Partagez| .

I'm your fanboy ∞ Elvis


Invité
Invité
avatar
Afficher


I'm your fanboy ∞ Elvis, le Mar 7 Mar - 17:53

« I'm your fanboy »
∞ Elvis D. Orlando
Dans ma courte vie, j'ai été fan de beaucoup trop de choses. Enfant, c'était des camions de pompier. Aujourd'hui, c'est le football américain, les films d'horreurs aussi. Puis, dernièrement, c'est un certain Elvis que j'ai adoré. Un youtuber pourtant pas si connu qu'on pourrait le penser. Le mot est un peu exagéré, parce que je n'ai jamais créé de blog sur lui ou même imprimé des posters à son effigie. Néanmoins, j'ai toujours eu beaucoup d'admiration pour son travail. J'aime regarder ses vidéos, notamment ses critiques de films et ses vlogs lorsqu'il voyage. Ça me permet de m'évader de mon quotidien, d'oublier que je me sens parfois coincé par mes études, mon boulot et ma vie de famille. Alors, quand je l'ai rencontré peu de temps après mon arrivée à Austin, je n'ai pas pu m'empêcher d'aller l'aborder. Je ne sais plus qu'elle excuse j'ai utilisé ce jour-là, mais elle devait être assez bonne puisque nous sommes devenus des amis très proches. Parfois, notre relation dépasse même le stade amical... Physiquement on se plait et on s'attire, alors pourquoi s'en priver ? Cependant, je me sens bête de devoir lui avouer que je le connais depuis plus longtemps qu'il le pense, alors je ne lui ai jamais dit.

Plusieurs mois après, on en est là. Assis sur son canapé, à regarder "Psychose". Ce film vu et revu, mais les classiques sont mes préférés et j'avais besoin de quelque chose de calme pour notre soirée. En ce moment je me sens épuisé. Plus que d'habitude. Mes entraînements de football sont de plus en plus longs et mes heures tardives au boulot ne m'aident pas à récupérer. Heureusement que j'ai Mila, mon unique motivation pour ne pas tout arrêter. En parlant de ma tête blonde, ce soir je l'ai laissé avec sa nourrice. J'avais besoin de repos et de réconfort auprès d'Elvis. Seulement quelques heures en toute quiétude, loin du bruit de la résidence universitaire et des percussions vite irritant de la table musicale de ma fille.

Ma tête est posée sur l'épaule de mon ami. Je suis si loin dans mes pensées, que mon esprit n'est plus sur terre. Je suis probablement arrivé jusqu'à Neptune. Je ne sais même pas si Elvis s'est rendu compte de mon absence. Il faut dire que même si j'adore l'oeuvre d'Hitchcock, c'est loin d'être un film avec beaucoup d'action. D'un coup, une envie de briser le silence me vient, alors je tourne la tête vers le beau gosse à ma droite, en posant mon menton sur son épaule et en affichant une petite moue toute mignonne. « J'ai un truc malaisant à te dire. Tu dois promettre de ne pas te moquer ! » J'affiche un petit sourire lorsque nos regards se croisent. Je me sens bien avec lui, même si on se dispute pour rien parfois. On se réconcilie toujours encore plus vite. Je n'ai plus envie de lui cacher cette petite anecdote à présent. Je me sens d'humeur à échanger des confidences.
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: I'm your fanboy ∞ Elvis, le Mer 8 Mar - 0:28




Shit, le calvaire commence au moment ou il me dis le nom du film qu'il a choisie. Psychose. Je me demande parfois si il ne me puni pas avec ces films. Il sais que je l'ai déjà vues et que je déteste regardé deux fois le même film, surtout lorsqu'il date des année soixante. Mais c'est à son tour de choisir le film, je dois respecté les règles imposé par ce dictateur. Il est là, poser contre moi à regardé le film pendant que je regarde mes réseaux sociaux, tweet, regarde les snapchat que m'envoie mes abonnés, tout ça avec la plus basse luminosité pour pas qu'il s'en aperçoive. Du moins pas tout de suite. Je me retrouve parfois à lui caresser son cuir chevelu tout en lui massant le crane. Sérieux il a de la chance d'avoir un corps de rêve, je suis beaucoup trop laxiste avec ce mec. Mais comment peut on désobéir à ce si joli dieu ?

On sais rencontré un jour au parc. J'étais poser entrain de fumé quand ce bel étalon est venu m’accostai pour me demander une cigarette. Je suis tombé directement amoureux de son sourire, j'ai donc fait un peu la conversation, j'ai appris qu'il venais d'arrivé alors c'est sans arrière penser que je lui est donné mon numéro de téléphone et proposé de lui faire visité la ville en toute amitié. Puis tel un prédateur sexuel je l'ai facebooké pour voir qu'il était attiré par les hommes donc je l'ai baiser. Simple, clair, direct et honnête. Mais après on à beaucoup parlé et c'est également devenu un ami. Dur à croire hein ? Et bien oui mesdames, le sexe peu créer des amitiés.

Il me coupe dans la lecture de mes mentions pour me demandé de pas me moquer. Il me connais très bien maintenant, il sais éperdument que même si je le promet, je me moquerais forcément. Je decide de profité de l'occasion pour me mettre debout, il tombe donc de tout son long sur le canapé. Je prend place sur son ventre pour attrapé la télécommande et coupé le film. Je lance Spoon me de Elliphant sur les enceintes placé dans toute la maison avec mon smartphone. Je me remet debout, d'un air sérieux et réfléchie pour essayer de découvrir son mystères avant même qu'il me le dévoile. Je vais en marchant dans la cuisine non loin du canapé tout en réfléchissant à haute voix tout en fessant deux mojito.

- D'après les lois de la physique, tu ne peux pas être enceinte. Tu ne va pas m'avouer non plus que tu à un enfant puisque tu m'as déjà parler de Mila. Bien que je pourrais me moqué du faite que tu aimes le vagin qui est quelques choses de totalement voué à Satan. Tu ne va pas me dire également que tu as un micro pénis puisque je l'ai déjà vue, bon avoué que tu as subis un opération pour agrandir ton sexe pourrais être sujet a moquerie mais je vais pas m'en plaindre. Peu être que c'est une bourde que tu as fais resemant ? Soite, mais alors pourquoi le dire en pleins milieu du film alors que tu étais captivé par ce magnifique noir et blanc. C'est probablement quelques choses d'un peu plus important.

Je retourne à ma place et lui temps son verre.

- Mais en même temps c'est pas quelques choses de trop grave. Genre tu va pas me dire que tu as le Sida. Donc il faut que je trouve un entre deux. Quelques choses de grave mais pas trop. Souvent c'est liè via les sentiments d'après une études prouvé scientifiquement par des scientifiques. Et si on met le facteur Pi au carrer cela donne Pipi... Le pipi sors par le zizi, engin servant également au rapport sexuel. Tu as des rapports sexuel avec moi. Si on met en relation toute nos donné sa donne quelques choses de sentimental avec le sexe. Dit moi, tu ne serais pas tombé amoureux de moi et tu voudrais me demandé en mariage mais tu trouves que c'est un peu trop tot ? Gros fragile que tu es c'est probablement sa. Et bien je vous stop tout de suite monsieur Harding, je ne suis pas un homme aussi facile. Vous avez eu mon cul, mais vous n'avez pas encore mérité ma main.

La musique change et Love me badder de la même interprète se fais entendre. Je lui dis la dernière réplique en me noyant dans son regard gêné. Je peux même sentir de l’incompréhension et de l'amusement dans ces deux perles magnifiques.Je me perd dans son visage d'ange. Comme si j'étais dans un film et que la camera fessais un travelling avant sur ce petit minois. Je ne vois que ces yeux, son nez et ces magnifiques lèvre. Sérieusement, Kylian est vraiment un ami, mais je ne comprendrais jamais mon culte du corps masculin. C'est comme si mon pénis étais mon deuxièmes cerveaux et que parfois il arrivais à prendre le contrôle sur mon cerveaux principal lorsque je suis en présence devant un dieu. Je me met a genoux au sol, posant mes mains sur son genoux pour y faire venir ma tête. Le regardant de bas, bien que cette expression existe probablement pas et l’interroge pour la dernière fois.

- Du coup tu veux me dire quoi ? Je promet de pas me moqué si c'est quelques choses de sérieux, sinon je te défonce. Et tu sais que je le ferais.







Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: I'm your fanboy ∞ Elvis, le Ven 10 Mar - 17:51

J'ai bien remarqué qu'il avait été ailleurs toute la soirée et c'est ce que j'aime le plus dans notre amitié. Je pense que lorsqu'on est assez à l'aise pour rester des heures en compagnie d'une personne sans se sentir obliger de parler, c'est que notre relation a évolué au point qu'on peut tout se permettre. Plus besoin des formules de politesse forcées ou de mentir sur nos goûts pour ne pas se sentir jugé. Le principal c'est qu'on est tous les deux seuls et que je peux profiter de son épaule musclée pour me reposer.

Cependant, le beau brun décide de se lever brusquement et me laisse tomber comme une merde sur son canapé. J'aurai peut-être dû fermer ma gueule en fait. J'étais si confortable dans cette position. J'ai parfois l'impression d'être beaucoup plus câlin que lui, mais je l'assume. Me voilà maintenant bien revenu à la réalité à cause de ma chute de plusieurs centimètres. Le jour où ce connard se montrera galant, il n'est pas prêt d'arriver ! Elvis me vole la télécommande et s'offre le droit de couper mon film pile au moment où Norman Bates allait se rincer l'œil à travers un trou dans le mur. « HEY ! » Dis-je d'un ton faussement énervé et en fronçant les sourcils. Il ne semble même pas m'écouter. En vérité, je m'en fous royalement qu'il mette fin à ma séance de cinéma. J'ai tout simplement envie de lui faire mon aveux, mais pour ça je dois m'assurer d'avoir quelque chose contre lui avant. Je ne veux pas qu'il en profite ensuite pour se moquer de moi à la moindre occasion.

Le youtuber n'attends pas et lance une musique que je ne connais pas. Elle a l'air sympa. Puis il s'éloigne vers la cuisine sans même me prêter attention. Je me redresse et me tourne dans sa direction, toujours les fesses posées sur l'un des coussins. Flemme de le suivre, je préfère me faire servir. Un rire m'échappe tandis qu'il tente de faire des suggestions. Comme toujours il en fait de trop et ça m'amuse. Cette fois-ci je ne pointerais pas le doigt sur le fait qu'il critique la beauté du corps de la femme, alors qu'il est lui-même bisexuel. À quoi bon ? Le principal c'est qu'il aime mon corps et que j'ai moins de concurrence niveau sexuel. Je ne réponds pas tout de suite, j'imagine qu'une gorgée de son délicieux mojito va sans doute me donner un peu de courage. Ce mec aurait pu être barman, c'est toujours lui qui m'offre de l'alcool. J'attrape le verre et il continue dans sa lancée. Elvis pense s'approcher de plus en plus de ma révélation, alors qu'il s'en éloigne complètement. Je me sens embrassé, je sais qu'il va en faire tout un plat alors qu'en fait ce n'est pas si énorme... Et pour ne pas m'aider, il se met à plonger son joli regard dans le mien.. Intimidé par la beauté de ce dieu vivant, je baisse les yeux. « Non déjà je vais t'arrêter tout de suite ! Le seul Elvis qui fait battre mon cœur est mort bien avant ma naissance. Désolé de te décevoir, mais tu es et tu resteras toujours mon bouche-trou. Dans tous les sens du terme. » Bien sûr que ce n'est pas la vérité et je sais qu'il ne va pas en douter. C'est mon ami, c'est donc c'est une personne qui compte beaucoup pour moi. Par contre, de là à le demander en mariage ? Il ne faut pas qu'il se fasse trop d'idées le coco. J'admets par la même occasion aimer le vieux rock, celui des années soixante. C'était la belle époque et j'aimerais tellement avoir l'occasion de voyager dans le temps parfois.

Je laisse mes yeux poser sur ses lèvres si bien dessinées... Ça m'évite de me laisser avoir par ses belles paroles. Il me demande plus sérieusement ce que je voulais lui dire, me menaçant comme à son habitude, sans réussir à m'impressionner. J'en ferais qu'une bouchée de cette victime. Elvis s'allonge ensuite sur mes jambes et j'en profite pour tenter de le rendre un peu plus doux à ma manière. D'une main, je pause mes lèvres sur mon verre pour boire un coup. L'autre, je la laisse glisser sur son torse. Je le caresse par-dessus son t-shirt avec un petit sourire complice. J'ose enfin affronter son regard à nouveau et j'en profite pour afficher un air de chien battu. Rien de mieux que la manipulation, il faut qu'il se laisse avoir par ses sentiments. « Crois-moi, tu vas adorer ce que je vais te dire ! Mais je dois avoir la garantie que tu ne vas pas te moquer, démerde-toi... Dis-moi quelque chose que j'ignore sur toi avant par exemple ! »

I'm your fanboy ∞ Elvis

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: Archive des rps-