Partagez| .

You're gonna win or you're gonna lose


Matthew Strugatsky
Don't be mad cause I'm doing me better than you doing you
avatar
Inscrit le : 08/01/2017
Messages : 119
Avatar : Trevor Stines
Date de naissance : 19/05/1994
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


You're gonna win or you're gonna lose, le Mar 7 Mar - 17:32


Quand le médecin m'a annoncé que je ne pourrais pas jouer pendant 2 mois à cause de mon genou, j'étais dévasté. Ça se comprend, non? Deux mois sans entraînement, deux mois à regarder chaque match depuis le banc, c'est absolument terrible. Et quand on est capitaine de l'équipe, c'est encore pire. Mais les deux mois sont passés relativement vite et avec un peu de rééducation, je suis quasiment tout neuf. Et puis, même si je me suis pas entraîné avec les autres, ça ne m'a pas empêché d'aller faire des séances de musculation au gymnase, histoire de renforcer le haut du corps. J'ai du mal à prendre de la masse, c'est mon corps et mon métabolisme qui veulent ça, mais ça ne m'empêche pas d'essayer.

Aujourd'hui j'ai décidé de me focalisé sur les bras, et les triceps plus particulièrement, et au bout d'une heure je n'en peux plus, et j'ai les muscles en feu. Je me relève de la machine avec un sourire et m'essuie le visage avec une serviette avant de descendre une demi bouteille d'eau. Ca fait du bien. J'avais besoin de ça, histoire de me changer les idées. C'est que toujours pas digéré le fiasco d'hier, avec mon entretien d'embauche foiré au Domain... Mais bon, il est temps de passer à autre chose. J'ai déjà repéré deux petites annonces intéressantes, dont une pour un job de serveur très près de la fac. Pas de bus à prendre, ça serait encore mieux.

Je suis sur le point d'aller me doucher quand j'aperçois le coach Maisonneuve qui entre dans le gymnase, et qui regarde un peu partout comme s'il cherchait quelqu'un. Je doute que ce soit moi mais je m'approche quand même de lui avec un grand sourire. Parmi tous nos entraineurs, je dois dire que c'est mon préféré. "Hé Coach," je dis quand j'arrive à son niveau en lui tendant la main. "Je peux vous aider?"

Nell Maisonneuve
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 21/12/2015
Messages : 3399
Avatar : Dave Franco
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 04/09/1991
Bloc notes :


Afficher


Re: You're gonna win or you're gonna lose, le Sam 11 Mar - 11:04


Pourquoi est-ce que c’est toujours sur moi que ça tombe, franchement, ce genre de trucs ? J’ai une tête de bonne poire qui dit amen à tout, capable de tout encaisser ? Ils ne se rendent pas compte les autres professeurs que sous cette carapace de petit farceur un brin idiot parfois, se cache en réel cœur qui n’a envie de faire de mal à personne. Pourtant, lors de notre réunion hebdomadaire, c’est moi qui ait été nommé pour annoncer la mauvaise nouvelle à Matthew. Aucun de mes collègues n’a voulu se dévouer et m’ont gentiment mis en charge de cette tâche ingrate. Je suis sorti de la salle, décomposé et franchement triste. J’entraine l’équipe de crosse depuis mon arrivée pratiquement et d’aussi loin que je sache, Matthew en a toujours été le capitaine. Il prend son rôle au sérieux mais malheureusement, après deux mois d’arrêt, j’avoue que l’équipe est de plus en plus difficile à tenir. Ils ont besoin d’un leader sur le terrain et pas de quelqu’un capable de les encourager uniquement depuis le banc de touche. J’en ai bien conscience de tout cela mais je doute que l’élève prenne bien la nouvelle.

Prenant mon courage à deux mains, je le cherche partout dans le gymnase et les différentes salles de sport. Je commence même à désespérer lorsque naturellement, il vient vers moi, aussi gentil qu’à son habitude. Comment est-ce que je vais pouvoir lui annoncer ça moi ? Je lui adresse un sourire, bien mal à l’aise dans mes baskets pourtant, et je lui serre la main qu’il me tend. « A vrai dire, c’est toi que je cherchais. J’ai besoin de te parler. » J’ai un air gêné, c’est indéniable. « Tu peux venir avec moi dans le bureau ? » Un lieu clos sera bien mieux pour la discrétion et je pense que c’est le genre de nouvelles qu’il a besoin d’apprendre en étant assis si son poste lui tient autant à cœur que ce que je pense.

Je rejoins donc mon bureau, l’invitant à s’asseoir une fois que nous y sommes arrivés. « Comment ça se passe au niveau de ta rééducation ? Tu sais si tu vas pouvoir rejouer bientôt ? » J’essaye de commencer en douceur, comme si les réponses qu’il va m’apporter pouvaient me donner une excuse valable pour la suite.

___________________
Matthew Strugatsky
Don't be mad cause I'm doing me better than you doing you
avatar
Inscrit le : 08/01/2017
Messages : 119
Avatar : Trevor Stines
Date de naissance : 19/05/1994
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: You're gonna win or you're gonna lose, le Lun 13 Mar - 21:16


Ah, il semblerait que j'ai tort, puisque c'est bien moi que le coach est venu voir. Il me le dit en me serrant la main, et je vois tout de suite à son air embarrassé que y'a un truc qui cloche. Et quand il me demande de le suivre jusqu'au bureau, ça ne fait que confirmer mes soupçons. J'ai la gorge serrée et les mots ne sortent pas alors je hoche la tête pour acquiescer. Qu'est-ce qu'il va bien pouvoir m'annoncer? Est-ce que quelqu'un est mort? Blessé? Mon cœur se met à battre à cent à l'heure. C'est peut-être pas grand chose. Si ça se trouve c'est juste moi qui me fait des films, et il veut simplement me parler des prochains matchs, histoire de discuter tactiques contre nos adversaires.

Je le suis et m'assois sur le siège réservé aux visiteurs quand il m'y invite. Quand il me parle de rééducation, mon visage s'illumine. "Oh, le docteur m'a dit que j'en aurais fini avec la rééducation dans quelques jours, donc je pourrais reprendre les entraînements comme tout le monde dès lundi prochain!" je m'exclame, enthousiaste comme toujours. J'irai pas dire que le sport, c'est toute ma vie, mais je fais partie d'une équipe de crosse depuis que j'ai 9 ans, et ça me permet de me sociabiliser un peu quand j'aurais tendance à me replier sur moi, donc oui, c'est important pour moi, surtout que je ne ménage pas mes efforts, même avec mes études et mes répétitions de violoncelle. "J'ai vraiment hâte!"Fouler l'herbe du terrain, sentir les muscles de mes jambes travailler quand je cours avec mes coéquipiers, crier mes directives pour mener mon équipe à la victoire...
Nell Maisonneuve
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 21/12/2015
Messages : 3399
Avatar : Dave Franco
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 04/09/1991
Bloc notes :


Afficher


Re: You're gonna win or you're gonna lose, le Sam 18 Mar - 9:33

Je hoche la tête avec un sourire gêné. Décidemment pas la réponse que j’attendais, bien que je suis ravi que Matthew puisse revenir dans l’équipe et que c’est tant mieux si c’est la fin de douleur et de galères à devoir aller à ses séances de rééducation. Je suis loin d’être un monstre et de vouloir le pire pour mes étudiants, bien au contraire. « C’est super ! » Je lui réponds, montrant au maximum mon enthousiasme même si je suis de plus en plus embarrassé. « Avec toi de retour dans l’équipe, on va forcément gagner les prochains matchs ! » Un nouveau sourire rejoint mon visage, déviant du sujet principal. Il faut que je prenne mon courage à deux mains et que j’ose lui annoncer la nouvelle mais comment ? Je joins mes mains et les pose en face de moi sur le bureau, les serrant par l’effet du stress. « Malheureusement, tu ne vas pas pouvoir revenir en tant que capitaine de l’équipe Matthew. » Je prononce son nom, comme dans les moments graves à la télévision. « Je suis vraiment désolé ! S’il n’y avait que moi… » Oui, je n’ai jamais pris part à cette décision et à vrai dire j’avais même voté pour qu’il reste capitaine mais ma voie n’a pas eu beaucoup d’impact. « Les coachs ont décidé que Mckillan serait capitaine à compter de vendredi prochaine. » Je baisse les yeux, n’osant même plus l’affronter ou croiser son regard. Une boule se crée au niveau de mon estomac, craignant la réaction du jeune homme. Mon dieu, que m’ont-ils demandé de faire ?!

___________________
Matthew Strugatsky
Don't be mad cause I'm doing me better than you doing you
avatar
Inscrit le : 08/01/2017
Messages : 119
Avatar : Trevor Stines
Date de naissance : 19/05/1994
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: You're gonna win or you're gonna lose, le Lun 3 Avr - 9:36


Non, y'a définitivement quelque chose qui va pas. Le coach a l'air content pour moi, content de mon retour, et oui, j'ai bien l'intention de gagner les prochains matches, 1) parce que je n'aime pas perdre et 2) je sais que si on perd, ça me retombera dessus d'une manière ou d'une autre. Mais il y a un mais, j'en suis convaincu. Mes angoisses reviennent au galop, et mon mauvais pressentiment est rapidement confirmé lorsqu'on m'annonce que je ne serai plus capitaine de l'équipe. Je crois d'abord à une mauvaise blague, mais on n'est pas le 1er avril, et Maisonneuve est pas du genre à faire des blagues cruelles comme ça. Non, c'est l'affreuse vérité qu'il vient de m'annoncer, et il a l'air désolé, mais ça me fait de belles jambes, à moi.

C'est pas possible, c'est un vrai cauchemar. Et me remplacer par McKillan, en plus? Pas qu'il soit mauvais, mais le mec est pas du tout fait pour être leader... J'ouvre ma bouche mais aucun son ne sort, et je réalise alors que je suis au bord des larmes. J'ai honte, je sens mon visage s'empourprer, et j'essaye de me reprendre pour faire bonne figure.

"Pourquoi maintenant?" je réussis alors à demander, la voix plus tremblante que ce que j'aurais voulu. C'est vrai, ça. Pourquoi maintenant? Pourquoi attendre deux mois que je sois prêt à revenir avant de me faire cet affront? Je suis censé le prendre comment, sérieusement? Ils croient vraiment que je vais me donner à fond pour l'équipe alors qu'ils n'ont aucune considération pour moi, maintenant? Je me pince le bras dans l'espoir de me réveiller, mais non, ce n'est pas un mauvais rêve.

Nell Maisonneuve
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 21/12/2015
Messages : 3399
Avatar : Dave Franco
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 04/09/1991
Bloc notes :


Afficher


Re: You're gonna win or you're gonna lose, le Mar 11 Avr - 19:39

Ma réponse semble n’avoir aucun impact, ou en tout cas pas forcément ce que j’attendais. Je sais que Matthew n’est pas un adolescent violent mais à sa place, je me serais sans doute levé et envoyé tout valsé. Je n’entends aucun son sortir de sa bouche et j’ai encore plus peur pour la suite. Je me sens encore plus mal et j’ai presque envie de lui dire que tout cela n’est qu’une mauvaise blague, ou même mieux une caméra cachée mais je ne peux pas car ce serait alors ma tête qui serait mise à prix et je ne peux pas me permettre de perdre mon emploi avec le passé que j’ai. Je vois son visage se transformer et j’aimerais faire quelque chose mais au lieu de ça, je reste cloué sur mon siège, comme paralysé. Et la question cruciale arrive, celle qui risque de m’achever, celle à laquelle je ne sais absolument pas quoi répondre. « Ils en parlaient depuis un moment mais ça n’a pu être acté que cette semaine… » Je déglutis difficilement, me rendant bien compte de la souffrance que je suis en train de faire endurer à cet étudiant. « Tu as pris trop de retard et ils pensent que tu ne vas plus être au top de ta forme après une absence de deux mois sur le terrain. » Il était présent pourtant dans les gradins et je l’ai vu soutenir son équipe quoi qu’il arrive, suivre toutes les tactiques des matchs… Même moi, j’ai bien du mal à comprendre dans le fond et je n’aime pas être le méchant. « Crois moi, ça ne me fait pas plus plaisir qu’à toi que ce soit l’autre abruti qui hérite de cette place… » Je resserre mes mains encore, sentant la pression de mes doigts les uns contre les autres. « S’il pouvait se casser une jambe aussi celui-là… » Je me surprends à penser à haute voix, sans le vouloir.
Matthew Strugatsky
Don't be mad cause I'm doing me better than you doing you
avatar
Inscrit le : 08/01/2017
Messages : 119
Avatar : Trevor Stines
Date de naissance : 19/05/1994
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: You're gonna win or you're gonna lose, le Mer 12 Avr - 23:04


"Je vois," je réponds après quelques secondes de silence absolu, et je me surprends moi-même en entendant à quel point ma voix est glaciale et mon ton cassant. L'incompréhension et le désespoir ont commencé à laisser place à une rage sans nom, et me connaissant, ça ne va que s'empirer dans les prochaines heures. Au fond de moi, je sais que ce n'est pas la faute du Coach Maisonneuve, mais pas de chance pour lui, c'est lui qui se trouve en face de moi. Il m'explique ensuite que la procédure est en marche depuis quelques temps déjà, que ça n'a été officialisé que maintenant. Quand je pense que pendant tout ce temps, tous ces entrainements à encourager mes coéquipiers depuis le banc de touche, tous les matches suivis depuis les gradins, les sessions tactiques... Ils savaient. Tous autant qu'ils sont. Ils savaient, et ils ne m'ont rien dit. M'ont laissé penser que tout allait pour le mieux. Bande de lâches. D'hypocrites. Vieux cons sans couilles.

J'ai beau entrer dans une colère sourde et absolue, je ne peux pas me résoudre à en vouloir à McKillan. Oh, il sera certainement ravi de la promotion, mais il n'y peut absolument rien. Pas plus que moi. Qu'il se casse une jambe maintenant ne changera rien, à part refiler le titre à quelqu'un d'autre d'encore moins méritant. "Ça serait quand même dommage de perdre deux joueurs d'un coup." Parce que faut pas me prendre pour une bille non plus. Je vais certainement pas continuer à jouer pour l'équipe de la fac. Et j'aurais jamais cru penser ça un jour, mais s'ils pouvaient se casser la gueule dans les classements et perdre le championnat, j'en tirerais une joie perverse. J'en arrive presque à regretter de ne pas pouvoir changer de fac pour passer dans une équipe adverse. Au moins, plus besoin de choisir entre sport et la musique pour la rentrée prochaine, quand je commencerai l'école de médecine. C'est peut-être un mal pour un bien, mais j'en suis pas encore là. Pour l'instant, je meurs juste d'envie de réunir tous ces vieux cons en cercle et de leur fourrer une crosse bien profond là où je pense.

Je me lève subitement, et je jette un dernier regard à ce bureau dans lequel j'ai passé tant de temps ces deux dernières années. "Je ramènerai mes affaires demain à la première heure." Qu'il y ait quelqu'un ou pas. Je fais déjà la liste dans ma tête. Crosses, casque, maillots, trophées... Qu'ils récupèrent tout. D'ailleurs... je sors mon trousseau de clés de ma poche, et en retire une que je jette sur le bureau. "La clé de mon casier. Numéro 9. Y'a un magnifique sticker de la mascotte de l'équipe, vous pourrez pas le manquer."  

Nell Maisonneuve
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 21/12/2015
Messages : 3399
Avatar : Dave Franco
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 04/09/1991
Bloc notes :


Afficher


Re: You're gonna win or you're gonna lose, le Mer 19 Avr - 13:11

Le mutisme de l’étudiant me rend encore plus perplexe et ses paroles finissent par me glacer le sang. Je me sens impuissant et ne sais pas comment réagir face à son annonce. Je reste sans voix, jusqu’à ce que ses clés tombent sur la table et me fassent un électrochoc. « Tu ne peux pas quitter l’équipe Matthew ! Ce sport c’est toute ta vie. » Ou tout du moins, c’est ce que je crois car au fond, je ne le connais pas vraiment. Il a toujours eu l’air si enjoué, si motivé, si ‘à fond’ que je ne peux pas croire qu’il abandonne tout du jour au lendemain, bien que je puisse comprendre qu’après cette nouvelle, il ne veuille pas continuer dans l’équipe. Au fond, j’aurais sans doute eu la même réaction et mon orgueil surdéveloppé aurait même donné quelque chose de pire. « Je voudrais t’aider à retrouver ta place ! » Je dis avant de continuer, tout en baissant les yeux, honteux : « Mais je ne sais pas comment. » Est-ce qu’on pourrait établir un plan diabolique ? Je n’ai pas envie d’avoir à retourner en prison pour meurtre mais peut-être qu’on peut trouver quelque chose de moins pire. Cela me tue qu’en tant que coach, ma voie n’ait pas plus de poids !

J’attrape ses clés sur la table. Je ne peux pas me résoudre à les garder alors je lui tends dans un ultime espoir qu’il les reprenne. « Allez, reste et montre leur à tous qu’ils ont pris la pire décision de leur vie. Fais leur regretter ! » Il n’est pas encore sorti de la salle, ce qui me laisse une once d’espoir.

Spoiler:
 

___________________
Matthew Strugatsky
Don't be mad cause I'm doing me better than you doing you
avatar
Inscrit le : 08/01/2017
Messages : 119
Avatar : Trevor Stines
Date de naissance : 19/05/1994
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: You're gonna win or you're gonna lose, le Dim 23 Avr - 15:25

HRP:
 

Oui, je suis en colère. Contre le monde entier, contre les entraîneurs, et contre Nell Maisonneuve, aussi, parce que même s'il n'est pas aussi terrible que les autres, il fait quand même partie du lot, partage aussi la responsabilité de cette décision. C'est peut-être injuste de ma part, mais je m'en fous royalement. Ce qui m'arrive est plus injuste encore. Ce sport, c'est toute ma vie? Ce n'est pas tout à fait faux, mais je sais pas, dit de cette façon, ça me donne l'impression que ma vie toute entière ne se résume qu'à ça. Une crosse et un maillot. "Et alors? Même si c'est toute ma vie, ça change quoi à l'histoire? Des équipes, je pourrais en trouver d'autres. Et peut-être qu'on m'apprécierait mieux, ailleurs!" Ca sonne peut-être arrogant et égocentrique, mais tant pis. Si je ne rends pas justice à ma propre valeur, qui le fera? Sûrement pas les coaches, c'est maintenant plus qu'évident. Quant à retrouver ma place... pourquoi faire? On me l'a retirée, je n'en veux plus. "Je devrais pas avoir à me battre encore plus et à me démener pour prouver quoi que ce soit. S'ils ont pas déjà remarqué que je me donne à 200%, ils le remarqueront jamais. Mais ça c'est sûr, qu'ils le regretteront! Quand il faudra former un nouveau joueur, quand ils se rendront compte que McKillan n'est pas foutu de diriger une équipe, quand ils perdront leurs prochains matches un à un..."

Mais peut-être que je devrais rester quand même. Rester jusqu'à ce qu'ils se rendent compte de leur erreur monumentale. Jusqu'à ce qu'ils me supplient de reprendre les rênes. Et là, je pourrais les envoyer balader. Ce serait là la plus douce, la plus savoureuse des vengeances... Mon cœur me crie de m'en aller sur le champ, mon cerveau me conseille de prendre le temps d'y réfléchir. Je finis par récupérer les clés que le coach Maisonneuve me tend, mais je lève un doigt accusateur pour le prévenir. "Je suis pas encore décidé. Je vais y réfléchir, mais ne vous réjouissez pas trop vite." Comme si je lui faisais une fleur, en acceptant de considérer son offre. Une partie de moi a l'impression que j'ai pris la grosse tête, mais une autre partie me dit que c'est peut-être pas si loin de la vérité. Seul l'avenir nous le dira...
Nell Maisonneuve
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 21/12/2015
Messages : 3399
Avatar : Dave Franco
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 04/09/1991
Bloc notes :


Afficher


Re: You're gonna win or you're gonna lose, le Sam 29 Avr - 19:27

J’essaye de le faire rester et je serais prêt à utiliser tous les arguments en ma possession mais le souci, c’est que je n’en ai pas beaucoup en stock. Je reste de marbre devant sa réaction, laissant toutefois transparaitre mon embarras. « Oui je sais. » Je finis par admettre sur une note résolue et désolée. Il n’a vraiment pas tort et je sais d’avance que sans lui, l’équipe va droit dans le mur. Et je baisse la tête encore une fois. Le jeune homme finit par reprendre les clés et mon cœur se desserre légèrement, même si je sens à ses paroles que rien n’est encore gagné. « Réfléchis y, c’est tout ce que je te demande. » Un sourire se lit sur mon visage, un brin rassuré que tout ne soit pas perdu.

Puis, me vient comme un éclair de génie. Je m’assois dans mon fauteuil que je fais tourner sur lui-même – oui, on ne va pas chercher à comprendre le fondement de ce geste sans intérêt, peut-être pour le côté théâtral. Puis, les deux mains à plat sur le bureau, je stoppe net mon fauteuil. Et, d’un regard assuré, je regarde Matthew. « Et si… » Je réfléchis tout de même quelques secondes, parce que ce que je m’apprête à dire n’est pas très correct. « Et si le doyen apprenait que le coach Coccela planque de la drogue dans son casier ? » Il ne va pas sans dire que la consommation de stupéfiant, bien qu’autorisée dans certains états des Etats-Unis, contrairement à la France, ne l’est pas dans l’enceinte de l’université. « J’imagine que quelques rumeurs sur la vente de ses produits à ses étudiants pourrait lui couter sa place non ? » Est-ce que je suis en train de me rendre compte de ce que je dis ? Si Matthew va répéter quoi que ce soit sur l’origine de ces rumeurs et le fait que j’ai amorcé cette discussion, c’est moi qui risque ma place… Néanmoins, ça ne m’empêche pas d’expliquer le but de ma démarche. « Et s’il part, tout les autres coachs qui font les moutons n’auront plus besoin de le faire… Tu me suis ? »
Matthew Strugatsky
Don't be mad cause I'm doing me better than you doing you
avatar
Inscrit le : 08/01/2017
Messages : 119
Avatar : Trevor Stines
Date de naissance : 19/05/1994
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: You're gonna win or you're gonna lose, le Dim 7 Mai - 17:06

S'il y a une chose que je ne peux pas reprocher au Coach Maisonneuve, c'est qu'il n'essaye pas de se trouver des excuses, de justifier ce qui est en train de m'arriver. Il accepte ma colère et ma déception avec plus de grâce que je n'en serais capable, les partage, même. Mine de rien, ça me calme un peu. Il est en tort ici, et il le sait. Fait de son mieux pour réparer les dégâts. Je m'imagine certainement des choses mais, je sais pas... Il a un petit je ne sais quoi qui me fait penser qu'il est un homme qui, de manière générale, essaye de se racheter. De trouver la rédemption. Faut vraiment que j'arrête de passer mes nuits à regarder des séries télés, moi.

Malgré tous ses efforts, je suis quand même pas convaincu par son laïus. Montre que t'es le meilleur, le plus fort, bla bla bla... Ouais, c'est bien beau, mais c'est ce que je fais déjà tous les jours, depuis que je suis né. Bon, j'exagère un peu, mais à peine. Et puis il se fige d'un coup, comme frappé par un éclair invisible. C'est un peu flippant. Je suis sur le point de lui demander si ça va lorsqu'il se remet à parler. Me fait par de son plan machiavélique pour faire tomber Coccela. J'ai entendu quelques joueurs faire des blagues à ce sujet, bien sûr, mais jamais je n'aurais imaginé qu'il y avait la moindre once de vérité là-dedans. Et pourtant... Ça règlerait bien des problèmes, faut bien l'avouer. Je pourrais récupérer mon titre, et Maisonneuve... il pourrait bien monter en grade. C'est peut-être pas aussi désintéressé que ça devrait l'être, mais ça me gêne pas tant que ça, au final. Mes pensées se bousculent à toute vitesse dans ma tête. "De simples rumeurs pourraient mettre la puce à l'oreille du coach. Il faudrait qu'il soit pris en flagrant délit, ou apporter une preuve tangible au doyen." Mais pas question pour autant que je sois impliqué là-dedans, du moins de manière officielle. On pourrait croire qu'il s'agit de la vengeance d'un joueur vexé (ce qui est véritablement le cas), et ça pourrait bien m'attirer plus d'ennuis qu'autre chose. Une autre question me vient à l'esprit. "Si vous saviez... Pourquoi vous n'avez jamais rien dit?" Si ça se trouve, Maisonneuve trempe lui aussi dans des affaires pas claires, et Coccela a des dossiers sur lui... Ou c'est mon imagination débordante qui prend encore le dessus. J'attends sa réponse avec impatience.
Nell Maisonneuve
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 21/12/2015
Messages : 3399
Avatar : Dave Franco
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 04/09/1991
Bloc notes :


Afficher


Re: You're gonna win or you're gonna lose, le Mar 9 Mai - 7:46

Je ne sais pas vraiment ce qui me prend à me mettre ainsi aux confidences et à aller jusqu’à risquer ma place pour un étudiant. Je sais que je l’aime bien mais est-ce qu’il vaut le coup de me mettre autant en danger ? Sa première réaction semble aller dans mon sens mais je reste vigilant, bien qu’il soit trop tard désormais pour reculer. Je pourrais toujours dire que je n’y suis pour rien si mon nom venait à apparaitre dans des conversations mais bon… Est-ce qu’on me croirait ? Je finis par hocher la tête alors que je réfléchis à la suite des événements. « Tu ne sais pas si Mckillan est du genre à lui en acheter ? » Parce que ça ferait tomber à la fois l’élève que je méprise le plus au monde et le professeur qui est à la tête de tout ce trafic… Il a raison Matthew, si on les prend en flagrant délit, ce sera tout bénéf pour nous… Suffirait d’amener le doyen dans les locaux pour une visite de courtoisie, ou pour lui montrer l’état ‘déplorable’ des locaux… Encore faut-il qu’on sache où et quand se font les transactions de Cocella parce que ça… je l’ignore.

La question de l’étudiant me donne comme l’effet de me glacer le sang. Néanmoins, je décide d’y répondre avec plus d’honnêteté que d’habitude. « Mon boulot, c’est tout ce que j’ai dans la vie tu sais… Alors je ne peux vraiment pas prendre le risque de le perdre. » Ca fait peut-être pitié dit comme ça mais je m’en fiche un peu. « Si j’étais viré, je crois que ma vie serait fichue. » Il croira sans doute que j’exagère et pourtant, c’est la stricte vérité. C’est pas tellement le fait d’être viré, mais le fait qu’on me dénonce à la police pour avoir tourner autour de stupéfiant, ou même pour une éventuelle complicité, même si elle est fausse… « Et puis, je pars du principe que chacun fait ce qu’il veut tant que ça ne nuie pas aux autres… Sauf que Cocella va trop loin là… » Et je ne supporte pas l’injustice. C’est pas nouveau.

___________________
Matthew Strugatsky
Don't be mad cause I'm doing me better than you doing you
avatar
Inscrit le : 08/01/2017
Messages : 119
Avatar : Trevor Stines
Date de naissance : 19/05/1994
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: You're gonna win or you're gonna lose, le Mar 16 Mai - 14:49

Faire tomber Coccela serait déjà une victoire en soi, même si je ne retrouve ma mon statut de capitaine. Je me prends au jeu, à essayer d'élaborer un plan, une stratégie. Je sais pas ce que le coach a, avec Mckillan, mais on dirait qu'il ne l'aime vraiment pas. Je suis pas son plus grand fan, et on sera jamais ami, lui et moi, mais il ne m'a jamais dérangé plus que ça... "Mckillan, pas vraiment non. Mais Hunter, lui..." S'il y doit y avoir un seul joueur qui se dope dans cette équipe, je parierais sur lui. Je pourrais me renseigner, poser quelques questions. Mais il faut vraiment que je sois prudent, j'ai pas envie que tout me retombe dessus.

Maisonneuve n'a pas l'air très à l'aise quand je le questionne sur son silence et son inactivité. Je hoche la tête en écoutant ses explications. Tout le monde aime croire qu'il se comporterait en héros dans ce genre de situation, mais la réalité, c'est que quand on n'est pas en position de force, on a tendance à ne rien faire et ne rien dire de peur d'empirer la situation. L'honnêteté du coach me touche. "Je vois. Je vais essayer de tâter le terrain, en me plaigant dans les vestiaires que depuis mon arrêt, mes performances ne sont plus au top, histoire de voir si quelqu'un me propose quelque chose..." Mais ça risque de m'impliquer plus que de raison. Dans les films, ce genre d'intrigues sont toujours excitantes, mais dans la vraie vie, je dois dire que ça me terrifie un peu. "Mais après, je fais quoi? Je peux pas accepter, je pourrais jamais faire ça!" Oh la la... Dans quoi j'ai été me fourrer? Peut-être que tout arrêter, c'est pas une si mauvaise chose après tout. J'ai bien dit que j'allais y réfléchir, non?
Nell Maisonneuve
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 21/12/2015
Messages : 3399
Avatar : Dave Franco
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 04/09/1991
Bloc notes :


Afficher


Re: You're gonna win or you're gonna lose, le Lun 22 Mai - 13:09

Hunter… Je n’y avais pas pensé à celui-là. Il faut dire qu’il n’est pas dans les classes auxquelles j’enseigne donc je le vois qu’à l’entrainement de cross… Cela limite les interactions mais surtout les rapprochements. Je me suis toujours dit qu’il a l’air constamment à l’ouest mais maintenant, je vais comprendre pourquoi. Je hoche la tête tout en réfléchissant. Et je finis par expliquer à ma manière pourquoi je ne peux pas prendre de risques dans cette histoire. Matthew se propose pour poser quelques questions et m’interroge sur la suite de la tactique. Ce n’est pas comme si j’avais l’habitude d’élaborer ce genre de plan foireux tous les jours alors… Je réfléchis et je repense à toutes ces histoires que j’ai pu entendre en prison des hommes qui se vantaient de leurs mauvais coups effectués. « Tu pourrais demander un rendez-vous au prof. Du moment que tu connais le lieu et l’heure du rendez-vous, après je prends la relève en emmenant le doyen à ce moment-là… » Je trouverais bien une excuse pour que ce doyen s’aperçoive de la réalité. Mais ce qui est certain, c’est que l’étudiant ne doit pas être dans les locaux à ce moment-là sans quoi il risquerait d’avoir des soucis. « Et si jamais ça ne marchait pas, tu diras juste à Cocella que finalement tu as trouvé un donneur par chez toi à moins cher, ou bien que tu as changé d’avis… Qu’est-ce que t’en penses ? » Toute cette histoire me parait tarabiscotée tout de même. Est-ce que ça vaut le coup juste pour que Strugatsky puisse revenir dans l'équipe ? « Le mieux serait que Hunter t'accompagne au soi-disant rendez-vous. Une fois sur place, même si tu n'es pas là, je suis sûr qu'il achetera... Et on pourra les prendre en flagrant délit ! » Un sourire apparaît enfin sur mon visage alors que l'idée semble prometteuse.
Matthew Strugatsky
Don't be mad cause I'm doing me better than you doing you
avatar
Inscrit le : 08/01/2017
Messages : 119
Avatar : Trevor Stines
Date de naissance : 19/05/1994
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: You're gonna win or you're gonna lose, le Jeu 25 Mai - 21:33

Mon esprit bouillonne, une multitude de pensées se bousculent les unes aux autres alors que j'essaye de peser le pour et le contre, de déterminer si je ne risque pas de m'attirer plus d'ennuis qu'autre chose en essayant de m'attaquer à un putain de trafic de stupéfiants au sein du département de sport de l'université. Je sens un début de migraine se faufiler tout doucement à l'intérieur de mon crâne, et je fais de mon mieux pour l'éloigner. "Le truc, c'est que Cocella ET Hunter pourraient témoigner que j'ai essayer de leur acheter de la drogue et tenter de retourner tout ça contre moi, en disant que j'étais en colère et jaloux." Ce qui n'est pas tout à fait faux. Pour être tout à fait honnête, c'est même l'exacte vérité.

"Je comprends que vous n'ayez pas voulu vous mouiller jusque là, mais c'est pareil pour moi. Je dois rentrer en école de médecine à la rentrée prochaine. Un tel scandale sur mon dossier, et c'est mort. Je ne pourrais m'inscrire que dans la pire des écoles, et encore..." Non, vraiment, Cocella est un salaud de première, et je suis toujours aussi indigné qu'on ait voulu se débarrasser de moi comme ça, mais il faut que je garde mon calme, que je reste raisonné et rationnel. Est-ce vraiment si grave, de ne plus être capitaine? Surtout quand j'envisage d'arrêter la crosse, du moins au niveau compétitif, pour avoir plus de temps à consacrer à mes futures études? Je regarde distraitement le bureau autour de moi, mon regard passant sur les trophées fièrement exhibés sur les étagères, les classeurs remplis de stratégies et de compte-rendus sur tous les matches des cinq dernières années, l'équipement divers qui traîne ici et là... Je me sens soudainement très fatigué. "Je... Je sais pas," je soupire, las. "J'ai besoin d'y réfléchir, d'accord?" D'y réfléchir, et peut-être d'en parler à quelqu'un. Aloy? Non, avec sa position dans l'équipe de basket, elle ne serait pas partielle. Jules, peut-être... Je me lève d'un bond de la chaise (d'ailleurs je ne me souviens même plus de m'y être rassis, c'est dire à quel point je suis à l'ouest) et je tente de sourire au coach Maisonneuve, mais ça ressemble probablement plus à une grimace qu'à autre chose. "Désolé, je... je dois y aller." Je tourne les talons et me dirige vers la sortie, et ne pas courir me demande un effort presque surhumain, tellement la seule chose qui m'anime à cet instant est de quitter ce bureau de malheur et de me réfugier sous ma couette jusqu'au lendemain matin.


HRP:
 
Nell Maisonneuve
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 21/12/2015
Messages : 3399
Avatar : Dave Franco
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 04/09/1991
Bloc notes :


Afficher


Re: You're gonna win or you're gonna lose, le Ven 2 Juin - 20:11

Une énième grimace me vient. Je sais qu’il a raison et que c’est risqué. Je n’arrive pas à me décider, savoir si ça en vaut la peine mais quoi qu’il arrive, je ne le laisserais pas tomber. « Oui, bien sûr, aucun souci. » Je prononce sans peine alors qu’il m’annonce avoir besoin de réfléchir. De toute façon, c’est la meilleure des choses à faire, même pour moi. C’est bien beau de faire de grands projets, d’élaborer des stratégies mais si c’est pour que cela nous fasse tomber, ce n’est pas du tout l’idéal… Et puis, il se lève vivement et quitte la pièce sans que je n’ai le temps d’ajouter quoi que ce soit. Je reste quelques secondes abruti, avant de me remettre à la préparation du match de football de ce vendredi.

___________________

You're gonna win or you're gonna lose

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: Archive des rps-