Partagez| .

Première rencontre [feat. Ethan]


Aller à la page : Précédent  1, 2
Ethan Johnson
avatar
Inscrit le : 03/02/2017
Messages : 150
Avatar : Aaron Paul
Crédits : Sarabella ♥
Date de naissance : 19/10/1984
Mes rps : ParkerGabrielleAnabellaSarabella

Bloc notes :
Mon petit chevalier:
 


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Marie
• ÂGE : 24
• BLOC NOTE :


Re: Première rencontre [feat. Ethan], le Mer 17 Mai - 23:52

“C’est vrai, je crois qu’on est quitte du coup…” Conclut Ethan en accord avec Sara concernant les vannes sur leur âge. Dans le fond, le blond sait bien que cela n’a pas d’importance, l’âge c’est plus dans la tête que sur une carte d’identité. Et pour le coup, ils semblent avoir environ le même âge dans leurs têtes, et être sur la même longueur d’onde, c’est ça qui compte. Une fois installés à une table avec leur commande, ils continuent leur discussion concernant les autres prétendants de Sara, qu’elle semble avoir déjà éliminés.

“Je vois… C’est sûr que ça donne pas forcément envie d’aller plus loin du coup.” Songe le jeune homme quand la blonde décrit ses autres speed datings. C’est pas évident de percevoir le caractère d’une personne en seulement quelques minutes, alors si on y met pas du sien pour se livrer un peu, cela a peu de chances d’aboutir sur une relation intéressante…

Ethan évoque ensuite son histoire, ou plutôt celle de son fils. Il a perdu son père à peu près au même âge que Sam et sa mère, alors il est bien placé pour comprendre la douleur de son fils… Et aurait aimé qu’il n’ait jamais à vivre cela, mais malheureusement il n’a aucun pouvoir là dessus. C’est une épreuve particulièrement difficile à traverser, mais Ethan est sûr que son fils va réussir à aller de l’avant, il lui prouve tous les jours sa force à ce sujet. Si le musicien regrette presque d’avoir apporté tant de tristesse dans la conversation, Sara ne semble pas lui en vouloir au contraire, elle semble touchée par son histoire. Ethan ressert légèrement sa main dans celle de la blonde, appréciant ce contact et ce geste de soutien. Elle a raison, il n’est pas du genre à raconter ça à tout le monde, et il se surprend lui même à se montrer si bavard à ce sujet alors qu’ils se connaissent à peine. Pouvoir se parler sans filtre, c’est sans doute un bon signe pour la suite.

Le jeune papa change ensuite de sujet, et laisse naturellement la main de Sara glisser hors de la sienne. Il apprend que, comme lui, elle étudie à l’université. “J’y pensais pas, mais maintenant que t’en parles j’ai l’image forcément !” Lance Ethan dans un léger rire concernant le pole-dance. Même si cette pratique a toujours une connotation assez sexuelle, elle se démocratise de plus en plus comme une pratique sportive, alors Ethan n’aurait pas été plus choqué que ça si Sara lui avait avoué qu’elle pratiquait vraiment ce sport. Elle lui explique ensuite qu’elle étudie également la musique, comme lui.

“Si, quand j’ai découvert ton visage tout à l’heure, je me suis dit que je t’avais déjà croisé !” Confirme Ethan. A vrai dire, il l’avait remarqué en la croisant dans les couloirs, la trouvant particulièrement jolie. Mais puisqu’il ne lui avait jamais parlé, il n’a pas fait le rapprochement lors du speed dating. “Ca doit être un exploit pour toi de réussir à avoir du temps libre dis donc !” Suppose Ethan en écoutant Sara évoquer son job en plus de ses cours. “Après c’est vrai que la coloc’ est un bon moyen de pas se ruiner en loyer, et puis c’est sympa quand on s’entend bien avec l’autre personne. Je crois que j’aurais opté aussi pour cette option si j’avais pas Sam.” Avant de quitter Austin, il avait une coloc’ d’ailleurs, mais en revenant avec son fils, cela lui paraissait trop compliqué. Alors il avait fait la demande pour un logement universitaire, et il avait eu la chance d’en obtenir un rapidement. Il croque à nouveau dans sa gaufre avant de reprendre la parole. “Tu bosses dans quel bar ? Histoire que j’aille boire des coups là bas à l'occasion !”

___________________




Sarabella M. Murray
Magic exists if you Believe
avatar
Inscrit le : 21/03/2016
Messages : 2497
Avatar : La Cendrillon des temps moderne ;)
Crédits : Minako pour l'avatar & Ruby pour le gif
Date de naissance : 12/02/1987
Mes rps :
INDISPONIBLE 5/5
Ethan / Gaby / Jack Mcdo / Jordan / Sandra
(je privilégie les réponses courtes, par manque de temps.)


Bloc notes :

LBS AWARDS




Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Cathe
• ÂGE : 25 Ans
• BLOC NOTE :


Re: Première rencontre [feat. Ethan], le Sam 20 Mai - 7:16


Première rencontre en face

ft. Ethan Johnson
Même si deux rencontres sur trois avaient été catastrophiques, je ne pouvais simplement pas regretter d'y avoir participer. J'étais déjà sortie gagnante de la soirée, que le courant ait si bien passé avec Ethan. Que cet événement nous mène vers une simple amitié serait déjà une grande satisfaction. Et ce serait tant mieux si les affinités se peaufinaient et nous menaient finalement vers le commencement d'une belle histoire. Pour le moment, je ne voulais pas me faire trop d'attentes. J'avais tendance à m'attacher facilement et par expérience, je savais que ça pouvait mal se terminer, du coup, je préférais vivre un jour à la fois. Aujourd'hui, je profitais pleinement de notre rencard, même si un nuage gris s'était posé au dessus de notre tête cela ne changeait rien au fait que je passais un excellent moment et que c'était loin d'être terminé.

Je ne vivais pas dans un conte de fée, loin de là. Je ne croyais pas que la vie était toujours rose et que les malheurs ne pouvait pas exister, mais chaque fois que j'entendais une histoire triste, je ne pouvais pas faire autrement que de me sentir mal pour la personne. Je ne pouvais pas rester indifférente face à cela, ce n'était pas humain. Alors quand Ethan me raconta que c'était le décès de son ex, si on pouvait dire ainsi, qui avait fait en sorte que Sam vivait maintenant avec son papa, je ne pouvais me contenter d'être juste désolée pour le gamin. Je me mettais à sa place, à celle d'Ethan aussi qui se retrouvait du jour au lendemain avec un enfant à charge alors qu'il n'y était pas du tout préparé. C'était une situation plus que délicate, mais heureusement, l'enfant ne semblait pas trop en souffrir. Tout ce que j'espérais c'était qu'en vieillissant, il réussirait à garder en mémoire les bons souvenirs de sa courte vie passé avec sa maman. Définitivement, la vie était trop injuste. Je savais que je ne pouvais rien y faire, si ce n'était que je pouvais être présente, lui montrer que s'il voulait en parler encore, j'étais là et j'écouterais, sans porter de jugements, sans les prendre en pitié, lui et Sam. Quand il resserra sa main sur la mienne, j'affichai un mince sourire. Ce geste m'avait sembler naturel et ça ne faisait que confirmer à quel point j'avais bien fais de suivre mon instinct et d'accepter cette rencontre au grand jour.

Après cet instant de confession, il était temps de revenir sur la raison de notre présence ici; en apprendre d'avantage l'un sur l'autre. Ethan m'avait questionné sur mes occupations et je lui avais donc énuméré les cours que je suivais à l'université. C'était ce qui occupait le plus clair de mon temps, alors clairement, ce fus le premier sujet que j'abordai. Ça avait été plus fort que moi, j'avais lancé une petite blague par rapport au fait que je prenais des cours de danse, sans vraiment me douter que si Ethan n'y avait pas songer, maintenant que j'en parlais, il pourrait facilement se faire des images dans sa tête. Il me le confirma et j'échappai un rire en passant mes mains sur mon visage. «Ça m'apprendra à ouvrir trop grand ma bouche.» C'était un de défaut, j'avais pas vraiment de filtre et je disais -trop souvent- ce qui me passait par la tête, sans penser au fait que soit j'aurais l'air sotte, soit ça pouvait déranger. En réalité, je me fichais pas mal de l'image que je pouvais projeter parce que j'étais moi-même en tout temps et c'était la seule chose qui comptait vraiment. C'était à prendre où à laisser. Parler de mes cours à la FAC, ça me fit prendre conscience que le visage d'Ethan ne m'était pas inconnu. Je savais avec certitude que nous en partagions aucun cours en commun, car j'avais tendance à parler avec tous mes camarades de classe et que, forcément, il n'y aurait pas échappé. Après, même si j'avais la sensation que c'était dans l'établissement que l'on s'était déjà croisé, Austin n'était pas une si grande ville et ça aurait pu être chez l'épicier comme au Centre Commercial.  «Et bah voilà, mystère résolu!» lançais-je quand Ethan affirma que c'était bien à l'Université que nos regards s'étaient croisés. En sachant cela, je regrettais presque qu'on ait jamais eu l'occasion de se parler avant le Speed Dating. C'était un drôle d’adonc quand même, me retrouver jumeler avec un homme que je croisais régulièrement, à mon insu. Je poursuivis en lui dévoilant le métier que je faisais. C'était rien de grandiose, bosser comme Barmaid, il y avait mieux quand même, par conséquent, je ne pouvais pas me permettre de vivre toute seule. «Il est vrai qu'avec un jeune enfant à charge, ça ne te laisse pas beaucoup de marge pour trouvé un coloc sympa qui accepterait la présence d'un enfant presque H24.» En éliminant les heures où Sam est à l'école, évidemment.  «Le Austin Paradise, dans le Centre de la ville. Tu connais?» Je pris une gorgée de coca avant de reprendre. «Je ferais vite à ta place, car si j'ai l'intention de diminuer mes heures bientôt, il est fort probable, qu'éventuellement, je n'y travaille plus du tout.» Ça pouvait sembler contradictoire ce que je disais, mais en fait, c'était plutôt logique. «J'ai une copine qui tient une chaîne de pâtisserie. Elle va me prendre à l'essaie et si ça fonctionne, je risque d'aller bosser pour elle. L'avantage c'est qu'au lieu de sentir la levure à la fin de la journée, mes vêtements auront l'agréable odeur des petits gâteaux.» Encore heureux que j’aie un bon système digestif, car j'allais certainement abuser des pâtisseries et que je n'allais pas prendre un gramme de poids. «Et toi, Monsieur le musicien... À part jouer au papa exemplaire, qu'est-ce que tu fais comme boulot?» demandais-je en croquand une nouvelle fois dans mon pain-saucisse. Je ne m'attendais à rien en particulier, mais je me disais que dans tous les cas, ça pouvait pas être plus mal que bosser dans une brasserie.

© Moutarde


___________________

   
It's gonna be alright
No matter how your heart is grieving, if you keep on believing, the dream that you wish will come true~ byendlesslove.
   
Ethan Johnson
avatar
Inscrit le : 03/02/2017
Messages : 150
Avatar : Aaron Paul
Crédits : Sarabella ♥
Date de naissance : 19/10/1984
Mes rps : ParkerGabrielleAnabellaSarabella

Bloc notes :
Mon petit chevalier:
 


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Marie
• ÂGE : 24
• BLOC NOTE :


Re: Première rencontre [feat. Ethan], le Lun 29 Mai - 11:10

Même s’il connait Sara depuis peu de temps, le courant passe particulièrement bien entre eux, au point qu’Ethan lui fait des confidences sur son passé, et l’histoire qui l’a menée à avoir la garde exclusive de Samuel alors qu’un an plus tôt il ne connaissait même pas son existence. La jolie blonde semble touchée par ce récit, et compatissante sans pour autant le prendre en pitié, ce qu'Ethan apprécie. Cela dit, il préfère ne pas trop s’attarder sur ce triste sujet, et questionne plutôt Sara pour apprendre à la connaître davantage. Ethan affiche un sourire amusé à la remarque de la jeune femme concernant la danse. Il apprend donc qu’ils sont tous les deux étudiants à l’université, et comprend pourquoi le visage de la blonde lui semblait familier. Une drôle de coïncidence qu’ils soient tombés ensemble au speed dating ! A croire qu’ils avaient besoin d’un coup de pouce pour s’adresser la parole, et constater qu’ils semblent faits pour s’entendre. Le blond apprend également qu’elle est barmaid.

“Ah oui je vois !” Répond-il quand Sara évoque le Austin Paradise. “Ah ouais ? T’en as marre de bosser là bas ?” Demande-t-il quand elle lui fait savoir qu’elle va peut être bientôt arrêter ce job. “C’est vrai que c’est plus sympa comme odeur ! Et c’est peut être aussi plus agréable de travailler entourée de pâtisseries que d’ivrognes !” Fait remarquer le musicien dans un sourire. “Après, je crois que personnellement, j’aurais du mal à ne pas manger la moitié de ce que je suis censé vendre…” Admet-il, lui qui peut se montrer particulièrement gourmand. Heureusement, il a la chance de garder facilement la ligne, et son penchant pour les sucreries ne se devine pas à son physique !

“Rien de très glorieux, je livre des pizzas…” Répond Ethan en toute franchise. “Mais au moins je commence à connaitre la ville par coeur à force de la traverser dans tous les sens avec mon scooter, je pourrai me reconvertir en chauffeur de taxi si jamais ça marche pas dans la musique…” Songe-t-il dans un sourire, tentant de rester positif concernant son boulot loin d’être passionnant. Il continue sa gaufre tout en jetant un oeil au ciel, qui semble se dégager petit à petit.

“Je crois que l’orage se termine, avec un peu de chance, on va bientôt pouvoir sortir sans se reprendre une averse sur la tête !” Constate-t-il avec joie. Il est encore pas mal trempé, mais avec un peu de chance, si le soleil pointe le bout de son nez il pourra peut être l’aider à sécher plus vite.

___________________




Sarabella M. Murray
Magic exists if you Believe
avatar
Inscrit le : 21/03/2016
Messages : 2497
Avatar : La Cendrillon des temps moderne ;)
Crédits : Minako pour l'avatar & Ruby pour le gif
Date de naissance : 12/02/1987
Mes rps :
INDISPONIBLE 5/5
Ethan / Gaby / Jack Mcdo / Jordan / Sandra
(je privilégie les réponses courtes, par manque de temps.)


Bloc notes :

LBS AWARDS




Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Cathe
• ÂGE : 25 Ans
• BLOC NOTE :


Re: Première rencontre [feat. Ethan], le Mar 30 Mai - 16:17


Première rencontre en face

ft. Ethan Johnson
«Non, ce n'est pas ça.» Ce n'était pas que j'en avais marre du Austin Paradise, mais ce n'était pas vraiment l'idéal comme boulot. J'y bossais depuis mon installation au Texas et ça avait grandement dépassé, mais je ne voulais pas passé ma vie derrière un bar. «J'ai juste une autre opportunité qui s'offre à moi.» Je souris avant de lui expliquer la situation de manière plus détaillée. Ce serait plus avantageux sur le court thème, en attendant d'obtenir mes Diplômes. «Mon dieu, m'en parles pas.» dis-je en cachant mon visage derrière mes mains quand Ethan évoqua les ivrognes.  «J'en ai vu de toutes les couleurs et c'était pas toujours beau à voir. Crois-moi.» Des hommes qui avaient trop bu et qui s'en permettaient plus que nécessaire. Qui parlaient tellement fort à casser les oreilles de tout le monde. Qui se battaient au milieu de la place sans raison apparente. J'avais assez donné. «Je vais devoir apprendre à me dompter aussi. Je suis une vraie bibitte à sucre. Y'a toujours un truc à grignoter des mes placards. Plus souvent des petits gâteaux et des tablettes de chocolat. J'y peux rien, c'est trop irrésistible.» Ça nous faisait donc un nouveau point commun, voir même deux, parce qu'à deviner la silhouette du jeune homme sous son tee-shirt encore humide, on ne croirait pas qu'il soit tant gourmand.

Nous avions parler de mon job mais je voulais savoir ce que lui faisait en dehors de la FAC. «Là on peut dire qu'on fait la paire!» lançai-je quand Ethan annonça qu'il livrait des Pizza pour gagner sa vie. «Non mais parce que la bière et la pizza, ça ne fait qu'un. Tout le monde sait ça.» Je rigolais, plus ou moins. Au sens propre, c'était pas faux comme image, mais au sens figuré c'était autre chose. Je ne voulais pas avoir l'air de la fille qui veut tout précipité à cause du trop plein de coïncidences. «Faut voir. T'aurais pas peur de te faire attaquer par un fou furieux?» Bon les attaques comme telle dans les Taxis, on ne voyait ça que dans les films, rarement dans la réalité. J'aimais bien dramatiser un petit peu la situation, d'autant plus qu'Ethan ne semblait pas sérieux sur ce point. «Tas un scooter donc.» Comme si l'information venait tout juste de se rendre à mon cerveau. «C'est moins d’entretien qu'une voiture, j'imagine.» Forcément, mais je ne disais pas cela pour paraître prétentieuse ou quoi que ce soit. C'était simplement une observation.

Je portai la dernière bouchée de mon hot-dog à ma bouche avant d'essuyer le bout graisseux de mes doigts sur une serviette de papier, puis mon regard se fixa sur l'extérieur en même temps que le musicien. La pluie avait cessé et le ciel semblait vouloir se dégager, ce qui égayait d'avantage la journée. Un sourire illumina mon visage «Il aura pas été si pénible cet orage finalement.»  Ce n'était pas pour s'en plaindre. «Quand tes prêt à te prendre une raclée.» dis-je avant de me lever de mon banc, un air de défi sur le visage. Il fallait bien que je sois optimiste un petit peu, parce que partit comme c'était, j'allais définitivement perdre la partie. Nous avions quittés la table pour retrouver le terrain de mini golf. L'orage n'avait pas trop rafraîchit la température, et malgré mon haut collant à ma peau, je préférais me départir du veston d'Ethan pour lui rendre. «Merci de me l'avoir prêté, ça m'aura garder bien au chaud.» D'abord je n'étais pas si pudique, enfin jusqu'à un certain point, mais je savais qu'avec la minceur du tissu, ce serait vite sécher.

© Moutarde


___________________

   
It's gonna be alright
No matter how your heart is grieving, if you keep on believing, the dream that you wish will come true~ byendlesslove.
   
Ethan Johnson
avatar
Inscrit le : 03/02/2017
Messages : 150
Avatar : Aaron Paul
Crédits : Sarabella ♥
Date de naissance : 19/10/1984
Mes rps : ParkerGabrielleAnabellaSarabella

Bloc notes :
Mon petit chevalier:
 


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Marie
• ÂGE : 24
• BLOC NOTE :


Re: Première rencontre [feat. Ethan], le Jeu 8 Juin - 20:49

“Je comprend, ça fait du bien de changer parfois.” Répond simplement Ethan lorsque Sara lui explique qu’elle a décidé de saisir l’opportunité de changer de travail. “J’ai pas de mal à te croire !” Ajoute-t-il dans un rire à propos des piliers de comptoir. “Y’avait pas trop de mecs bourrés qui te draguait avec trop d’insistance ?” Demande-t-il par curiosité, songeant que Sara devait avoir pas mal de succès auprès des clients. Il sourit ensuite en constatant qu’ils semblent aussi accro au sucre l’un que l’autre. “J’en connais une qui va se jeter sur ses tablettes de chocolat à peine rentrée du boulot.” Fait-il remarquer, imaginant avec amusement la blonde combler sa frustration de la journée à peine passé sa porte d’entrée.

“Je crois qu’on ne peut que s’entendre si on est d’accord sur ce point : pizza-bière c’est le duo parfait. Et avec une pâtisserie en dessert, ça peut être encore mieux...” Ajoute le musicien en faisait référence au futur métier de la jeune femme. Que ce soit avec une bière ou un bon dessert, Ethan dit rarement non à une pizza… Malheureusement (ou heureusement pour son corps), il en livre bien plus qu’il en mange.

“Ça arrive que dans les films ça !” Fait remarquer Ethan à propos des fous furieux. “Heureusement d'ailleurs, sinon j’aurais déjà peur qu’un fou m'agresse pour me voler mes pizzas…” Ajoute-t-il dans un sourire. Il a tendance à voir la vie un peu trop rose, mais en même temps s’il commence à avoir peur de tout, il ne ferait plus rien ! “Il est pas à moi, c’est un scooter de la pizzeria où je bosse à vrai dire… Mais je réfléchis à m’en acheter un ou une voiture, c’est quand même un peu chiant d’être dépendant des transports en commun.” Explique-t-il. C’est vrai qu’une voiture ne représente pas le même coût, mais avec un enfant c’est tout de même plus sécurisé… Ethan se laisse encore le temps de la réflexion avant de faire cet achat.

Une fois sa gaufre terminée, il boit la fin de sa canette de soda avant de reprendre la parole. “Je crois que la météo avait juste compris qu’on avait besoin de reprendre des forces.” Lance-t-il avant que Sara le mette au défi de reprendre leur partie. “Si tu tiens vraiment à ta défaite, on y retourne quand tu veux !” Lance-t-il dans un sourire avant de se lever à son tour. Ils se dirigent vers le trou six pour reprendre leur parcours où ils l’avaient arrêté. “De rien.” Répond il dans un fin sourire avant de récupérer sa veste et de l’enfiler. “Allez, je me dévoue pour tester le terrain.” Lance-t-il en voyant l’état de la piste, encore trempée. Le parcours comporte un grand et large virage, et également un raccourci qui mène directement près du trou si on vise assez bien pour faire passer la balle dans un petit tuyau. Ethan se met en place et tente la piste large, conscient qu’il ne ferait que perdre du temps en essayant de passer par le raccourci. Malgré l’eau qui ralentit la balle, il termine en 5 coups. “A toi de me montrer ton talent !” Lance-t-il dans un nouveau sourire en laissant la place à Sarabella.

___________________




Première rencontre [feat. Ethan]

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

La boite à souvenirs :: En ville :: South Austin :: Peter Pan mini golf-