Partagez| .

Even bad coffee is better than no coffee at all. ≡ Sullivan


Albane W. Hollander
Tumbling through an endless diamond sky
avatar
Inscrit le : 04/03/2017
Messages : 1835
Avatar : Chloë Moretz
Crédits : killer from a gang (avatar)
Date de naissance : 07/07/1996
Mes rps :

KellyShanleighLullaby
RaphaelSidonieMatthew


Bloc notes :

○ ○ ○ ○ ○

○ Aveugle dans une mer houleuse
○ Musicienne à la dérive sur son violon
○ Confidente à ses heures perdues
○ Mélancolique de toujours

○ ○ ○ ○ ○



○ ○ ○ ○ ○



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Tris
• ÂGE : Oh, sweet sixteen
• BLOC NOTE :


Even bad coffee is better than no coffee at all. ≡ Sullivan, le Sam 11 Mar - 21:46

Even bad coffee is better than no coffee at all.
ft. Sullivan


Que n'aurais-je pas donné pour un bon café frappé ce matin… À quatre-vingt-deux degrés Fahrenheit dans une salle surchauffée par des radiateurs déficients, bourrée d’animaux à la conscience endormie, avachis dans leurs sièges, entendant ronronner devant eux un berger indifférent. La pauvre brêle que je suis n’était pas différente des autres, et se prenait à rêver de blizzards ardents et de breuvages frais. Malheureusement, nous quittons à peine l’hiver et les glaçons ont davantage tendance à courir les rues que nos tasses. Malgré tout, j’ai tenté ma chance dans le premier Starbucks venu à la sortie des cours et, miracle, j’en suis sortie avec une de ces boissons gelées en main. Le problème maintenant que j’arpente les rues relativement calmes, c’est qu’entre mon envie boulimique et la réalisation de ce fantasme, ma température corporelle a nettement chutée. Je pressens du coup une fameuse céphalée dès les premières gorgées avalées. Tant pis, ce serait stupide de gâcher mon argent ainsi. J’avance du coup sans précaution particulière sur le trottoir, l’esprit ailleurs, prise d’une main par ma canne et de l’autre par le gobelet. Du coup, je ne fais pas trop attention aux badauds alentours, me laisse plutôt imprégner de la rumeur diffuse des conversations. Il n’y a pas beaucoup de monde par ici, à cette heure de début après-midi, il y a fort peu de chances pour que…
BAM ! On me percute violemment sur le côté et je tombe à la renverse en poussant un cri de surprise en sentant tout m’échapper des mains. Nous tombons tous les deux, le café et moi. Mon épaule suivie de mon crâne s’écrase durement sur l’asphalte froid tandis que je suis aspergée du liquide collant. « Saloperies ! » le cri de frustration et de douleur m’échappe, sans raffinement aucun. Je me redresse assez rapidement sur les genoux, cherche à tâtons ma canne, mais elle semble avoir roulé plus loin. Fait chier. Ça m’apprendra à être aveugle et à ne pas faire attention.

___________________
where words leave off, music begins

▬ “I'M WISHING I could see that music lives. Forever. That it's stronger than death. Stronger than time. And that its strength holds us together when nothing else can.” ▬ By Tris
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: Even bad coffee is better than no coffee at all. ≡ Sullivan, le Dim 12 Mar - 6:40

Sullivan mâchonnait vaguement un chewing gum en attendant que le temps passe. Il était chez une de ses grabataires sympathiques qui avaient tellement de livres à refourguer qu'il se demandait comment elles avaient réussies à ne pas foutre le feu à leurs appartements. Une allumette et "FLOUSH". Merci Grand Maman, on espère que les bijoux ont survécus. Il secoua la tête en se concentrant de nouveau sur ce qu'il était venu faire. Une belle collection de livre, c'est une mine d'or pour lui et sa boutique. On l'avait appelé pour un don de livres, une ancienne professeur d'université qui avait pris sa retraite. Il avait donc fermé le Liseron pour quelques heures. De toute façon, personne ne s'attends réellement à voir l'endroit ouvrir avant midi. Il s'était levé tôt - pour lui- et écoutait patiemment les histoires d'Austin du milieu du 18ème siècle, époque qu'enseignait la sus-dite grand mère. Vous serez ravis d'apprendre qu'il ne s'y passait pas grand chose.  Une heure plus tard, il était dehors avec une caisse pleine de livre anciens et de manuels d'histoire.

Sans trop regarder devant lui, il oscillait dangereusement d'un côté à l'autre. La caisse était trop lourde ou il avait la force d'un pot de gelé d'orange. Rachitique. Et non sucré. BREF. Il tapa dans pas mal de gens en grommelant à rythme presque régulier "Désolé", "Mhf" et "Excusez-moi". Il arrivait néanmoins à marcher d'un pas plutôt régulier jusqu'à ce qu'un chien lui passe entre les jambes. La chute arriva dans son esprit avant même qu'elle ne se produise réellement. Et le torrent d'insultes qui arriva fut à la mesure de la catastrophe.

"Ohputaindeclebsfaitchier !"

Paf.

Non content d'avoir balancé à terre ses livres, il avait également emporté une jeune fille dans sa chute. Il se retourna vers le chien errant qui fuyait.

" On se reverra sale cabot !"

Il commença à ramasser les livres en maugréant.

"Désolé, j'espère que tout va bien. Vous avez perdu quelque ch... Ah."

Il rabatta sa canne vers elle pour qu'elle touche sa main.

"Encore désolé, je... AAAH ! Nononononononon. "

Il attrapa un livre couvert de café et de glace et commença à le secouer pour en retirer l'eau en jurant d'encore plus belle.
Albane W. Hollander
Tumbling through an endless diamond sky
avatar
Inscrit le : 04/03/2017
Messages : 1835
Avatar : Chloë Moretz
Crédits : killer from a gang (avatar)
Date de naissance : 07/07/1996
Mes rps :

KellyShanleighLullaby
RaphaelSidonieMatthew


Bloc notes :

○ ○ ○ ○ ○

○ Aveugle dans une mer houleuse
○ Musicienne à la dérive sur son violon
○ Confidente à ses heures perdues
○ Mélancolique de toujours

○ ○ ○ ○ ○



○ ○ ○ ○ ○



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Tris
• ÂGE : Oh, sweet sixteen
• BLOC NOTE :


Re: Even bad coffee is better than no coffee at all. ≡ Sullivan, le Mar 14 Mar - 23:09

Even bad coffee is better than no coffee at all.
ft. Sullivan


L'individu avec lequel je me suis heurtée se met à jurer contre un chien, dont j'entends la course effrénée s'éloigner de nous. L’homme a le ton rauque des fumeurs de toujours, ceux qui sont généralement accompagnés d'une impressionnante aura qui râpe dans la gorge. D’ailleurs, la sienne n’est pas mal non plus, elle m’arrive en bouffées lorsqu’il s’accroupit à côté de moi. Je réprime un mouvement de tête instinctif, même si l’odeur me dérange – m’a toujours ennuyée. J'entends vaguement des bruits d'effets personnels qu'on ramasse, et des ronchonnements quelque peu mécontents de la tournure de la situation. Finalement l’inconnu me fait de plates excuses, accompagnées quelques secondes plus tard d’un bâton de plastique froid qui s’écrase contre mes doigts. Au moins semble-t-il que ma propre exclamation puisse passer inaperçue. « Ca va, merci. », je fais plus ou moins dubitative. Le choc est remonté dans mon bras et je risque peut-être d’avoir mal à la tête pendant quelques minutes, tout au plus. Et puis, même si ça m’énerve je ne tiens pas à faire de scandale dans la rue. C’est pas trop mon genre. Contrairement à l’autre, qui sort une nouvelle flopée de jurons. S’en suit le ballet musical des bouquins aux pages innombrables entassés sans ménagement. Je me redresse avec précaution, mais en prenant appui au sol ma main se pose sur la surface poisseuse et grenue d’un livre en fin de vie. Je le tends à l’inconnu, en espérant qu’il ne sera pas trop long à le prendre. « Je pense que c’est  à vous. » En me relevant, mon pied bute sur un objet qui ploie sous mon poids et ma chaussure vient piteusement s’écraser dans la flaque glaciale de café. Hm, ça fait plaisir. Je me penche pour reprendre le gobelet, en soupirant. Tout ça était une très mauvaise idée, finalement. Pour moi comme pour l’autre. L’autre. Avec ses livres, merde. « Hrmm… Désolée pour le café. J’espère qu’il n’y a pas trop de dégâts… ». Même si ce n’est pas de ma faute, vu la masse de bouquins qui sont tombés, ça m’ennuierait qu’il me fasse le reproche de les avoir souillé. En parlant de ça, je pense que mon top est bon pour la lessive, à sentir le tissu imprégné de liquide coller à mon abdomen. Ignorant si l’effet visuel est catastrophique, je referme ma veste dessus, au moins pour ne plus avoir le ventre en proie aux mauvais courants d’air. Je sais, petite précieuse que je suis.

___________________
where words leave off, music begins

▬ “I'M WISHING I could see that music lives. Forever. That it's stronger than death. Stronger than time. And that its strength holds us together when nothing else can.” ▬ By Tris

Even bad coffee is better than no coffee at all. ≡ Sullivan

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: Archive des rps-