrit le : 11/07/2016
Messages : 2333
Avatar : Sophie Turner
Crédits : eilyam (av) | ceriztoxic (sign)
Mes rps : [DISPONIBLE] [n'hésitez pas à me mpotter]
JahanAlbaneTonyEtsukazu




Bloc notes : PROJET EN COURS :
"Traumatismes", une série photographie destinée à une exposition quand elle sera achevée. Entamée depuis bientôt un an, trois séances en tout ont été réalisées.
« Tout ce qui naît porte la mort en germe »



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Eilyam
• ÂGE : 23 ans
• BLOC NOTE :


Re: reprises des hostilités ▬ albane, le Mer 12 Avr - 2:07


reprise des hostilités - albane & shanleigh

Sous sa main, Shanleigh sentit un léger mouvement de recul de la part d'Albane avant de la retirer pour aller serrer la sienne. Cela fait, son modèle du jour lui demanda si elle pouvait la soutenir à l'aide de son bras. Shanleigh acquiesça d'abord en souriant, mais elle se rappela bien vite, le regard fixé sur le visage de la blonde, que ses lunettes de soleil n'étaient pas là pour faire joli. Elle se rapprocha légèrement d'elle et saisit sa main afin de la poser sur son bras avant de se mettre en marche en direction de l'entrée du musée. Shanleigh ne savait pas vraiment comment prendre Albane, mais cette dernière lança la conversation, ce qui fit discrètement soupirer l'irlandaise de soulagement. Elle réfléchit quelques secondes avant de lui répondre.

- Oui c'est une série dont j'ai trouvé l'idée seule. Enfin... Elle n'a aucun rapport avec mes cours si telle est votre question.

Même à pas lents, elles étaient déjà arrivées juste devant les portes du musée. Shanleigh se décolla légèrement d'Albane afin de lui faire comprendre qu'il fallait qu'elle pousse la porte et la laisser entrer. Cela fait, et pendant qu'elles continuaient leur lente marche vers le guichet d'entrée, Shanleigh reprit sa réponse.

- Et donc, non je n'ai pas peur de jouer les psys car il s'agit avant tout d'un échange, cela va dans les deux sens. Et je préviens généralement qu'il ne faut pas me parler de choses qui n'ont pas été résolues, que je ne suis justement pas là pour jouer le rôle d'un psy, qu'il s'agit avant tout d'un travail sur les émotions et la réalité de l'individu...

Shanleigh stoppa leur avancée car elles étaient arrivées devant le guichet d'entrée et il fallait qu'elle sorte son portefeuilles pour payer leurs deux tickets. Elle lâcha le bras d'Albane et fouilla dans la pochette extérieure de sa sacoche à matériel pour mettre la main sur son portefeuille et en sortir de la monnaie.

- Au fait, tutoyons-nous, si ça ne vous gêne pas... souffla-t-elle sans lever la tête et en continuant de chercher des pièces.

©LULEABY

___________________
WON'T YOU SAIL OUT TO ME ?
if i'm anchored in the deep, and maybe i'm just chasing shadows, sailing through the mist, into the abyss... if you knew, would you sail out to me ? i've been there before , all the while these ships go sailing by... i'm calling out for you.
Albane W. Hollander
Tumbling through an endless diamond sky
avatar
Inscrit le : 04/03/2017
Messages : 2262
Avatar : Chloë Moretz
Crédits : killer from a gang (avatar) ○ Beerus (signa)
Date de naissance : 07/07/1996
Mes rps :
INDISPONIBLE
INTRIGUE
RaphaelMatthew
JahanSidonie
ShanleighLullaby
Sandra


Bloc notes :


broken crayons still color the same.


○ ○ ○ ○ ○


ABOUT ME
○ Aveugle dans une mer houleuse
○ Musicienne à la dérive sur son violon
○ Confidente à ses heures perdues
○ Mélancolique de toujours


○ ○ ○ ○ ○



○ ○ ○ ○ ○



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Tris
• ÂGE : Oh, sweet sixteen
• BLOC NOTE :


Re: reprises des hostilités ▬ albane, le Mer 19 Avr - 1:24

Reprise des hostilités
ft. Shanleigh


J’ai le temps de quelques secondes de questionnement intérieur avant que Shanleigh ne parle, posément. Il apparaît qu’il n’y a aucun rapport avec ses cours, et ça me surprend assez peut-être pour le laisser transparaître sur mon visage un court instant. Ce sentiment disparaît bien vite toutefois, parce qu’en y réfléchissant c’est exactement ce à quoi elle sera confrontée quotidiennement le diplôme en poche.
Je suppose que nous devons approcher les portes du musée puisque la jeune femme y arrête nos pas. Elle se détache délicatement, s’avance de quelques pas, ouvre une porte dont j’entends le battant grimacer. Il ne m’en faut pas plus pour comprendre, et nous pénétrons toutes deux dans cet endroit. Il est réellement rare de me voir dans pareil sanctuaire à la beauté, et pour cause. Les artistes aiment rarement quand des mains baladeuses viennent effleurer leurs créations. Je les comprends, bien sûr, mais ça ne me pousse pas plus à m’y laisser aller de moi-même. Quand bien même, je ne me suis pas opposé à la proposition de la photographe ; expositions ou non, cela reviendrait au même.
Shanleigh continue d’étoffer sa réponse, m’explique les rouages de sa démarche. À la dernière phrase, je ne peux m’empêcher de sourire doucement. Les émotions et la réalité, deux concepts bien familiers. Bien sûr ils le sont à tout le monde, je ne prétendrais pas être dotée d’une quelconque lucidité supérieure. Mais je suis coincée depuis longtemps dans cet univers de glace et de néant, et j’ai dû me concentrer sur mes autres perceptions pour ne pas sombrer.
C’est à peine si je l’entends farfouiller dans sa monnaie, plongée dans mes pensées que je le suis. Il me faut un certain temps pour m’en apercevoir, de ces petits tintements continus. Cela me ramène sur terre, et me fait penser à mon propre argent. Ma main plonge dans la poche de mon manteau, duquel je ressors le compte exact de dollars qu’il faut, préparé à l’avance bien sûr. En espérant que ce soit suffisant pour lui épargner d’autres recherches. Je les tends devant moi, attends qu’elle me remarque. Elle me souffle une proposition à laquelle j’accède bien volontiers. « Bien sûr ! »
Quelques minutes plus tard, nous voilà engagées sur le parcours du musée, nos entrées payées. Je me laisse encore conduire par elle, ne sachant strictement pas ce qui m’attend. Une angoisse irréelle mais beaucoup plus ténue recommence sournoisement à me tenailler, crainte que je balaie fermement. « Donc… par quoi veux-tu qu’on commence ? Je t’avouerais que je ne sais pas vraiment ce que tu attends de moi. Ni où je dois me placer. » je fais, en écartant un peu le bras libre comme pour englober le musée, pour étreindre ces objets étranges.

___________________
i'm wishing i could see that music lives. forever. that it's stronger than death. stronguer than time. and that it strength holds us together when nothing else can.
let us live
Shanleigh Carmody
We're here and then we're gone
avatar
Inscrit le : 11/07/2016
Messages : 2333
Avatar : Sophie Turner
Crédits : eilyam (av) | ceriztoxic (sign)
Mes rps : [DISPONIBLE] [n'hésitez pas à me mpotter]
JahanAlbaneTonyEtsukazu




Bloc notes : PROJET EN COURS :
"Traumatismes", une série photographie destinée à une exposition quand elle sera achevée. Entamée depuis bientôt un an, trois séances en tout ont été réalisées.
« Tout ce qui naît porte la mort en germe »



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Eilyam
• ÂGE : 23 ans
• BLOC NOTE :


Re: reprises des hostilités ▬ albane, le Sam 29 Avr - 17:43


reprise des hostilités - albane & shanleigh

Au moment où elle allait sortir sa main de son portefeuille pour tendre le montant exact des deux tickets à la dame qui tenait l'accueil, Shanleigh vit du coin de l'oeil Albane fouiller dans son manteau. Avant que la rousse ait pu réagir, l'aveugle lui tendit un billet, que Shanleigh refusa en posant sa main sur son bras, y exerçant une légère pression pour faire comprendre à Albane qu'elle pouvait ranger son argent.

- Non laisse, c'est pour moi.

Avant qu'Albane puisse dire quoique ce soit ou protester cette décision, Shanleigh donna l'argent nécessaire à l'achat de deux tickets. Elle se saisit de celui d'Albane et frôla sa main afin qu'elle le récupère. Avant qu'elles passent les portiques d'entrée et que leurs billets soient légèrement déchirés pour en montrer le passage déjà fait, Shan se pencha en direction de la dame de l'accueil. Elle devait s'assurer qu'Albane pourrait toucher un peu aux oeuvres afin d'en ressentir l'art. La dame acquiesça à cette demande après une petite réticence. Elle chuchota à l'attention de Shanleigh que son amie ne devrait pas trop laisser traîner ses doigts n'importe où, car il s'agissait quand même d'un musée, et que les expositions appartenaient non seulement au musée mais également à leurs créateurs, que cela engageait la responsabilité du musée, et d'autres choses auxquelles Shanleigh coupa court en la remerciant d'un sourire, avant de reprendre le bras d'Albane.

Leurs tickets se firent contrôler et elles purent s'engager dans une première allée. Albane demanda alors à Shanleigh par quoi elle voulait qu'elles commencent. Lâchant quelques secondes le bras de la blonde, supposant qu'elle s'arrêterait pour apprécier la première oeuvre avec laquelle elle entrerait en contact - un sculpture bizarre -, la photographe s'affaira à récupérer son appareil dans son sac en bandoulière.

- Ne te préoccupe pas de ton placement, je m'occupe de tout. C'est à moi de tourner autour de toi.

Le musée avait l'air assez spacieux pour permettre à Shanleigh de bouger librement autour de son modèle du jour. Elle alluma son reflex, et faisant ses réglages, elle dit d'une voix douce à Albane :

- Maintenant c'est à toi. Tu peux me raconter ce que tu veux. Ce qui t'émeus, ce qui a pu te toucher tout au long de ta vie... Tu peux commencer par du positif, et aller vers du négatif, ou faire l'inverse. C'est comme tu le sens.

©LULEABY

___________________
WON'T YOU SAIL OUT TO ME ?
if i'm anchored in the deep, and maybe i'm just chasing shadows, sailing through the mist, into the abyss... if you knew, would you sail out to me ? i've been there before , all the while these ships go sailing by... i'm calling out for you.
Albane W. Hollander
Tumbling through an endless diamond sky
avatar
Inscrit le : 04/03/2017
Messages : 2262
Avatar : Chloë Moretz
Crédits : killer from a gang (avatar) ○ Beerus (signa)
Date de naissance : 07/07/1996
Mes rps :
INDISPONIBLE
INTRIGUE
RaphaelMatthew
JahanSidonie
ShanleighLullaby
Sandra


Bloc notes :


broken crayons still color the same.


○ ○ ○ ○ ○


ABOUT ME
○ Aveugle dans une mer houleuse
○ Musicienne à la dérive sur son violon
○ Confidente à ses heures perdues
○ Mélancolique de toujours


○ ○ ○ ○ ○



○ ○ ○ ○ ○



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Tris
• ÂGE : Oh, sweet sixteen
• BLOC NOTE :


Re: reprises des hostilités ▬ albane, le Lun 1 Mai - 14:49

Reprise des hostilités
ft. Shanleigh


La jeune femme m'explique comment vont se passer les choses, et je hoche la tête en assentiment. Je m'avance doucement, la canne devant moi, jusqu’à buter sur les pieds d’un objet, très probablement une statue. J’ai entendu Shanleigh parler à un responsable du musée, et je m’approche de l’œuvre sans crainte. Je pose mon bâton sur le mur que je devine juste derrière, lui cherche un équilibre et essaie de trouver quelque chose à dire, quelque chose à lui confier. Rien ne me vient, pendant un temps qui me semble beaucoup trop long. Respire, Albe. Respire. Les mots semblent coincés dans ma gorge, et la panique commence à me nouer le ventre. Pour m’aider, je laisse aller mes mains sur la statue, essaie de me l’imaginer dans ma tête. Il apparaît assez vite qu’il s’agit d’une sorte de mannequin, attifé avec des guenilles et à la chair inexistante. C’est en montant au visage creusé, au chapeau et aux orbites creuses que je comprends. Un squelette de pirate. Je souris, parce que ça m’évoque soudainement un souvenir. Et sans vraiment m’en rendre compte, les paroles commencent à sortir toutes seules, d’abord dans un filet de voix que la photographe ne doit même pas entendre. « Quand j’étais petite, j’aimais bien me déguiser. Je me souviens encore, paradant devant mes parents, coiffée d’un diadème de plastique bon marché en m’imaginant reine de Fayritopia, m’empêtrant dans cette robe de princesse mais si fière d’être assez grande pour la porter. » Je sens que ma voix s’affirme un peux, que le murmure s’amplifie. « Une fois, ça avait été le tour d’un pirate. Un chapeau trouvé dans une brocante et un vieux veston défraîchi de mon père avaient suffi à faire de moi un corsaire des Caraïbes. » Je montre du menton ce que je suppose être le mannequin. D’une main aventureuse, je descends le long du bras et m’arrête au crochet qui le termine. Je fais semblant de lui secouer la main, comme on saluerait quelqu’un. Mais je reprends, de peur d’oublier ce à quoi je voulais en venir. « Quand j’ai commencé à perdre la vue, j’ai perdu ces habitudes. De me travestir en quelqu’un de bien plus palpitant. De transformer un bout de chiffon en une cape de super-héros. Avec les images qui s’étiolaient, la cape redevenait chiffon. J’avais l’impression de me perdre dans une macédoine de contours indistincts, de couleurs qui se mélangent et se perdent dans la nuit. Plus je m’accrochais aux fantômes de rouge et de vert, plus je m’emmêlais les pinceaux. » J’arrête de parler et m’accroche à ce pantin d’os, un creux au ventre. J’ai rouvert la porte aux souvenirs et ceux-ci s’invitent dans ma tête avec leur concert de mélancolie. Pourtant, un énorme pan de ma mémoire semble disparue. Partie. « Maintenant, j’arrive à peine à me remémorer. Je ne me souviens même plus des traits de ma mère. Enfin, plutôt de ses couleurs. Il est vrai que quand je parcours son visage de mes mains, mes doigts le modèlent à nouveau. Je retrouve la forme de son nez, la courbure de ses sourcils quand elle est étonnée. Mais je ne la "voyais" plus de la même manière, j’en découvrais d’autres aspects. » Des aspects qu’elle m’avait cachés, me refusé-je à prononcer, parce que même si c’est ce que je ressens, je n’ai pas envie de le prononcer. C’est vrai qu’en devenant aveugle, il y a beaucoup de choses qui ont changé. Beaucoup de personnes, aussi. Moi ?
Je soupire, et lâche la statue pour m’en détacher un peu. « J’ai l’impression d’être à part. Enfin, c’est un peu le cas bien sûr, mais… je ne sais pas. Je n’ai pas le sentiment de comprendre les choses comme les autres. Je me sens solitaire, des fois. Seule. » Perdue dans mon monde.

La statue:
 

___________________
i'm wishing i could see that music lives. forever. that it's stronger than death. stronguer than time. and that it strength holds us together when nothing else can.
let us live
Shanleigh Carmody
We're here and then we're gone
avatar
Inscrit le : 11/07/2016
Messages : 2333
Avatar : Sophie Turner
Crédits : eilyam (av) | ceriztoxic (sign)
Mes rps : [DISPONIBLE] [n'hésitez pas à me mpotter]
JahanAlbaneTonyEtsukazu




Bloc notes : PROJET EN COURS :
"Traumatismes", une série photographie destinée à une exposition quand elle sera achevée. Entamée depuis bientôt un an, trois séances en tout ont été réalisées.
« Tout ce qui naît porte la mort en germe »



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Eilyam
• ÂGE : 23 ans
• BLOC NOTE :


Re: reprises des hostilités ▬ albane, le Mer 10 Mai - 2:50


reprise des hostilités - albane & shanleigh

Après que Shanleigh avait parlé, la blonde garda le silence quelques instants, ce qui inquiéta cette première. Peut-être n'était elle pas prête à dévoiler des parties de son passé ainsi que de ses pensées à une parfaite inconnue... Il était vrai que son thème de travail n'était pas des plus joyeux. Demander aux gens de parler de leurs traumatismes et autres négativités pendant qu'elle réaliserait des portraits d'eux, il s'agissait là d'une bien drôle d'idée, et qui pouvait en rebuter plus d'un.

Seulement, Albane était là aujourd'hui, avec elle, et ce n'était pas seulement pour toucher les oeuvres du bout de ses doigts. Au moment où Shanleigh allait baisser son appareil après avoir réalisé ses réglages, la blonde brisa le silence qui s'était installé. Shan profita de l'instant où Albane semblait parler plus pour elle-même que pour la rousse, et alla photographier de plus près la canne de l'aveugle posée contre le mur. Il s'agissait là d'un point de vue lourd de sens, surtout si l'on voyait Albane non loin.

Une fois que Shanleigh fut à peu près certaine que la tirade de son modèle était terminé, elle s'approcha un peu plus d'elle et lui demanda :

- Y a-t-il une explication au fait que tu aies perdu la vue ?

Albane s'était servie d'une oeuvre avec laquelle elle venait d'entrer en contact pour ouvrir son flot de paroles, et en était venue à parler de ce qui semblait représenter dans sa vie un véritable traumatisme, seulement elle n'en avait pas donné la raison. Dans un souci de compréhension plutôt que de curiosité malsaine, Shanleigh avait immédiatement ressenti le besoin de comprendre comment Albane en était arrivée là.
©LULEABY

___________________
WON'T YOU SAIL OUT TO ME ?
if i'm anchored in the deep, and maybe i'm just chasing shadows, sailing through the mist, into the abyss... if you knew, would you sail out to me ? i've been there before , all the while these ships go sailing by... i'm calling out for you.
Albane W. Hollander
Tumbling through an endless diamond sky
avatar
Inscrit le : 04/03/2017
Messages : 2262
Avatar : Chloë Moretz
Crédits : killer from a gang (avatar) ○ Beerus (signa)
Date de naissance : 07/07/1996
Mes rps :
INDISPONIBLE
INTRIGUE
RaphaelMatthew
JahanSidonie
ShanleighLullaby
Sandra


Bloc notes :


broken crayons still color the same.


○ ○ ○ ○ ○


ABOUT ME
○ Aveugle dans une mer houleuse
○ Musicienne à la dérive sur son violon
○ Confidente à ses heures perdues
○ Mélancolique de toujours


○ ○ ○ ○ ○



○ ○ ○ ○ ○



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Tris
• ÂGE : Oh, sweet sixteen
• BLOC NOTE :


Re: reprises des hostilités ▬ albane, le Mar 16 Mai - 9:53

Reprise des hostilités
ft. Shanleigh


Elle me demande alors si je connais la réponse à mon handicap. Le flot de paroles, que j’avais ouvert grâce à la statue, semble s’être tari d’un coup.  « Je… Oui. » C’est tout ce que j’arrive à sortir, et de nouveau il me faut faire un effort pour délier ma langue. « J’ai été adoptée, et il semblerait que ma mère biologique ait… disons, abusé durant sa grossesse. Elle n’avait probablement pas de scrupule à délaisser les conseils médicaux pour satisfaire ses pulsions… si tant est qu’elle ait été consulter un médecin. » Je me recule d’un pas de la statue, amère. Ma main retombe contre ma cuisse. Il ne m’est pas bien difficile de me la représenter, errant dans les rues de New-York, avec ses mains en quête désespérée de drogue ou d’alcool. Une fille de plus au crochet des petits dealers, une âme damnée qui n’a jamais quitté sa propre misère. C’est comme ça que je la vois. Je retrouve la parole, et essaie de rediriger mes propos.
« À la base je n’étais pas sensée savoir ça. Je veux dire, mes parents ont longtemps cherché à retrouver la trace de ma mère, et au bout d’un temps ils ont trouvé. Ils ne m’ont rien dit, mais j’ai fini par le savoir. » J’ai fini par le savoir. À force de laisser traîner mes oreilles là où il ne faut pas, simplement parce que c’était ma manière à moi de faire les choses. Mes parents ont beau savoir mes sens attentifs, ils ne se rendaient pas vraiment compte que tout ce que je pouvais prendre, je le prenais. C’est plus ou moins en écoutant aux portes alors qu’ils discutaient à voix basse que j’ai su. C’est il y a longtemps maintenant, mais même avec les années qui ont passé, ça m’est resté dans la gorge. Je fronce les sourcils, agacée par le souvenir même de cette soirée. « Je ne sais pas ce qui est le plus dérangeant. Que mes parents éprouvent le besoin de s’assurer qu’ils valent mieux que ma famille biologique, ou qu’ils ne me l’aient caché pendant longtemps. » Mes paroles restent dans l’air une dizaine de secondes avant que je ne sers le poing. Mes joues s’empourprent. Je n’ai pas dit cela, si ? « Désolée. Tu veux passer autre part ? Ou tu as d’autres questions ? » J’ai un peu honte de m’être emportée. Bien sûr je n’ai pas crié, ni quoi que ce soit de ce genre, mais ces paroles… Elles sont ingrates. Je suis ingrate, en disant cela. Je secoue la tête légèrement, et me guide du mur pour retrouver ma canne.

___________________
i'm wishing i could see that music lives. forever. that it's stronger than death. stronguer than time. and that it strength holds us together when nothing else can.
let us live
Shanleigh Carmody
We're here and then we're gone
avatar
Inscrit le : 11/07/2016
Messages : 2333
Avatar : Sophie Turner
Crédits : eilyam (av) | ceriztoxic (sign)
Mes rps : [DISPONIBLE] [n'hésitez pas à me mpotter]
JahanAlbaneTonyEtsukazu




Bloc notes : PROJET EN COURS :
"Traumatismes", une série photographie destinée à une exposition quand elle sera achevée. Entamée depuis bientôt un an, trois séances en tout ont été réalisées.
« Tout ce qui naît porte la mort en germe »



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Eilyam
• ÂGE : 23 ans
• BLOC NOTE :


Re: reprises des hostilités ▬ albane, le Dim 21 Mai - 18:58


reprise des hostilités - albane & shanleigh

A la réponse d'Albane, Shanleigh réfléchit quelques instants. Elle n'arrivait pas à saisir correctement l'explication, mais après tout cela ne la regardait pas plus que cela. Albane était aveugle, et c'était tout. Mais... était-ce irréversible pour autant ? Et tout cela à cause de sa mère biologique... Shanleigh eut un pincement au coeur au même moment où elle choisit d'appuyer sur le déclencheur lorsque la blonde s'écarta de la statue, en baissant légèrement la tête. Elle qui avait grandi dans une famille si aimante dans son Irlande natale, elle se voyait mal vivre le reste de sa vie avec le poids d'une telle naissance. L'enfance d'Albane n'avait peut-être pas été triste ou à plaindre étant donné qu'elle avait été adoptée, mais l'histoire de sa mère biologique n'avait pas l'air des plus joyeuses. Malgré sa timidité du début, Albane se confiait vraiment à Shanleigh, ce qui la touchait. Elle sentait que cette série allait être poignante. La rousse finit par baisser son appareil photo et regarda en direction d'Albane qui était en train de récupérer sa canne.

- Euh... On va avancer un peu, déjà. Tu as besoin d'aide ou tu peux te déplacer en te fiant au mur ?

L'histoire de la jeune aveugle était pour le moment la plus originale de toutes celles que Shanleigh avait pu entendre depuis l'arrière de son objectif. Les gens venaient généralement la voir avec un deuil pas terminé, ou un lourd regret, mais avec Albane c'était autre chose.

©LULEABY

___________________
WON'T YOU SAIL OUT TO ME ?
if i'm anchored in the deep, and maybe i'm just chasing shadows, sailing through the mist, into the abyss... if you knew, would you sail out to me ? i've been there before , all the while these ships go sailing by... i'm calling out for you.
Albane W. Hollander
Tumbling through an endless diamond sky
avatar
Inscrit le : 04/03/2017
Messages : 2262
Avatar : Chloë Moretz
Crédits : killer from a gang (avatar) ○ Beerus (signa)
Date de naissance : 07/07/1996
Mes rps :
INDISPONIBLE
INTRIGUE
RaphaelMatthew
JahanSidonie
ShanleighLullaby
Sandra


Bloc notes :


broken crayons still color the same.


○ ○ ○ ○ ○


ABOUT ME
○ Aveugle dans une mer houleuse
○ Musicienne à la dérive sur son violon
○ Confidente à ses heures perdues
○ Mélancolique de toujours


○ ○ ○ ○ ○



○ ○ ○ ○ ○



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Tris
• ÂGE : Oh, sweet sixteen
• BLOC NOTE :


Re: reprises des hostilités ▬ albane, le Ven 23 Juin - 13:22

Reprise des hostilités
ft. Shanleigh


Heureusement, Shanleigh ne s’oppose pas à partir d’ici et je hoche la tête, reconnaissante. « Non c’est bon, je vais me débrouiller avec le mur. » Ma canne glisse sur le sol, et je fais courir ma main sur le mur, pour l’instant dénué de toute pancarte informative – à moins que je ne passe tout simplement en dessous. Le musée n’accueille pas beaucoup de monde aujourd’hui, et mis à part quelques discussions qui retentissent çà et là, il n’y a que le silence pour nous accueillir. Mais un silence vivant, un silence qui n’en n’est pas vraiment un. Des bruits soudains et disparates, celui de mon bâton sur le sol, le choc léger de nos pas, une toux qui s’éteint, le frottement des jambes du jeans l’une contre l’autre… Il y a toujours quelque chose à écouter. Toujours quelque chose à observer.
Je secoue la tête, et me rappelle que je ne suis pas seule. « Tu es en quelle année, toi ? » Je n’ai pas vraiment l’impression que la différence d’âge doit être si marquée que ça. À y réfléchir, ça me surprend un peu qu’on en connaisse si peu sur l’autre. Mais après tout, on n’a pas vraiment beaucoup parlé avant. La rencontre s’est fait assez vite et sans vraiment de préparation.

Ma canne bute sur un obstacle devant moi, mais comme aucune plainte ou mouvement s’en suit et que le bâton part sur le côté et s’enfonce dans le vide, il est à parier qu’il s’agit d’un socle. Une autre œuvre. Je m’approche doucement, bras tendu en avant, pour toucher de la pierre. Ma main passe sur la surface rugueuse, et remonte un peu. « C’est quoi ça ? » Je rigole franchement en tâtant les picots qui semblent ressortir… d’une bouche ? Mais dressés horizontalement, comme s’ils avaient eu trop de mal de se tenir debout et que, de fatigue, ils s’étaient effondrés vers l’extérieur. Hum. Pas pratique  pour manger son steak-frite-salade. Je secoue légèrement la tête, et remonte le long de la statue. Mes doigts glissent sur ce que je présume être les gencives, une lèvre retroussée, et remonte sur un rebord saillant. « Cette statue a sa place ici. C’est censé représenter quoi ? »

La statue:
 

___________________
i'm wishing i could see that music lives. forever. that it's stronger than death. stronguer than time. and that it strength holds us together when nothing else can.
let us live
Shanleigh Carmody
We're here and then we're gone
avatar
Inscrit le : 11/07/2016
Messages : 2333
Avatar : Sophie Turner
Crédits : eilyam (av) | ceriztoxic (sign)
Mes rps : [DISPONIBLE] [n'hésitez pas à me mpotter]
JahanAlbaneTonyEtsukazu




Bloc notes : PROJET EN COURS :
"Traumatismes", une série photographie destinée à une exposition quand elle sera achevée. Entamée depuis bientôt un an, trois séances en tout ont été réalisées.
« Tout ce qui naît porte la mort en germe »



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Eilyam
• ÂGE : 23 ans
• BLOC NOTE :


Re: reprises des hostilités ▬ albane, le Mar 18 Juil - 19:35


reprise des hostilités - albane & shanleigh

Pendant qu'Albane, qui avait choisi de s'aider du mur, avançait prudemment, Shanleigh gardait un oeil on ne pouvait plus assuré sur elle. Elle ne voulait pas que la petite blonde heurte quelque chose, même si elle savait qu'elle devait avoir l'habitude. Depuis le temps qu'elle utilisait sa canne pour se déplacer...

Quittant un peu des yeux Albane pour regarder un peu autour d'elle, Shanleigh se fit rappeler à son travail par Albane qui lui demanda en quelle année d'études elle était. La rousse laissa quelques secondes son appareil photo retomber contre son ventre et répondit d'une voix claire :

- En seconde année, mais je pense arrêter...

Cela lui trottait de plus en plus dans la tête ces derniers temps. Stopper ses études et se lancer dans la vie active. Elle savait bien qu'elle n'avait en aucun cas besoin d'un diplôme pour devenir photographe professionnelle. Il n'y avait que le talent et les relations qui primaient sur le reste.

Un bruit devant Albane attira l'attention de Shanleigh, qui s'avança un peu vers elle, dans un mouvement de panique, avant de se rendre compte qu'il s'agissait simplement de la canne d'Albane qui avait buté contre le socle d'une statue. Elle demanda en riant ce que c'était, et Shanleigh concentra toute son attention sur l'étrange statue pour tenter de la décrire à Albane.

- Oulah... fit-elle en l'accompagnant dans son rire. On dirait un dragon chinois, tu sais, comme dans Mulan, le dessin animé. Mais les dents ressortent, c'est étrange à souhaits.

Shanleigh se sentit un peu stupide d'avoir cité un film des studios Disney, mais c'était la seule chose qui lui était venue à l'esprit en voyant cet étrange objet. Elle le regardait avec fascination, lui trouvant même un petit côté mignon.

©LULEABY

___________________
WON'T YOU SAIL OUT TO ME ?
if i'm anchored in the deep, and maybe i'm just chasing shadows, sailing through the mist, into the abyss... if you knew, would you sail out to me ? i've been there before , all the while these ships go sailing by... i'm calling out for you.

reprises des hostilités ▬ albane

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Downtown :: Le musée de l'étrange
-