Partagez| .

Dr House & Yankel


Nell Maisonneuve
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 21/12/2015
Messages : 3399
Avatar : Dave Franco
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 04/09/1991
Bloc notes :


Afficher


Dr House & Yankel, le Dim 19 Fév - 11:38


Dr House & Yankel



Je vous rappelle que vous êtes dans le noir donc votre personnage ne voit pas et ne reconnait pas son/sa partenaire. Ne demandez donc pas le prénom, histoire de jouer le jeu Wink

Chacun a le droit à 7 questions/7 réponses. Vous êtes libres de faire sous forme de RP ou de juste poster vos Questions/Réponses. Histoire que ça aille vite, évitons de faire de trop long pavé tout de même de préférence.

Afin de continuer le jeu de l'anonymat au maximum, nous vous demandons de poster en invité dans ce sujet avec votre pseudo Uniquement les participants ont le droit de poster dans ce sujet ! Merci Wink

(Si toutefois quelqu'un d'autre que vous venait à poster à votre place en utilisant votre pseudo, merci de nous en avertir et nous supprimerons le message Wink
Yankel
Invité
avatar
Afficher


Re: Dr House & Yankel, le Dim 19 Fév - 13:15

Il faisait noir, d'une obscurité quasi parfaite que cassait juste les signes ternes des sorties de secours dont les néons verts projetaient des ombres sur les participants. A la rumeur, ils étaient nombreux. Des voix de filles et d'hommes qui murmuraient, excités pour certains, indécis pour d'autres. Sa main frôlant le mur, le jeune homme se déplaçait doucement, tentant de son mieux d'éviter les corps d'autres humains en mouvement. Il y avait des frôlements, des excuses et, de temps à autre, le coup sourd d'un membre rentrant dans un meuble. Caché par les ténèbres, il se surprit à sourire. Il aimait ce genre d'ambiance où les sons semblaient démultipliés.

Doucement, sans se presser, il trouva sa chaise là où on lui avait expliqué qu'elle serait et s'assit, curieux de voir ce que la soirée allait lui réserver.
Dr. House
Invité
avatar
Afficher


Re: Dr House & Yankel, le Lun 20 Fév - 0:08

J’étais entrée dans une grande salle obscure où des voix se faisaient entendre de partout. C’était mystérieux et envoûtant à la fois. Je ne savais pas trop pourquoi je m’étais inscrite à un événement pareil, mais je savais pertinemment que j’avais besoin d’un peu de piquant dans ma vie. J’étais alors entrée timidement en scrutant difficilement une place du regard. J’arrivais de peine et de misère sur une chaise où je ressentais la présence de quelqu’un en face de moi. J’accrochai quelques voisins au passage, mais j’arrivais tout de même à m’assoir à une table.

Je pris soin d’enlever mon petit coupe-vent, de m’assoir sur le banc qui m’était destinée. « Alala! J’ai fahi ramasser tout le monde sur le chemin, mais ça va! Alors eum.. Bonsoir! Vous allez bien? »
Yankel
Invité
avatar
Afficher


Re: Dr House & Yankel, le Lun 20 Fév - 20:54

"Très bien, merci et vous-même ?"

C'était sorti tout seul, vestige d'une éducation qui lui faisait parfois dire des choses sans même y penser comme "s'il vous plait", "pardon" ou encore "c'est une bien jolie maison que vous avez là". Surpris de s'être laissé allé si rapidement à dire des banalités et touché par le mélange de spontanéité naive et de timidité qui semblait émaner de la jeune femme, Yankel se laissa aller à un sourire amusé.

"Ne comptons pas cela pour une question s'il vous plait, nous n'en avons pas beaucoup et bien que je sois sincèrement intéressé par votre santé, nous avons mieux à faire pour nous connaître ne pensez-vous pas ? D'ailleurs, rassurez-moi, vous n'êtes pas un quadragénaire boiteux et grincheux accroc à la morphine j'espère ? Pourquoi ce pseudonyme ?"
Dr. House
Invité
avatar
Afficher


Re: Dr House & Yankel, le Mar 21 Fév - 21:38

Je lui fis un signe positif de la tête lorsqu’il me demandait si j’allais. Immédiatement il me demanda à ce qu’on ne prenne pas ces premiers questions comme des questions. J’acquiesçai sur le champ, car je ne voulais pas avoir grillé mes questions trop rapidement et comme c’était ma première expérience en speed-dating, je voulais expérimenter en fond la chose. Ceci dit, il me demanda la raison pour laquelle j’avais choisi un nom comme Dr.House. J’échappai un rire vu sa tendance à la blague sur la série que j’affectionnais particulièrement. Je lui répondis à mon tour : « Je trouvais que c’était faire un pierre deux coups en mentionnant ma série préférée ainsi que mon métier.»Je lui souriai, même s’il ne pouvait pas trop me voir, je me trouvais idiote d’ailleurs.

Puis, ce fut mon tour de poser ma question. Je réfléchis quelques instants, je n’étais pas vraiment doué pour le speed-dating et j’étais un peu timide de poser une question qui soit un peu nul ou trop profonde en ce début de rencontre. Ceci dit, je décidai de prendre ce petit stress qui m’habitait en guise d’inspiration, ce qui donna ceci : « Alors… eum... vous faites quoi dans la vie?» j’échappai un rire et attendit gentiment sa réponse en posant mes mains sur la table.
Yankel
Invité
avatar
Afficher


Re: Dr House & Yankel, le Mer 22 Fév - 20:38

Elle rit, ce qui était un bon début. Clairement elle avait de l'humour ou bien de la pitié pour ce début légèrement pathétique. Et comme elle répondit avec bonne humeur, et qu'il était lui aussi disposé à voir le meilleur chez les gens, Yankel se décida pour la première hypothèse. Cela dit, elle semblait stressée. Plus qu'il ne l'était vraiment nécessaire. A part lui, le jeune homme nota de continuer dans l'humour jusqu'à ce qu'elle se détende un peu. Ils étaient là comme ça, pour aider le hasard à rencontrer des gens. Hommes, femme, s'il n'y avait pas eu de tension sexuelle, il aurait été content de voir les deux mais il avait déjà essayé, une fois, de sortir avec un homme et n'avait pas vraiment apprécié l'expérience.

« Je suis étudiant à l'Université. En toute fin d'études, je vous rassure. Je crois que l'on pourrait presque dire, à ce stade, que l'université m'étudie pour tenter de se convaincre de me donner mon doctorat. »

Il laissa passer un sourire parce qu'il savait que, même si on les voyait pas, ce genre de chose s'entendait et qu'il voulait vraiment qu'elle soit plus à l'aise. Si elle était docteur, alors il l'avait peut-être déjà croisée quand il allait visiter l'hôpital. Il essaya vainement de se rappeler des visages connus avant de s'engueuler lui-même devant son manque de fair-play. Essayer de deviner ne faisait pas partie du jeu.

« Qu'est ce qui vous a poussé à vouloir passer votre vie à soigner les autres ? »

C'était une vocation certes pas si rare que ça mais quand même intéressante que de choisir la médecine. Certains le faisaient certes pour l'argent mais ils étaient rares et la plupart des soignant avaient soit des personnalités très altruiste, soit un amour des puzzle comme l'homonyme de sa partenaire du soir, soit d'autres raisons plus personnelles. Pour le bien de leur entretien, il espérait que sa Dr House du moment ait ce genre de raison là.
Dr. House
Invité
avatar
Afficher


Re: Dr House & Yankel, le Dim 26 Fév - 23:24

Sur le coup, j'étais étonnée de voir que je me posais devant un étudiant, mais sachant qu'il était sur le bord de terminer, je me disais qu'il était tout de même assez âgé. Pas que l'âge à son importance, mais je me serais senti mal à l'aise. "Vous ne me voyez pas, mais je vous souris." Je ne voulais pas qu'il pense que je me foutais de lui, je ne savais simplement pas quoi répondre. Peut-être que j'aurai eu l'air rasante, mais j'étais un peu timide, tout simplement parce que nous sommes dans l'obscurité, c'était inhabituel pour moi de rencontrer quelqu'un de cette façon.

C'est alors qu'il me demanda ce qui m'avait poussé vers la médecine. Mon coeur s'emballa en pensant au chemin que j'avais parcouru depuis la fac. "C'est grâce à ma grand-mère. Elle m'a tout montré. Le livre sur les remède de mamie, on dirait que c'est elle qui l'a écrite. Nous faisions tout ensemble. Des confitures, du tricot et tout. Quand elle est tombée malade, j'ai pris soin d'elle jusqu'à la fin. Elle me voyait médecin et m'a encouragé dans cette direction." Je baissai le regard avant de soupirer de joie. " Et me voilà médecin depuis presque 10 ans. Je crois aussi que le fait d'avoir la vie de personne entre mes mains, de pouvoir leur donner une deuxième chance s'il en ont besoin... je sais pas ... c'est... je ne trouve pas les mots pour t'expliquer assez bien la passion que j'ai envers ma profession, mais bon. J'espère t'avoir donné une idée..." Je laissai échapper quelques secondes de silence, réfléchissant à ma prochaine question. "Quelles sont tes valeurs les plus importantes sinon?" Je ne savais pas trop comment orienter la discussion, comme c'était ma première expérience de speed-dating. Du coup, je m'étais débrouillée de cette manière, on verra!
Yankel
Invité
avatar
Afficher


Re: Dr House & Yankel, le Lun 27 Fév - 2:16

« Alors, si vous me le permettez, et sans vous voir, je vais vous imaginer me sourire. » Son ton était plus doux, entre humour et autre chose qu'il ne voulait surtout pas nommer tout de suite. Sans en rajouter davantage, il laissa le silence lui donner la place dont elle avait besoin pour répondre. Il l'écouta parler d'une grand-mère, de tricot, de partage et d'une tendresse qui le rendit un peu nostalgique de ces moments familiaux que lui n'avait jamais vraiment connu. Sa famille se résumait à son père, sa mère et lui, fils unique sans cousin ni grand-parents, ni famille étendue. Doucement, il la laissa se perdre dans des souvenirs d'une autre époque puis dans la sensation de ramener quelqu'un à la vie, petit à petit, presque note par note comme lorsque l'on déchiffre un morceau sans avoir aucune idée du son qu'il aurait une fois joué, suivant les indications pour faire naître à nouveau cette œuvre qu'un autre aurait créé. Ce n'était évidemment pas la même pression ni la même intensité et la finalité n'était pas la même mais... il ne pu s'empêcher de hocher la tête avec l'impression de comprendre ce qu'elle voulait dire. Peut-être parce qu'ils étaient tous les deux dans une optique de création dans un monde de déchet et de destruction. Peut-être.

« Je n'ai jamais vraiment réfléchi à ma personnalité en terme de valeurs tiens. Curieux, c'est pourtant en effet une très bonne question. Je dirais que j'aime la beauté, non pas dans sa perfection mais dans ce qu'elle a de perfectible et d'instantané. J'apprécie les gens loyaux et sincères avant tout, qui respectent et savent regarder le monde autour d'eux. Je ne m'intéresse pas beaucoup au courage ou encore la vertu même si je ne vais pas non plus encourager les vices qu'ils combattent, évidemment. Pour moi, je pense que le plus important c'est surtout l'honnêteté. Pas celle envers une loi mais en tant que principe. Etre honnête d'abord envers soi-même, ne pas accepter de faux semblant, savoir se regarder en face et avoir le courage de se reconnaître tel que l'on est. Je dirais que sans ces deux valeurs là, honnêteté et courage, personne dans la vie ne peut vraiment évoluer. »

Il sourit à nouveau. « Laissez moi continuer et je vais finir par toutes vous les citer. C'est vraiment pas une question facile, surtout si je veux être à la fois honnête envers vous et honnête envers moi-même. »

Et puisqu'ils parlaient d'honnêteté...

« Pour rester dans le thème, accepteriez-vous de me raconter un des mensonges que vous avez proféré et qui vous a le plus frappé ou construite ? Pas seulement le mensonge en tant que tel, mais les circonstances autour et pourquoi vous me racontez celui-ci ? Je sais que ce n'est pas une question per-se alors j'accepterais de changer si vous me le demandez mais je suis réellement curieux...si vous me le permettez. »
Dr. House
Invité
avatar
Afficher


Re: Dr House & Yankel, le Mer 1 Mar - 15:59

J’écoutais son discours avec attention. Ce qu’il parlait bien, un truc de dingue. D’ailleurs, j’adhérais particulièrement à sa vision des choses. J’étais subjugué par ce qu’il disait, même que sans m’en rendre compte, je m’étais replacée en position d’écoute pour encore plus en avaler. C’est vrai qu’on devait à prime abord être honnête envers nous-même pour savoir être honnête par la suite envers les autres. « Vous avez totalement raison! » Il ajouta que si je le laissais continuer, il allait me citer toutes les valeurs. J’échappai un rire : « J’aurais peut-être du y aller doucement, mais je n’aurais pas pu bénéficier d’aussi belles paroles venant de vous. Vous me paraissez être à la limite poétique! »

Mon interlocuteur me posa une question tout aussi d’attaque à la mienne. Je réfléchissais quelques secondes à mon plus gros mensonge. « J’ai déjà trafiqué des papiers pour qu’une de mes résidentes passe son droit de pratique… » C’était criminel et j’avais jamais parlé de quoi que ce soit à personne. « Elle vivait des temps difficiles, je sais que ce n’est pas une excuse, mais elle avait fait tellement d’effort et pour une situation familiale hors de son contrôle, elle risquait de ne pas passer son examen pour pouvoir pratiquer la médecine… » Je marquai une pause en repensant à cet épisode. Je savais bien qu’elle pouvait faire sa demande une autre année, mais beaucoup d’éléments entraient en ligne de compte et je ne voulais pas trop élaborer à ce sujet. « C’est la première fois que cela m’arrivait… lorsqu’on a passé son examen, évidemment elle coulait, mais je l’ai fait passé de quelques points pour qu’elle obtienne sa licence. »

J’allais expliquer les raisons pour lesquelles je lui racontais ce mensonge : « C’est un mensonge qui m’a fait réfléchir sur la place de l’académique. En fait … je me suis dit, je sais qu’elle est en mesure de bien faire son travail, du meilleur de ses capacités, pourquoi on aurait besoin d’un bout de papier pour clore toutes ces années d’efforts…. Cette étudiante m’a remercié des millions de fois et aujourd’hui, elle est chef médecin pour l’hôpital pour enfant dans une autre ville.. Vous imaginez si je l’avais laissé couler dans l’état qu’elle pouvait être? Elle se serait peut-être découragée et aurait tout abandonné. Elle a tellement de potentiel que j’ai pris le risque.. » Je baissai la tête un peu honteuse, mais au fond de moi… j’avais été honnête et fidèle à ce que j’étais. Rapidement, je posai ma question pour ne pas trop étaler le sujet. « Sinon… eum… comment dire… Est-ce que vous cherchez quelque chose en particulier en participant à cet événement aujourd’hui? » Un coup de foudre, une amie, une confidente…
Yankel
Invité
avatar
Afficher


Re: Dr House & Yankel, le Dim 5 Mar - 14:21

Les papiers servaient surtout à maintenir les abus dans certains degrés et l'histoire ne choquait pas tant que ça Yankel que le côté artistique poussait à voir les gens selon des mérites personnels plus que par l'élitisme de classe instaurée par le système américain et ses études. Cependant, il trouvait la réponse de la jeune femme – pour honnête qu'elle était – très très dangereuse.

« C'est une chance pour vous que je ne sois pas étudiant en médecine dites moi. »

Il sourit à nouveau, caché par le noir, sans pour autant la laisser mijoter trop longtemps.

« Mais ne vous inquiétez pas, je ne révélerais pas votre secret. Je pense que si les règles existent pour tout le monde, il est certain cas où il vaut mieux fermer les yeux, surtout en médecine. Qui plus est, vous devez avoir l'habitude de prendre des décisions de vie ou de mort alors je pense que l'on peut faire confiance en votre probité pour une décision administrative. Ce n'est pas comme si vous étiez...je ne sais pas moi, avocate ou politicienne. »

Il ne voulait pas développer beaucoup plus. Il ne connaissait pas le noms des médecins du coin et n'avait pas envie de deviner le pourquoi du comment de la vie de cette personne qui devait à présent un membre éminent de la société, plus ou moins respecté selon que le Docteur House ait eu raison ou pas. Il haussa les épaules.

« Je suis à Austen depuis peu de temps, je me suis dit que ce serait une bonne façon de rencontrer des gens et de me faire des connaissances autrement qu'en allant en soirée. Disons que ce ne serait pas les mêmes personnes. Malheureusement, tout le côté « entremetteur » de la chose ne me permet de rencontrer que des femmes mais cela ne me dérange pas plus que ça. Ne pas trop en attendre me permet d'aborder l'exercice de façon plus détendue et, pour le reste, je suis ouvert à ce que l'algorithme me propose. Je ne crois pas vraiment au coup de foudre, surtout intellectuel mais il y a parfois des liens qui se créent très vite et, pourquoi pas, après tout. »

Il retint un « et vous » qui serait un peu de la triche quelque part. Il n'avait encore jamais renvoyé une question. C'était, à ses yeux, le meilleur moyen d'enliser la conversation et de laisser s'installer un silence gênant que leur temps limité (seulement 7 minutes) ne leur donnait pas le luxe d'avoir.

« Vous sortez beaucoup ? Laissez moi reformuler, qu'aimez vous faire de votre temps lorsque vous ne travaillez pas ? »

Dr. House
Invité
avatar
Afficher


Re: Dr House & Yankel, le Mer 8 Mar - 6:32

J’étais heureuse, même quelques peu soulagée que Yankel soit venu dans un but de faire de nouvelles rencontres et non pour trouver l’amour. En fait, nous étions sur la même longueur d’onde si je peux dire comme cela. « Et bien, je te souhaite la bienvenue, au cas où je ne t’aurais pas rencontrer quelque part! » Je souriai tout bonnement. J’étais intéressée de savoir d’où il venait, mais en même temps, je ne voulais pas prendre une de mes questions pour le savoir. Je me disais que j’aurais l’occasion de le savoir en temps et lieu.

Yankel me demanda ce que j’aimais faire dans mes temps libres. C’est vrai qu’il était rare que je pouvais prendre du temps pour faire autre chose pour mon boulot et j’admettais que j’en étais en grande partie responsable. « J’aime bien faire des activités plutôt tranquille » Ouff... peut-être que j'avais l'air un peu ennuyante, mais c'était dit... Je ne disais pas que je n’aimais pas les activités reliées à des sensations fortes, je n’en avais jamais fait l’expérience tout simplement. Ceci dit, je me justifiai:« Je m’occupe de mes fleurs et les quelques plantes qui sont à l’intérieur de ma maison et l’été j’adore entretenir mon jardin et faire de l’aménagement paysager. Sinon, j’adore la gastronomie, j’aime tester de nouveaux mets. Mais mon pêché mignon, c’est le chocolat…. J’en raffole! Je ferais le tour du monde pour goûter ne serait-ce qu’au meilleur chocolat de la planète. D'ailleurs, les voyages font également partie de mes passions, même si je n'ai pas souvent l'occasion. » Je pouffai de rire devant le ridicule de mon commentaire, mais c’était ce que je ressentais. « Bref, si vous avez quelque chose à me proposer, n’hésitez pas! » dis-je en faisant référence à une suggestion d’activité à faire. En guise de prochaine question, je préférais orienter la discussion vers le futur. Je n’avais pas de direction précise, puisque je ne recherchais pas quelque chose en particulier de mes interlocuteur. « Dites-moi… Où vous voyez-vous dans cinq ans? » Bien que je ne savais rien de lui, j’aimais bien voir à quoi pouvait bien rêver les gens, comment il imagine leur futur sachant fort bien qu’en cinq ans, il pouvait changer complètement…
Yankel
Invité
avatar
Afficher


Re: Dr House & Yankel, le Mar 21 Mar - 19:50

« Le meilleur chocolat est Suisse. Je sais que certains prétendent que le Belge lui est supérieur mais c'est uniquement parce que ces derniers exportent beaucoup et que les premiers au contraire ont tendance à garder le meilleur pour eux ».

Il avait dit ça d'un ton sans réplique, laissant le sourire que l'on pouvait entendre dans sa voix révéler pour lui l'amusement que lui donnait ce genre d'affirmation. Se moquant de lui-même, il était toutefois à demi-sérieux, espérant au fond arracher un rire ou au moins une réponse légère à la jeune femme. Pour le reste, il n'avait pas grand chose sur lequel il se sentait capable de réagir. La botanique n'était vraiment pas son fort, qu'il s'agisse de plantes d'intérieur ou d'extérieur. En règle générale d'ailleurs, il n'aimait pas se salir les mains et s'il était plutôt manuel, il gardait sa dextérité pour des choses sèches et sans danger.

« D'ailleurs d'un point de vue purement paysagé, la Suisse est beaucoup plus agréable que la Belgique. Vous y trouvez la pureté des Alpes, la beauté des lacs et tout le relief d'un pays en pente alors que le Nord de l'Europe reste quand même assez plat finalement, au sens propre comme au sens figuré. »

De toute façon le meilleur chocolat était viennois, sans aucune équivoque. Chaud, fort et amer, juste décoré de crème fouettée qui valsait sur l'épais breuvage lacté. Mais ça, il le garderait pour lui. S'il répondait honnêtement à toutes les questions, il était hors de question qu'il se découvre plus qu'il n'acceptait de le faire. Il était en train de réfléchir à des activités à proposer – la musique exceptée – lorsque la question suivante le coupa dans son élan, fauchant son souffle au passage. C'était ridicule parce que ce n'était même pas une question si originale que ça, mais ses implications firent naître un silence qui, s'éternisant un peu, commençait à être gênant quand le jeune homme se força à le briser.

« Oh. Euh. Et bien, je pense que ne serais plus à Austin pour commencer. »

Toute raison de rester sur le nouveau continent se serait probablement enfuie et il serait retourné à cette Europe qu'il aimait tant.

« Probablement marié ou fiancé tout du moins, sinon j'aurais raté quelque chose quelque part. Je serais à mon premier ou mon second poste professionnel et... je vous avoue que c'est à peu près tout ce que je peux savoir de certain. J'aime à me dire que la vie peut me porter n'importe où et celle à Austin ne fait que commencer alors imaginer celle d'après comme ça au débotté... »

Pensif, il essaya quand même, pour le geste, mais rien ne lui vint de beaucoup plus intéressant ou original. Bon. Et bien autant passer à une autre question pour faire oublier sa réponse pathétique. Et meilleure elle serait, la question, plus vite on écraserait la banalité de son propre avenir.

« Si vous deviez me décrire une journée parfaite selon vous, comment serait-elle, avec qui, et quelle sorte de chocolat ? »

Dr House & Yankel

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: Archive des rps-