Partagez| .

ça déménage! [Raph' le beau gosse]


Lily Stanford
ADMINMi-fleur Mi-démon
avatar
Inscrit le : 04/03/2017
Messages : 290
Avatar : Kristen Stewart
Crédits : Avatar : Angie ❤︎ - Signa : Mag' - Gifs : Tumblr
Date de naissance : 02/04/1986
Mes rps :


❧ DISPONIBLE ❧

Just Married ⚡︎ Barth & Raph & Swann
Just Dance ⚡︎ Zara
Hey! J'me marie! ⚡︎ Raph'
Balade entre les tombes ⚡︎ Benjamin
Bad News ⚡︎ Barth
Let's get party ⚡︎ Hayley
Trier les souvenirs ⚡︎ Samantha
Chapeau bas! ⚡︎ Eliya

Bloc notes :


EN BREF :
⚡︎ Elle est la meilleure amie de Swann
⚡︎ Elle n'a rien d'une ballerine au premier abord : piercing, tatouage etc.
⚡︎ Elle va épouser Barthelemy et s'installer avec lui
⚡︎ Elle adoooore le nouvel album de Linkin Park
⚡︎ Elle a squatté chez Raphael pendant la remise en état de son appartement
⚡︎ Elle prépare le gala de fin d'année pour ses p'tites élèves (et compte mettre du rock au programme)

LBS AWARDS 2017


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'
• ÂGE : 111 ans
• BLOC NOTE :


ça déménage! [Raph' le beau gosse], le Dim 5 Mar - 14:19


La maison était pour moi toute seule. Musique à fond, je me déhanchais pied nu sur le canapé, vêtue d’un t-shirt trop large et d’un short. J’avais dormi un peu plus tard que d’habitude et je m’en donnais à cœur joie, hurlant sur le rock qui envahissait la pièce.

Deux semaines plus tôt.


Mon appartement avait subi un dégât des eaux. Pas juste une petite fuite toute mignonne, non non, c’était la plomberie de l’immeuble qu’avait lâché et mon appartement avait été inondé. Le verdict était tombé assez rapidement, il allait falloir tout refaire. Moi qui voulait bientôt arroser le fait de devenir propriétaire, j’étais servie. Les assurances heureusement allaient prendre en charge une grande partie des travaux car je n’étais pas responsable mais en attendant je me retrouvais à la rue.
J’avais squatté deux ou trois nuits chez Swann mais si nous étions les meilleures amies du monde depuis près de 25 ans, vivre ensemble était trop compliqué. Swann s’était renseignée et un ami à elle, Barth, qu’elle m’avait présenté dans la foulée connaissait un type qui avait de la place dans sa villa et qui proposait de me louer une chambre. C’était parfait, moins cher qu’un autre appartement, c’était l’occasion de goûter aux joies de la colocation et de ne pas me ruiner plus que je ne l’étais.
Avant de rendre tout ça officiel bien sûr, il fallait que je rencontre le dit type en question et qui répondait au doux prénom de Raphaël. Je ne savais pas grand-chose de lui à part que c’était un prof de maths à l’université ou un truc comme ça. Mais c’est confiante et enthousiaste que je m’étais pointée à la villa au jour et à l’heure prévue cognant à la porte et rangeant mon casque en attendant qu’on vienne m’ouvrir. Au premier abord, la maison, que dis-je la villa avait l’air vraiment… vraiment… Cool.
En voyant la porte s'ouvrir, je buguais quelques micro seconde. « Canon ! » Je l’avais pensé si fort que j’espérais ne pas l’avoir dit à voix haute. Quel petit cachotier ce Barthelemy, il aurait pu dire que le Professeur Blaxtone était du genre beau gosse. Très très beau gosse. Mais non Lily, on allait rester sage parce que le beau gosse devant toi à en faire baver plus d’une serait peut-être bientôt ton coloc’ et en même temps ton propriétaire. « Wow ! » ça, je l’avais laissé échapper à voix haute. « La maison ! La maison est vraiment Wow ! » Et je réalisais que je m’étais même pas présentée. Je lui serrais la main. « Lily Stanford. La meilleure amie de l’amie de Barthelemy… »


___________________

I walk this empty street On the Boulevard of broken dreams...

Sharp edges have consequences, I guess that I had to find out for myself. Sharp edges have consequences, now Every scar is a story I can tell. We all fall down. We live somehow, We learn what doesn't kill us makes us stronger.
Raphael Blaxtone
ADMIN ∎ Le Gentleman Célibataire
avatar
Inscrit le : 02/03/2017
Messages : 84
Avatar : Jesse Williams
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 05/08/1981
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: ça déménage! [Raph' le beau gosse], le Sam 11 Mar - 12:15

Journée exténuante au boulot. Je me passe une dernière fois la main sur le front, une migraine m’ayant pris quelques heures plus tôt. Les copies sont loin de se corriger seules malheureusement et je crois que je ne suis pas dans les conditions idéales pour ce genre de travail. Je décide alors de rentrer chez moi où le calme me permettra de me reposer pendant une heure avant de me remettre au travail sereinement. Dans mon bureau, à la maison, ou même sur la table de la salle à manger devant la cheminée, tout sera plus simple. Je prends alors ma voiture et une fois arrivée, je me sens déjà mieux, n’aspirant toutefois qu’à une chose, retrouver mon lit. Malheureusement, au moment même où je coupe le moteur, de la musique se fait entendre, et pas le genre douce. Que se passe-t-il ? Est-ce que les voisins se lâchent ? Mon incompréhension est totale, mais lorsque j’ouvre la porte de chez moi et que je vois Lily, limite en train de danser sur le canapé, la musique à fond, tout s’éclaircit. Avant même de lui parler, j’en viens à me demander ce qui m’a pris de l’accueillir chez moi, deux semaines plus tôt…

FLASHBACK

On sonne à la porte. C’est étrange, je n’attends pourtant personne. Est-ce encore le livreur de pizza qui se trompe d’adresse ? Surpris, je me dirige vers l’entrée de la maison et l’ouvre. C’est alors que je remarque une jeune femme, dans la trentaine, avec ce qui ressemble à une valise. Ce doit être la fameuse Lily dont m’a parlé Barthelemy. J’avais quelques jours plus tôt, accepté de l’héberger dans une des nombreuses chambres de la villa, vu que celles-ci restent constamment vides. Ma générosité me perdra, que voulez-vous. Enfin, j’avoue que l’idée de louer les chambres me trottaient dans l’esprit depuis quelques mois déjà alors l’occasion était parfaite. Sa réflexion sur la maison me fait rire. Ce n’est pas la première fois qu’on me le fait remarquer. Je n’ai pas d’énormes moyens pourtant, mais l’argent que j’ai récupéré lors de mon divorce avec mon ex-femme m’a permis de m’offrir cette villa. C’est ça lorsqu’on vous trompe et qu’on part avec quelqu’un de plus jeune… Enfin bon, j’aurais préféré ne pas avoir d’argent, rester avec ma femme et surtout, continuer à voir mon fils tous les jours mais que voulez-vous… J’interromps mes réflexions et me concentre sur la brune. Elle se présente et je lui adresse mon plus charmant sourire, lui cédant le passage pour qu’elle rentre. « Oui, Lily, entre. Je ne savais pas exactement quand est-ce que tu viendrais. » Barth m’avait mentionné gérer pour l’heure du rendez-vous mais nous ne nous étions au final pas recroiser donc il ne m’avait pas prévenu au final. « Je suis content que la maison de plaise. J’espère que l’intérieur de procurera le même effet. » Je reprends, amusé. Je ne suis pas le meilleur en décoration intérieure mais le côté moderne de la maison m’avait tout de suite plu lorsque je l’avais visité. J’avais alors essayé de refaire la même décoration que les anciens propriétaires. « J’imagine que ça pourrait être bien que je te fasses faire le tour du propriétaire ? Je suis désolée, c’est la première fois que je loue une chambre alors je ne sais pas trop comment est-ce qu’on doit procéder. » Je marque un instant de silence. « Bienvenue en tout cas ! »
Lily Stanford
ADMINMi-fleur Mi-démon
avatar
Inscrit le : 04/03/2017
Messages : 290
Avatar : Kristen Stewart
Crédits : Avatar : Angie ❤︎ - Signa : Mag' - Gifs : Tumblr
Date de naissance : 02/04/1986
Mes rps :


❧ DISPONIBLE ❧

Just Married ⚡︎ Barth & Raph & Swann
Just Dance ⚡︎ Zara
Hey! J'me marie! ⚡︎ Raph'
Balade entre les tombes ⚡︎ Benjamin
Bad News ⚡︎ Barth
Let's get party ⚡︎ Hayley
Trier les souvenirs ⚡︎ Samantha
Chapeau bas! ⚡︎ Eliya

Bloc notes :


EN BREF :
⚡︎ Elle est la meilleure amie de Swann
⚡︎ Elle n'a rien d'une ballerine au premier abord : piercing, tatouage etc.
⚡︎ Elle va épouser Barthelemy et s'installer avec lui
⚡︎ Elle adoooore le nouvel album de Linkin Park
⚡︎ Elle a squatté chez Raphael pendant la remise en état de son appartement
⚡︎ Elle prépare le gala de fin d'année pour ses p'tites élèves (et compte mettre du rock au programme)

LBS AWARDS 2017


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'
• ÂGE : 111 ans
• BLOC NOTE :


Re: ça déménage! [Raph' le beau gosse], le Sam 11 Mar - 22:24


Invitée à entrer, je m’exécutais aussitôt, laissant ma valise dans un coin de l’entrée. Il n’était pas au courant de ma visite et je fronçais les sourcils. Merde, ça commençait un peu de façon bancale. « Barth ne t’la pas dit ? Parce qu’il m’a dit de venir aujourd’hui… J’espère que je n’te dérange pas du coup… » Heureusement pour moi, ça n’avait pas eu l’air de contrarier le professeur plus que ça et parcourant des yeux l’intérieur de la maison, j’écoutais distraitement M. Beau Gosse. « C’est bien parti pour en tout cas. » J’allais me plaire ici, j’avais un bon feeling. Et mon instinct ne me trompait jamais.
« Et c’est la première fois que je squatte chez quelqu’un comme ça… Je crois que c’est un bon début de faire le tour de la maison ouai ! » J’avais souris et esquissais une petite révérence à son « bienvenue. » « Merci ! » Je le suivais de pièce en pièce, découvrant l’intérieur de la villa. La décoration était plutôt chouette, moderne et sobre mais chaleureuse et accueillante en même temps. « J’aime beaucoup… » Raphael finissait par me montrer les chambres, me laissant choisir celle que je souhaitais occuper et stratégiquement, j’avais choisis celle la plus éloignée de la sienne. Je savais que ma musique ne plaisait pas à tout le monde, autant éviter de l’imposer aux gens.
« C’est sympa de bien vouloir me louer une chambre… Merci... Je tâcherai de pas prendre trop de place… Et rassure-toi, ça ne devrait pas durer trop longtemps. » Enfin c’est surtout moi qui espérait que ça ne durerait pas longtemps. Ça voudrait dire que les travaux dans mon appartement se dérouleraient sans encombre et que les assurances auraient fait leur travail. « Tu es prof à l’université c’est ça ? Maths un truc du genre ? » Je me souvenais plus trop de ce que Barth m’avait dit.

___________________

I walk this empty street On the Boulevard of broken dreams...

Sharp edges have consequences, I guess that I had to find out for myself. Sharp edges have consequences, now Every scar is a story I can tell. We all fall down. We live somehow, We learn what doesn't kill us makes us stronger.
Raphael Blaxtone
ADMIN ∎ Le Gentleman Célibataire
avatar
Inscrit le : 02/03/2017
Messages : 84
Avatar : Jesse Williams
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 05/08/1981
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: ça déménage! [Raph' le beau gosse], le Dim 12 Mar - 18:06

Elle entre et je me rends compte que j’ai été maladroit en lui annonçant que je ne l’attendais pas aujourd’hui. Culpabilisant légèrement, je tente de me rattraper comme je peux. « Non, tu ne me déranges pas du tout, ne t’inquiètes pas. Je n’ai pas revu Barth depuis plusieurs jours donc il n’a sans doute pas eu le temps de me dire que c’était aujourd’hui mais ce n’est pas grave. » Et puis, au fond, je suis content qu’elle soit là car j’avoue que le vide dans la maison me pèse.
A priori, nous sommes aussi perdus l’un que l’autre donc ça commence bien. On décide donc de faire le tour de la maison qu’elle puisse appréhender les lieux. Je lui montre la cuisine, sans entrer dans les détails du contenu du placard. Au pire, elle fouillera et fera comme chez elle au moment venu, ou bien elle pourra toujours demandé. Puis, on entre dans le couloir qui mène aux chambres. C’est ainsi que je lui présente les deux qui sont libres. « Tu choisiras celle qui te plait le mieux. » A vrai dire, elles sont plutôt identiques mais bon… La maison semble lui plaire, ce qui me rassure beaucoup. Une fois que le choix est fait, retour dans le salon.
« Reste le temps que tu voudras. Je pense que ça va me faire du bien d’avoir du monde à la maison car c’est grand pour moi tout seul. » J’avoue ce qui est vrai. Heureusement pour moi, ma vie sociale et professionnelle me prend beaucoup de temps et je suis donc rarement seul à la maison. Je finis par m’asseoir dans le canapé avant de me redresser. « Tu veux boire quelque chose peut-être ? » Qu’est-ce que je peux manquer de manière quand je m’y mets… « Oui, professeur de Mathématiques Appliquées. Et oui, je sais que ça fait peur. » J’ajoute, amusé, sachant le nombre de fois où on m’a fait cette réflexion. « Et toi du coup ? J’avoue que j’ai une petite mémoire. »
Lily Stanford
ADMINMi-fleur Mi-démon
avatar
Inscrit le : 04/03/2017
Messages : 290
Avatar : Kristen Stewart
Crédits : Avatar : Angie ❤︎ - Signa : Mag' - Gifs : Tumblr
Date de naissance : 02/04/1986
Mes rps :


❧ DISPONIBLE ❧

Just Married ⚡︎ Barth & Raph & Swann
Just Dance ⚡︎ Zara
Hey! J'me marie! ⚡︎ Raph'
Balade entre les tombes ⚡︎ Benjamin
Bad News ⚡︎ Barth
Let's get party ⚡︎ Hayley
Trier les souvenirs ⚡︎ Samantha
Chapeau bas! ⚡︎ Eliya

Bloc notes :


EN BREF :
⚡︎ Elle est la meilleure amie de Swann
⚡︎ Elle n'a rien d'une ballerine au premier abord : piercing, tatouage etc.
⚡︎ Elle va épouser Barthelemy et s'installer avec lui
⚡︎ Elle adoooore le nouvel album de Linkin Park
⚡︎ Elle a squatté chez Raphael pendant la remise en état de son appartement
⚡︎ Elle prépare le gala de fin d'année pour ses p'tites élèves (et compte mettre du rock au programme)

LBS AWARDS 2017


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'
• ÂGE : 111 ans
• BLOC NOTE :


Re: ça déménage! [Raph' le beau gosse], le Dim 12 Mar - 18:57


Il avait l’air plus que gêné après ma remarque et je ne voulais pas du tout qu’il se sente mal alors que c’était moi qui venait de débarquer chez lui à l’improviste. « Alors si ça ne te dérange pas, le problème est réglé. » Et le sujet était clos avec un sourire. Tout était en ordre.
Raphael me faisait faire le tour de la maison et je tentais de m’y projeter même si pour le moment j’avais vraiment du mal à me sentir chez moi. Vous n’avez jamais ressenti ça au moment d’emménager dans un nouvel appartement ou une nouvelle maison ? La sensation d’être chez vous sans l’être, d’avoir l’impression que le jour d’après vous allez atterrir ailleurs ? ça me faisait un peu cet effet là en faisant le tour du propriétaire mais une fois ma chambre choisie, les choses devenaient plus concrètes.
On revenait au salon que je parcourais à nouveau du regard. Il ne semblait pas trop préoccupé par la durée de mon séjour et je le trouvais plutôt cool. Je ne me faisais pas trop de souci pour la cohabitation. « Tu cherches encore une autre personne pour la seconde chambre ? » C’était de la simple curiosité, je me fichais un peu de savoir si on resterait à deux ou à trois.
Il me proposait à boire et haussant les épaules, j’acceptais d’un signe de tête. « Oui pourquoi pas. Un soda ou un jus de fruit… J’suis pas difficile. Merci. » Pendant qu’il nous servait, je continuais d’observer la maison, de jeter un coup d’œil par la baie vitrée qui donnait sur la terrasse et le jardin. C’était vraiment une belle baraque. Je grimaçais quand il évoquait les maths. « La matière fait peur, le professeur beaucoup moins… » Oups, c’était sorti tout seul, mais il faut avouer qu’avec un prof comme Raph au lycée, j’aurais peut-être cherché un peu plus à comprendre mes cours de maths.
« Je suis prof de danse classique et contemporaine. » Et là, instant de flottement. Je sentais son regard sur moi et ça m’arrachait un sourire en coin. Faut dire qu’une p’tite nana avec un look un peu rebelle et des tatouages, ça faisait pas vraiment ballerine au sens conventionnel du terme. « On se ballade pas toutes en tutu rose et en chignon serrés… » J’esquissais un sourire amusé « Je te donnerai des cours si tu veux… Je suis sûre que le collant t’irai à ravir. » Et j'avais plissé les yeux en l'observant comme si j'essayais déjà de l'imaginer en tenue.

___________________

I walk this empty street On the Boulevard of broken dreams...

Sharp edges have consequences, I guess that I had to find out for myself. Sharp edges have consequences, now Every scar is a story I can tell. We all fall down. We live somehow, We learn what doesn't kill us makes us stronger.
Raphael Blaxtone
ADMIN ∎ Le Gentleman Célibataire
avatar
Inscrit le : 02/03/2017
Messages : 84
Avatar : Jesse Williams
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 05/08/1981
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: ça déménage! [Raph' le beau gosse], le Mer 15 Mar - 13:20

La voilà qui me demande des informations sur mes intentions concernant la seconde chambre et je réfléchis pendant quelques secondes avant de répondre : « A vrai dire, je n’en sais rien. Je n’ai pas vraiment pris le temps d’y réfléchir tellement tout s’est fait vite. » Je lui adresse un sourire avant de reprendre. « Je n’ai pas besoin d’argent supplémentaire. J’arrive à payer mes traites de la maison sans soucis mais c’est juste que… c’est grand. » Oui j’avais déjà mentionné cela juste avant mais c’est tellement présent dans mes pensées que me revoilà là-dessus. En même temps, lorsque vous vivez à trois pendant cinq ans et que vous étiez déjà deux avant depuis cinq années supplémentaires… Se retrouver seul est un véritable défi à relever et à priori, mon fils ne viendra pas régulièrement alors il n’aura pas spécialement besoin d’un endroit où dormir… Cette pensée m’arrache le cœur.

Je file en cuisine, chercher de quoi rafraîchir la jeune femme. Heureusement pour moi, j’ai toujours l’habitude de faire des courses pour 3 mois en cas d’apocalypse. Non, plus sérieusement, j’aime avoir le choix et ne manquer de rien, de la simple prévoyance. « J’ai du coca light au frigo. » Le reste n’est pas au frais mais si vraiment elle en veut, je me déplacerais jusqu’à la cave. En attendant, je lui en amène une canette, tout en en prenant une pour moi également. Cola gout citron, mon préféré décidemment. Je me rassois dans le canapé sans vraiment me faire prier. Et nous voilà à parler de mon métier. Sourire aux lèvres, sa remarque m’amuse. Je le prends comme un compliment, même si je ne l’en remercie pas. « Ça doit être pour cela que les filles sont plus attentives que les garçons dans ma classe alors. » Quelle belle excuse !

La voilà qui n’annonce qu’elle est professeur de danse dans un domaine que je ne l’imaginais pas du tout. « On ne dirait pas du tout sur toi, comme quoi il ne faut pas se fier à l’apparence. » J’applique pourtant cette règle depuis tout petit et je ne m’étais pas imaginé grand-chose concernant Lily mais de le savoir, je me rends compte à quel point ce n’était pas flagrant. Je pense que ma tête doit être un peu étrange à l’écoute de sa réflexion suivante. « Le collant à ravir… sans doute pas mais la musique classique, je dois dire que j’adore. J’en écoute tous les soirs pour me détendre d’ailleurs. » Au moins, nous avons des points communs et j’en suis plutôt rassuré. « Cherche pas à imaginer, tu risquerais d’être choqué !! »
Lily Stanford
ADMINMi-fleur Mi-démon
avatar
Inscrit le : 04/03/2017
Messages : 290
Avatar : Kristen Stewart
Crédits : Avatar : Angie ❤︎ - Signa : Mag' - Gifs : Tumblr
Date de naissance : 02/04/1986
Mes rps :


❧ DISPONIBLE ❧

Just Married ⚡︎ Barth & Raph & Swann
Just Dance ⚡︎ Zara
Hey! J'me marie! ⚡︎ Raph'
Balade entre les tombes ⚡︎ Benjamin
Bad News ⚡︎ Barth
Let's get party ⚡︎ Hayley
Trier les souvenirs ⚡︎ Samantha
Chapeau bas! ⚡︎ Eliya

Bloc notes :


EN BREF :
⚡︎ Elle est la meilleure amie de Swann
⚡︎ Elle n'a rien d'une ballerine au premier abord : piercing, tatouage etc.
⚡︎ Elle va épouser Barthelemy et s'installer avec lui
⚡︎ Elle adoooore le nouvel album de Linkin Park
⚡︎ Elle a squatté chez Raphael pendant la remise en état de son appartement
⚡︎ Elle prépare le gala de fin d'année pour ses p'tites élèves (et compte mettre du rock au programme)

LBS AWARDS 2017


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'
• ÂGE : 111 ans
• BLOC NOTE :


Re: ça déménage! [Raph' le beau gosse], le Mer 15 Mar - 18:50

J’avais longtemps vécu seule mais je squattais si souvent chez Swann, surtout quand elle était en fauteuil que c’était comme si j’avais vécu en colocation la moitié du temps. Alors partager à nouveau le quotidien avec quelqu’un ne me faisait pas trop peur même si je n’étais pas sûre d’être la colocataire idéale. En fait, j’étais certaine de ne pas l’être mais j’allais éviter de le dire à voix haute au risque de me retrouver à la rue. « je comprends… Au pire, ça se fera un peu au hasard comme avec moi » je haussais les épaules.

Il me proposait un coca light que j’acceptais avec plaisir. Je le remerciais avant d’ouvrir la canette et d’avaler quelques gorgées avant de m’installer à mon tour dans l’un des fauteuils après avoir pris soin de retirer ma veste. Certains de mes tatouages étaient alors visible, ce qui rendait encore plus difficile de m’imaginer comme une ballerine. C’est d’ailleurs parce que je n’avais pas été danseuse comme Swann que j’avais pu me faire tatouer, sinon il m’aurait sans aucun doute fallu attendre. Ça aurait été dommage.
J’avais laissé échapper un commentaire au sujet de son physique et je souriais en coin à la remarque sur ses étudiantes. « C’est sûrement pour ça… En plus des qualités indéniables qui font de vous un super professeur, je suis sûre… » J’avais souris avec malice, exagérant légèrement un côté lèche-cul qui me faisait marrer.

J’aimais que les gens soient surpris et j’aimais prendre tout le monde à contre-pied. Et c’était encore une fois le cas. Il parlait de son amour pour la musique classique et bien que j’aimais ça, vraiment, je n’en étais pas au point d’en écouter tous les jours. « J’aime bien aussi… » Je ne mentais pas là ! J’évitais juste de rajouter que je préférais écouter du rock à tue-tête. C’était un tout petit mensonge par omission dirons-nous. Je le rappelle encore une fois mais, j’ai besoin d’un endroit où vivre. Il découvrira bien assez vite mes goûts musicaux et j’espère d’ici là être devenue trop attachante pour être virée. Un peu manipulatrice sur les bords, je plaide coupable. « C’est à dire que… D’un seul coup… Tu perds un peu de ton sex-appeal… » J’avais pris un air concerné et préoccupé.

« Bon… Faut bien en passer par là aussi, je suppose… Y’a des règles ? Des trucs que tu veux absolument que je respecte ? » Après tout, je venais vivre chez lui, il avait le droit de mettre ses conditions. « Histoire que j’évite de mettre les pieds dans le plat tout de suite… » Puisque je suis connue pour ça… Limitons les risques.

___________________

I walk this empty street On the Boulevard of broken dreams...

Sharp edges have consequences, I guess that I had to find out for myself. Sharp edges have consequences, now Every scar is a story I can tell. We all fall down. We live somehow, We learn what doesn't kill us makes us stronger.
Raphael Blaxtone
ADMIN ∎ Le Gentleman Célibataire
avatar
Inscrit le : 02/03/2017
Messages : 84
Avatar : Jesse Williams
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 05/08/1981
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: ça déménage! [Raph' le beau gosse], le Dim 19 Mar - 21:23

Je haussais les épaules également avec un sourire, l’informant mon accord avec ses paroles. Le futur nous dira si nous aurons un autre colocataire mais à ce que j’ai compris, la demoiselle ne restera que quelques semaines donc bon… A voir si j’ai envie de revivre seul une fois qu’elle sera partie… J’imagine que ce sera l’élément déclencheur si besoin.

Puis, je me mets à éclater de rire lorsque nous sommes tous deux assis dans le salon, canette dans la main et qu’elle me parle de ces qualités qu’elle ne me connait même pas encore. C’est que je dois lui faire une bonne impression j’imagine alors tant mieux. « Ca doit être ça ! » Je compléte alors en bombant le torse pour faire le beau, totalement exagéré bien entendu et uniquement pour plaisanter car j’avoue être du genre modeste les ¾ du temps. « Le meilleur dans mon genre voyons ! » Et je lui adresse même un petit clin d’œil avant de rire à nouveau.

J’ai comme une bonne impression, un bon sentiment qui nait en moi que nous allons bien nous entendre Lily et moi. Ce gout pour la musique classique, il n’y avait qu’une chance sur mille que je rencontre un colocataire qui l’ai… Alors je suis aux anges, tout sourire. Sans compter que la demoiselle est loin d’être déplaisante à regarder. Mais là, elle m’imagine en tutu et je dois perdre toute crédibilité à ses yeux ! « J’imagine tellement le truc en plus… » Je tourne la tête de droite à gauche, amusé, d’un air de dire ‘c’est pas possible quand même !’

Et voilà qu’elle aborde les règles à respecter dans la maison et je prends quelques instants pour réfléchir. « Du moment que j’peux me poser tranquillement quand je rentre du boulot et dormir sereinement la nuit, je dirais que tout me va. » Mais je ne me fais aucun souci là-dessus car ça me semble être le b.a-ba. De mon côté, il me parait évident que je respecterais la tranquillité de la maison. « Après au niveau des taches du quotidien, c’est comme tu veux : soit on partage à l’avance, soit chacun fait son truc… Enfin, je ne suis pas spécialement chiant quoi… J’ai l’habitude de cuisiner pour moi le soir donc faire pour un ou pour deux… » A vrai dire, je prends même un malin plaisir à sortir les poêles et me préparer de bons petits plats. « Ah oui, et juste ne pas rentrer dans ma chambre. C’est souvent en bazar et tout mais bon, c’est mon petit coin à moi. » Je lui adresse un petit sourire. « Bien sûr, j’en ferais de même. » C’est logique… « Ca te va ? » Je finis par lui demander pour conclure le marché.
Lily Stanford
ADMINMi-fleur Mi-démon
avatar
Inscrit le : 04/03/2017
Messages : 290
Avatar : Kristen Stewart
Crédits : Avatar : Angie ❤︎ - Signa : Mag' - Gifs : Tumblr
Date de naissance : 02/04/1986
Mes rps :


❧ DISPONIBLE ❧

Just Married ⚡︎ Barth & Raph & Swann
Just Dance ⚡︎ Zara
Hey! J'me marie! ⚡︎ Raph'
Balade entre les tombes ⚡︎ Benjamin
Bad News ⚡︎ Barth
Let's get party ⚡︎ Hayley
Trier les souvenirs ⚡︎ Samantha
Chapeau bas! ⚡︎ Eliya

Bloc notes :


EN BREF :
⚡︎ Elle est la meilleure amie de Swann
⚡︎ Elle n'a rien d'une ballerine au premier abord : piercing, tatouage etc.
⚡︎ Elle va épouser Barthelemy et s'installer avec lui
⚡︎ Elle adoooore le nouvel album de Linkin Park
⚡︎ Elle a squatté chez Raphael pendant la remise en état de son appartement
⚡︎ Elle prépare le gala de fin d'année pour ses p'tites élèves (et compte mettre du rock au programme)

LBS AWARDS 2017


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'
• ÂGE : 111 ans
• BLOC NOTE :


Re: ça déménage! [Raph' le beau gosse], le Lun 20 Mar - 12:52

Le feeling passait bien avec Raph et j'étais de plus en plus confiante au sujet de notre cohabitation. Sans parler du fait que j'allais pouvoir me rincer l'œil tous les jours. Avouez qu'un coloc aussi beau gosse, on ne s'en plaint pas. Sauf s'il se mettait à porter des tutus mais l'expérience ne semblait pas le tenter. Heureusement. « Oui moi aussi j'imagine » et tout comme lui je me mets à rire.

Pour pouvoir vivre en communauté, même juste à deux il fallait un semblant de règles. Raph n'avait pas l'air du genre militaire avec des tas et des tas de règles à respecter. En l'écoutant je partais du principe que ma musique ne jouerait qu'en son absence ou alors dans mon casque. J'avais beau être une chieuse je n'avais pas envie de lui pourrir la vie quand il était là. Et lui qui aimait le classique, j'avais peur de le traumatiser avec du rock/métal. « Calme et sérénité pour monsieur le soir et la nuit. Pas de problème ». Pour les tâches ménagères il n'était pas plus exigeant et quand il parlait de cuisine je sautais sur l'occasion. « Je cuisine comme un pied alors si je peux abuser de toi, de tes talents de cuisinier » oui je n'avais pas pu m'empêcher de jouer sur les mots. Je n'aimais pas être subtile. « Mais je ferai le ménage en contrepartie ! On improvisera. » Tant qu'on vivait dans une maison propre et rangée sans que l'un de nous se tape tout le boulot, ça irait.
Dernier point sa chambre était un lieu interdit. Dommage. « Ok pas d'entrée dans ta chambre » et quand il me faisait savoir que c'était réciproque je sautais sur l'occasion. « Ah nan mais toi t'es le bienvenue » avais-je glissé naturellement sans lui permettre de savoir si c'était une invitation osée ou juste une remarque. « Ça me va! Marché conclu » et je lui tendais la main pour sceller le deal.

Retour au présent.

Je n'avais pas entendu la porte s'ouvrir avec les riffs de guitare de Linkin Park jouant à travers le salon. Ce n'est qu'au bout de quelques secondes que je réalisais que Raph était là. Merde. « Coucou !!! » Je sautais du canapé pour courir arrêter la musique. J'avais promis du calme quand il était là. « Je te croyais parti pour un moment... » et devant sa tête je prenais un faux air coupable « T'aimes pas le rock toi... » Je me rapprochais de lui en grimaçant. « Maintenant que t'es rentré promis je redeviens sage... » et je l'avais observé de la tête aux pieds « Bien que ça soit difficile avec toi... » Depuis mon arrivée j'aimais bien le chercher et le provoquer c'était devenu un jeu et il ne semblait pas s'en plaindre. « Ca va? »

___________________

I walk this empty street On the Boulevard of broken dreams...

Sharp edges have consequences, I guess that I had to find out for myself. Sharp edges have consequences, now Every scar is a story I can tell. We all fall down. We live somehow, We learn what doesn't kill us makes us stronger.
Raphael Blaxtone
ADMIN ∎ Le Gentleman Célibataire
avatar
Inscrit le : 02/03/2017
Messages : 84
Avatar : Jesse Williams
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 05/08/1981
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: ça déménage! [Raph' le beau gosse], le Mer 22 Mar - 8:09

J’expose mes règles comme j’expliquerais à mes élèves leur prochain devoir et ce qu’ils devront y accomplir. Je me sens un peu trop professeur sur le coup, à croire que ma vocation me rattrape. Mais je ris, et la demoiselle ne semble pas m’en tenir rigueur. Elle semble même accepter mes exigences, qui je l’avoue ne sont pas si terribles que cela. Quand je me rappelle ce que m’infligeait mon ex-femme au début de notre vie commune… Autant dire que si j’avais été en prison ou en pensionnat, ça aurait été plus cool. Il avait fallu une sérieuse discussion où je n’avais rien lâché, où je ne m’étais pas laissé faire, pour remettre les choses dans l’ordre et partir sur dix années plus sereines. Après, tout avait été mieux d’ailleurs, la preuve que la discussion dans un couple est primordiale.

J’apprends bientôt un détail sur ma nouvelle colocataire qui ne va pas passer dans l’oreille d’un sourd. Mademoiselle ne sait pas cuisiner. « Oh, ma mère aurait dit de toi que tu n’es pas bonne à marier. » Je me mets à plaisanter au sujet de cette femme, décédée bien trop tôt, qui a changé le cours de ma vie – et m’a donné naissance accessoirement. Bien sûr, je ne juge pas Lily car chacun a ses qualités et ses défauts. Et puis, il faut reconnaitre qu’avec tout les plats surgelés et préparés que l’on trouve au supermarché, ou même les traiteurs qui livrent, il n’est plus primordial de savoir faire de bons petits plats de nos jours, même si le gout n’a rien à voir avec du fait maison à mon humble avis. « On fait comme ça alors parce que j’avoue que le ménage c’est ce que j’aime le moins faire. » Au final, je ne perds pas du tout au change, bien au contraire. Je pourrais continuer à exercer ce que je préfère, sans y passer de temps supplémentaire, juste en augmentant un peu les quantités, et je gagnerais même du temps sur le reste. Au final, j’aurais peut-être dû penser à prendre une colocataire plus tôt moi !

Je finis par aborder ma chambre, seul lieu dans la maison que je n’accepte pas vraiment de partager et la réponse de la jeune femme me laisse sans voix alors qu’elle m’indique que je serais toujours le bienvenue dans la sienne. J’en viens à me demander si elle me propose bien ce à quoi je pense mais j’ai peur d’avoir des idées mal placées et que ce ne soit pas du tout son cas. Me tromper sur un tel point pourrait avoir des circonstances désastreuses sur la suite de notre vie commune alors je préfère m’abstenir de toute réflexion même si ce n’est pas l’envie qui me manque de rétorquer que pour des galipettes, je ferais une exception à ma règle également. « C’est bon à savoir mais ne t’en fais pas, il ne devrait pas y avoir besoin. » Je réponds alors sur le même ton qu’elle a utilisé précédemment.

Retour au présent.

J’ouvre donc la porte d’entrée tout naturellement lorsque je vois la jeune femme sur le canapé, vision non attendue. Cette scène me semble improbable et pourtant, je me rends bien compte que je ne rêve pas lorsqu’elle fonce sur la chaine hifi pour l’éteindre. « Je peux savoir ce que tu faisais ? » Je lui demande, d’un air extrêmement fatigué, sans avoir le courage de répondre à son ‘coucou’. Elle m’explique qu’elle me croyait parti, mais cela pas son comportement. J’avoue que je ne m’attends pas à une telle chose même en mon absence, mais ça, je ne lui ai jamais dit alors j’imagine que je suis coupable. « Non pas vraiment… Et avec la journée que je viens de passer encore moins. » Elle continuait de me chercher, comme à son habitude mais ce soir, je ne suis pas d’humeur. Malgré tout, elle m’arrache un petit sourire, timide mais sourire tout de même. Comment être fâchée contre celle demoiselle qui a tout fait pour que notre colocation se passe correctement depuis son installation ? Je file en cuisine et attrape un soda dans le frigo, une redbull pour être plus précis, avant de littéralement m’affaler dans le canapé. « Ca ira mieux après un peu de repos ! Et toi ? J’imagine que la journée a été plutôt cool ? » Je renchéris, faisant référence à ce que j’ai vu quelques instants plus tôt. « Et petite question : j’peux savoir ce qu’est devenue la fille qui aime la musique classique avec qui je vivais ? Parce qu’elle ne m’avait rien dit de sa sœur jumelle diabolique ! » Bien sûr, je plaisante, mais j’avoue que j’aimerais bien une explication tout de même, ayant peur de m’être complètement planté sur la personne que j’ai accueilli chez moi. J’achève ma phrase par un sourire, beaucoup moins timide celui-ci et j’entame ma canette à grandes gorgées.
Lily Stanford
ADMINMi-fleur Mi-démon
avatar
Inscrit le : 04/03/2017
Messages : 290
Avatar : Kristen Stewart
Crédits : Avatar : Angie ❤︎ - Signa : Mag' - Gifs : Tumblr
Date de naissance : 02/04/1986
Mes rps :


❧ DISPONIBLE ❧

Just Married ⚡︎ Barth & Raph & Swann
Just Dance ⚡︎ Zara
Hey! J'me marie! ⚡︎ Raph'
Balade entre les tombes ⚡︎ Benjamin
Bad News ⚡︎ Barth
Let's get party ⚡︎ Hayley
Trier les souvenirs ⚡︎ Samantha
Chapeau bas! ⚡︎ Eliya

Bloc notes :


EN BREF :
⚡︎ Elle est la meilleure amie de Swann
⚡︎ Elle n'a rien d'une ballerine au premier abord : piercing, tatouage etc.
⚡︎ Elle va épouser Barthelemy et s'installer avec lui
⚡︎ Elle adoooore le nouvel album de Linkin Park
⚡︎ Elle a squatté chez Raphael pendant la remise en état de son appartement
⚡︎ Elle prépare le gala de fin d'année pour ses p'tites élèves (et compte mettre du rock au programme)

LBS AWARDS 2017


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'
• ÂGE : 111 ans
• BLOC NOTE :


Re: ça déménage! [Raph' le beau gosse], le Mer 22 Mar - 23:57

A la remarque que sa mère aurait pu me faire je haussais les épaules. « Et elle aurait raison, ça ne me fait absolument pas rêver. » Je roulais des yeux. Non, le mariage, je n’y croyais pas du tout. Je ne croyais même pas à l’amour, en tout cas pas pour moi. Ce n’était qu’une façon de souffrir au final et je n’étais pas assez maso pour me jeter dans un truc de ce genre.
Finalement on trouvait une sorte d’entente qui devrait fonctionner. Lui gérait l’alimentation et je m’occupais du ménage. Ça me paraissait correct.
Il n’avait pas réagi tout de suite quand je m’étais permise une petite remarque sur la porte de ma chambre ouverte pour lui. Je souriais intérieurement, contente de mon petit effet. J’avais aimé sa façon de me répondre et c’est probablement à cet instant précis que j’avais décidé de ne jamais cesser de le chercher. Jusqu’à ce qu’il craque, je l’espérais, un jour…

Moment présent


« Tu dois vraiment être décalqué… je dansais, sur de la musique, au milieu du salon… » Ce n’était quand même pas compliqué à comprendre non ? J’aimais bien le taquiner même si je comprenais rapidement qu’il n’était pas d’humeur. « Oups ! Désolée. » Et je n’avais pas pu m’empêcher de le chercher comme d’habitude tout en lui promettant de redevenir sage comme une image. Son petit sourire me rassurait, il n’était pas vraiment fâché. Je rangeais vite fait le bordel que j’avais laissé traîner pendant qu’il se servait à boire. Je l’observais s’échouer sur le canapé où quelques minutes plus tôt j’étais en train de me dandiner. « Ouai… J’bossais pas, j’en ai profité. » Après une grasse matinée, j’avais fait deux trois courses avant de rentrer pour enfiler un minishort et un t-shirt trop grand idéal pour trainer. J’avais pensé avoir plus de temps toute seule. Bref, j’avais fait comme chez moi même si la présence de Raph ne me dérangeait absolument pas.
Je laissais échapper un rire à sa question avant de m’observer, plantée au milieu du salon. « Raph… Sérieux… Tu m’as bien regardée ? » Je relevais la tête vers lui. « D’accord j’aime bien le classique, j’aurais pas supporter de danser dessus pendant des années mais… Vraiment… Tu croyais que j’aimais ça autant que toi ? » Je souriais amusée et me rapprochait. « J’ai des tatouages, des piercings, des jeans déchirés et un look loin de la ballerine classique… » je haussais les épaules. « Et je suis fan de Linkin Park, ce qui est je suis sûre une terrible nouvelle pour tes petites oreilles… » Je souriais amusée avant de reprendre, sans perdre le nord. « Et la jumelle diabolique elle a plus de chance de te faire céder à ses avances que la jumelle angélique ? » Je haussais un sourcil provocateur. « J’ai des tatouages que tu n’as pas vu encore… » J’étais incorrigible mais ça me faisait marrer de jouer ce petit jeu-là avec lui et de le voir me résister encore et toujours.

___________________

I walk this empty street On the Boulevard of broken dreams...

Sharp edges have consequences, I guess that I had to find out for myself. Sharp edges have consequences, now Every scar is a story I can tell. We all fall down. We live somehow, We learn what doesn't kill us makes us stronger.
Raphael Blaxtone
ADMIN ∎ Le Gentleman Célibataire
avatar
Inscrit le : 02/03/2017
Messages : 84
Avatar : Jesse Williams
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 05/08/1981
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: ça déménage! [Raph' le beau gosse], le Jeu 23 Mar - 20:33

La jeune femme n’est donc pas du genre mère de famille à attendre son mari le soir, s’occuper de ses deux enfants, leur faire faire leurs devoirs, leur faire à manger et les doucher. Moi aussi je disais pareil lorsque j’avais une vingtaine d’années et puis, un beau jour, j’ai rencontré Jiya, cette femme qui m’a fait changer toute ma manière de penser. Et puis, il y a eu ce petit bout pour qui j’aurais tout donné, à la minute même où je j’ai vu. Au final, des fois, il suffit d’un simple déclic à un instant donné. Et puis, si c’était à refaire, je recommencerais tout, même si je savais à l’avance l’échec que ce serait au final et les souffrances que j’aurais à endurer. Je finis tout simplement par hocher la tête. Je ne peux pas juger la belle, ce serait complètement déplacé de ma part. Et puis, chacun ses goûts, chacun ses opinions et sa manière de vie. Le principal est vraiment d’être bien dans ses baskets afin de ne jamais rien regretter !

Moment présent

Au milieu du salon ? J’étais pourtant persuadé de l’avoir vu sur le canapé en train de sauter… Oui, décidemment, je dois être bien fatigué et je veux bien la croire sur ce point. Je finis par hausser les sourcils d’un air de dire ‘laisse tomber, oui, j’suis fatigué’ ou plus simplement ‘en effet, j’dois délirer’. Je me sens un peu con mais la fatigue prend le dessus et j’avoue que je passe à autre chose. Une fois affalé dans le canapé avec ma canette à la main, et les minutes défilant aidant, je retrouve une once d’énergie, bien que minime et ma volonté réapparait un peu. J’en profite pour lui poser quelques questions supplémentaires, me demandant tout de même ce qu’elle a bien pu faire pour ‘profiter’ de sa journée.

Je hausse les épaules. Oui, je l’ai regardé, à de multiples reprises. Oui, j’ai même imaginé quels sous-vêtements elle portait suivant ceux que j’ai déjà vu dans la machine à laver. Oui, j’ai visualisé dans ma tête la forme de ses seins et de son corps tout entier, même s’il n’est pas mis en valeur actuellement avec ses vêtements bien trop larges pour elle. La réalité en fait c’est que je l’imagine peut-être un peu trop toute nue en général… Oh mon dieu, j’suis un gros pervers en réalité et je viens seulement de m’en rendre compte ! Mais je fais style de rien, comme à mon habitude car j’imagine qu’elle parle plutôt de son allure quelque peu rock’n’roll dans laquelle je la retrouve ordinairement. La voilà parti dans un monologue que je n’ai pas le courage d’interrompre. « C’est vrai qu’il y avait des signes annonciateurs… » Comment est-ce que j’ai pu passer à côté d’ailleurs ? « A croire que tu me fais trop tourner la tête pour que je l’ai remarqué… » Ce coup-ci, c’est à moi de la chercher et sans doute pour la première fois depuis notre rencontre. Elle ne s’y attend probablement pas et c’est ça qui est le plus drôle. « Et oui, j’avais bon espoir concernant ton goût pour la musique classique mais je vais finir par croire que je suis vraiment une espèce en voie de disparition, à mon plus grand damn. » Et voilà comment je suis aussi capable de pleurer sur mon sort quand ça m’arrange. Je reprends du poil de la bête. Merci la redbull ! J’en bois encore une longue gorgée avant de manquer de m’étouffer avec les nouvelles avances de la jeune femme. Le réel problème est que je suis incapable de savoir si elle est vraiment sérieuse ou si c’est juste dans sa nature de rigoler autour du flirt. Et ne voulant pas me mouiller et passer pour l’idiot de service, je finis par ne jamais céder bien que cela ne me déplairait bien évidemment pas… « J’dirais que c’est la jumelle angélique qui a le plus de chance ! J’ai toujours craqué pour les femmes discrètes et un brin timide. » Et le pire c’est que c’est la vérité… Sans que je saches ce qui m’oriente vers ce choix. « Tu peux toujours me les montrer en photo si tu y tiens tellement. » Je lui réponds alors avec le plus grand sourire du monde affiché sur le visage, content de ma réponse.
Lily Stanford
ADMINMi-fleur Mi-démon
avatar
Inscrit le : 04/03/2017
Messages : 290
Avatar : Kristen Stewart
Crédits : Avatar : Angie ❤︎ - Signa : Mag' - Gifs : Tumblr
Date de naissance : 02/04/1986
Mes rps :


❧ DISPONIBLE ❧

Just Married ⚡︎ Barth & Raph & Swann
Just Dance ⚡︎ Zara
Hey! J'me marie! ⚡︎ Raph'
Balade entre les tombes ⚡︎ Benjamin
Bad News ⚡︎ Barth
Let's get party ⚡︎ Hayley
Trier les souvenirs ⚡︎ Samantha
Chapeau bas! ⚡︎ Eliya

Bloc notes :


EN BREF :
⚡︎ Elle est la meilleure amie de Swann
⚡︎ Elle n'a rien d'une ballerine au premier abord : piercing, tatouage etc.
⚡︎ Elle va épouser Barthelemy et s'installer avec lui
⚡︎ Elle adoooore le nouvel album de Linkin Park
⚡︎ Elle a squatté chez Raphael pendant la remise en état de son appartement
⚡︎ Elle prépare le gala de fin d'année pour ses p'tites élèves (et compte mettre du rock au programme)

LBS AWARDS 2017


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'
• ÂGE : 111 ans
• BLOC NOTE :


Re: ça déménage! [Raph' le beau gosse], le Jeu 23 Mar - 23:26


Ma blague avait fait un bide ce qui avait achevé de me convaincre qu’il était totalement crevé. J’avais décidé d’être sage pour la peine même si je ne pouvais jamais m’empêcher de le chercher un petit peu.
Je devais avouer que si j’avais un peu appréhendé la cohabitation avec Raph, je n’étais pas déçue. On avait passé de beaux moments depuis ces deux semaines et j’étais contente d’avoir pu trouver refuge ici à cause de mon appartement inhabitable. C’était un coup à me rendre nostalgique quand il me faudrait retourner vivre seule, même si j’étais certaine que la vie en colocation chez moi avait une date limite. Pour l’instant, c’était très sympa.
C’était la première fois que Raph venait de me lancer une petite provocation et j’avais caché ma surprise pour afficher un sourire satisfait. « Enfin… Tu avoues… » Avais-je déclaré avec beaucoup de satisfaction, le bouffant du regard avec un sourire en coin. « Je savais que je te faisais de l’effet… » Sauf que pour le moment, ça ne donnait pas grand-chose.

« Non non… T’es pas une voix de disparation… » Y’avait Logan et Swann par exemple dans mon entourage ou presque entourage. Swann en écoutait peut-être pas autant que Raph mais elle aurait été une bien meilleure coloc’ que moi sur ce point-là. « Je te fais remarquer quand même que j’écoutais ta musique classique sans râler, preuve que je suis cool malgré tout… » Non mais oh !

Comme il parlait de jumelles, j’en profitais pour le taquiner encore une fois, cherchant à savoir laquelle de mes facettes il préférait. Il craquait pour les femmes discrètes et timide. Je levais les yeux au ciel et me frappait le front en surjouant à mort. « Mais c’est pour ça que tu me résistes ! J’suis pas ton genre… Faut que je te fasse changer d'avis... » Pourtant, j’étais persuadée avoir déjà remarqué certains de ces regards et je continuais à penser que je pouvais le faire craquer. Devant son grand sourire je restais impassible avant de hausser les épaules. « C’est nul les photos… » C’est mieux de voir en vrai. Et avec un grand sourire provocateur, je retirai mon t-shirt pour me retrouver en soustif devant lui. « Je te proposerai bien de venir les voir de plus près, mais je commence à croire que je te fais peur… » On devinait au niveau de mes côtes à droite, des étoiles qui formaient une constellation. « Le plus important est dans le dos, tu n’veux vraiment pas venir voir ? » Si là il ne comprenait pas le message je savais plus quoi faire. Au moins s’il me repoussait, je comprendrais que j’avais perdu mon pari pour de bon sans que cela ne me vexe pour autant. Je tentais ma chance et j’allais bien voir si ça marcherai ou non. Je plongeais mon regard dans le sien pour ne plus le lâcher.

___________________

I walk this empty street On the Boulevard of broken dreams...

Sharp edges have consequences, I guess that I had to find out for myself. Sharp edges have consequences, now Every scar is a story I can tell. We all fall down. We live somehow, We learn what doesn't kill us makes us stronger.
Raphael Blaxtone
ADMIN ∎ Le Gentleman Célibataire
avatar
Inscrit le : 02/03/2017
Messages : 84
Avatar : Jesse Williams
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 05/08/1981
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: ça déménage! [Raph' le beau gosse], le Dim 2 Avr - 14:48

Au final, ce n’est pas de la surprise qui se lit sur son visage à mon grand étonnement et elle semble tellement heureuse de ma réflexion que c’est moi qui en suis déstabilisé. « Je reste un homme je te signale. » Et face à une femme séduisante, il est difficile de ne pas céder, de ne pas être tenté. J’ai pourtant toujours ces principes et ces valeurs qui m’empêchent de trop rentrer dans le jeu, mais ils seraient bien capables de se dissiper au profit d’un bon moment en compagnie de ma colocataire. Pour l’instant, j’ai encore la force de lui résister mais pour combien de temps ? « Et puis, je n’ai jamais dit que j’étais insensible. Cela ne veut pas pour autant dire que tu m’auras ma chère. » Et me revoilà à poser les barrières comme je le fais si bien depuis son arrivée dans la maison. De toute façon, je suis tellement rincé que je serais incapable de lui grimper dessus ce soir, ou alors elle risquerait d’être bien déçue de mes performances.

« Encore heureux que tu ne râles pas ! » Je me mets à rire tellement ses paroles me semblent aberrantes. « T’imagine sinon pendant les cours que tu donnes… » Genre je l’imagine en train de râler sur ses élèves en leur disant que c’est de la ‘musique de merde’, comme disent les jeunes.  Chacun ses gouts mais quitte à en faire son métier, il faut qu’elle apprécie un minimum. C’est comme un charpentier qui aurait le vertige et ne pourrait pas monter sur les toits ou sur une échelle, ce serait tout de même bien embêtant.

« Tu penses pouvoir y arriver ? » Est-ce un défi ? Peut-être un brin mais dans le fond, je serais bien curieux de voir comment elle compterait s’y prendre. Qui vivra verra. En tout cas, comme d’ordinaire, la conversation ne manque pas de me faire sourire. Si j’avais imaginé cela quelques semaines plus tôt, moi qui avais une vie si paisible. Et là voilà qui se met en sous-vêtements, geste inattendu mais bon avec cette jeune femme, je ne devrais plus m’étonner de rien. J’avoue que je bug un peu pendant quelques secondes mais j’essaye que cela ne se remarque pas trop. « C’est surtout que j’ai tellement mal aux jambes que je ne peux plus me lever tu vois ! » Je réponds, perplexe, presque du tac au tac pour lui faire croire que j’ai une bonne excuse pour ne pas m’approcher. La vérité c’est qu’une troisième jambe se dressant pourrait bien me poser quelques problèmes. Il faut dire que j’ai beau ne pas être du genre précoce, cela fait un bout de temps que je n’ai pas été au contact d’une femme dénudée. « J’te dis, j’peux pas… mes jambes… » Je lui adresse un charmant sourire, espérant qu’elle ne s’approchera pas trop pour ne pas remarquer ce qui se trame…

Mais quelques instants plus tard, sans trop comprendre pourquoi, je lui dis  « Si tu avais été la jumelle sage, tu m'aurais fait un massage des mollets et après j'aurais pu me lever. » Et puis j'explose d'un rire cristallin, mais c'est plus nerveux qu'autre chose.
Lily Stanford
ADMINMi-fleur Mi-démon
avatar
Inscrit le : 04/03/2017
Messages : 290
Avatar : Kristen Stewart
Crédits : Avatar : Angie ❤︎ - Signa : Mag' - Gifs : Tumblr
Date de naissance : 02/04/1986
Mes rps :


❧ DISPONIBLE ❧

Just Married ⚡︎ Barth & Raph & Swann
Just Dance ⚡︎ Zara
Hey! J'me marie! ⚡︎ Raph'
Balade entre les tombes ⚡︎ Benjamin
Bad News ⚡︎ Barth
Let's get party ⚡︎ Hayley
Trier les souvenirs ⚡︎ Samantha
Chapeau bas! ⚡︎ Eliya

Bloc notes :


EN BREF :
⚡︎ Elle est la meilleure amie de Swann
⚡︎ Elle n'a rien d'une ballerine au premier abord : piercing, tatouage etc.
⚡︎ Elle va épouser Barthelemy et s'installer avec lui
⚡︎ Elle adoooore le nouvel album de Linkin Park
⚡︎ Elle a squatté chez Raphael pendant la remise en état de son appartement
⚡︎ Elle prépare le gala de fin d'année pour ses p'tites élèves (et compte mettre du rock au programme)

LBS AWARDS 2017


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'
• ÂGE : 111 ans
• BLOC NOTE :


Re: ça déménage! [Raph' le beau gosse], le Mar 4 Avr - 22:27


Il n’était donc pas insensible mais pourtant il me résistait. Je me demandais si c’était parce qu’il avait peur qe je lui passe la corde au cou, ce qui ne risquait pas d’arriver. J’avais pas envie d’une relation amoureuse, juste lier l’utile à l’agréable. On était coloc’, on s’entendait bien, y’avait pas de mal à prendre du bon temps sans se prendre la tête. Sauf que non, Raph’ mettait des barrières depuis le début et au lieu de me décourager, ça me forçait à pousser toujours un peu plus loin la provocation. « Je t’aurais… Je t’en fais la promesse… » avais-je répliqué avec un sourire plein de défi.

De fil en aiguille, bien décidée à lui faire de plus en plus de rentre dedans, j’avais décidé de l’inviter à voir mes tatouages de plus près, retirant mon t-shirt pour me retrouver en sous-vêtement devant lui. Mais rien à faire. Il était resté un peu perturbé mais il n’avait pas bougé. Il était toujours enfoncé dans son canapé et je commençais à me demander s’il n’était tout simplement pas gay. Il aurait pu me le dire au lieu de me laisser m’entêter comme ça. Non. Non, c’était comme tout le reste, j’aurais su. J’aurais compris. Je l’aurais senti. J’étais sûre de lui plaire assez pour qu’on s’amuse un peu. Non, il mettait juste des barrières et j’étais trop bornée pour laisser tomber « Sérieusement ? Tu as mal aux jambes… » Il était en train de me dire qu’il était trop fatigué pour approcher ? Je le fixais du regard pour essayer de décrypter son comportement et j’esquissais un pas ou deux pour me rapprocher. « C'est une nouvelle façon de me dire que tu es gay et que je t'intéresse pas? » Pure provocation bien sur.

« La jumelle sage est pas là et la diabolique dit que tu rêves si tu crois que je vais te masser… » j’attrapais mon t-shirt et l’enfilait à nouveau avant de le regarder de la tête aux pieds. « Tu sais pas c'que tu rates… J’aurais été plus efficace que la redbull pour te redonner de l’énergie… tant pis pour toi. » Plantée au milieu du salon, je posais mes mains sur mes hanches, changeant de sujet comme si de rien n’était. « J’ai faim, on mange quoi ce soir ? » je tournais les talons et filait en cuisine. De là je pouvais encore apercevoir Raph puisque la cuisine était ouverte. « On pourrait commander des pizzas ? Ou des burgers ? » Je n’étais pas trop du genre à manger 3 feuilles de salades et à faire attention à ce que je mangeais. La chance de ne jamais prendre un gramme et de faire bien trop d’exercice pour ça. « Ou alors je nous fais à manger… Ouai tiens ! » Si ça, ça ne le faisait pas se lever de son maudit canapé… Il faut dire que j’étais un danger ambulant et que Raph tenait à sa cuisine. Il m’avait vu à l’œuvre et depuis j’avais interdiction de faire quoi que ce soit. Je commençais à fouiller les placards et le frigo en piochant deux trois trucs.

___________________

I walk this empty street On the Boulevard of broken dreams...

Sharp edges have consequences, I guess that I had to find out for myself. Sharp edges have consequences, now Every scar is a story I can tell. We all fall down. We live somehow, We learn what doesn't kill us makes us stronger.
Raphael Blaxtone
ADMIN ∎ Le Gentleman Célibataire
avatar
Inscrit le : 02/03/2017
Messages : 84
Avatar : Jesse Williams
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 05/08/1981
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: ça déménage! [Raph' le beau gosse], le Lun 17 Avr - 18:34

Je réponds à son sourire, sans trop savoir à quoi m’attendre pour le futur, et sans trop vouloir y réfléchir d’ailleurs. La philosophie de la jeune femme à vivre un peu au jour le jour, me laisse quelques séquelles au fil du temps, sans doute pour le meilleur. Et pour certains domaines, je me dis que je devrais prendre exemple, et me prendre un peu moins la tête car c’est bien beau de vouloir tout analyser mais par moment, on s’y perd un peu et on passe à côté de belles expériences. J’aurais bien envie de répliquer quelque chose mais ne sachant pas quoi, je m’abstiens de tout commentaire.

Bientôt, elle finit dénudée devant moi, ce qui ne manque pas d’avoir quelques conséquences que je tente de cacher comme je le peux. Et mon excuse bidon ne semble vraiment pas lui convenir. « Oui ? Ca te parait si étonnant après la journée que je viens de passer ? » Après tout, debout dans un amphithéâtre pendant des heures, ça n’a rien de très reposant pour le bas du corps alors cela pourrait tout à fait être plausible. Et alors qu’elle me demande si je lui cache le fait d’être gay, je ne peux m’empêcher d’exploser de rire tellement cela me semble aberrant ? « Moi ? Gay ? Tu veux rire j’espère ? » Bon, je n’ai jamais testé quoi que ce soit avec un homme et l’idée m’a déjà traversé l’esprit plusieurs fois donc pourquoi pas, mais jamais je rejetterais la gente féminine pour autant. « Je sais que je suis divorcé mais je t’assure que c’est pas parce que mon ex-femme m’a dégoutée de votre genre. » J’éclate de rire de plus belle. Décidemment, je ne pensais pas avoir un jour cette discussion avec quelqu’un.

Je la relance sur sa jumelle, espérant parvenir à mes fins. Néanmoins, je déchante vite alors qu’elle me répond tout en se rhabillant. C’est pas ce que je voulais au fond ? Je finis par hausser les épaules, comme si je n’en avais rien à faire mais au fond de moi, j’ai cette sensation étrange que je ne m’attendais pas à avoir, une sorte de déception qui se lit au plus profond de mes entrailles. « Dommage ! » Je finis par ajouter, tout en tentant de prendre un air totalement détaché. « C’est mignon quand tu boudes quand même ! » Je m’amuse bientôt à la taquiner, me doutant d’avance qu’elle va répliquer qu’elle ne boude pas.

Mais à ma grande surprise, la voilà qui demande de quoi sera composé le repas de ce soir avant de filer dans la cuisine. Je n’y ai pas réfléchi et ne sais donc pas quoi répondre. « Ouais, pizza ou burger, comme tu veux ! » Peu m’importe au fond du moment que j’ai quelque chose dans mon assiette. Mais la suite me fait ouvrir de grands yeux ronds alors que je me retourne aussitôt, affolé, en direction de la cuisine. J’entends des bruits étranges. Elle tente de trouver quelque chose dans le placard. Ni une ni deux, j’en oublie tout ce qui a pu se passer précédemment, tout ce que j’ai pu dire et j’arrive très rapidement dans ma partie préférée de la maison. « Je peux savoir ce que tu fais ? Je te rappelle que la semaine lorsque tu as voulu faire cuire des croques monsieur, j’ai retrouvé la maison pleine de fumée… Alors tu t’éloignes des placards, tout de suite ma belle ! » Je serais presque prêt à la prendre par le bras pour la tirer de là si cela était nécessaire.
Lily Stanford
ADMINMi-fleur Mi-démon
avatar
Inscrit le : 04/03/2017
Messages : 290
Avatar : Kristen Stewart
Crédits : Avatar : Angie ❤︎ - Signa : Mag' - Gifs : Tumblr
Date de naissance : 02/04/1986
Mes rps :


❧ DISPONIBLE ❧

Just Married ⚡︎ Barth & Raph & Swann
Just Dance ⚡︎ Zara
Hey! J'me marie! ⚡︎ Raph'
Balade entre les tombes ⚡︎ Benjamin
Bad News ⚡︎ Barth
Let's get party ⚡︎ Hayley
Trier les souvenirs ⚡︎ Samantha
Chapeau bas! ⚡︎ Eliya

Bloc notes :


EN BREF :
⚡︎ Elle est la meilleure amie de Swann
⚡︎ Elle n'a rien d'une ballerine au premier abord : piercing, tatouage etc.
⚡︎ Elle va épouser Barthelemy et s'installer avec lui
⚡︎ Elle adoooore le nouvel album de Linkin Park
⚡︎ Elle a squatté chez Raphael pendant la remise en état de son appartement
⚡︎ Elle prépare le gala de fin d'année pour ses p'tites élèves (et compte mettre du rock au programme)

LBS AWARDS 2017


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'
• ÂGE : 111 ans
• BLOC NOTE :


Re: ça déménage! [Raph' le beau gosse], le Ven 21 Avr - 19:28

Je n’avais même pas daigné répondre, me contentant de lever les yeux au ciel. Je pensais que quand une nana faisait du rentre dedans, et surtout comme j’étais en train de le faire, le type était prêt à oublier sa fatigue. Soit j’avais perdu la main, soit je n’étais pas au goût de Raphael et c’était décevant. Dans une énième provocation je l’avais interrogé sur son orientation sexuelle et j’avais réprimé un sourire en l’entendant rire. Il me semblait bien quand même que je ne m’étais pas trompée sur lui. « Tant mieux pour la gente féminine » moi exclue par contre, j’avais compris le message.

Pas vexée pour deux sous, et ne boudant même pas, j’avais décidé avec beaucoup de pragmatisme de laisser tomber pour le moment. Si me retrouver à moitié nue devant lui n’avait pas eu l’effet escompter, c’était pas la peine de perdre plus mon temps. Et puis j’avais faim, raison de plus de renfiler mon t-shirt avant de chercher quelque chose à manger. A défaut de faire de Raphael mon quatre-heures j’allais nous faire à dîner. Ou du moins, essayer. « J’boude pas Raph’ » Et je lui adresse un sourire qui appuie mes propos. « J’t’assure. Je tente le coup. Ça marche, tant mieux, ça marche pas… C’est pas la fin du monde. » Je haussais les épaules avant de filer en cuisine. « Et j’suis pas mignonne, pitié. » J’avais fait semblant de vomir au mot « mignonne ». Je n’avais rien de mignonne.

J’avais donc lancé le sujet du repas, lui demandant son avis sur le menu. J’avais le droit à un beau « comme tu veux » qui me faisait lever les yeux au ciel. Les gens répondaient toujours ça. Et puis quand tu prenais une décision, puisque que t’y étais invité, ils faisaient la gueule une fois sur deux parce que finalement ça ne leur convenait pas. Bah désolés les gars, mais quand on vous demande votre avis et qu’en réalité vous en avez un, ne répondez pas « comme tu veux. ». Prenant le professeur à contre-pied, je décidais d’explorer les placards à la recherche d’idée repas que je pourrais tenter de nous concocter.

Mon petit stratagème a marché puisque voilà le beau gosse dans sa cuisine, presque affolé à l’idée que je touche à quoi que ce soit. « Je cherche des idées de repas… J’vais cuisiner… » Je continuais ma recherche en ignorant sa présence dans la cuisine et l’anecdote qu’il était en train de me rappeler. « Je testais l’alarme à incendie et d’ailleurs elle s’est même pas déclenchée… » je me tournais enfin vers lui et l’observais lentement des pieds jusqu’à la tête. « T’as plus mal aux mollets ? Tu t’lèves pour tes casseroles et ta cuisine mais pas pour moi ? » Je me rapproche avec un sourire qui en dit long. « Dommage, je suis sûr qu’on aurait réussi à la faire sonner cette alarme. » Et je levais les yeux vers le plafond, le détecteur de fumée juste au-dessus de nous. Je me reculais d’un coup, remettant suffisamment de distance entre lui et moi. « Tu nous fais à manger ou on commande ? » Bras croisés, j’attendais le verdict du beau brun.

___________________

I walk this empty street On the Boulevard of broken dreams...

Sharp edges have consequences, I guess that I had to find out for myself. Sharp edges have consequences, now Every scar is a story I can tell. We all fall down. We live somehow, We learn what doesn't kill us makes us stronger.
Raphael Blaxtone
ADMIN ∎ Le Gentleman Célibataire
avatar
Inscrit le : 02/03/2017
Messages : 84
Avatar : Jesse Williams
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 05/08/1981
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: ça déménage! [Raph' le beau gosse], le Ven 28 Avr - 8:08

Son air de femme qui n’en a rien à faire d’avoir eu une réponse négative, j’ai extrêmement de mal à y croire, voir pour ainsi dire, je ne gobe pas une seule de ses paroles. « Ah oui ? Tu préfères que je dise que tu es un laideron ? » Je finis par rebondir sur sa dernière parole dont le geste qui l’accompagne me fait mourir de rire. Elle a le don de la mise en scène, c’est une qualité que je lui ai remarqué dès les premiers jours de notre cohabitation. Des fois, je me dis qu’elle aurait pu jouer dans des pièces de théâtre d’ailleurs, avant de me demander si les metteurs en scène n’en aurait pas eu marre d’elle au bout d’un moment. Elle aurait sans doute refusé de faire certaines scènes qui ne lui plaisent pas avec son côté borné. Moi, je n’ai pas à m’en plaindre et j’avoue que ça me fait plutôt rire jusqu’à maintenant. Lily, c’est juste un personnage tellement haut en couleurs qu’elle en devient attachante. Une attachiante comme disent les jeunes. Mais j’aurais tendance à dire que si quelqu’un venait à ne pas apprécier sa personnalité, il passerait à côté de quelque chose car en dessous de cette carapace a tout de même l’air de se cacher un gros cœur. Pour l’instant, je n’ai pas encore réussi à élucider tous les mystères de la brune mais je mets un point d’honneur à y parvenir un jour.

On finit dans la cuisine après que je me sois levé en quatrième vitesse pour éviter un désastre, oubliant au passage mon excuse de mal de jambes. Décidemment, j’ai le don des contradictions… Mais il y a des priorités dans la vie et lorsque Lily annonce qu’elle va faire le repas du soir, on court littéralement à la catastrophe. Ce serait comme l’annonce d’un attentat ou d’une bombe nucléaire qui va s’abattre sur nous et auquel on serait averti à l’avance pour s’y préparer mentalement. « C’est normal. Ca fait des mois que je dois y remettre des piles mais il n’y avait pas trop de danger tant que je vivais seul. » Un sourire illumine mon visage. Faudrait que je pense à arranger ce petit souci avant qu’un drame n’arrive néanmoins. Sa prochaine réflexion, j’aurais dû m’y attendre et la voir venir et tout à coup, mon excuse me revient. Si elle savait à quel point j’avais envie de me lever précédemment, mais que pour ces principes bidons et pour le bien de notre vie à deux, je ne l’ai pas fait… Si elle savait comme là j’ai envie de la plaquer le long du mur de la cuisine et l’embrasser avant de la prendre sur le plan de travail – heureusement il est toujours propre d’ailleurs. J’essaye de me sortir ces images de la tête et heureusement pour moi, elle s’éloigne quelque peu. Je crois que sinon, j’aurais craqué… Néanmoins, pour répondre à sa question suivante, je me dirige vers le réfrigérateur situé juste derrière elle. Je l’ouvre et constate qu’il n’y a rien qui m’inspire vraiment dedans. Et avant de lui répondre, alors qu’elle est toujours dans la même position, donc dos à moi, je m’approche du creux de son oreille et fais glisser mes mains le long de son dos, puis de ses hanches, très rapidement, sans geste impoli pour autant. Au même instant, je lui murmure dans l’oreille. « Si je me lève pour les casseroles, c’est que tu es une véritable catastrophe en cuisine et que je tiens à ma maison. Et si je cherche des excuses pour ne pas me lever pour toi, ce n’est pas parce que j’en ai pas envie mais parce que je sais que je craquerais bien trop facilement pour toi et que contrairement à toi, je suis incapable de ne pas m’attacher. Donc ton corps… Crois moi que je meurs d’envie de le dévorer, mais je pense qu’on sera tout les deux d’accord pour dire que c’est mieux d’éviter non ? » Sur ces derniers mots, je m’éloigne de quelques mètres, et sans lui laisser le temps de me répondre, sans me laisser le temps de réagir moi-même à l’annonce que je viens de faire tellement je suis surpris de mes actions, je décroche le téléphone et compose le numéro que je connais par cœur. « Bonjour, je voudrais commander deux pizzas s’il vous plait. » L’homme au bout du téléphone a décroché presque immédiatement et heureusement. « Vos deux pizzas du moment en taille medium. » C’est ce que nous avions commandé la semaine passée et qui avait eu un certain succès. « D’accord, 30 minutes, en espèces. C’est noté. Merci. » Et vient le moment de raccrocher, que je redoute légérement. J’ai perdu toute contenance et n’assume pas tellement mes paroles de quelques instants plus tôt, moi qui souhaitait rester ‘distant’ de manière neutre.

Spoiler:
 
Lily Stanford
ADMINMi-fleur Mi-démon
avatar
Inscrit le : 04/03/2017
Messages : 290
Avatar : Kristen Stewart
Crédits : Avatar : Angie ❤︎ - Signa : Mag' - Gifs : Tumblr
Date de naissance : 02/04/1986
Mes rps :


❧ DISPONIBLE ❧

Just Married ⚡︎ Barth & Raph & Swann
Just Dance ⚡︎ Zara
Hey! J'me marie! ⚡︎ Raph'
Balade entre les tombes ⚡︎ Benjamin
Bad News ⚡︎ Barth
Let's get party ⚡︎ Hayley
Trier les souvenirs ⚡︎ Samantha
Chapeau bas! ⚡︎ Eliya

Bloc notes :


EN BREF :
⚡︎ Elle est la meilleure amie de Swann
⚡︎ Elle n'a rien d'une ballerine au premier abord : piercing, tatouage etc.
⚡︎ Elle va épouser Barthelemy et s'installer avec lui
⚡︎ Elle adoooore le nouvel album de Linkin Park
⚡︎ Elle a squatté chez Raphael pendant la remise en état de son appartement
⚡︎ Elle prépare le gala de fin d'année pour ses p'tites élèves (et compte mettre du rock au programme)

LBS AWARDS 2017


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'
• ÂGE : 111 ans
• BLOC NOTE :


Re: ça déménage! [Raph' le beau gosse], le Ven 28 Avr - 13:24


Je levais les yeux au ciel à sa question, ce n’était pas ce que j’avais voulu dire. « Je parle pas de mon physique, mais d’un potentiel côté « mignon » que tu me trouves quand tu crois que je boude. Je n’ai rien de mignon. Je me sais capable de séduire, je suis pas mal foutue sans être une gravure de mode mais je n’ai rien de mignon. » J’étais brut de décoffrage, j’avais une carapace en béton armé et j’étais bien trop cash pour être mignonne. Swann était mignonne par exemple, mais pas moi.

Dans la cuisine avec Raphael qui s’était précipité avant que je ne risque de déclencher un incendie, je tentais une dernière fois de le faire craquer mais probablement un peu lassée de jouer à ce petit jeu, je m’étais éloignée, convaincue que Raphael ne cèderait pas. Et j’avais vu juste. C’était pas la fin du monde et je ne le vivais pas comme un échec et j’avais décidé de dévorer un bon repas à défaut de dévorer Raph’.
Je l’avais laissé maître de choisir notre repas. Puisqu’il était le cuistot dans cette maison, il pouvait tout aussi bien nous concocter un bon petit plat. Mais si ses mollets le faisaient trop souffrir pour rester debout et cuisiner – bah oui, parce qu’on y croit tous à son histoire de mollets fatigués (mon cul c’est du poulet !) – il pouvait décider de nous faire livrer. Il jetait néanmoins un coup d’œil au contenu du frigo alors que bras croisé, toujours, j’attendais le verdict.
Je ne m’étais pas attendue à sentir son souffle chaud dans mon oreille ni ses mains sur moi. C’était tellement inattendu que je n’avais pas eu le temps de m’en réjouir comme une potentielle victoire. Et j’avais raison. Je l’écoutais m’expliquer pourquoi il se défilait depuis mon arrivée dans cette baraque – parce que autant être clair, j’avais pas vraiment attendu avant de commencer à lui faire du rentre-dedans -  et sans le savoir, Raphael avait employé le mot qui pouvait réduire à néant toute envie d’amusement. « M’attacher. » ça avait presque était un réflexe, je m’étais décollée de lui en l’entendant parler de ça. Jamais d’attachement. Jamais en tout cas de façon romantique. Malgré l’évocation de son envie de me dévorer qui déclenchait certaines images dans ma tête, sa conclusion refroidissait mes ardeurs.
Avant même que je ne puisse dire quelque chose, il s’éloignait pour attraper le téléphone et passer commande pour des pizzas. Je l’observais longuement pendant qu’il appelait. Dommage qu’il soit du genre à s’attacher, on aurait pu former un sacré duo. Je nous aurais bien imaginé sex friends le temps que je vive là et peut-être même après. Et le jour où il craquerait comme tous les autres et se mettrait en couple, je n’aurais gardé que le côté ami s’il avait bien voulu. Mais rien de tout ça n’arriverait. Raphael avait évoqué l’attachement et ça avait eu le même effet que la kryptonite sur superman.

« Trente minute ça laisse le temps… d’aller prendre une douche » J’avais souris au moment où j’avais laissé planer le suspense. Je quittais donc la cuisine, passant près de Raph pour rejoindre la salle de bain. Je tapotais sur son épaule. « Fait pas cette tête, y’a pas de malaise. Au moins je sais que mon sex appeal est intacte. » Et après avoir lâché un rire je filais prendre une douche.
Vingt minutes plus tard, je revenais toute propre toute fraîche, un t-shirt un peu plus moulant que celui qui m’avait servi à trainer toute la journée sur le dos accompagné d’un short. Je me laissais tomber dans le canapé, affamée. « Tu veux te faire un film en même temps que la pizza ? » Du regard je détaillais la collection de blu-ray de Raph au cas où il serait tenté d’en regarder un, mes jambes se balançant contre l’accoudoir. « Sauf si t’es vraiment naze et que tu veux te coucher… Je ferai moins de bruit que tout à l’heure pour pas te réveiller. » J’étouffais un rire en revoyant la tête qu’il avait fait en arrivant. « J’ai une de ces faims ! »

Et voilà comment je pouvais ne pas me vexer et prendre les choses avec un naturel déconcertant. D’autres se seraient braquées, vexées. D’autres auraient boudé ou même insisté. Si Raph préférait éviter tout rapprochement de nature sexuelle, je respectais. J’allais pas le violer non plus et ses raisons étaient compréhensible. Effectivement, je n’avais pas envie qu’il s’attache autrement qu’amicalement car je n’aurais pas envie d’être forcée à couper les ponts. Ce que je faisais systématiquement dès qu’un type semblait s’attacher un peu trop. Je ne prenais pas son refus pour moi et ça ne changerait pas grand-chose à notre relation si ce n’est que j’allais peut-être lui faire moins de rentre-dedans qu’à l’accoutumée. Mais le reste ne changerait pas, je continuerai de lui proposer de regarder un film tout en bouffant une pizza, entre amis. Tout simplement.

___________________

I walk this empty street On the Boulevard of broken dreams...

Sharp edges have consequences, I guess that I had to find out for myself. Sharp edges have consequences, now Every scar is a story I can tell. We all fall down. We live somehow, We learn what doesn't kill us makes us stronger.
Raphael Blaxtone
ADMIN ∎ Le Gentleman Célibataire
avatar
Inscrit le : 02/03/2017
Messages : 84
Avatar : Jesse Williams
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 05/08/1981
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: ça déménage! [Raph' le beau gosse], le Mar 2 Mai - 19:59

Je hausse les épaules lorsqu’elle m’explique sa version du mot mignon et pour autant, je n’ai pas envie de revenir sur ce que je lui ai dit. Pire encore, je serais bien capable d’en rajouter une couche. « Si, tu as un petit air de chien battu. Et c’est carrément trop craquant et mignon un petit chien. »

J’ai fini par être honnête, parce qu’au fond, c’est sans doute la meilleure des choses à faire. Je ne sais pas si cela donnera vraiment le résultat que j’espère car la réalité, c’est que je ne sais vraiment pas ce que j’attends de cette colocation et de notre relation. Tout ce que je peux dire, c’est que je connais mon caractère et ma capacité à tomber amoureux en deux secondes. Je sais aussi que je suis capable de m’attacher et de me détacher aussi rapidement. Et je sais surtout que ma vie est bien trop compliquée en ce moment pour que j’en rajoute une couche. La maison, c’est mon havre de paix et si y venir représente une quelconque hantise, il n’y a plus aucun intérêt.

Et alors que je cherche dans ma tête, la meilleure façon d’éviter des questions et des explications, je suis bientôt surpris que la jeune femme s’éclipse pour aller prendre une douche. Est-ce que je l’ai blessé avec mes paroles ? J’ose espérer que ce n’est pas le cas. Et puis, elle aurait eu assez de franchise pour me le dire en face et surtout sans perdre de temps. J’ai comme l’impression grandissante qu’au final, elle en a un peu rien à faire que je n’ai pas cédé et ça en est presque vexant. Je dois laisser transparaitre mes émotions sur mon visage d’après ce qu’elle me dit, et cela ne m’étonne guère. Je finis par sourire, mais au final, plus forcé qu’autre chose.

Je me retrouve seul. J’aurais pu en profiter pour aller prendre une douche également, étant donné que j’ai une salle de bains privative dans ma chambre, mais je me contente de me vautrer dans le canapé, pour mieux analyser tout ce qui vient de se passer. Je suis définitivement bouleversé et déstabilisé par le comportement de Lily. Elle n’est pas comme toutes celles que j’ai connu, c’est le moins qu’on puisse dire. C’est déroutant.

« Oui, si tu veux. » Je prononce, sortant de ma létargie alors qu’elle revient dans la pièce. Et c’est à ce moment également que la sonnette retentit. Je regarde l’horloge accrochée au mur. « Ils ont été plus rapide que prévu… » Je laisse échapper en guise de réflexion inutile alors que je me dirige vers la porte afin de récupérer notre repas du soir. « Je te laisse choisir le film pendant ce temps là. Je te préviens, rien de trop violent ! » Bon, en même temps, c’est de ma collection de DVD dont on parle donc ça ne devrait pas me choquer en théorie. « Mais je ne suis pas contre un film d’action quand même. » Dans le genre homme qui ne sait absolument pas ce qu’il veut, je finis par ouvrir enfin la porte. Je paye le livreur, lui laisse un généreux pourboire et revient triomphant vers la demoiselle, lui présentant le saint Graal : sa pizza !

« Et voilà pour mademoiselle ! »

Je file en cuisine chercher un couteau et du sopalin et je m’enfonce de nouveau dans le canapé, laissant la jeune femme mettre sur la télévision le film choisi et sans même demandé du quel il s’agit. Je l’attends pour ouvrir ma boite et dès que nous sommes fin prêt, je ne mets pas de temps à dévorer la première part. « Mon dieu, qu’est-ce que c’est bon ! » Je lève les yeux au ciel, heureux. « Je sais que c’est pas bien d’invoquer le tout puissant mais dans des cas comme celui-là, je ne peux tout simplement pas m’en empêcher ! »
Lily Stanford
ADMINMi-fleur Mi-démon
avatar
Inscrit le : 04/03/2017
Messages : 290
Avatar : Kristen Stewart
Crédits : Avatar : Angie ❤︎ - Signa : Mag' - Gifs : Tumblr
Date de naissance : 02/04/1986
Mes rps :


❧ DISPONIBLE ❧

Just Married ⚡︎ Barth & Raph & Swann
Just Dance ⚡︎ Zara
Hey! J'me marie! ⚡︎ Raph'
Balade entre les tombes ⚡︎ Benjamin
Bad News ⚡︎ Barth
Let's get party ⚡︎ Hayley
Trier les souvenirs ⚡︎ Samantha
Chapeau bas! ⚡︎ Eliya

Bloc notes :


EN BREF :
⚡︎ Elle est la meilleure amie de Swann
⚡︎ Elle n'a rien d'une ballerine au premier abord : piercing, tatouage etc.
⚡︎ Elle va épouser Barthelemy et s'installer avec lui
⚡︎ Elle adoooore le nouvel album de Linkin Park
⚡︎ Elle a squatté chez Raphael pendant la remise en état de son appartement
⚡︎ Elle prépare le gala de fin d'année pour ses p'tites élèves (et compte mettre du rock au programme)

LBS AWARDS 2017


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'
• ÂGE : 111 ans
• BLOC NOTE :


Re: ça déménage! [Raph' le beau gosse], le Sam 6 Mai - 22:06

Je n’avais pas envie d’insister. S’il ne me croyait pas quand je disais que je ne boudais pas et que je n’avais pas une tête de chien battu, c’était son problème. Je savais très bien ce que je ressentais et pensais et c’était là le plus important.

Puisque j’avais maintenant eu les explications de Raphael sur le fait qu’il me résistait depuis mon arrivée dans la villa, je pouvais passer à autre chose. ça ne servait à rien d’insister surtout si ça risquait de déclencher des sentiments chez lui. C’était la dernière chose que je voulais. Je nous préférais amis et je n’avais pas envie de perdre ça. Alors reprenant le cours de la soirée, j’étais partie prendre une douche en attendant que notre commande arrive.

Une fois affalée dans le canapé, je faisais l’inventaire des dvds que le professeur possédait. On avait sonné à la porte et je m’étais quelque peu redressée. Je m’étais approchée des étagères et respectant les critères de Raph je nous choisissais un film d’action mais pas trop violent ou sanguinolent et pas trop flippant. « T’es pire qu’une gonzesse parfois ! » J’avais roulé des yeux avant de jeter mon dévolu sur l’un des rares film qui correspondait aux vœux du beau gosse. Alors qu’il revenait, je glissais le blu-ray dans le lecteur et venait m’écraser à nouveau dans le canapé, affamée. « Merciiiiiiii ! Je meurs de faim. » Je n’allais pas proposer de le rembourser. Depuis que je vivais là on avait fait ça au feeling sans tenir des comptes d’apothicaire. Ce soir il avait payé et la prochaine fois ce serait moi. On ne se prenait pas la tête, ça n’allait pas commencer.

« je t’aurais bien dit que je t’aurais fais invoqué le tout puissant autrement qu’en mangeant une pizza mais bon… » Je lui lançais un regard qui en disait long avant de mordre dans ma pizza innocemment. « Je lance le film ? » J’attendais son signal et appuyais sur lecture. Tout en suivant l’intrigue, on se servait régulièrement jusqu’à ce qu’il ne reste plus une seule miette de pizza. Histoire d’être plus à l’aise, j’avais légèrement basculé et pour être plus confortablement installée tout en embêtant Raph, j’étendais mes jambes qui venaient se poser sur les siennes, l’air de rien, comme si je ne prenais pas toute la place. « Tu vas être content quand je m’en irai… » avais-je fini par glisser entre deux scènes d’action du film. « Enfin vu les bras cassés qui s’occupent de rénover mon appart, on a le temps. » Je haussais les épaules. « Enfin si jamais t’as besoin que je libère la chambre, tu me diras hein… » C’est qu’au départ, j’avais dis à Raph qu’on en aurait pas pour très longtemps à cohabiter. J’avais pas forcément envie de m’incruster et de poser problème.

___________________

I walk this empty street On the Boulevard of broken dreams...

Sharp edges have consequences, I guess that I had to find out for myself. Sharp edges have consequences, now Every scar is a story I can tell. We all fall down. We live somehow, We learn what doesn't kill us makes us stronger.
Raphael Blaxtone
ADMIN ∎ Le Gentleman Célibataire
avatar
Inscrit le : 02/03/2017
Messages : 84
Avatar : Jesse Williams
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 05/08/1981
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: ça déménage! [Raph' le beau gosse], le Jeu 11 Mai - 19:23

Je tourne la tête de droite à gauche pour exprimer mon désaccord avec ses paroles. Pourtant, elle n’est pas la première à me comparer à une femme. Je préfère me dire qu’il y a une part de féminité en moi, comme en tout homme, que je n’ai pas peur de laisser apparaitre contrairement aux autres. Puis, je porte mon attention sur le livreur et je règle les pizzas qui me donne déjà l’eau à la bouche. Mais je reviens à la charge en revenant vers la jeune femme. « Et toi t’es pire qu’un mec parfois alors au moins on fait la paire. » Ce n’est pas si faux que cela au fond. Elle a ce côté très protecteur, pas féminin pour un sou. Pourtant, je suis certain qu’il lui est arrivé de porter de magnifiques robes au moins dans son enfance en étant forcé par sa mère. Et même encore aujourd’hui, elle serait sublime dans ce genre de tenue, à se mettre en valeur davantage. M’enfin, là n’est pas le sujet et la brune fait bien ce qu’elle veut de sa vie. La pizza m’appelle et je me concentre uniquement sur cette dernière, finissant même par jurer la bouche pleine.

C’est avec le regard lancé du coin de l’œil que j’observe la brune dans sa réplique. Et aussitôt, une sensation très étrange me parcourt le corps tout entier, jusqu’à me procurer des images interdites en tête. Moi qui pensais que le sujet était clos, ce n’est pas finalement pas le cas apparemment. Pourquoi est-ce que je ressens tout cela si j’ai tant envie de lui dire non ? Quelqu’un peut-il m’expliquer ? « Oui vas-y. » Au final, même si mon regard en dit très long, je décide de ne pas riposter, ne pas la relancer sur le sujet car à quoi bon. Mon sourire en coin aussi en dit long mais heureusement, il est caché par la part de pizza géante. Le film démarre et j’arrive à suivre, plutôt en silence, tout en mangeant. Il n’aura pas fallu très longtemps avant qu’il n’en reste aucune miette. Et je regrette presque de ne pas avoir pris de pizza nutella en dessert d’ailleurs… Dommage que je n’y ai pas pensé.

Elle finit par poser ses jambes sur les miennes et je ne dis rien, repensant à ces moments partagés avec Jiya, dans les mêmes conditions. Je sais que Lily n’est pas elle mais de revivre des choses similaires me fait un bien fou. « Tu rigoles ? Ca risque surtout de faire hyper vide… » J’ai un peu de mal à l’avouer, moi qui ait quand même apprécié vivre seul pendant près d’un an. « La vérité c’est que ça me rappelle un peu lorsque j’étais avec ma famille. La maison est vivante et respire la joie. » Je n’ai pas vécu ici avec ma famille mais dans notre ancienne maison, il en était de même. « Rentrer du travail et ne pas être seul, je trouve que c’est particulièrement appréciable au fond. » Même si la voir sauter au milieu du salon, ou plutôt danser et faire la folle, sur le coup, ça me déroute quelque peu. « Et ne t’en fais pas, tu restes aussi longtemps que tu veux. » Je lui adresse un grand sourire. Je n’ai bien sûr pas eu envie de la comparer à la famille mais c’est ma manière à moi de lui faire comprendre qu’avoir de la compagnie, même si c’est en termes de colocation, est vraiment quelque chose de bien. « Ils en sont où dans ton appart ? » Nous n’avons jamais vraiment parlé des détails et de ce qui était arrivé chez elle mais il doit y avoir plus de travaux que prévus. « Franchement, tu devrais en profiter et faire tout en même temps… » Enfin, sous réserve qu’elle comptait faire encore des améliorations.
Lily Stanford
ADMINMi-fleur Mi-démon
avatar
Inscrit le : 04/03/2017
Messages : 290
Avatar : Kristen Stewart
Crédits : Avatar : Angie ❤︎ - Signa : Mag' - Gifs : Tumblr
Date de naissance : 02/04/1986
Mes rps :


❧ DISPONIBLE ❧

Just Married ⚡︎ Barth & Raph & Swann
Just Dance ⚡︎ Zara
Hey! J'me marie! ⚡︎ Raph'
Balade entre les tombes ⚡︎ Benjamin
Bad News ⚡︎ Barth
Let's get party ⚡︎ Hayley
Trier les souvenirs ⚡︎ Samantha
Chapeau bas! ⚡︎ Eliya

Bloc notes :


EN BREF :
⚡︎ Elle est la meilleure amie de Swann
⚡︎ Elle n'a rien d'une ballerine au premier abord : piercing, tatouage etc.
⚡︎ Elle va épouser Barthelemy et s'installer avec lui
⚡︎ Elle adoooore le nouvel album de Linkin Park
⚡︎ Elle a squatté chez Raphael pendant la remise en état de son appartement
⚡︎ Elle prépare le gala de fin d'année pour ses p'tites élèves (et compte mettre du rock au programme)

LBS AWARDS 2017


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'
• ÂGE : 111 ans
• BLOC NOTE :


Re: ça déménage! [Raph' le beau gosse], le Ven 12 Mai - 19:47

C’est peut-être pour ça que notre colocation ne fonctionnait pas trop mal avec Raphael. Son côté féminin complétait mon côté garçon manqué que je pouvais avoir parfois. J’avais beau faire gaffe à mon look, je n’étais pas comme Swann, prête à mettre de jolies robes. J’étais du genre à penser que de toute façon on pouvait être féminine en pantalon et même sexy. Enfin on s’en fichait pas mal ce qui comptait maintenant c’était la pizza que j’étais en train de déguster avec appétit. Non sans sauter sur la moindre occasion d’embêter Raph avec un sous-entendu. Mais compte tenu de notre récente « discussion » j’avais enchaîné et lancé le film.

Une pizza plus tard, je m’étalais dans le canapé, posant mes jambes sur les genoux de Raph, les yeux rivés sur l’écran. Consciente de prendre toute la place, je souriais en coin en imaginant le soulagement du beau brun quand je quitterai la maison. Je m’attendais à ce qu’il démente un peu mais pas à ce point-là. Et j’avais beau donner l’impression d’être un cœur de pierre, ça me touchait beaucoup. « C’est gentil de dire ça. » Je pensais pas qu’on pouvait apprécier de vivre avec moi et mon caractère un peu trop prononcé. Faut dire que Raph était plutôt bonne pâte, ça facilitait les choses. « J’appréhendais beaucoup de vivre en coloc’, mais finalement, quand je vais rentrer chez moi, je serai contente d’avoir vécu ça. » Instant émotion. Raphael était devenu un peu plus qu’un coloc, presque un ami.

Il m’interrogeait sur l’appart et je roulais des yeux d’exaspération. « J’avais eu un dégât des eaux, je sais pas si Barth t’avais dit. Une canalisation de l’immeuble et bien sûr ça a péter pile au niveau de mon appartement… A chaque fois qu’ils réparent un truc, un autre problème apparaît… » A sa remarque je grimaçais. « C’est ça le pire, mon appart était comme neuf… » Je soufflais en repensant à ces incompétents. « J’espère quand même que ça va finir par prendre fin, je n’ai pas acheté un appartement pour rien quoi ! » Et puis ça me coutait du fric. J’avais beau avoir mis de côté et avoir les assurances, je n’avais pas envie que ça s’éternise non plus.

On s’était finalement replongés dans le film, j’avais eu la bougeotte comme d’habitude, j’avais embêté Raph avec mes jambes, le cherchant peut-être un peu avec mes jolies gambettes même si c’était clair maintenant : il ne se passerait jamais rien. Le générique de fin défilait à présent. « Han ! mais il est taaaard ! Papy Raphael est pas encore couché ? » La trêve avait duré peu de temps je n’avais pas pu m’empêcher de le vanner à nouveau.

___________________

I walk this empty street On the Boulevard of broken dreams...

Sharp edges have consequences, I guess that I had to find out for myself. Sharp edges have consequences, now Every scar is a story I can tell. We all fall down. We live somehow, We learn what doesn't kill us makes us stronger.
Raphael Blaxtone
ADMIN ∎ Le Gentleman Célibataire
avatar
Inscrit le : 02/03/2017
Messages : 84
Avatar : Jesse Williams
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 05/08/1981
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: ça déménage! [Raph' le beau gosse], le Dim 21 Mai - 12:45

Cela me surprend presque que nous ayons cette conversation plutôt sérieuse. Il faut dire qu’avec la danseuse, on ne sait jamais trop à quoi s’attendre car elle a une part d’imprévisibilité qui ferait presque peur. Mais dès qu’on apprend à l’apprivoiser, il y a quelque chose qui se passe. J’aurais pu l’ennuyer avec mon caractère un peu trop pompeux, à l’extrême opposé du sien mais il semblerait presque que cela ne soit qu’un détail au final. Une sorte de duo en mode la Belle et la Bête qui s’accorde plutôt bien. Et nous voilà, devant un film en mode soirée posée. « J’aurais pas imaginé non plus que ça se passerait aussi bien. Je commençais à me transformer en ours à force d’être seul. » Je me mets à rire. Ma maison était devenue une sorte de caverne où je me réfugiais sans compter. Lily m’a permis de m’ouvrir davantage et d’ailleurs, depuis que je la connais, même en dehors de la maison, comme au boulot par exemple, j’ai retrouvé mon côté sociable.

« Oui, il avait évoqué ça. » Même si j’avoue que ça me revient uniquement parce qu’elle le mentionne. Il faut dire qu’avec Barthelemy, nous sommes de simples collègues et nous ne nous connaissons pas plus que cela. Je l’avais entendu parler dans la salle des professeurs de l’amie de son amie qui avait un souci et comprenant que cette personne avait besoin d’un toit, j’avais usé de ma générosité naturelle en mentionnant que j’avais de la place chez moi si besoin. Et puis quelques jours plus tard, Lily débarquait. « C’est fou quand même. Ils sont pas compétents ou quoi les mecs ? » J’ai du mal à croire qu’on puisse autant saccager le logement de quelqu’un. C’est quand même très important… « Oui, je comprends tout à fait… » Une grimace apparait…

Puis, je reporte mon attention sur le film et on en reste là. J’imagine que nous sommes tout deux fatigués de nos journées respectives. Ou peut-être n’est-ce que moi ? « Bah puisque tu le mentionnes… Je vais y filer parce que j’ai une grosse journée qui m’attend ce soir. » J’en ris doucement. « Le papy te salue. » Je continue sur ma lancée avant de lui faire une bise sur la joue et de filer dans ma chambre. Arrivé au niveau de la porte de celle-ci, je lance un dernier au-revoir audible dans toute la maison : « Bonne nuit Lily. »

ça déménage! [Raph' le beau gosse]

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: Archive des rps-