Partagez| .

A milkshake please [Camille]


Joan Carlin
avatar
Inscrit le : 02/03/2017
Messages : 63
Avatar : Emmy Rossum
Crédits : Vava by Lalou
Date de naissance : 22/10/1993
Mes rps : Indisponible (4/4)
Benjamin ♥ - Eliya - Camille - Gabrielle

Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Lalou
• ÂGE : 29 ans
• BLOC NOTE :


A milkshake please [Camille], le Dim 12 Mar - 16:40

Je m'baladais sur Downtown, dans l'envie d'un truc sucré à manger ou à boire. Du coup, mon casque audio sur les oreilles je marche en rythme dans la rue, esquissant parfois un petit pas de danse sans me soucier que personne d'autre que moi n'entende la musique qui me fait danser. Je me soucie rarement de ce que pensent les gens en fait. Je m'arrête net quand je vois une boutique de Milkshake. Comment se fait-il que je ne connaisse pas encore cette boutique ? Du coup, je pousse la porte et entre.

Bonjour ! Dis-je un peu fort compte tenu que j'ai de la musique directement dans mes oreilles. Je fais un clin d’œil à un petit garçon installé avec sa maman et m'avance pour commander. La vendeuse, paraissant très jeune, me parle mais je n'entends pas un mot. Je fronce les sourcils d’incompréhension et réalise qu'en effet, avec un casque audio sur la tête je ne risque pas entendre grand chose. Je le quitte alors et attends que la jeune fille me parle de nouveau.
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: A milkshake please [Camille], le Lun 13 Mar - 17:47

Austen c'est ma ville et je la connais par cœur. J'connais ses faiblesses, ses coups de cœurs, ses caprices et je sais la lire comme on dit que les enfants du Kansas savent lire la météo. Et là, j'peux vous dire que j'ai placé toutes mes billes sur les Milkshakes. Ouais, comme ça. Alors j'abandonne pas Sushi-Rouleaux-de-printemps mais le soleil commence à revenir – soyons franc, il est jamais vraiment parti – c'est les vacances pour les étudiants, ils veulent tous faire semblant qu'il fait vraiment chaud donc c'est le moment où jamais où ils vont dépenser leur fric à bouffer des glaces. Du coup, ça a pas fait un plis, j'ai profité que Sandy ait une brioche au four comme on dit et j'ai choppé un double shift. J'commence a treize heures, je termine à la fermeture, j'ai un super pourcentage des pourboires et en plus je m'amuse bien. Surtout depuis que j'essaie de convaincre le proprio de nous mettre sur rollers comme dans les années 80. Ce serait le kif total. En attendant, j'suis en mini-short noir d'uniforme avec un collant d'uniforme noir aussi, pis un T-shirt d'uniforme toujours d'une couleur qu'on peut choisir entre le jaune poussin, le bleu azur et le rose bonbon. Moi j'ai pris le jaune. Y a une blague pas drôle imprimée dans le dos et le nom du bar sur les nibars. Je te jure. Ca irait vachement bien avec des rollers. Bref.

Aujourd'hui, y a du monde, j'ai des sous dans la sorte de tablier à poches/banane qu'on nous file et j'suis contente parce que ça fait toujours du bien par où sa passe. A côté de ça, j'ai du empêcher un crétin d'essuyer ses mains pleines de lait sucré sur l'arrière de mon jean, nettoyer au moins trois pichets, remettre de chantilly à Brian qui voulait impressionner sa nouvelle copine, une blondasse qu'il ne gardera pas trois jours, foi de Camille. Et en plus des habitués y a pas mal de nouveaux pour la saison, que le vent a apporté là comme des feuilles mortes. Par exemple, à ma table, y a une rouquine qui s'est assise. J'arrive tranquille, j'lui tend le menu et je commence à déblatérer mon discours de bienvenue. J'vois bien qu'elle m'écoute pas mais ça, c'est SON problème, pas le mien. J'suis pas payée pour qu'on m'écoute, j'suis payée pour dire mon truc, c'tout.

« ...qui coûte 2 dollars de suppléments mais si vous avez faim, c'est plus intéressant que la première option au final. Enfin, c'est comme vous voulez, comme dirais l'autre, c'est mon avis mais je le partage. Alors ? Vous avez fait votre choix ? »

J'lui fait le Grand Sourire Commercial de la mort qui tue alors que je sais parfaitement qu'elle a probablement rien entendu de mes propositions et de qu'elle a pas du même regarder le menu. M'en fiche, j'ai x temps pour prendre la commande et je vais le faire, d'autant plus que y a le groupe de 5 là, qui m'agite son pichet vide sous le nez et que je me doute bien qu'ils veulent pas que je le remplisse d'eau. J'vous l'dis moi, qu'est ce que ça serait si on vendait de l'alcool ici.
Joan Carlin
avatar
Inscrit le : 02/03/2017
Messages : 63
Avatar : Emmy Rossum
Crédits : Vava by Lalou
Date de naissance : 22/10/1993
Mes rps : Indisponible (4/4)
Benjamin ♥ - Eliya - Camille - Gabrielle

Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Lalou
• ÂGE : 29 ans
• BLOC NOTE :


Re: A milkshake please [Camille], le Mer 26 Avr - 15:11

Quand il fait beau, j'adore sortir, prendre l'air, profiter du soleil et pourquoi pas aller m'acheter une petite glace ou autre. Aujourd'hui, c'est la musique plein les oreilles que j'entre dans une boutique, et que je salue tout le monde d'une voix un peu forte. Je m'installe à une table, et tente d'écouter la serveuse sans succès. Comme une abrutie, je me rends compte que je ne peux pas l'entendre avec mon casque, alors je le quitte, espérant alors que la jeune femme reprenne ses explications du début, sauf qu'elle n'en fait rien. Quand elle me demande finalement si j'ai fait mon choix, je réponds :

Euh... non. Je passe une main dans mes cheveux pour les replacer en arrière et demande : Vous avez une carte ? sans me rendre compte qu'il y en a une à côté de moi. Un vrai boulet !

Spoiler:
 

A milkshake please [Camille]

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: Archive des rps-